Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Sam 9 Juil - 16:45

"Ca te servira de point d'encrage mais je te rassure tu comprendras après avoir reçu un ou deux coups. Justine a compris plus vite que toi car c'est surtout elle qui doit se retourner le plus le cerveau pour évaluer au mieux ses possibilités. Mais assez parlez..."

L'entrainement a été douloureux pour les apprenties de Rachel, surtout lorsque cette dernière commença à dire clairement un "aeris Elementium : légèreté" pour rendre ses mouvements plus léger et avoir plus de reprise, surtout lors des coups qui se veulent faibles mais malgré tout douloureux. Elle fera malgré tout gaffe de ne pas se vautrer car Justine risque de rendre la zone glissante. Elles doivent esquivé pour ne faire qu'un avec l'élément et hors de question de faire un entrainement par étape : si elles doivent éviter des coups, elles doivent donner le maximum d'elles. Autant dire que devant les talents martiaux de Rachel qui est pourtant bien meilleurs combattantes que magiciennes malgré que beaucoup ici l'ignorent, elles vont en baver. Et si elles faisaient les fières une heure avant, elles vont repartir avec des courbatures. La plus à plaindre dans l'histoire est peu être Nakyung : entrainement difficile ou non ça ne changera pas le programme du soir et Rachel compte profiter d'elle car la démone risque de s'absenter quelques jours. Et il vaut mieux que Nakyung reste à Pandore pour le moment, le fait de lui avoir chamboulé son esprit lors de son rituel risque de plus la gêner qu'autres choses. Ici, c'est la milice que Rachel risque d'avoir aux fesses et ce malgré que des suppositions de Cassandra et aucune preuve. Hors, autant éviter d'être interrogé car Rachel n'a pas le sang froid pour y être trop longtemps.

La route sera calme, Rachel ne disant pas un mot durant la route si ce n'est se renseigner sur quelques apothicaires en ville et si possible, sur les lieux où ils pourraient entreposé leurs marchandises. Elle n'en dira pas la raison, seule Lilith si elle a réfléchit un peu l'a certainement compris, même si elle n'avait parler d'aucun apothicaire à la cheftaine qui, de toute façon est plus occupé à gérer les affaires internes à Pandore que commercer aux Sables. A quelques kilomètres, Rachel se contenta de bouger un peu en disant seulement de ralentir pour sauter en route et continuer le trajet seul. Tout ce qu'il lui faut comme information est l'endroit où Sonia et Diana semble fréquenter et eux comme seule indication de ne même pas la chercher et de faire mine de ne pas la connaître. Après tout, il vaut mieux se fondre dans la ville incognito car celles qui la cherchent savent qu'il y a une expédition de Pandore aux Sables, ils vont se contenter de surveiller avant de décider quoi faire d'autres.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Lun 18 Juil - 12:14

Rachel se fondit dans la "masse" des Sables. Elle n'avait plus croisé de masse de population depuis l'avant guerre. Diminuer la population mondiale de 99.9% avait probablement un rapport avec ce phénomène. Mais pour Rachel, ce détail l'amusait toujours. Un peu moins dans le cas des Sables, car cela rendait son "infiltration" plus compliquée. Elle ne croisait que peu de rouquine sur son chemin et certains individus la dévisageait un peu trop longtemps pour ne pas avoir d'arrière pensée. Cependant Rachel se rappelait de Cassandra. Elle aussi une sorcière rousse. Peut être avait elle servi de bouc émissaire... Les gens étaient prompt à juger dans l'ouest.

Alors qu'elle flânait avec un air faussement nonchalant, elle se rappelait les mots de Diana. Elles iraient probablement au bazar et dans les fermes proches pour négocier des véhicules. Dans le pire des cas chez les nomades. Et aux bars locaux pour le recrutement.

(((Post non terminé. Je suis obligé de m'interrompre.)))

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Jeu 25 Aoû - 14:07

(((Je reprend !!!)))

Se renseigner sur les apothicaires des Sables auprès de la communauté de Pandore était vain. Elles n'en savaient pas grand chose, encore moins sur les lieux de stockage. Deux raisons à cela. Les apothicaires étaient pour la plupart des marchands ambulants qui voyageaient entre les villes en battant "la campagne" pour trouver des choses à vendre. La seconde raisons était que l'équipe médicale et les régulateurs faisaient en sorte de se fournir ses produits par eux-mêmes, mais surtout s'en remettaient à la bonne fortune. S'ils devaient acheter médical, il se fournissaient en médicament chimique en provenance de Polis ou du cratère. Rien de gratuit... Le revendeur principal pour ce genre de produit était le groupe des nomades, exerçant un prix exorbitant. Des caravaniers pouvaient aléatoirement proposer ce genre de produit.

Les marchands de remèdes naturelles, de plantes et de mélange liquoreux divers n'étaient pas rare. Mais pour ce que Rachel savait de la chose, la plupart des "herboristes" qu'elle croisait, étaient des charlatans, vendant de la mauvaise herbe, profitant de l'ignorance d'un nouveau monde fournit en maladie, autrefois bénigne, aujourd'hui mortelles, que peu de médecin savait combattre.

Ne trouvant pas ce qu'elle voulait, elle interrogea un elfe à l'aspect maladif. Il avait l'air vieux et rachitique, comme s'il ne se nourrissait que de ses plantes. Ses ongles étaient cassés et il lui manquait des dents sur le devant de la bouche.

Il confirma à Rachel qu'il n'y avait pas d'apothicaire "officiel" aux Sables. Personne n'ayant de stock fixe. La plupart d'entre eux, comme lui, transportait ses denrées dans des sacoches ou des sacs. Ce n'était pas bien lourd et facile d'installer son stand. Il lui apprit que bon nombre d'herboriste partait pour Polis ou Vegas pour vendre leurs plantes. Certaines servaient de composant pour la composition de médecine plus complexe ou d'autres aux pouvoirs hallucinogènes et toxicologiques se vendaient le double à Vegas.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Dim 18 Sep - 18:30

Entre le 20ème siècle et maintenant, il y a comme on dirait, eu une guerre nucléaire, données que Rachel a quelques peu sous-estimées. Byebye les villes de plus de 100.000 habitants, maintenant ce qui est considéré comme une ville n'en a plus que 2.000. Les Sables moins : il paraitra qu'un fiévreux d'invocateur a fait fuir le tourisme pendant quelques temps. Sur le moment, la démone aura un peu l'air fine en se rendant compte que sa méthode pour se fondre dans la masse était à revoir. C'est qu'il va falloir passer par une teinture si il veut être un tantinet un peu plus discrète. Et les teintures c'est chiant, ça colle et ça tache quand on se la met et en plus ça abime les cheveux. Non pas qu'elle ne sache pas, juste qu'elle n'aime pas...

Sa recherche d'apothicaire ne donna rien de bien folichon comme résultat. Soit elle cherche à se fournir quitte à perdre encore quelques heures, soit elle se renseignera à Vegas. Après tout ce qu'elle cherche, c'est pour coller un puissant effet hallucinogène ni plus ni moins et attaquer un individu via un rituel, les distances ne sont plus vraiment un problème. Elle évitera de prendre d'avantage de risque malgré tout, elle sait cette Cassandra pas seule après tout et ne connait certainement pas toute la composition de son équipe.

Elle n'insista pas, regardant un peu les alentours discrètement pour voir si elle était prise en filature avant de se diriger vers l'elfe artisan. Si elle est suivi, il va falloir plutôt le semer que de le prendre à revers. Déjà qu'elle ne peut pas tuer, si en plus elle devait avoir gérer une mauvaise rencontre qui s'éternise elle s'en passerait bien.




avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Jeu 13 Oct - 16:09

Tous les sens en alertes, la démone scrutait les alentours avec toute l'innocence que lui procurait son apparence enfantine déguisant les capacités acérées d'une gardienne de presque 7 siècles. Personne ne l'avait prise en filature. Elle en était sûr. Cependant, une silhouette fine, qui se dissimulait sous des vêtements amples usagés, visage couvert, se tenait adosser contre le mur de l'une des bâtisses locales. Rachel gardait un œil sur elle.

Elle se pencha sur le vieil elfe édenté pour évaluer son stock.


"Qu'ek qu'je peu' faire pour vous mam'zel ! L'vieux Cormil connait tout du mond'la plante..."

Rachel ne connaissait pas la plupart des plantes qu'elle avait sous les yeux. Elle savait ce qu'elle cherchait, elle n'était pas novice en la matière, mais sa connaissance des plantes datait d'avant guerre. Et elle n'avait pas passé beaucoup de temps à étudier la nouvelle flore locale. Le monde du vivant avait eu le temps d'évoluer après un hiver nucléaire des plus rude. Il lui fallait demander au vieux exactement ce qu'elle cherchait. Et lui faire confiance...

La gardienne sentit la silhouette bouger, éveillant son sens du danger. Elle posa sa main sur la garde de son arme, prête à se défendre. Une voix familière, venue d'un autre âge, lui crispa l'échine.

"Tu ne trouveras rien d'intéressant chez ce vieil homme. Et puis je suis sûr que c'est encore pour nourrir un de tes sombres projets. J'espère arriver à temps cette fois."

Cette voix... Voldargent !

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Lun 17 Oct - 2:38

Rachel leva les yeux, réfléchissant un peu à ce qu'elle cherchait et surtout ce qui était trouvable dans la région... avant la guerre car oui, elle n'est pas toujours à jour là dessus. Psilocybe mexicana et du Lophophora williamsii, éventuellement Echinopsis pachanoi mais à écouter Mirielle qui ne l'a cité, il a dû disparaitre avec la guerre. Ou alors la mesquite... Ca peut aidé à endormir la prudence de Cassandra pendant le rituel. Hmm... Oui si le vieux elfe peut l'aiguyer alors qu'elle ne s'attendait pas à le rencontrer et qu'elle voulait voir l'artisan de son armure, pourquoi pas. Ce n'est pas deux minutes qui vont la tuer.

"Du Psilocy-"

Ses instincts l'emporteront, sentant une silhouette derrière elle. Ca sera au moment d'entendre la voix qu'elle vira au blanc. Elle tombe vraiment au plus mauvais moment celle-là ! Et le pire, il va falloir ronger son frein sans qu'elle ne trouve ça trop suspect. Quand on connait la côté zèle de Rachel, c'est loin d'être évident.

Se retournant, elle lâcha la main de sa garde pour la poser à sa hanche. Inutile de paraître trop agressif devant témoin : le rôle des gardiens est de paraître un minimum civilisé quand il s'infiltre dans la civilisation. En tout cas difficile de garder son air calme, surtout que Voldargent est celle qui a réussi à la piégé pour la renvoyé en enfer. Elle aurait pu simplement tué le soldat qui avait soumis Rachel mais dans un sens, on peut la comprendre : Rachel prend tellement soin de ses relations qu'après il ne faut pas s'étonner qu'elle ne soit pas particulièrement bien aimé. Et pourtant Voldargent ne pourra pas lui reprocher une chose : malgré le petit désaccord par le passé, Rachel ne l'a pas tué. Juste collé très certainement un mois dans un lit d'hôpital. D'une certaine manière, Gabriella lui a rendu la pareille à sa façon.

Elle se retourna, laissant quand même paraitre un sourire assez crispé.

"Roooh Gaby... Tu m'en veux encore pour cette histoire de protestants ? Tu es la première à critiquer mes excès de zèles et pourtant ils étaient encore plus zélés que moi. Ou à moins que ce soit le fait que tu n'es pas eu d'infirmier mignon pendant ton rétablissement ?"

Elle et sa façon de raccourcir les noms : Sur le papier, c'est fait pour agacer son interlocuteur. Dans la réalité, c'est pour cacher son agacement à elle. Sauf que son interlocuteur la connait donc ça ne cachera rien du tout. Elle cessa son sourire agacé, paraissant plus sérieuse.

"Personnellement, je crois plutôt que tu as un problème avec les hommes en uniforme, peu importe lesquelles. A croire que tu as préféré éviter de lâcher une larmichette en évitant de tuer un vieux crouton en uniforme qui s'accrochait aux rêves de son îdole pour s'occuper de mon cas au lieu de l'inverse pour me libérer. Tu sais la rancœur, c'est mauvais, il parait que ça fausse notre jugement."

C'est du pure sacasme. Là, Rachel n'a qu'une envie, lui offrir de nouveau un séjour à l'hôpital sauf que cette fois ci, c'est un bouquet de fleur pour se foutre de sa gueule. Sauf que là, elle est obligée de ronger son frein : pas en mesure de se battre et surtout pas discret. Donc elle ne se contente de ses éternels sarcasmes.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Sam 22 Oct - 16:34

Rachel se retourna suffisamment vivement pour que la silhouette à la voix de Voldargent recule d'un pas, par prudence. Chat échaudé craint l'eau froide parait-il. Elle se relâcha en même temps que Rachel. La silhouette faisait la bonne taille pour être Voldargent. Ses vêtements amples cachant la forme de son corps, on pouvait néanmoins deviner qu'elle n'était pas bien espèce. Une mèche de cheveux argentée dépassait de la capuche.

Elle n'était pas en posture agressive. Pas d'arme en apparence. Ce qu'elle faisait dans les environs était difficile à deviner. Le monde était beaucoup plus grand désormais mais avec beaucoup moins de monde qu'avant. Les gardiens étaient-ils si désœuvré qu'ils pouvaient en envoyer plusieurs au même endroit ? La pensée amusa Rachel.

Gabriella ne releva pas l'écorchage volontaire de son prénom. Ce n'était pas la première fois après tout. Et Rachel ne pouvait pas voir les réactions de son visage.


"Je vois que tu as eu le temps de ressasser ces vieilles histoires en enfer. Mais il s'est passé pas mal de chose depuis que JE t'ai renvoyé en enfer. Dommage que ce ne fut pas pour de bon.
Il n'a pas fallut longtemps pour que tu fasses remarquer. Une fille aux cheveux rouges... Un élémentaire de feu incontrôlable en plein milieu du cœur de la région... Dans la communauté qui répand les rumeurs le plus rapidement dans la région... Encore une fois, tu as tiré en plein dans le mille. Et je ne parle pas des rumeurs qui viennent de Pandore..."


Elle marqua un temps d'arrêt pour laisser peser son analyse des actes récents de Rachel. Les nouvelles voyageaient moins vite qu'avant, mais il n'y avait pas grand monde à informer. Les rumeurs se répandaient rapidement apparemment. Elle reprit.

"Il y a beaucoup de travail dans la région pour nous. Assez pour que l'on n'ait pas à se croiser. Mais mon petit doigt me dit que tu vas bientôt marcher sur mes plates bandes... Quoiqu'il en soit, un petit conseil : il y a des groupes de gens dans la région qui ont entendu parler de tes "exploits". Certains estiment que tu représentes un pouvoir trop grand et qu'il vaut mieux t'éliminer avant que tu ne viennes leur chercher des noises. D'autres aimeraient bien te mettre dans leur poche. De gré ou de force. Peut être que cela te rappellera l'histoire du vieux crouton...
Mon conseil, si tu te fais prendre encore, je t'enverrais en enfer pour de bon cette fois. "


Son ton menaçant était quelque peu habituel pour Rachel. Elles n'avaient pas souvent eu de conversation amicales ou neutres au cours de leurs divers confrontations. Elle avait dit ce qu'elle avait dire et commença à battre retraite gardant Rachel dans son champs de vision.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Mer 2 Nov - 1:00

Les réaction de Rachel concernant les dommages collatéraux ? Inexistante ! Après tout on parle des dommages collatéraux à la gardienne qui a un peu trop fait parler d'elle au début du vingtième siècle et la seconde guerre mondiale n'y était pour rien. Dans un sens, Voldargent n'a pas tord, si elle s'est faite avoir c'est qu'elle en a un peu trop faite à l'époque. Après tout si Rachel a réussi à évolué en s'intégrant à la civilisation et à jouer avec la légalité quand elle n'agit pas, si il y a bien une chose qu'elle a eu toujours un peu de mal à assimiler c'est bien la propagation des informations. Oui elle a maudit le télégramme ! Avant ça, quand on faisait un massacre, l'information mettait plusieurs semaines à parcourir les longues distances et entre temps, elle ne ressemblait en rien à la version d'origine !

"Ah non ! Je viens d'abréger un visa, je dois me mettre au vert quelques temps." avant de lâcher un sourire narquois "A moins que tu me reproches d'avoir sauver l'avenir d'une petite tribu contre un peu plus discrétion ? Allez, je sais que tu meurs d'envi de me faire la morale..."

Valishaarenmakienamar, lui, il n'est pas pris de l'oublier. Même si il va mettre quelques temps pour se remettre du bannissement, ça ne changera rien à la façon dont devra se comporter Rachel : longer les murs. Ou plutôt longer les murs plus que d'habitude. Les gardiens sont adorés ici bas.

Bien sûr, elle avait d'autres questions, pas celles concernant les curieux qui se sont penché sur le cas Rachel, ses informations elle sait que Voldargent lui aurait dit gentiment d'aller se les carrer dans le fondement. Idem sur les taux de menace de la région où Gabriella lui aurait dit de se trouver des contacts elle même. Plus sur les informations d'autres collègues présents dans le pays mais ce point là, Rachel n'en avait cure. Pire, Voldargent aurait trouvé ce détail étrange là où Rachel n'en fait qu'à sa tête. Cependant...

"Y a un point qui me chagrine et dont je veux tirer les choses au clair tout de suite histoire d'éviter tout bête malentendu par la suite... J'ignore ce que tu as fait du "vieux crouton" après cela et je m'en bats pas mal mais je veux savoir une chose : il ne t'as rien dit ?"

Ce salaud connaissait son nom véritable et rien que le fait de l'avoir employé qu'une poignée de fois est déjà beaucoup. Quand on connait la puissance de ce nom ignorer par beaucoup, si il y a bien un point qui fait peur à Rachel, c'est qu'il ait parler sous la torture de ce nom véritable à Voldargent. Rien que le fait de le connaitre le sien elle même est déjà un danger, elle veut en avoir le coeur nette. Même si Voldargent est plus doué pour le social que Rachel, la démone veut voir la réaction de sa consoeur avant qu'elle ne parte.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Ven 25 Nov - 14:51

La seule chose qu'elle pu percevoir fut le petit sourire en coin de Gabriella. Cela n'avançait pas beaucoup Rachel. Soit le vieux avait parlé d'une manière ou d'une autre, soit elle avait deviné le sens de la question de Rachel et le silence était la meilleure façon de bluffer. C'était le type de carte qu'il ne fallait abattre qu'au dernier moment laissant le doute ronger lentement son adversaire. Et cela, gardiens et gardiennes en faisait un art de vivre.

Elle disparut pour de bon au coin d'une bâtisse. Il ne faudrait que quelques pas rapide pour la rattraper si Rachel le souhaitait. Mais l'heure était à longer les mûrs et quelque soit la position de Voldargent à l'heure actuelle, elle semblait dans la même position inconfortable.

Il ne lui restait plus qu' à vaquer à ses occupations. Le soleil taper fort aujourd'hui et elle se cala à l'ombre d'un auvent de mauvaise facture. Des plantes sauvages à l'air maladif s'étaient développée le long de la structure trahissant l'ancienneté de la structure vétuste. Les hommes n'avaient pas simplement perdu leurs biens et leurs vies en grand nombre, ils avaient surtout perdu le savoir et la connaissance de plusieurs millier d'année évolution. Il est certain que banquier, courtier, avocats et autres businessmen n'avaient pas survécu bien longtemps après la chute de la société.

Elle se lassa de ce vagabondage mental et se décida sur la suite des choses à faire dans ce bled.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Ven 2 Déc - 21:03

Alors que Voldargent tourna les talons en laissant sa part de mystère, Rachel lâcha un léger "tss" d'agacement. Tout ce qu'elle aura à faire, c'est ronger son frein et elle n'est pas en mesure de traquer une collègue à l'heure actuelle. Il ne restait donc qu'à espéré que ça ne soit que du bluff car si elle veut vraiment mettre Rachel dans la mouise et se donner carte blanche sans pour autant s'attirer les foudres de ses collègues, il lui suffisait de divulger son vrai nom à la mauvaise personne. Peu être qu'il serait temps à Rachel de prévoir une issue de secours sur ce domaine, ayant la (mal)chance de connaître son véritable nom, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Bref, il est encore trop tôt pour y penser mais il y a des chances que Gabrielle lui pourrisse la vie si certaine action de Flame of Hell lui déplaise. C'est à dire à peu près tout ce qu'elle peut entreprendre.

Enfin de compte, sa recherche plante risque de tomber un peu à l'eau et de toute façon, elle n'a pas les moyens pour payer en liquide ce qu'elle veut, sachant que le prix risque d'être faible à élevé selon ce qu'elle demande. Non pas qu'elle n'ait pas confiance au troc, disons que les deux seraient le bienvenu dans un tel cas. Tant pis, elle passera par Mike et Pete, il lui suffit de faire courir que le problème qu'il avait à Pandore est résolu, ils seront quoi faire. Juste que ses plantes, elle ne les aura pas dans les jours à venir... Quand à courir après une teinture, elle aura de quoi se fournir à Pandore au lieu de perdre son temps ici.

Ne perdant plus une seconde, elle ira voir l'artisan pour récupéré son bien ou plutôt sa veste en kevlar. Plus vite elle aura récupéré ceci, plus vite elle pourra retourner voir Diana et les autres puis faire passer le message nécessaire aux deux marchands.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Jeu 22 Déc - 14:24

Rachel se déplaça rapidement, laissant un petit nuage de poussière dans son sillage. Elle n'était pas familière avec les Sables pour se remémorer sans faille la localisation précise du marchand. Elle ne savait pas où trouver Mike et Pete non plus. Elle trouva un gamin des rues qu'elle héla d'un mouvement de la main. Il obéit, quelque peu décontenancé de voir une jeune fille au cheveux rouge se déplacer et parler avec l'assurance d'une femme en pleine force de l'âge.

Elle n'eut aucune difficulté à obtenir l'ensemble des informations de ce gamin du cru. Mike et Pete étaient des marchands ambulants et n'avait donc pas de lieu fixe où les trouver. Cependant, le gamin les avait vu établir leur camp près de l'abattoir. Le bâtiment se trouvait sur son chemin bien avant le magasin de Garand. Rachel effectua donc un léger détour pour arriver jusqu'à l'abattoir.

L'odeur nauséabonde qui entourait la zone n'en faisait pas un lieu idéal pour établir un camp. Les carcasses pourrissantes contribuait à l'allure macabre de la zone. Personne ne travaillait dans l'abattoir à l'heure actuelle. Elle fit le tour de l'endroit jusqu'à tomber sur deux silhouettes familières. Mike et Pete. Il se faisait une bonne petite grillade sur un braséro de fortune. L'odeur alléchante contrastait avec l'odeur écœurante des viscères desséchées.

Mike le costaud et Pete le grand maigre édenté.


"Si c'est pas la p'tite de Pandore ?! Je m'en coupe une couille."

"Pour ce qu'elles te servent de toute façon.
Bon, qu'est-ce qui t'amène ? "


Rachel leur expliqua ce dont elle avait besoin dans les détails ainsi que la libération de la zone pandorienne.

On a eu vent de la chose. Certaines personnes accusent Pandore des événements aux Sables. La magie n'est pas à son aise dans la région !

"On va pouvoir te trouver tes plantes, mais va falloir aller à Vegas je pense. C'est notre prochaine destination. On a un peu d'argent à claquer mais ça va prendre du temps. "

D'autant plus qu'il faut qu'on aille vers l'ouest pour démarrer notre business de l'encre...

"Pour sûr."

On fera au mieux.

Le business étant arrangé Rachel continua sa route. Elle se dirigea vers le magasin de Garand. Elle le trouva en train de travailler un morceau de bois pour lui donner la forme idéale d'une crosse de fusil.

"Oui mademoiselle ? Ha, la veste en Kevlar ? J'ai fait de mon mieux. Je dois dire que j'ai fait du bon travail même si cela m'a prit un peu de temps. Il vous en coutera 1000 dollars ou un objet équivalent. Ou des objets équivalents. Ou autre chose... A vous de voir. Qu’est-ce que vous proposez ?"

tout en parlant, il se déplaça en arrière boutique pour revenir avec la veste en kevlar. C'était vraisemblablement du bon travail et à vue de nez à la bonne mesure. La couleur noir était classique et discrète. Des pochettes placés à des endroits clés permettaient de glisser des plaques de protection supplémentaires.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Sam 24 Déc - 22:08

Ce qui est bien avec les gamins de ville, on arrive à peu près obtenir ce que l'on veut avec eux pour le peu que l'on mette un peu la main à la poche. Ici, le renseignement aurait pu être gratuit avec un gamin quelque peu perturbé de s'être fait accosté par une jeune fille qui semblait être son ainée de 6 ans tout au plus mais Rachel n'est pas avare quand elle a des renseignements précis et surtout correct. Donné 5 dollars peut paraître ridicule mais pour non pas un mais deux renseignements facile à donner, ça fait en quelques sortes la pièce. Elle a beau être quelqu'un qui a du mal à lutter contre l'appel du sang (et qui ne fait rien pour lutter !) elle garde quand même certains principes de récompenser le boulot bien fait.

Tentant d'ignorer l'odeur avec ses sens accrus, elle s'adressa enfin à Mike et Pete. C'est le genre de discussion qui ne sera guère longue, sachant déjà ce qu'elle a à demandé et surtout à proposer. C'est étrange, elle ne semble pas avoir sa tête mise à prix pour ne pas avoir été suivi mais les ragôts mênent directement sur Pandore. Une petite campagne de critique pour isoler Pandore ? Ca peut venir autant venir de Cassandra que des Skulls puisqu'ils n'ont pas la folie de se le tatouer sur le crâne. Rachel ne releva pas ce problème, dans un sens ce n'est pas vraiment son problème même si elle aide Pandore autant pour son propre intérêt que par retour d'ascenseur. Maintenant elle risquait d'avoir un dilème : attendre plusieurs semaines le temps d'avoir sa cargaison d'herbe ou faire directement son rituel à Las Vegas ? Sachant qu'il y a le risque d'y avoir de la pression sur Pandore en sa présence, c'était un choix à choisir.

Elle se contenta juste de demander le temps qu'il mettrait pour sa cargaison d'herbes et éventuellement l'endroit où ses deux marchands logent à New Vegas. Pire, tant qu'elle les tient elle commença à faire ses magouilles de son côté derrière le dos de la cheftaine Lilith.


"Oui voilà la liste de ce qu'il me faut. Maintenant parlons affaire et seulement sur quelques choses qui ne regarde que nous trois. Je ne vous cacherais pas l'hostilité de Lilith à tout ce qui a ne serait-ce qu'une seule couille."

Elle lâcha un petit sourire. C'est une démone, tout est affaire et par le passé, elle n'hésitait pas à demander un petit quelques choses aux locaux des régions reculé pour accéléré l'élimination des problèmes des régions reculées.

"Je ne vous cacherais pas non plus que je ne fais pas parti des personnes les plus honnêtes mais avec qui on peut toujours "trouver un arrangement" si vous voyez de quoi je parle. Hors, Lilith est  peu regardante sur les affaires que je fais de mon côté. Comme vous êtes les premiers à avoir l'exclusivité et que vous êtes là pour "tester le marché", voyez cela comme une fleur de ma part. Je pourrais éventuellement prolonger ce délai si je suis satisfaite la prochaine fois que vous venez, comme par exemple que vous rameniez quelques bouteilles d'alcool sous le manteau en plus de la transaction à laquelle on s'était mis d'accord. L'alcool est ce petit luxe que les Pandoriennes semblent raffoler. Les petits cadeaux de ce genre, ça fait toujours plaisir... et je pourrais vous renvoyez l'ascenseur d'une quelconque manière."

La dernière remarque c'est dit avec un petit clin d’œil et un air malicieux. Ce n'est pas comme si elle avait des leçons à donner à des marchands en ce qui concerne les relations qu'ils doivent avoir les autorités d'un lieu mais Lilith a laisser une petite influence à Rachel en espérant la garder en laisse et ça serait dommage de ne pas en profiter. Elle ne l'a pas dit clairement mais au moins elle a mis ses conditions : si à l'avenir cette petite affaire fonctionne bien et que les deux marchands y trouvent leurs comptes, ils ne s'étonneront pas que Rachel demande aussi un petit supplément comme taxe. Et si ils peuvent reculé ce délai sans devoir mettre la main à la pattes, ils ne s'en plaindront pas. Tant que les deux parties y trouvent leurs comptes, il n'y a pas de quoi hurler aux scandales.

"Il y a eu aussi une émeute avec des esclaves et il y a presque plus d'esclaves. Je ne vous demande pas de faire du traffic d'hommes, chacuns son job et sa ligne de conduite mais si vous connaissez quelqu'un et qui veut se créer une route commerciale exclusif avec Pandore, je n'y verrais aucun inconvéniant que vous lui en parlez. Que vous récupérez votre part au passage n'est pas mon problème mais si il veut une autorisation de "prospecter" là haut, c'est par moi qu'il devra passer. Tant qu'il ne se pointe pas là haut avec une esclave, il y a peu être moyen de s'arranger avec Lilith. Le premier accord est risqué mais si ça fonctionne, il peut se faire des couilles en or... pour le peu qu'il en ait une bonne paire. Et n'oubliez pas, un bon marché c'est quand tout le monde y trouve son compte, y compris moi."

Bref, si un marchand d'esclave qui a une bonne paire de couilles, c'est par Rachel qu'il devra passer si il veut diminuer ses chances de se faire étriper. Après c'est à Mike et Pete de voir, ou de leur donné une adresse si ils connaissent quelqu'un qui en a une bonne paire bien accroché.

La conversation terminé, elle ira voir Garand, ce dernier faisant les derniers ajustements sur Rachel qui haussa les sourcils devant le travail. L'elfe cherche vraiment le côté pratique et calcule bien tout pour qu'elle puisse rajouter quelques améliorations par la suite si l'envie lui prenait. Elle prit son sac à dos qu'elle posa sur le comptoir, sortant pour ainsi dire "tout son bordel" sur celui-ci.


"C'est vraiment du bon boulot ce que vous faites. Alors je vais en profiter pour vous demandé une paire de gants renforcé et deux brassards de duelliste. En échange les deux pistolets à percussion et un M4A1 et deux carabines artisanales. Euh... Vous vendez une arbalète de poing ? Le genre qui se met sur un poignet et qui se déplie ? Ou ce genre de choses bien pratique. Je suis prêt à vous payez en Glock17  pour payer la différence."

C'est qu'elle manque de liquidité après tout. Par contre en armes, elle a ce qui faut. Le gilet en Kevlar de Brett ? Il a cramé par contre... Et hors de question de se séparer de son MP5A1, bizarrement elle sent qu'elle va devoir jouer de la gâchette pour retrouver les Pandoriennes au bar pour calmer les ardeurs (bizarrement un pistolet mitrailleur même au plafond, ça intimide) si jamais une bagarre commençait à dégénérer si elle suit les rumeurs des marchands.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Mer 28 Déc - 16:50

Le gamin empocha les 5 dollars sans demander son reste. Il sourit à Rachel avant de déguerpir. Ses pieds touchant le sol avec la légèreté et la fréquence rapide typique des enfants. Rachel n'avait jamais eu l'ambition d'avoir des enfants. Peut être que si sa jeunesse avait été moins "tragique", elle serait morte grand mère à 90 ans entouré de dizaines de petits enfants. Tel ne fut pas le cas.

(1 billet de 5$ retiré de l'inventaire)

Mike prit la liste des mains de Rachel. Pete y jeta un œil et se détourna. Son langage corporel laissait supposer qu'il ne savait pas lire. La conversation alla bon train jusqu'à ce que Rachel aborde les nouvelles perspectives d'affaire.

"Alcool, esclave mâle, herbes et encre de seiche. L'avenir s'annonce rayonnant. Pour un aller retour Vegas Pandore... Il faut bien compter une petite semaine. Il va falloir qu'on aille à LA ou PP pour récupérer l'encre. En se séparant, on peut rester dans le cadre de la semaine, je pense. De l'alcool on pourra en amener dans la même cargaison. Pour les esclaves, le marché nous intéresse. Mais jusqu'ici on en faisait pas. Je peux pas trop dire. "

"On se pose chez les Pavlovs. On entretien des relations commerciales depuis un moment avec eux. On a nos contact pour travailler sur leur territoire."[/color]

"Vaut mieux à Vegas"

La petite assemblée discuta encore de quelques détails avant de se séparer. La démone rejoint l'atelier de Garand et commença à négocier.

"C'est vraiment du bon boulot ce que vous faites. Alors je vais en profiter pour vous demandé une paire de gants renforcé et deux brassards de duelliste. En échange les deux pistolets à percussion et un M4A1 et deux carabines artisanales. Euh... Vous vendez une arbalète de poing ? Le genre qui se met sur un poignet et qui se déplie ? Ou ce genre de choses bien pratique. Je suis prêt à vous payez en Glock17 pour payer la différence."

Garand plaça ses objets d'un côté du comptoir de vente et Rachel son matériel de l'autre. Chacun pouvant examiner le matos proposé. L'elfe examina chaque objet avec l’œil de l'expert.


"Hé bien, j'ai ce qu'il vous faut. Même si cela fait bien longtemps qu'on appelle plus ça des brassards de duelliste...Donc, une paire de gants renforcés, deux brassards en cuir, et la veste, une arbalète de poing et une vingtaine de carreaux, je suppose, contre un glock, un M4A1, deux percus et deux carabines de facture grossière... Deal ! Il va falloir bosser un peu sur ce matos, mais c'est mon boulot. N'est-ce pas."



Rachel pouvait désormais remballer son matériel et passer à la suite.
(Inventaire mis à jour)

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Lun 2 Jan - 18:28

Finir "doyenne" de l'humanité à l'époque où elle était née ? Même quand elle était fiancée elle n'y aurait pas pensé même si les enfants étaient prévu, formatage du moyen-age oblige. Par contre depuis son décès et en ayant accès à ce que des psychatres appelleront plus tard un pseudo syndrôme de Stockholm, elle n'y a pas plus trop pensé, préférant vivre le jour au jour. Déjà qu'elle est presque incapable de penser au lendemain dès qu'elle finit par tomber dans ses plus instincts meurtriers.

Rachel ne chercha pas à négocier avec Garand ou alors elle fit mine de le faire pour ne pas perdre la face. La négociation n'a jamais été son fort, se contentant souvent de montrer les dents avant de mordre pour la simple raison que ses interlocuteurs ne prennent pas aux sérieux une mioche. Là, Rachel est satisfaite, et peu importe ses origines, elle n'a aucune raison de se montrer menaçante. La partie négociation sera juste là par principe... et elle n'économisera pas grand chose au bout du compte.

Maintenant habillé, replaçant les quelques pièces d'armures nouvellement achété, elle réajusta rapidement sa veste pour placer le MP5 sous celle-ci pour un minimum de dissimulation, vilain tic qu'elle s'était attrapé à l'époque de la prescription aux Etats-Unis avant de sortir. N'ayant plus grand choses à faire en ville, elle rejoindra le bar non sans faire un rapide signe du fer pour se renforcer le cartilage au niveau des poings et aux genoux. Hors de question de faire dans un bar, le peu de sorciers en ce monde est capable de ressentir un lancement de sort là où un sort actif est bien moins visible. Et en arriver aux poings après quelques échanges, c'est toujours mieux que de tirer au MP5 dans les pattes de quelques poivrots pour calmer leurs ardeurs. Car si elle se fit aux rumeurs des deux marchands, les Pandoriennes risquent d'avoir quelques soucis au bar quand elles commenceront à négocier. Même sans preuve, les suspicions existent. Et plus vite elle aura quitté la ville, moins la milice locale évitera de fourer son nez. Pour calmer la populace, pas besoin de preuve et un arbre et quelques cordes suffisent amplement.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Mer 4 Jan - 16:08

Le brouhaha avait déjà commençait lorsque Rachel était chez l'elfe. La démone n'avait pas prêté attention au bruit grondant en fond sonore, concentré sur son nouvel équipement.Un regard interrogateur à Garand ne lui valut qu'un haussement d'épaulement voulant dire "ça arrive". Peu informateur. Un homme à l'air pressé entra dans le magasin au moment ou Rachel partait.

Rachel quitta les lieux fraichement équipées pour se diriger vers le bar. Un bruit de foule se faisait désormais plus fort. Il n'y avait personne dans les rues des Sables. La communauté était, certes, peu peuplée par nature mais il était normal de croiser un ou deux gus de temps en temps. L'amas de foule n'annonçant jamais rien de bon dans un monde ou concert de rock et festivals n'existaient même plus dans les légendes, la démone lança ses sortilèges de métal.

En regardant par curiosité au détour d'une bâtisse, Rachel découvrit un amas de gens devant un grand bâtiment. La foule s'amassait autour d'un petit groupe d'individu montait sur une estrade de fortune. Trois hommes étaient occupés, à l'écart de la foule, à installer des cordes autour de la plus épaisse des branches d'un arbre solitaire. Le nœud qui terminait la corde ne laissait planer aucun doute. Un nœud coulissant fermant une boucle pouvant aisément faire le tour de cou d'un humain.

Sur l'estrade, trois individus de type humain, étaient à genoux. La tête couverte d'un sac de toile, les mains liées dans le dos. Un homme armé se tenait derrière chacun d'entre eux pour s'assurer de leur soumission.
En retrait, trois hommes se tenait debout. Leur attitude trahissait leur importance même si Rachel ne les connaissait pas. Une forte émanation magique émanait de l'un de ces hommes. Sur la droite de l'estrade, cinq hommes se tenait en rang d'oignon. Leurs visages trahissaient des émotions divers. Un sixième homme vint se joindre à eux, l'air en retard. Elle le connaissait. Garand. Il semblait quelque peu étonné par la situation.
Sur l'estrade, devant les prisonniers, le doyen des Sables s'adressait à la foule d'une voix grave.


"Nos forces de sécurité ont réussi un exploit mes amis ! Ils ont attrapé ses chiennes de Pandore et la sorcière rousse qui ont mis à sac notre communauté bien aimé. Leur du jugement est arrivé !"


_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Jeu 5 Jan - 0:05

Rachel mit un peu de temps à comprendre mais pas pour les mêmes raisons que les publics déjà présents sur place. Pourquoi ? Avant de se montrer outré, hésiter ou quoique ce soit d'autres, elle était en train de raisonner comme une mage. N'étant pas du genre à être outré que l'on pende des innocents pour le peu qu'ils soient roux, n'ayant une petite pensée pour Sonia qui s'est faite taxé de sorcière malgré elle, c'était surtout ce jugement expéditif par ce mage. Oui c'était surtout là dessus que cela ne collait pas. Peu importe ce qu'à dit Sonia pour sa défense, quitte à se faire passer pour Rachel pour lui laisser le temps de partir, ça ne collait pas du tout. Cela s'en n'était pas logique avec la personne chez qui venait la forte émanation de magie. Si c'est lui qui les a arrêté, il est logique qu'il sache reconnaitre une émanation magique. Hors, Sonia c'est zéro absolu. Alors pourquoi l'accuser d'être LA sorcière rousse qui a mis à sac la communauté ? Peu importe si si Rachel théorisait comme quoi Sonia s'était accusée elle-même ?

Cette personne qui est magiquement active est stupide ? Il n'a pas l'air d'être un amateur et ne se fera pas avoir même si Sonia était une spécialiste du camouflage magique, surtout après avoir vérifier à plusieurs reprises, ce que tout bon mage aurait fait. Hors un mage ou même un traqueur de mage, Rachel sait que ce n'est pas stupide. Elle pencherait plutôt sur trois mercenaires qui ont décidé soit de baclé le travail et s'approprié les mérite sans trop prendre de risque, ou sur le piège grossier en espérant avoir à faire à quelqu'un qui a peur de se regarder dans un miroir.

Déjà ce n'est pas l'idéologie de Rachel: dommage pour Sonia et ses comparses mais elle n'a aucune chance de les sortir de là sans se livrer et surtout sans tuer personne. Et enfin elle posa sa main sur sa bague pour en atténuer un peu les effets. En réalité, là où beaucoup aurait du mal à se regarder dans un miroir, Rachel s'était tout autre : les mauvaises langues pour le peu qu'ils connaissent son goût du sang et le plaisir de voir ses pauvres mortels s'entretuer, on pourrait plutôt dire qu'elle en mouillerait presque. Avec cette mise en scène nul doute que Lilith va apprécier. Dommage pour Sonia et ses soeurs, elles ne font parti que des dommages collatéraux. Enfin de compte New Vegas peut bien attendre quelques mois, elle a un an pour s'en occupé car ce qui va se passer durant ses mois dans cette partie de l'Arizona risque d'être bien plus excitant qu'une chasse dans la cité du Vice où elle jouerait à la fois au chat et à la souris après avoir atteint ses premiers objectifs. Avec un tel raisonnement, elle a bien fait de ne pas se mélanger avec les Pandoriennes sinon l'arrestation se serait passé avec bien plus de violence.

Vu que pas mal de monde semble être présent et qu'elle ait mélangé avec la foule, elle en profita pour regarder un peu les têtes qui semblaient représenté une sorte de Conseil aux Sables mais ne s'en interessa pas plus que ça. En fait, c'était le public qui l'interessa, cherchant quelques personnes qui avait l'air d'être des mécaniciens. Si Sonia a échoué dans sa mission en tombant sur la milice, Rachel peut bien reprendre le flambeau mais à sa façon. Un bon coup derrière la tête puis l'individu dans le coffre d'un véhicule pour lui garantir le retour à Pandore, c'est une autre façon de voir la réussite de cette tâche. Et puis les exécutions en public, ça n'a jamais été son trip de toute façon : quand on en voit une, on les a toutes vu ! Comme tout le monde est là, il sera plus facile pour elle de partir en se fondant aux gens. Donc plus difficile à ce mage de repéré l'émanation magique de la démone si jamais il avait l'idée de regarder qui peut bien être un éventuel mage dans la foule. Après tout, trop de monde équivaut à plus de complications pour ce genre de choses.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Jeu 12 Jan - 18:46

Rachel en savait suffisamment long sur l'humanité pour comprendre qu'en fait de jugement, il s'agissait bien d'une exécution. Les jugements justes n'existaient pas dans les terres dévastées. Le doyen des sables déblatérait un discours bien préparé sur la justesse de l’exécution et sur l'étendue des crimes commis, l'exemple qu'il fallait donner aux étrangers. etc. Chaque vocifération était suivi d'un hourra ou d'un murmure approbateur de la foule. Rachel n'y prêtait guère attention mais se concentrait sur la foule en elle même.

Les six membres du conseil étaient Garand que Rachel connaissait, un nain sans barbe, arborant une belle moustache, le visage pétri d'impatience comme si cela ne l'intéressait pas vraiment, un homme enturbanné au regard perçant, observant la scène sans broncher, Un grand troll dépassant de loin le reste de la foule à l'air dépenaillé, Un humain grand au regard intelligent et à la bouille généreuse et un elfe rachitique à l'air amusé.

Sur l'ordre du Doyen les 3 gardes enlevèrent les cagoules des trois femmes. Malgré les visages tuméfiés et sanglants des trois femmes, Rachel pouvait aisément reconnaitre Sonia et Diana. La dernière étaient une illustre inconnue. Les trois femmes avaient la mine grave, le visage fermé. Les blessures aux visages n'étaient pas due exclusivement à une rixe. Elles avaient été battues sans doute jusqu'à être brisées. Elle ne montraient pas de réaction autre que la résignation quand bien même la finalité de ce jugement était évidente.

La foule commença à jeter des cailloux et objets divers sur Sonia qui se trouvait au centre de l'estrade. Un des gardes tira en l'air pour calmer les hardeurs.


"Patience. Patience. L'heure du châtiment approche !" énonça gravement le doyen

"A poil !" Un plaisantin lança, bientôt repris par la foule. " A poil, A poil, A poil "

Nouvelle salve de pacification.

La démone porta son regard sur le mage. Un humain à la belle prestance. Sa physionomie trahissait des origines elfiques. Il portait des cheveux longs, une barbe fine. Il était propre, lui ainsi que ses vêtements. Il portait un costume rayé élégant. Un petit sourire en coin ne quittait pas son visage. Ses deux acolytes étaient plus costauds, moins élégant mais dégagé une certaine force, une certaine présence. Le regard dur, le visage fermé, professionnel.


"Et pour ces crimes contre les Sables, je déclare la sorcière rousse et ses acolytes à une sentence de mort par pendaison. Leurs cadavres resteront pendus jusqu'à ce que l'air devienne irrespirable !! "

La sentence prononcé, et les cordes en place, les gardes aidèrent les trois femmes à se relever pour les conduire sous la branche de l'arbre. Ils les installèrent sur des tabourets suffisamment pour qu'elle ne s'étouffe pas en se faisant passer la corde au cou.

Rachel continua à scruter la foule. Un jeune homme proche de l'estrade portait une blouse sale, un chiffon noirci à la ceinture et des mains d'une couleur douteuse. Garçon de ferme ou mécano, ce jeune avait mis les mains dans le cambouis il y avait peu de temps.

Derrière le garçon, Rachel croisa un regard accusateur, un profond et haineux. Voldargent la toisait depuis sans sciller.

Lorsque les gardes shootèrent dans les tabourets, le claquement net de la corde se fit entendre. Sonia et L'inconnue eurent la nuque brisée net. Quant à Diana, fruit du mauvais travail du bourreau, elle agonisa comme un ver au bout d'un hameçon pendant une longue minute avant de cesser de s'agiter pour toujours. La foule laissa exploser sa joie.





_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Lun 23 Jan - 23:25

Tiens lui, il devrait faire l'affaire... Pas certain que Lilith apprécie beaucoup le fait que ça soit un homme mais Rachel ramène un mécano alors qu'elle était seulement partie pour des plantes, son second argument étant d'ouvrir une voie commerciale. Tiens Voldargent est encore là ? Pourtant les exécutions ça n'a jamais été son trip, ni même à Rachel d'ailleurs. C'est comme les programmes télés, une fois que l'on l'a vu une fois, inutile de le voir une seconde fois. Ah elle lui jette un regard accusateur ? JAMAIS HEUREUSE celle là ! Elle aurait préféré quoi ? Que Rachel balance un bidon d'essence au milieu de la foule pour le faire éclater, tuant et brûlant quelques personnes pour pouvoir contrôlé le terrain avec son meilleur élément et de passer à l'attaque pour les sauver ? C'est la première à chouiner quand elle parle des dommages collatéraux ! Voldargent devrait plutôt la remercier de rester dans son coin ! Jamais heureuse celle-là... Pour ça que parler avec les pacifiques Rachel trouve ça chiant. Comme beaucoup d'autres choses qu'elle trouve chiante. C'est peu être pour ça que ça finit toujours dans le sang d'ailleurs... Elle devrait peu être se confier à un psy à de ses quatre, ça ne ferait pas mal à Rachel et ça pourrait éviter une ou deux tueries inutiles...

Bon au moins ça lui a laisser le temps un peu d'examiner la situation. Voldargent est plus près de l'exécution, le mage ne risque pas de repéré Rachel si facilement mais plutôt Voldargent. Dans un sens tant mieux : ici dans la foule il y a deux démones magiquement actifs, de quoi laisser perplexe n'importe quel mage un tant soit peu professionnel. Et en parlant de professionnalisme, Rachel a plus l'impression que l'exécution est une mise en scène pour calmer la foule et que l'ancien avait émis la possibilité que la "véritable sorcière" agisse à ce moment là tout au plus. Une possibilité parmi tant d'autres car c'est culotté que le mage se montre. D'ailleurs qui c'est la troisième inconnue ? Peu être la mécano embauché et donc suspecté de trafiquer avec les responsables de l'incendie. Peu importe les hypothèses qu'elle peut émettre, le doyen joue à un jeu dangereux pour la simple raison que Rachel était déjà décidé d'incendié les Sables en passant par une handicapée avant qu'elle ne se rétablisse pour que la faute lui retombe dessus. Il aura beau savoir très bien préparé ses discours, il risque de perdre toute sa crédibilité.

Peu importe, elle doit se trouver un pigeon et un nouveau moyen de transport. Autant en tant que mage voyagé sur des petites distance c'est bien pratique, autant sur des distances moyennes elle est comme n'importe quel mortel, son ennemi c'est le trajet et la fatigue. Et ce jeune fera l'affaire. Il lui suffit de le suivre quand la foule commencera à se disperser et surtout garder un oeil sur cette fouille de Voldargent pour éviter qu'elle lui mette des batons dans les roues en vue de lui faire la morale. Elle a le temps, il lui suffit de voir où il travaille, où il loge et où il bosse mais plus vite elle sera partie, mieux ça sera. Le mieux serait d'agir au moment où il quitte du boulot. En attendant, autant éviter les bars pour se restaurer : elle a l'impression que tout ce qui est roux et féminin, ce n'a pas l'air d'être très en vogue en ville. Un coup à avoir un rixe et finir par se faire trainer dehors pour sorcellerie pour un oui ou un non. On se croirait en Espagne il fut un temps tiens !

Si les choses ne bougent pas beaucoup dans la foule, elle repéra où sont garé le véhicule des Pandoriennes. Rachel ne compte pas trop s'y intéresser sans quoi elle risque de se taper toute la milice de la ville sur le dos mais elle aime bien connaître ce genre de détail. Normalement il devrait être pas loin du bar où les Pandoriennes ont été.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Mer 1 Fév - 19:23

La violence était chose commune désormais. Personne ne semblait choqué par le spectacle de trois femmes pendues haut et court. Les enfants s'amusaient de la situation, jetant des pierres aux cadavres, leurs enfonçant des bâtons dans le fondement avant de s'enfuir en courant ( Rachel soupçonnait quelques hommes aux regards baveux envier ces jeunes s'amuser en toute innocence.). La foule se dispersa lentement, le spectacle étant sans intérêt. Quelques individus crachaient rageusement en passant devant la potence.

Les hommes d'importances sur l'estrade se serrèrent la main et se regroupèrent pour discuter. Ils se dirigeaient vers le TT Oasis bar pour aller boire au succès de leur opération. Rachel les suivit de loin. Retrouver le véhicule des pandoriennes nécessitait de trouver un bar. Alors pourquoi pas celui la. D'autant que le jeune mécano partait dans la même direction.

En jetant un oeil aux alentours, Rachel se rendit compte que Voldargent avait disparu. Toujours embêtant mais elle ne pouvait pas se disperser pour le moment.

Le jeune mécano dépassa le bar continuant sa route. Le véhicule des pandoriennes était garé non loin du bar. Des hommes de la milice local étaient en train de le dépouiller de ses possessions et se préparer à l'emmener dans le stock de la ville.

Le jeune mécano rejoint une bâtisse avec une partie hangar sur le côté et une sorte de petite décharge avec pièces détachés de voiture et d'engins divers et variés. Il discutait avec un homme plus âgé, père ou patron, ils ne travaillèrent pas beaucoup. Dans le hangar, un petit espace avec une paillasse et quelques objets personnels indiqué que le jeune homme vivait sur son lieu de travail. Il faudrait donc attendre qu'il aille se balader ou tout autre activité en dehors du garage.



_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Dim 5 Fév - 1:27

Pour ce genre d'exécution, au moyen-âge il y avait au moins un minimum de dignité pour ce genre de chose : au moins on filait des pierres aux gamins avant de les encourager à les lancer sur les exécutés, qu'ils soient morts ou vivants. Pas s'amuser à leurs donner des bâtons pour s'amuser à les enfiler par les premiers orifices possibles pendant que quelques adultes les envies. A croire que le monde a perdu le peu de savoir vivre avec la chute des bombes.

Surveiller Voldargent ne fait pas parti de ses projets mais c'est surtout de savoir si Miss Bonne Morale n'allait pas être sur son dos tant qu'elle était en ville. Elle va certainement la pister que si elle utilise un sort, les jeux de cache-cache, Rachel est normalement meilleure qu'elle à ses petits jeux. Son seul gros regret est de ne pas pouvoir perdre son temps à écouter la conversation des responsables des Sables pendant qu'elle est accoudée au bar et qu'ils discutent dans une autre pièce. C'est dans ses capacités, elle est de nature curieuse mais n'en pas vraiment le temps, sans parler que de tomber sur un aviné qui taxe les rouquines de sorcières est élevé et qu'elle n'avait pas envie de prendre le risque de finir arrêter dans une bête bagarre de bar. Il faut vraiment qu'elle trouve un tour de passe passe pour ses cheveux quand elle aura cinq minutes et les teintures c'est chiant...

Le mécano semblait être le bon pigeon. Son père/patron aussi mais voyager avec deux types dans le coffre est bien plus risqué qu'un seul et ceci, c'est l'expérience de Rachel qui parle. Il y avait bien l'option d'en ligoter sur la banquette pour le voyage mais dans tous les cas, Rachel n'était pas trop partante pour laisser un témoin derrière elle. La démone a trop fait parler d'elle aux Sables pour ne pas en rajouter. Par contre ça ne bosse pas beaucoup ça c'est sûr.

Par contre elle va seulement attendre quelques heures avant d'agir, et ne va même pas s'encombrer d'attendre la soirée. Pourquoi quelques heures ? Pour voir les allées retours et éventuellement ne pas être gêné par un client dès que les premières lueurs commencent à tomber. Et surtout pourquoi s'embêter à se la jouer "sneak" quand il suffit de jouer les curieuses qui se renseignent sur les prix des véhicules et autres réparations. Il faut juste séparer ses deux là pour limiter les risques.

Entrant dans le domaine quand il commence à faire un peu tard, elle ne se cacha et regardant un peu partout par la même occasion. Si elle peut repéré un véhicule en état de marche, ça lui évitera de chercher bien longtemps.


"Euh... Excusez-moi ? Je cherche des informations sur un moteur de campingcar Ecovip 712 et éventuellement sur un moto de cross ? Je m'adresse au bon endroit ?"

Bon alors, déjà, elle ne cite pas la marque exact du camping car car c'est la marque du camping car mais pas ce qu'il y a sous le capot, quitte à faire la cruche alors qu'elle sait très bien de quoi elle parle. Ou presque car c'est le camping car de Brett. Ca obligera l'ancien à lui poser plus de question avant de se faire taxer de curieuse et d'aller voir ailleurs car les gosses, c'est connu que beaucoup sont des pickpocket et qu'elle pourrait être là pour repérage. Et parler de moto cross, ça peut éventuellement faire durer le sujet une heure de plus le temps que le jeune lui montre des "machins" qui roule ou pas. Après tout, elle est là juste pour gagner du temps, quitte à faire sa niaise en mécanique. Ce qu'elle est un peu en mécanique, même si elle sait ce que c'est un moteur à explosion... sans pour autant en savoir les principes... Après tout elle fait parti des personnes qui sait débrancher une batterie et qui se contente de tourner la clef pour démarrer.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Lun 27 Fév - 21:44

Le plan de Rachel était simple. observer, attendre, agir. Un seul problème ; elle ne pouvait pas se permettre de faire le pieds de grue devant le garage. Contrairement à l'avant guerre, pas de terrasse de café ou de dinner aux grandes vitrines et café à volonté pour patiemment observer d'un air nonchalant.
Pour observer correctement, elle était obligé de rester dans un périmètre proche. Elle s'adossa au mur d'une bâtisse. Le coin n'était pas vraiment fréquenté. Le garage se trouvait sur la bordure des Sables. Ce qui faisait sens. Elle n'avait que rarement vu des véhicules dans les rues de la communauté et pour cause. Les premiers habitants ne devaient même pas posséder de véhicules. Les bâtissent furent clairement construites sans le souci de pouvoir passer un 38 tonnes. La construction était aléatoire, anarchique et exiguë à l'instar des villes médiévales d’Europe.

Le jeune mécano ne mit pas longtemps à repérer la jolie petite rouquine qui observer les alentours avec un air détaché. Rachel entreprit son plan avant de passer pour quelqu'un de louche. Sa rousseur ne la poussant pas à la patience dans le quartier...
Elle avait eu le temps d'observer un peu le garage et ses activités. Le jeune mécano faisait des allers et venus entre la décharge et l'atelier pour travailler sur une sorte de tricycle motorisé. Aucun client ne s'était manifesté. Le boss du garage ne s'était, lui non plus, pas manifesté.

Le jeune homme regarda Rachel s'approchait de lui. En la regardant, il ne s'était pas imaginé qu'elle pourrait être une cliente potentiel. Il l'accueilli avec un sourire timide, mâchant ses mots maladroitement.


"Bon... bonsoir. Oui. Non... Camping car ecovip 712 ? Jamais vu par ici. Faut dire qu'on se soucie pas beaucoup des marques. Enfin moi en tous cas. Le patron plutôt... Euh... Je peux te montrer ce que j'ai dans la décharge. "

Le jeune l'emmène dans la décharge littéralement à deux pas de l'atelier. Il s'agissait d'une petite décharge. Le monde en lui même était devenu une immense décharge. Dans ce cas la, il s'agissait plutôt du résultat d'un tri de plusieurs années pour voir ce qui était récupérable. Il n'y avait pas de moto en état. Il l'emmena devant une série de moteur à l'abri sous divers tôles.

"Voila ce que j'ai en ce moment. Il faudrait voir l'écovip mais en général on a rarement les pièces adéquates. Donc faut adapter. Ça ne pose pas beaucoup de problème tant que ça te gêne pas que certaines pièces dépasse un peu du capot... Haha. "

A ce moment la, un bruit de porte poussa la démone à se retourner. Du coin de l’œil, elle vit un homme dans la force de l'âge, grand, émacié, une calvitie prononcé. Des vêtements sales et abimés, ainsi qu'une barbe trop long lui conféraient un air négligé certain. Il regarda Rachel un instant, surpris de voir une femme dans sa décharge, ou surpris de voir un client, puis tourna les talons pour se diriger vers la sortie.


"Bon, Pas de bol. C'est l'heure ou le patron va au bar. En plus, le bar est animé en ce moment, il va pas revenir de sitôt... En général, on prend 2000$ pour un nouveau moteur avec la pose... Mais c'est pas moi qui décide. Va falloir repasser. "

Il haussa des épaules, raccompagnant Rachel vers la sortie. D'un œil perspicace, Rachel aperçu l'arrière d'un véhicule sous une bâche garé derrière la décharge. De ce qu'elle pouvait voir, la carosserie était en bon état, et les roues (presque) neuves.


_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Mer 1 Mar - 21:55

Les terrasses de café dès le milieu du 19ème siècle, c'était l'extase pour les surveillances. Plus tard c'était les pizzas dans les voitures quand elle était aux Etats Unis à cause de cette foutu prohibition et où traîner les cafés même pour siroter un café était un coup à ce que les forces de l'ordre vienne vous interrogez. Pas spécialement chercher des poux mais quand on vous propose de vous raccompagnez chez soit quand on n'a pas de domicile fixe et juste une chambre d'hotel quand on croit à faire à une mineur, c'est un coup à se faire passer pour un clandestin et donc, bien sûr, suspect. Rachel, de son vivant, ne pouvait pas mourir quelques années plus tard non ? Ca lui aurait un peu facilité la tâche parfois.

Ou pas. Le jeune mécano n'a pas mis longtemps à repérer sa jolie frimousse. Le discours était déjà tout trouvé, elle n'a pas mis longtemps à le dire. Devant les moteurs, Rachel fera mine de ne pas trop comprendre grand chose mais comme ses connaissances se limitaient à pas grand chose, elle n'au pas besoin de beaucoup simuler quoique ce soit. Après tout pour elle, ça se limitait beaucoup à "moteur 4 temps", "moteur 2 temps" et si on lui demandait la différence entre du gasoil et de l'essence, elle se contenterait de dire que c'est écrit tout simplement sur le réservoir.

L'ancien partira à ce moment là, assez surpris de voir une cliente ou une femme. A jouer les faignants et préférer aller au bar ne concorda pas vraiment au plan de Rachel. Si il ne se posa pas trop de question, en arrivant au bar il risque d'en avoir davantage devant la raison de l'animation pour le peu qu'il se penche sur les rumeurs et de revenir plus rapidement que son apprenti ne le croit. Pas grave, Rachel aura quand même largement le temps et tant pis pour l'éventuel témoin et le fait de se retrouver avec un vol sur le dos, malgré qu'il n'aura que des descriptions qu'approximative.

Alors qu'il la raccompagnait, Rachel jouera un peu de son charme pour gagner un peu de temps. Après tout, tant que ça ne s'éternise pas, on ne peut pas craindre de pétage de plomb de sa part. Si le jeune n'a pas eu le temps de parler de moto, il peut bien forcer le sujet en le déviant sur le tricycle lorsqu'elle passa le plus près de celui ci, quitte à regarder dans sa direction et s'arrêter.


"Dommage mais tu peux être me renseigner un peu sur les motos... Personnellement, je suis plus sur les motos mais la mécanique, je laisse ça papa et à mon frère qui s'en occupe. C'est bizarre, j'ai déjà vu des quad et même des vielles motos du début 20ème siècle. Tu sais ? Les grosses BMW ? Pas les voitures mais ses motos qui faisait quand même leurs poids ! C'est pas spécialement rapide mais c'est increvable. Par contre jamais ce genre de moto à trois roues placé de cette manière... Comment ça tourne ?"

En mode conversation avec plein de questions. Et malgré sa mauvaise connaissance en mécanique, Rachel reste une personne qui a fréquenté une moitié du 20ème siècle et qui s'y connait un minimum sur le sujet. Elle peut donc se faire passer pour une passionnée, quitte à faire croire à ce jeune qu'il peut avoir une touche avec une gamine qui s'excite sur le premier deux roues qu'elle croise.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Lun 13 Mar - 12:15

Sans être experte en mécanique, la gardienne aux cheveux de feu avait eu l'immense privilège de voir les balbutiements de la mécanique jusqu'à ses sommets en une seule vie. Et bien sûr, l'affaissement total des compétences et connaissances dans le domaine après la guerre. Les premiers ingénieurs étaient très prolixes sur le caractère technique de la mécanique. Avec le temps, les mécaniciens eurent une approche de plus en plus commercial des explications, utilisant un charabia que la plupart des clients ne pouvaient pas comprendre.
Ce n'était pas le cas du jeune mécano des Sables, il ne maitrisait pas tous les termes techniques, il n'avait pas de but commercial. Il savait faire parce qu'il avait appris jeune et qu'il ne savait sans doute pas grand chose d'autre.
En conversant, Rachel le ramena vers le tricycle.


"Les grosses routières ? J'en ai déjà vu oui. Il y a quelques voyageurs qui en utilisent. Ils en prennent soin en général. ça vaut beaucoup ces engins la. Je sais qu'au comptoir des nomades, ils en ont quelques une en stock. Mais ils ne vendent pas. Ils les gardent pour les déplacements rapides et importants.

Le tricycle la ? C'est juste un truc sur lequel je bosse. C'était une moto cross avant mais le cadre était fendu à l'arrière. C'est comme ça que je me suis dit de faire un tricycle. J'ai refait le cadre. On a de quoi faire dans la décharge. C'était assez dur de trouver deux roues arrières à la bonne taille... Il me fallait un moteur assez petit, j'ai essayé plusieurs engins, même en les modifiants... quoique l'équilibre n'est pas un souci sur un tricycle... Y a un gars qui nous acheté du matos contre une vieille tronçonneuse. J'ai récupéré le moteur. Le carburateur se déréglait avec les vibrations et il faut refaire certaines pièces pour que le moteur tienne en place. Il faut aussi que j'améliore le système d'amortisseur à l'arrière pour pouvoir aller se balader dans les terres... "

Le jeune était lancé sur le sujet. Rachel l'encourageait à l'aide de hochement de tête bien placé, battements de cils intéressés et des "ah bon ?!" et "oh vraiment ?" pour combler les silences.
Il estima avoir fini son histoire. Il détailla Rachel du regard, s'arrêtant sur sa veste kevlar et son katana et mp5 en bandoulière.


"Tu voyages ou quelque chose comme ça ? Avec ton père ? Marchand ? "


_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Rachel Flame of Hell le Sam 18 Mar - 22:55

Ne pas connaître les termes tombaient assez bien : Rachel non plus ne les connaissait pas trop. La preuve quand il arrivera à la partie du carburateur, elle a sû de quoi il parlait seulement parce qu'il y a "carburant" dans le mot "carburateur". De toute façon à part retirer une batterie, la démone n'était pas vraiment douée pour savoir comment arrêté un véhicule sans devoir l'éclater. Les fils ? N'en parlons pas. Au moins c'est un point qui ne lui tapa pas nécessairement sur les nerfs, un point à signaler quand on connait son niveau de patience. Bon par contre c'est chiant : il n'a pas tilté à "ça tourne ?". Il semblerait que le véhicule soit en état de marche mais qu'il risque de ne pas aller bien loin à cause du moteur qui se déplace avec les vibrations et les amortisseurs à améliorer n'arrangent pas beaucoup cela. Elle peut arranger ça à la moitié du voyage en jouant les soudeuses sur pattes mais elle ne pourra faire guère mieux.

Alors qu'elle s'apprêtait à "sonder" malgré tout le garage pour repérer quelques choses qui ressemblent à un semblant de clé, le tout sans vraiment y croire, le jeune homme s’intéressa plutôt à son cas, l'interrompant dans sa manœuvre discrète. Pour que sa question soit si évasive, il a lorgné sur elle avant de s'atarder sur son matériel. Autant parler de Vegas, à entendre son contractant l'ambiance à l'air d'être plus tendu qu'ailleurs et de toute façon elle n'en sait guère plus sur les villes, seulement des noms.

"Papa est marchand, on voyage beaucoup en direction de Vegas et de Port Poussière. Obligée de prendre un véhicule avec une certaine contenance, on transporte des choses qui doivent se conserver à bonnes températures. Parfois on fait aussi quelques fouilles."

Rester dans le flou. Ca peut être aussi bien des biens de consommations que des herbes ou autres. Après tout même si Vegas a l'air d'être une ville rempli de junkie, consommer de la drogue ne nourrit pas un homme. Elle reprendra ses vieilles habitudes de démon à titiller sur les désirs des gens, vous savez celles qu'est de savoir ce que l'on est près à donner en échange de quelques choses ? Profitant de son air juvénile dans de tel cas, elle mettra ses mains dans son dos, les joignant  pour lui poser quelques questions tout en le faisant rêver et ce quitte à approcher son visage trop près de lui pour le déstabilisé quelques peu en le rendant plus timide et surtout commencé à lui faire dire n'importe quoi.


"A t'entendre, ton rêve a l'air de vouloir être de voyager ? Si à une époque la civilisation empêchait de jouer les aventuriers parce qu'il n'y avait plus à découvrir, l'Holocoste a un peu remis ça au goût du jour. Le monde est maintenant est grand et vierge et tout est à redécouvrir, ça me rappelle le grand Far West comme on peut voir dans des photos. Je pourrais te raconter certaines choses mais y a encore tant à découvrir qu'une seule vie ne suffirait pas. Tiens je me demande jusqu'où tu es prêt à aller et à donner contre ce genre de découverte et aventure ? Car ce monde est autant magnifique que dangereux."

Le pire, dans sa "grande bonté", Rachel est prête à lui faire une fleur à sa façon en engageant cette conversation dans cette direction car selon sa réponse, il peut éviter de voir sa conscience écrasée comme elle l'a faite avec l'esclave de Lilith et à moindre mesure, Brett. Après tout, priver ce jeune friand d'aventure serait presque un crime, quitte à raccourcir dramatiquement son espérance de vie. Et puis accessoirement, les rituels de soumission c'est chiant : ça légumise le sujet.
avatar
Rachel Flame of Hell
Pile humaine

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 15/11/2008

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Pandore
Age: 682 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  origine le Jeu 23 Mar - 14:09

Rachel scruta les alentours à la recherche d'une clé. Elle n'apprit rien d'un balayage rapide du regard. Elle reporta son attention sur le jeune homme, jouant les mignonnettes pour lui tirer les vers du nez.

Chaque phrases, chaque respirations étaient l'opportunité pour la démone de se rapprocher de quelques centimètres. Lorsqu'elle atteint son "espace vitale", il recula d'un pas, rougissant légèrement. Pour se donner une contenance, il commença à jouer avec un outil posé sur l'établi avant de le faire maladroitement tomber. Il le ramassa promptement, tout aussi maladroitement.


"Port poussière ? Vegas ? J'ai entendu pas mal de chose sur ces villes, mais moi, je suis d'ici. Je me suis pas beaucoup baladé. Il parait qu'à Vegas, ils ont les bagnoles les plus classes de toutes la côte ouest... Tu as de la chance..."

Il marqua un temps, l'air rêveur. Rachel pouvait sentir qu'il n'avait qu'une seule envie : partir de ce trou. Rachel embraya.


"Holocoste, Far west... Tu parles un peu comme ma grand mère. Tu viens d'un abri ? Les gens des abris parlent comme ça. Ou de Polis peut être ?

J'aimerai bien partir. C'est juste que ma famille est morte et le patron a accepté de me prendre ici pour l'aider. J'ai un toit, à manger et ça me plait bien la bricole. C'est juste que j'ai nul part où aller. Et puis ma famille est morte dans le désert... Alors tout seul, j'ai aucune chance..."
"

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux Sables, pour le meilleur ou pour le pire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum