Arrivée aux Sables

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Arrivée aux Sables

Message  Invité le Lun 8 Oct - 11:42

Ne sachant trop où tourner la tête, dans cette atmosphère bruyante, Alan déambule oisivement dans les rues, appréciant le spectacle qui s'offre à lui.

*L'occupation, les gens qui se hâtent, chacun ayant sûrement plusieurs objectifs en tête. C'était quelque chose qui manquait cruellement au bunker où tout le monde avait l'impression de refaire les mêmes actes à longueurs de temps, sans y prêter réellement d'intérêts mais en essayant de faire semblant.*

Tranquille les mains dans son manteau, il marche d'un pas sûr et ses sens en éveil se régalent des décors animés, des voix, bruits et autres parfums des marchés aux alentours.

Transience traverse finalement tout le long de la ville pour arriver déjà à l'une de ses extrémités.
Avant de faire demi-tour pour reprendre sa visite, il aperçoit au abord d'une petite rivière, une sorte d'enclos fermé par de clôtures de fortune. Son attention est captée par un troupeau d'animaux qu'il n'identifie pas de suite, il s'approche alors à pas plus rapide près des clôtures...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Lun 8 Oct - 23:25

Il s'agi de bétails divers, des vaches, quelques moutons ainsi que deux cheveaux, mais ce qui choque le plus Alan, c'est surtout la présence de quelques vaches à deux têtes mais aussi la présence d'un animal brun haut de deux mètres avec une corpulence à faire frémir un orc. Ce que l'on remarque surtout, c'est les griffes qu'il a (bref un griffemort). Encore heureux que ce dernier soit dans une cage avec des barreaux en acier, il ne semble pas très amical. Jamais Alan n'a vu de telles créatures.

Un orc s'approche d'Alan, même si il parrait athélitique, il semble que les années commence à le rattraper. Portant une armure de cuir et avec un fusil en bandoulière, il ressemble au parfait chasseur que l'on peut voir dans certains documentaires.


"Beau specimen hein? J'ai perdu deux hommes pour l'avoir celui là. On est tombé à cours de sédatif ce jour là."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Mar 9 Oct - 11:29

Subjuguer par la sauvagerie contenue de l'animal, Alan l'imagine hors de sa cage, dans une charge violente tout en puissance.
*Effrayant ! Sur aucune archive du bunker est mentionné l'existence d'un tel animal... Une nouvelle espèce ! C'est cela alors, la vie renaît quand même au milieu de ces cendres...*
*A l'image de ce nouveau monde ravagé et difficile, une nouvelle espèce est sorti de son oeuf, mieux adapté à l'atmosphère ambiante...*

Transience est arrêté dans ses pensées par l'orc à l'apparence de chasseur qui s'adresse à lui.
Après l'avoir écouté, Alan lui répond :
"Beau mmmm... oui, c'est relatif. Je préfère tout de même les chevaux !"

"Vous avez perdu deux hommes pour ce... cet animal. C'est triste.
Mais, je peux savoir pourquoi vous les tenez en captivité ?
N'est-ce pas dangereux, si près du village, s'il s'échappait ?
..."


Transience s'arrête de lui même dans ses questions, en se demandant si l'orc pourrait mal prendre ses propos plein de franchises.
Alan n'a jamais pratiqué l'hypocrisie, celle-ci n'avait pas lieu d'être dans le bunker, il ne sait non plus caché ce qu'il pense, chacun pouvait s'exprimer librement au bunker, cela était même recommandé de ne rien garder pour soit. Cela facilitait l'étude comportementale de chacun.

*Je ne peux agir ici de la même manière qu'avant, devrais-je agir par hypocrisie pour autant ?
Il est dit qu'il n'y a pas de société possible, si elle n'est fondée sur l'hypocrisie. Mais Cicéron disait également qu'il faut supprimer de toute notre vie l'hypocrisie et la simulation.
L'opportuniste dirait qu'il faut agir suivant son interlocuteur, mais n'est-ce pas aussi le comportement du lâche ?
Aujourd'hui je dispose de la sagesse, sans l'expérience de la vie, c'est donc les idées des Lumières que je suivrai pour le moment : Sapere Aude ! aie le courage de te servir de ton propre entendement !*
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Mer 10 Oct - 17:45

L'orc haussa les épaules devant tant de questions.

"Des risques? Il est enfermé dans cette cage et à moins qu'un petit rigolo suicidaire décide de forcer la serrure, je ne vois pas comment ce griffemort irait faire en ville. Sinon une telle bête, je suis sûr que je la vends facilement. J'ai déjà eu une proposition de Port-Poussière mais je préfère attendre les enchères pour voir ce qu'il vaut réelement. Quand à son utilité, je n'en sais rien mais j'ai entendu dire que Port-Poussière jetait ses condamnés à mort dans les arènes, ça pourrait faire un beau spectacle."

Vu comment cet animal est énervé dans sa cage, on peut très bien imaginé ce qu'il ferait dans une arène face à quelques prisonniers: un véritable carnage. Le chasseur fait signe à Alan de le suivre.

"Tu veux voir ce que j'ai en chevaux? Tu cherches quoi exactement? Pour le voyage? Pour tirer une charrue?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Jeu 11 Oct - 11:26

*Un beau spectacle ? Je dirais plutôt : un horrible carnage pour des plaisirs sadiques !*
Avec une mine entre le scepticisme et le dégoût, Alan regarde l'orc qui continue à parler, tout en se remémorant ces lectures concernant la cruauté chez l'homme et ses explications...
*Ceux qui pratiquent ouvertement la cruauté se vengent souvent des malheureuses conditions de leur existence.*

Quand le chasseur lui propose de venir voir ses chevaux, Transience pas très à l'aise lui répond :
"Merci mais... une autre fois peut être. Je viens d'arriver en ville et je n'ai pas encore terminer mon tour de visite."

Alan lui fait un signe de tête.
"Au revoir".
Et il reprend le chemin en sens inverse.

Après plusieurs mètres de marche, il se retrouve devant une hutte en terre cuite qui paraît très paisible.
Alan s'arrête pour l'observer, à son entrée son rideau flottant laisse entrevoir un endroit qu'il présume chaleureux.
Transience hésite à s'approcher, et tiraillé par la curiosité, il effectue quelques pas jusqu'à la hutte.

*Sans curiosité on meurt et sans courage on ne vit pas.
Si je suis ici, c'est sans aucun doute grace à ma curiosité...
De plus, pour beaucoup, il n'y a pas de plus beau mobile.*

Devant le rideau ondulant par le vent, Transience ose demander :
"Bonjour... Il y a quelqu'un ?"
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Jeu 11 Oct - 18:41

L'orc le regarda partir d'un air amusé. Il a dû bien se douter que lui et Alan n'avait pas les mêmes goûts en ce qui concerne le divertissement.

Arrivé devant la hutte, une drole de voix lui répondit d'entrer. A l'interieur, tout était mal rangé, quelques étagères en piteux états étaient présentes et la plupart des objets présents dessus étaient divers ingrédients. Au centre, un énorme chaudron est présent et un troll semblait chercher quelques choses dans une malle. Alan devina facilement qu'il avait à faire à une sorte de shaman. Après que le troll est jeter un rapide oeil sur l'invité, il retourna à sa préocupation du moment: sa malle.


"Qu'est ce que je peux faire pour toi, l'humain?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Jeu 18 Oct - 14:06

Alan, assez pris de cours par cette question qui est en somme toute logique pourtant, il répond avec hésitation :
"Euh... Et bien... Rien en particulier en fait."

D'un ton plus confiant, il enchaîne :
"Je visite la ville et... sans doute par le hasard et une certaine curiosité, j'ai eu envie de découvrir l'intérieur de ces huttes."

"Je comprendrais parfaitement que cela ne soit apprécié. Si je vous dérange, je m'en excuse et je m'en vais retourner sur mes pas sur le champ ?"
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Dim 21 Oct - 20:10

Ce dernier jetta de nouveau un oeil à Transcience mais ce coup-ci, il semblait beaucoup plus attentif. Alan a même eu l'impression qu'il a laisser échapper un sourrire discrêt.

"Qu'est ce qui t'amêne aux Sables? Le goût des affaires? Attends... Je crois deviner... Ou tout simplement à la recherche d'une voie à suivre parceque tu n'es rien d'autres qu'une âme qui erre d'un but. D'habitude, j'ai à faire à des paumés mais j'ai l'impression que toi, c'est diférent."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Lun 22 Oct - 16:00

Transience prit quelques secondes avant de répondre.
*Mon but ? ... Effectivement, je n'ai aucun but matériel ou même conditionnel autre qu'être en vie et d'exister encore...*

Transience, jugeant son interlocuteur au possible intérêt pour la réflexion tente une réponse plus complexe, qui pourrait aussi démontrer qu'il n'est pas aussi paumé qu'il pourrait en avoir l'air.
"Être ce que nous sommes et devenir ce que nous sommes capables de devenir, tel est le seul but de la vie. Vous ne croyez pas ?"

Alan eu un léger sourire, puis il reprend la parole :
"Le hasard m'a conduit aux Sables, de la même manière qu'il m'a conduit à votre hutte. Pour le moment, j'éprouve un paisible plaisir à découvrir la vie qui s'anime ici. La rencontre de nouvel individu en est que plus attrayante."

"Et excusez-moi, je ne me suis pas encore présenté. Mon nom est Alan, Alan Greffin."

Sans oser avancer vers le troll, par peur de paraître envahissant, Transience reste près de l'entrée de la hutte et effectue un léger signe de tête en guise de salutations.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Mar 23 Oct - 21:41

Le troll fait signe d'approcher et finit par s'assoir sur sa malle après l'avoir refermé.

"Moi, c'est Gromd'lar. Par curiosité que t'es rentré? Au moins ça change des pauvres types qui entre ici pour me demander de leur lire l'avenir. Richesse, gloire et autres genre de conneries qu'on me demande d'habitude. T'as pas l'air d'être du désert toi, "attrayant" c'est pas courant, c'est plus des "kiffant" ou "d'la balle" que j'entends d'habitude. Comme tu as l'air d'être un touriste un peu perdu, en quoi je peux t'aider, Alan Greffin."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Mer 24 Oct - 10:45

Tout en écoutant finir Gromd'lar, Transience prend une grande inspiration, l'air aspiré par ses poumons provoque de vives douleurs, heureusement éphémères. Et ces dernières passées, Alan dit :
"Mon avenir, j'en ai déjà une petite idée... Le présent m'est beaucoup plus intéressant."

"Je suis étonné que la richesse et la gloire valent encore quelque chose d'aussi important. A croire qu'on suit toujours le même chemin et qu'on ne tirera jamais leçon de nos erreurs.
Mais bon, c'est sans doute faire preuve d'une grande naïveté d'attendre quelque chose d'autre."


Transience reprend :
"Vous voulez m'aider ? Et bien... Parlez-moi juste des Sables alors. Ce que je devrais savoir : à découvrir ou à éviter. Les gens que j'ai rencontré jusqu'à maintenant étaient plutôt disposés à la communication, c'est agréable. La sociabilité serait-elle omniprésente dans cette ville ?"

"Sinon, je suis encore curieux de connaître les lieux intéressants aux alentours. Si j'avais une question, du style purement touristique, je vous demanderai ce qui vous a semblé le plus intéressant dans votre vie ? rencontres ou voyages... J'espère que ma question n'est pas trop personnel."
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Mer 24 Oct - 20:33

Le troll haussa un sourcil.

"L'humanité est tout simplement conne quand on regarde bien, surtout quand "d'la balle" fait parti de son vocabulaire. Alors lui dire que c'est qu'il fait, c'est une connerie et qu'il faut surtout pas recommencer, ça rentre par une oreille, ça sort par l'autre."


Il resta penssif quelques secondes sur sa meilleur rencontre.

"La meilleur chose de ma vie? Tu vas peu être me dire que je suis sentimental mais c'est l'amour. Ca ne dure jamais bien longtemps mais il faut en profiter un maximum, même si c'est pour le meileur et pour le pire."

Il déroula une carte sur la table. Malgré le bazar qu'il y avait, c'est même étonnant qu'il l'est trouver si facilement. C'est une carte de la région. Alan l'a connait par coeur sauf que celle-ci à été à de nombreux coups de marqueur pour montrer l'emplacement des differentes communautés.


"Les Sables... Que dire... En fait, c'est un endroit paumé et si elle ne servait pas de repère à marchand, cela ferait longtemps qu'il ne resterait plus rien à part une source d'eau potable et quelques fermes. Ici, pendant plusieurs mois dans l'année, on vend du tout, viande, véhicule, esclave, arme à feu, babiole technologique, connaissance et j'en passe. En fait, le Conseil, c'est surtout que des marchands, c'est eux qui font vivre la ville et c'est grace à quelques alliances bien foutu que la ville est protêgé."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Ven 26 Oct - 14:26

Transience suit avec attention les propos de Gromd'lar.
Il ne rejoint pas particulièrement l'idée négative que le troll a sur l'humanité. Mais il le comprend et ne l'interrompt pas.

Lorsque Gromd'lar commence à parler d'amour, Alan est tout d'abord étonné par cette réponse, surtout de la part d'un vieil ermite grincheux dont il donne l'air.

Transience regarde le troll d'une manière différente.
*L'expérience de sa jeunesse lui a créé une touchante nostalgie. Voilà ce qu'il reste de plus important dans l'esprit d'une personne normal à la fin d'une longue et dure vie.*

*Les livres le clament haut et fort depuis toujours, et même dans un monde dévasté, cette notion reste intemporelle. C'est... rassurant.*

*Il n'y a aucun doute, ce vieux troll a bien compris le plus important.*

Quand Gromd'lar sort une carte en parlant des Sables, une partie de ses pensés le rendent un instant mélancolique, comme une petite interruption au bonheur constant apparu depuis sa première rencontre de vie en milieu de journée.

Balayant quelques souvenirs, Transience repense à ses histoires d'amours passées au sein du bunker, à ces relations, les plus sérieuses... surtout à l'une d'elle.
*Je suis resté cinq ans avec Anna. Quand nous nous sommes mis ensemble, j'avais à peine vingt ans, et bien sur je la connaissais déjà très bien, comme toutes les personnes du bunker.
J'étais sorti avec d'autres filles, mais l'esprit et le charme d'Anna la faisait indéniablement sortir du lot. Je passais mon temps dans la bibliothèque d'archives à lire tous les livres de Nietzsche, Marx et autres, en essayant de trouver les points communs avec ma propre vision des choses. C'était mon principal loisir, comprendre et apprendre les écrits moraux des grands philosophes que notre monde avait connu. Anna faisait preuve d'ingéniosité pour me sortir de mes lectures, et je me retrouvais à effectuer des choses dont d'ordinaires je trouvais ridicule. Pendant cette période, peut-être la plus heureuse de ma vie sous terre, j'ai donc appris avec elle, ce qu'était le vie de couple. Avoir une sorte d'âme soeur et pour des raisons... que seul l'amour contrôle, nous nous sentions obligé de rassembler nos idées comme pour ne faire qu'un.
Mais notre comportement évolua rapidement après quelques années. La passion s'estompe vite et l'envie aveugle de ne faire qu'un disparaît peu à peu.
Quand le jour de l'ouverture du bunker arriva, notre relation était déjà plus distante, même si la joie de voir pour la première fois la lumière du jour eut effet de nous rapprocher une nouvelle fois. Mais cela ne dura pas.
J'imagine que je suis en grande partie fautif dans l'affaire, mais ma principale préoccupation était l'extérieur. Cela me paraissait légitime, et la voir s'éloigner de moi, à vrai dire, ne me dérangeait pas outre mesure.
Elle commença à se rapprocher d'un autre, je laissais faire jusqu'au jour où elle est venu me parler afin qu'on fasse un point sur notre situation. Je l'aimais sans doute encore, mais n'avais pas de raison d'essayer de me battre pour la retenir, je ne voulais promettre plus que je comptais faire.
Ce fut la fin de notre relation, et avec du recul, j'imagine que les choses n'auraient pu se passer mieux, car c'est à peine quelques mois après que j'appris que la maladie m'avait moi aussi gagné.
Mes adieux pour elle arrivèrent quelques temps après et ne furent trop dures.*

*A présent, je me dis que ce n'est pas ce que je retiendrai pour le moment de ma vie. L'Amour. Même si j'en garde de nombreux bon souvenirs. La découverte d'un nouveau monde est pour moi, une plus grande source de satisfaction.
J'imagine que mes amours passés ont été dénaturés par la vie du bunker. Le fait de trop connaître une personne dès sa jeunesse, enlève une partie de l'envie de découverte de l'autre, propre à une relation... Et comment imaginer une vie de couple, à partir d'une vie qui n'en est pas une au final, mais plutôt une sorte de survie, cloîtré des années entre quatre murs.*

*Dommage, je ne connaîtrai peut être plus - ou même jamais si ce que j'ai vécu n'y ressemble pas - cette sensation que cet heureux vieillard se remémore avec satisfaction.*

Transience chasse ses souvenirs pour entendre les derniers mot du troll.

"Bien, j'ai hâte de voir comment se passe ce marché, ce sera sans doute une belle occasion de rencontrer des individus venus de tout horizon..."

Alan reprend la parole d'un ton énergique :
"Merci pour votre hospitalité, je ne vais pas prendre de votre temps plus longtemps.
Si nous nous revoyons, ce sera avec grand plaisir."


Alan fait quelques pas en arrière, et se retourne une dernière fois vers Gromd'lar, avec un petit sourire.
"L'avenir nous réserve toujours quelques surprises... Au revoir."
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Arrivée en ville

Message  Invité le Ven 26 Oct - 18:07

Les pneus du 4x4 soulèvent sable et poussière, traçant deux sillons parallèles derrière le véhicule. Au volant, Jahia scrute l'horizon à travers ses lunettes de soleil, cherchant entre les dunes le signe d'un quelconque bout de civilisation. Ce n'est pas que la compagnie d'Akira, l'intello asiatique, lui déplaise, mais après deux jours passés à errer dans le désert, le mutisme dans lequel il est le plus souvent enfermé n'est pas vraiment propice à une conversation joyeuse et distrayante.

Encore une petite centaine de mètres et, au détour d'une petite dune de sable, la semi-orque voit quelque chose...
Elle attire l'attention de son compagnon de fortune en lui administrant une petite tape sur le crâne.


"Hé, tête d'oeuf, regarde un peu par là..."

Une main pointant les esquisses de bâtiments qui se dessinent au loin, l'autre tournant le volant pour orienter le 4x4 dans la direction indiquée, Jahia ne laisse pas Akira en placer une avant d'avoir entièrement exprimé son opinion.

"On dirait qu'y'a une ville par là. Allez on s'y bouge, au moins voir comment c'est fait !"
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Ven 26 Oct - 18:36

Akira referme son vieux magazine, relique d'un autre âge, pour admirer l'horizon sur lequel se profile la silhouette d'un agglomérat de bâtiments que Jahia appelle déjà "ville". L'asiatique replonge cependant rapidement dans sa "lecture", hasardant un coup d'oeil du côté de la demi-orque. Malheureusement, l'ambiance n'est plus la même. L'ouvrage sur papier glacé retourne dans la boîte à gants.

" ... "

Akira se rends compte qu'il ne lui sert à rien d'ajouter quoi que ce soit, puisque Jahia a décidé de s'arrêter. Et, après tout, c'est son 4x4. "L'intellectuel" s'étire en geignant avant de sortir son Glock de son holster, pour vérifier que tout est impeccable. On ne sait jamais. Et puis, tous les cliquetis que produisent ces objets quand on les manipule appaisent Akira.

" Est-ce que c'est parce qu'on est encore parti dans une direction choisie au hasard que tu es excitée comme une gosse d'avoir "trouvé une ville" ? Tu sais que ça va nous tuer ce genre de plan où il n'y a pas de plans... "

Le coup du "Fonçons droit dans cette direction" est le genre de "blagues" qui ne plaît pas à Akira...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Sam 27 Oct - 19:13

A la réponse d'Akira, Jahia ne peut s'empêcher de sourire largement, dévoilant sa dentition typiquement orque. Elle maintient son cap sur les bâtiments au loin, en se demandant comment elle peut avoir eu l'idée saugrenue de se faire acompagner d'un esprit si casanier...

"J'ai un plan, t'inquiète : on s'arrête, on trouve de quoi boire et manger, on regarde un peu comment c'est dans ce patelin, et si ça nous plaît pas on repart. C'pas plus compliqué. Et puis sinon, on va faire quoi ? On va continuer à rouler droit devant nous, dans le désert ? Allez, un peu d'aventure bordel !"

La semi-orque réfléchit un instant, puis reprend la parole sur un ton beaucoup plus cynique.

"Héhé, peut-être même que t'aura la chance de te trouver enfin une vraie pétasse et que t'arrêtera de lire des magazines porno du siècle dernier..."
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Sam 27 Oct - 19:42

" C'est là que se situe tout le problème : on roule droit devant nous. Sans savoir où on va. Je crois qu'on ferait bien de demander la position des villes les plus proches. "

Parce que se la jouer grands aventuriers explorateurs, dans le Wasteland, c'est quand même une mauvaise idée. Le carburant, les balles, les vivres encore comestibles, l'eau potable... Tout ça, ce n'est pas aussi facile à trouver que les cactus. Akira soupire.

" Et puis, mes magazines t'emmerdent ! " lance-t-il sur un ton calme.

Sans compter qu'Akira n'a pas que ses vieux hebdos à regarder. De temps en temps... Après tout... Jahia n'est pas laide. Elle ressemble pas mal à un fantasme artisitique d'auteur de doujinshi. C'est juste que son caractère ignoble et ses vingt centimètres de plus que son brave compère asiatique sont deux gros points noirs... Akira refait ses lacets.

" Et quand est-ce que tu vas te décider à avoir une couleur de cheveux normale ? "
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Sam 27 Oct - 20:05

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Jahia n'aime pas qu'on la prenne pour une conne. Elle sait pertinemment que son intelligence est très limitée, mais elle n'aime pas du tout qu'on le lui rappelle.
Autant dire que lorsqu'elle répond à Akira, elle arrive à garder son calme, mais le ton monte un peu...


"Et on les demande où, les positions des villes ? Depuis qu'on est partis, on a croisé personne. Va bien falloir s'arrêter pour ça, non ?
Et ma couleur de cheveux t'emmerde aussi. Tant qu'à faire, ma couleur de peau se joint à elle, tiens. A vrai dire, j'y peux pas grand-chose si j'ai du sang orc."


Elle se tait quelques secondes, le temps de se calmer. S'énerver ne servira à rien. Bon, ok ça défoule pas mal, mais après tout, il a raison. Et elle a raison aussi. C'est génial, personne n'est en tort !

"Ouais, je sais : je m'énerve vite. Sans déconner, tu crois que j'y avais pas pensé, à demander des directions ? Mais on y est pas encore, et avant de demander un chemin, faut déjà chercher ce qu'on peut faire sur place, non ? On a encore les 3/4 du réservoir d'essence, il nous reste un peu de bouffe, de l'eau, et des munitions. Donc, je pense qu'on peut s'arrêter et voir ce qu'on peut trouver sur place."

Après cette tirade, Jahia constate qu'ils se rapprochent du patelin. Vu de loin, ça a pas l'air petit, mais pas bien grand non plus. Sûrement de bonnes choses à faire là-bas...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Sam 27 Oct - 22:16

" Avant de partir. Regarde pour ce coup-ci : coup d'bol la ville ! 'faut prendre l'habitude de se renseigner... "

Akira passe à la deuxième chaussure, consciencieux. Il s'arrête quelques secondes.

" Je retire ce que j'ai dis sur tes cheveux ; je cherchais juste quelque chose à te répondre. En fait... J'aime bien le rouge. "

C'est juste que, sur le coup, c'est quand même ce qui ressort le plus chez elle. La "verdeur", ça s'explique plus facilement.

" Tu crois pas qu'on devrait se trouver un chien ou un truc dans c'genre pour garder le 4x4 quand on s'absente ? J'sais pas toi, mais moi, ça me rends toujours nerveux d'pas être tout près pour le surveiller. "

Ce ne serait pas mal non plus d'arriver à se supporter au quotidien pour former une équipe vraiment efficace. Ce n'est pas facile mais Akira fait des efforts, parfois. Il lui semble que Jahia fait de même.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Dim 28 Oct - 2:12

Lorsqu'Akira reparle du rouge, Jahia semble tilter quelque chose. Ouais, c'est bien ce qu'on disait : pas très intelligente. Mais pas complètement conne non plus, et elle finit par faire le rapprochement.

"Hé ouais, maintenant que tu le dis, ça m'fait penser, c'est vrai que t'as plein de fringues rouges."

Intervention inutile. Elle en a conscience, mais elle avait envie de le dire, alors elle s'en fout.
Bon, question suivante. Son "ami" évoque le problème posé par le véhicule, ou plutôt comment s'assurer qu'il reste en leur possession. Question cruciale s'il en est, mais à laquelle Jahia ne peut répondre qu'avec des idées vaguement dégrossies.


"T'as raison, faudrait trouver quelque chose. Mais bon, un chien... C'est pas que j'les aime pas hein, mais si y'a 4 ou 5 pillards qui veulent le 4x4, le clébard va se prendre une décharge de plombs, et basta. Crois-moi, j'en sais quelque chose. Et puis, pas la peine de te rappeler comment j'ai eu celui-là..."

Tiens, une idée débile lui vient. A nouveau, Jahia sourit largement. De toute façon elle ne sait pas sourire autrement. Son idée est du domaine de l'impossible, mais un peu d'humour ne fait jamais de mal.

"En fait, c'qu'il nous faudrait, c'est un griffemort."

La semi-orque prend quelques secondes pour observer du coin de l'oeil la réaction d'Akira face à cette proposition pour le moins... farfelue. Mais quelque chose de plus constructif lui vient à l'esprit. Elle attend encore un peu, le temps qu'Akira se remette de ses émotions, puis lui fait part de sa nouvelle idée.

"Bon, par contre, ce qui serait possible, c'est que tu nous bidouille quelque chose. Je sais pas, un truc électronique, ou même mécanique, qu'il faut désactiver pour démarrer. C'est ta spécialité non ? Enfin bon, t'as le temps d'y réfléchir, on est presque arrivés."

Effectivement, ils arrivaient à proximité du village. Jahia peut maintenant discerner les bâtiments. Entre les huttes de boue séchée et les constructions en bois, un immense hangar semblait dominer tout le village. Se demandant ce que peut contenir un truc pareil, Jahia continue à s'approcher en ralentissant un peu, cherchant du regard si l'endroit n'a pas l'air trop agressif.

((HRP : on attend une intervention d'un MJ ou on peut continuer ?))
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Dim 28 Oct - 14:02

(HJ: J'attendais Origine mais comme je l'ai pas vu depuis quelques jours, je me charge de vous, c'est pas poli de faire patienter les nouveaux Mr. Green )

L'histoire du démarreur à code est mauvaise, Akira a lu des magazines la dessus, le seul hic c'est que trouver un tel apareil dans un tel monde, ça risque d'être dur. D'un côté, peu de personne serait capable de l'installer correctement et le gens de maintenant aurait plus tendance à confondre un tel gadget avec un four micro-onde. Sinon il y a le "embarquer la batterie" qui est assez efficace mais il faut se la goinfrer pendant les déplacements à pied...

L'entrée de la ville semble surveiller par quelques miradors en bois, surement pour prévenir l'attaque de pillards vu que l'on peut penetrer en ville discrêtement la nuit sans se faire reperer. Deux gardes font signe au 4X4 de ralentir, surement des miliciens sans mauvaises intentions. La peau verte de Jahia est surement la première chose qui a attirer l'oeil aux deux gardes.


"Je ne vous ai jamais vu vous par ici... Vous êtes les bienvenues aux Sables du moment que vous vous tenez à carreau. Dans quelques jours, il va y avoir une foire qui réuni tous les marchands de la région, j'imagine que vous êtes tous les deux là pour ça. Si vous avez des questions, n'hésitez pas. C'est pas une fois que vous aurez fait une connerie qu'il faudra poser des questions."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Obscurité le Dim 28 Oct - 15:23

Le troll emit une sorte de grognement.

"Pas mon habitude de filler des trucs gratos mais tiens, cadeau de ma part, tu en auras besoin. C'est un grigi, ça peut porter bonne chance... En fait, je m'en sert surtout pour impressionner les pigeons pour quelques dollars mais bon, la discussion m'a plus et ça change des merdeux qui rentre ici. Ne me remercie surtout pas... Bon j'ai du boulot maintenant."

Un peu rude ce troll mais sympathique à sa façon. En sortant, Transcience peut commencer à se rendre compte que plusieurs heures avait passer, sa petite excurssion avait passer le temps mine de rien et il y avait temps de choses à voir aux Sables, surtout à cette époque de l'année. Quelques marchands commençaient à remballer certaines de leur affaires pour éviter les larcins, d'autres se contentaient à preparer leurs caravanes. Avec un peu de chance, il peut encore réussir à trouver Abass au bar du coin avant que ce dernier ne rejoindre le campement, ou simplement rejoindre le campement. Alan peut toujours continuer sa petite visite mais la plupart des commerçants semblaient maintenant occupé à divers petits travaux.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Dim 28 Oct - 19:01

Les gardes n'ayant pas l'air agressifs, Jahia se contente de ralentir gentiment et de s'arrêter à hauteur des deux hommes, enlevant ses lunettes de soleil pour leur répondre. Son oncle lui a appris quand elle était jeune que ce n'était pas poli de parler aux gens à travers des verres fumés, et en tant qu'inconnue elle fait attention à paraître bien éduquée. Même si cette apparence s'envole bien souvent trop rapidement...

"Donc ici ça s'appelle Les Sables. Ok, on savait pas où on était en fait. Ben tant qu'à faire, j'ai quelques questions... Déjà, je suppose qu'on a pas trop le droit de s'en servir, mais est-ce que le port d'armes est autorisé ? Est-ce qu'il y a quelques part quelque chose de prévu pour la sécurité de notre 4x4, ou alors on s'démerde ? Et ensuite, comment est le climat ici ? Je veux dire, les gens sont cools, ou plutot agressifs ? Et si on s'fait agresser, on peut répondre soi-même ? Désolée de toutes ces questions, mais comme vous dites, vaut mieux être au courant avant de faire la connerie..."

Jahia termine son discours en faisant un autre de ses larges sourires, dans le but de montrer qu'elle n'est au fond pas si méchante.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  origine le Dim 28 Oct - 19:23

Le garde écouta attentivement se déluge de question tout en se grattant la barbe qu'il avait fort longue. Il s'humecta les lèvres avant de te répondre.

"Si vous voulez vous battre, faites ça plutôt au poing et en dehors des bâtiments, dans un coin où sa gêne personne. L'usage des armes n'est pas reglementé mais si vous descendez la mauvaise personne, vous aurez des problèmes. Autant vous tenir à carreaux. Rien ne vous empêche de vous ballader avec votre arme.
Pour votre 4x4, va falloir vous débrouillez. Je peux vous suggérer le TT Oasis bar. Si vous payez le patron, vous devriez retrouver votre caisse. Au pire, vous aurez un responsable sous la main à qui foutre une déroullé. Sinon, je pense que vous risquez pas grand chose. Une bagnole aux sables s'est facile à retrouver et sa coute cher à l'entretien. Faut juste se méfier des étrangers qui en ont marre de marcher... Encore que la plupart d'entre eux sauraient même pas démarrer la bagnole.
'Fin bref, vous voyez le topo. Les gens du coin sont plutôt cool. Dans cette ville, on mange bien, on est pas trop nombreux, les voyageurs sont cool aussi. Dans la ville la plus centrale de ce foutu désert, on a pas trop envie de se faire rejeter. Donc voila, avec un peu de bon sens, dans cette ville, vous serez tranquille. Si vous êtes profondément stupide ou instable, on vous envoie directmeent à Vegas. Capiche ?"
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2587
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Invité le Lun 29 Oct - 17:24

Akira reste silencieux tandis que Jahia discute et se renseigne auprès des gardes des Sables. Orque et Humain, ce n'est peut-être pas un mauvais mélange... Ca a l'air de réussir : le cerveau humain s'arrange pour mettre l'Orc au courant des modalités de la région concernant la bagarre. Quel beau mariage...

L'Asiatique se rassied correctement sur son siège, pour avoir l'air de quelqu'un "de bien", et fait mine d'écouter attentivement le discours du bonhomme armé alors qu'il est plus occupé à reluquer son flingue qu'autre chose. Heureusement, son oreille à demi-attentive a réussit à comprendre les éléments importants... Il n'y a plus qu'à laisser faire la charmante pilote.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée aux Sables

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum