Les ateliers Heckler Batista

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Mar 15 Mar - 3:06

-Je rêve ou tu m'as encore traitée de salope?

Voilà que son assaillant se mettait à prendre les jambes à son cou. Pas de doute là-dessus, il avait bien eu son compte à présent. Elle se serait bien lancée à sa poursuite, mais l'élancement et la douleur dans sa hanche l'en empêchait. Il venait quand même juste d'enfoncer ses doigts dans sa blessure. Son visage aussi commençait à lui faire mal, de même que l'arrière de sa tête. Elle s'assied sur la chaise la plus proche afin de regarder l'étendue des dégâts que la balle avait fait. En un sens, il faisait un peu pitié à présent. Elle se serait attendue à n'importe quoi, mis à part à ça. Son adversiare qui fond en larmes. Peut-être y était-elle allée un peu fort, mais il a quand même tenté de la tuer et menaçait de la violer. Difficile de se sentir mal pour lui en fait. Probable qu'il se ferait pendre si jamais quelqu'un l'intercepterais, mais bon. L'humiliation seule et ce qu'elle venait de lui donner comme correction devrait bien suffir afin de le tenir à carreaux pendant un bon bout de temps.

Son corps lui ferait certainement de plus en plus mal alors que l'adrénaline retomberait. De plus, même si elle semblait forte en apparence, cette attaque laisserait certainement sa marque. Un mec sensé ne reviendrait certainement pas, mais qui sait. Peut-être reviendrait-il se venger éventuellement. Elle préférait ne pas trop y penser pour le moment. Elle tentait tout simplement de se calmer et tolérer la douleur qui l'assaillait. Par contre, encore une fois, si elle aurait eu le choix, elle n'aurait pas agit autrement. Contrairement à la majorité des gens dans les terres désolées, elle avait encore un peu d'honneur au moins.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Mar 15 Mar - 10:10

Le mec était déjà dehors quand Keira ouvrît la bouche ce qui l'empêcha de profiter de cette nargue un peu ignoble... Le garenne avait de bonnes jambes puisqu'il était à l'autre bout de la rue en quelques secondes seulement en pleurant sa mère, faut dire que le coup de la langue et du bras lui laisserait sans aucun doute des séquelles à vie.
Peu de temps après, des voisins toquèrent à la porte, si elle leur ouvrait elle pouvait bien reconnaître ses voisins immédiat armés respectivement d'un vieux colt Peacemaker et d'une pelle tandis que d'autres de leurs familles se massaient curieux derrière la porte. La vision de Keira dans un tel état les effraya et ils se précipitèrent immédiatement à son secours en l'assaillant de questions : les "qu'est-ce qui s'est passé?", "ça va aller?" et autres fusaient dans tous les sens tandis que l'un des voisins cherchait partout une trousse de secours.
Dans le garage, les traces de lutte étaient là, du sang par terre, des meubles déplacés, un morceau de langue juteuse sur le sol et aussi le flingue du braqueur, perdu derrière un meuble, encore chaud. L'arme était un Beretta 92FS tout ce qu'il y à de plus standard avec 14 cartouches de 9mm dans le chargeur soit une de moins que la capacité maximale, celle qui avait déchiqueté une partie de la hanche de Keira.
Un des voisins allongea la mécano sur le sol en lui soulevant la tête d'un linge, meuglant.

- Faites venir un touib!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 20 Mar - 6:11

Quand ils se dirigèrent tous sur elle pour lui venir en aide, elle avait bien eu envie de leur dire qu'elle allait bien, mais le fait était qu'elle ignorait si elle allait bien. La douleur commençait lentement à se réveiller. Les coups qu'elle s'était prise au visage commençaient à lui causer une certaine migraine et ces gens l'assaillant pour savoir ce qui s'était passé n'aidait en rien en cette matière. Par contre, c'était certes touchant de voir qu'il restait encore un peu d'esprit d'entraide entre les gens dans ce désert pourri. elle était au moins plus confortable couchée sur le sol, la tête sur ce linge. Entre deux grognements de douleur, elle arrivait tout de même à parler.

-Ça va, je vais survivre... Je cracherais pas sur l'occasion si je pourrais avoir un toubib ou n'importe quoi du genre pour y faire quelque chose par contre... Vous en faites pas, l'autre est pas mal plus amoché...

Keira rit un peu à cette dernière phrase. Malheureusement pour elle, les légères convulsions causées par son propre rire raviva quelque peu sa douleur et la fit se taire, un rictus en prime. Elle tenta de se lever, mais la douleur dans sa hanche, de même que les autres autour d'elle l'en empêchèrent. Décidément, il lui faudrait un coup de main si elle voudrait aller quelque part.

-Quelqu'un pourrait m'aider à me relever? Je peut marcher, j'aurai juste besoin d'un petit coup de main...

D'un côté, elle s'imaginait bien un peu qu'elle sous-estimait peut-être un peu sa blessure. Elle ne serait sûre de rien tant qu'elle n'aurait pas l'avis d'un médecin. Elle ne pourrait pas nier non plus que c'était un peu aussi pour éviter d'avoir l'air d'une chieuse se plaignant d'avoir un bobo.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Dim 20 Mar - 16:50

Les voisins esquissèrent un sourire aux remarques de la jeune femme, fidèle à elle-même elle se croyait capable de soulever des montagnes, c'était signe de prompt rétablissement... Ou pas...
En essayant de se relever, la douleur l'a mordît avec une telle puissance qu'elle retomba par terre lourdement, en y regardant de plus près, son T-shirt était quand même à moitié maculé de sang et totalement perdu, même avec 3 lavages successifs de Lacroix 2 en 1 qui élimine les saletés incrustées dans les fibres...
La vision de la jeune garagiste commença alors à se troubler à cause du manque de sang et de la douleur, rien de spécialement vital, elle en avait vu d'autres, mais elle ne pourrait certainement pas marcher.
Une bonne vingtaine de minutes plus tard, une ghoule en blouse blanche débarqua dans le garage. Pour avoir plusieurs fois eut affaire à lui, Keira le reconnaissait comme étant le toubib de Port-Poussière. Sans prendre le temps de lui parler, il chaussa des gants, un masque et fît signe aux badaux de s'écarter. Il déchira une partie du T-shirt de Keira non pour se rincer l'œil mais bien examiner la plaie. Après quelques secondes de silence, il prît la parole en plantant une seringue dans un flacon.
- Vous vous en remettrez... Rien d'autre que la chair n'a été touché néanmoins c'est une plaie très sale, je vais vous mettre sous antibiotiques et va falloir que vous veniez vous remettre à la clinique, dans des conditions stériles pour prévenir tout risque d'infection.
Il fît la piqure qu'elle ne sentît pas au contraire d'un autre produit qu'il versait maintenant sur un coton, Keira pouvait lire sur l'étiquette "alcool à 90°" (!). Impact dans trois secondes...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Lun 21 Mar - 3:13

Elle sourit quand elle reconnut cette blouse blanche de médecin. À l'allure unique de la chair en décomposition des ghouls, elle se rendit bien compte que c'était le propriétaire de la clinique de la ville. En tout cas, c'est qu'il ne s'était pas fait attendre pour se pointer comme ça aussi rapidement au beau milieu de la nuit. Il faut dire que même si elle n'avait rien contre les ghoules, elle était au fond bien contente qu'il mette des gants avant de faire ce qu'il avait à faire. Par contre, était-ce vraiment nécessaire de déchirer un bout de sa chemise de nuit pour voir alors qu'elle avait une blessure à la hanche? Enfin, elle allait certainement la jeter après tout. Elle était soulagée de savoir que sa blessure n'était pas bien grave. Ça aurait pu être bien pire si elle se serait prise la balle dans un rein ou quelque chose du genre. Mourir au bout de son sang au bout de quelques minutes n'était pas un destin bien enviable pour elle. La piqure ne fit pas grand chose, surtout avec la douleur dont elle souffrait déjà. Par contre, elle fit les gros yeux en voyant la bouteille d'alcool. Appliquer ça directement sur une plaie de cette taille!? Avant même qu'elle put dire quoi que ce soit, elle serra les dents en mordant l'une des manches de sa chemise. Même en se retenant du mieux qu'elle put, elle émit tout de même quelques gémissements de douleur. Ses mains et ses orteils se raidirent au contact de l'alcool. Quand il eut terminé et que sa plaie arrêta de brûler de manière presque insupportable, elle se mit à rire un peu nerveusement.

-Le coup de l'alcool, c'est une petite vengeance personnelle à cause des gens que je vous ai envoyé? Ah, peu importe, faites ce que vous avez à faire...

Elle n'avait pas tout saisit ce qu'il lui avait dit. Elle avait sérieusement la tête qui tourne et la perte de sang l'avait rendue un peu confuse en plus de sa vision brouillée. Difficile à croire qu'elle se montrait encore et toujours arrogante. C'était bon signe en soit, même s'il est toujours un peu difficile d'en être sûr avec elle. Elle adopta une attitude plus sérieuse, mais sereine. Elle remercia ces gens venus l'aider.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Lun 21 Mar - 8:39

Le toubib lui aussi serra les dents en appliquant l'alcool, pas besoin d'être physionomiste pour comprendre qu'il ne le faisait pas de gaieté de cœur lui non plus. Heureusement pour lui, Keira ne se débattît pas trop et lui permis d la soigner correctement. Il appliqua ensuite un grosse compresse sur son flanc blessé et dit à quelqu'un d'autre d'appuyer fort pour arrêter le saignement.
A la réplique de la mécano, le médecin eu un rictus et répliqua avec humour :

- Exactement! La vengeance est un plat qui se mange froid! héhé...
Il se releva ensuite et s'adressa à tous.
- Je vais devoir l'hospitaliser quand même. Vous pouvez m'aider à l'emmener à la clinique?
Quelques types se portèrent volontaires mais demandèrent à Keira si elle n'avait pas un véhicule en réparation qui pourrait servir au transport. Dans le cas contraire ce serait très laborieux et douloureux pour elle...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Mer 23 Mar - 0:41

À l'instar du morceau de cotton imbibé d'alcoo, la compresse offrait déjà un certain soulagement à comparer. Elle eut un petit rictus entre l'amusement et la douleur à la remarque du docteur. Même dans son état, pas besoin d'être Einstein pour y voir la blague.

-C'est tellement injuste! Je t'ai envoyé plein de clients, tu devrais plutôt être reconnaissant.

Elle rit encore, même si c'était un peu faiblement afin de ne pas avoir trop mal. Levant mollement la main, elle pointa en direction des escaliers qui mènent au deuxième étage.

-Sur la commode de ma chambre, il y a les clefs de mon 4x4. Sur la commode, rien d'autre. Je conseille à celui qui ira les chercher d'éviter de farfouiller où il aura beaucoup plus besoin du transport que moi...

Elle était à demi-sérieuse en disant cela. Elle s'imaginait bien qu'aucun d'entre eux qui avaient prit l'initiative de venir l'aider auraient eu la tentation de lui dérober des choses, mais aussi bien leur rappeler. C'était évidemment une façon de parler, parce qu'elle n'était pas trop en position de botter les fesses de qui que ce soit dans l'état qu'elle était.

-J'espère au moins que j'aurai pas à y rester trop longtems doc. Pas que je vous aime pas, mais j'ai quand même des trucs urgents à terminer. Je dis ça comme ça...
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Mer 23 Mar - 15:19

Si le patricien ria bien des premières blagues de Keira ainsi que quelques badaud, la menace de tabassage jeta un froid dans le garage. La plupart d'entre eux étaient venus pour l'aider et même si Keira ne représentait pas une menace vu l'état dans lequel elle était, leur rappeler de ne pas fouiner était effectivement superflu... C'aurait pût passer si cela avait été dit en plaisantant mais le fait qu'elle soit même à demi-sérieuse en offusqua plus d'un, sans parler des menaces envers ceux qui étaient venus l'aider, qu'elle accusait maintenant de représenter une menace pour sa vie privée.
Keira s'était encore une fois fait des bons amis et plusieurs personnes s'en allèrent en maugréant des paroles peu enchanteresses envers la mécanicienne. Seuls ses voisins les plus proches, habitués à sa délicatesse de bulldozer restèrent pour filer un coup de main au toubib et l'un d'entre eux se porta finalement volontaire pour aller chercher les clés de la mécano, non sans néanmoins la défier du regard de tenter quoi que ce soit pour qu'il "ait plus besoin de transport qu'elle".
Les quelques personnes restantes soulevèrent donc la malade sur un brancard improvisé et la déposèrent sur la banquette arrière de son 4x4.
Bien que comprenant ce qu'elle voulait dire, le médecin secoua la tête quand elle lui demanda de faire le plus vite
possible.
- Ça prendra le temps que ça faudra Mlle Batista, c'est non négociable...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Mer 23 Mar - 22:39

-D'accord, d'accord... Je sais... Le temps que ça prendra...

Elle se serait probablement excusée de son comportement en voyant leurs têtes, mais en fait, elle avait un peu trop de mal à voir ce qui se passait autour d'elle. C'est qu'elle était sacrément fatiguée en plus de tout cela. Il faut tout de même dire qu'il lui arrivait souvent d'éprouver ses amitiés, bien malgré elle en général. D'accord elle avait dit cela avec un brin de sérieu, mais petit un: elle n'était pas dans un état de faire quoi que ce soit à qui que ce soit et petit deux: elle se doutait bien que ça ne leur aurait pas passé par la tête. Enfin, elle se contenta simplement de poser la tête sur le brancart improvisé et se laisser embarquer dans le véhicule.

Il ne lui restait plus qu'à tenter de fermer l'oeil et prendre du repos, mais même ça elle en avait toute la misède du monde. Si elle s'était fait passée pour une personne forte et intouchée par ce qui venait de se passer, ce n'était pas vraiment le cas en fait. Certes, ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait attaquer, toute femme vivant à Port-Poussière l'a déjà été au moins une fois. Par contre, c'était la première fois qu'elle avait eu une arme braquée sur elle. Avoir sa vie comme ça qui ne tiens qu'à un fil... Elle avait eu une chance incroyable et elle le savait. Elle frissonait rien qu'à y repenser. Elle était dans le feu de l'action tout à l'heure, mais elle ignorait à présent si elle pourrait recomencer. Elle ne regrettait tout de même toujours pas de l'avoir fait par contre.

Elle allais certainement confronter son client demain afin de savoir s'il aurait des ennemis potentiels qui auraient pu faire ça. Enfin, il en avait certainement. Quand on a beaucoup d'argent, on a tout autant d'ennemis. Pour le moment, elle tentait de fermer l'oeil, bercée par les mouvements du véhicule, ce qui n"était pas chose facile...
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Mer 23 Mar - 23:01

suite à la clinique de port-poussière.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum