Les ateliers Heckler Batista

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Jeu 17 Fév - 8:39

Le mec fît le tour du garage pendant encore quelques secondes d'un air ahuri avant de faire un petit saut sur place de 180° pour se retrouver face à face avec le mécano. Surexité, il s'exclama en faisant de grands gestes avec les mains.
- La vache! Titine va être en de bonnes mains avec toi là! Wouhou! J'ai hâte que ce soit finît!
Et il alla flâner plus loin, toujours en sautant presque d'un pied sur l'autre. Il revînt peu après pour dire ce qu'il voulait voir changer dans sa voiture, son ton n'avait pas changé.
- Mon système d'allumage est mort! Tu te rend compte j'ai dû la démarrer avec des câbles pour venir ici! Voir un tel bijou dépendante d'une poubelle pour démarrer bon sang, ça me fend le cœur! AYAAAH!
Son cri de guerre était pour une colonne de bitume non loin de là à laquelle il donna, de colère, un grand coup de boule. Oui oui, un coup de boule dans du béton... Le type resta la tête collé au bitume pendant quelques secondes, visiblement calmé il faisait signe a la garagiste que c'était bon mais pas besoin de sortir de médecine pour savoir qu'envoyer des grand coups de tête dans les murs devait s'avérer particulièrement douloureux... En tout cas ça l'avait clamé et il parlait maintenant plus calmement, se massa un front où avait poussé une jolie bosse ensanglantée. D'ailleurs l'endroit où il avait tapé était maintenant légèrement fissuré en plus d'avoir dessus une petite trace de sang; rien de bien grave mais quand même! Pour fissurer du béton il devait y être allé assez fort...
- Faudra me changer la batteries, les bougies, bref tout ce qui fait l'allumage... Et attention! J'suis prêt a y mettre le prix mais j'veux quelque chose de qualité, pas l'allumage d'une deudeusche! C'est bien beau de la faire démarrer mais j'veux qu'elle démarre avec panache!
Il avait reprît un peu de voix, mais restait quand même à un niveau inférieur de tout à l'heure. Keira pût examiner la voiture un peut plus, il s'agissait ni plus ni moins qu'une dodge viper... Comment avait-il pût se la procurer? Mystère, en attendant c'était définitivement très classe! Même si ça servait à rien dans les rues...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 17 Fév - 15:04

Suite à son cri de guerre pour le moins énergique, Keira s'écarta pour le regarder se diriger en direction de l'une des colonnes de béton. Un coup de boule... Dans une colonne!? Elle penchait plus pour l'hypothèse d'un peu trop de coups à la tête, même si les deux à la fois n'étaient pas non plus impossible. Avec la force à laquelle il avait frappé, ce n'était pas étonant de le voir saigner. Rien qu'à voir la fissure dans le béton, elle comprit qu'il ne valait pas mieux le contrarier. Il semblait parler de façon un peu plus cohérente par contre. C'était donc pour ça qu'il était venu. Une batterie et des bougies toutes neuves. En effet, c'est un peu nul d'avoir à survolter sa voiture chaque fois qu'on veut se rendre quelque part. Pour les bougies, ce ne serait pas trop un problème, mais pour ce qui est de trouver une batterie de voiture dans un assez bel état ici dans le désert...

-Je vais commencer par regarder tout ça avant de dire si je change ou pas. Qui sait, il est probable que les bougies ne soient qu'encrassées et les bornes de la batterie oxydées ou sulfatées. Si la batterie n'est que trop vieille et au bout de ses cycles, j'aurais peut-être un moyen de la remettre à neuf. Vous savez, il se fait mieux de ne pas trop compter sur les pièces de récup dans le désert. Je répare souvent avec la récup. Ça tiens la route, mais avec un tel bijou, faut plus que lui faire simplement tenir la route. Si vous voulez absolument du neuf par contre, je vais voir ce que je peut faire. Ce sera plus long et plus cher, mais la confection ne serait pas impossible à envisager non plus. Enfin, voyons un peu l'état du patient avant de vaire un pronostic. Parlant de patient, j'ai une pharmacie dans la salle de bain à l'étage si jamais vous voulez vous nettoyer la tête. Vous venez quand même de fissurer l'une de mes colonnes avec votre tête...

Keira se dirigea jusqu'au véhicule tout en effleurant les courbes de la carrosserie du bout des doigts. C'était vraiment une belle pièce qu'il avait là. Digne de l'Avant-Guerre selon elle. Comme quoi, on peut quand même faire des trucs sympas et de qualité dans ce désert pourri. Probable que ce ne soit pas plus utile qu'une autre bagnole, mais ça devenait souvent une fierté pour certains. Un peu comme un trophée en somme. C'est qu'il avait de la chance pour être tombé là-dessus. Elle souleva finalement le capot pour constater des dégâts après avoir enfilé des gants de travail.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Jeu 17 Fév - 22:17

Le mec, retrouvant soudain toute son excitation, secoua vivement la tête de gauche à droite quand elle proposa un décrassage.
- Attends bébé! Est-ce que j'ai l'air d'être près de mes sous? J'veux qu'elle remarche titine... Même qu'elle pète le feu, got it? rien à foutre du blé tant que tu m'annonces pas un truc du genre 10000$!
Il se mordît ensuite la lèvre, massant son front douloureux et s'offusqua à l'idée de se faire soigner.
- Mais non! C'est superficiel çà! J'lai bossé hé! tout de la masse musculaire, partout!
il se mît en position de sumo, muscles du ventre (incroyablement volumineux d'ailleurs) serrés et les bras levés à 90°.
- Mate-moi çà, c'est pas du pectoraux çà? Bon la testostérone de requin aide un peu mais sans blague jsuis un vrai mur, génétiquement différent! tape pour voir!
Et il encouragea la fille à lui mettre un poing dans le ventre, apparemment çà lui ferait plaisir... Quel fondu!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 17 Fév - 23:45

C'était dommage que le cerveau ne soit pas un muscle dans son cas. Alors qu'elle tentait de regarder sous le capot pour voir quelle était la raison de son problème de démarrage au juste, lui faisait le clown autour d'elle. Que dire du nom de la voiture en plus. Titine? Enfin, elle se gardait de juger là-dessus. C'était surtout le fait qu'elle l'appelle bébé qui la dérangeait. Certains avaient perdu des dents pour moins que ça. Elle faisiat quand même un effort pour éviter de le rembarrer.

-Non mais, c'est surtout parce que c'est pas toujours nécessaire de changer pour du neuf. Je vais d'abord voir si je peut réparer tout ça pour que ce soit tout aussi bon que du neuf. Si c'est impossible ou que les pièces seraient moins performantes qu'elle l'étaient à l'origine, je pencherai alors pour la confection, car soyons francs, la récup, ça se montre parfois un peu Roulette Russe. Bien sûr, je pourrai pas usiner les pièces ici, mais avec le forgeron pas trop loin, rien n'est impossible.

Elle le regarda à nouveau faire le pitre et prendre une drôle de pause tout en lui montrant ses muscles. Certes, elle pouvait avouer que c'était quand même impressionant, mais elle n'avait pas trop le temps de penser à ça pour le moment. Elle hésita un peu à le frapper au ventre au départ, mais elle préférait éviter de le frustrer et refuser alors qu'il insistait. Elle prit un léger élan avant de frapper aussi fort qu'elle le put. Malgré son gant, elle avait un peu mal à la main suite à ce coup de poing.

-Bon, je vais m'y mettre tout de suite alors. Je vous oblige à rien, mais vous risquez de vous ennuyer à me regarder bosser comme ça. Je suis certaine qu'il y a plein de trucs plus marrants à faire ici à Port-Poussière pour vous.

Sur ce, Keira amena ses outils usuels à portée de main près d'elle. Elle réajusta ses gants de travail afin de plonger à la découverte de ce qui causait ce problème d'allumage. Elle regarda d'abord la batterie. Même avec des gants isolés, elle restait tout de même prudente. Même déficient, un système électrique peut se montrer traître. Elle en vérifia les bornes et les électrodes en premier pour voir si elles n'étaient pas simplement rouillées ou couvertes d'une couche de plomb. Si elle était totalement à plat, son travail deviendait vite plus compliqué. Enfin, si déjà elle avait pas mal de vécu, il serait mieux d'inverser le cyclage plus tard. Ensuite venait les bougies. Il va sans dire qu'elle vérifia d'abord les bougies pour y voir quelque anomalie. Il était fort probable qu'elles n'étaient qu'usées. Un nouvel électrode n'était pas ce qu'il y avait de plus difficile à changer, de même que l'isolant. Elle vérifia aussi un peu autour pour voir s'il n'y aurait pas autre chose qui pourrait affecter indirectement.

D'un autre côté, elle n'oubliait pas l'autre type qui devait venir chercher son véhicule. Pas qu'elle s'en souciait, elle avait terminé depuis hier déjà. Un peu pensive alors qu'elle bidouillait le moteur, elle pensait qu'elle pourrait le questionner un peu sur son ami qui l'avait référé à elle. Elle décida d'attendre encore avant de l'aider. Un coup sa voiture remise sur pieds, il sera certainement tellement en train de jubiler qu'il répondrait à toutes ses questions. Hé, peut-être qu'il pourrait l'aider à remettre son enseigne en place en plus? Ce serait à essayer.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Ven 18 Fév - 13:01

Au moment ou elle tapa, le mec laissa échapper un petit couinement et s'éloignant en se tenant le ventre.
- Ouh, a mère.. La vache la poigne...
Chuchotait-il pour lui-même. Néanmoins il reprit vite son état d'excitation extrême.
- Fais comme tu veux bébé! J'veux juste qu'elle pète le feu comme moi! wouhou!
Comme lui? Exactement? Ça risquait pas d'être facile...
Le type finît donc par s'en aller pour laisser Keira à son boulot qui s'avéra plus compliqué que prévu : le système d'allumage était bel et bien HS et nécessitait d'être entièrement rechangé. Les pièces seraient difficiles a trouver sans doute... Peut-être pas impossible mais difficile (pour des pièces industrielles en tout cas).

Une bonne heure plus tard, le client de l'autre voiture de Keira s'arrêta devant la garage.
- Bonjour, ya quelqu'un?
Demanda-t-il en avançant d'un pas hésitant bien qu'il soit déjà venu.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Sam 19 Fév - 3:37

Le voyant se plier en deux, Keira ne savait pas trop si elle devrait s'en excuser ou tout simplement rire. Ça semblait au moins avec quelque peu calmé ses ardeurs. Elle fut vite désabusée en le voyant tout aussi surexcité qu'avant. Alors qu'elle croyait qu'elle ne s'en débarrasserait jamais, il l'avait finalement écoutée pour la laisser enfin goûter aux plaisirs du silence. Elle se remit vite au travail. La batterie ne serait pas son pire problème en fait. Cela prendrait quelques heures, mais elle pourrait éliminer les impuretées et les cristaux de sulfate qui s'y étaient accumulés pour la rendre moins efficace. En fait, elle se demandait carrément comment il avait fait pour se rendre jusqu'ici. En y injectant les fréquences qu'il faut, elle pourrait ainsi la rendre pareille à une neuve. Ce n'était pas tellement compliqué en fait, mais il fallait savoir s'y prendre. La batterie sera tout aussi performante qu'au jour où elle est sortie de l'usine. Il faut dire que sans ça, cela ferait longtemps qu'il n'y aurait plus aucune batterie en état de marche dans le désert depuis le temps. Les bougies en revanche poseraient davantage problème. Elle pourrait quand même y voir avec le forgeron du coin pour les pièces qu'elle n'a pas ici. Cela lui coûterait sûrement quelque chose, mais ses dépenses étaient couvertes. Ce ne serait qu'un piston et un électrode dont elle aurait besoin en somme. Rien de trop compliqué à couler.

Keira sursauta quand elle entendit une voix derrière elle. Elle se cogna même la tête contre le capot. Elle se massait le crâne en se retournant pour voir de qui il s'agissait. Elle le reconut bien vite en le voyant entrer. Il était passé il y a deux ou trois jours en lui disant qu'il viendrait chercher sa voiture aujourd"hui. Le voyant avancer d'un pas hésitant, elle lui fit signe d'entrer. Elle pointa l'une des bâche un peu plus à l'arrière du garage.

-J'ai terminé les réparations. Rien de bien grave, mais si c'est pas pour ça qu'elle va vous lâcher, ce sera autre chose. Vous savez, c'est comme les gens avec l'âge. Passé un certain temps, ça se met à avoir des petits maux un peu partout jusqu'à ce qu'elle ait du mal à tenir la route. Les frères Mic et Mac peuvent vous faire un bon prix si vous cherchez un peu. Je peut comprendre par contre si elle a une valeur sentimentale. On a toujours du mal à se séparer de certains trucs. Bref, vous devriez être bon pour partir. Ça vous fera cinquante dollars au fait pour les travaux et les pièces de rechange.

C'était un prix plus que raisonnable qu'elle lui faisait pour des réparations mineures. De toutes façons, elle risquait de le revoir un de ces jours s'il conservait cette bagnole. Un coup la transaction terminée, elle pourrait se rendre jusqu'au forgeron pour lui faire une petite commande. Ce nain n'était peut-être pas habitué à faire des pièces d'auto, mais elle pourrait très bien arriver à quelque chose avec quelques billets pour le convaincre et des directives si ça s'avère nécessaire. Elle n'oublierait certainement pas de fermer le garage pendant son absence tout de même et recouvrir Titine d'une bâche afin d'éviter les tentations.


Dernière édition par Keira le Dim 20 Fév - 7:20, édité 1 fois
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Dim 20 Fév - 0:47

L'homme sursauta en même temps que Keira et alla tout de suite s'excuser en s'enquérant sur l'état de son crâne. A force, Keira allait vraiment finir par avoir un gros œuf sur le haut du crâne!
- Ça va aller? Vous vous êtes pas trop fait mal j'espère? ho je suis désolé...
Pour le reste, il écouta Keira lui parler et eu une petite grimace quand elle lui déclara qu'il y aurait encore des réparations à faire dessus incessamment sous peu. Il sortit son portefeuille pour lui tendre son argent.
- Mouais, du moment qu'elle roule jusqu'à ce que je la vende a un nigaud fan d'antiquités, ça me va...
Apparemment, cette voiture n'avait peut-être pas une si grande valeur sentimentale...

hrp : comme c'est vraiment du blé facile, banque toi seulement 50$ pour symboliser les pièces que t'a dût acheter pour réparer.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 20 Fév - 10:54

Après l'avoir payée, Keira regarda le client partir avec sa voiture. Elle profita de ce moment où elle serait enfin seule et en silence pour fermer la grande porte du garage, fermer l'atelier et se rendre à l'étage pour mettre un peu de glace pour éviter d'avoir une bosse. Elle s'était cognée assez durement il faut dire. Elle s'efforça de manger un peu afin de reprendre des forces et prendre un café. Elle n'avait pas eu beaucoup d'heures de sommeil la nuit dernière. Ce qui était certain, c'était qu'elle n'aura pas de mal à s'endormir ce soir. La douche devra attrendre, puisqu'elle sera sûrement à nouveau couverte de cambouis plus tard dans la journée. Un brin de toilette s'imposait quand même après avoir passé la nuit accotée sur un capot de bagnole. Ça faisait au moins du bien de se débarbouiller un peu la figure. Elle se rendit d'un pas décidé jusqu'à la forge du coin. Comme on était toujours qu'en matinée, le trajet se fit relativement facilement.

D'accord, elle savait très bien qu'Anki Laforge ne faisait que des armes blanches et parfois des fers à chevaux. Par contre, avec ses 1000 ans d'existence et un amour toujours aussi brûlant pour son métier, couler quelques pièces pour elle ne devrait pas se montrer trop difficile pour lui. À son âge, on ne pouvait plus rien lui apprendre en la matière après tout. Elle avait même prit soin d'emmener avec elle l'une des bougies afin de lui servir de modèle. Bien sûr, les moules auront besoin de quelques retouches pour que les pièces soient parfaites. En fait, elle avait surtout peur qu'il refuse plutôt qu'il en soit incapable. Enfin, elle pourra toujours tenter de le "persuader" un peu en se montrant convaincante. Même la plus ronchonne des attitudes ne viendraient pas à bout d'un jeans taille basse et d'une camisole blanche. Qui sait, peut-être aura-t-elle même un rabais comme ça...
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Dim 20 Fév - 11:27

Une fois chez le forgeron, ce dernier s'avéra bien moins ronchon et récalcitrant que l'avait prévu Keira : sans avoir besoin de revêtir une tenue sexy, il n'avait pas été bien long à convaincre et fît immédiatement un moule de la pièce pour ensuite y couler du métal fondu.
Après avoir réglé la question "quel métal utiliser?", celui-ci coula le tout et laissa le moule reposer dans un coin de la pièce avant de reprendre son travail, ça devait lui avoir prît en tout 10/15 minutes.

- Bon, je vais devoir laisser durcir dans le moule donc ce sera long, vous les aurez pas avant après-demain mais ça devrait être d'assez bonne qualité. J'vais vous demander 40$ s'il vous plaît...
C'était un peu cher pour couler un peu de métal dans un moule... Mais en même temps Keira ne prenait-elle pas aussi des sommes équivalentes pour resserrer quelques boulons a ses clients?

hrp : camisole, j'me suis gratté la tête un moment... C'est typiquement québécois ça comme mot non? 8)
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 20 Fév - 23:43

Heureusement pour elle, Anki s'était montré assez compréhensif envers elle. C'était tant mieux, car elle semblait s'entendre assez mal avec les gens qu'elle connaissait ces temps-ci. Enfin, c'était une bonne chose de faite. Elle pouvait lui faire confiance pour avoir de lui des pièces de qualité. De plus, rien ne l'empêchait de faire quelques retouches par elle-même une fois qu'elle aurait les pièces. Le prix ne dérangeait pas vraiment Keira en fait. Elle sortit de ses poches deux billets de vingt dollars pour les lui donner. Elle savait très bien que toutes ses dépenses seraient couvertes. Elle remercia le nain pour reprendre la route jusque chez elle. Tout avançait plutôt bien. Elle devrait attendre un peu plus longtemps pour les pièces des bougies, mais rien de trop grave. Cela lui donnait le temps de s'attaquer à la batterie en fait. La purification de la batterie s'annoncerait davantage longue que compliquée à faire. Son client avait au moins eu l'amabilité de conserver les informations techniques qui se trouvaient dessus. Avec la bonne fréquence, ce ne serait qu'une question d'heures avant qu'elle ne soit comme une neuve. En fait, ce qui inquiétait le plus Keira, c'était davantage le temps plutôt que les coûts. Si son client ne se gênerait pas pour payer des montants faramineux et n'était absolument pas près de ses sous, sa patience ne montrerait probablement pas tout aussi inépuisable.

Si elle se fie à ce qui lui avait dit Anki Laforge, elle devrait être en mesure de terminer d'ici demain soir au plus tard. Elle pouvait déjà sentir un bon paquet d'argent en plus de la pub que ça ferait pour son commerce. Rien qu'à le voir, elle pouvait bien voir qu'il devait s'agir là d'un petit fils à papa ou quelque chose du genre. Qu'il soit une chose ou une autre importait peu. L'argent n'a pas d'odeur ni autre couleur que le vert et c'était tout ce qui importait. Il faut dire qu'elle était un peu à court ces temps-ci et c'était la bienvenue. Un coup arrivée chez elle, elle pourrait rouvrir l'atelier et sortir son équipement afin de s'occuper de la batterie tandis que les fameux moules soient prêts.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Lun 21 Fév - 18:51

La batterie, après analyse, s'avérait presque entièrement morte et la réparer ne résoudrait pas le problème puisqu'il faudrait aussi la recharger avec une bonne dose de plomb qui s'était fait la malle par un petit trou sur le côté... Quelle merde!
cela dit, avec sa ténacité habituelle, elle finirait bien par voir le bout de ce boulot et en effet, quand le soir tomba sur le désert, elle avait plutôt bien avancé dans la réparation de la chose et si le plus long n'était pas fait, le plus dur l'était en tout cas. Elle pouvait don aller prendre une bonne douche et aller se coucher pour profiter d'une nuit de sommeil...
Tout du moins une moitié de nuit de sommeil puisqu'au milieu de la nuit, Keira fût réveillé par des bruits étranges, comme si une clé à molette était tombée par terre. Peut-être le chat du voisin qui avait ses habitudes dans la boutique mais rien ne permettait d'en être pleinement assuré tant qu'elle n'allait pas vérifié.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Lun 21 Fév - 23:34

Épuisée après avoir remis la batterie à neuf, mais surtout à cause du très peu d'heures de sommeil qu'elle avait eu la nuit, elle s'endormit presque instantanément en se laissant tomber sur son lit. Toutefois, ça ne semblait pas se profiler comme une nuit calme pour elle on dirait. Le son singulier d'un outil tombant sur le sol en bas la réveilla. C'était peut-être dû au fait qu'elle avait le sommeil léger. Pas le choix dans le coin. Elle ne tenait pas à se faire voler quoi que ce soit. Encore à moitié sonée par ce réveil brusque, elle combatit la fatigue pour se lever. Elle tendit d'abord l'oreille à sa porte, puis l'ouvrit doucement pour regarder dehors et mieux écouter. Si c'était encore cet espèce de matou, elle aurait bien envie de le balancer dehors sans même vouloir se demander comment il a atterit ici.

À mi-chemin, alors qu'elle allait s'engager dans l'escalier, elle s'arrêta alors qu'une autre idée sur l'origine du bruit se forma dans son esprit. Et si c'était des voleurs? Même malgré sa réputation, ça n'empêchait pas les plus idiots de tenter le coup parfois. Elle se dit qu'ils seraient un peu déçus s'ils cherchaient de l'argent, car elle la garde toute bien en sécurité à l'étage d'une part, et d'une autre, c'est qu'elle était presque fauchée en ce moment.

*Pour voler des outils? Alors là ça m'étonnerais pas mal. Ce serait quand même pas pour... Et merde!*

Elle se cogna le front de la paume de la main quand elle s'en rappela. La Dodge Viper! S'il n'y avait pas grand chose de valeur en ce moment en bas, cette voiture ferait certainement leur plus grand des bonheurs si jamais ils tomberaient dessus, si voleurs il y a bien entendu. Keira s'empara de son baton de baseball qu'elle gardait toujours pas trop loin dans sa chambre. Pas difficile de s'imaginer que ce n'était pas vraiment pour taper des balles. Arrivant à nouveau dans le cadre de porte, elle se ravisa avant. Elle enfila d'abord une chemise de nuit car en sous-vêtements noirs avec rebords en dentelle, c'était pas le top pour faire face à des voleurs. Descendant prudemment dans les escaliers, elle s'avançait, batte levée en direction du bruit. Si ce n'était encore que ce sale chat, elle le sortirait sans le ménager pour lui avoir fait une telle trouille! De quoi le dissuader de revenir.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Lun 21 Fév - 23:50

Aucun autre son ne se fît entendre entre le moment ou Keira s'était réveillé et celui où elle arriva en bas, seuls les escaliers avaient grincé. Au final, quand elle alluma la lumière, tout ce qui lui sauta aux yeux était bel et bien le chat du voisin, assis sur la grosse boîte à outils non loin du casier où Keira rangeait ses vêtements de travail.
Le joli matou gris était bien celui du fils du voisin et était en train de lécher sa papatte avant droite, blessée, comme s'il s'était cassé une griffe, d'ailleurs il saignait l'animal! il avait laissé une trace de sang jusqu'au casier! En voyant arriver l'humaine en nuisette, il tourna la tête, cligna lentement des yeux et poussa un long miaulement de félin en mal d'affection. Il descendît lentement de la caisse et se rapprocha tranquillement de Keira avant de se frotter à sa batte de baseball en ronronnant. Qu'est-ce que c'est affectueux un chat... Et con surtout!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Mar 22 Fév - 0:26

Keira grinça des dents en voyant ce tas de poils miauler paresseusement en la voyant. Son coeur battait la chamade, elle croyait avoir affaire à des criminels armés et dangereux alors que ce n'était que ce chat débile! Elle aurait bien envie de faire un homerun en ce moment, mais elle se ravisa. La pauvre bête ne devait pas trop savoir ce qu'elle faisait, et elle était blessée en plus. Keira reposa sa batte de baseball en soupirant, son rythme cardiaque baissant lentement jusqu'à un rythme normal. Elle se pencha afin de lui caresser la tête et le cou. Au fond, c'était déjà mieux que se faire réveiller par une bande d'individus louches venus dépouiller son atelier, bien qu'un riche et magnifique prince charmant blond aux yeux bleus venant lui déclarer sa flamme n'aurait pas été de refus non plus. Keira n'en avait peut-être pas l'air, mais elle en avait assez depuis un petit moment de dormir seule... Elle prit le chat dans ses bras, faisant mine de le gronder. Elle n'était cependant pas trop convaincante.

-Espèce d'idiot, tu m'as presque fait faire une attaque! Où es-tu allé cette fois pour te faire ça, hein? Tu l'auras bien mérité en tout cas...

Elle prit l'animal avec elle pour le mener en haut. Arrivée dans la salle de bain, elle lui nettoya sa patte blessée et nettoya le sang pour éviter qu'elle ne s'infecte. Décidément, ce devait être par cette blessure seule qu'elle ne l'avait pas simplement jeté dehors par une Keira en colère. Encore maintenant, elle sentait un poids dans sa poitrine suite à l'anxiété à laquelle elle avait été en proie. Elle le reprit pour le mener jusqu'à la porte tout en lui gratouillant sous le menton. Ce ne devait pas être le meilleur moyen de le dissuader de revenir, mais bon... Ce genre d'animaux ne la dérangeait aucunement. Ce qui était plus gonflant, c'était l'autre genre d'animaux sur deux pattes et possédant une libido démeusurée.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Mar 22 Fév - 0:35

Le matou apprécia particulièrement la générosité de Keira et sût lui rendre en ronronnant allègrement tandis qu'elle prenait soin de sa patte blessée. Il s'en alla à contrecœur mais sans résister après cet incident et disparût dans la pénombre de la nuit.
Yavait néanmoins une chose à laquelle Keira n'avait pas pensé, c'est que même blessé, un chat ne pourrait pas laisser une trace de sang comme çà sur le sol. L'animal auquel appartenait ce sang s'avéra être une de ces bestioles à deux pattes qu'affectionnait particulièrement Keira : Dans un fracas immonde, un type encagoulé et la jambe lacéré sortît du casier où Keira rangeait ses fringues et elle pût sentir le contact froid et caractéristique d'une arme sur sa nuque.

- Si tu tente quoi que ce soit, je te brûle la cervelle. Si tu coopère, tout se passera bien pour toi...
Le gars n'avait pas l'air de plaisanter et n'avait pas non plus l'air d'un amateur...
- Tu me fais démarrer la viper... Tout de suite...
Le mec semblait assez intelligent pour ne pas demander les clés d'une voiture en réparation, un bon point pour lui!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Mar 22 Fév - 2:57

Pour le prince charmant, ce serait raté. Tout le corps de Keira se raidit au contact du canon sur sa nuque. Et dire que sa batte était tout près en plus. Elle avait baissé sa garde trop vite. Elle aurait dû allumer en voyant le sang par terre, mais il faut croire que son cerveau tournait encore un peu au ralentit jusque-là à cause de la fatigue. Fatigue qui disparut en un clin d'oeil avec la situation dans laquelle elle était. Quelques gouttes de sueur coulaient le long de ses tempes. Elle avait le souffle court et tentait tant bien que mal de garder son calme. Bien qu'il ne semblait pas particulièrement vouloir de mal à Keira, il n'hésiterait certainement pas à passer à l'acte si elle lui en donnait la chance. Elle serra les dents en entendant la demande du voleur.

-Je suis désolée pour toi, mais même si je le voulais, je le pourrais pas. Cette voiture est H.S. et ne partira pas peu importe ce que je pourrais faire pour l'arranger ce soir.

Elle s'efforça de calmer un peu sa respiration. Si elle s'abandonait à la panique, elle ne verrait peut-être pas un autre matin à ce rythme. Bien qu'elle ait normalement le sang froid, se faire braquer une arme sur elle alors qu'elle était désarmée et carrément sans défenses était quelque chose de difficile à supporter. Elle n'était pas habituée à perdre ainsi le contrôle. Encore maintenant, elle avait du mal à se l'avouer, mais elle avait peur. C'était probablement à cause que sa vie ne dépendait à présent que si oui ou non l'individu appuierait sur la détente.

-Écoutez, si vous comptiez vous faire le magot en venant ici, c'est raté. Vous trouverez rien. Je n'ai pas vu votre visage, donc je ne pourrais pas vous identifier. Partez maintenant et je ne porterai même pas plainte. Je n'ai pas envie d'avoir des problèmes et vous non plus je présume. Ne foutez donc pas votre vie en l'air pour ça...

À mesure qu'elle parlait, l'anxiété reprenait tranquillement le dessus. Sans le vouloir, elle tremblait un peu en ce moment alors qu'elle sentait le bout froid de l'arme dans son cou. Tout ce que Keira pouvait espérer, c'est que malgré son expérience apparente en la matière, qu'il ne serait pas en plus un meurtrier. Probable qu'il n'ait pas encore tiré simplement parce qu'il aurait besoin d'elle pour faire démarer la voiture, mais ça valait au moins le coup de faire un peu appel à sa nature humaine. Par contre, elle ne le pourrait pas sans bougies d'allumages. De toutes façons, même si elle le pourrait, elle ne le ferait pas. Elle avait encore un peu d'honneur envers ses clients, aussi chiants et énervants soient-ils.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Mar 22 Fév - 10:22

L'homme grimaça sous sa cagoule a la réponse de Keira mais visiblement il n'était pas très étonné, il avait même prévu le coup. Il haussa les épaules et Keira retarda sa prise de parole pour la prendre elle-même. Ses "gâchez pas votre vie" ou "porter plainte" le firent doucement rigoler : avant la guerre, la police n'était déjà pas très douée pur l'investigation alors après... La milice était tout juste là pour choper les flagrants délits et offrir de temps en temps le spectacle d'un fauteur de troubles se tordant au bout d'une corde... Et encore ça c'était s'il n'avait pas de quoi acheter aux miliciens sa liberté, milice plus que corrompus. Autant dire que la menace de Keira ne l'intimida aucunement. Il s'éloigna quelque peu d'elle, le flingue toujours braqué.
- Moi j'dis ça, c'était pour te faciliter la tâche.
Il s'assît sur la grosse boîte à outils, les jambes en tailleur, le pistolet pendant négligemment en direction du sol.
- Brûle-là... Ou défonce la à coups de masse, ce que tu veux du moment qu'elle est pétée au delà de toute réparation. Je te chronomètre...
Déclara-t-il d'un ton incroyablement sadique. Finalement elle avait peut-être affaire a plus qu'un banal voleur...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 27 Fév - 6:07

C'était à peu près à ce moment-là que Keira trouvait cet homme de plus en plus étrange. Elle aurait pu s'attendre à ce qu'il abandone ou parte. Pas à cause de la "menace" de Keira. Après tout, la sécurité ici valait ce qu'elle valait. Il y a des lois, certes, mais bien trop peu de gens pour la faire respecter. Elle aurait sans doute été moins surprise par ce qu'il venait de dire s'il lui aurait demandé de la démonter pour pouvoir en vendre les pièces. Détruire la Viper? Cela n'avait aucun sens à ses yeux. Elle en était pratiquement sûre à présent, cet homme était venu pour ce véhicule seulement. Probablement un ennemi de son client de ce matin. Il n'y a pas mieux pour détruire un homme qu'en détruisant ce à quoi il tenait le plus. Il était trop calme pour un voleur. On dirait presque qu'il était froid et calculateur en fait. Nul doute qu'il était venu préparé. Peut-être était-ce dirigé contre elle en fait. Elle était prête à gager qu'elle s'était probablement déjà faite des ennemis rien qu'en établissant un commerce ici.

L'intru avait retiré son arme de sur la nuque de Keira, ce qui eut pour effet de la rendre un peu moins apeurée et nerveuse. Elle parvenait mieux à se maîtriser, mais le problème était toujours entier. Il souleva une interrogation chez Keira en disant qu'il faisait ça pour lui faciliter la tâche. Cela écartait un peu l'hypotèse voulant que ce soit dirigé contre elle pour à la fois la mettre sur la paille et se faire bousiller autant sa réputation que ses os par l'extravaguant shooté aux stéroïdes, hormones et on en passe. Quoi qu'il en soit, qu'il ait une dent contre qui que ce soit, elle ne laisserait en aucun cas arriver à ses fins. S'il croit qu'elle va coopérer comme sans sans rien faire, il n'avait jamais rencontré de personnes de sa famille auparavant il faut croire.

-Donc si je comprend bien, vous me laissez tranquille si je démolis cette voiture. Trop généreux comme offre... Soit je me prend une balle, soit je me fait briser en deux par cet ahuri. Vraiment...

Cette position un peu plus décontractée qu'il avait adopté était en quelque sorte une amélioration. D'une part, c'était bien de ne plus avoir cette arme braquée sur elle. D'un autre côté, ça le rendiat plus vulnérable. Faire mine de la brûler était hors de question. Elle ne tenait pas à faire cramer son garage en même temps. Elle se dirigea jusqu'à sa batte de baseball posée au coin d'une table pour la prendre pour ensuite se rendre jusqu'à la Viper. Elle resta là un instant face à la voiture, la batte à la main.

-À bien y repenser, je crois que je vais prendre la troisième option...

En se retournant, elle lança la batte d'un geste rapide vers l'homme armé. Si elle avait du mal à viser à l'aide d'une arme, (elle les réparaient, elle ne les utilisaient pas après tout) il en était tout autre pour ce qui était de lancer quelque chose. Profitant du choc que causerait le projectile, elle accourut jusqu'à lui. Si possible, elle frapperait d'un coup de pied sur sa main armée afin de lui enlever cette arme. Les choses seraient un peu plus égales si lui aussi n'était pas armé. Elle aurait préféré avoir ses bottes pour cela, mais ça devrait suffire selon elle.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Dim 27 Fév - 12:32

En effet, le mec ne s'était absolument pas méfié d'une quelconque réaction de rébellion de la part de Keira même s'il avait manifesté son agacement à sa première réplique en braquant son arme sur elle.
- N'essaie pas de gagner du temps, je peux la bousiller avec ou sans toi, ce sera juste moins discret, je me fous complètement que tu crèves...
Au moins il était explicite. Quelques secondes plus tard, la batte projetée faisait mouche et le heurta à la tête, le seul problème c'était que la garagiste était bien trop bavarde et avait éveillé son attention dans la seconde précédent l'attaque. La réaction avait été immédiate : son arme braquée sur elle, il avait fait feu et même si le coup au visage avait fait dévié le coup en même temps qu'il tombait a la renverse, la garagiste pût tout de même sentir comme un énorme coup de poing au niveau de sa hanche gauche. Si elle prenait une seconde, elle se rendrait compte sans problème qu'elle avait été touchée et saignait maintenant malgré que cela semblait très superficiel.
Son coup de pied dans sa main fît bien valdinguer le pistolet trois bornes plus loin mais le gars balança lui aussi un coup de pied dans les jambes de Keira pour la faire tomber à terre. Il se précipita ensuite sur elle, se plaçant à califourchon et fermant son poing. Sa main droite s'abattît sur son nez et la douleur ne l'élança même pas puisqu'elle avait trop mal à l'arrière du crâne qui avait heurté le sol. Keira encaissa trop coups de plus dans le visage et sa vue se troublait tandis que la voix du mec hurlait, caverneuse.

- J'vais te tuer sale chienne! je pisserais sur ton cadavre après l'avoir violé par tout les trous!
Apparemment elle avait affaire à un nerveux. Il fallait qu'elle se ressaisisse vite si elle ne voulait pas que son destin se termine de manière si tragique.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 27 Fév - 19:52

Keira ne sentit pas tout de suite la douleur de la balle qui l'avait certainement atteinte. Impossible de savoir si c'était sérieux ou non, mais ce qui était certain, c'est que ça va faire mal plus tard quand l'adrénaline retombera. Le plus pressant restait bien évidemment d'enlever cet enragé de sur elle. Nul doute que le coup de feu avait alerté quelques gens dans les environs, mais si elle voulait s'en sortir, il lui fallait faire quelque chose avant que les choses ne tournent horriblement mal. Par contre, elle n'avait pas vraiment de regrets à faire ce qu'elle avait fait. Si elle a fait ça, ce n'était pas vraiment par peur de ce que le propriétaire de la Viper aurait pu tenter de lui faire, mais plutôt par principe. L'honneur était devenu une qualité bien rare dans le désert et Keira la possédait non sans en éprouver une certaine fierté en quelque sorte. Par contre, si c'était à refaire, elle aurait certainement apporté son couteau de chasse à la place...

Sa petite manoeuvre l'avait mise dans une position plus que précaire. Sa vision s'embrouillait déjà après quatre solides coups de poing. Cet homme avait une sacrée poigne il faut dire. Elle aurait certainement le nez cassé et de vilaines blessures à la tête. Ce serait certainement moins pire que ce qu'elle subirait si elle ne reprenait pas tout de suite le contrôle. Il était sans pitié et n'hésiterait certainement pas à mettre chacune de ses menaces à exécution selon elle. Il y avait au moins une chose de bon dans tout ça. S'il était calculateur, il venait de perdre tout son sang froid. S'il était assit sur elle, il n'avait pas prit en compte le fait que les jambes et au moins l'une des mains de Keira étaient toujours libres. Aidée par l'adrénaline qui était à son maximum, elle fit de son mieux afin de dévier le prochain coup de poing. Levant les jambes, elle les enroulèrent autour de son cou pour tenter le faire basculer en arrière. Dans le cas où elle n'y parviendrait pas, un coup aux yeux devrait aussi faire l'affaire. Si elle y parviendrait, elle assénerait trois solides coups de poing sur le plexus solaire se trouvant au creux de la cage thoracique afin de lui couper le souffle et l'empêcher de se défendre pleinement. Même s'il parviendrait à se libérer, elle aurait assez de temps ainsi afin d'atteindre la boîte à outils sur laquelle il était assit tout à l'heure. Un tournevis, une clef à molette, une scie... N'importe quoi ferait l'affaire, tant que ça puisse être utilisé comme arme.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Dim 27 Fév - 23:54

Le type s'était soudainement arrêté de donner des coups de poing à Keira et ses deux mains enserrait maintenant son cou de toutes ses forces. Outre la douleur, le mec devait vraiment serrer comme un bœuf puisqu'elle n'arrivait plus a faire enter la moindre molécule de dioxygène (ou même d'autre chose) dans ses poumons. Les jambes de Keira commençant à s'agiter de convulsions ne purent pas vraiment lui être d'une grande utilité en revanche, garder son sang-froid et lui enfoncer les pouces dans les yeux fût bien plus radical.
L'homme hurlant de douleur et tentant de résister, il fût tout de même contraint de se reculer pour que ses yeux ne soient pas crevés par l'énorme pression de Keira appliquait. L'homme se retira en se frottant les yeux et la mécanicienne pût respirer et reprendre un peu des couleurs. Elle pût aussi lui donner un petit avant-goût de ce qu'il venait de lui infliger par ses coups de poings successifs dans la cage thoracique.
Le souffle coupé, l'homme n'en devin que plus furieux et fonça sur elle en agrippant ce qui lui passait à portée de main (un tournevis cruciforme). Le mec en était presque dément tellement il hurlait fort et vociférait en fonçant l'arme levée. Keira en revanche bénéficiait d'un sang-froid remarquable en comparaison et à côté de la boîte à outils, n'avait pas plus de deux secondes pour ses choisir une arme et esquiver l'attaque.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Sam 5 Mar - 20:13

Pigeant au hasard dans la boîte à outils, Keira en sortit un marteau. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus classe ni propre comme arme, mais ça devrait très bien faire l'affaire. Le voyant charger comme un dégénéré, Keira l'attendait de pied ferme. Son tournevis causait quelque peu problème, ce pouquoi elle s'était positionné sur le côté opposé de son bras armé. Se préparant à esquiver cet enragé, elle lui flanquerait un bon coup de marteau au niveau de l'épaule. Avec un peu de chance, elle pourrait lui briser l'articulation. Un bras en moins serait déjà un gros plus pour elle. Restant très mobile, elle faisait de son mieux afin d'éviter les charges de cet homme. Si elle se faisait à nouveau plaquer au sol, ce serait la fin pour elle. Voyant sa jambe lacérée par le chat, elle se dit qu'elle devrait remercier de tas de poils si jamais elle parvenait à s'en sortir. Un poulet entier devrait faire l'affaire... Un coup de pied droit sur cette blessure devrait avoir un effet assez intéressant.

*M'enfin qu'est-ce qu'ils foutent!? Avec un coup de feu qui est parti, ça devrait au moins rameuter une personne ou deux...*

C'était quand même étrange que personne ne soit encore venu pointer le bout de leur nez. Certes, dans le désert, c'était pas rare les coups de feu et même dans pas mal de villes, mais à Port-Poussière, il y avait quand même un semblant de calme. À moins que tout le monde dorme assez dur ici la nuit pour que personne ne se réveille... Enfin, pas le temps de s'en faire pour ça. Keira leva son arme improvisée pour tenter de frapper le bras armé de ce type, tout en se laissant prête à esquiver attaques et éventuels tentatives de la plaquer au sol.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Sam 5 Mar - 21:34

Le type passa tout droit! complètement! Même amochée, Keira avait sût être assez rapide pour se retirer tardivement et efficacement ce qui fît qu'à la puissance du marteau, s'additionna sa propre vitesse. Un craquement immonde provenant de son épaule le fît hurler et lâcher son arme de fortune ce qui donna donc une seconde opportunité d'attaque à la mécanicienne qui pût lui asséner un coup de pied dans la jambe.
Le type eût re-mal et même si ses blessures n'étaient pas spécialement hyper profondes, cela suffit à lui mettre un genou à terre. Ainsi à cette hauteur, il s'agrippa mollement à Keira et lui enserra la hanche pour effectuer une attaque redoutablement simple et efficace : la blessure par balle de la mécano lui servît pour plonger ses doigts et il commença à tordre, déchirer et lacérer la chair à vif de sa hanche pour l'affaiblir.
La douleur était insoutenable pour la pauvre Keira mais en même temps le type était dans une position de faiblesse la plus totale, à elle d'en profiter.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Ariviane Lanverlais le Lun 14 Mar - 2:45

Enfin, Keira semblait avoir prit le dessus. Ça changeait beaucoup de se faire tenir en joug avec un pistolet ou se faire jeter sur le sol avec ce malade sur elle. De plus, pas de doute, ce coup de marteau lui avait fait sacrément mal et son bras devait certainement être cassé. C'était une bonne chose, car il lui serait beaucoup plus difficile pour se défendre. Par contre, elle n'avait pas prit en compte qu'il se mettrait à jouer après la blessure par balle qu'il lui avait fait. La douleur lui avait presque fait lâcher le marteau quand elle cria, mais elle parvint au moins à se resaisir un peu. Elle pourrait très bien lui défoncer la tête avec le marteau, mais elle avait une autre idée en tête. Retournant l'arme, elle se servit plutôt des oreilles pour les planter dans son dernier bras valide et enlever sa main de sa blessure. Avec deux bras cassés, Keira voyait mal comment il pourrait toujours se défendre, surtout s'il avait déjà un genou au sol. Eh oui, même après qu'il ait tenté de la tuer, elle ne ferait pas de même. Il faut dire qu'elle n'avait pas été des plus coopératives en lui lançant une batte à la figure. Il faut dire qu'elle avait bien envie de lui poser quelques questions aussi, et les morts ne parlent pas.

-Va te faire foutre, les Heckler s'écrasent pas!

Si elle réussirait enfin à se dégager avec ce deuxième coup de marteau, elle lui donnerait bien le coup de grâce avec avec un bon coup de pied droit au visage afin de le mêtre K.O. C'était un peu devenu sa signature par ici aux Sables après tout. Dans le cas contraire, elle était toujours assez proche pour lui asséner un coup de coude sur le dessus de la tête pour le sonner et finir avec un deuxième au niveau des tempes. Une façon peut-être un peu moins stylisée d'en finir, mais tout aussi efficace. Elle voulait juste en finir au plus vite avec ce malade. Franchement, elle aurait pu se passer de tout ça. Elle aurait sûrement pas mal de bleus après tout ça.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Justice le Lun 14 Mar - 21:38

Le cinglé s'acharnait avec une rage singulière contre la garagiste. La douleur se faisant de plus en plus importante, le coup qu'elle lui porta à la seconde épaule n'eut pas la puissance espérée même si elle lui fît lâcher la blessure en hurlant lui aussi de douleur.
Par la fenêtre de son garage, elle pouvait voir la lumière de quelques voisins s'allumer. Il faut dire que même si le combat paraissait interminable, il ne durait que depuis quelques secondes. A terre, le type essaya de s'enfuir en rampant sur le dos tout en gueulant mais le coup de pied qu'il reçu dans la mâchoire lui fît cracher un long filet de sang ainsi qu'un morceau de chair à peu près de la taille d'une petite bille. Le type commença à pleurer en couinant.

- ha han-ue ! èpè he ha-ope ha han-ue !
Apparemment elle avait maintenant inspirée la peur dans l'œil de son adversaire qui se releva très vite et couru vers la porte le plus vite possible en hurlant d'effroi. La porte s'ouvrît à la volée et il avait maintenant le champ libre pour se barrer.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ateliers Heckler Batista

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum