"La belle mode" Magasin de vêtements

Aller en bas

"La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Dim 24 Oct - 16:34

La journée bouclée, le médecin était très occupé et Gwen s'en alla sans paie car elle n'osa pas lui réclamer. Il n'était que 17 heures et çà lui laissait largement le temps de faire ses petites courses avant de se rendre à l'arène le soir.
Elle n'eût pas à chercher très longtemps avant de tomber sur la fameuse boutique. Le type proposait de tout : des frusques rapiéçées et qui grattent du croquant standard aux vêtements de haute qualité en passant par diverses fringues de récup' plus ou moins habilement récupérées selon qu'elle étaient estampillées Puma/Adidas/Lacoste ou rien du tout. Le vendeur se gratta la tête car c'était un demande assez singulière que celle e Gwen, il pût lui proposer des gants ouvragés de basse qualité ou des gants de luxe n'entravant pas les mouvements mais aucuns ne regroupaient toutes les qualités demandées par Gwen. Baissant les bras, le type avoua son impuissance.

- Si vous voulez, je peux vous les faire sur mesure comme tout vous me le demandez, mais ce sera pas le même prix...
Il sortît un mètre ruban et dressa une petite liste avec un crayon et du papier.
- Il me faudra donc un tissu de haute qualité anti-tâches, ce n'est pas courant car ce genre de tissus n'est justement pas fait pour subir des tâches. Ou bien je prend du tissu fait pour des gants d'ouvriers mais ce serait dommage! Ils entravent un peu les mouvements et surtout ils jureraient avec le reste.
Dit-il en faisant sortir un espèce de gazouillement en secouant les mains.
- Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi vous cherchez de tels gants! Vous êtes déjà si jolie ma belle dame!!
Il prît ses mains dans les siennes.
- Ah làlà! Je suis sûr que çà vous irait... Comme un gant! Hihihi!! C'est une belle paire de gants en daim dont j'ai fait l'acquisition il n'y à pas longtemps! Regardez comme il s'accorde bien à votre teint et votre toque!
Il avait l'air... Gentil... Ce vendeur... Trois pièces violet foncé chemise noire avec cravate et lunettes de la même couleur que le costard, ses manières et larges gestes de la main lui donnaient un genre spécial... Suffisamment spécial pour justifier la clientèle presque exclusivement féminine de sa boutique. Si Gwen n'acceptait pas les gants de daim, il paraîtrait un peu déçu mais pas de moins bonne humeur pour autant.
- Oh quel dommage! Bon tant pis. Alors donc du tissu comme vous l'avez dit il n'y en existe pas beaucoup. Résistant et souple, je vois du kevlar ou de la toile d'araignée synthétique, très rare. Ensuite il faudra la teindre et pour l'anti-tâches, je devrais la traiter et mélanger le tissu à quelques autres fibres qui n'absorbent pas... Après votre petit motif sera la partie simple, comme la couture d'ailleurs mais qu'est-ce que vous voulez comme motif? Où sur les gants? Et pour le fil, je met quelque chose de résistant? Quel coloris? Oh! On en à pas parlé de la couleur! Il faut absolument quelque chose qui se marie avec votre magnifique tenue indienne! J'avais pensé à un beau coloris brun, quelque chose de chaud...
Si elle ne l'arrêtait pas, il lui tiendrait la jambe pendant 5 minutes rien que pour l'aspect esthétique du gant. Au moins çà prouvait qu'il voulait bien faire son travail et était très attentionné. Il grimaça ensuite quand il fallut aborder les questions de prix.
- Ah... Et bien voyez vous vu la demande, le tissu sera très rare et cher... Je ne peu pas vous annoncer moins de 300 dollars, autrement je ne rentre pas dans mes frais... Pour le reste, la main-d'œuvre et le fil pour le motif et la couture... Je pense que vous pouvez comptez en tout 500$.
Il semblait tout à fait désolé par l'annonce donnée. Limite si ça lui arrachait le cœur de donner un tel prix, comme s'il avait prît en sympathie l'indienne semi-elfe.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Charlotte le Mer 17 Nov - 22:32

Que dire du magasin ? Cela allait de l'habit utilitaire, de la récupération à l'habit le plus excentrique. Il y a même quelques étoffes en soie qui trainent dans un coin de la pièce. Mine de rien ici, il y en a pour une petite fortune mais la ville ayant une milice, il existe quelques choses ici qu'il n'y a pas partout dans ce désert: une loi. Pas LA loi parce que ça change d'un village à une autre et parfois elle est faite pour n'arranger que le chef des lieux. Une chose est sûr, le vendeur aurait trouvé son bonheur quelques siècles plus tôt, sachant convaincre les femmes de ce qu'elle devait porter mais surtout à acheter. Les gants en daim sont rafiné et à son goût sauf qu'elle n'en a vraiment pas l'utilité. Elle refusera, prétextant que cela ne l'interesse pas.

Elle donnera les indications précise au vendeur, prétextant que chaque détail est important.


- Dans le creux de la main, je veux que certains dessins remontent jusqu'au bout du doigt, comme si il s'agissait d'un vaisseau sanguin. Il est même possible que je vous demande quelques retouches une fois le travail terminer pour être sûr.

Le gros problème, si elle s'attendait à un prix à grincer des dents avant d'entendre le prix, Gwen ne s'attendait pas à avoir à débourser 500$. Elle avait 423$ sur elle ce matin 473 matin même si elle n'a pas encore touché sa prime aujourd'hui, surement le temps que Culligan annonce l'addition à sa patiente quand elle se réveillera. Admettons qu'elle arrive à négocier 50$, ça sera déjà pas mal mais elle ne s'attendait pas à autant encore une fois.

- Ah oui quand même... Ca fait une somme ça. C'est même un peu trop élevé pour moi. Je sais que votre marchandise est de qualité mais je ne dirais pas non pour une réduction de cinquante dollars.

Il ne risque pas d'apprécier, autant lancer directement un autre sujet. D'ailleurs il y a quelques choses ici qui intrigue Gwen. Les habits de luxe. Cette ville n'a rien de luxueuse à première vue et pour avoir été considéré pendant quelques temps comme druide parmi les siens, elle sait reconnaitre les classes sociales. Si ici il y a des habits qui coutent une fortune, c'est qu'il y en a pour les acheter sinon ce vendeur aurait mis la clef sous la porte depuis bien longtemps.

- Mais il y a quand même quelques choses qui me chiffonne. C'est vrai que vous avez de beaux vêtements exposé par ici. Port Poussière a l'air d'être une ville portuaire depuis que je suis venu. J'ignorais qu'il existait ici des personnes ayant suffisamment de moyens pour s'acheter de tels habits.

D'un autre côté, la ville ayant majoritairement des hommes par le passé, si ce n'est pas des esclaves leurs femmes doivent aimé se faire dorloter si ils ne veulent pas qu'elles aillent voir ailleurs. Enfin ça, c'est le point de vue très étroit de Gwen. N'empêche il y a bel et bien la présence d'une élite quelques parts en ville. Rien vu de tel pour le moment.

- C'est que je suis en ville depuis peu donc j'ignorais qu'il y avait des personnes assez fortuné pour s'offrir cela.

Elle a beau être un peu couillonne sur les bords, Gwen a compris surtout une chose. Qui dit argent dit souvent bonne santé. La médecine traditionnelle de Culligan a beau être efficace, elle a suffisamment compris que celle-ci ne peut pas soigner tout. Bref, elle n'a rien à perdre d'en connaitre un peu plus sur la populace de la ville. Et puis ça paie surement mieux que des gladiateurs.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Jeu 18 Nov - 12:17

Le vendeur haussa les sourcils à la demande de Gwen. Inutile de dire qu'elle lui paraissait tout à fait saugrenue.
- Oh! Mais c'est dommage de mettre des motif à l'intérieur des mains! On va rien voir, ce sera pas beau!
Devant le regard insistant de la magicienne, il abdiqua.
- Très bien comme vous voudrez. Mais à mon avis c'est du gâchis.
Il sortît un petit calepin sur lequel il commença à noter de nombreuses choses.
- D'ailleurs pourquoi des motifs de vaisseaux sanguins? C'est bizarre... A ce moment là je pourrais vous dessiner des tribaux au laser si vous voulez, ca peut-être plus sympa.
- Si elle abdiquait, il s'empresserait de lui montrer plusieurs modèles sinon, lui même abdiquerait.
- Donc pour le tissu, je part sur de la toile d'araignée synthétique, le motif se fera au laser ou au il comme vous préférez. Le devis reste le même puisque ce qu'on ne dépense pas en matière pour l'un on le dépense en énergie pour l'autre... Ah mais non attendez! si vous voulez que je le traite anti-tâches on oubli le laser... Oulà ca va être laborieux tout çà! Mais je vous le laisse à 500
Dit-il avec un clin d'œil. Il fît de grands gestes des mains quand elle lui demanda un meilleur prix.
- 450? Oulà non non non! Je peux pas me le permettre! Allez puisque c'est vous je coupe la poire en deux à 475.
Il se montra ensuite très réceptif aux questions de Gwen sur sa clientèle.
- Eh bien oui! On ne croirait pas comme çà mais je m'occupes de quelques unes de ces mesdames qui sont fortunées en ville. Bien sûr la majorité de ma clientèle appartient à la couche populaire mais je ne m'en plains pas! Ma devise c'est "venez comme vous êtes, repartez comme vous voulez l'être"! hihihi.
Gwen aurait juré avoir vu une partie de cette devise quelque part dans le Wasteland mais ne se rappelait plus où, sur une vieille cantine rouge et jaune avec un vieux M géant et jaune si ses souvenirs étaient bons... Mais peu importe...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Charlotte le Sam 20 Nov - 0:09

Lui expliquer que les motifs en rapport avec les vaisseaux sanguins c'est tout simplement pour facilité la circulation des fluides? Peu de chance ça serait peine perdu et Gwen ignore comment il réagirait si elle utilisait son "art" à des fins magiques. Par contre la semi-elfe aime bien les tribaux alors pourquoi pas en mettre un sur la face visible des gants pour se faire plaisir pour une dizaine de dollars? C'est bien la première fois qu'elle va se faire plaisir depuis qu'elle est arriver à Port-Poussière.

- Si ça ne revient pas trop cher, pourquoi pas en mettre un sur la partie visible. Par contre la partie non visible, il ne faut surtout pas que ça soit modifié... Et pour le prix? Je vous paie une avance de combien? La moitié tout de suite? Je dois recevoir ma prime d'ici peu.

Prime qu'elle espère bien touché d'ici peu. La suite sera plus instructive qu'utile mais Gwen n'aura pas les informations qu'elle désire, le vendeur ne se contentant que de se vanter d'avoir une petite clientèle fortunée. Le problème ici, c'est d'aborder le sujet sans que le vendeur ne la prenne pour une de ses croqueuses d'hommes attirer par l'appât du gain. L'appât du gain, Gwen y ait attirer mais pas de la même façon. Elle se contentera de garder son air naïve, bien que ce point là elle n'a pas besoin de beaucoup se forcer.


- Ah bon? Pourtant on ne le croirait pas. Port Poussière a beau être assez grande, à part le paquebot je n'ai pas vu de centre vraiment important en ville. D'habitude dans les villages ou communautés, les plus fortunés sont souvent le chef des lieux et leurs entourages.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Dim 21 Nov - 17:49

Le vendeur fît une moue en entendant "si c'est pas cher". Pénible sa cliente? à peine! Il ratura son bloc-notes
- Hum, laissez tombez puisque si je fais des tribaux, çà sera très cher étant donné que ce sera du fil.
Il sortît ensuite un mètre à couture et commença à prendre les tours de doigts de la jeune elfe, le tour du poignet et tout le toutim. tandis qu'il s'affairait, il répondît.
- Oarf, comme je vous l'ai dit ces dames ne représentent qu'une infime partie de ma clientèle, la bourgeoisie de la ville. Sinon c'est des riches marchands de passage mais je ne m'en plains pas, les affaires tournent bien.
Après avoir fini la chose, il remballa toutes ses affaires et prît la proposition de Gwen comme une offense.
- Grand dieux non! Que diraient mes clientes si je les faisait payer d'avance! le paiement se fait à la livraison, les gants mis en rayon s'ils ne vous plaisent pas, vendus s'ils vous conviennent. D'ailleurs, une préférence pour la couleur? Il faudra faire la teinture avant le traitement anti-tâche donc à savoir très vite.
Il se rappela ensuite d'un détail que lui avait dit Gwen.
- Par contre une fois cousus, toute retouche sera payante.
Valait mieux être prévenue.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Charlotte le Lun 22 Nov - 21:19

A peine qu'elle regarda le carnet avec les tribaux que le vendeur retourna et ranger le cahier, prétextant que c'est trop cher. Une autre fois peu être... Pendant qu'il prenait et notait les mesures, Gwen n'aura qu'une partie des informations encore une fois. Une minorité et quelques marchands de passage, assez logique comme réponse et il y a de fortes chances qu'il n'en dise pas plus sur cette clientèle. Si la druide avait su, elle l'aurait caresser dans le sens du poil pour qu'il lâche ces informations, quitte à s'émerveiller devant des produits pas à son gout. Le pire ça aurait pu fonctionner mais maintenant ça serait suspect. Elle pourra toujours se rattraper sur le paquebot ce soir.

La couleur, elle ne savait pas trop quoi répondre. Elle lui laissera carte blanche dessus.


- Je ne sais pas, je n'y ai pas réfléchi... Beige peu être? Oh et puis faites comme vous voulez, quelques choses qui puisse ressortir bien sur moi, je peux vous faire confiance là dessus.

Quand à payé à la livraison, pourquoi pas. D'un côté ça l'arrangeait bien mais ce type n'avait pas peur de se retrouver avec une grosse commande sous les bras visiblement. Donner un accompte semblait normal pour Gwen.

- Et je peux venir les récupérer quand ces gants? Ca ne presse pas trop mais le plus tôt serait le mieux.

Si elle n'apprends rien d'autre d'anormal, elle se dirigera vers l'auberge pour manger un morceau et surtout mettre la main sur quelques informations. Si le vendeur ne peut pas lui répondre, si c'est le jeune semi ork qui la sert, il y a de fortes chances qu'elle trouve les informations relativement facilement. Par contre reste à savoir qui le sert mais elle n'a rien à perdre à part quelques dollars. Et encore, elle se rempli le ventre. Si ce n'est pas lui et qu'elle n'apprends rien, c'est direction au paquebot qu'elle ira.

(HJ: Combien pour le repas à l'auberge?)
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Lun 22 Nov - 22:35

suite ICI
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Mer 30 Mar - 23:59

Sur le chemin, Niko qui avait prît la place du conducteur leva les yeux au ciel avant de répondre à une énième tirade de Keira.
- S'il vous plaît mademoiselle Batista, arrêtez de nous servir vos "que vous le vouliez ou non"... Nous avons compris que nous vous avions mis dans la mouise et nous n'avons pas l'intention de vous y laisser, à fortiori si vous avez aussi l'intention de nous aider.
Il gara lentement la voiture sur le bas côté.
- Après si vous n'êtes pas d'accord avec une telle coopération, vous pouvez descendre de cette voiture et vous démerder par vous même, sachez que si nous apprécions votre aide et vous fournirons la notre en retours, vous n'êtes nullement indispensable... Je pense donc qu'il est inutile de se manger davantage les uns les autres en tant que gens du même camps vous ne croyez pas?
Il tendît sa main à la fille, à elle de l'accepter ou pas. Si oui, il ouvrirait la boîte à gants et lui tendrait un Colt 46S pleinement chargé.
- Et pour répondre à votre question, oui... J'ai tué pas mal de gens pour en arriver là... J'ai pas eût beaucoup le choix dans ma vie. Néanmoins, tout ce que vous voyez autours de vous appartient à Juan, moi je ne suis qu'un humble ex-employé et ami.
En effet, il semblait y avoir une grande complicité entre les deux hommes, plus qu'une simple relation garde du corps personnel/employeur. La voiture ne réaccélèra pas, apparemment arrivée à destination devant un magasin dont le nom "la belle mode" était autrement explicite. Une fois à l'intérieur du magasin, un type en costard violet avec des lunettes assorties vînt à leur rencontre en tordant du cul.
- Salut salut mes ptits choux! Juan ça fait une paye! Et toi mon ptit Niko, pourquoi j'te vois jamais mettre les costards que je t'ai fait!
- Un peu serré au niveau des couilles Johann, désolé de te le dire...
- Oh oui, c'est vrai que t'es un homme un vrai... un qui aime les femmes...
Le type en violet poussa un immense soupir en levant les yeux au ciel tandis que Niko semblait bien se marrer.
- Mais j'en oublie les bonnes manières Mademoiselle! Bienvenue à la belle mode!
Il baisa la main de Keira avant de sortir un mètre pour prendre des mesures.
- Est-ce que vous avez une idée de ce que vous voudriez comme habillement?
Juan fît signe à Keira de se lâcher : il allait payer, il n'omît qu'une restriction.
- Nous faut du prêt à porter!
L'homme en violet emporta donc Keira dans un rayon de frusques relativement diverses allant du tailleur d'avant-guerre magnifiquement bien récupéré à la salopette de mécano de seconde main en passant par des jeans et T-shirts en plus ou moins bon état ou des blousons, casquettes, il y en avait pour tous les goûts.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 31 Mar - 2:51

Elle avait de la difficulté à l'admettre, mais elle avait effectivement besoin d'eux si elle voudrait s'en sortir. D'un autre côté, elle avait aussi besoin d'eux vivants si elle voudrait se faire payer. Elle croisa les bras, baissa un peu la tête et soupira. Les choses avaient prise une tournure catastrophique quand elle y pensait. Voilà qu'elle était avec deux mecs plus ou moins louches dans leur voiture et recherchée par quelqu'un de visiblement influent et dangereux qui envoyait tueur à gage par-dessus tueur à gages pour les éliminer tous les trois. Regardant sa main qu'il lui tendit pour la lui serrer, elle soupira, mais lui rendit tout de même sa poignée de main. Ses yeux étaient devenus un peu plus songeurs quand elle vit le Colt, qu'elle accepta aussi. Elle n'était pas particulièrement douée pour s'en servir, mais ce ne pouvait pas être si difficile, non? Elle se mit à en vérifier les pièces, répondant aux deux sans lever les yeux de l'arme.

-Pardonez-moi si je peut vous paraître casse-couilles, mais c'est que c'est loin d'être une situation bien commune pour moi. Je tiens un atelier, je suis pas mercenaire. Tout ça, c'est très loin d'être mon quotidien. Je vais pas plier baggages comme ça, je peut pas plier baggages. Cet atelier, c'est tout ce que j'ai et je peut y dire au revoir tant que j'ai ce Dimitri sur le dos moi aussi. De toutes façons, c'est pas mon genre de laisser tomber un client...

Elle regarda par la fenêtre quand il avoua avoir fait quelques trucs de pas très catholiques pour en arriver là où il était. À vrai dire, ça l'étona un peu quand il lui dit que Juan avait été son employeur. Ils avaient davantages l'air d'amis de toujours qu'autre chose.

-Je dirais qu'on a toujours le choix, mais ça vient de la part d'une personne qui a passé sa jeunesse dans un abrit alors ça vaut ce que ça vaut... Ce que vous avez fait avant ne me regarde pas vraiment, mais ce serait sympa de savoir quelques trucs sur ce Dimitri maintenant qu'il m'a dans son colimateur. Sur qui il est au juste, histoire de savoir à quoi m'attendre.

Replaçant son piercing de sourcil à sa place dûe, elle se sentait un peu nue sans. C'était une sacré chance qu'elle put le remettre après que le docteur le lui ait retiré à cause des blessures qu'elle avait subit au visage. Les voyant s'arrêter, elle vit l'enseigne du magasin de vêtements. Elle connaissait ce commerce, mais elle ne s'y était jamais vraiment arrêtée elle-même. Les vêtements de luxe n'étaient pas vraiment son style à vrai dire. Tant que c'était durable, ça n'avait pas tant d'importance en fait. Elle hésita un peu avant de poser le pied en dehors de la voiture. Elle s'assura d'abord qu'il n'y avait pas trop de gens pour la voir. C'est que c'était légèrement gênant de se promener ainsi dehors.

-Au fait, je doute que nos chemins se recroisent après cette histoire de fous, mais si par hasard vous revenez à mon atelier comme clients, pensez à me le dire si vous avez un seigneur du crime aux fesses cette fois, d'accord?

Elle dit ça surtout à la blague en levant le sourcil, bien qu'elle apprécierait qu'ils y pensent si jamais ce serait le cas. Elle pénétra finalement dans la boutique. C'était assez impressionant de voir autant de vêtements tous si différents rassemblés au même endroit. Cette boutique méritait bien sa réputation d'après ce qu'elle en voyait. Elle vit le vendeur arriver. Aucunes questions à se poser tant qu'à son orientation après l'avoir entendu parler avec Juan. Tout comme son ami Niko, Keira aussi retint un petit rire suite à ce qu'il venait de dire. Elle arrêta quand le vendeur porta son attention sur elle. Elle le laissa faire quand il lui baisa la main, bien qu'elle la replaça vite le long de son corps quand il la lâcha.

-Bonjour, c'est Keira. J'ai entendu parler de vous à quelques reprises, mais c'est la première fois que je viens ici en fait. J'ai eu quelques problèmes ces temps-ci et j'aurais besoin de nouvelles fringues, godasses comprises.

Sans perdre davantage de temps, il l'emmena un peu plus loin dans la boutique. Elle se retrouva vite assez larguée quand elle se retrouva devant un tel choix à la fois. Étant un peu garçon manqué de nature, elle ne faisait souvent que prendre des trucs un peu au hasard qui iraient grosso modo pas trop mal ensemble. Son regard passait surtout au niveau des trucs qui étaient un peu plus son genre, tel les jeans, espadrilles, T-shirts...

-En fait, il me faudrait surtout quelque chose de durable et qui soit assez discret. Vous en pensez quoi? Vous savez, mon truc, c'est davantage les moteurs que le tissu.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Jeu 31 Mar - 14:30

Sur le trajet, Niko avait sourît au commentaire de Keira sur le fait qu'on a toujours le choix. Il répliqua sans se fâcher mais sèchement.
- Ouais en effet, ça vaut ce que ça vaut votre avis, c'est à dire pas grand chose...
Du côté de son piercing, c'était une chance que les plaies au visage avaient un peu dégonflé... En tout cas tous les endroits où elle avait été écorchée étaient refermés.

Le tailleur folle finît par prendre les mesures de Keira et bugua quand elle lui annonça sa profession.
- Ouh! Une femme dans ce milieu d'hommes!
Il parût songeur pendant un moment, rêvant avec un grand sourire béa. Peu après, il invita la jeune femme à le suivre, prétextant des essais et se pencha à son oreille avec un air plein de malice.
- Faites pas attention avec Juan, c'est un grand malade mais il n'est pas méchant pour ça... Par contre si vous me prenez une mini-jupe, attendez vous à quelques mains baladeuses!
Et il se laissa ricaner comme un tordu tandis qu'un peu plus loin, les deux hommes jetaient un rapide coup d'œil aux vêtements.
- Ce mec est un gros macho, il essaiera de vous avoir à l'usure mais j'vous conseille quand même de pas attendre longtemps pour qu'il vous foute vite la paix et puis surtout parce qu'au pieu...
Le type serra les dents en levant les yeux au ciel.
- J'ai eût que des échos d'amies, ah si seulement il était homo... Mais je m'égare excusez-moi!
Il prît donc diverses mesures de Keira et choisit ensuite quelques vêtements en fonction de la taille. Au bout d'une bonne minute il revînt avec quelques vêtements, une salopette grise un peu comme celle qu'elle avait au garage, un baggy, des T-shirts de diverses couleurs un peu tâchés mais propres, des santiags, des baskets blanches, un sweathirt, un caraco noir, deux trois jeans ainsi que quelques bricoles comme des chaussettes, sous-vêtements etc...
- Alors j'vous ai trouvé un vêtement de travail et aussi pour tous les jours... J'crois que j'ai aussi une combinaison pour le travail...
Il farfouilla à nouveau et sortît une combinaison orange avec un numéro cousu au dessus de la poitrine.
- Ah... Bah euh, il suffirait d'enlever le matricule! Qu'est-ce qui vous intéresse?
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Ariviane Lanverlais le Lun 4 Avr - 19:48

Elle s'amusa un peu du fait qu'il lui dise qu'elle était une femme dans un monde d'hommes. Certes, c'était un peu vrai en un sens, mais c'était surtout l'ironie de se le faire dire par un homme tenant un commerce de fringues. Ils étaient tous les deux un peu semblables en un sens, quoique... C'était un peu irréel de voir Keira un peu du genre garçon manqué et lui...

-Juan? Ah, vous en faites pas, je sais bien me défendre avec ceux qui ont les mains baladeuses. Je lui ai vite fait savoir qu'il pourrait pas ce qu'il veut avec moi. De toutes façons, j'ai toujours été plus jeans et salopette que mini-jupe.

En voyant les vêtements que lui avait apporté le vendeur, Keira devint un peu hésisante. Surtout après qu'il lui ait amené un habit de prisonier... Elle n'accordait peut-être pas une si grande importance à ce qu'elle portait, mais il y avait tout de même des limites! Elle avait demandé quelque chose d'assez discret il faut dire. Plus trop certaine de ce qu'elle devait prendre, elle se demandait comment il allait le prendre si elle lui disait qu'elle prendrait quelque chose d'entièrement différent. De toutes façons, elle avait déjà ce genre de vêtements chez elle, alors à quoi bon en acheter des identiques?

-À bien y repenser, je crois que je vais prendre quelque chose d'un peu différent pour une fois. Autre chose que des vêtements de travail. Vous auriez pas une idée de quelque chose d'un peu plus classe?

Qu'est-ce qu'elle pourrait bien y perdre en faisant un peu attention à elle-même pour une fois? Après avoir passé autant de temps à s'occuper de moteurs et de réparer tout et n'importe quoi, elle pouvait au moins se permettre un peu de temps pour elle de temps en temps.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Mar 5 Avr - 23:00

Le vendeur sembla presque offusqué que Keira revendique savoir se défendre face à Juan.
- Oulala quel dommage! M'enfin je comprend que vous ne soyez pas ce genre de femme c'est tout à votre honneur... Par contre si vous chercher un petit plan fesse vous avez l'étalon parfait!
Et il semblait à nouveau rêveur tandis qu'il poussait un soupir. Il revînt vite aux vêtements.
- Oui... La tenue de prison... Je sais même pas où j'ai chopé ça en plus! Autrement le tissu est solide, il faudrait juste que je décolore et enlève tout ce qui y fait penser... Mais trêve de bavardages, vous voudriez quelque chose d'un peu plus classe que tout le reste donc? Mais suivez moi je vous en prie!
Et il l'emmena effectivement à un rayon contenant plusieurs frusques bien plus classes bien que toutes de seconde main. Le choix allait du tailleur à la robe longe. Le vendeur sortît d'ailleurs un tailleur beige qu'il plaqua sur la poitrine de Keira.
- Je suis sûr qu'il vous irait à merveille celui là! Ça s'accorderait bien avec vos cheveux!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 14 Avr - 3:33

Ouf! Keira ne voulait même pas savoir combien de sénarios différents le vendeur devait se faire dans sa tête avec lui et Juan. Le revoilà qui lui disait à quel point elle manquait quelque chose. Franchement, elle n'était pas venue pour des conseils sur sa vie amoureuse, mais tout simplement des vêtements, pas plus, pas moins. Les choses s'amélioraient un peu quand il l'amena vers un rayon d'étalages où l'on pouvait tout de suite voir que c'était déjà du plus haut de gamme. Elle pourrait même se tromper avec des vêtements d'avant-guerre pour certains d'entre eux. Ce n'était pas comme si elle était une grande connaisseuse non plus.

-Voyons pour ça. J'ai jamais été bien mode, mais ça devrait pas être bien de trouver quelque chose à mettre. On peut pas faire pire qu'en ce moment...

Dit-elle en désignant sa longue chemise de nuit. Elle n'était pas trop certaine quand il lui plaqua un tailleur beige sur la poitrine. En temps normal, elle aurait flanqué une droite à un quelconque homme ayant fait cela, mais elle se doutait bien qu'elle n'avait rien à craindre avec lui. Elle n'était pas contre une teinte un peu sable en fait. Il y avait par contre une veste noire qu'elle avait bien envie d'essayer. Elle emporta aussi au passage un pantalon noir lui aussi ainsi que des bottes courtes mais dont les semelles feraient à coup sûr de très jolies traces sur le visage de ce Dimitri. Elle lui faisait confiance sur ce point, car il semblait pouvoir être de confiance qui évite de refourguer sa camelotte autant que possible. Il ne resterait plus qu'à essayer tout cela. Elle prit soin d'attrapper une paire de chaussettes au passage pour éviter de se défaire les pieds avec ces bottes.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Jeu 14 Avr - 9:42

Le vendeur sembla faire un peu la gueule que l'on boude la tenue qu'il avait premièrement proposée mais tant pis pour lui! Après tout c'était pas lui qui allait y porter! Il laissa la jeune femme essayer une veste et un pantalon de tissu noir, certes moins classe mais relativement sympa malgré tout. Le vendeur néanmoins fît encore une de ces grimaces dont il avait le secret.
- Hum, oui c'est bien... Il faut juste que vous ne craignez pas le soleil quoi... Et puis surtout il vous faut quelque chose pour mettre en dessous!
Il redisparût derrière un rayon et revînt quelques secondes après les bras chargés de frusques, ce mec se téléportait pour être aussi rapide!
- Tenez! Si vous voulez rester confortable j'ai un vaste choix de T-shirt mais avec cet ensemble, une chemise me paraîtrait plus appropriée...
Et il ne mentait pas, pour les T-shirts, il y en avait pour tous les goûts, motifs et couleurs, idem pour les chemises, féminines et élégantes.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 14 Avr - 15:40

Que pouvait-elle y faire pour la veste? Il était rare que Keira avait ce genre de réaction pour un vêtement, mais il fallait avouer qu'elle aimait bien cette veste. Si elle avait dit classe, c'était en comparaison de cet habit de prisonier. Elle ne compait pas se rendre à une soirée chic, ni rien d'autre du genre, même s'il y avait au moins une personne qu'elle avait très envie de rencontrer... La veste elle-même, sans être faite pour la moto, semblait assez robuste et avait une capuche de cotton à l'arrière, un peu plus claire, mais tout de même sombre. Elle avait bien demandé quelque chose de discret à la fois après tout non? Regardant toujours ce qu'elle venait de ramasser, elle vit le vendeur disparaître du coin de l'oeil. Avant même d'avoir le temps de tout déposer pour aller le rejoindre, il était déjà revenu les bras chargés. C'était surprenant, surtout en voyant tout ce qu'il avait emmené avec lui.

-Je pensais surtout à un T-shirt pour être franche, mais je peut bien tenter le coup avec la chemise tiens...

Elle en prit effectivement une ou deux avec elle: la première beige comme il lui avait conseillé tout à l'heure et la seconde d'un rouge neutre, ni trop clair, ni trop sombre. Il ne lui resterait plus qu'à essayer le tout. Le vendeur lui parlait d'approprié, mais elle n'avait jamais rien porté simplement pour les autres. Elle ne prit pas de temps pour se changer et mettre la veste, le pantalon, les bottes ainsi que la chemise beige sous ladite veste. Elle ne voulait pas trop s'éterniser ici en fait. Elle se rappelait à la fois les deux autres qui attendaient, tout comme de cette journée qui s'annonçait être bien remplie.
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Jeu 14 Avr - 16:16

Le vendeur ne cacha pas son soulagement quand Keira eût enfin choisit son propre vêtement, néanmoins il était aussi très satisfait, sans doute cette fierté inhérente à la profession d'avoir correctement conseillé la donzelle. Il rangea les vêtements déballés à la vitesse d'une Ferrari Enzo (rouge) et l'invita à passer en caisse. Il tapa sur quelques boutons de cette dernière et le tiroir s'ouvrît alors qu'il annonçait le tarif à Juan.
- Ok alors 25$ pour le petit ensemble, 5 pour les bottes, 2 pour les chaussettes et 10 pour la chemise, ça te fera 42$ mon chou!
Juan sortît donc de sa poche un billet de 50 dollars plus un billet de vingt. Niko s'empressa de justifier cette pluevalue.
- Oui, vous avez oublié un holster pour votre arme. Il y en a des là-bas, prenez celui que vous voulez.
Le vendeur approuva et encaissa le tout. Le rayon en question proposait un vaste choix de rangements pour l'arme de Keira : holsters d'épaule, de ventre, de ceinture et même de cheville bien de e 46S risquait d'être encombrant à cet endroit.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 14 Avr - 16:56

Keira se sentit déjà beaucoup plus à l'aise dans cet ensemble. Difficile de faire pire qu'une chemise de nuit blanche en public il fallait l'avouer. Le prix l'étona un peu, elle se serait attendue à un peu plus en achetant un ensemble complet en plus des chaussures. Cela vaudrait peut-être la peine de revenir ici un de ces jours... C'était un attirail certes peu féminin, mais tout de même très sympathique selon elle. Tout désigné pour une personne qui préférait la mort à la mini-jupe. Elle-même se demanda un instant à quoi il voulait en venir quand Juan allongea un peu plus d'argent. Comment aurait-elle pu l'oublier tiens. Un étui pour son pistolet. En même temps, elle ignorait qu'il vendait même des étuis pour des armes. Une fois rendue au rayon en question, il ne lui restait plus qu'à faire son choix.

C'est en voyant les holsters de ceinture qu'elle se rappela que ça ne ferait pas de mal d'en prendre une également. Son pantalon ne menaçait certainement pas de glisser, mais autant être certaine. Pour ce qui était de la position du holster, elle opterait plutôt pour un qui soit sous l'épaule. Sa veste viendrait très bien le dissimuler. En revenant à la caisse avec un holster d'épaule, elle attrappa une ceinture en nylon noire neutre, mais élégante ainsi qu'u foulard sable, un peu plus pâle que la chemise pour se le mettre autour du cou.

-Eh bien quoi, même moi je sais que les accessoires sont très importants...

Fermant le bas de sa veste, le foulard un peu plus pâle que la chemise venait centrer un peu plus l'attention sur l'ouverture de sa chemise. On ne se fera pas de cachoteries, Keira ne voit pas ses pieds et ce n'était pas à cause d'un surplus de poids. Elle avait beau ne pas l'exposer tant que ça en temps normal, mais elle sait très bien où les gens posent leurs yeux lors d'une conversation, même quand ils se croyaient discrets avec leurs lunettes de soleil. Saisissant une paire de gants sans doigts qu'elle trouvait bien adaptés à l'ensemble, elle se demanda si Juan serait un peu exaspéré du soudain ajout de tous ces accessoires. Enfin, il lui avait bien fait signe qu'elle pouvait se lâcher. Ah et puis zut! S'il disait que l'argent n'était pas un problème, c'était le moment de le démontrer. Qu'il accepte ou non, elle ressortirait avec ce nouvel attirail pour demander aux deux autres ce qu'ils devraient faire par la suite.

-Ce serait un peu suspect si je n'irais pas voir le shériff après avoir subit une attaque à main armée dans mon atelier. Je doute qu'il puisse nous être d'une quelconque utilité, surtout si on pense qu'il a peut-être été corrompu déjà, mais sait-on jamais... On gagnera du temps si je vais le voir moi-même pendant que vous allez porter le corps dans le désert. Je doute pas mal que vous ayez vraiment envie de le voir non plus, j'ai raison? Vous en faites pas pour moi, je peut me débrouiller seule. Et puis, j'ai bien ça pour m'aider...

Elle eut un sourire en coin en tapotant l'emplacement où se trouvait le Colt sous sa veste. Effectivement, malgré ce qu'ils pouvaient penser, elle savait très bien se défendre. Elle l'avait bien prouvé en démolissant l'un des tueurs alors qu'elle n'avait rien sur elle et qu'elle était toujours assomée par le sommeil.

-Alors on se retrouve devant le bureau du shériff après ça? Il y aurait aussi la forge. Je crois que les nouveaux pistons pour votre Titine y sont prêts, mais je crois que ça pourra attendre...
avatar
Ariviane Lanverlais
Brahmin jouant au poker

Nombre de messages : 284
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Justice le Jeu 14 Avr - 18:46

Juan aurait pût maugréer en voyant cet ajout d'accessoires mais non! il se contenta d'allonger un billet de 20 dollars supplémentaires au grand bonheur du vendeur. Par contre, les deux gangsters semblaient plus faire la gueule à propos de la visite au sheriff. Niko se manifesta en premier
- Je ne sais pas si c'est une bonne idée... Dimitri pourrait bien avoir des connexions là-bas. M'enfin...
Il se gratta la tête.
- En même temps qu'est-ce qu'il pourrait tenter devant le bureau du sheriff? Et puis il doit vous croire morte à l'heure actuelle.
Juan réagît avec plus d'animosité.
- Oublie titine bébé, après tout c'est jamais qu'une voiture...
Niko haussa les sourcils à cette déclaration, effectivement ces mots semblaient lui arracher la gueule.
- Une voiture avec sièges sparco, double turbo compresseurs, soupapes en titane et climatisation... Sniff... enfin bon! Ça vaut pas le coup qu'on mette les pieds au garage, il n'attends probablement que ça, que je bouge ma voiture.
Bien entendu, la conversation de Keira sur le corps à bouger avait eût lieu dans la voiture... Voiture qui s'arrêta non loin devant un bâtiment intitulé "Sherriff" , avec deux r...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La belle mode" Magasin de vêtements

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum