Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Jeu 15 Nov - 21:45

Les petits coups en douce ne durent toujours qu’un temps, Tole l’a compris à ses dépens. Si empoisonner quelqu’un sur le moyen terme est quelques choses d’assez faciles à faire pour le peu que l’empoissonnement soit indolore, le jeune homme a surtout merdé sur un point. Sur deux empoisonnements, incapable de trouver ce foutu boitier de contrôle pour son collier. Autant dire qu’après un troisième mal de ventre ou indigestion, il a fini par se prendre une belle branlée avant d’être revendu à un esclavagiste peu regardant et où la santé de ses esclaves passent vraiment en second lieu du moment qu’ils cassent des cailloux.

C’était la pire chose qui puisse arriver à Tole : crever au fond d’une mine car la vie à devoir jouer le pickpocket pour ramener un peu d’argent à un camé qui fait office de propriétaire, mine de rien c’était le paradis. Il pouvait au moins finir les restes et avoir de l’eau potable pour le peu que l’on se soit bricolé un petit récupérateur d’eau avec quelques bâches en plastique ! La mine c’est l’Enfer, où il faut ruser pour avoir sa portion de soupe et ne pas se la faire voler, tout comme la chaleur insoutenable !

Un seul moment lui permettra de ne pas perdre le fil du temps, se sont justement les repas. Son nouveau propriétaire, un certain Sergio Frexa, un propriétaire de mine, a trouvé bon de laisser un peu de temps aux esclaves de profiter de la lumière du sommeil. Par générosité ? Ce type est une enflure qui ferait passer les camés que Tole a jusque là croisé pour des anges. La raison ? Ce type est un sadique né et le fait d’avoir empoisonné une de ses connaissances l’a quelques mis au parfum, seulement qu’il veut éviter que ses esclaves deviennent fous. Les preuves ? Brûlure au fer rouge pour un regard de travers, laissant à Tole la suspicion que son ancien propriétaire lui a fait passer le mot de le tuer à la tâche. Une autre preuve, la veille, le binôme avec qui Tole travaillait et avec qui il était enchaîné est mort et l’homme n’a rien de trouver de mieux à faire de lui coltiner une fille de son âge, muette à cause d’un quelconque traumatisme et qui n’a rien à faire dans les mines. Le traumatisme, pas difficile à deviner puisqu’elle a peur de Tole et des hommes en général. Quant à la raison, c’est surtout une occasion à Sergio de le torturer ou d’ordonner à ses contre-maître de le passer à tabac s’il ne fait pas son quota. Le seul bienfait qu’il ne pourra que voir, c’est que les contre-maîtres ne chercheront pas les sévices sexuels chez le gamin mais risque de s’en prendre à la gamine en guise de punition si le quota n’est pas respecté juste après son passage à tabac. Sachant que la chaîne reliant les deux enfants ne fait que 2 mètres de long, il risque d’être aux premières loges. Et Tole le sait, tout est calculer ! Un bien pour un mal… à un tel point qu’il ne sait pas s’il doit en vouloir ou non à cette gamine ou non car elle reste malgré tout la cause de ses passages à tabac. Deux semaines qu’il survit comme il peut et on lui colle une cruche incapable de travailler !

Muette:

Et pourtant ça fait seulement la matinée qu’il l’a avec lui, il est midi et l’un des contre-maître vient de lui coller un coup de pieds dans le ventre là où il faisait la queue avec son bol de soupe pour se servir. Tole l’a vu arrivé, avec Sergio le suivant de près avec son petit rire. Il aurait bien aimé l’esquiver, ou au moins amortir le coup qu’il vient de se prendre mais cette cruche de collègue, qu’il commence à détester malgré tout, à tirer avec son pied dans le sens inverse avant de se retrouver sur les fesses. Lui, Tole, est à terre, avant de se faire écraser, le visage par la botte de Sergio.


Sergio Frexa:

"C’est rare que je me souvienne des noms de mon bétail mais toi mon petit Tole, il semblerait que Gustav m’ait bien arnaqué en te vendant à rabais. On vient de me dire que tu prends du retard. Même pas foutu de casser des cailloux…"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Jeu 15 Nov - 22:28

En guise de réponse Frexa reçut de la part de Tole un silence de mépris et repris son travail sans rien dire. Pour ainsi dire cela faisait longtemps que Tole avait perdu son innocence d'enfant et si il n'avait pas sombrer dans la folie c'est avant tout grâce au fait qu'il était focalisé sur sa survie.

Il n'empêche que Tole était devenu la tête de turc de ce sadique. Frexa était une relation de son ancien propriétaire qui devait encore cracher du sang après que Tole ai empoisonné son repas avec du verre pillé. Dommage qu'il n'en n'était pas mort mais même avec une assistance magique de guérison Tole était certain que ce vieux salopard risquerais d'avoir des problèmes médicaux pendant pas mal de temps. Le verre pillé c'est très difficile à retirer d'un organisme. Malheureusement pour Tole il fut pris et revendus et visiblement Frexa comptait bien le crever à la mine après l'avoir casser car il n'aimait pas le fait que Tole malgré les mauvais traitement qu'il subissait lui envoyait des regards de haine. Assez suffisant pour que le jeune homme se prend des coups.

Malgré son stoïcisme apparent Tole était quand même à cran. A ce rythme là Frexa pourrait bien réussir et les conditions de travail dans la mine étaient épouvantables. Tole ne pouvait espérer s'échapper de cet endroit néanmoins il y avait peu être moyens de rendre ses conditions de détentions plus douce et échapper à Frexa du moins temporairement.

En premier Frexa avait beau contrôler une mine l'endroit était suffisamment immense et peuplé pour que Tole puisse se perdre dans la masse de prisonniers. Même si les esclaves étaient compartimentés en groupes cela restait encore assez fouillis pour que Tole puisse disparaitre et se faire discret. Le problème reste la fille accrocher à lui comme un boulet. Il allait devoir se démerder pour qu'elle l'aide et réciproquement.

En second ce n'est pas parce qu'il est dans une mine que Tole n'est pas dépourvus de moyens pour fabriquer des surprise via ses talents en herboristerie et sa mince connaissance alchimique. Une mine n'était pas dépourvus de vie végétale bien au contraire. L'endroit fourmillait de champignons et de types de moisissure que Tole pouvait ramasser sur le boisage de la mine ou il exerçait. En plus de cela il pouvait récupérer certains types de minéraux pouvant servir dans des composition chimiques et alchimique. Alors qu'il faisait ses cueillettes en douce et dissimulait ses trouvailles dans ses haillons Tole essaya de se remémorer ce qu'il avait appris et en quoi les ingrédient qu'il récupérait pourait lui être utile.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Ven 16 Nov - 19:24

Taper Tole n’a rien de stimulant et ce malgré les deux autres coups de pieds qu’il se prendra au ventre. Sergio n’insista pas trop, si c’est pour le démolir psychologiquement et physiquement, il n’est pas à une journée près.

"Pourquoi je me presserais. J’ai tout le temps comparé à toi alors évite de me claquer trop vite dans les pattes. J’ai promis à mon cousin de ramener ta carcasse accrocher derrière une voiture."

Il redonna un coup de pieds de pieds avant de taper dans les mains pour signaler la fin de la pause déjeuner. Oui, Amnicus vient de passer à côté, tout comme la mioche qui l'accompagne. Le seul bon côté, il sait qu'il aura le droit à sa portion d'eau dans la journée vue que le sol semble légèrement humide, signe que les réserves de la mine sont au beau fixe.
 
De retour aux mines, la muette n'aidera en rien. Il faut dire qu'elle a un comportement plutôt normal pour une gamine effrayé, qui veut casser des cailloux et trouver du gisement d'or pour éviter les coups de fouets et la punition. Elle ne comprendra pas Tole qui préférera chercher de la mousse ou des champignons et travailler au strict minimum pour éviter de se faire prendre en plein flagrant délit à ne rien faire. Les deux se gêneront plus qu'autres choses, l'un voulant fouiller là où l'autre voulait bosser. Mais le résultat reste le même : il se prendra des coups d'une manière ou d'une autre.

Vu qu'il s'agit d'une mine d'or actif, il n'y a pas grand-chose. De la mousse pouvant servir d'antiseptique si poser sur des brûlures et si elle est bouillie dans de l'eau, sert à soigner de toute forme de constipation. Il y a des champignons en faible nombre mais ceux-là, ils ne sont pas comestibles, sauf si on cherche à vomir, ce qui le rendrait limite intéressant lors d'un empoisonnement alimentaire. Ça ne reste qu'une mine, fréquenté qui plus est. Quant aux métaux, il y a bien de l'or mais c'est un peu pour ça que Tole est censé miner à la base... Il cachera son butin derrière un rocher, ce n’est pas les caches qui manque pour des petits butin de ce genre.

En parlant de miner, la gamine a fait ce qu'elle a pu de son côté, à miner comme elle a pu, en faisant même plus que Tole... et surtout se rendra compte tardivement qu'une partie des pierres qu'elle a décollé de la roche a disparu, l'un des esclaves en ayant profité pour prendre son labeur et faire une partie de son quota. Il faut dire qu'elle était bien obligée de suivre Tole dans ses déplacements et miner à droite et à gauche au lieu de rester dans son coin comme tout le monde. Elle paniquera assez rapidement. Elle paniquera un peu plus lorsque l'une des rondes de fin de journée commencera à passer.

S’il était de toute façon question de se prendre des coups à la fin de la journée, à voir la tête des trois types devant le peu travail de fait et surtout le fait qu'ils vont, eux aussi, se faire engueuler, Tole vient de donner une raison valable de s'en prendre à lui, chose en plus dont il n'avait pas vraiment besoin. Là, à voir leurs réactions furieuses, ce n'est pas un petit tabassage fait parfois à contre-cœur parce que le boss leur en a donné l'ordre, c'est surtout un exemple qu'ils doivent faire.


"Bordel vous vous êtes branlés ou quoi ?!?"

Et aux dernières nouvelles, ils n'ont jamais vouvoyé Tole. Ok, la remarque est aussi valable pour eux car ils auraient pu s'en rendre compte un peu plus tôt dans la fin de l'après-midi. C'est là que l'on voit toute l'utilité d'une chaîne : là où Tole s'apprêtait à utiliser sa pioche pour parer le coup de pieds poussé qui allait lui tomber dessus, la muette a tiré la chaîne en flippant en voyant les deux hommes suivre leurs collègues. Il se retrouva pousser dos à la roche, lâchant sous le choc et la douleur la pioche avant de se prendre une droite en plein visage, le sonnant à moitié après s'être écroulé à terre. A côté, des cris, suivi d'un bruit de gifles. C'est que Tole n'allait pas être le seul à être puni. Tole se prendra de nouveau un coup de pied au ventre, avant de se mettre en boule car le second était parti pour viser ses parties intimes. La suite, il s’adressera aux autres esclaves présents dans les environs.


"Ecoutez bande de branleurs, voilà ce qui vous attends si vous décidez de ne rien haucher. Ici, y a ceux qui tiennent le fouet et ceux qui ferment leurs gueules et qui creusent ! »

De nouveau un coup de pieds mais au visage, suivi de près de cris et d’un rire gras. Au moins la présence de son compagnon lui évitera toute forme de sévices sexuelles puisque c’est la muette qui allait prendre. Tole de son côté ne pourra rien faire puisqu’il prendra cher mais autrement, avec de grands coups de lattes, rendant sa vision de plus en plus flou en plus d’avoir un goût de sang dans la bouche. Il en perdra le fil du temps puisqu’il a l’impression que ses tortionnaires ne veulent pas qu’il s’évanouisse. D’ailleurs, il finira avec le pied de nouveau sur la joue pour qu’il puisse voir ce qu’endurait la muette. D’ailleurs pas tant muette que ça puisqu’il arrivera à entendre « non » ou « pitié » avec une voix assez cassé, signe qu’elle n’avait pas parler depuis plusieurs semaines. Est-ce qu’ils arriveront à lui faire voir réellement quelques choses ? Avec tous les coups à la tête, il n’arrive plus à voir correctement.

"Putain mec, tu déconnes, tu ne pouvais pas te retirer à temps ?"
"Premier arrivé, premier servie et fait pas chier, de toute façon vous avez encore deux trous pour vous deux."

Ça au moins, c’était assez clair, malgré qu’il arrivera du mal à entendre aussi. Si ses deux tortionnaires ont cessé de frapper, il aura juste le temps de voir arrivé le premier violeur qui lui collera un magnifique coup de lattes au visage alors qu’il reboutonnait son pantalon. La suite ? K.O. Il faut dire qu’il a morfler le Tole.

Le réveil sera douloureux, avec certainement quelques côtes de pétés et la lèvre éclatée mais qui a arrêté de saigner. Tout comme le nez et l’arcade. Il n’y a pas à dire, ils ne l’ont pas loupé ! Combien de temps il a été sonné ? Aucun moyen de le savoir mais il semblerait qu’il s’agit de la nuit puisque la plupart des mineurs dorment. A côté, non loin, la gamine chiale, enrouler sur elle-même. Tole regarda quant à lui autour de lui, les pioches ne sont plus là, récupéré pour éviter une tentative d’évasion stupide la nuit tout en s’en prenant à ses chaînes. Quant à la cachette, elle semble intacte.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Ven 16 Nov - 20:18

Tole se réveilla dans la douleur et avec deux cotes fêlés mais c'est toujours mieux que de les avoir cassés. Regardant la gamine Tole vis qu'elle était en état de choc et complètement recroqueviller sur elle même. Inutile de dire qu'elle n'était pas au mieux non plus.

Tole avait pus faire quelques découvertes mais rien qui peu l'aider à ce sortir de cette situation question végétaux hormis le soulager. Par contre question minéraux il avait de l'or. Tole avait remarqué que certaines pépite s'échangeait entre prisonnier certainement contre des bakchich ou une affectation ailleurs. Tole pouvais se servir des pépites qu'il avait récolté pour échanger sa place avec un autre prisonnier mais il avait un problème la prisonnière allait immanquablement lui attirer des problèmes. Ce n'était pas de gaieté de cœur mais il allait falloir que Tole s'en débarrasse mais pour le moment il allait devoir supporter une autre journée de boulot avec.

Ayant assez dormis mais désirant quand même se reposer Tole fit une activité tranquille. Il lui fallait une arme et à défaut de ne pas pouvoir se servir de sa pioche dans sa cage il lui fallait quelques chose de plus discret notamment contre les autres prisonniers. Il entrepris donc de se fabriquer un surin avec un débris trouvé dans la cage. Fabriquer un surin était relativement facile tant qu'on as de la patience pour le construire. Dans le cas là vu l'endroit où il est un couteau préhistorique en pierre.

Avec discrétion et beaucoup de patience Tole passa son temps à frotter une pierre afin d'aiguiser son tranchant et en faire un couteau acceptable. Avec un morceau de ses haillons il banda la poignée avant de glisser cette arme dans sa botte.

avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Ven 16 Nov - 23:11

Pas un regard sur la gamine, pas un regret non plus, alors qu'en analysant cela quelques instants c'est Amnicus est en bonne partie la cause de son sort pour faire sa récolte au lieu de bosser pour un peu de mousse et des champotes. Qui sait ? Il est peu être atteint du syndrome sociopathe alors que jusque là il l'ignorait.

Tare mentale de rajouté : Sociopathe. Absence de sentiments et de remords

Il n'y a pas cage, donc pas de débris métalliques mais faire un surin n'est pas ce qui est de plus compliqué. Il y a de l'or et des cailloux, il suffit de chercher dans ses débris et de choisir le plus fin et de choisir qui tranche le plus. Un caillou un tant soit peu tranchant fera l'affaire. Il l'aiguisera en utilisant une autre pierre avant de le cacher dans sa botte. A bien y réfléchir, il ne doit pas être le premier prisonnier a avoir un surin sur lui et certainement pas le seul, les règlements de compte entre esclaves étant courant tant que l'on ne se fait pas prendre. La preuve, Tole et la muette se sont bien fait faucher leur quota !

Le lendemain, de nouveau le travail. La gamine est hyper nerveuse après avoir récupéré sa pioche, tape comme nerveusement sur la roche alors que ses coups manquent de force. C'est plus la nervosité qui joue ici. Et vu son comportement, elle ne veut pas se faire approcher par Tole, qui, lui, est certain à avoir vu un regard de colère à son encontre. Pas de doute, elle le tient responsable pour ce qui s'est passé la veille.

A un moment, il n'y a personne dans la galerie où les deux jeunes seront assignés, les deux esclaves étant avec eux devront partir pour pousser un chariot plein de pierre et l'amener à la machine pour les broyer. Tole, un peu habitué au train-train quotidien, sait aussi que le repas devrait avoir lieu dans peu de temps.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Sam 17 Nov - 0:56

Cette fois Amnicus travailla beaucoup plus sérieusement et plus durement. Il travailla même pour deux malgré la colère de la fille Tole allait quand même s'arranger pour ne pas être la cible des gardes. Il n'empêche que malgré tout il n'en n'oubliais pas son objectif pour échapper au sadique et à sa clique.

Déjà il s'efforça de repérer les infrastructures de la mine et les différents poste des travailleurs car certains ne se contentaient pas de casser des cailloux. Une partie d'entre eux étaient au tamisage d'autres qui étaient intelligent faisaient des travaux moins pénibles. On pouvait dire que c'était en quelques sorte les mouchard ou le chouchou des gardiens car ils avaient en quelques sorte leur utilité.

Vu que il était chargé de pousser le wagon il profita froidement de sa balade pour analyser les lieux. En parallèle il tacha de voir les couples enchainés ressemblant un peu à lui et à l'esclave. Ou un prisonniers isolé le ressemblant un peu parmi les autres postes.

Il allait devoir toutefois avoir une discutions avec la muette car malgré son cœur de glace Tole avait conscience qu'il ne pourait pas avancer sans son aide. C'est la raison pour laquelle il travaillait d'ailleurs pour deux en essayant de doubler le quotas qu'il était censé fournir et gare à ceux qui essayerais de voler son quota Tole était assez vigilant et n'aura aucun scrupule à défoncer le crâne d'un casse pied à coup de pioche ou de laisser trainer quelques champignon dans la marmite de soupe une fois que lui et la fille serons servis pour rendre inapte d'autres prisonniers histoire de remplir son quotas. Pas le choix de toute manière. Pour survivre dans cet enfer il fallait pas espérer la solidarité des autres prisonniers. Amnicus avait appris à la dure que c'était tuer ou être tuer.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Sam 17 Nov - 2:45

Le quota n'y ait clairement pas, Tole est blessé et n'arrive pas à se remettre de la branlée de sa vie qu'il s'est pris la veille. Si il devait donner une estimation, il dirait que ce qu'il a cassé représente le trois quart d'un adolescent de son âge. Car oui, il n'est pas le seul adolescent dans la mine. Il faut dire que ses bêtes là ça se faufile bien dans les cavités inexploré datant de l'avant guerre. Seul moment où on n'est d'ailleurs pas enchaîné mais quant on voit le taux de survie relativement bas, ce n'est pas cher payé. Le bon côté la muette semble avoir fait la même quantité que Tole, ce qui est déjà bien mieux que ce qui a été fait hier après-midi.

Et plus agaçant, la gamine est tellement traumatisé qu'elle ne veut pas voir Tole l'approcher à moins d'un mètre, ce qui n'est pas évident sachant que la chaîne qui les relies fait deux mètres. Quant Tole lui proposera de pousser, ça sera niet direct et la voir serrer sa pioche comme elle le fait au moment de proposition, le jeune homme a l'impression que si il dépasse cette limite qu'est un mètre, il risque de se faire accueillir à coup de pioche. C'est un peu raté pour le fayotage pour cette matinée.

Comme l'idée de se venger lui a traversé l'esprit, il essaya de réfléchir qui a pu se servir dans leur stock avant le chargement pendant que Tole s'est éloigné. Quelques doutes mais rien de concret. Au moment où le duo s'est absenté, il y avait deux deux groupes d'esclaves mais impossible de savoir qui exactement. Tout comme le tas de pierre aurait pu être récupéré par un groupe qui passait par là. Bref, que dalle comme information si ce n'est que des suspicions.

Le midi, il profitera de la pause pour regarder un peu comme ça se passe au niveau de la marmite. La nourriture est préparé dans un ancien baraquement tenu par les mercenaires. Si le cuistot est aidé par des esclaves, ce sont plus des esclaves personnels que ceux des mines. Sachant que c'est la file d'attente avec son bol pour se servir avant de manger dans son coin, impossible d'empoisonner quoique ce soit de face puisque c'est soit le cuisinier qui est un ancien mercenaire ayant la quarantaine souvent appeler le "Gros Roger" par les autres hommes, soit l'un de ses esclaves qui sert ce bouillon infâme. Si Tole veut empoisonner quelques choses, il devra s'y prendre avant que la nourriture ne soit servi, y aller en discrètement et jeter un œil par la fenêtre d'où sort la vapeur le midi. Il sait comment s'y prendre, il suffirait d'arrêter de travailler dès que l'appel et limite y courir puisque les gardes, à ce moment là, sont souvent de garder un œil sur les esclaves sortant de la mine et la périphérie du camps au niveau des grillages.

Sergio n'est pas là, certainement occupé aux baraquements de la milice à faire ses tâches. Il pourra manger tranquillement mais il sait que ce soir, il risque de passer un sale quart d'heure si il n'arrive pas à remplir son quota et rattraper son retard.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Sam 17 Nov - 3:13

Alors que Tole mangeais et essayais de regagner tant bien que mal ses forces il essaya de réfléchir à un moyen de regagner son quotas. En fait le mieux à faire serait de voler le quotas d'un autre pour augmenter le sien mais comment faire ? Avisant la muette qui essayait de l'ignorer en essayant de manger Tole eu la solution.

La muette était l'appât idéale pas seulement pour les gardiens mais aussi pour les autres prisonniers voulant remplir leur quota. Même si il n'était pas fort en combat Tole compensait par sa grande taille et son physique suffisamment athlétique pour que les autres prisonnier le laisse tranquille.

Il lui suffisait de continuer son travail et de faire au mieux mais en même temps être attentif à la fille et ses voisins de travail et rendre la politesse à un éventuel voleur et lui prendre sa production pour compléter la sienne. Faut espérer que le voleur de la dernière fois pense que le duo est assez inattentif pour tenter le coup de la dernière fois à la manière d'un parasite sauf que là Tole l'attendait au tournant une lame de pierre aiguisée à la main.

Néanmoins le jeune homme avait conscience que si il n'arrivais pas à remplir son quota il allait encore y passer et vu son état pas sur qu'il eu survis cette fois. Sergio ou un voire deux de ses sbires allait certainement venir pour lui et la fille sauf que là cela ne se terminera pas pareil mais Tole devais se débrouiller pour être proche du concasseur à pousser le chariot à la fin de la journée. Il avait eu une idée. Une idée risquée mais là Tole avait rapidement fait un choix.

avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Dim 18 Nov - 1:31

Tole sait que la plupart des esclaves ont accès au concasseur à la fin de la journée, peu importe le quota. Si Tole veut pousser la gamine dans le concasseur, c'est à ce moment là qu'il devra s'y prendre. Le principale problème sera surtout de la convaincre à pousser le chariot avec lui, et le poussera certainement sur le côté pour ne pas être près de lui. Si ça sera lui qui poussera le plus gros, ça ne facilitera que sa tentative de meurtre et ce peu importe si elle se méfie de Tole. Voilà son plan bien huilé pour se débarrasser d'elle et surtout faire passer cela pour un accident.

L'après-midi se passa calmement, si ce n'est qu'à éviter Tole et être le plus éloigné possible, elle mine là où il ne le faut pas. Ou plutôt là où ça semble le plus compliqué. En regardant les autres travailler pendant que lui fait sa tâche, en fait il comprendra assez vite qu'ils ne tenteront rien de nouveau pour les jours à venir. La raison ? Ils n'ont eu qu'à se baisser pour ramasser le travail de Tole et de la muette pendant qu'ils étaient ailleurs. Autant dire qu'il ne se passa rien de ce côté là. Son travail est correct mais il n'est pas certain de rattraper le retard.

La gamine tape frénétiquement et cette gourde à bloquer sa pioche. En même temps quand on voit comment la roche n'a qu'a quasi aucun relief et est ferme, rien d'étonnant. En fait, avec le recul, il se demande si c'est vraiment nécessaire de prévoir un plan pour s'en débarrasser, à frapper ainsi nerveusement avec les nerfs à bout, à la fois à cause de son viol et aussi de Tole, elle finira par crever d'elle même d'épuisement dans quelques jours. Et vu comment elle met tout son poids sur le manche pour la dégager, la possibilité de la voir s'ouvrir le crâne avec sa propre pioche est possible. Ouai en fait, si il n'y avait pas un garde qui passait à ce moment là pour regarder la scène en levant un sourcil pas très convaincu, il pourrait lui coller un coup de pioche et poser la sienne près d'elle qu'il arriverait à faire passer ça pour un accident.

Elle arrivera à la dégager avant de finir sur le cul... avec une pépite d'or à ses pieds, pépite qu'il n'y aura pas besoin de faire de la lixiviation pour la nettoyer. Là où Tole s'attendait à un petit rire du garde, c'est surtout que ce con manqua de peu s'entrucher : cette cruche vient de taper en plein dans une veine d'or.

Le garde, un des gardes souvent chargé de la surveillance des tours pour surveiller les alentours de la mine, et certainement dans les petits papiers de Sergio pour supporter rarement la chaleur étouffante de la mine, que Tole voit rarement ici, s'approchera du lieu.


"Et ben dit donc gamine, c'est ton jour de chance."

Un sifflement se fit entendre pour que plusieurs gardes se ramène, montrant la découverte pour qu'il ramène plus d'esclave dans ce lieu. Il se baissa pour retirer la chaîne de la gamine qui commença a paniquer pour qu'elle le suivre.

"Allez hop, tu me suies. Bon vous autres, vous bossez ici et vous vous concentrez dans ce coin là au lieu de regarder ça d'un air con car là, ça vous va bien. Le ça, ça s'appelle une veine d'or."

Tole vient d'apprendre une chose, il ignorait que certains gardes avait une clef pour ôter la chaîne. Par contre elle vient de remporter tout le mérite parce que là, si elle est en train de se faire embarquer de force et traîner c'est certainement pas pour se faire violer mais pour que l'on lui donner le rab' de ce midi. Un bon côté tout de même ? Tole n'a plus de boulet si ce n'est une chaîne à sa cheville avec rien au bout.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Dim 18 Nov - 2:24

Tole avait en quelques sorte par un caprice du destin d'être débarrassé de la gamine et vu l'évènement du filon d'or ca va l'être l'effervescence parmi les gardes. Avec un peu de chance la fièvre de l'or vont surement les rendre un peu plus dissipé et moins attentif et sur un certain point c'était une distraction que Tole attendait. Il suffisait simplement d'accentuer un peu le bordel et semer la pagaille dans cette organisation bien huilée dans la mine.

Tole profita du fait qu'il était libre pour faire passer le message parmi les mouchard et les gardes qu'on avait trouver un filon en indiquant le secteur ou il as été découvert.

Tole avait remarqué que malgré le fait que la bande d'esclavagiste était organisé ce n'était pas vraiment la solidarité entre gangers qui se livraient à une sorte de compétition ou rivalité pour savoir qui touchera une veine. Il y avait une prime à la clef et tout le monde avait envie d'avoir une grosse part du gâteau. Tole se démerda donc du fait qu'il était libre de semer la pagaille dans la mine en faisant du bouche à oreille et faisant rappliquer mineurs et gardes.

Si il arrivait à ameuter du monde et semer la pagaille pendant que Sergio et ses copains ont le dos tournés Tole pourra tenter de disparaitre soit en remontant la mine ou encore la descendre. Dans les deux cas quand même c'était très risqué.

En remontant la mine Amnicus devra passer des checkpoint et pourrais être repris par Sergio si jamais un de ses copains était dans les parage. Descendre plus bas était tout aussi risqué car si la mine communiquais avec des grotte plus naturelle dieu sait ce quel monstruosité hante les ténèbres.

En réfléchissant Tole devait descendre. Si il as des grottes non explorer il y avait certainement une sortie quelques part. Tole devais essayer. Après avoir mis en route la rumeur Tole attendit le bon moment non loin d'une lanterne pour avoir de la lumière. Ce fut au moment ou on commençait à ce bousculer dans la mine qu'il pris la lanterne et se mis en marche vers sa cache non loin pour récupérer ce qu'il as récolté au cas ou cela lui serait utile et ensuite le bas de la mine.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Dim 18 Nov - 3:54

L'euphorie ? Compétition ? Pas spécialement. Seulement voilà, certains gardiens ici sont capables de prendre plus d'initiative que d'autres. Sans trop connaître celui qui a embarqué la gamine, si il a terminé dans les petits papiers de Sergio, c'est qu'il est capable d'en prendre. Amnicus aura beau voir Sergio comme le pire des salauds, la vérité est qu'il sait gérer une mine et des hommes, qui sait se montrer sadique et impitoyable comme beaucoup de ses hommes et si il ne s'est pas pris une balle pour être remplacé, il doit avoir un certain sens du jugement envers ses hommes. D'ailleurs Sergio n'est pas là et seul l'arrivée de plusieurs esclaves est l'événement le plus marquant. En fait la seule compétition possible ici, c'est simplement chez les esclaves, pour savoir lequel qui trouvera une veine en premier.

Il aura même une information qui lui cassera un peu ses rêves concernant les quelques pépites misent de côté, l'un des gardes lâchant l'information comme quoi Polis, une ville au Nord, allait être heureux pour leur cargaison. L'or n'a plus du tout la même valeur qu'avant la guerre et sa pépite ne vaut guère plus qu'un caillou. Enroulant le reste dans un morceau de chiffon récupéré la veille (en fait un bout de vêtement de la mioche qui a volé lors de son viol), il prépara son équipement avant de penser à mettre les voiles.

Peu de changement d'organisation, Tole comprendra surtout que les gardiens prennent les esclaves les plus travailleurs pour qu'ils minent le plus rapidement possible cette veine. Niveau chamboulement, il n'y a quasiment aucun changement. Le bon côté, ils n'ont pas trop prêté attention à Tole à partir du moment où il mettra sa chaîne sur l'épaule pour ne la faire traîner par terre.

Pas de lanterne que des torches est une règle primordiale à respecter dans la mine. Les geôliers ne sont pas suffisamment tarés pour laisser entre les mains des esclaves une arme potentielle à base d'huile et de feu. C'est un peu comme les armes, seuls les armes autorisés sont les gourdins ou lance électrifié. Il trouvera malgré tout une torche pour jeter un œil au plus profond de la mine. En même temps retourner à la surface reviendrait à se faire griller immédiatement avant même que Tole atteigne le grillage.

Explorant un peu les environs et s'enfonçant un peu plus dans la mine, il finira par tomber sur un passage bouché par un éboulement provoqué volontairement. Est-ce pour éviter toute tentative d'évasion ? Sergio est comme tout le monde, il ignore ce qu'il peut y avoir trop loin et surtout, tant qu'il n'a aucune raison de miner plus profondément, il ne va pas s'amuser à gérer les éventuelles merdes à grand coup de AK-47 qui peuvent traîner dans ses mines. Dégager ce passage prendrait de longues heures. Il y a bien quelques cavités légèrement bouchés et facilement dégagé à coup de pioche, pioche que Tole a. Un adolescent peut y passer mais il n'a aucune idée où elles pourraient mener. Si il devait y aller, il lui faudrait de la nourriture ou au moins, de l'eau, sans parler que si la torche devait s'éteindre, cela serait suicidaire. Très mauvaise idée donc. C'est surtout vers le couloir qu'il devra se focaliser. Si il devait s'y prendre pour le dégager, vu la nature de l'éboulement, il devra s'y prendre en deux fois si il ne veut pas éveiller les soupçons.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Dim 18 Nov - 13:11

Malgré la situation Tole n'avait pas trop le choix. Le fait d'être séparé de son boulet était une occasion qu'il ne devais pas manquer. Aussi malgré les difficulté Amnicus avait décidé de tenter quelques chose qu'il n'avais jamais fait auparavant. Tenter de s'évader.

Il était réaliste sur une chose. C'est que les ganger finirons par arriver à le détruire aussi bien mentalement que physiquement. De l'intérieur Tole était presque détruit. Il avait perdu son innocence, son humanité, sa famille et le plus triste c'est qu'il en avais conscience. Tôt ou tard son avenir se résumera à devenir au mieux une épave brisé et au pire un monstre à l'image même de ses tortionnaires et cela Tole ne voulait pas. Amnicus voulait en quelques sorte préserver ce qui restait de lui avant de sombrer définitivement dans la démence et le fait d'avoir pris cette décision malgré le fait d'être mal préparer fut à la fois le fruit d'une longue réflexion ajouté au fait que ses blessures au cotes le faisait souffrir.

Sur un certain point Tole préférait encore mourir libre que de vivre enchainé. Il n'avait pas osé à l'époque ou il n'était qu'une victime effrayé à l'époque mais maintenant il était suffisamment endurcit pour qu'il tente cette entreprise qui était risqué voire suicidaire.

Avisant les cavités ou il pouvait passer Tole entrepris de se frayer un passage à coup de pioche si nécessaire. Afin de préserver la lumière de la torche Tole avait couper des bandes sur ses propres haillons pour qu'elle serve de combustible à sa seule source lumineuse. Il allait devoir faire au mieux pour la préserver quitte à se retrouver tout nus. A défaut de ne pas réussir à dégager le passage tout de suite il pourra toujours resté cacher dans les infructuosités de la roche pour échapper aux esclavagistes en pensant à reboucher le passage derrière lui et cherchant une source de courant d'air éviter de suffoquer.

Pour ce qui est de l'eau et de la nourriture la grotte n'était pas un égout polluer. Si Tole arrive à attraper de petit animaux souterrains il pourra tenter de les manger et si il n'arrive pas à trouver une source d'eau dans ses tunnel ou capter l'humidité il sera contraint de boire sa propre urine si il voulait survivre.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Dim 18 Nov - 21:48

Il rampera et comprendra l'une des raisons du taux de mortalité de ceux qui finissent par jouer les rats pour ce genre d'exploration : sa torche provoque plus de CO2 qu'autre choses et l'empêche de respirer convenablement. Il arrivera malgré tout assez vite dans une petit pièce, qui a dû être creuser autrefois à coup de bâton de dynamite. A priori rien d’intéressant, on comprend pourquoi Sergio ne cherche pour le moment pas à miner si profondément.

Rien d’intéressant ? C'est surtout un bruit qui l'intriguera. Ses sons viennent d'une légère fissure à peine aussi petit qu'un trou de serrure, bien que continuant sur la vertical jusqu'au sol. En y jetant un oeil et en se servant de la lumière de sa torche, il se fera surprendre par ça.


Créature inconnue:

Merci le mur épais de plusieurs mètres parce qu'il ne fera passer cette bestiole de la taille d'un ado. Tole ne connait pas ce genre de créature mais à un instant, il est certains d'avoir vu cette masse d'ombre avant qu'elle ne saute contre la paroi, alerté par la lumière de la torche, bouffé une autre forme sombre. Bref, la preuve comme quoi cette bestiole n'est pas le seul à entendre la multitude de cri et surtout qu'elle n'est pas végétarienne. Si ce n'est qu'elle s'énerve sur la paroi, n'arrivant même pas à l'endommager autre que rentrer dedans, le niveau de menace est nul. Mortel pour Tole si il n'y avait rien qui les séparaient.

C'est tout ce qu'il tira de cette cavité, lui donnant malgré tout pas mal d'information sur la manière dont procède Sergio sur le fonctionnement de la mine. Il a dû repousser ses bestiaux avant de faire péter le couloir à la dynamite et qu'il connait suffisamment ce genre de bestioles pour les laisser dans son coin. Par contre, si Tole devait frayer une ouverture dans ce couloir soit disant condamner puis courir très vite vers la surface, il risque d'y avoir un sacré merdier et une très bonne diversion pour pouvoir s'échapper non pas par une autre sortie que Tole ignore mais plutôt par l'entrée de la grotte qui mène au camps. Le seul véritable problème, il devra commencer à dégager les cailloux et miner ici mais ça ne se fera pas en quelques heures.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Dim 18 Nov - 22:38

Si il y avait bien une chose que Tole avait c'était surement de la patience. Tole se mis au travail pour dégager l'entrée tout en ménageant une cache. Au bas mot il chercha à dégager un passage assez gros pour permettre à ses créatures d'entrer dans la mine mais en parallèle il se ménagea une planque dans le tunnel.

Le plan ne pouvais pas se faire sans aides mais Tole eu une idée pour en obtenir de la part des monstres de l'autre coté de la paroi. En premier creuser discrètement en prenant patience et ensuite en faisant suffisamment de bruit pour attirer les occupant derrière les murs une fois ses dernier bien fragilisé mais encore suffisament solide pour permettre de Tole de fuir. Fallait maintenant voir si ses créatures étaient capables de creuser mais si c'était le cas Tole se préparera à courir vers la mine en laissant sa torche pour éviter qu'elle attire l'attention des monstres sur lui.

Une fois qu'il aura mis assez de distance entre lui et les créatures il lui faudra filer dans les tunnels jusqu'au monte charge pendant que les gangers se battrons avec les monstres. Avec le filon découvert dans la mine clair que les esclavagiste n'abandonnera pas l'endroit sans combattre. Tole n'avais pas non plus envie de se retrouver dans la tempête qu'il avait provoqué. Raison de plus de suivre son plan et tenter d'aller vers l'inconnu. Et sur un certain point Tole n'aimerait pas rester dans le secteur. Si jamais leur chef n'est pas un crétin et si il comptabilise les esclave mort ou présent l'absence de Tole pourait être remarqué et il risque de faire le lien avec ce qu'il provoquais et là c'est une balle dans la tête assuré.

Vu que le travail allait être long il allait devoir qu'il élimine son boulet se fasse des réserves en rations de nourritures et eau. Il devait aussi établir un planning de travail afin d'être présent et ne pas éveiller les soupçons dans la mine. Pour le moment il se cantonna au maximum de dégager un passage et revenir ensuite avant le couvre feu. Une fois de retour et si il est à nouveau lier à la fille il sera contraint de l'assassiner durant son sommeil d'un coup de surin dans le cou. Il n'avait rien contre elle mais il n'avais pas le choix.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Lun 19 Nov - 2:29

Tole sera agréablement surpris lorsqu'il reviendra un peu avant l'appel. Toujours pas de gamine dans les pattes et seulement un coup de tatane dans le ventre lors de la remise de la pioche sous prétexte que l'un des geôliers pense qu'il n'a pas fait son quota de boulot. A regarder comment à été miner la veine, Tole se rendra compte que temps qu'il n'y a pas de répartition correct d'équipes et que beaucoup sont dans le secteur, les estimations seront quelques peu floutés. Il sait seulement que le type qui le suspectait en cet fin de journée risque de ne pas se faire avoir deux fois. A n'en faire qu'à sa tête, Tole se rend compte que son espérance de vie dans ce lieu commence à diminuer drastiquement et qu'il ne tiendra pas une semaine, avec ou sans Sergio sur le dos. Enfin de compte être sous les ordres d'un camé, quitte à se faire violer de temps à autre, c'est triste de l'avouer mais c'était quand même plus cool...

C'est une nuit tranquille qui se passa, où Tole s'endormit assez facilement. Il n'en arriva pas à comprendre la raison, comme si son instinct lui dictait qu'il ne risquait rien du tout ce soir. Étrange comme sensation, la dernière fois que cela lui ai arrivé c'est quand Gustav est rentré lessivé après un passage au bordel pour fêter son deal à un tel point qu'il a ignoré totalement Amnicus...

C'est sous cette exercice à coup de pioches matinal que commença la journée. Le gamin ne préféra pas trop prendre le risque, il sait que le garde de la veille le surveille puisque sa zone de pose clope sera la zone où Tole travaillera. Surtout que c'est lui qui proposa de miner à peu à part de la veine pour ne pas déranger les duo les plus productifs. Putain de gardien capable de prendre d'eux même des initiatives ! Ils ne peuvent pas se contenter de faire les toutous de Sergio ?!? A croire qu'avoir quelqu'un sur le dos est bon pour la productivité de ce morveux car il fera sa part du travail et même légèrement plus qu'il ne l'aurait fait une matinée ! D'ailleurs la remarque sur ce sujet ne tarda pas.

"Comme quoi il suffit d'arrêter de jouer le petit con sournois pour arriver à faire sa part de boulot..."

Et... pas de coup. Juste que ça a l'air de le faire chier le garde de devoir surveiller un "petit con" en particulier et qu'il ne l'a pas cacher avec un air blasé. D'ailleurs, là où jusque là il n'avait pas fait trop attention à Tole jusqu'à hier, pour qu'il se fasse insulter de "sournois" en plus, se sont ses collègues qui lui ont passé le mot. Ce qui n'est pas vraiment une bonne nouvelle.

L'appel du midi raisonna et Tole aura une partie de la réponse de la veille et surtout pourquoi il ne s'est pas retapée l'autre boulet ce matin. C'est derrière la table à servir le dîner aux esclaves qui lui tendait chacun son tour son bol qu'elle est. A voir l'absence de chaîne pour avoir de nouveau un collier électrique, Tole ne sait pas si il doit éprouver de la sympathie d'avoir été chanceuse d'être promue aux cuisines avant qu'il ne passe à l'acte ou si il doit éprouver de la jalousie d'être muté, du moins temporairement tant que l'on est satisfait d'elle, au cuisine, poste réservé souvent aux esclaves personnelles des geôliers.

Il n'aura pas le temps de se poser sur son choix que la réponse sera la deuxième : elle est en train de servir Tole d'une louche bien pleine et la verser... alors qu'il n'a pas encore tendu le bol, le tout en lâchant un sourire synonyme de "t"as vu connard ?" limite jubilatoire alors qu'elle est toujours muette.


Ce genre de sourire:

C'est volontaire, c'est petit de sa part et ça donne une de ses envies monstrueuses de lui retourner une, là tout de suite maintenant ! Si la file n'était pas sous surveillance autant dire que le geste aurait été immédiat, surtout après avoir vu que le contenue du bol n'était que de moitié, l'autre moitié ayant terminé sur la table et donc gaspillé. Pas besoin non plus d'être un génie pour savoir qu'elle est rancunière... et avec un peu de réflexion Tole a même l'impression que le surin qu'il fabriquait le soir où elle chialait après son viol lui était réservé. En même temps à deux mètres, difficile de passer inaperçu.

Tole l'aura un peu plus en travers où, lorsqu'il mangera seul dans son coin, il entendra le Gros Roger parler d'elle en disant qu'il appréciait son sens de l'initiative malgré que le cuisinier estimait que les gardes avaient pas mal déconné pour le viol, estimant que la muette étaient trop nerveuses et donc moins minutieuse pendant ses nouvelles tâches quotidiennes.

L'après midi, le garde pot de colle sera en train de surveiller Tole encore une heure avant de se lasser. En fait, il se rendra assez vite compte que son évasion se doit d'être organiser dans l'après-midi après ce qu'il dira.

"J'ai parler avec Sergio tout à l'heure, il ne peut peu-être pas te saquer mais il a fini par avouer que tu bosses mieux seul. Tu viendras me voir en fin de journée que je change tes chaînes et que tu en ais une adapté pour travailler en solo."

Là par contre, si jamais il a des chaînes de cinquante centimètres relié à chaque mollets, le sprint c'est mort d'avance ! Le message passé, il se contenta de continuer sa ronde, lâchant pour ainsi dire le froc de Tole.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Lun 19 Nov - 2:58

Bon la situation avait pour le moins évoluer mais le changement de chaines ne fut pas une bonne nouvelle. Tole allait devoir arranger un plan.

En y réfléchissant ce n'était pas si handicapant que cela. Tole allait certes avoir les jambes entravé mais des chaines cela pouvait ce briser d'un coup de pioche bien placé. Il devait simplement soigneusement calculer le moment où ce sera son dernier jour à travailler sur les éboulis une fois cela estimer Tole brisera ses chaines et fragilisera son ouvrage avant d'appeler les monstres et fuir vers le monte charge.

Cela allait être toutefois un travail de longue haleine qui allait demander autant de patience que de sang froid à endurer les brimades sans broncher. Tole en son fort intérieur espérait que ses chaperons se lasse et le laisse tranquille en pensant qu'ils l'aient assez cassé pour se désintéresser de son cas et s'en prendre à quelqu'un d'autres.

En attendant Tole se mis à une routine. Il travailla sérieusement à la mine renforçant ses muscles et tachant d'économiser son énergie. Une fois que les gardes se désintéresse de lui et que Tole se soit assuré d'être tranquille il allas au fond de la mine pour dégager les éboulis au fur et à mesure et refaire les calculs du moment où il devait briser ses entraves avant de déchainer les enfers. Il eu même une idée de se servir des éboulis même pour fournir son quotas en roche. De cette manière là il pouvait se débarrasser des pierre dans le wagon et pas besoin de donner de coup de pioches il n'aura qu'à ramasser les éboulis avant de les mettre dans un wagon non loin de son secteur.

Entre les deux moments Tole ramassait ou chapardait du materiel, des torches, des herbes et des vivres qu'il dissimulait dans un sac en toile dissimulé à l'endroit même des éboulis. Un kit de survie au cas où. Cela lui prendra des jours ou des semaines mais il finira bien par atteindre son objectif. Il était même relativement patient même si le travail avançait vite. Il ne devais pas se précipiter et prendre le temps de repérer toute les sorties possible et établir un plan de replis sans être pris dans la panique qui allait exploser.

Le dernier jour ou il mis son plan à exécution une fois qu'il eu en tête le plan de la mine en tête et la fréquence des patrouilles de gardiens Tole troqua sa pioche contre une masse de chantier qui sera plus pratique à manipuler et pris aussi un burin pour pouvoir sectionner un maillon de son entrave. Tole fit comme d'habitude mais une fois qu'il eu enfin la paix pour terminer son travail pour dégager les éboulis Tole refit un calcul pour pouvoir s'assurer qu'il pourra dégager le passage aujourd'hui. Une fois son calcul terminé et s'être assuré que tout fonctionnait. Tole entrepris de casser son entrave via le masse et le burin qu'il coinça à un maillon au milieux de sa chaine et entrepris de briser avant d'enrouler les chaines autour de ses chevilles. Il entrepris enfin de terminer le travail et appâter les monstres en faisant suffisamment de bruit pour les attirer une fois l'infrastructure bien fragilisé.

Une fois cela fait Tole abandonna sa torche et en alluma une autre. Il avait fauché plusieurs alors qu'il allait systématiquement vers son lieu de travail au fur et à mesure que les jours passe et le temps qu'il avait mis pour préparer son évasion. Ses torches de rechanges étaient dans son sac improvisé en compagnie de ses vivres et ses herbes.

Peu après avoir allumé sa seconde torche Tole l'abandonna pour baliser l'endroit attirant les créatures plus en profondeur dans la mine et se mis à courir visant principalement les passage peu emprunter par les gardes à cette heures de la journée et menant au monte charge et étant attentif au bruits derrière lui.  
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Lun 19 Nov - 19:15

La chaîne cède : avec une pioche tout est tellement plus simple. Il aura toujours l'anneau à sa cheville en revanche mais au moins il s'est allégé et la chaîne ne le gênera pas pour courir.

Il y a bien un monte charge mais il est seulement utilisé pour le matériel. Il pourrait l'être pour les hommes mais il est utilisé le minimum pour éviter de prendre trop risque à l'entretenir. Autant les câbles ont été changé, autant la cage est tellement rongé par la rouille et compliqué à changer qu'aussi bien Sergio que tout ceux qui ont passé avant lui n'ont pas pris la peine de faire d'entretien trop élevé. L'utilisé est en soit une mauvaise idée, surtout que l'élévateur est à la surface en ce moment même. Soit Tole se fait griller à l'utiliser, soit l'utiliser au dernier moment revient à se faire bouffer avant qu'il n'arrive. Et si c'est pour se faire défoncé une cage qui tient à peine à coup de gueule, autant éviter de prendre toute l'infrastructure de l’ascenseur sur la tronche... Sauf si Tole se décide d'escalader à l'ancienne mais il n'est même pas certain d'en être capable en temps normal alors si en plus il est en condition de malnutrition comme il est en ce moment même... Rien ne vaut le bon sprint dans la mine, quitte à se faire engueuler et poursuivre par les gardes avant qu'ils ne comprennent ce qui leur arrive sur la tronche.

Il arrivera juste à mettre la main sur une seule torche de réserve éteinte mais le jeune homme a l'impression que ça sera inutile. Rien que le fait de délivrer un passage et courir devrait suffire à les attirer, surtout avec des créatures voyant parfaitement dans le noir. Quant à préparer sa réserve de nourriture, si il en avait en rab' elle serait depuis longtemps consommé. Quant à ses champignons et mousses, même le MJ cherche encore la raison pourquoi Tole a si une grande fixation sur elles : ce n'est pas comme si des herbes filant la chiasse ou faisant gerber étaient ce qui manquait dans le Wasteland.

La première pierre de véritablement dégagé aura déjà son effet, ce silence laissant place à quelques petits cris aigus. Tole se dépêchera de se servir de nouveau de sa pioche pour faire levier et y mettre tout son poids pour faire levier. Il aura du mal à tel point que quand la lourde pierre cédera, sa pioche tombera sous celle-ci pour y laisser un passage suffisant pour le peu que ses créatures insistent. Comme les cris qui viendront de l'autres semblent être de plus en plus aigu, il ne cherchera pas à risquer sa vie pour une pioche. Et surtout, une pioche ça alourdit et il n'a clairement pas envie d'affronter ce genre de créature même en un contre un.

Il n'attendra pas son reste pour courir comme un dératé. Derrière lui, de nouvelles roches roulent dans la couloir derrière lui, puis un cri encore plus aigu raisonna, comme si l'un des monstres cherchaient à exprimer un cri de victoire. Par contre en arrivant dans le secteur "habité", à courir comme un dératé vers la sortie la plus proche, Tole se fit remarquer. L'un de de ses tortionnaires la veille le remarqua et commença même à attraper son gourdin pour continuer sa leçon pendant que ses deux copains s'amusaient juste à côté. Si il commença à courir vers Tole, c'est surtout pour freiner un grand coup après qu'un bruit sourd raisonnera derrière Tole. L'une de ses bêtes vient de charger dans le couloir qu'à une dizaine de mètres derrière lui, et vient de louper son virage parce que l'une de ses frangines l'a percuté. Au vu du choc, elles ont la force d'un homme costaud mais c'est surtout leur rapidité qui semblent être un fléau. Tole passa donc VRAIMENT en second plan, si ce n'est pas au troisième. Sprintant toujours; c'est la panique et ceux qui comprendront la situation tenteront de fuir, esclaves comme gardien. En même temps quant on n'est gardien armé de matraques ou de lance électrique, on ne va pas défendre bec et ongles un tas d'or qui ne bougera pas de place même après dix ans.

Il arriva à la surface, les premiers fuyards arriveront dans les 15 à 20 prochaines secondes. Tole regardera un peu les alentours. Les trois mercenaires (pas esclavagistes au vu de l'équipement) présents ne semblent pas trop comprendre le merdier (qui sont en fait des cris mais pour cela il faut le savoir). Dans la cour un camion de transport civil là où à l'exterieur des clotures se trouvent un vieux 4X4 qui traîne une vieille caravane. Le vigile à l'unique tour proche de l'entrée n'a rien remarquer et commatent à moitié à regarder les montagnes hors du camps. La muette n'est pas trop loin de l'entrée de la mine (à une dizaine de mètres de la mine, un peu sur à part du camps puisque proche du bingalot faisant office de cuisine) et est en train de nettoyer de la vaisselle avec de l'eau usagé. Enfin, proche de l'entrée qui est à une trentaine de mètres de Tole, c'est Sergio, l'un de ses hommes et enfin deux inconnus peu communs qui sont en train de discuter, ou plutôt à négocier quelques choses puisque ce mage cliché sorti des comtes et légendes semblent regarder une sorte de paquet ziploc. Trois de ses zigotos ne semblent pas avoir remarquer le brouhaha, certainement trop loin et où seul cette sorte de gros lézard semble avoir remarquer quelques choses puisqu'il cessa de regarder l'échantillon pour se tourner vers la mine.


Vieux mage:

Lézard:

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Lun 19 Nov - 20:02

Tole réussit à monter à la surface mais ses ennuis n'était pas terminé pour autant. Pour tout dire il avait espéré que Sergio était à l'intérieur de la mine. Dommage c'était raté en tout cas avec le bordel qu'il avait semé et les dégâts qu'allaient peu être provoquer ses monstres, il est clair que Sergio allait y perdre.

Ne voulant pas rester trop proche de la mine et profitant du début de confusion le jeune homme en profita pour se glisser parmi les groupes de mineurs ou de gardiens paniqués pour se diriger dans la direction où étaient parqués les véhicules. Il pris la peine de baisser la tête afin de ne pas être reconnu car en arrivant à l'air libre il vu non seulement Sergio mais aussi la fille qui pouvait fort bien donner l'alerte.

Ce fut une fois qu'il fut assez proche ou était parqués les engins que Tole se sépara du groupe en train de courir dans tout les sens pour se planquer du coté des véhicules afin de ce glisser dans l'un d'entre eux.

Il fallait que ce soit un véhicule n'appartenant pas aux esclavagistes ou au mercenaires. Tole avait remarqué que le camp de prisonnier était approvisionner en arrivant. Les types qu'il avait entrevus était peu être des marchands même si ils ressemblaient à des sorciers. Tole visa donc les engins qu'il voyait pour la première fois et un véhicule suffisamment gros pour qu'il puisse ce cacher à l'intérieur ou en dessous du bloc moteur si il arrivait à s'arrimer.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Lun 19 Nov - 20:53

Même si l'homme lézard ne sembla pas ouvrir la bouche, le signe de tête mettra fin à la négociation. Sept secondes avant que l'alarme ne sonne, signe qu'un des gardiens à eu accès au système à l'intérieur de la mine. Par contre Tole est certain que ses intentions ont été pris en plein flagrant délit par... en fait la moitié de la cour : la fille, deux des trois gardes, l'homme lézard et le garde accompagnant Sergio. Avec une réputation de petit con sournois qui empoisonne ses anciens propriétaires et qui se fait humilier à presque tous les repas et faire office de rappel, c'est guère difficile d'être fiché. Et enfin son arrivé a été tout sauf discrète. La seule différence c'est qu'avec l'alarme raisonne, c'est surtout que tout ce petit monde a vraiment autre chose à foutre d'un prisonnier qui court plus vite que les autres.

Le mercenaire dans la cour qui n'a pas remarqué Tole vient de piquer un sprint vers l'un des baraquements, certainement pour aller chercher autre chose que le pistolet qu'il porte à sa ceinture. Le second, retire son fusil à pompe en bandoulière là où le troisième dégaine son revolver. Si ses ennemis arrivent en masse, c'est clairement insuffisant pour les stopper. L'homme à la tour de guet, certainement un orc vu sa musculature développé malgré une taille humain, semble comprendre que les problèmes viennent à l'intérieur du camps et commence à démonter la mitrailleuse pour la rediriger vers le camps. Elle ne sera pas prête de si tôt. Le garde accompagnant Sergio commencera à dégainer sa Winchester à clapet et... s'apprête à pointer son arme pour viser Tole peu importe si il l'a reconnu ou non. Merde, lui il croit tout simplement à une émeute d'esclaves ! Sergio lui, retire sa AK-47 de sa bandoulière, lui qu'il devait être pendant une négociation classique et calme.

La muette semble hésiter, plus inquiète devant les cris qui raisonnent de la caverne. A voir son attitude inquiète, elle se doute qu'il ne s'agit pas d'ici d'une simple révolte et vu que c'est la plus proche, c'est certainement des cris de douleurs et de panique que d'une foule d'esclave en colère.

Tole arrive près du camion de transport, il n'a plus qu'une dizaine de mètres à parcourir.





_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Lun 19 Nov - 21:28

C'est vraiment la panique dans le camp mais histoire de ne pas se faire tirer dessus par les garde au vu de leur nervosité et que l'un d'entre eux semblait avoir vu Tole, ce dernier eu une idée sur le moment.

Fiché ou pas pour le moment Tole était surtout connus pour avoir causer des problèmes par le biais de poison et visant une seule personne pas pour avoir causer une catastrophe dans toute une mine. Tole as beau être un sournois mais personne n'aurait imaginé que c'était à ce point là. Pour le moment on as pas encore capté que c'était lui.

Avisant le garde qui le visait Tole leva les mains pour signifier qu'il ne voulait pas ce battre et pris une tête des plus paniqué.


- Ne… Ne tirer pas ! Cria t'il en prenant un air des plus effrayé et faisant mine d'être plus rassuré par la présence du mercenaire de ce qu'il y avait dans la mine.

- Des monstres ! Il y as des monstres qui sont en train d'envahir la mine et en train de remonter à la surface ! Cria t'il en désignant la mine et les gens qui en fuyaient gangers comme esclaves.

Si il as bien calculé son temps de fuite et la vitesse de ses créatures en comptant le fait qu'elle savaient escalader. C'est une questions de secondes pour qu'elles fassent leur apparition. A ce moment là le cas de Tole sera le cadet des soucis pour les mercenaires. Tole profitera de la bagarre pour se cacher à l'intérieur ou sous le véhicule en prenant soins de ne pas être vu. A condition que sa petite comédie et le timing le favorise.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Lun 19 Nov - 22:47

Dans ce foutu camps d'esclaves, il y a un gros problème : c'est le sens des initiatives des hommes de Sergio. Qu'il le croit ou non, dans le doute on tire et l'homme de main de Sergio se mettra à viser la jambe de Tole avant de lui coller une balle dedans. Cela le collera par terre, la douleur ne pouvant que le faire ramper et Sergio n'y ait pour rien, préférant parler à ses invités avant de commencer à viser en direction de la mine. La muette passera non loin de lui pour se diriger vers le véhicule non pas pour se cacher mais plutôt pour se mettre à l'abri d'une éventuelle fusillade. Le reste c'est des détails : Tole a mal à la jambe, du 44 magnum ne laisse personne indifférent. Par contre vu le calibre, ce type tire relativement bien car il n'a touché aucune artère vu que le saignement n'est que peu important.

Dommage que l'homme de Sergio n'ait pas trop cherché à comprendre la situation car le calcul de Tole était correct à six ou sept secondes prêts. C'est des esclaves mais aussi leurs geôliers qui s'enfuiront en courant, ses derniers se dirigeant vers le baraquement qui leur est réservé pour très certainement allé chercher leurs. Du baraquement, deux hommes sortent armé, l'un armé d'un pistolet-mitrailleur là où le second à une carabine de chasse. Ils croiseront celui qui était dans la cour dans les escaliers.

Le lézardmen et le mage ne semblent pas trop paniqué de la situation, là où seul le reptilien suivra Sergio d'assez près pendant que celui hésite à viser, préférant analyser et comprendre la situation. Enfin de compte, ce morveux d'Amnicus avait peu être raison mais ce n'est certainement pas pour cela qu'il engueulera à l'avenir son homme de lui avoir tirer un pruneau dans la jambe...

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Lun 19 Nov - 23:18

Tole avais fait une erreur de calcul et il se retrouva à terre avec une balle dans la jambe mais quelques seconde plus tard sa prédiction se réalisa quand une fournée d'esclaves et de gardes sortirent du batiment en catastrophe.

Essayant de faire fi de la douleur qui le clouait au sol. Tole espérait qu'on l'oublie pour le moment. Avec le bordel engendré il l'espérait vraiment.

Le véhicule n'était plus très loin de lui mais Tole n'essaya pas de se relever. Il s'assura plutôt que Sergio et sa bande regardent ailleurs. La blessure faisait mal mais Tole avait tellement été maltraité par le passé que la douleur devins plus ou moins supportable.

Le tir ne semblait pas avoir atteint les point vitaux mais comme Tole ne le savais pas du fait de sa faible expérience en médecine il s'efforçait surtout d'arrêter l'hémorragie du mieux qu'il pouvait en observant avant de ce décider de bouger.

Si la pagaille s'installe Tole pourra tenter de s'enfuir c'est sa dernière chance.

avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Mar 20 Nov - 0:39

Vu que la première bestiole sortira en trompe, chopant un esclave et faisant chuter son compagnon, Tole verra que la mort provoqué par ses créatures est particulièrement douloureuse. Une des pattes se planta dans le dos d'un des prisonniers avant qu'il ne s'écroule pas terre sous la douleur, son compagnon se retrouvant bloqué en chutant par terre. Le blessé finira par se faire gober la tête, le cri allant avec avant qu'un craquement ne suive. Lorsqu'il lâcha sa proie, il ne restera plus que la moitié du crâne, en partie dévoré mais fumant légèrement avec de la bave verte, signifiant que ses créatures ont un acide assez corrosif. La bestiole allait s'en prendre au deuxième prisonnier qu'elle se prit une salve de fusil à pompe à moyenne distance, la faisant reculé. Plusieurs autres balles l'atteindront avant qu'elle se mette à courir un peu n'importe comment avant de s'écrouler. Maintenant, la grande question est de savoir si le meilleur choix est de se prendre une balle que de croiser plusieurs de ses merdes. Même si la vision est choquante, Tole garda assez bien son sang froid car c'est la première fois qu'il voit ce genre de créature que l'on ne croise pas n'importe où agir et massacrer une personne aussi rapidement.

D'autres personnes sortiront mais surtout accompagné d'une dizaine de ses créatures, massacrant au passage de nombreuses personnes fuyante. Là devant ce spectacle, Tode peut commencer à s'inquiéter de sa santé mentale car il ne ressentira rien du tout puisque leurs sorts ne le concerne pas et tant que cela lui permet de fuir, l'essentiel est là. Ça commence à riposter mais la situation est loin d'être sous contrôle car ses monstres commencent à ne plus s'en prendre aux fuyards mais à se disperser pour attaquer les tireurs. Les deux mercenaires resté au milieu de la cour se défendront bien mais celui tirant au pistolet lourd n'arrivera pas à gérer l'insecte qui lui sautera dessus et se retrouvera sur le dos avec cette bestiole en face. Son collègue collera un coup de fusil à pompe à celui qui comptait lui bondir dessus, le tuant sur le coup mais se retrouvant aspergé d'acide. L'acide n'a pas tant l'air de brûler que ça mais ça a touché l'un de ses yeux à le voir reculer en se le frottant, oubliant totalement son collègue dont la vie ne tient qu'à un fil.

Sur le moment, Tole oubliera bien vite Sergio et ses hommes pour ramper vers le grillage. Ce n'est pas ici qu'il sortira mais il a autre chose à penser que de ne pas se retrouver à portée de ses bestiaux. Le mitrailleur de la tour ne tire toujours pas, signe qu'elle n'est toujours pas installé vu que la vitesse d'attaque est fulgurante de cette meute.

Deux créatures chargent Sergio et son homme de main et l'une d'elle chutera après qu'elle ait une patte d'arrachée par plusieurs tirs de leurs parts. La seconde bondira sur cette sorte d'homme-lézard qui se contentera d'un geste avant de fermer la main, main qu'il tendra et relâchera au dernier moment pour le projeter à plusieurs mètres et le faire rouler sur le dos. Sortilège certainement basé sur le vent mais dont Tole n'arriva pas à identifié exactement le fonctionnement. Mais la magie impressionne clairement.

Le vieux mage reste à l'arrière se contente de se baisser pour toucher le sol. Tole remarquera que la nature du sol près de la mine commencera quelques peu à changer, commençant à devenir plus boueux. Vu les pattes des créatures, elles seront gênée d'ici peu là où les humains seront bien embêter à patauger dans la boue. On dirait que le vieux mage essaie de limiter les pertes humaines et de gagner du temps avant de passer aux choses sérieuses.

Une créature contourne les esclavagistes qui sont sorti de la caserne après avoir été blessé. Le hic, il reste de passer non loin de Tole, la clôture devenant l'un de ses derniers soucis. Comme il est blessé et la vitesse d'escargot qu'il a à se déplacer en rampant, sur le moment Sergio et ce vieil inconnu près de l'entrée du campement risquent d'être ses meilleurs amis.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Amnicus Tole le Mar 20 Nov - 1:06

Si il y avait bien une chose que Tole avait appris quand avait affaire à plus fort que lui où que la situation devenait dangereuse le mieux à faire c'est de fuir sans se retourner.

Maintenant que tout ce beau monde était occupé. Tole profita du fait d'être momentanément oublié pour lancer la dernière partie de son plan tant qu'il était encore à distance des créatures. Il en profita néanmoins de faire un bandage de fortune rapidement prés du grillage pour éviter de laisser une piste sanglante sinon il serait vite retrouvé.

Ce fut une fois cela fait que Tole clopina vers le véhicule civil pour s'y cacher. Si il arrivait à ouvrir une portière et si il trouve une planque dans l'engin comme un coffre ou dans le siège arrière du véhicule Amnicus s'y dissimulera.

Dans le cas où la voiture est verrouillé il va falloir que Tole se dissimule en dessous et s'accroche en s'arrimant bien pour éviter d'être transformer en ketchup par le véhicule en mouvement. Au premier arrêt Tole en profitera pour y descendre pour fuir ensuite en espérant que ce soit dans une zone habité. Enfin pour le moment Tole préfèrerait être n'importe où que de rester dans la mine et cela le motivait malgré les souffrances qu'il endurait.
avatar
Amnicus Tole
Cactus mutant

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Obscurité le Mar 20 Nov - 20:07

Le soin est un boulot de porc mais comme la blessure aurait pu être bien plus saignante que ça, le jeune homme calmera surtout le saignement avec l'une de ses fringues. Qu'il ne se fasse pas d'illusion, si il reste trop à un endroit, il y aura la présence de gouttes de sang mais au moins, on ne le suit plus à la trace.

Le seul véhicule civil que Tole peut avoir accès, c'est son camion de transport qui, certes civil, aurait pu servir pour l'armée avant la guerre, comme l'arrière est bâchée avec ses cargaisons de caisses, ça ne sera pas compliqué. Le 4X4 et la caravane sont à l'extérieur de la cour et soit il faut escalader la clôture et passer les barbelés et dans l'état de Tole, ce n'est même pas la peine d'y penser, soit passer faire le tour et passer par l'entrée, c'est à dire passer près de Sergio (quoique lui il a le dos tourné) et de l'ancêtre mais en piquant un sprint tout sauf discret, ce qui est encore moins possible dans l'état d'Amnicus. En plus il risque d'être sur le chemin de la bête et dans un sens ça aurait pu l'attirer vers Sergio.

Il suffit de monter derrière le camion et se cacher derrière une caisse de minerai et d'attendre que l'orage passe. Et autant dire que l'orage fut violent car le son le plus calme est les bruits de pattes de la créature qui passera près du camion pour ensuite continuer sa course, la suite c'est des bruits de coups de feu, suivi de quelques sons anormal. Enfin, la sulfateuse fera des siennes, signe que l'orc de la tour de guet l'a enfin installé. A ce moment là, Tole se dira que cela allait se terminer qu'un bruit aigu encore plus fort qu'auparavant se fit entendre, suivi d'un gros bruit sourd de taule. Viendra enfin plusieurs explosions et un bruit d’éboulis. Enfin, plus un bruit si ce n'est que quelques coups de feu et de plusieurs beuglements de Sergio, des bruits de pas passeront près du véhicule, le tout en discutant.


"Que l'on parque les esclaves dans un coin ! Putain comment je vais expliquer ça à Polis moi..."
"Monsieur Frexa, autant jusque là je n'ai jamais eu à me plaindre de vos services, autant je ne suis pas ici pour avoir à vous aidez à repousser une nuée d'Aradnas. Surtout pour en voir un de blindé arrivé vers la fin des hostilités."

La voix semble assez âgé mais l'homme est suffisamment mécontent pour même le montrer même à Sergio

"Oui, je comprends votre désarroi Maître Yehinatal. Ce n'est pas mon habitude que ce genre de situation m'échappe. Je pensais que ce problème était sous contrôle. Visiblement non. J'enquêterais là dessus je vous le promet." Un soupire se fit entendre, comme si ce qu'il allait dire allait faire chier Sergio d'avance "Avec la compensation pour vos services bien entendu."
"Hé gamine, l'attaque est terminé. Tu as entendu Sergio, tu vas avec les autres esclaves fissa, j'ai autre choses à foutre que de t'y traîné, je dois chasser les cafards." Tole arrivera à reconnaître la voix en question, il s'agit d'un des trois types qui a passé Tole à tabac.
"Je  vois surtout que la gamine en question a un problème avec toi. Ce n'est pas tous les jours que l'on se planque derrière moi" La voix semble assez caverneuse.
"C'est que... c'est une esclave comme les autres et que ce problème-" La voix hésite clairement.
"Ce problème est maintenant le mien. Elle a serrer si fort ma cape qu'elle en a saigné dessus. Maintenant elle est à moi, ou à moins que vous ne vouliez contredire la compensation de votre chef ?"
"Jordi, vas t'occuper de tes cafards. Veillez me suivre s'il vous plait Maître Zhalme, que je vous remettes le boitier de contrôle de son appareil."

Les cafards, Tole en a vaguement une idée, encore plus quand un coup tapa la carrosserie du véhicule.

"Hé petit con, je te donne 5 secondes pour sortir de ta planque sinon je viens te tirer par la peau du cul que tu vas regretter ton passage à tabac de l'autre soir. Et crois moi ta jambe ne va pas te servir d'excuse..."

Visiblement, il ne sait pas que Tole et cet accident ont un rapport. Si le prouver n'est pas trop difficile, il faut surtout en faire le rapprochement et ce rapprochement ne peut pas être fait tant que la mine n'est pas reconquise. Par contre il n'a pas l'air de savoir où il est exactement puisqu'il a tapé sur le capot du véhicule, croyant qu'il est caché sous l'un des sièges, mais ce n'est pas comme si les planques étaient nombreuses dans un véhicule et que cela allait lui prendre plus de cinq minutes à tout fouiller.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chihuahua c'est quand même plus gai en musique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum