Les animaux c'est quand même plus simple

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Sam 20 Oct - 1:45

L'avantage avec les animaux, c'est que tout comme les humains, tant qu'on ne brusquait pas leurs habitudes, ils se faisaient plutôt prévisibles dans leurs petits rituels quotidiens. Quoi de plus normal après quand on tiens une formule qui marche et qu'on n'y voit pas d'accrocs. Sur la route habituelle de sa cible, Ariviane l'attendait planquée depuis que le soleil était à son zénith, et à en juger par sa position, il s'était écoulé deux heures environ. Assez longtemps pour que la nature autour se remette de son passage. Sa cape de couleur terre par-dessus sa figure et le vent de face, la végétation desséchée offrait une couverture un peu pauvre, mais bien suffisante tant que l'elfe ne faisait pas de mouvements inutiles. Elle avait posé ses vues sur une antilope mâle qui vivait dans la région, et s'était faite agréablement surprise de constater en revenant d'un travail récent que la bête était toujours bien portante. Toutes choses considérées, il avait eu une bonne vie avec quelques enfants à son nom. Maintenant, c'était au tour des humains de profiter de son labeur en quelque sorte. Un peu de salive lui venait en bouche en pensant à ce qu'elle pourrait en tirer, plus que ce qu'elle pourrait empocher auprès des nomades. La chasse, pour autant qu'ils ne crachaient pas sur le fait de recevoir des produits frais, ne payait hélas pas autant. Enfin, si, on pouvait se faire une bonne tranche en allant dégommer une famille entière de cervidés, quitte à goûter plus de plomb que de viande, mais quand on cherchait la quantité plutôt que la qualité, il n'y avait pas grand chose à y faire. Quand il n'y en avait plus dans la région, on dépensait un peu plus d'essence pour aller voir plus loin et c'est tout.

Ses pensées qui allaient d'un sujet à l'autre pour faire passer le temps, les oreilles de l'elfe bougèrent sous le réflexe d'un bruit suspect. Une bestiole proche, mais pas ce qu'elle cherchait. Rien qui n'était assez gros pour lui chercher des noises, ou pour valoir la peine après être restée immobile pour un autre rendez-vous. Dans la nature, les petits bruits proches étaient bien plus inquiétants que les gros bruits éloignés. Pour l'antilope en question, elle le verrait avant de l'entendre vu la distance qu'elle gardait avec son sentier habituel. En parlant de son mâle, une forme se dessina, du mouvement qui attira son attention du coin de l'oeil. Elle reconnaissait les marques sur sa fourrure, et une cicatrice qui lui longeait le flanc droit, probablement une rencontre très proche avec un autre prédateur. Si elle avait de la chance, Ariviane ne serait pas l'un d'eux. Attendant d'être hors de son champ de vision, l'elfette se relevait dans un mouvement d'une lenteur presque agonisante, suivit de son arc qu'elle pointait dessus de sa couverture. Du même geste suivit, elle tirait la corde de son arc pour préparer son tir, attendant que l'animal se présente lui même dans sa mire. Approchant du moment fatidique, la chasseuse détendit son corps, expirant lentement par la bouche et les narines, et laissa la physique faire le reste du travail.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Sam 20 Oct - 2:40

La flèche filera droit sur la bête, le touchant à un endroit proche du cœur. Si elle ne mourra pas sur le moment, la flèche est suffisamment profonde pour qu'Ariviane se décide de le traquer, les traces de sang que laisse l'animal étant importante. La traque ne dura pas longtemps, cinq bonnes minutes à pieds où l'elfe ne rencontra aucun challenge digne de ce nom vu la nature d'un terrain qu'elle connait pour ainsi dire les yeux fermés. Elle finira par retrouver l'animal, à bout de souffle attendant l'heure de sa mort dans un renfoncement rocheux à l'ombre, endroit où elle lui donnera une mort digne de ce nom.

Que dire de plus que sa petite chasse s'est passé à merveille ? Il n'y a personne dans les environs et encore moins de ses saloperies de radnards pour venir la faire chier et où elle se serait senti obligé de gaspiller quelques balles pour les faire fuir. Alors qu'elle commençait à attacher la bête au niveau des pattes pour mieux la traîner, Ari s'attarda quelques peu sur cette cicatrice. C'est un coup de griffe assez important qui est présent mais aussi étonnant soit-il, l'antilope n'est pas morte suite à une hémorragie mais la blessure semble s'être cautérisé presque instantanément. Ce genre de prédateur, Ari connait le nom, connait certainement attributs mais n'en a jamais croisé personnellement. Il s'agit d'un Garnova, un félin un peu plus petit que cette antilope une fois la taille adulte mais qui a un attribut de feu naturel, faisant ainsi de lui une sorte d'animal magique.


Garnova:

Très agile, très furtif et souvent solitaire quand il n'est pas en période de reproduction, c'est clairement une créature magique, sachant maîriser les fluides de feu de façon assez instinctif, capable de toucher une proie à distance non pas en crachant du feu (chose qu'il sait faire) mais en donnant un coup de griffes à distance, lui donnant une allonge assez surprenante. La blessure que voit l'elfe est dû à ce "coup de patte" dans le vide et c'est une chance que l'antilope ait réussi à survivre à cette traque, le Garnova étant de nature assez joueuse, une sorte de jeu assez sadique. Même si la blessure est cicatrisé depuis bien longtemps, cela n'empêchera pas l'elfe de relever instinctivement la tête pour scruter les environs, comme si elle craignait de voir cette créature bondir de nul part. Le bon côté ? Nyctalope, cette créature préfère chasser de nuit, contrôlant à merveille les quelques flammes qui peut s'échapper par moment de son corps. Que dire de plus que les ingrédients son recherché par les alchimistes et que l'on dit de sa peau qu'elle peut offrir une protection assez hors du commun contre le feu malgré que ça ne soit, qu'à priori, que du cuir.

Une information intéressante en somme, de savoir qu'il y a un tel animal dans ce coin. Aussi bien pour prévoir une future chasse que de vendre une telle information.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Sam 20 Oct - 18:32

Cette partie du terrain se faisait pour ainsi dire l'équivalent de sa cour arrière pour un autre, et elle ne sera pas longue à retrouver sa proie. Le tir s'était avéré mortel, mais pas forcément fulgurant au point de le jeter immédiatement au sol. Ça arrivait bien parfois, malgré les précautions pour éviter des souffrances inutiles. Dans son cas au moins, quand elle retrouvera l'animal en peu de temps, lui-même semblait avoir abandonné après avoir trouvé un petit recoin à l'ombre pour souffler. Il réagit à peine en la voyant arriver, et avec un coup de couteau net et précis, il ne restait plus qu'à inspecter son travail. Ari retira sa flèche avec attention, la nettoyant ainsi que son couteau avec une poignée d'herbe sèche, et ses gants avec une de sable. Ce qui sortait de l'ordinaire plutôt, c'était cette cicatrice. Elle déglutit en se rendant compte avoir affaire à un animal magique. Elle devrait se faire un peu plus consciencieuse de son utilisation de fluides dans la région si elle ne voulait pas une surprise. Certains d'entre eux pouvaient aisément le sentir, voire suivre quelqu'un comme un limier à sa signature une fois qu'ils en avaient trace à la source, tout dépendant de leur sensibilité. Le fait que cette antilope ait survécu à cette rencontre la rendait plutôt perplexe. Ou bien monsieur avait eu énormément de chance, ou bien notre prédateur avait déjà la panse pleine, et ne faisait que s'amuser avec un plaisir un peu sadique. Vu la nature féline, les deux hypothèses tenaient la route. Une créature magique valait son poids en or, mais Ariviane préférait s'asseoir sur cette information le temps d'en savoir plus. L'elfe ignorait si leur population était stable, et vendre l'information reviendrait à créer une petite ruée vers l'or où ceux en question ne se gêneraient pas pour les chasser à tout va sans même prendre la peine de trouver un acheteur d'abord. D'un autre côté, élever un chaton en ferait un compagnon peut-être un peu trop sournois à son goût, mais un mage excentrique ou un petit chef quelque part paierait une petite fortune pour en avoir un pour épater la galerie.

Trêve de rêverie, l'elfe attacha les pattes de l'animal, de même que sa tête près de ses pattes avant pour se préparer à le transporter. Elle usa de toute sa longueur de corde, avec l'avantage de ne pas avoir à la couper comme ça. Après avoir fait ses propres longueurs de corde, c'était facile d'imaginer qu'Ariviane avait un léger pincement au coeur quand elle en voyait d'autre les trancher à tout va. Bien hissé sur ses épaules, elle entreprit le voyage de retour jusqu'à son quad. Il fallait compter là cinq minutes de plus pour revenir à sa position, et une quinzaine de plus peut-être pour franchir quelques centaines de mètres pour retrouver son quad laissé camouflé sous une couverture et la végétation sèche. Elle attacha son passager à l'arrière avec attention, et marqua une pause de quelques secondes pour boire avant de se mettre en route vers les Sables. Relativement parlant pour elle, l'elfe n'était pas bien loin du centre-ville. Les marques de passages balisés par les nombreux visiteurs allant et venant de là se faisaient vite remarquer, et avec cela tout danger d'une rencontre à l'approche, ce qui détendit visiblement l'elfe. Elle suivit les petites rues qui se rendaient jusqu'au comptoir des nomades, peu désireuse de laisser son quad sans surveillance tout de même. C'était encore heureux qu'il ne suffisait que de suivre le passage des autres pour s'y rendre. Pour ce qui était de se diriger dans une ville, c'était une toute autre histoire pour cet elfe. Ici au moins elle avait développé ses petites habitudes. La première fois où elle était venue vendre une prise, elle y avait tourné en rond un bon moment pour avoir l'attention de quelqu'un, mais à présent quand elle se pointait, elle savait à peu près où se rendre pour ça.

-Yo! C'est pour un mâle de taille moyenne. J'ai pas remarqué de contamination pour la viande. Comme d'habitude, je peux le couper pour un extra.

Son entente ici, c'était que l'elfe n'avait aucun problème à venir le dépecer elle-même pour les nomades. Pour autant qu'elle leur faisait confiance pour éviter de trop en gaspiller, de l'argent de poche en plus était de l'argent de poche en plus. Tout ce qu'elle demandait, c'était de lui laisser un petit endroit pour lui permettre de travailler si jamais ils n'avaient personne pour s'y mettre dans un délais rapproché.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Sam 20 Oct - 19:48

La population de Garnova reste peu importante peu importe la région mais sont plus nombreux dans le Sud de ce pays qui se faisait appeler autrefois le Mexique. Pas d'histoire de problème de population à signaler aux dernières nouvelles. L'animal est rare et chassé mais pas en voie de disparition à ce qu'elle sache.

Pour la viande, il y a plus rentable qu'à vendre aux Nomades, surtout que pour l'extra quand on n'a autant de main d'oeuvre et d'activité on peut s'asseoir dessus mais le bon côté, bossé pour eux revient à se voir proposer quelques petits jobs plus lucratifs autre que la chasse. Ariviane n'aura pas besoin de faire la queue aux entrepôts, s'adressant directement au responsable chargé de gérer les stocks sur tous les produits qui devait approcher de près ou de loin une chambre froide. L'homme connait Ari, c'est un humain du nom de Egon, approchant de la cinquantaine avec une barbe assez touffu, chose peu hygiénique quand on sait dans quelle domaine qu'il travaille. Il a suffisamment d'expérience pour regarder aussi bien la qualité de la bidoche que de la peau et dans un sens, arrange bien l'elfe, ce qui simplifie la transaction malgré qu'elle ne puisse pas trop négocier avec lui, étant obligé d'avancer l'argent ou le troc le temps que ses supérieurs le remboursent.

"Le bon côté, ta bidoche je la sais au bon état. Je te prends tout pour 120$ et merci pour la proposition mais il faut bien que je m'occupe entre deux chargements."

L'ancêtre est bosseur, c'est bien là le problème sinon pour une vingtaine de dollars, il aurait laissé faire l'elfe. Après, ce n'est pas comme si Ariviane allait lui reprocher cette vertu. Par contre il est honnête, là où elle pensait n'avoir que 120$ pour la bête, certainement dû au fait que le prix de la nourriture risquait de flamber dans les semaines à venir. Là où l'elfe en aura chier pour le porter et le mettre sur le quad, l'homme bourru le mettra sur l'épaule pour le poser sur une table en attendant de le rentrer à l'intérieur pour y faire sa fête.

"Tu connais le désert mieux que personne je me trompe ? J'ai peu être un job particulier pour toi. Il y a une cargaison qu'un convoi de Guz Torbal a perdu lors d'une attaque de pillards, le convoi est arrivé à destination mais lors de la course poursuite sur l'ancien autoroute qui mène jusqu'aux Sables, l'un des véhicules est sorti de la route et à fini la gueule dans un ravin."

Où est ce qu'il veut en venir puisque sa cargaison, même les Skullz l'ont pour ainsi perdu ?

"La cargaison, je ne me fais pas d'illusion, elle est morte comme son conducteur et sa voiture, sauf que le paquet qu'il cherche, ça ne se casse pas comme ça selon lui. Il n'en a pas encore parler à des mercenaires ou aux Nomades mais je prends juste les devants en commençant à tâter le terrain."

L'autre bon côté de s'adresser à Egon, mis à part quand il y a un chargement ou un déchargement de bidoche, c'est qu'il y a rarement du monde mais Ariviane le verra regarder un peu les environs avant de continuer, juste pour voir si il n'y aurait pas d'oreille indiscrète pour la suite de la conversation.

"Je ne sais pas combien il te paierait mais mon ami est un mage, les moyens ne sont pas vraiment un problème pour lui. Et le colis est une caissette en métal possédant quelques bibelots de la même nature. Jouer les récupérateurs avec la cargaison, je ne vois pas ce que tu peux récupéré, la camionnette a fait un soleil selon les survivants mais si tu arrives à me trouver du gibier même quand il commence à se faire rare, c'est possible que tu arrives à me trouver son fameux colis. Enfin je dis ça, c'est toi qui voit, je veux être certain de voir si ça t’intéresse avant de t'en dire plus."


Dernière édition par Obscurité le Dim 21 Oct - 0:06, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Sam 20 Oct - 23:13

Au refus de laisser l'elfe se charger de la découpe, elle se contenta de hausser les épaules. C'était de bonne guerre, et il était là pour ça après tout. La façon dont il les déchargeait sans même un grognement d'effort la fit quand même retrousser un peu la lèvre un moment. Des fois elle considérerait amener un partenaire de chasse avec elle rien que pour cela. C'était bien une raison pourquoi elle se contentait du petit gibier, puisqu'autrement elle ne pourrait même pas les ramener. Elle accepta son prix sans rouspéter, sachant que la maison n'aimait pas trop le troc pour leurs transactions. Avoir un acheteur assuré sans trop avoir à chercher avait ses avantages aussi. Ariviane récupéra tout de même sa corde pour la remettre dans son sac à dos. Curieusement par contre ils n'en auront pas terminé là comme Egon avait une autre proposition pour elle. En commençant en la caressant dans le sens du poil, il arriva vite au vif du sujet. L'habituel avec les soucis de raiders, mais il y avait un peu plus que cela. Elle haussa un peu des sourcils quand il mentionna la chute de l'un des véhicules dans un ravin. Pourtant à partir de là, disons que c'était difficile pour les raiders de le perdre comme ça ne devait pas trop bouger par après. Sans grande surprise il notait le tout comme une perte, sauf un petit paquet un peu plus spécial que les autres. L'elfe de bois fit mine de réfléchir à ce qu'il racontait. Un dérapage hors de route comme ça devait certainement laisser des traces après, surtout s'il filait à grande vitesse pour semer les pillards.

-Autant dire quand c'est pas les raiders, ça fait gagner du temps. Ratisser l'endroit avec des mercenaires attirerait leur attention, mais je veux bien essayer de t'en trouver la trace. Je peux causer quelques minutes avec un de tes survivants en question? Ça me ferait gagner beaucoup de temps de savoir où ils ont croisé ces pillards.

L'idée l'intéressait certainement, même si elle faisait de son mieux pour cacher son excitation. Rester professionnelle et tout ça, d'autant qu'on venait la voir avant d'en venir aux mercenaires. Ce genre d'arrangement était gagnant-gagnant pour tout le monde d'impliqué après. De l'argent à se faire pour elle, possiblement un contact vu que cet ami mage serait certainement content de voir son colis livré à bon port, et tout compte fait, ça pourrait même faire un preneur pour une prise de Garnova, quitte à la laisser se servir sur quelques morceaux. Pour attraper un animal pareil, il fallait investir et se préparer, or c'était des choses qui lui viendraient une fois qu'elle trouverait plus d'informations sur le spécimen en question. Un animal magique lié au feu comme ça, l'imagination était la seule limite par rapport à ce qu'elle en ferait. Du cuir et des os pouvant enchanter sa gourde de métal ou d'autres outils. L'idée de faire cuir ou bouillir quelque chose sans feu lui vendait déjà du rêve, ou alors un couteau en os arrivant au même résultat. Un peu de cuir ou des tendons pour la corde, et on pouvait probablement en retirer un arc enchanté intéressant, pour ne mentionner que quelques utilités.

-Au pire des cas je verrai avec toi ou ton ami pour la paye quand je l'aurai, et puis y'a pas que l'argent qui existe pour faire valoir l'effort.

C'est vrai après avant de discuter prix, il fallait bien déterminer dans quel état se trouvait son colis, ou s'il était même récupérable. Ariviane n'était pas trop du genre à demander une paye d'avance, sauf quand elle avait clairement besoin de matériel pour remplir sa tâche, auquel cas elle se faisait transparente à ce sujet avec son employeur. Dans ce cas-ci, heureusement pour lui que ça ne semblait pas être le cas.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Dim 21 Oct - 0:23

Le type est flou sur la caissette en question, se contente de "même nature" là où juste avant il a dit le mot "mage". Et ce mot, il ne le dira qu'une seule fois.

"C'est entre la borne 280 et 290 de l'autoroute Los Angeles et les Sables. Juste qu'il faudra soit faire du hors-piste en bas du ravin en espérant retrouver le véhicule en bas et qu'il ne soit pas coincé, soit descendre en rappel."

Il est bien renseigné, avec ou sans témoins de l'attaque mais comme Ariviane en parle, le boucher ne verra aucun inconvénient de lui en dire plus.

"Pour plus d'information, demandes à voir Caleb Ress à la maisonnette en taule entre deux maisons, sur la gauche quand tu regardes la vieille gare. C'est le père de cette famille nombreuse."

Il commença à tâter la lame de son hachoir, comme si le devoir l'appelait.

"Si tu trouves sa boite, reviens me voir, je t'en dirais un peu plus sur mon ami puisque là, je ne pourrais pas avancé d'argent comme je le fais pour tes chasses. Excuse-moi de ne pas trop en dire là dessus, ses derniers temps les gens de son espèce se font lyncher par des inconnus pour quelques rumeurs."

Vu sa façon de fonctionner, Riri pourrait faire sa crise de paranoïa, comme si il cherchait à la doubler une fois la caissette remise mais venant d'Egon, ça serait assez tiré par les cheveux : le vieux est satisfait de ses services et il n'y a aucune raison qu'il pense à la doubler. C'est mauvais pour le karma de doubler les partenaires commerciaux, surtout quant on n'a rien à leurs reprocher.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 21 Oct - 15:43

L'elfe hocha du chef aux explications d'Egon et ne chercha pas plus loin au sujet de l'objet de même nature. Tant qu'elle en savait assez pour reconnaître ce qu'elle cherchait, c'était bien assez. Son implication dans tout cela était de mener un colis du point A au point B, pas de jouer les arbitres moraux. Ariviane se massa la tempe un moment quand il lui donna des directions pour trouver son type, histoire de bien les graver dans son esprit. Même après avoir passé du temps ici, elle ne connaissait toujours pas une bonne partie de la configuration des Sables. Pour ce qui était de se montrer hésitant à parler plus de son ami, il n'y avait pas trop à se demander pourquoi après qu'une invocatrice ait fait cramer la moitié de la ville. L'elfe elle-même avait dût faire profil bas à ce sujet et éviter d'employer de la magie ici. Heureusement pour elle, son profil de chasseuse la couvrait des suspicions. Quand bien même qu'elle se faisait loin d'être une mage à proprement parler, c'était suffisant pour commencer des rumeurs comme il disait.

-D'ac', les précautions ne m'étonnent pas t'inquiète. Je verrai si je peux pas me prendre un peu de matériel d'escalade en partant pour accélérer la récup'. Je peux probablement faire la reconnaissance avant la tombée de la nuit, et au pire des cas j'aurai qu'à camper sur place si les Skullz me gênent dans mes déplacements. Bonne découpe.

Camper dans un désert rempli de Skullz, ça pouvait sembler culotté venant de l'elfe, même pour Egon qui assumait qu'elle n'était pas qu'un faux qui se la racontait. En fait, il fallait partir du principe qu'Ariviane considérait les prédateurs nocturnes beaucoup plus dangereux que les Skullz. Ces excités du bulbe se faisaient voir de loin, et se déplaceraient en groupes, alors elle n'avait pas peur de se retrouver coincée. Pour les bêtes sauvages par contre, c'était une autre histoire. Tentant de se remémorer de ses directions, l'elfe salua l'homme brièvement et lui adressa un geste de la main avant d'en prendre congé pour le laisser travailler. À sa sortie, elle fera ce qu'elle avait dit, à savoir faire un tour rapide pour voir s'ils avaient un peu d'équipement d'escalade. Sa corde de vingt mètres ne serait peut-être pas assez, et elle se sentirait mieux d'avoir des supports solides pour descendre et remonter sans devenir elle-même portée disparue. Une petite avance pour s'équiper n'aurait pas été de trop, mais vu la nature du travail ça semblait impossible. Rien qu'elle ne pourrait régler avec la paye qu'elle venait tout juste de recevoir après. Vu sa ligne de travail, un kit d'escalade ne lui serait franchement pas de trop de toutes façons.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Dim 21 Oct - 18:33

Ari n'aura pas besoin d'aller bien loin puisqu'elle devra s'adresser à l'un des entrepôts. Autant une corde en plus ne vaudrait que 20-30$, autant les semelles à mettre en dessous des semelles et qui servent à taper dans la roche est quelques choses d'assez peu commun à en juger le marchand et qui reviendrait dans les 400$. C'est surtout la rareté de cette demande qui gonfle le prix. Professionnel et comprenant ce que l'elfe recherche, le jeune marchand lui conseillera directement le piolet classique à 40$ et la ceinture avec mousquetons réglables à 40$ eux aussi et est près à faire le tour avec la corde supplémentaire à 100$ tout rond. Ce qui reste dans ses prix, même si elle n'a pas de matériel digne d'un professionnel.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 21 Oct - 19:34

L'elfe hésita un moment devant la sélection. Les bottes étaient de toutes façons hors de prix, et pas exactement ce qu'elle recherchait. Si elles étaient effectivement pratiques, l'elfe pouvait arriver au même résultat avec les fluides de terre. Le piolet pouvait être pratique dans d'autres situations, et un peu plus versatile, d'autant que ce pourrait être bien de ne pas trop s'épuiser facilement avec ses réserves magiques un peu faibles. Le harnais et les pitons étaient le minimum syndical dont elle avait besoin. Elle prendra le kit à 100$ au final pour avoir l'esprit tranquille, en assumant qu'elle saurait improviser si jamais l'elfe croisait un pépin. L'équipement rajoutait du poids, mais elle pouvait le garder sur le quad jusqu'à temps d'en avoir besoin pour faire sa descente. Chose à prendre en compte avec le bardas général qu'elle traînait. Vivement qu'elle se décide à trouver une planque plus permanente un de ces jours où mettre son matériel en trop. Avec ces achats de faits venait sa visite chez l'un des survivants de la caravane. Avec les indications d'Egon, elle se sentait déjà prête à commencer sa recherche, mais ça ne faisait jamais de mal d'aller retourner quelques pierres juste pour se faire certaine. Personne d'autre ne savait encore alors elle n'était pas partie pour faire la course après tout.

Avec son quad laissé entre les bonnes mains des nomades en tant que cliente, Ariviane faisait un arrêt aux directions d'Egon pour trouver son survivant de la caravane. Au mieux, elle espérait avoir un témoignage de sa part pour recoller quelques morceaux et avoir un scénario de ce qui s'était passé là-bas pour réduire encore un peu son rayon de recherches. Sur le pas de la porte au moins elle replaça ses vêtements et son corset, pas trop habituée de parler aux gens du coin même si ça faisait quelque temps qu'elle se faisait dans les parages.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Dim 21 Oct - 20:53

Toquant à la porte, c'est un homme proche de la quarantaine avec une large cicatrice dû à un couteau sur la joue droite qui lui ouvrira. Après lui avoir exposé rapidement la raison de sa visite, il fera signe à l'elfe de le suivre à l'intérieur, la porte menant à une cuisine ressemblant plus à dépotoir qu'autre chose.

"Désolé, je n'ai pas grand chose à offrir pour les invités. Donc tu veux savoir ce qui s'est passé ce jour ? L'éternel barrage qui a été assez facilement forcé après que le premier véhicule du convoi pouvait amplement faire bélier. Après s'est engagé l'éternel poursuite, qui a dû durer quelques kilomètres. La camionnette retardataire a fait une sortie de route avec une jeep de raider et comme les barrières de protection ne sont plus de ce monde depuis des décennies, on n'a pas pris la peine de s'attarder pour savoir si il y avait des vivants ou non. J'ai vu la scène pendant que je chargeais le lance roquette sur l'un des pick-up, je suis désolé de l'apprendre mais je vais me répéter de nouveau : aucune chance que le matériel qui se trouvait dans ce véhicule soit encore de ce monde. Encore désolé Miss, c'est bien de chercher du boulot et de jouer les récupérateurs mais tu fais fausse route. Si seulement mon fils pouvait avoir un peu plus de courage que ça que de traîner avec ses potes à rien foutre en espérant un jour rejoindre un groupe de mercenaires..."

Il n'est pas au courant du matériel exact que ce véhicule transportait visiblement. C'est peu être mieux ainsi.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Dim 21 Oct - 23:53

-Vous en faites pas pour ça je restais pas longtemps.

Au moins le gars était plutôt bavard et ne se faisait pas trop prier pour causer. À croire qu'il devait s'attendre à une visite ou deux depuis ce qui était arrivé. La fin commençait un peu à partir en radotage, mais l'elfe n'en fit pas trop de cas en demeurant neutre quand il partit à donner ses recommandations à l'égard de la chasseuse et de son propre fils. Ses problèmes familiaux n'étant pas trop de ses oignons sans vraiment savoir la vraie situation. Elle haussa les épaules à la fin de son monologue avant de le remercier poliment pour son aide. Bon une aide pas bien énorme, mais maintenant elle saura quel ravin aller vérifier si c'était près de la route au fond ça l'arrange. Pour ce qui était de sa vie privée, elle ne peut que lui offrir ses excuses à ce propos. L'elfe n'avait pourtant pas l'allure d'une thérapeute, et n'irait pas s'aventurer en choisissant un camp dans une histoire dont elle ne sait rien. Le mieux qu'elle pouvait faire dans cette histoire pour les aider, ce serait de les traîner avec elle dans la nature quelques jours le temps qu'ils règlent leurs différents, ou au moins essaient.

-On me paye pour le retrouver, le reste ça regarde les nomades une fois que c'est confirmé s'il y a perte totale ou pas.

Un petit mensonge blanc par rapport à sa raison de partir à la recherche du chargement, mais c'était peu cher payé vu le traitement que les mages se prennent ici. Avec cette info sous le bras, elle le remerciera bien et fera route pour retourner au comptoir des nomades. Le détour était optionnel, et honnêtement c'était bien parce qu'elle n'était pas pressée. Même les raiders ont dût simplement se dire qu'il n'y avait rien à fouiller. En temps normal elle serait d'accord aussi, mais avec les babioles magiques sait-on jamais. À son retour, elle refila un cinq dollars au type surveillant son quad et les affaires laissées avec pour se préparer à se mettre en route. Ce n'était pas exactement cher payé pour éviter de se prendre des rumeurs comme quoi elle était vache et mauvaise payeuse, ou pour voir ses affaires ou le quad entier disparu à son retour. Pour autant qu'elle n'était pas une as du business, il ne fallait pas pousser tout de même. Avant de partir, l'elfe prit par contre la peine de remonter la capuche de sa cape de toile pour couvrir ses oreilles et se mit en route. Arrivée en lisière des Sables, elle marqua une pause et se retourna pour s'assurer qu'elle n'était pas suivie. Pour autant que le kidnapping n'était pas bien vu aux Sables, tout ce qui arrivait en-dehors était une autre histoire si on allait avec la règle du pas vu pas prit. Aller et venir d'ici lui apportait toujours un peu d'anxiété, alors qu'elle se sentait pourtant bien en sécurité aux Sables. Son petit rituel habituel de fait à ce propos, Ariviane reprendra la route. Elle n'ira pas bien vite, autant pour éviter de rater la région à chercher que du fait qu'elle restait en alerte pour des Skullz ou d'autres véhicules suspects, c'est à dire des véhicules tout court en fait. Pour cela, le hors route s'avérerait simple même pour quelqu'un qui ne se faisait pas grande pilote. Prudence était mère de paranoïa, mais ce n'était pas si cher payé pour éviter le pire. Certaines personnes n'ont pas besoin d'avoir d'ennemis pour qu'on leur cherche des noises.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Lun 22 Oct - 18:42

Pour avoir eu des soupçons d'avoir été suivi une fois après être sorti de cette communauté, elle connait les endroits où il y a plus de chance d'être suivi : Place du marché ou bistrot fréquenté par beaucoup telle que l'Oasis Bar. Jack Selva a beau être un elfe du même âge qu'Ariviane, ce barman a parfois de la clientèle très douteuse malgré que ça soit un très bon endroit pour trouver un job rapidement. Quant à la place du marché, pour un endroit où on vend des esclaves comme une simple marchandise, c'est inutile d'avoir l'esprit tordu pour se devenir ce qui peut se passer pour le peu que l'on attire trop l'attention d'un esclavagiste ou même d'un simple client qui n'a pas trouvé esclave à son goût. Quant à être éventuellement suivi à partir des entrepôts, il y a peu de chance : les éventuelles guetteurs surveillent plus les grosses cargaisons qui partent que les individus.

Le trajet se passera tranquillement, Ariviane finissant par assez vite en contrebas de l'autoroute, situé au-dessus d'une paroi rocheuse. La route (ou ce qu'il en restait) finit par disparaître lorsqu'elle se décida de suivre l’autoroute et à partir de ce moment là, le chemin commencera à devenir peu praticable pour un véhicule traditionnel mais rien d’insurmontable pour un quad, juste que le trajet sera plus long. Une chose est sûr, hors de question de faire le chemin du retour de nuit, il lui faudra camper sur place pour éviter de se taper ne serait qu'un rocher, un bout de béton ou même quelques voitures balayé par le souffle nucléaire qui ornent le trajet. A partir d'un moment, ça sera même la végétation qui commencera à s'en mêler, faisant comprendre à l'elfe qu'elle n'arrivera pas jusqu'à destination en quad. Herbe rampante, buisson et même quelques ronces sont donc ici ses principaux ennemis.

Après s'être arrêté pour regarder sa carte et plus spécialement l'endroit où se trouve l'ancien autoroute et ses bornes, Ariviane avoue avoir peu être choisi la sécurité mais elle aura bien du mal à savoir où commencent et se terminent la borne 380 et 390 de là où elle est. Le bon côté ? C'est sûr qu'une personne civilisé n'ira pas la faire chier dans ce fouillis. C'est à quatre kilomètres de la position où elle pense se rapprocher qu'elle arrêtera le moteur. Il est 15 heures et elle devra continuer à pied sinon elle risque de perdre plus de temps à dégager le terrain pour pouvoir passer elle et son véhicule tout en prenant le risque de s'arracher sur une ronce. Si il faut abandonné le quad, le seul risque qu'il peut encourir est qu'un radnard qui viennent pisser sur une de ses roues.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Lun 22 Oct - 21:10

Après un petit balayage de l'horizon, pas d'admirateurs secrets en vue. Le trajet calme et le manque de pillards dans les environs lui permit de se détendre et de simplement profiter du moment. En faisant un peu de hors route, elle trouvera un bon coin où mettre son quad hors de vue de la route. Il n'y avait rien dessus pour attirer les animaux, et si quelqu'un partait avec alors c'est qu'elle devait réellement être maudite parce qu'il fallait pratiquement se cogner le pied dessus pour le voir. À la lisière de sa zone de recherche, elle pourrait le retrouver facilement, mais ne pourrait aller plus loin avec. C'était tout aussi bien après, aller trop vite ne risquait que de lui faire manquer des détails importants. Pour commencer, il fallait trouver le ravin en question. Rien qu'en suivant sa lisière, les traces d'un camion fonçant droit dedans ne seront pas exactement difficiles à suivre. Elle vérifiera à nouveau sa carte par prudence avant de partir avec son sac à dos et sa cape remontée sur sa tête.

Avec une estimation de l'heure actuelle, elle se dira disposer d'un peu de temps pour avancer afin de chercher les environs du site du crash et y poser son camp temporaire. Elle ne sera pas emmerdée ici à ne pas pouvoir utiliser les fluides, donc la construction d'un abri sera très rapide, une heure tout au plus pour trouver juste assez de matériel pour faire une petite structure, histoire d'éviter que ça lui tombe sur la tête pendant qu'elle dort. Toutes des choses qu'elle pourrait décider une fois que le soleil commencera à se faire plus bas et qu'elle pourra penser à se préparer à boire et à manger. Pour autant que l'elfe gardait une gourde d'eau sur elle, c'était toujours préférable d'avoir une réserve d'urgence dans le désert, et de trouver des sources avant d'en arriver là. Il y avait toujours assez de plantes riches en eau et en jus pour cela quand une source d'eau n'était pas trouvable, surtout ici où elle devait faire un minimum attention à où elle mettait les pieds. Elle se tenta de sortir les jumelles, mais sans élévation, ce sera difficile de dénicher son trou avec. Un coup d'oeil rapide pour vérifier qu'il n'y avait pas de tout-terrain à l'horizon ne pouvait faire de mal, quoiqu'aux dernières nouvelles l'Unité et les Skullz s'excitaient surtout au Nord. Caleb n'avait pas mentionné charger un lance-roquette au moment de les voir débarquer de route sinon? il y avait fort à parier que ça laissait des traces encore fraîches, même avec le terrain déjà accidenté.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Mar 23 Oct - 0:44

De là où est Riri, elle ne verra pas grand chose concernant l'autoroute mais est-ce vraiment important si ce n'est que faire durer les recherches. Quant on est habitué à survivre dans le désert, la nourriture et l'eau ne sont guère un problème. Si en plus Ariviane n'a pas de concurrent sur l'affaire pour les prochains jours elle n'a que peu de raison de se presser.

Débroussaillant pour pouvoir passer sans se griffer, l'elfe repéra assez vite les endroits possibles pour survivre. L'endroit a quelques petits fruits comestibles en faible quantité, de quoi tenir une journée grand maximum. Quelques plantes sont présentes, dégueulasses et peu nutritive mais qui peut lui permettre de tenir quelques jours de plus. Quant à l'eau, les cactus présents feront l'affaire, ce qui ne manque pas. Le gibier est présent, ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient.

Cela lui aura pris une heure de plus à chercher son bonheur, et c'est vers 18 heures qu'elle arrivera à destination. Est-ce vraiment au niveau de la bonne borne ? Pour le savoir, il faudrait escalader. Trouvant un endroit un peu surélevé, l'elfe verra plusieurs vingtaine de véhicule mais guère plus. Cela répondra aussi à une partie du problème concernant l'éventuelle cache : la remorque d'un poids lourd est écrasé et en morceau mais offre un abri de fortune.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Mar 23 Oct - 7:36

Avec la soirée qui commençait à lui tomber dessus lentement mais sûrement, Ariviane considérait à présent son abri pour la soirée, contrairement au feu. Une personne à court de temps et d'options pourrait choisir les restes d'une remorque pour s'y cacher, mais l'elfe avait des standards plus élevés en la matière. Un abri de fortune comme celui-là était beaucoup trop grand pour une seule personne, sans parler des courants d'air ou des animaux qui pourraient déjà y avoir fait leur territoire. Trouver l'abri naturel parfait n'était qu'un mythe à ses yeux, et heureusement pour elle, ce n'était pas bien difficile, mais demandait le travail pour. Cherchant des branches d'arbustes, préférant ceux déjà morts ou près de leur fin, elle coupera ce dont elle aura besoin si besoin il y avait, et se mit à remplir un cadre de petites branches mortes pour solidifier la terre qu'elle déplacera par les fluides. Le résultat donnait l'équivalent d'un terrier aux dimensions de l'elfe, où elle pourra s'y faire au chaud la nuit et au frais le jour. Sans feuillages à portée de main pour s'y mettre plus confortable, elle optera pour poser des brindilles au fond, et posera sa couverture par-dessus. Ari se releva pour regarder son travail, satisfaite, avant de passer au reste. Vu son équipement, la chose se rapprochait plus du camping que de la survie à ses yeux, mais ce n'est pas elle qui s'en plaindrait. Pour couronner le tout, elle pouvait utiliser librement les fluides sans se faire chier ici au milieu de nulle part, contrairement aux alentours des Sables où Riri devait se faire discrète à ce sujet.

À quelques dizaines de mètres de cette petite hutte, plus près des sources de nourriture trouvées, elle y creusera un petit trou à part de la végétation pour y mettre un surplus de brindilles et commencer à y faire un feu juste assez gros pour y poser un plat pour plus tard. Construisant son feu avec les restes de ce qu'elle avait employé pour son abri, ça ne lui prendra pas longtemps pour cette partie. Pensant ce qu'elle aurait pour ce soir, elle opta pour un mélange de cactus et des plantes un peu meilleures que les autres. Versant un peu de son eau dans un plat métallique, un cinquième environ, elle y coupera des morceaux de cactus et usa des plantes comme remplissage, couvrant un peu leur goût amer par celui plus sucré du cactus. Le résultat donnait un potage qui la tiendrait bien au chaud et hydratée cette nuit. Avec ce qu'elle avait sous la main, pas besoin de songer à chasser du petit gibier, surtout si elle devrait gaspiller en laissant de la peau derrière. Les plantes elles, n'avait pas trop pour habitude de fuir, quoiqu'avec les radiations, ce n'était pas une possibilité à écarter entièrement. Les fruits, elle les garderaient le lendemain pour avoir une collation pour emporter pendant ses recherches, quelque chose de pratique et transportable. Ce repas de fait, Ariviane usa de plantes qu'elle connaissait pour carrément les balancer sur le feu, et fumiger le site avec une odeur âcre qui, espérons-le, tiendrait les animaux éloignés. Elle enterra bien son feu par la suite et rangea ses affaires pour se préparer à se mettre au lit. Avec son sifflet posé devant sa hutte, un simple rituel d'alarme la tiendra l'esprit tranquille, avec des branches, la végétation sèche et son sac à dos, elle refermera l'entrée de son abri et s'y mit à l'aise. Difficile à trouver comme elle serait, Ari se sentait assez en confiance pour se dévêtir et se poser. La nuit s'annoncerait facile à passer, voire même un peu trop, mais au moins elle disposait d'un ''compagnon'' pour battre l'ennui.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Mer 24 Oct - 23:33

L'abri de fortune est confortable et tiendra tant qu'il n'y aura pas la levée d'un vent assez important. Jetant les herbes, l'odeur âcre finira par envahir les environs, donnant une odeur assez désagréable dans ce lieu. Dormir à la belle étoile est agréable, la nuit promet d'être clair et confortable. Le rituel d'alarme se fera de façon assez rapide sur une zone de sept mètres de diamètre, lui promettant un repos sans prendre le risque de se réveiller nez à nez avec quelqu'un. Le reste de la soirée, elle le passa à mijoter son repas, prenant son temps à le manger. Une fois que la solitude gagnera Ariviane, elle finit par sortir son compagnon de route, un compagnon bien plus efficace que n'importe qu'elle somnifère ou décontractant. Et c'est ainsi qu'elle commença à bien prendre son temps pour s'occuper, à bien prendre son temps avant de commencer à prendre son pied. C'est au moment où ses sens commenceront à devenir assez flou, s'approchant à grand pas du Nirvana son sifflet sonnera, lui donnant un violent coup à la réalité.

"Hého y a quelqu'un ! J'sais pas ce qu'vous foutez mais par pitié, dites moi qu'il y a quelqu'un autres que ses putains de radnards !" La voix est sèche et a bien du mal à s'exprimer.

Vu l'endroit d'où ça hurle et la discrétion des bruits de broussaille, c'est parce que Riri était vraiment "occupée" et allait atteindre le "meilleur moment" qu'elle n'a rien entendu. En regardant dans cette direction, Ariviane verra un jeune d'une vingtaine d'année se traîner, la gorge sèche avec un léger sèche malnutrition. A le voir ramper, et à en voir l'état de la jambe, c'est le fémur de casser qu'il a.

Ewias Hinman:

Ariviane aura tout juste le temps de remonter son shorty, jetant son godemiché dans son sac sous la précipitation. L'elfe repéra tout de même un Glock à sa ceinture et un chargeur dans l'une de ses poches de son pantalon. A-t-il vu la scène ? Certainement une partie mais dans l'état où il est, il n'est pas en mesure de se poser vraiment des questions.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 25 Oct - 0:37

Sur le point d'en arriver au meilleur moment d'ailleurs, au moment où Ariviane était prête à crier sa joie, c'est un petit cri étranglé qu'elle lâcha plutôt quand le sifflet lui servant d'alarme la mit au courant d'un intrus. Rien que par la surprise, elle faillit mettre un coup de pied dans le plafond de son abri, et se dépêcha de remettre son short en disposant des preuves de son moment de débauche. La voix faible laissait deviner d'à qui elle avait affaire, même si en soi c'était un petit miracle que quelqu'un ait survécu à une chute pareille. Elle s'extirpa de son trou avec pour seuls vêtements son short et son plastron remit à la hâte, ses bottes et son corset laissés à l'intérieur de son abri. Le garçon appelait à l'aide, et il y avait de quoi. Ça ne demandait pas un docteur pour comprendre qu'il avait au moins une jambe méchamment cassée.

-Plus besoin de hurler si ça te fais mal. Attends un peu, j'ai de quoi boire.

L'elfe tira de ses affaires sa bouteille d'eau, jugeant cela un cas d'urgence. Ben ça alors pour un coup de chance, si Ariviane se serait doutée qu'il y avait un survivant, elle se serait dépêchée plus que ça, et Egon aussi sûrement. Elle amena le contenant à la bouche du garçon, le mettant en garde de boire lentement pour éviter de tout rendre ou de se retrouver en état de choc. Elle tira son couteau d'obsidienne de ses affaires, mais ne s'en servira pas de suite, jaugeant un peu sa réaction car il devait avoir assez mal. Devoir couper un peu de tissus pour arriver jusqu'à sa blessure ne devrait pas être un grand soucis pour lui, ou alors elle était tombée sur le jeune le plus superficiel de Californie.

-Tu me laisses voir ta blessure? Je pense pas pouvoir l'arranger ici, mais je peux au moins désinfecter ta jambe, et si on est chanceux trouver de quoi te faire un antibiotique.

Sa voix essayait de se faire rassurante. Le jeune il devait être bien content de voir un visage amical après avoir vécu un petit Enfer durant plusieurs jours. Même avec une attelle, il aura besoin de plus de soins que cela, et surtout pour éviter les infections graves. Ce serait vraiment dommage de rentrer avec aux Sables juste pour le voir avoir besoin d'une amputation après tout. Il ne résistera certainement pas à l'idée de le poser dans son abri pendant qu'elle cherchait de quoi le soigner avec. Le colis de l'ami d'Egon attendra un peu le temps qu'elle l'empêche de mourir, et puis une fois sorti du pire, il y avait de quoi considérer ce retournement comme un beau coup de chances pour l'avancer dans ses recherches. Chaque chose en son temps bref. Une fois installé dans sa hutte par contre, Ariviane eut un coup de chaud étrangement. Après toutes ces émotions fortes, elle avait oublié avoir laissé sa culotte avec le reste de ses vêtements dans sa hutte. Bon, vu l'état du jeune, peu de chances qu'il se mette à fouiller, voire tout bonnement d'en avoir quelque chose à cirer. Après ça, pour l'occuper, il lui restait bien des fruits qu'elle pourrait lui couper en vitesse et lui calmer son estomac dans les talons. C'était prévu pour demain, mais ça semblait plus approprié pour lui.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Jeu 25 Oct - 22:47

La pauvre elfe reste et devra rester sur sa faim pour le restant de la soirée en se posant l'éternel question sur ce qui aurait été le mieux. Qu'il sera arrivé une minute plus tard quitte à ce qu'un aveugle se doute ce qu'elle faisait ? Ou maintenant ? Sachant que le mieux aurait été deux minutes plus tôt ou elle aurait été moins chaude. Et après on se demande pourquoi sur ses terres il y a tant frustré ! Et frustrée, elle le sera sur le moment avec comme éternel question, ce qu'il a vu ou entendu exactement.

Le jeune à la gorge sèche et est épuisé mais il a dû trouver quelques réserves d'eau sur le lieu de l'accident pour ne pas être mort de soif. C'est valable aussi pour la nourriture. Quant aux plantes pour désinfecter la jambe, elles font aussi antibiotique malgré un manque d'efficacité pour cette dernière utilisation. Petit problème : elle les a jeté dans le feu mais ce n'est pas comme si c'est ce qui manquait dans le coin. Reste à voir si elle ne tombe pas entre temps sur ses soit disant foutus radnards. N'étant guère gêné par la nuit, surtout que celle-ci est clair qui plus est, elle s'absentera quelques heures pour trouver ce qu'elle voulait. Pas de trace de radnards en tout cas, à croire que l'odeur les a fait fuir.

En revenant à son abri, elle fera bouillir les herbes avant de la poser sur la plaie. Quand à l'antibiotique, il suffit de lui faire boire mais si ça restera atrocement dégueulasse en plus d'être peu efficace. Peu efficace vaut mieux que pas du tout. En regardant un peu plus la plaie, si elle est belle et bien cassé, elle ne semble pas tant infecté que ça, certainement qu'il a dû utiliser un tant soit peu de matériel médical avant de quitter le lieu de l'accident. En lui faisant mangé, le jeune se montra un peu plus causant malgré qu'il ait posé la main sur son front.

"Qu'est ce que tu fous dans un coin paumé ? C'est toi qui doit vérifier si il y a des survivants ? Putain ils en ont mis du temps."

Si les nomades vérifient si il y a des survivants ? Ils l'ont fait ? Ils ont l'air de surtout de s'en battre les couilles.

"Je suis Ewias Hinman, je les accompagnais pour rejoindre mon oncle aux Sables."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Ven 26 Oct - 5:21

Sa frustration sexuelle, l'elfe devra le garder pour plus tard. Au moins la chaleur qui lui montait jusqu'aux oreilles l'aiderait à rester un peu plus confortable exposée à l'air froid de la nuit en cherchant de nouvelles herbes pour notre garçon. Faire bouillir un peu d'eau pour les préparer n'était pas chose ardue, lui en faire manger était plus simple qu'elle ne s'y attendait, le fait de n'avoir rien eu dans l'estomac depuis quelques jours aidant certainement. Malheureusement pour lui, elle n'avait rien pour contrebalancer le goût, et n'avait pas le coeur pour lui dire que ça n'allait pas être bien efficace avec ce qu'elle avait trouvé. Enfin, chaque petite chose comptait quand il s'agissait d'éviter à sa jambe de pourrir. Prête à sacrifier un peu de corde pour la situation, elle en coupa une longueur pour lui faire une attelle basique avec des bouts de bois et les bouts de pantalon qu'elle avait dût couper pour accéder à la blessure, tout en bourrant un peu avec du feuillage autour et les herbes

-On m'a demandée de venir examiner le site de crash oui, mais ils s'attendaient pas qu'il y ait de survivant, et moi non plus pour être honnête. On m'a juste embauchée cet aprem' pour venir jeter un oeil. Garde ça bien en place, ça devrait éviter les infections le temps de revenir aux Sables. T'as sacrément de chance gamin, relativement parlant, c'est les colis que tu transportais qui t'ont sauvé.

La vérité faisait mal, ça n'avait pas envoyé les secours pour ses beaux yeux, mais pour sa marchandise. Elle doutait qu'il n'allait pas tirer sur l'ambulance par contre maintenant qu'il était essentiellement tiré d'affaire, et franchement s'il avait quelqu'un à blâmer, ce serait les nomades d'avoir assumé qu'il était mort, ou tout bonnement d'en avoir rien à foutre qu'il ne soit pas revenu. De la jeune main d'oeuvre, ça ne devait pas trop leur manquer ou alors le prix d'une recherche excédait les retours possibles quand ils pouvaient juste embaucher quelqu'un d'autre. L'elfe garda la causette avec, ça aidait à juger dans quel était il se trouvait. Il avait eu le réflexe de mettre la main à son front, et Ari suivit le geste, posant le dos de la sienne dessus dans l'espoir de déterminer s'il avait de la fièvre ou pas. Ses oreilles eurent un tic quand il lui demanda son nom. Les humains et les noms d'elfes, des fois, ça n'était pas le grand amour.

-Ben ton oncle il aura une belle surprise alors gamin. C'est Ariviane Lanverlais pour moi. Tu peux juste m'appeler Ari si la prononciation te fais chier. Bon écoute Ewias, j'aurai besoin de quelques infos demain, mais essaie juste de dormir pour ce soir et retrouver des forces, c'est pas la peine d'essayer de bouger avant que le soleil se lève de toutes façons. Ça va être difficile avec le stress, mais essaie juste de fermer l'oeil. Tu crois être en était de faire une place avec ta jambe?

Ben oui, vu le froid du désert, Ariviane n'allait pas dormir à l'extérieur avec juste son plastron et un short, et il n'y avait qu'un seul abri. Elle retira tout de même ses bottes et sa cape de là, fourrant la toile dedans pour éviter que des bébêtes viennent se faire un domicile dedans pendant qu'ils dorment. La chasseuse retracera le rituel que le jeune avait activé en rampant jusqu'ici et se prépara à se mettre elle aussi au pieu. L'abri allait être juste à deux, surtout qu'elle l'avait construit selon ses dimensions, mais en position de cuillère, il y avait moyen d'y arriver. Ils n'avaient pas de radnards en vue pour les emmerder, ils ne devaient pas trop aimer leurs chances contre deux humains à présent, mais elle gardera son colt pas trop loin juste au cas où. Bon, dommage pour elle, comme il entra premier dans l'abri avec son aide et qu'il se faisait plus grand, elle allait devoir se faire la petite cuillère dans cette histoire. Au moins comme ça elle saura potentiellement si sa circulation sanguine se faisait toujours en santé...
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Ven 26 Oct - 22:24

Le jeune homme donnera la réponse de son rôle au sein de la caravane.

"Ah ouai ? Comment tu sais que ça m'a sauvé la vie ? J'étais à côté du chauffeur et c'est le colis que j'avais sur les cuisses qui a amorti la chute, des babioles... des babioles sans importance, je n'comprends pas pourquoi y en a qui s'emmerde à payer le transport pour ça. Enfin ça m'a sauvé, sauf au niveau des jambes sinon je ne serais pas dans cet état là."

Il est un peu plus causant maintenant qu'il se sait en sécurité. Et surtout, Ariviane a surtout l'impression que c'est le colis en question qui l'a protégé. Elle le questionnera davantage demain.

"Je suis qu'un "employé temporaire", un porte-flingue de plus pour le trajet mais je pensais que les Nomades étaient plus regardant quant il perdait plusieurs employés. Comme quoi je comprends pourquoi tonton m'a toujours déconseillé de bosser pour eux. Ils paient et on est que de la viande remplaçable qu'il dit."

Le jeune homme s'agaça au deuxième "gamin", surtout que pour lui, il a devant lui une fille de son âge.

"Gamin gamin, moi j'ai peu être 20 ans, tu en as peu être plus mais moi j'ai passé l'âge à me toucher à la belle étoile. Ou à moins que ça soit une méthode pour communier avec la nature chez les elfes ?"

C'est claqué si naturellement que s'en ait presque déstabilisant, sachant que ce n'est pas le ton de la moquerie qu'il utilise. Toucher ? Il ne semble pas avoir vu vraiment la scène avec le godemiché pour dire ainsi puisque c'est le genre de jeune qui n'aurait pas hésiter à sortir le mot "branler" vu son vocabulaire. Si Ariviane piqua un phare, elle aura le temps de profiter de l'éclairage du feu pour le cacher, tout comme elle pourra trouver une excuse bidon sans bafouiller. Le rituel d'alarme est quant à lui retracer.

La nuit se passa sans trop problème, que l'excuse passe ou ne passe pas, ne la fera pas plus chier là dessus. Déjà il est crevé et surtout, il reste redevable envers sa sauveuse. Le lendemain matin, c'est les premiers rayons du soleil qui réveillera Ariviane. En regardant la montre de son voisin, il est 6 heures du matin.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Sam 27 Oct - 0:32

Bon il y aura malentendu sur l'allusion par rapport au colis qui lui avait sauvé la vie, mais maintenant elle en avait la confirmation qu'elle était tombé sur la bonne personne. Il n'avait pas trop l'air de comprendre la valeur de ce qu'il transportait, et au fond c'était bien mieux pour lui. Il semblait une grosse buse en magie, et une fois de plus c'était tant mieux pour lui. Il sera tout de suite plus calme maintenant qu'il savait que l'elfe venait des Sables, et qu'il était essentiellement hors de danger. Un peu trop à l'aise peut-être vu le commentaire qu'il lui passera. Le côté naturel de la réplique suggérait soit qu'il était vraiment à l'aise pour sortir des conneries ou bien qu'il était neuneu à ce point à propos de la magie ou des elfes. En tout cas il apprendra à éviter de sortie des âneries face à quelqu'un qui tiens ta jambe en charpie dans ses mains. Elle tira un coup plus fort que les autres pour resserrer son attelle, rouge jusqu'au bout des oreilles et la mâchoire sous pression aussi. Probablement pas de quoi lui faire affreusement mal, mais assez pour lui causer assez d'inconfort pour l'encourager à lâcher le sujet.

-Je sais pas moi, tu peux aller demander aux radnards si c'est ''un truc d'elfe'' ou pas.

Simple et directe, la discussion était close. Pour le reste de la soirée, il n'y avait pas raison de cacher ses pouvoirs comme il avait déjà été témoin de son rituel d'alarme qui l'avait justement interrompue. Elle sera moins causante jusqu'au lendemain matin contrairement au garçon et ne lui répondra plus trop d'ici là. La nuit portait conseil, c'était valable pour tout le le monde impliqué. L'elfe se fera de meilleure humeur le lendemain, et se tira hors de l'abri aux premières lueurs pour commencer à se préparer à sa journée. Elle vérifia quand même ses bottes avant de les enfiler pour éviter de mettre le pied sur une araignée ou un scorpion. Avec les mouvements et le bruit qu'elle avait causé, elle s'attendait à ce que son colocataire se réveille, ou alors ne serait pas trop difficile à réveiller, en admettant qu'il y était arrivé avec le stress.

-Rise and shine, darling. Bon, je sais que tu as hâte de rentrer aux Sables, mais je peux pas revenir bredouille moi. J'aurais besoin que tu me dises où se trouve ton véhicule, le truc que tu tenais en tombant, j'ai quelqu'un qui voulait le ravoir justement. Dès que je l'aurai, on pourra rentrer direct. Si tu te fais chier entretemps alors je peux te refiler des cactus à découper pour en tirer de quoi boire pour le chemin du retour.

Au moins elle lui offrait de quoi faire pendant son absence, à moins qu'il préfère juste retourner se coucher tout juste après. Qu'il se sente mit de côté ou pas, ça n'avait pas trop d'importance dans l'équation. Il n'avait pas trop de raison de garder cette information pour lui après, alors son refus de coopérer lui vaudrait plus une incompréhension totale que de la frustration. Au moins avec cela, elle saura à quoi ressemblera le camion, ou une confirmation de la caissette et de sa position approximative. Bref, le reste tiendra de la routine, si ce n'était que curieusement elle gardera son colt pas trop loin vu les radnards qui se tenaient dans le coin. Même face à de la vermine il ne fallait pas aller chercher la tragédie.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Dim 28 Oct - 19:30

Ewias ne broncha pas, il voulait juste remettre en place cette elfe et ses éternelles remarques sur "gamin". De toute façon lui préfère les films porno et le sofa, c'est plus confortable. De toute façon, qu'Ariviane lui promettent les radnards ou non, elle se posera beaucoup sur ses radnards existent ou non. La nuit sera assez calme même si ça sera assez déstabilisant : dormir près de quelqu'un qui vous a avouer pris en plein flagrant de masturbation est perturbant. Elle arrivera tout de même à fermer l'oeil.

Le lendemain matin, Ewias se réveilla un peu près en même temps qu'Ariviane, le soleil l'ayant réveillé lui aussi. Il ne peut de toute façon pas bouger et il n'a rien contre à s'occuper à couper du cactus. Sa gourde a été jeter en cours de route une fois vite et il n'a rien contre un petit cour de survie en milieu désertique. Ari comprendra bien vite que ce jeune est plus apte en ville qu'ailleurs, le citadin par excellence et qui a suffisamment de bagout pour dégoter les bonnes informations ou ragots.

"Le véhicule ? C'est un pickup Ford ranger bleu avec un capot rouillé. Pas facile à trouvé, j'ai surtout mis pas mal de temps à sortir correctement parce que le véhicule s'est arrêté dans les buissons. Ah euh... Si tu trouves une carabine cassé et une gourde sur le trajet, c'est que tu es sur la bonne route. Et pour le temps de trajet je ne peux pas trop te dire, une journée avec un carabine en guise de béquille et deux jours à ramper, ça fait combien de temps de marche ça ?"

Il essaya aussi de donner des indications sur ce qu'il aurait pu croiser.

"Y a une sorte de plante carnivores sur le trajet si tu suies trop les parois. Un des radnards qui a tenté de m'encercler s'est fait bouffer. Si cela n'avait pas été lui, ça aurait été moi. Je ne serais pas trop t'indiquer où mais j'ai l'impression que c'est une plante grimpante puisqu'elle a envahi la paroi. Sinon à part ça, ben y a juste des radnards."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Lun 29 Oct - 17:52

Le jeune ne faisait pas de fièvre au moins après avoir jeté un coup d'oeil à ça, ce qui était bon signe. Si une infection avait commencé à se déclarer, alors ça aurait été Sables directement, quitte à dépenser en essence pour faire l'allée-retour. De son côté, Ariviane avait tout son temps, et Ewias semblait un poil compréhensif du fait qu'elle était venue pour un objet particulier et aimerait le retrouver avant de partir, tant que ce serait dans des délais acceptables. Heureusement pour lui, elle n'avait pas tendance à gratter chaque boulon qu'elle pouvait trouver, surtout quand un bout d'escalade était nécessaire pour rentrer. Les récupérateurs avaient déjà leur bonheur à trouver, et Riri n'avait ni l'envie, ni l'équipement de retourner chaque morceau de tôle froissée.

-Avec la blessure et la fatigue, difficile à dire pour la distance, mais j'éviterai de traîner t'inquiète. Je garderai l'oeil ouvert pour cette plante carnivore dont tu parles, merci du tuyau. J'ai laissé une partie des fruits que j'ai cueillit hier avec toi au fait.

Avec ce qu'elle lui avait donné hier et ce qu'elle avait sur elle, ça leur laissait en tout un repas frugal pour chacun, mais tout de même quelque chose à se mettre dans l'estomac et éviter les douleurs qui venaient avec la faim. Il s'était déjà plutôt bien remit de cette épreuve, mais marcher sur de longues distances s'avérerait toujours trop difficile pour lui. L'elfe replaça sa cape sur sa tête avant de se mettre en chemin. Si le soleil viendrait gêner le jeune, il avait l'abri qui allait rester relativement frais pour s'en protéger alors elle ne s'en faisait pas trop pour lui. Avec la description sommaire du véhicule et des indices de si elle s'approchait de son but, ce serait difficile pour elle de manquer sa marque. Dans tous les cas un camion récemment tombé ici ressortirait bien des autres. En chemin, elle demeura plus proche de son colt que de son arc, s'attendant à croiser ces vermines de radnards. Ils déguerpissaient vite quand on commençait à tirer, mais bonjour le gaspillage tout de même en utilisant du .357. Il n'y avait pas grand chose à faire avec après. La peau est mince et la fourrure s'effrite facilement, et la viande si pauvre qu'ils dépenseraient plus d'énergie à la digérer. De vraies vermines, même l'elfe n'allait pas le contredire.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Obscurité le Mer 31 Oct - 17:46

Ariviane a quand même un doute concernant la fracture d'Ewias. Elle semble avoir déjà été traité avec certainement la traditionnelle boite de secours que tout véhicule de transport se doit d'avoir mais qu'il n'y avait pas ce qu'il fallait pour une fracture dedans. Si elle devait fouiller ce véhicule, Ari sait qu'elle ne trouvera pas son bonheur en médicament après que ceux-ci aient été utilisé un peu n'importe comment.

Ce jeune a fait pas mal de trajet dans son état, elle mettra pas moins de quatre heures à trouver le premier indices, sa gourde vide mais aussi plusieurs douilles de .40S&W. Si Riri se demande où peuvent se planquer ses maudits radnards, ce jeune n'a certainement pas tirer dans le vide pour s'amuser ou dans l'espoir de se faire repérer. Pas de trace de sang non plus, donc pas de radnards blessé. Libre à elle de ramasser la gourde ou non, Ewias ayant voulu s'alléger le plus possible.

C'est deux heures plus tard qu'elle trouvera sa fameuse carabine cassé. Une Winchester brisé au niveau de la mécanique. Quelques marques de crocs sont présents au canon et... merde, la morsure est plus grande que le ferait un radnard basique. Il y a dans le lot de cette meute un alpha bien plus gros qui a certainement muté avec l'environnement. Ewias ne lui a pas dit mais il semblerait qu'il ait touché le bestiaux en question avant qu'il ne s'enfuit vu les traces de sang sec visible. Sept autres douilles sont présents, signe qu'il y a eu un combat ici, sans parler que les buissons écrasés laissent sous entendre à Riri qu'il a été pourchassé quelques temps par le reste de la meute. Heureusement qu'il fait jour, elle comprendra assez vite où est ce qu'il voulait en venir avec cette plante, quelques lianes présentes sur le sol sont bien différentes de l'environnement présents et c'est en levant la tête en direction de la paroi que Ariviane verra cette fameuse plante.

C'est moche mais c'est ce qu'il la représente le mieux:

Plante grimpante de quatre ou cinq mètres d'envergure, elle se développe telle une vigne sur la paroi rocheuse qui mène à la route. Espèce inconnu pour Ariviane, même si elle a déjà entendu que ce genre de plantes est monnaie courante dans l'Amérique du Sud aujourd'hui. Elle n'irait pas dire que c'est une menace pour l'écosystème mais si personne ne fait rien, elle aura atteint la route d'ici un ou deux ans. Pas non plus une menace pour la région puisqu'elle voit bien les nomades ou des mercenaires s'occuper de son cas après deux ou trois disparitions de convoi à coup de bombes incendiaires et ce peu importe si elle sème des graines ou non. Comme il n'y a pas de pousses dans les environs, la propagation à ce niveau là risque d'être minime. Ari pourrait récolter davantage d'information mais la question est de savoir si elle va vraiment se casser le cul ou non à le faire tellement que ça lui semble secondaire mais elle n'aurait pas aimé se faire surprendre par elle.

Mais entre ça, le radnard alpha et ses petits frères puis enfin ce colis, elle se sent tout de suite moins seule.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3769
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Ariviane Lanverlais le Jeu 1 Nov - 15:26

Une plante grimpante de la sorte apporterait peut-être ses problèmes plus tard si elle parviendrait à sortir du ravin, mais dans l'état actuel des choses, le radnard était sa principale source de nourriture. Elle haussa des épaules à cette idée. Tant qu'à faire son choix de vermine, autant prendre celle qui restait dans son coin en mangent les autres. À la rigueur, pourquoi pas la torcher au feu pour s'assurer d'éviter de chambouler l'écosystème ici, mais hors de question de l'approcher, surtout sans personne pour la tirer de là si jamais elle se prenait ses mâchoires. L'avantage avec les plantes en temps normal, c'était qu'au moins elles n'avaient pas trop tendance à bouger, alors elle pouvait bien s'asseoir sur ce problème un temps. Quelqu'un l'attendait après, alors ce n'était pas le moment de jouer les botanistes expérimentales.

Ariviane progressera à bon pas, jugeant que le garçon n'avait aucune raison de lui mentir sur les dangers ici. À mesure de s'approcher de sa destination par contre, elle gardera son colt près d'elle. Les traces d'animaux sauvages étaient multiples, et ce trou était le territoire de ces bêtes de toute évidence. En santé ou pas, Riri était seule et la faim pouvait donner le courage nécessaire à un animal de s'en prendre à plus gros que lui. Elle récupérera au moins la gourde d'Ewias en chemin, jugeant cela du gâchis de la laisser derrière, mais ne s'attardera pas sur le fusil de chasse autrement que comme signe qu'elle approchait de sa destination.

La faim commencera probablement à la tirailler, mais elle endurera cette sensation. Elle pouvait s'en passer quelques heures, mais la soif risquait de s'installer. Elle avait le reste de sa gourde avec elle, et le jeune de quoi boire aussi avec ce qu'elle lui avait donné, et à manger aussi d'ailleurs avec le reste des fruits de la veille. Raison de plus pour éviter de traîner comme si elle se dépêchait, elle pourra faire aller-retour et rentrer aux Sables avant que la nuit ne tombe, se payer un bon repas et faire trempette dans un bain chaud. Ouais, ça lui semblait un bon plan à son retour. Avec cette nouvelle motivation, l'elfe se remettra en chemin pour trouver ce camion. La caissette ne devait pas être trop loin de l'épave, considérant que le jeune n'allait pas se taper son poids avec une jambe cassée. Dommage quand même pour un objet qui lui avait sauvé la vie, d'autant que ça aurait rendu le travail de tout le monde concerné plus simple.
avatar
Ariviane Lanverlais
Chevalier de la table ronde

Nombre de messages : 269
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age: 51 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux c'est quand même plus simple

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum