L'homme aux robots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'homme aux robots

Message  Boogeyman le Ven 12 Mai - 0:31

Les Sables pouvaient se vanter de s'en sortir bien avec la montée des radiations. D'une part, le compteur Geiger ne s'excitait pas plus que d'habitude ; et d'autre part, les rares réfugiés ayant atteint la ville venaient en majorité de Polis. Ce qui signifiait arriver avec, si pas d'argent, des compétences voire des objets de valeur à échanger. Cela faisait bien sûr le bonheur des habitants des Sables, qui ne se privaient pas pour gonfler un peu leurs tarifs ou prendre de haut les habituels arrogants de la ville fortifiée. Bien sûr, quelques heurts étaient arrivés de temps à autre, mais la milice veillait au grain et la plupart des bisbilles se limitèrent à un coup de crosse ou un pugilat par-ci par-là.

Au TT Oasis Bar, les conversations allaient bon train autour des verres, comme d'habitude. L'alcool d'avant-guerre côtoyait la liqueur de maïs et les autres boissons plus ou moins douteuses et tout le monde blablatait. Tout le monde, sauf une personne. Un colosse aux longs cheveux noirs, assis au comptoir, devant son verre. Les locaux savaient qu'il venait de Polis, mais personne n'avait osé lui parler vraiment. Avec ses airs de Raspoutine réincarné et surtout son énorme véhicule militaire, on comprenait pourquoi : tout criait chez cet homme qu'il ne fallait pas lui chercher des crosses. Tandis que tout le monde vaquait à ses occupations, la porte du bar s'ouvrit brutalement, laissant apparaitre une petite adolescente blonde qui couvrit vite le brouhaha ambiant d'un simple cri.



- Tonton Ariman ! J'ai du boulot pour toi !
avatar
Boogeyman
Le MJ sous ton lit

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 06/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Ariman le Ven 12 Mai - 1:48

Ariman avala un gorgée de son breuvage et fit tout suite la grimace alors que l'alccol brulait la blessure dans sa bouche.

Ariman avait beau être un ingénieur et un adepte de la robotique, il y avait pas beaucoup de monde en ce moment qui avait besoin d'un Rigger. Pour arrondir ses fin de mois Ariman faisait le toubib. Il pouvait se le permettre vu qu'il avait commencer Médecine avant d'avoir son accident et commencer à trifouiller les machines plutôt que les gens. Mais il arrive parfois que les patient qui acceptaient de ce faire opérés soient quelques peu remuant surtout les ogres souffrant d'une rage de dents et aux poings plutôt lourd. Après l'opération et après avoir eu petit dédommagement en plus d'être payé pour une molaire, Ariman était aller au bar s'anesthésier la mâchoire mais pas trop. Boire n'était pas trop son truc disons que c'était un truc thérapeutique avant de mâcher du clou de girofle pour passer la douleur.

Néanmoins même en faisant le toubib l'allure d'Ariman donnait pas vraiment envie au gens de le consulter. Faut vraiment avoir mal ou être désespérer pour venir le consulter sans compter la concurrence. Depuis la catastrophe nucléaire les Sable ou il c'était réfugier avait eu sa population tripler causant quelques soucis aux marchands. Guz Torbal le boss du coin semblait être néanmoins un chef compétent et suffisamment influent pour que sa communauté reste en ordre malgré l'afflux de migrant dont Ariman faisait partie.

Ariman bus une nouvelle gorgée quand la porte du bar s'ouvrit et laissa entrer Orendi enthousiaste lui annonçant bien haut qu'elle lui avait trouver du travail. comme Ariman Orendi était originaire de Polis et par le sang elle était la nièce d'Ariman. Le problème c'est Ariman n'avait pas vraiment prévus qu'elle l'accompagne dans sa fugue. Orendi était logiquement promis à un brillant avenir au seins de Polis. Le frère d'Ariman en était d'ailleurs une des huiles dirigeant la ville. Quand Ariman c'est enfuis avec armes et matériel il avait compris bien trop tard que sa nièce avait jouer la passagère clandestine en compagnie de ses drones.

Maintenant que toute la haute ville de Polis était partie dieu sait où Ariman était bien obligé de veiller sur sa nièce bien qu'il l'ai grondé après qu'il c'est rendu compte de sa présence. Par chance Ariman et Orendi s'entendait bien avec des parents absent à cause leur activités, Orendi c'était rapproché de son oncle et avait eu du mal à supporter la Xénophobie ambiante qui régnait à Polis. Outre cela Orendi avait un caractère plus sociable et arrivait souvent à trouver la clientèle à Ariman ou pour elle vu son expérience en magie. Ariman avait même appris quelques truc grâce à elle.

Vu l'enthousiaste qu'elle montrait le boulot semblait sérieux.


- Oh ? A t'entendre cela as l'air du lourd ? J'espère que c'est pas encore de la médecine. Mon dernier client as été insupportable. Dit il bourrus mais pas trop. Orendi savait que Ariman acceptait tout emplois mettant en valeur ses compétences. Pour vivre ils avaient besoins d'argent et pour obtenir du pognon il faut bien bosser ou avoir des contacts.

- Bon ! Dit moi tout et combien il paye ? Demanda t'il.
avatar
Ariman
Grain de sable

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Boogeyman le Sam 3 Juin - 0:02

- Non, c'est pas de la médecine. Je cherche plus ça depuis cet ogre. Par contre, c'est pour tes robots cette fois !


Orendi. Ariman avait eu une sacrée surprise quand, arrivé aux Sables, il avait découvert sa nièce roulée en boule dans le coffre du Marauder contre le drone Hammer ! Mais après sa bougonnerie initiale et le classique "Que vont dire tes parents ?", l'homme aux drones fut bien content de trouver cette petite. Orendi était jeune, mais sa tchatche et son air de gamine innocente lui ouvraient des portes qu'Ariman n'aurait pas imaginé. Au départ, seuls ses talents de dentisterie étaient mis à profit, mais cette fois-ci, il semblerait que le mechromancien mettrait son talent robotique à profit. Ariman s'était trouvé un allié de poids.


- J'ai entendu des gens près du comptoir des nomades discuter d'engager une protection pour surveiller un deal hors de la ville. Je me suis permise de lâcher ton nom et tes capacités. Ca me parait pas extra-légal, mais si c'est pas autorisé, je parie que ça paye plus ! Avec ton robot-tank et ton robot volant, je pense que ce sera parfait !


Restait à voir si l'homme aux robots allait accepter de faire des activités pas très légales en échange de billets verts, mais vu la situation, faire la fine bouche était exclu. Orendi dirigea son tonton près du comptoir des nomades où, devant le bâtiment, une orc à lunettes portant une approximation de tailleur rapiécé fumait un grossier cigare tout en lisant un calepin. Voyant arriver Orendi, elle rangea le bloc-note dans une de ses poches, non sans exhaler un nuage de fumée


- Petite, je t'ai dit de-ah ouais. C'est vous le type qui est arrivé dans cette grosse bagnole militaire, nan ? Je croyais pas la gamine, mais quand je vous vois... Vous v'nez pour cette histoire de deal ?
avatar
Boogeyman
Le MJ sous ton lit

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 06/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Ariman le Sam 3 Juin - 0:51

Pour une fois Orendi avait déniché un boulot intéressant que du boulot médical. Ariman la suivis donc tiré par sa nièce au comptoir des nomades. C'était la première fois que Ariman y allait. Il paraitrait que de grosse transaction se faisait ici et occasionnellement recrutait des mercenaire pour des missions de surveillances de gros convois quoique Ariman soupçonnait aussi d'autre deals plus ou moins légaux néanmoins vu l'état du monde actuellement le terme de la légalité n'avait plus vraiment court. Il avait appris que la seule loi qu'il existe c'est celle de faire pas chier ton voisin si tu veux pas avoir des emmerdes surtout dans une communauté. Ne connaissant pas tout du monde extérieur Ariman avait préféré se tenir à carreau et s'acclimater histoire de ne pas faire de gaffe en faisant un job calme mais il est vrais qu'il avait hâte de montrer toute l'étendue de ses compétences à condition de trouver le bon employeur.

Une fois arrivé au comptoir Ariman rencontra une Orc en tailleur qui avait vu des jours meilleurs mais qui semblait montrer que cette Orc avait une certaine respectabilité et certainement de l'argent à dépenser. Quand elle vis Orendi elle eu un air agacé mais interrompis la leçon qu'elle comptait faire à la jeune magicienne quand elle vis Ariman. Elle fut limite surprise qu'elle connaissait si bien le nouveau venu au sable qui faisait le dentiste enfin surtout son véhicule. Ariman hocha la tête quand l'Orc lui demanda si il venait pour le deal en question.


- En effet ! Ma nièce m'as expliquer que vous recherchez une certaine protection pour un deal et cela entre dans mes capacités d'après ce que Orendi m'a expliquer. Néanmoins j'aimerait en savoir ou du moins l'essentiel si vous tenez à garder la nature de votre deal secret. Dit Ariman qui signifia à l'Orc qu'il était là pour travailler et sans poser des questions indiscrètes et respectant le secret professionnel de ses employeurs.
avatar
Ariman
Grain de sable

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Boogeyman le Mer 21 Juin - 1:56

Lâchant un nouveau nuage de fumée dans l'air ambiant, l'orc jaugea une nouvelle fois Ariman avant de lui tourner le dos, l'invitant à le suivre d'un geste de la main. Ariman, flanqué d'Orendi, suivit l'orc dans un des bâtiments du comptoir des nobles. Un simple bureau tout ce qu'il y avait de plus classique, avec un bureau couvert de paperasses en tout genre ainsi qu'une boite de cigares et un cendrier contenant d'autres cigares déjà fumés ainsi qu'une lampe de bureau, une chaise, quelques casiers rouillés et une misérable ampoule au plafond éclairant le tout. Le temps que l'orc se vautre sur sa chaise, Ariman put remarquer deux détails. Premièrement, comme dans tout bureau digne de ce nom, une petite plaquette de tôle peinte indiquait que ce bureau appartenait à "Murbula Gro-Bargrakh, responsable logistique" ; avec un nom pareil, il n'y avait pas de doute que l'orc ne squattait pas le bureau d'un collègue. Deuxièmement, la "responsable logistique" se baladait avec un revolver mastoc à la ceinture ; au moins du .44 Magnum, à première vue. Arme d'autodéfense ou outil de motivation des employés ?

Après qu'Orendi ferma la porte sur un geste de main de leur commanditaire, l'orc remplit la pièce de fumée grisâtre en exhalant un nouveau nuage de fumée de tabac et ouvrit la boite de cigares, qui contenait bien sûr quelques barreaux de chaise ainsi que des allumettes, à l'attention du barbu, avant d'expliquer la mission potentielle. L'orc parlait d'un ton professionnel très ferme et sec ; le genre qui ne perdait pas de temps et qui était rude en affaires.



- Je vais aller à l'essentiel : j'attends une livraison "spéciale" de New Vegas dans la nuit et il risque d'y avoir des trouble-fête. Votre job, c'est de vous assurer que cette livraison se passe bien. Il y a 1000 dollars sur la table pour vous si cette livraison se fait sans encombre. Des questions ?


Clair, net et précis. On ne pouvait pas faire plus spartiate comme description.

Murbula:

avatar
Boogeyman
Le MJ sous ton lit

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 06/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Ariman le Mer 21 Juin - 15:59

Ariman accepta poliment le cigare mais il ne fuma pas par égard pour sa nièce dans la même pièce et il préférait fumer à l'extérieur. Par contre il écouta attentivement de ce que voulait Murbula. Il fallait dire que la paye était plus intéressante que ce qu'il gagnait en faisant le dentiste mais Ariman avait certaines questions à poser. Le travail était donc un travail de surveillance et donc c'était dans ses cordes mais tout travail de surveillance et de protection nécessitait un maximum d'informations sur la nature du terrain ou Ariman allait mettre les pieds et les éventuels opposants.

- A moins que vous dites le contraire la nature du colis ne m'intéresse pas tant qu'il vous est livrer en bon état. J'ai effectivement quelques questions. La première est ou aura lieux votre rendez vous en zone urbaine ou en plein désert le fait de le savoir me permettra d'établir une stratégie défensive efficace en cas coup dur. La seconde question est que es que je devrait récupérer ce colis moi même ou es que je serais accompagné ? En effet si je doit récupérer ce colis de Vegas avec seulement mes moyens il faudra bien que je vérifie la nature de ce colis pour vérifier si c'est bien ce que vous voulez. Dans le cas ou vous avez engager d'autres personnes ou que vous employer en plus de moi des personnes de confiance pour vérifier la nature de ce colis ce qui est compréhensif vu que nous sommes moi et ma nièce de nouveaux venus combien de personnes m'accompagnerons et quel sont leur spécialités respective. Vous savez déjà par le biais de ma nièce ma spécialisation en tant que contrôleur de machine et de tacticien en ce qui concerne Orendi même si elle est jeune elle est assez experimenté dans le domaine des fluides elle m'as d'ailleurs enseigner quelques rudiments. Enfin dernière question ! Avez vous une idée de la nature des oposant voulant jouer les troubles fêtes ? Demanda Ariman professionnel et posant ses questions à raison pour pouvoir commencer à établir une stratégie défensive pour que ce rendez vous ce passe bien.
avatar
Ariman
Grain de sable

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Boogeyman le Dim 9 Juil - 2:01

Même avec une carrure comme la sienne. Ariman ressentit nettement le coup de coude qu'Orendi lui flanqua dans les côtelettes. Depuis qu'un pyromancien un peu con avait réduit la ville en cendres, la magie n'était pas très bien vue aux Sables. Aussi, révéler tout de go que sa nièce était une magicienne (même peu expérimentée) était une petite boulette de la part du mechromancien. Pas de réponse de la part de Murbula, cependant, donc soit elle n'avait pas compris, soit elle s'en foutait.

Écoutant les questions de son nouvel employé sans sourciller, l'orc prit le temps de réfléchir un peu avant de continuer.



- Le rendez-vous se fera dans le désert à minuit ce soir, à quelques kilomètres d'ici. Je vais vous montrer. Ensuite, j'aurai quelques hommes pour superviser et procéder à l'échange, mais c'est vous qui ferez office seul de sécurité à proprement parler. Je n'attends pas d'ennuis particuliers, et les seuls qui pourraient faire le souk sont ceux qui livrent la camelote au cas où ils s'avèrent plus gourmands que prévu, mais mieux vaut prévenir que guérir.

Ah et de vous à moi... Les mages ont pas une bonne réput' dans le coin depuis quelques temps. Perso, du moment que le travail est fait, je m'en cogne de la magie, mais le hurlez pas partout.



Sur ces entrefaites, Murbula sortit une carte de son bureau et indiqua à Ariman l’emplacement de la transaction : une station-service désaffectée à cinq ou six kilomètres des Sables. Facile d'accès et beaucoup d'espace libre ; le mechromancien aurait toute la place pour agir.
avatar
Boogeyman
Le MJ sous ton lit

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 06/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Ariman le Mer 12 Juil - 18:57

- Ben je pouvais pas savoir. Dit Ariman qui se massa les cotes et c'est vrais qu'il savait pas. Cela fait quand même pas longtemps qu'il était installé au Sable et n'avait pas vraiment pris la peine de visiter l'endroit se cantonnant à son emplacement pour travailler.

En tout cas Murbula se montra suffisamment précise pour indiquer à Ariman le lieu de rendez vous. Une station service désaffecté. Cela tombait bien grâce à cette construction le Mechromancien pourra déployer Marteau et Enclume et même y dissimuler le Marauder dans le garage du bâtiment. Il devra certainement nettoyer l'endroit avant d'y établir sa base d'opération ce qui signifie qu'il devait être plusieurs heures en avances à la station pour pouvoir tout installer et déployer ses drones. Marteau dans la station prêt à attaquer et couvrir les hommes de Murbula en cas de grabuge et Enclume à 300 mètre de distance de la station avec pour objectif d'avertir le Mechromancien de l'arriver des livreurs et prêt à se mettre en mode sniper ou en chasse si Ariman détecte une embrouille. Outre cela il faisait confiance à sa nièce pour qu'elle l'aide et renforce le périmètre de sécurité avec quelques petites surprise magique qu'elle avait dans son sac à malice afin de protéger ses clients.


- Bien je pense que cet emplacement est parfait pour pouvoir y établir une zone sécurisé et un PC mobile. Il va falloir que nous allions sur le lieu de rendez vous plusieurs heures à l'avance pour que je puisse préparer tout cela. Il faut aussi que je vois vos employer afin que je puisse les scanner afin d'éviter que mes machines leur tire dessus par accident quand je les met en mode automatique. Dit il à l'Orc tout en continuant à réfléchir.
avatar
Ariman
Grain de sable

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Boogeyman le Dim 13 Aoû - 4:18

- Comme je vous disais, tant que vous le hurlez pas sur les toits, personne ne vous dira rien. Je vais faire venir les gars pour que vous puissiez faire... Votre truc de roboticien. Soyez juste prêt quand les livreurs viendront. Allons-y.


Sur ces entrefaites, Murbula rangea la carte et sortit de son bureau, faisant signe à Ariman de l'attendre. Quelques minutes plus tard, l'orc revenait, accompagnée de trois lascars à l'air patibulaire portant armes et armures. Impossible pour Ariman de dire si c'était de simples mercenaires embauchés juste pour le job ou des gardes à plein temps, même si la seconde option était la plus probable : Guz Tarbal n'était pas le genre à utiliser des sous-traitants, encore moins pour des opérations qui semblaient se faire sous le radar. Pour quelle autre raison ce deal se ferait au milieu du désert en pleine nuit et pas simplement autour d'une table de négociations, comme une transaction normale ?

- Nous irons tous les quatre. C'est moi qui vais chapeauter le deal, donc vous allez me "scanner" comme ces trois-là.
avatar
Boogeyman
Le MJ sous ton lit

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 06/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Ariman le Dim 13 Aoû - 15:16

Après que Murbula ai annoncé qu'elle serait de la partie et amené trois gars armés jusqu'au dents pour que Ariman puisse les scanner, le Mechromancien ce mis au travail.

En premier Ariman déroula le câble de son ordinateur de poignet et brancha le câble directement dans une des deux prise d'interface loger dans son crâne. Il sortis ses lunettes et sortis le second câble dans une des branches de ses lunettes et brancha la seconde prise. Une fois cela fait il demanda à Murbula de d'avancer et lever les deux bras en croix pour que Ariman ai ses donnée morphologique et celui de son visage. C'était l'affaire de quelques minutes une fois qu'il en ai terminer avec l'Orc Ariman passa à ses gardes du corps. Ce fut une fois terminé qu'il parla.


- Voilà maintenant que j'ai toutes vos donnée morphologique et vos visage vous ne risquez pas de vous faire tirer dessus par mes machines et vous pourez les approcher sans crainte de vous faire menacer et ensuite vous faire tirer dessus. Dit Ariman.

" A moins que j'en dise le contraire. " Pensa t'il car il prenait toujours des précautions de sécurité. Même si Murbula était assuré de ne pas se faire se tirer dessus Ariman peu très bien modifier les ordres dans ses drones pour transformer Murbula et ses sbires en cibles prioritaire au moindre coup tordu de leur part sur lui ou sur sa nièce. Outre cela si Ariman devait passer l'arme à gauche son interface enverrais un message à toutes ses machines qui auront pour objectif d'éliminer toute menaces sur Orendi et obéir uniquement à sa voie.

Le Deal était louche et Ariman en avait conscience mais bon il avait accepter le travail et si Murbula est réglo avec lui le Mechromancien le sera aussi.


- Parfait ! J'aimerais être présent sur les lieux au plus tôt afin de préparer le terrain pour la rencontre et aussi vu votre présence assurer votre sécurité au maximum en complément de vos gardes du corps. Une rencontre qui est risqué c'est comme préparer une pièce de théâtre. En fonction de la disposition du garage il va falloir déterminé ou je vais placer mon engin blindé ou votre véhicule va être placé ainsi que votre disposition sur le terrain et ou les gens que nous allons rencontrer vont ce mettre. Je sait que vous êtes des professionnels pour les coups dur les gars mais j'ai une longue expérience en matière de stratégie ou mes machines ont collaboré avec des soldats. Dit Ariman qui après avoir transmis ses donnée à ses drones se débrancha.
avatar
Ariman
Grain de sable

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme aux robots

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum