Du froid au chaud

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mar 28 Juin - 0:39

- RRRRRRG ! CHAAAUD ! Grinça Jack d'une voie profonde alors qu'il marchait au bord de la route. Cela faisait trois jours que le Locuste avait quitté les froide terre du nord pour rejoindre ce désert de poussière en train de suivre une route défoncé en endommagé. Malgré le fait qu'il se reposait plus le jours et marchait la nuit pour plus de commodité Jack n'arrivait pas à profiter de la fraicheur nocturne à croire que le désert concevait la chaleur de la journée. Vérifiant le contenus de son sac Jack fit la grimace il avait pas beaucoup à manger à peine un tiers d'eau et sa chasse dans ce désert c'est montrer assez décevante. Un lézard à manger et pas bien gros en plus. A ce rythme là il allait devoir dérouter son trajet pour essayer de trouver une proie ou une zone humide au minimum avec une chance de trouver de quoi boire en en creusant la terre et la poussière.

Selon cette carte cette route devait mener à une ville par contre n'étant pas un connaisseur du monde extérieur Jack n'avait aucune idée si cette ville était encore un endroit en ruine ou une zone habiter en tout cas il y avait une chose certaine. C'est surement ici que ce trouvait la reine qui fut enlever à sa ruche d'adoption et l'assassin de son mentor. Jack avait obtenus une information sur un pillard qui était tomber entre ses griffes quand il as commencer sa traque. Il avait du le travailler au corps et se montrer persuasif mais il avais finis par obtenir l'identité de la personne qu'il traquais à cause de la marque de serpent appliqué au fer rouge sur ses victimes. Un nommé Hydra leader d'un gang de mercenaires qui sont en charges de sales boulots pour le comptes de gangs ou de criminels du peu que Jack savait sur le monde. Sa façon de faire est tout à fait particulière, car à chacune de ses rafles il laisse sa marque avec son symbole, un serpent, afin de répandre sa réputation à travers le monde. Le type était cruel et les humains avaient peur de lui par contre il avait fait une grosse erreur d'énerver Jack qui depuis des semaines le suivait à la trace avec une obsession fanatique de retrouver la reine de sa ruche. Par contre le fait qu'il était à pied ne lui favorisait pas la tache.

Jack grogna quand il vis une lumière au loin. Visiblement il était pas très loin de la ville de la carte et elle semblait habité. Enfin faut voir si c'est bien une ville. La lumière était pas très lumineuse en fait.


avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Mer 29 Juin - 22:40

Marchant dans la nuit et n'étant guère gêné par l'obscurité, Amon fit une pause pour regarder le contenue de son sac après avoir aperçu cette faible lueur à l'horizon. Sortant la carte, il ne saura pas trop où il est, lui qui normalement ne se perd jamais dans les souterrains est un peu perdu à la surface, tout comme il a eu cette sensation de vertige pendant les trois premiers jours quand il a gagné la surface.

A l'intérieur de ce sac, il y a le minimum nécessaire. Une outre d'un litre d'eau, une arbalète lourde et une petit carquois de cinq carreaux, le bon gros couteau de chasse d'ogre (c'est à dire une lame de cinquante centimètres si on se fit au gabarit d'Amon) dans son étui, une carte de l'Amérique du nord et une boussole et 210$ trouvé sur le pillard qu'il a "interrogé". Rajoutons à ceci une bague "grossière" mais d'origine Locuste brisé qui servait à contrôlé une nuée de parasite quand Amon était général, brisé par un de ses Arzarks lorsqu'il a tenté tenir assez longtemps pour permettre à sa Reine et sa loge de s'enfuir avec sa garde rapproché lors de ce funeste jour. L'objet est inutilisable, Jack sait qu'il est possible à un enchanteur même de la surface de le réparer mais jusque là, il n'a jamais eu le temps ni les moyens de se renseigner davantage.


Bague de contrôle des nuisibles:

Remballant ses affaires, le Locuste se remit en route, marchant de nouveau dans cette direction. Après une nouvelle heure de marche dans l'obscurité la plus complète, il verra enfin à ce quoi il a à faire, une sorte d'avant poste tenu par des hommes armés, rien à voir à ce que le docteur ou sa fille a mis en garde puisqu'il n'y a pas un semblant de drapeau des Etats Unis dans les environs (en bref, l'unité humaine). Espionnant derrière un rocher, cet avant poste est composé très certainement d'un groupe électrogène vu le bruit des environs, groupes électrogènes qui alimente plusieurs lampes pour éclairer les environs. L'endroit aux alentours, il n'y a que quelques malheureuses ruines et le bâtiment est un peu à part pour éviter les mauvaises surprises et n'est là que pour servir de ravitaillement vu les deux véhicules (un pickup et un vieux 4X4) et les quelques caisses de provisions. Deux hommes sont sur ce toit délabrés, surveillant les environs, déplaçant par moment les sources de lumières alors que trois hommes sont en bas en train de discuter. Le sujet de conversation, Jack aura du mal à l'entendre avec le groupe électrogène à une quinzaine de mètres de lui mais le sujet porte sur une récente invasion.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mer 29 Juin - 23:58

Jack fronça les sourcils en voyant cela. Il ce méfiait et c'était logique. Son mentor et la reine lui avait parler souvent de gens qui aimait pas les gens diffèrent de lui et même tuait. Ils arborait souvent une bannière bleu, rouge, blanche avec des étoiles dessus. Ici pas de bannière mais l'attitude de ses gars faisait penser à Jack les mercenaires qu'il traquais.

- HYDRRRRRA ! Grogna Jack dans sa barbe avant d'ouvrir les oreilles. Les humains les plus proche de sa cachette parlaient d'une invasion mais Jack n'arrivait pas à comprendre les détails. Il était encore un peu trop loin car des humains étaient en train d'éclairer la zone du haut d'un bâtiment avec un projecteur. Jack entendait d'ailleurs le bruit d'une machine. Il devait fournir de la lumière.

Se cachant derrière son abris Jack se mis en condition pour contrôler sa respiration sortis les griffes et se mis creuser le sol pour s'enfouir dans le sable ou plutôt nager dessous. L'avantage avec le sol de la surface c'est qu'il était bien tendre et les Locuste étaient nés non seulement pour se battre mais aussi creuser. Jack grace à son entrainement se mis en condition d'apnée alors que son corps s'enfonça dans le sable tendre et se mis à avancer vers le bâtiment en se servant du fait qu'il était recouvert de plusieurs centimètres sable comme moyen de camouflage. Vu que les humain étaient dépendant de leur machine pour avoir de la lumière Jack devait en premier arrêter cette machine afin d'avoir un avantage grâce à l'obscurité et sa capacité de voir dans le noir. Alors qu'il progressait il compta mentalement les mètres qu'il avait parcourus jusqu'au bâtiment. Au bout de 15 mètres Jack sortis prudemment la tête du sable afin de reprendre son souffle et voir si il était arrivé prés du bâtiment.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Mar 5 Juil - 15:39

Jack ne s'inquiéta donc pas des projecteurs tant qu'il était sous le sol, ne cherchant donc pas à les éviter dans un tel cas. Il devra tout de même ressortir plus tôt que prévu en tombant sur une partie en béton car même si il peut le creuser en le détruisant avec ses poings, il risque de perdre toute chance d'infiltration car tout sauf silencieux. En ressortant, opération qui aura pris plus d'une minute là où il n'aurait fallu qu'une quinzaine de secondes à pieds en sprintant un coup, il pourra attendre longtemps la conversation car elle aura fini depuis maintenant quelques temps, chacun des hommes ayant repris sa ronde. Ne s'attardant pas à cette endroit trop longtemps sans prendre le risque de se faire voir, il se plaqua contre le mur de l'édifice, près d'une fenêtre barricadé où il ne verra que pas grand chose. Pour être un peu habitué à la technologie de la surface, il verra tout au plus une radio de communication sur une table et l'ombre d'un homme un peu plus loin.

Pas signe des deux énergumènes à l'extérieur, la ronde mettant quelques temps à se faire. En regardant au coin du mur, l'un des hommes est de dos, regarda,t la pénombre au loin et plus exactement dans le vide. Il est prudent, fait seulement son travail mais n'est pas pour autant en alerte. Juste que son boulot a tendance à un peu le crisper et il y a de quoi : si il y a une invasion quelconque, Amon ne peut pas lui reprocher ce genre de comportement. Les rondes c'est chiant, être en alerte 24 heures sur 24 est impossible et pourtant la moindre erreur peut se payer très cher.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mar 5 Juil - 19:58

Jack sortis une de ses lame à lancer. C'était des lame locuste ayant curieusement l'aspect de Kunai ninja peu aiguisé et d'une forme triangulaire ses lames étaient toutefois équilibrée pour le lancer et aussi mortelle qu'une balle. Un Locuste assez entrainer peu perforer un crâne avec assez de facilité. Jack en avait garder quelques un dans sa fuite en plus de son poignard. C'était une arme silencieuse et réutilisable même après usage.



En silence concentré et profitant que le garde soit de dos Jack lança sa lame visant un point vital qui s'avérait une zone situé entre l'arrière du crâne et le cou autrement dit le tronc cérébral de sa cible. Un seul coup bien placé sectionnant le tronc équivalait à une mort instantanée et sans douleur comme si la lumière venait de se couper et pour un observateur non attentif et si Jack ne ratait pas son lancer on pourrait croire que le garde avait fait un malaise ou une chute.

Une fois son forfait fait et si il ne ratait pas Jack essaya de grimper l'immeuble ou se trouvais les deux gus au projecteur mais vu sa taille et son poids il lui fallait une zone assez solide. Jack était agile mais aussi très prudent le bâtiment semblait en mauvais état et Jack ne voulait pas faire d'erreur même si ce bâtiment était pourvus de prises. Il manquerais plus qu'il se face repérer à cause d'un mur qui s'effondre au plus mauvais moment.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Mer 6 Juil - 18:48

Le kunai traversa une partie de la gorge de son adversaire avant que celui s'écroule dans un gargouillis peu appétissant. Pour une arme qui est surtout faite pour blesser et affaiblir son adversaire, se voir traverser une partie de la gorge, ça casse tout le côté raffiné de ce type d'arme ! Enfin de compte ça ne passera pas trop pour un malaise ce genre de chose, la prochaine fois il devrait essayer un caillou pour ce genre de chose car vu le physique du Locuste et son entrainement, il en ait capable. Le bon côté, si il déplace le corps, à moins que son collègue ait un sacré vice de braquer sa lampe torche sur le sol quand il patrouille il ne verra pas la trace de sang. Les endroits pour cacher le corps ne manque pas dans les environs tant qu'en face ils ne décident pas de faire une fouille complète des environs, le rocher pas loin fera l'affaire, le projecteur n'éclairant de toute façon pas son autre face. Cette opération ne lui prendra que 10 secondes tout au plus, pouvant se permettre de faire un peu plus de bruit.

Le bâtiment est assez solide puisque c'est du bon vieux béton et les décennies d'abandon feront qu'il y a de quoi avoir des prises. Le second étage est seulement composé de quelques couchettes que Jack verra à travers la seule fenêtre barricadé de quelques planches moisi. Il ne faut pas se leurrer, la fenêtre n'est pas condamné contrairement à celle du dessous : c'est un poste de tireur. De là où il est voit malgré tout rien. En remontant un peu plus haut, il aura accès aux toits. Pas de discussions entre eux pour le moment mais si ils n'ont pas bougé, ils sont belle et bien là, quelques parts. Vu la largeur du toit, le Locuste peut faire une attaque surprise : si le premier est près il n'aura pas le temps de voir la mort arrivé là où le second n'a de toute façon pas la main sur la crosse de son arme.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mer 6 Juil - 21:07

Après avoir cacher le cadavre et récupérer sa lame Jack se dirigea vers le bâtiment non sans esquisser un rictus de mécontentement envers lui. Même si il avait tuer le garde son lancer n'était pas parfait. Jack c'était un peu encrouter. Il faudra qu'il fasse mieux la prochaine fois et s'entrainer un peu histoire de reprendre la main.

Après avoir grimper le bâtiment Jack leva la tête et vis de là ou il était accroché les deux types lui tournant le dos et surveillant du mauvais coté. Ce campant bien sur ses pieds et prenant appuis Jack bondit dans les airs sans un mot et sans trop de bruit hormis un bruissement que émis ses vêtements.

Quand Jack atterris ce fut sur les deux gardes. Sa main s'abattis sur la tête du premier garde et envoya une onde de choc dans son crâne qui eu pour conséquence de réduire son cerveau en bouillis comme si il avait été passer au shaker. De son autre main Jack fit ensuite volte face pour envoyer un atémi au niveau du cou du second garde avant qu'il ai le temps de hurler et avec une bonne force pour lui écraser la gorge et lui briser le cou. Une fois les deux gardes mort il dégaina son poignard et sectionna le câble du projecteur d'un coup bien placé.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Sam 9 Juil - 14:47

Pendant le saut qui ne dura pourtant qu'une seconde, Jack pourra voir ses ennemis : un humain et un orc. L'humain le verra arriver, regardant dans sa direction à ce moment là mais n'aura pas le temps de réagir, sa main se grattant les cheveux à ce moment là plutôt que de toucher à son révolver qui est dans l'étui de sa ceinture. Jack l'enverra dans les sacs de sables sur le toit, l'homme étant inerte, certainement dû à un cerveau passé au rouleau compresseur. L'orc lui ne verra même pas arriver sa mort, une partie de sa tête explosant lorsque le point traversa la gorge. Amon Jack a été entrainé pour se battre contre des créatures qui font parfois deux fois sa taille en plus d'être bien souvent composé de roche. Pas pour rien qu'une partie des Locustes se font fait anéantir quand en face c'est une nuée de Arzarks qui attaque, eux qui ont jusque là été spécialisé pour affronté des adversaires imposants et puissants et souvent très peu nombreux. Libre à Amon la façon dont il doit voir sa défaite mais c'est à cause de la tradition qu'ils sont dans une telle situation : ils auraient les premières mitrailleuses de l'histoire que leurs situations auraient été bien différentes.

Oui, même ça aurait été largement suffisant:

Pour en revenir à la situation, même si le Locuste a fait du bruit en retombant sur le sol, personne ne semble s'en inquiéter en dessous. Coupant le câble, le projecteur cesseront d'être alimenter et c'est ce qui posa le plus du question en bas.

"Merde, ça a disjoncté ou quoi ?"

La voix ne vient pas du second garde mais de l'opposé En regardant, il semblerait qu'un autre humain était en train de bricoler le moteur d'un des véhicules. Plus de lumière équivaut à ne pas pouvoir bosser. N'attendant pas de perdre une seconde, Jack verra une ouverture sur l'un des toits pour rentrer à l'intérieur du batiment, à moins qu'il veuille s'occuper des deux dernières personnes à l'extérieur en profitant de l'obscurité là où lui n'est aucunement gêné.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Sam 9 Juil - 17:35

Jack élimina les deux gardes du toit. Après qu'il ai trancher le câble du projecteur le Locuste entendis un juron et se dirigea vers la zone opposé du toit profitant du fait qu'il était invisible dans l'obscurité et prenant son arbalète. Jack vis un humain qui était en train de réparer une de ses machines roulante appeler automobile et il était handicaper par l'absence de lumière. De là où il était Jack pouvait tenter un tir mais cette fois vu la distance Jack préféra l'arbalète au couteau non pas qu'il était pas capable de lancer un couteau à cette distance mais l'arbalète était une arme plus précise.

Le mécanicien était encore planté en face de son véhicule ce demandant ce qui ce passe Jack pris tout son temps de viser et tira un carreau mais cette fois il ne chercha pas à tuer sa cible mais à la blesser grièvement pour que ses cris attire l'attention et fasse venir d'autres éventuels ennemis. Autrement dit ce garde allait lui servir d'appâts et il en voulait au moins un vivant pour pouvoir l'interroger. Après avoir tirer Jack ce planqua pour recharger son arbalète et se remis en position pour tirer sur le prochain garde qui viendra voir ce qui ce passe.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Dim 10 Juil - 16:48

Le fait qu'il y ait plus de sources principales de lumières autour du batiment fait que ça a éveillé les soupçons de certains bien avant que Jack ne tire. Si le mécanicien, pas assez sur ses gardes, se prendra un magnifique carreau dans la cuisse, laissant échapper un cri, Jack verra le second garde qui faisait sa ronde se coller directement près du mur du bâtiment et surtout près de la source de lumière à l'intérieur. La suite, le Locuste sera désagréablement (ou agréablement, ça dépends du point de vue) de l'organisation de ses hommes : personne ne sortira mais sont cloitré près de la porte. Difficile d'évaluer le nombre à l'intérieur mais ils sont minimum deux, trois grand maximum.

"Bart ça va ?"
"Putain ça fait mal ! Je crois que c'est un carreau."
"Oui il va bien... Reste planqué un moment et reste sur tes gardes. James, Théo, surveillez l'extérieur."

Si c'est bien aux gardes de la ronde qu'il s'adresse, ils n'étaient bien que deux mais le dernier a eu l'intelligence de ne pas répondre pour dévoiler sa position, même si Jack la connait. Quand au mécano, le locuste le verra se trainer hors de vision, près de l'avant du véhicule. La suite est un peu plus intéressante puisque ceux de l'intérieur lanceront près de l'entrée un torche éclairante rougeâtre pour y voir un peu plus clair dans cette zone. Le Locuste est aussi certains que ça bouge et ça chuchote à l'intérieur, des ordres plus directs qui n'ont pas besoin d'être hurler.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Dim 10 Juil - 18:18

Jack compris que ses humains étaient loin d'être stupide. Par contre ils n'ont pas encore calculer que le Locuste était juste au dessus d'eux et pas à l'extérieur du bâtiment. Jack rangea son arbalète et se dirigea vers ses précédente victimes qu'il décapita avec son gros poignard. Jack avisa aussi un gros parpaing au milieux des débris du toit qu'il pris et soupesa pour estimer son poids. Il y cala les deux têtes dans les trous du parpaing. Hochant la tête satisfait de son travail Jack revins vers sa zone. Une grenade éclairante avait été lancer éclairant la zone mais d'en haut Jack était encore invisible.

Le garde était toujours prés du mur prés de la porte éclairé. Ils étaient encore plusieurs à l'intérieur mais semblaient garder leur sang froid. De là ou était le garde il était difficile pour Jack de le viser avec son Arbalète il avait une chance sur deux de rater. Par contre la chute d'un gros débris dans une bonne position cela pouvait marcher un peu mieux. Sa prochaine attaque était aussi psychologique qu'il réussit ou qu'il loupe il comptait aussi sur la peur qui pouvait être une arme efficace malgré la maitrise et la discipline de ses humains surtout avec l'aide de deux tête tranchés.

Jack regarda en bas le garde était toujours prés du mur son arme braqué en dehors du camp. Parfait. Jack visa en prenant compte du vent et prenant son temps et lâcha ensuite son paquet sur le crâne du garde visible en contrebas. 19 kg de béton plus deux tête de 2 kg soit 23 kg tomba droit sur le garde. Jack regarda le résultât et allas à l'opposé du bâtiment pour redescendre rapidement par le mur en escaladant. Les gardes allaient certainement monter en haut pour voir ce qui ce passe et il valait mieux que Jack disparaît pour mieux provoquer une réaction de paranoïa et attaquer quand ils s'y attendrons le moins.


avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Mer 13 Juil - 21:26

Un craquement du béton se fit entendre avant de le lancer sur la position approximative de l'homme. Jack sera surpris qu'il l'ait entendu, voyant son arme bouger une fraction de seconde en bas. Il se prit le bloc de béton sur le coin de la tronche. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir mal visé mais il a survécu par on ne sait quel miracle. Par contre si il survie après ça, il y a des chances qu'il reste gâteux ou paralysé (ou les deux) pour le restant de sa vie. A croire que Jack s'est découvert une passion à laisser des paraplégiques derrière lui.

Par contre il aura une mauvaise surprise en voyant arriver à l'entrée un nain armé d'un fusil mitrailleur -la mauvaise connaissances en arme lui permettant de ne pas en savoir plus- le viser et s'apprêtant à tirer. Il sait que si il le fonce sur lui, le nain ne le loupera.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mer 13 Juil - 22:03

Jack avait sous estimer ses humain il avait visiblement été repéré bien que invisible sur le toit ils avaient quand même réussit à déterminer sa position et envoyer quelqu'un ensuite.

Au moment ou Jack s'avançait vers l'autre extrémité du building un humain de petite taille et armé d'une de ses armes que le Locuste n'aimait pas débarqua et bien que surpris de le voir il le braqua ensuite prêt à lui tirer dessus. En avançant Jack était à côté d'une cheminée métallique rouillé qui s'avérait être l'entrée d'une conduite de ventilation et un climatiseur hors d'usage.

Avisant la conduite métallique Jack concentra toute son énergie et frappa le climatiseur et le gros morceau de métal qui faisait office du début de la conduite afin de l'arracher de ses fixations et le catapulter droit sur le Nain afin de l'écraser sous l'impact. Jack se jeta ensuite sur le coté après son coup de pieds pur se mettre à couvert derrière un muret pas loin si jamais le Nain ai eu le temps de tirer dans sa direction.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Jeu 14 Juil - 19:34

Le nain ne va pas chercher à comprendre et il fera feu au fusil-mitrailleur sur le climatiseur, en sachant que dans les balles qui l'atteindront, certaine vont passés à travers. Sur le principe, l'idée est bonne, même Amon qui n'a pas l'habitude de la puissance des armes à feu le comprendra en voyant une balle lui passer à côté après avoir traversé deux couches de ferraille et éviter le ventilateur. Dans la réalité ça ne se passera pas du tout comme ça puisqu'après trois balles de tirer, c'est un "tic" suivi d'un "et merde!", le locuste ne pouvant pas s'empêcher de regarder à ce moment là en ne comprenant pas très bien la situation du moment -et il y a de quoi- voyant le nain emmerder avec son arme avant de la jeter par terre pour sortir une machette assez large et grande d'une soixantaine de centimètres. En bref, son arme à feu, elle vient de s'enrayer !

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Jeu 14 Juil - 20:39

Jack se jeta sur le côté quand une balle siffla à ses côté. Le nain fit de même et le climatiseur s'écrasa dans un bruit abominable à l'endroit où se trouvais mais son arme s'enraya et il fut contraint de la jeter pour tirer une machette. Jack se redressa en fixant l'arme de son adversaire et un sourire carnacier se dessina sur son visage. Jack tira alors son poignard et le couteau format Ogre que le vieux lui avait offert.

Silencieusement il porta le poignard à son cou et fit mine de s'égorger pour envoyer un message à son adversaire et lui signifier qu'il ne ferait pas de quartier avant de pousser un hurlement de guerre terrifiant un Kiai que poussait les Hurlemort Locuste pour se donner du courage et terrifier ses ennemis. Jack chargea ensuite toujours en hurlant.

Le Locuste arriva très vite sur le Nain utilisant toute sa science du combat son entrainement et ses capacité naturelle de Locuste. Il utilisa son poignard pour écarter la machette de son adversaire et planta son couteau dans le lard du nain avant de terminer son enchainement en enlevant sa lame de la machette qu'il écartait tranchant ensuite le cou du nain d'un revers de son poignard suivis d'un puissant coup de pied pour le catapulter hors du building.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Mar 19 Juil - 15:09

Le nain ne montra qu'une demie seconde d'hésitation avant de charger le locuste, demi seconde qu'il aurait pu profiter si il n'avait pas hésiter. Le deux adversaires chargeront ensemble. Le poignard para la machette, là où le couteau frôla de peu le torse du nain. Quand au coup de pieds pour dégager son adversaire, il ne se passa pas tout à fait comme Jack l'espérait. Pour le nain plus. Le coup est amorti par le second bras du nain, lui attrapant le pied au passage. Par contre les quelques craquements de côtes suivi du visage crispé de l'adversaire prouva à Jack que le nain n'avait pas vraiment prévu d'avoir à faire à un adversaire qui frappe aussi fort qu'un ogre. Le nain ne vola pas mais c'est très mal parti pour lui.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mar 19 Juil - 18:36

Au moment ou le nain lui saisit la Jambe Jack avait rengainer ses armes pour avoir les mains libres. Son adversaire était un combattant de valeur mais Jack avait beaucoup plus d'entrainement au corps à corps et si le Nain croyait l'avoir coincé en lui retenant la jambe il avait fait une erreur.

Au moment où le nain brandis son arme Jack bondit dans les airs en repliant son buste. Son autre jambe s'enroula autour du bras du nain et son pied sous sa mâchoire. En tordant son buste Jack tendis ses deux mains et se saisit du poignet armé de son adversaire et se laissa retomber de tout son poids sur le sol avec le nain déséquilibré par le poids en faisant une violente torsion non seulement pour lui forcer à lâcher son arme mais aussi lui briser ou démettre les articulation de son membre en une torsion poignet coude et épaule. Jack se désengagea ensuite d'une roulade arrière en saisissant de la machette en profitant de la douleur de son adversaire et espérant que cela suffise à le faire lâcher prise avant de revenir à la charge et fendre la tête du nain comme une buche avec sa propre machette alors qu'il était face contre terre le bras démis en avant.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Ven 22 Juil - 21:39

Jack n'aura pas le temps de faire de roulade : au moment où le nain sera pris par le cou pour le faire chuter, c'est un "crack" venant de la nuque qu'il entendra. Est-ce vraiment utile de continuer dans un tel cas ? Pas vraiment. Jack récupéra une belle machette très certainement d'origine militaire. De nouveau le calme pendant une fraction de seconde, Jack entendra à peine à "oh shit" en bas, celui en garde ayant très certainement repéré son collègue qui s'est pris du béton sur la tronche. La suite sera un peu imprévu puisqu'il entendra courir ainsi qu'une phrase.

"Qu'est ce tu fous ?"
"On se casse, on va claquer une cinquantaine de fois le temps que les renforts n'arrivent."

Le bruit de portière se fera entendre, Jack regardant de sa hauteur pour mieux examiner la scène. Un demi orc se fait la malle, alors que le blessé tente tant bien que mal de monter. Instinctivement, il se rabaissera quand il entendra plusieurs coups de feu, des projectiles ricochant sur la carrosserie de la voiture. A une soixantaine de mètres, deux éclats de fusils et ils n'y vont pas de main morte puisqu'ils y vont en mode automatique. Par contre l'un des deux semblent très bien tirer puisqu'une bonne partie des dragés explose les vitres et la portière et si le moteur ne démarre pas, c'est que le chauffeur s'est fait descendre malgré la distance.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Ven 22 Juil - 23:16

Jack regarda la machette. Une bonne lame pour une arme de la surface. L'extrémité de la lame est plus lourde que le manche et semblait être équilibré parfaitement pour être lancer comme une hachette. Avisant le fourreau Jack le soulagea du cadavre du Nain.



Ce concentrant à nouveau sur les pillard Jack se saisit de son arbalète et y encocha un nouveau carreau. Ceux de la surface étaient en train de paniquer et comptaient visiblement fuir Jack était bien décider à en tirer un comme un lapin avec son arme.



Au moment ou le Locuste s'approcha du bord des coups de feu brusque se firent entendre. Par instinct de survie Jack se jeta au sol mais les balles ne lui était pas destinés. Le Demi Orc qui était en fuite et était monter dans la voiture c'était fait tirer dessus. Le moteur ne démarra pas par contre Jack sursauta quand le klaxon du véhicule se mis en route faisant un boucan du diable. Après avoir pousser un grognement Jack bâtis en retraite vers l'interieur du bâtiment en rampant non sans fouiller le cadavre du Nain avant. Jack se désintéressa des armes à feu en sa possession. Il pris par contre tout le reste y compris son argent son mentor lui avait expliquer qu'il fallait qu'il ai toujours sur lui ses rondelles et ses images appelés Dollars si il voulait obtenir de quoi manger ou obtenir des objets.

Une fois sa fouille faite Jack entra dans le bâtiment pour l'explorer mais se montra prudent et en alerte pour éviter toutes attaques surprises.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Jeu 11 Aoû - 2:02

134$ se trouve sur lui, un fusil mitrailleur avec un chargeur certainement à moitié plein et un chargeur en en plus. Il y a bien la tenue en cuir rembourré du nain mais elle ne lui servira pas à grand chose. Un peu comme le fusil-mitrailleur où le Locuste risque de passé plus de temps à comprendre comment désenrayé une arme qu'il n'a jamais utilisé. Rien d'autres d'intéressant ne sera trouvé. Il rentrera à l'étage en se rendant compte que ce n'était pas lui qui était visé, le coup de feu ayant cessé.

A cette étage, rien de bien intéressant si ce n'est qu'un frigo et une glacière. A l'intérieur, il y a certainement de l'eau et de la nourriture. Il descendra à l'étage inférieur par un vieux escalier où il y aura plusieurs couchettes de fortune, une table, un jeu de carte. C'est certainement le dortoir et où il trouvera des habits de rechanges, plusieurs vestes, une lampe torche, une lance en fer, une boite de 25 cartouche de .357 magnum ainsi qu'un kit pour nettoyer une arme à feu. Proche de deux couchettes, Jack trouvera deux fois le même livre, comme si ses hommes s'en servait pour trouver le sommeil. Le titre ? Le livre de Mormon. Bizarre, le locuste voyait plutôt la revue porno comme lecture de prédilection chez les mercenaires...

A l'extérieur, toujours pas de coup de feu mais Jack en profitera pour jeter un oeil entre les planches de la fenêtre. Oui, ça bouge à une trentaine de mètres mais c'est trop loin pour que sa faculté de nyctalope y voit clair. Juste que leur déplacement est étrange. Deux individus de taille humanoïde mais l'un d'eux se déplace à quatre pattes après avoir sprinter près d'un renfoncement pour lui servir de couverture partielle. Les deux ont l'air d'être armé de fusil mais ne sont pas à priori menaçant si ce n'est qu'il gagne du terrain. Ils sont séparé par une vingtaine de mètres, certainement qu'il y en a d'autres et qu'ils entourent le bâtiment. Certainement pas des copains de ceux que Jack à tué vu le sort des deux fuyards.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Jeu 11 Aoû - 13:35

Jack n'aimait pas les armes à feu et ne savait pas s'en servir par contre il n'était pas suffisamment bête de la laisser ici. Il pouvait toujours l'échanger ou la vendre. Il pris également le chargeur et la veste en cuir renforcée du nain en plus de l'argent avant d'aller visiter le bâtiment.

Il fit encore quelques découvertes plus ou moins intéressante. Encore des balles, un kit d'entretiens pour arme à feu, une torche (tien c'est assez intéressant si la capacité à voir dans le noir de Jack n'est pas suffisante), une lance en fer (pas terrible mais c'est une arme plus familière qu'un flingue). Jack pris aussi les livres et le jeu de carte pour terminer il fit une razzia dans la glacière pour récupérer l'eau et la nourriture. Une fois son sac bien chargé Jack regarda ce qui ce passait dehors et vis deux silhouette approcher.

Jack vis tout de suite quelque chose d'anormal dans leur démarche. Peu être pas des humains en plus Jack avait le sentiment qu'ils n'étaient pas que deux.

Jack décida de ce planquer dans l'immeuble afin d'attendre que les intrus partent. Il finis par trouver une pièce dans le bâtiment garnis de gravats et de poussière. Jack ramassa une bonne poignée de poussière qu'il appliqua sur ses affaires et s'allongea en se recouvrant de débris. Sa peau grisâtre et semi rocheuse offrait un bon camouflage naturel et Jack savait parfaitement rester immobile des heures et contrôler sa respiration. Fallait espérer que les nouveaux venus ne fouille pas l'endroit en détail.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Ven 26 Aoû - 23:16

Plusieurs pas se feront entendre, Jack verra plusieurs créatures hybrides s'approcher, de nature aquatique pour la plupart mais la chose qui le surprendra c'est surtout leur armement. Voir des "poissons" armé de fusils, ça laisse une drôle d'impression que l'on le veuille ou non.  On ne s'attardera pas sur les armements exacts, c'est limite si Jack comprend qu'elle crache du plomb. Ca aurait été comme les Locustes, même Jack aurait hurlé à l'hérésie, surtout quand on sait que la race fonctionne comme une hiérarchie et qu'il était hors de question qu'un faible utilise une arme, étant souvent relégué à un rôle de serviteurs ou pour les plus chanceux, à un rôle d'érudit car tel est la façon de fonctionner pour le peuple Locuste.

Spoiler:

Par contre le Locuste sera assez surpris du molosse qui marchera derrière lui, mesurant pas loin des 2 mètres 50, tenant une arme un peu plus imposante avec des grenades en bandoulière (ça il sait ce que c'est !), visiblement le chef du groupe puisque c'est lui qui prendra la parole.

Spoiler:

"Sors de là l'inconnu ! Ce soir tu nous a rendu service, il n'y a aucune raison que l'on te veuille du mal et d'accepter notre invitation. Dans le cas contraire, on pourrait te considéré comme un vulgaire pillard et on n'hésitera pas à mettre le feu à cette battisse pour t'en déloger. Je suis Melrick Vaasto, le chef de ce petit groupe."

L'un de ses hommes, où plutôt l'un des poissons si on devait utiliser des propos assez racistes, commença à se diriger vers la jeep avant d'entendre un cri d'un homme égorgé. Si il était question d'envahisseurs et de nuisibles sur la partie de la conversation qu'il a entendu, maintenant il sait de quoi il s'agit.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Ven 26 Aoû - 23:45

Jack réfléchit un instant. Ca fait pas un plis. Il était repérer par contre les créatures voulaient plus causer que ce battre quoique leur chef était un peu sur la défensive ne sachant pas vraiment à quoi il avait affaire. Après quelques secondes de réflexion Jack pris sa décision.

Un bruit de débris se fit entendre à l'intérieur puis Jack sortis à son tour. Vu la tête de ceux d'en face en voyant le Locuste sortir montrait qu'ils en avaient jamais vu un. Jack avait rengainer ses arme ce qui n'empêchait pas Jack de rester lui aussi sur la défensive prêt à dégainer ou à sauter au cas ou on voulait le piéger. Jack leva la main en signe d'apaisement.


- PAIX ! Commença t'il avant de ce désigner sous son nom d'adoption.

- JACK !
Continua t'il avant d'articuler ses mots. C'était un peu dur de parler le langage humain Jack le comprenait parfaitement mais les corde Vocale de sa race n'était pas vraiment adapté pour de longue conversation. Jack fit quand même l'effort de se faire comprendre même si son accent était abominable.

- COMPRRRRRRENDRRRRRRE VOUS PARRRRRFAITEMENT ! Dit il avant de reprendre sa respiration.

avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Obscurité le Mar 30 Aoû - 21:37

Ce n'est pas qu'il a été repéré, le bon sens veut qu'il soit encore à l'intérieur de la battisse quand on ne voit personne en ressortir. Ses "hybrides" ont fonctionné sur le bon-sens, bon-sens qui a fonctionné puisque Jack leur a répondu.

L'hybride poisson près du chef, parlera à voix basse, même si il ne fait rien pour cacher ses dires.


"Je ne crois pas que ça soit un mormons."
"Bien sûr que ce n'est pas un mormon. Avec la tête qu'il a, il l'aurait accueilli avec du calibre."

Il fera signe de baisser ses armes d'un simple geste.

"Je pense pouvoir parler au nom de la communauté du Grand lac Sacrée. Je te souhaite la bienvenue dans notre belle région, même si la situation aurait pu être meilleur. Jack, je te conseillerais de venir avec nous mais rien ne t'oblige à accepter mon invitation. Seuleent tu as l'air étranger à ses terres et il y a de fortes chances que des renforts soient en route. C'est toi qui voit mais je ferais en sorte que tu sois considéré comme un invité et non un intrus. Pour ce que tu as fait ce soir, notre chef Aransor n'y verra aucun inconvénient."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Amon Jack le Mar 30 Aoû - 23:20

Jack hocha la tête et s'inclina pour remercier le chef de ce groupe. Il se détendit lui aussi en enlevant ses mains de ses armes cachés. Il écouta ensuite attentivement Melrick.

Visiblement il avait pas eu affaire à la bande de Hydra mais à une autre bande appelé les Mormons peu être une sorte de secte vu qu'ils se trimbale avec de gros livre parlant d'eux. Melrick mis en garde Jack qu'il se pourrait qu'il y en ai encore qui viennent ici et qu'il n'est pas à l'abris ensuite il l'invita à le suivre mais n'y était pas obligé mais ce serait moins risqué pour lui de venir avec eux que de voyager seul.

Jack hocha la tête pour signifier qu'il avait compris et réfléchit un instant. Il fallait avouer que pour le moment il était un peu paumé. Sa carte n'était pas à jour et plus d'une fois il avait faillis se faire tuer. Pour une fois qu'il rencontre des gens qui n'était pas hostile il allait pas non plus décliner leur offre et cela lui permettra d'avoir une idée sur ce territoire voire trouver un moyen de trouver ce qu'il cherche.


- ACSSSSSSEPTER INVITASSSSSSION !
Dit il en suivant ses interlocuteur non sans avant récupérer le carreau d'arbalète qu'il as laisser sur un des ganger.

Durant sa marche dans le désert à coté des hommes poisson Jack essayera d'entamer une conversation avec Melrick.


- MOI LOCUSSSTE ! Commença t'il avant de désigner le sol.

- VIENS DU SSSSSOUS MONDE ! Dit il en essayant d'expliquer qu'il n'était pas un mutant mais une race de créature souterraine.

Sur un certain point c'était amusant qu'une race vivant sous terre et même pouvant nager dans le sable et creuser la roche rencontre un peuple aquatique et Jack s'en était rendu compte.
avatar
Amon Jack
Bob le vendeur de bagnoles

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du froid au chaud

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum