L'Enfer végétal

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Mer 20 Avr - 20:58

Sierra rouvrit les yeux comme elle put, ses incessantes gouttelettes tombant dans de l'eau la réveillant avec un mal de crâne. Elle est fatiguée, las et à bout de force et pourtant combien de temps il s'est passé depuis la dernière fois qu'elle s'est réveillée ? Aucune idée et sans même regarder dans un miroir, elle sait qu'elle fait peine à voir avec très certainement des poches sous les yeux. La seule chose dont Sierra se rappelle, elle se retrouvait dans une liquide gélatineux et qu'elle a hurler de douleur quand quelques choses lui a extrait les quelques plombs qu'elle avait dans la jambe. Comme réveil, elle a connu mieux, lui rappelant les quelques hommes soumis qui la réveillait sous la couette et qui jouait au petit chien de la miss. La mage blanche sait aussi qu'elle est tombé dans les vapes après ce réveil douloureux, de nouveau plongé dans un sommeil où elle n'avait aucune idée combien de temps il avait pu durer.

Alors que ses yeux s'ouvraient à peine, on sentait que l'on lui donnait quelques choses à manger dans le creux d'une main, sa bouche avalant instinctivement de ce qui semblait être de la pâté. Elle ne mit pas longtemps à comprendre qui lui donnait à manger.


Ta nourrice:

Un Murlock. Sexy top glamour quoi ! Ses créatures mutantes qui vivent bien souvent dans les souterrains, Sierra en a déjà entendu parler. Même si il n'est pas hostile, il retira sa main, se rendant compte que Sierra se réveillait. Alors qu'elle paniquait, commençant à bouger, elle se rendit compte qu'elle était englué dans quelques choses de gélatineux, en dessous d'elle se trouvant une racine assez impressionnante. Des crânes sont présents et la mage comprendra qu'il ne s'agit rien d'autres qu'une repousse de celle que certains égoutiers avaient baptisés Milice. Sierra n'a fait que recréer une repousse en la nourrissant. Autour se trouve quatre Murlocks, se retournant après qu'elle se soit réveillée. Un s'approche de sa "nounou" en adoptant une attitude curieuse.

Milice:


Tu es dans la sève jaune.

La sève est brillante, émétant une faible lueur dorée. Sierra se rendra compte qu'elle est nue et plongé dedans, seulement le haut de son cou dépassant. Dans cette sève, quelques racines sont en intraveineuses dans son corps, celle la gênant le plus étant plongé directement dans sa nuque. La mage avait beau s'être préparé à cela, c'est pire qu'elle ne le pensait. En plus elle est encore épuiser, vider en bonne partie de sa magie.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Mer 20 Avr - 22:56

Pouah, on ne pouvait pas dire que le réveil avait été bien agréable. Se lever à poil, avec le mal de bloc, complètment crevée, pleine de courbatures et baignée d'un truc visqueux. Ce n'était peut-être pas la première fois, mais là c'était encore et toujours sur une toute autre échelle. Le mal de tête, elle pouvait bien en deviner l'origine si la plante qui l'avait enlevée en avait profité pour lui sonder l'esprit plus en profondeur encore alors qu'elle dormait, ou du moins qu'elle se trouvait encore semi-consciente. Ce n'était peut-être pas plus mal que cette partie soit oubliée, d'autant que le reste avant n'était que quelques bribes passagères. Se réveiller fatiguée n'était jamais chose bien plaisante, ça lui rappelait le temps qu'elle avait eu à passer à l'hôpital pour se remettre de son opération, les envies de vomir en moins peut-être, quoique... Ça allait peut-être lui revenir très vite une fois qu'elle se rendra un peu plus compte de ses alentours. Se faire nourrir comme un oisillon passait peut-être encore, mais quand on voyait de qui ça venait, et surtout qu'elle avait aucune idée de ce qu'on lui avait donnée.

Avec comme première vision claire l'un de ces affreux mutants juste devant elle, c'est un cri de mort que Sierra poussera tout en se débattant vivement. Ses mouvements n'accompliront pas grand chose, si ce n'était de se retrouver de l'autre côté du ''bain'' dans lequel elle se trouvait en ayant mit un peu de distance avec le murlock. Elle se rendit vite compte qu'il n'était pas le seul, et c'est de l'autre côté qu'elle battit en retraite pour s'éloigner d'eux à leur tour. Elle émit un grognement de douleur, curieuse de ce vague inconfort qui la prenait. Elle ne tarda pas à en trouver la cause en levant un bras et voir une racine le traverser telle une intraveineuse naturelle. Elle se tâta pour en trouver les autres qui se trouvant, dont l'une des plus grosses au niveau de la nuque. Et oui, elle pouvait avoir un doute sur le futur proche, mais peut-être pas à ce point. C'est tout juste si elle ne se serait pas attendue à être reliée à elle pendant quelques jours et voilà, par contre la présence des mutants avant de quoi la mettre vachement mal à l'aise. Il fallait avouer qu'ils n'étaient pas fort plaisants à regarder. C'était de quoi lui couper sa libido pour quelques semaines au moins.

-Où je suis, c'est quoi ce liquide, et pourquoi je suis à poil!?

Pour toutes ces questions, elle avait un doute sur la raison il fallait avouer, le but de l'exercice était plutôt pour avoir une réponse. Allez savoir si ces choses pouvaient parler, ou si Milice allait être celle à faire l'interprète. Dans tous les cas, elle devait se trouver beaucoup plus loin sous terre à présent. Le liquide, à sa couleur dorée, devait être une sorte de nectar provenant de la plante. Allez savoir par contre quelle en était l'utilité, si c'était pour ses blessures ou une sorte de liquide nourricier, ou alors simplement un truc de plante. Toujours un peu sur la défensive, elle opta pour un rebord de ce bain peu orthodoxe pour prendre connaissance de ses alentours. Il y avait eu signe de sérieux grabuge ici. Pour une nouvelle pousse, elle se faisait franchement plutôt grande déjà. Elle aimerait bien ravoir ses vêtements du coup, car avec les mutants qui la fixait, il y avait de quoi être sérieusement mal à l'aise. Bon, lesdits vêtements ne lui serviraient à rien déjà tant qu'elle resterait dans cette soupe. Saleté de racine de Xandre, fallait bien qu'elle ait été sous drogue pour avoir un plan pareil. D'ailleurs la plante devait bien être intimement consciente de sa présence, bien qu'elle n'en ait pas entendu d'elle depuis son dernier contact dans l'antre de la liche. Peut-être était-il temps de retenter? Comment on s'adresse à une plante géante d'ailleurs?

-Euh... Salut...?
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Jeu 21 Avr - 0:20

Le geste de reculer, rentrant un peu plus dans ce nectar, fut assez douloureux. Autant les membres ce n'était pas gênant, autant au niveau de la nuque, bouger sans prévenir revenait à se faire mal inutilement. Et pourtant Sierra commença à sentir ses quelques radicelles sortir de sa nuque, doucement mais surement. Elle en profita donc pour analyser son nouveau lieu et à voir les os présents, elle est en dessous les cryptes dans ce qui est était autrefois un canalisation d'égout. Le béton a laisser place à un début de végétation malgré un manque de feuilles. Cette dernière commence même à recouvrir les murs et à atteindre la crypte, percé par une racine impressionnante et en partie par la plante elle même. Si le Murlok s'apprêtait à redonner la pâté à Sierra, il se ravisa, comme si on lui avait donné l'ordre par la pensée.

*Du calme ma fille. Tu es en moi tout comme j'ai été en toi. Ici, tu es sécurité avec moi, ta mère.*

C'est une voix à la fois rassurante et reposante qu'elle entendit dans la tête. Sauf que tout ici ne se veut pas rassurant, y compris ses monstres devant elle, mais aussi le fait qu'elle soit vidée de son énergie en allant. Malgré tout, Sierra est libre de ses mouvements au moment où elle tenta de sortir de cette sorte de nectar, sortant d'abord les bras là où les radicelles sortiront de son corps de manière toujours aussi désagréable. Pourtant, elle ne saigne pas, comme si cette gelée avait le pouvoir de guérir des blessures aussi légères. Et pourtant comment se veut-elle rassurée devant tout ça ? Elle ignore depuis combien de temps elle était là et elle tremblait déjà et ça n'a aucun rapport avec le froid puisque la substance se veut assez chaude. En fait ça lui fend le cul de l'admettre mais elle tremble comme une junkie et son état d'esprit le prouva bien. Comme cette... chose peut se considéré sa mère ? Elle qui lui a fouillé le crâne à la perceuse !?! En plus elle vient de bouffer du Pedigree... Il y a la boite de conserve à deux mètres d'elle !

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Jeu 21 Avr - 2:03

Enfin sortie de cette gelée, la sensation y était étrange et pas exactement des plus agréables, mais au moins elle ne sentait plus ses blessures, c'était l'important sans doute. Fallait bien se concentrer sur le positif, car là il n'y en avait pas beaucoup en vue. Au moins elle était tirée hors de cet espère de nectar. Putain ça collait à la peau ce truc. Elle cherchait ses affaires des yeux, elles ne pouvaient pas être trop loin. Ils ne pouvaient quand même pas s'en être débarrassés. Du moins, sans courants d'air et en profondeurs, il faisait assez chaud pour éviter d'avoir froid, même nue. Pourquoi alors qu'elle se mettait à trembler alors? Elle n'avait pas froid, okay, elle était anxieuse, mais pas tant que ça non plus. Ah merde, elle se frappa le front quand elle s'en souvint. Plus que la coke qu'elle avait prise, c'était à coup sûr un effet de la racine avec le trip qu'elle s'était prise. Génial, maintenant elle était coincée sous terre avec aucun moyen d'en trouver, ou trouver moyen de s'enlever cette envie qui la tenait peu à peu plus fort. Elle n'eut pas longtemps pour y penser au moins, car la pousse lui répondit. Ce qu'elle dit se voulait avec une grande dose de tendresse, mais le ton n'eut pas suffit. Un coup de colère lui fit oublier sa fatigue et tout son corps se raidit de la plante des pieds jusqu'au bout des doigts. Un coup de chaleur causé par une fureur naissante remplaça ses tremblements, au moins temporairement.

-Ma mère!? Arrête tes conneries, j'en ai jamais eu de parents et ça va pas commencer. T'avais besoin de mes fluides pour te remettre d'aplomb et c'est tout, alors restons-en là. Fais comme les autres ont fait avant; m'utiliser et puis me jeter quand ils pensent qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient de moi.

Aller en elle, faut pas rêver. Brûlante un moment, elle finit par se contenter de croiser les bras sur sa poitrine et de passer à une simple colère froide. S'annoncer comme cela comme sa mère avait définitivement touché une corde sensible. Elle ne devait pas oublier qu'elle en avait bien profité pour lui fouiller dans la tête, allez savoir ce qu'elle y était allée chercher, et ce qu'elle en avait gardé. Une pensée momentanément intéressante quand elle réalisait qu'elle aussi avait de quoi l'influencer du coup. Elle observa ses alentours, et pouvait être contente de voir que ''l'antre'' de cette plante était déjà en train de se reconstruire de toute évidence. Du moins le squelette s'y trouvait déjà. Elle ne pouvait cacher qu'elle était un peu curieuse d'un côté de voir à quoi cet endroit pouvait ressembler une fois Milice complètement rétablie. Peu importe ce qu'elle disait à Sierra, elle devait se souvenir que beaucoup de cela ne devait être que des instincts à chercher à mettre sa nouvelle source de nourriture à l'aise pour qu'elle produise un maximum de fluides pour elle. Qu'est-ce qu'elle pouvait savoir de ce que c'était de s'occuper d'un être humain après tout? Elle eut sa réponse quand elle remarqua que ce avec quoi elle avait tenté de la nourriture, c'était de la bouffe à chiens! Elle eut à se contenir un réflexe de nausée en se plaquant les deux mains face à la bouche. La poisse, pense à autre chose, plus vite que ça!

-Dis, où sont mes affaires? Mes vêtements, le grimoire, mes couteaux... Ça fait combien de temps que je suis ici au fait depuis que je t'ai réveillée?

Pas sûr qu'elle ait le même concept du temps, ou qu'elle en ait quelque chose à faire, mais ça valait au moins un essai... Si Sierra voulait garder sa santé mentale intacte, elle devait s'occuper l'esprit, or tout ce qu'elle avait pour ça avec elle, c'était le grimoire que lui avait laissée le bigleux.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Ven 22 Avr - 13:05

La plante n'a pas fini sa croissance, n'a aucune fleur en elle et ce tronc pas encore tout à fait formé. Rien que les branches brisées en cours de formation le prouve. Après est ce que Sierra possède une quelconque connaissances en arboriculture ? A part éventuellement un pied de marijuana la réponse est non. Quand aux Murlock, ils reculeront en partie apeurés.

En plus de s'énerver, Sierra se fera mal inutilement : se frapper le front alors que l'on a une racine dans la nuque n'étant la meilleur idée de la journée en plus d'être dangereux pour elle-même. Elle n'aura pas le temps de parler de ses affaires qu'elle se retrouva à genoux plié de douleur, à la foi prise de nausée en voyant non pas la boite mais les boites de Pedigree entassé dans un coin et même quelques boites de rations militaires de l'Unité Humaine. Ok, pendant qu'elle était dans le coma elle sait maintenant à quoi on l'a nourri, les rations n'étant pas mieux que de la bouffe pour chien. Elle tomba de nouveau dans le sommeil, ayant senti en elle la racine repoussé, le sommeil n'étant cette fois ci pas naturel.

Pendant son sommeil, elle se senti de nouveau baigné dans quelques choses d'agréable et c'est une goutte sur sa lèvre qui la réveilla. Cette dernière glissant jusque dans sa bouche, avalant son contenu instinctivement. En ouvrant les yeux, elle est dans une sorte de bain naturel, formé à la fois de pierres et de racines. En hauteur, quelques lianes de cette foutue plante sont présentes, Sierra se rendant compte qu'elle vient d'avaler non pas quelques gouttes d'eau mais tout simplement de sève. Panique-t-elle ? Elle fut la première surprise en se rendant compte qu'elle était zen et complètement reposée. La mage en comprendra la raison: elle voit les fluides, bien qu'elle pourrait reprocher de voir beaucoup trop de ocre et de marron là où elle tant qu'elle ne regardait pas le liquide où elle baignait. L'effet est si agréable et même si elle peut reprocher cette sève d'être bien moins puissante que de la racine de Xandre réduite en poudre, Milice semble avoir repéré ce manque chez Sierra et fait tout pour subvenir à ses besoins. Dans un coin de ce qui ressemble à une pièce la mage blanche remarqua ses affaires malgré son état second. Le second détail, elle n'a plus de racines en elle.


*Du calme ma fille, je suis avec toi. Je ne suis pas comme ses humains, ses nuisibles qui détruisent tout ce qui les entoure pour n'assouvir que leurs pulsions personnelles. Comme le fut ce que l'on peut appeler tes parents biologiques. Mais maintenant je suis là moi et je ne t'abandonnerais pas.*

Un Murlock est non loin, ramassant son tas d'affaire pour l'approcher de Sierra. Sauf que Sierra, du grimoire et de ses couteaux, vu dans l'état où la mage est, elle ignore si elle préfère lire ou s'amuser avec les fluides.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Ven 22 Avr - 19:06

Une nouvelle perte de conscience plus tard, c'était à nouveau à la case départ dans la sève qu'elle se retrouvait, bien que cette fois la sensation était d'un tout autre niveau. Elle devrait toujours se sentir en colère devant le culot de cette plante de s'appeler sa mère et elle son enfant. Pour le moment par contre, la seule pensée cohérente qu'elle pouvait formuler se faisait plutôt en rapport à ce bain et tous les fluides qui l'entouraient et formaient une peinture vivante sous ses yeux. Tant qu'elle y était, elle pouvait au moins en profiter un minimum pour y relaxer. La raison de son état d'esprit devenait un peu plus clair maintenant qu'elle se rendait compte que son manque s'était estompé. Si elle n'était pas nécessairement à nouveau shootée à la racine de Xandre, l'effet s'en approchait assez pour s'y méprendre. Il semblait bien qu'elle n'aura eu besoin que de tester cette substance une seule fois pour y tomber accro. Au fond entre ça et la cocaïne, c'était de choisir son poison, et au moins le temps qu'elle restera ici, elle pourra se défaire de cette addiction en réduisant peu à peu les doses, après quoi si elle n'arrivait pas à s'en défaire encore totalement, LA avait bien un hôpital, et ça lui ferait une autre excuse pour aller voir Farnass sans que ça ne soit trop évident qu'elle voulait surtout entrer dans son pantalon. Elle se laissa redescendre encore un peu dans le liquide, relaxant et laissant ses orteils faire quelques éclaboussures de l'autre côté. Elle laissa même tomber un court rire nerveux à la pensée que Milice semblait avoir une obsession pour la mettre dans cette sève. Un truc de plantes peut-être...

*Peu importe comment tu essaieras de me mettre dans l'eau, je vais pas grandir plus vite...*

Quand Milice était revenue à la charge sans avoir laissé tombé le rapport mère/fille, Sierra s'en retrouva une fois de plus ennuyée, bien que trop zen en ce moment pour se mettre à nouveau en colère. Juste assez pour s'en mordre un peu l'intérieur de la joue. Difficile à dire si son état de bien-être était dût à l'effet simulé de racine, un tour de cette plante ou un mélange des deux. Elle continuait avec ses paroles mielleuses et ses promesses, mais l'humaine en question pouvait bien y dénoter là une pique envers ses semblables. Apparemment, elle avait toujours de l'amertume envers ceux-là, compréhensible quand ils avaient dût essayer de la tuer il y a de ça pas très longtemps, et avaient faillit réussit si ce n'était de son intervention. Sierra expira un soupir de moquerie à la situation. Pour quelqu'un qui venait de lui fouiller la tête de fond en comble pour essayer d'en savoir tous les détails, voilà qui était étrange qu'elle se donne la peine d'essayer de se faire aussi gentille auprès d'elle. Ce n'était bien qu'une raison de plus pour se contenter de voir Sierra comme une source de nutriments et rien d'autre. Curieusement, pour quelque chose qui se voulait si différent des bipèdes de la surface, sa rancoeur était un sentiment on ne peut plus humain.

-Tss, tu crois que j'ai jamais rien fait de mal autour de moi pour avoir ce que je voulais? J'en ai pas juste tué des gens, j'en ai détruit, j'ai essayé de faire en sorte qu'ils me demandent presque que j'en finisse avec eux. J'ai fait des trucs dont je suis pas fière, et d'autres que je devrais pas en être fière... Je vois pas pourquoi tu te donnes autant de mal pour une humaine alors, parce que tu vas pas me faire croire que je suis pas comme les autres. Toute cette histoire, c'est juste trop étrange pour moi... Ce serait tellement plus simple si tu te contentais à ça et qu'on reparte chacune de notre côté après tout ça...

Valait mieux laisser le sujet mère/fille de côté. Milice n'avait pas l'air de vouloir en démordre et ça n'allait que mettre Sierra inutilement en colère. Autant cet arrangement qu'elle avait fait avec lui semblait avoir été temporaire depuis le début, autant elle commençait à croire que Milice avait d'autres plans pour elle. Ou alors elle comptait la garder de force, ou alors elle s'attendait à tout bonnement faire changer Sierra d'avis et la faire rester de son plein gré. Dans tous les cas, cette conversation commençait à devenir tout bonnement émotionnellement épuisante. Mieux valait changer de sujet, et il y avait du jeu quand elle étudia la chambre qui avait encore une fois changé depuis la dernière fois qu'elle se trouvait consciente. Milice n'avait pas perdu de temps pour créer un bain et ce qui ressemblait à une chambre pour Sierra. Le tout avait presque l'allure d'un maison de poupées grand format qu'elle composait peu à peu pour elle, alors que, de son côté, elle se faisait toujours faible.

-C'est euh, gentil de faire tout ça pour me mettre à l'aise, mais t'es en train de t'épuiser alors que tu pourrais te servir de cette énergie pour te soigner tu sais. D'ailleurs, tu ressemblais à quoi avant d'avoir ton... Accident? T'en as souvenir? J'ai du mal à croire que t'aies pu rester ici sous Los Angeles tout ce temps sans que personne en sache quelque chose, mais bon après ils avaient une liche sous les pieds et en savaient pas plus grand chose... Pas trop doués pour sentir ce genre de présences pour une capitale des mages...

L'heure du bain était terminé, pour autant que ce n'était pas la pire des expériences depuis qu'elle était déboulée ici, elle devait bien être un minimum productive aussi. Toujours rebutée par l'apparence des créatures qui semblaient servir de servants à la plante, elle avait davantage des Quasimodo que des Sebastian pour subvenir à ses besoins. Elle surmonta tout de même cette difficulté assez longtemps pour reprendre ses vêtements. C'était bien ce dont elle avait besoin en ce moment, tenir quelque chose qui la faisait se sentir humaine. Pour autant que les rations de l'Unité n'étaient guère mieux niveau goût que la bouffe à chiens, elle se doutait bien les prioriser pour la même raison. Une fois séchée et habillée, elle réfléchit bien à ce qu'elle pouvait faire. Essayer de lire son grimoire ne semblerait pas l'avancer à grand chose dans son état. Sierra allait probablement davantage s'émerveiller sur les fluides contenus dans le papier qu'à faire attention à ce qui se trouvait écrit dessus, et encore moins tenter de l'apprendre. Non, elle pouvait voir les fluides en ce moment avec une grande clarté, et pouvait enfin s'adonner à la magie dans un environnement plus serein qu'une crypte habitée d'une liche. Sur le coup, elle voulut pousser un peu cette nouvelle perception. Elle ferma les yeux, et laissait son sens des fluides la guider. Un pied face à l'autre, une racine de sa propre création s'étendait sous ses pieds tandis qu'elle jouait au funambule en grimpant petit à petit autour de Milice. La facilité à laquelle elle pouvait se servir de la magie dans cet était ne pouvait qu'être testament au fait qu'on lui avait vraiment apprise la magie à l'envers. Même jeune et impatiente de voir des résultats, elle aurait bien finit par devenir plus studieuse si elle avait pu voir les fluides de n'importe quel type aussi clairement dans ses immédiats et apprendre à les manipuler. C'était comme si tout ce temps, elle avait agit à l'aveugle pour conjurer des sorts qui ne pouvaient être que des résultats aléatoires en conséquent. Quelle plaie.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Sam 23 Avr - 0:35

*Du mal ? Je ne comprends pas. Le mal est un comportement humain qui m'est inconnu. Le bien aussi. Quand un être a un besoin, il doit le prendre coûte que coûte. Il en est de même pour protéger son territoire. Cela fait parti des besoins de tout êtres vivants. Tout comme tu as tes besoins à toi, comme cette poudre qui t'obsède tant. Poudre que j'essaie de remédier."

Elle est courant pour la drogue dur mais le fait que ça sonne comme un besoin naturel laisse un goût amer à Sierra : elle vient de se faire insulter de junkie par une plante qui trouve cela on ne peut plus normal.

*Tes parents biologiques t'ont abandonné pour davantage de pouvoir. Le pouvoir m'est égal, seul ma croissance et la protection de ce qui m'est chère importent. Tu m'es importante, il est donc normal que je satisfait tous tes besoins. Mais je n'en dirais pas plus, je vois que le sujet a tendance à accélérer les battements de ton être. Saches, ma fille, que c'est dangereux quand nous ne faisons qu'un.*

A avoir jouer de la foreuse, Milice semble en savoir plus que Sierra sur ses parents biologiques. Il y a des détails qu'elle se serait bien passer de connaître et la plante n'insista pas là dessus pour une raison de rythme cardiaque, là où l'épuisement mental ne voulait pas dire grand chose pour elle.

Sortant de son bain, elle aura la désagréable surprise de voir ses vêtements en lambeau. Ils serviront pour se couvrir et garder un semblant de chaleur. En ouvrant le livre, elle sera tout juste capable à se donner une idée de l'âge, d'à peine 300 ans et qui a dû certainement plus avoir sa place dans un musée que dans les mains d'un véritable collectionneur. Bref, elle s'est vraiment émerveillé sur les fluides de bois qu'avait ce livre que sur son écriture !

*Le temps ne m'es pas important. Qu'est ce quelques jours pour moi ?*

Alors qu'elle était plongée dans la lecture, quelques radicelles se formeront sur la paroi rocheuse, Sierra ne pouvant pas s'empêcher de faire la grimace avec ce qui allait se produire. Dès les premiers radicelles, elle entra de nouveau dans un état second. La mage blanche comprendra surtout que Milice ne s'encombre pas d'un long discours lorsqu'elle lui a demandé ses origines. Milice semble être une petite pouce, seule et solitaire, qui a grandi dans un milieu hautement radioactif dans ses mêmes égouts. Là où ses débuts étaient difficiles, ironiquement elle s'est servie de cette même radiation pour devenir plus forte, en allant au delà de son rôle de plante. Là où elle filtrait autrefois le carbone pour de l'oxygène comme n'importe quelle plante, dorénavant elle filtrait les radiations pour en créer un air saint. Pour elle, c'était une nécessité pour devenir plus forte et donc de survivre, c'est à ce moment là qu'elle a développé une conscience. Pour Sierra c'est clairement à ce moment là qu'elle a muté, telle un miracle dans ce monde en ruine et inhospitalier. Une mutation qui a duré plus de 60 ans pour enfin parvenir à son but, celui de servir de filtres aux radiations. Sierra peut reconnaître ce courage et cette rage de vivre pour avoir survécu et réussi là où la génétique d'avant guerre a échoué. Les premiers Murloks ont pris cette conscience pour une divinité quand ils ont vu qu'elle commençait à purifier une partie des eaux irradiés des égouts de Los Angeles. Puis au fils des années, se sont les égoutiers qui sont tombés sur cette plante, les empêchant d'atteindre le centre ville de Los Angeles par les égouts. Une femme parmi eux, portant des lunettes, a baptisé cette étrangeté Milice, dû au fait que cette plante était très territoriale et pouvait se montrer capricieuse en commandant un groupe de Murloks pour botter les fesses aux égoutiers.

Les mages l'ont laissée tranquille, Sierra comprenant qu'elle a ici une formidable arme anti-mage mais qu'elle ne peut rien contre les êtres doté de pouvoir psychiques qui eux, tordent les fluides au lieu de les manipuler à leurs guises. Au fond, les mages s'en moquaient, la plante n'étant une menace que pour les Égoutiers. C'est aussi la première fois qu'elle entendra "parler" des Erko-sires. Eux peuvent représenter une menace pour Milice, tordant les fluides avec leurs pouvoirs psychiques et donc n'étant pas gêner si il devait avoir conflit mais il semblerait que leur leader respectent les principes de Milice, comprenant qu'il ne s'agit pas d'une menace, ne cherchant même pas à violer son territoire. A part quelques Murlocks renégats ne pouvant pas contrôler leurs bas instincts, elle est pour ainsi dire en paix avec eux, chacun respectant la philosophie de l'autre.

Puis cette liche s'est installée il y a de cela 3 ans. Yankarev Gensak qu'elle se surnommait. Milice sait que ce nom est un mensonge mais Sierra n'arrivera pas à comprendre ce raisonnement chez cette plante. Milice se rendit vite compte de la menace qu'elle représentait et ce n'est pas pour défendre Los Angeles qu'elle l'a fait mais au nom de la nature. Ainsi a commencer un conflit secret qui dura 3 ans car la liche voulait éviter d'alerter les mages locaux. Yankarev craignait cette plante, la raison pour laquelle elle ne l'a jamais affrontée de face. Puis dernièrement la donne a changer quand la Néo Arcane a appris son existence, provoquant une véritable guerre froide entre Yankarev et la Tour. Milice a calculer sur le long terme, le temps de la liche était compter mais cela s'était avant que les Egoutiers ne fassent une opération coup de poing et ne tue le cœur centrale de Milice. Après, c'est le trou noir, elle ne pourra pas en dire plus jusqu'à ce que Sierra réveille sa conscience mourante qui errait dans ses racines.

Sierra se réveilla de nouveau, les mains plongés dans l'écorce de Milice. La gamine est fatiguée et pourtant la plante lui laisse cette fois ci le plein contrôle. Elle le sait, la mage peut la tuer quand elle veut et au lieu de cela, Sierra "s'amuse" à former ce qui semble être une branche de Milice. Elle sait qu'elle peut la tuer dorénavant, il suffirait du "mauvais sort au mauvais moment" pour qu'elle le fasse mais jusque là, même si ce n'est pas la mère parfaite, que cette plante a du mal à comprendre les êtres humains au point de ramener de la bouffe pour chien, fait de son mieux pour celle qu'elle considère sa fille, quitte à changer ses comportements comme ce bain qui ne lui était pas désagréable.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Sam 23 Avr - 6:31

-Le bien et le mal c'est... Un truc de la surface. On est plutôt nombreux là-haut, alors on se fait des règles. Quand une personne fait quelque chose qui nuit plus aux autres que ça leur bénéficie, on dit que c'est un geste mauvais, et que le contraire est bien. Si une chose te bénéficie personnellement et nuit à personne d'autre, c'est bien aussi. C'est... Plus compliqué que ça en fait, mais c'est la base.

Si un jour Sierra pouvait deviner faire de la philosophie du bien et du mal avec une plante mutante gigantesque, elle aurait surtout cru avoir pris trop de drogue et fait un voyage spirituel pour se réveiller en position foetale autour d'un arbre ou quelque chose du genre. Enfin, le but n'était peut-être pas tant de lui faire comprendre ce qu'était le bien et le mal, mais comprendre un peu mieux comment Milice pensait. Que ces concepts venus d'une société organisée lui échappent, elle pouvait s'y attendre. Dans son cas, Milice connaissait surtout les concepts de pulsions, de besoins, de logique et de survie. Après, Sierra n'avait pas ajouté toutes les règles plus arbitraires de ce que l'on pouvait considérer bien ou mal, car ces règles existaient bien. Elle devint rapidement plus pensive quand elle aborda le sujet de s'occuper de quelque chose que l'on considérait plus important que tout au point de tout faire pour elle, et même de mettre ses propres besoins derrière cela. Avait-elle prit cette pensée de Sierra quand elle lui fouillait l'esprit, ou partageaient-elles cette pensée? C'était bien la raison après qu'elle avait fait quelque chose comme prendre de la racine de Xandre et rester combattre une créature aussi puissante et dangereuse qu'une liche plutôt que de simplement tourner les talons pour sa propre survie. C'était par son propre respect pour ce sentiment qu'Ash avait pour Mylianne qu'elle était restée et mis sa propre sécurité en jeu.

-Hmph, le pouvoir... J'ai jamais voulut apprendre la magie pour le pouvoir, je voulais l'apprendre parce que c'était quelque chose que j'aimais. Si les fluides sont la trace de tout ce qui est vivant, alors ils méritent aussi un respect. C'est quelque chose d'important dans ce monde, de primordial même et la grande majorité des gens ne s'en rendent même pas compte. Ouais, on a un peu envie de la même chose au fond; vivre tranquilles et s'épanouir avec les choses et les personnes qui nous sont importantes. Ça semble pas être demander grand chose, mais on dirait qu'il y a tout un monde contre nous pour essayer de nous en empêcher.

Quel revirement étrange. Sierra pouvait ressentir plus d'empathie envers cette plante qu'envers la grande majorité des êtres humains ou méta-humains qu'elle avait pu rencontrer. Elle pouvait compter sur les doigts d'une main tous ceux qu'elle pouvait considérer avec autant d'affection et de respect pour tout faire pour eux, et ils lui avait tous échappée de vue à un moment ou un autre, soit par un tour du destin, ou bien parce qu'elle avait eu trop les yeux sur une éventuelle vengeance pour voir toutes ces choses venir. Devenir mage, devenir plus forte, c'était autant pour son respect de la magie que la manière dont elle avait tenté de garder toutes ces personnes dans sa vie, et maintenant... Ah merde! Ses fringues! Bon, elle s'y attendait quand même d'un côté. Elle avait dût les lui enlever afin de la soigner, et ne s'était pas trop préoccupée de les garder intacts. Bon, au moins le reste était intact. Elle replia ses vêtements pour les mettre quelque part dans les quartiers improvisés par Milice. L'important restait au moins le souvenir de ces derniers, encore heureux qu'elle n'avait pas exactement honte de son corps nu, et se balader ainsi ne lui était pas vraiment la fin du monde.

Sa lecture allait devoir attendre sinon, car c'était le temps pour une autre intrusion mentale. Bon, elle l'avait un peu cherché avec sa question, mais Milice devrait vraiment apprendre à prévenir avant de faire ça. Elle ne s'attendait pas à voir là le film de sa vie condensé pour son visionnement, mais au fond cela répondait bien à sa question tout en lui apprenant beaucoup plus sur la nature de Milice. Ses débuts en tant que minuscule pousse, modeste et fragile, mais pleine de potentiel, cette histoire avait de quoi lui paraître familière une fois de plus. La vie qu'elle avait mené s'accordait bien avec ce qu'elle pensait de ses idéaux. Elle ne cherchait qu'une vie tranquille pour s'épanouir et atteindre son potentiel pour elle-même. Ses déboires avec les égoutiers lui semblaient ridicules avec cette version de l'histoire. Les sous-sols qu'ils lui reprochent de leur bloquer l'accès seraient tout bonnement trop radioactifs et dangereux pour ce faire si elle n'avait pas été là pour absorber les radiations en premier lieu. Quels crétins ceux-là! Non seulement ils avaient faillit tuer la chose qui avait probablement fait que LA était habitable pour commencer, mais ils avaient donné à la liche le champ libre d'agir. Peu étonnant que cette dernière ait été si désespérée dans ses tentatives d'empêcher Sierra de l'aider. À la fin de tout cela, c'était Sierra qui arrivait dans l'image pour la réveiller et lui donner la force de grandir à nouveau et survivre. Bien que son but à ce moment avait uniquement été de se débarrasser de cette liche et n'aurait jamais pu anticiper que la plante en question avait une conscience, Sierra se sentait étrangement en paix avec sa décision.

Dans son exploration de ses souvenirs, Sierra devait avoir agit sans s'en être rendue compte comme elle avait de nouveau les mains à l'intérieur de Milice, ou alors en était-elle l'auteure? Le geste lui porta une confusion sans limites. Elle n'était encore qu'une simple pousse fragile, et elle mettait sa vie entre les mains de la mage blanche sans même hésiter un instant. Il s'agissait sans doute de sa façon de lui prouver qu'elle était sincère et qu'elle lui faisait confiance, mais malgré cela, le geste lui semblait tout bonnement de la folie. Cette façon de tenter le tout pour le tout, le fait qu'elle était la seule personne de la surface à qui elle avait offert autant de confiance et d'attention... La vision de la jeune fille s'embrouillait, et la raison se faisait simple, elle en avait été émue au point d'en verser quelques larmes. Difficile à dire si elle avait choisit l'une des meilleures ou des pires personnes pour tenter de faire confiance aux êtres de la surface. La branche de Milice s'étendait davantage, et rejoignait ses congénères pour se planter fermement dans le plafond de cette énorme chambre qui l'accueillait. Sierra continua ainsi de partager ses fluides avec la plante, lui offrant de sa personne jusqu'à être raisonnablement épuisée. Suffisamment pour dormir comme une souche, mais pas assez pour manquer plusieurs jours. Elle retira doucement ses mains de l'écorce, presque à regrets, et essuya son visage de ses larmes du revers de la main.

-En arrivant ici, je pensais que ce n'était qu'une sorte de transaction, que tu m'avais aidée à battre la liche, alors que je t'aiderais à reprendre tes forces. Je m'attendais juste à ce que l'on prenne de moi une fois de plus, et j'en étais satisfaite. Je me trompais vraiment en fait, on a chacune de quoi aider l'autre à grandir. Je veux pas juste te rendre à ce que tu étais avant, je veux te rendre encore plus belle que tu ne l'as jamais été, et je veux apprendre à maîtriser les fluides au point où personne n'aura même l'idée de faire du mal à ce qui me tiens à coeur. Je vais rester ici encore un temps. Pas parce je m'en sens obligée, mais parce que je le veux. À demain, Milice, ou du moins son équivalent ici. Je... Merci...

Sierra se trouvait peut-être encore loin de l'appeler une mère, et, franchement, toute cette histoire lui paraissait toujours aussi étrange, mais quelque chose dans les intentions et les sentiments de Milice l'avait profondément touchée. Beaucoup de gens n'y verraient qu'une bête plante, une chose qui ne valait pas un être humain, mais Sierra n'y avait pas cet avis, loin de là. Elle pourrait apprendre la magie sous sa tutelle en contrepartie sous l'effet simulé de la racine tandis qu'elle se défaisait peu à peu de cette addiction, et quand elle ne serait pas sous ses effets, lire du grimoire qu'elle avait emprunté du personnel de l'hôpital, un cadeau de Katryn auquel elle pourrait tenir comme souvenir pour le moment. Il y avait beaucoup de rituels encore à l'intérieur auxquels elle pouvait s'adonner le reste du temps. C'est bête mais, la seule chose dont Milice n'était pas exactement en position de lui offrir en ce moment, c'était bien sa dose de vitamine P... On ne change pas une Sierra tant que cela et, comme tous les mammifères, avait ces besoins. Tant pis, la main allait suffire dans l'immédiat...
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Lun 25 Avr - 1:34

"Tu as mal ?"

On ne va pas s'attarder là dessus, seulement que Milice ne comprendra pas les larmes de Sierra, pour elle pleurer de bonheur ne voulant rien dire, si ce n'est que l'on ne peut pas s'empêcher de lâcher une larme sous l'effet de la douleur. Un peu comme quand la sève sort quand on coupe brin.

Le temps passe et les problèmes restent les mêmes, cette solitude, cette ennuie et cette bouffe tout simplement infecte. Il y aura du mieux avec ses rations alimentaires ramené dernièrement par les hommes de Milice, les Murlocks, mais Sierra se demandant comment les militaires pouvaient ingurgiter quelques choses avec autant peu de faveur. Au moins ça tient au corps ! Le pire pour Sierra restera cette incapacité à définir le temps qui passe réellement au point qu'elle en perdra toute notion. Trente minutes vient de passer ou est-ce une ou deux heures ? Et quand Milice lui répondra, elle commencera à parler en cycle.

L'arcane de l'organique et celle de la transmutation, du moins vu le fonctionnement qu'en fait Milice, est relativement proche. Sierra le sait, ce n'est pas ici qu'elle aura le concept qu'à un mage concernant ses deux arcanes. Elle sait aussi qu'en s'améliorant ainsi et en suivant son concept, elle aura une approche si différente qu'elle ne sera pas capable de créer du plomb en or en jouant avec les atomes et l'alchimie comme le font les traditionnels mages mais qu'elle sera capable de créer de l'eau en vin. Ou mieux ! De filtrer une petite quantité d'eau pour en faire une eau ayant une propriété proche à ce que lui donne quotidiennement Milice. Rien que cette pensée empêchera Sierra de se concentrer sur l'essentiel. Si elle peut s'amuser à faire bouger des racines pour ensuite les faire muter en leurs donnant un air semi organique et végétale pour l'obéir, l'essentiel est là !

Puis un jour, après... X temps ? La première surprise de taille est de voir arriver deux Murlocks et un jeune humain blessé à la hanche plus jeune que Sierra et elle doit lui donner dans les 13 ans. D'abord, Sierra pensera à une blague de Milice suite à sa petite séance en solo mais une plante ne connait pas l'humour. Par contre les Murlocks le pousseront aux pieds d'une Sierra nue, les deux "guerriers" restant un peu en arrière au cas où les choses dégénèreront, agissant certainement bien plus vite que Milice elle même. Brun, pas spécialement frêle mais en pleine croissance. Il est habillé d'un jean et sweat, typique des jeunes de Los Angeles. Il se lève en catastrophe, avant de se faire repousser dans un cri par une des créatures dans un cri colère. Son morveux est prêt à défendre sa vie, ne comprenant même pas ce qu'il fait ici.


Dernière édition par Obscurité le Jeu 28 Avr - 23:53, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Lun 25 Avr - 20:45

Si les résultats étaient peu orthodoxes pour la moyenne des mages adeptes de la transmutation, Sierra pouvait se vanter de faire des progrès très rapides dans cette arcane composite. Après tout, les mages organiques existaient bien, même si un peu plus rares. Certains étaient largement appréciés du fait qu'ils se spécialisaient à soigner des gens de blessures et de séquelles. Avec assez de temps et d'énergie, ils pouvaient même rendre à quelqu'un un membre perdu, quitte à ce qu'il ne soit pas exactement comme l'ancien. Ceux davantage craints, et avec raison, Sierra en avait déjà croisé un de ce type à Végas. Déjà elle avait l'estomac accroché à cette époque, mais voir le cerveau d'une personne lui sortir par les orbites n'était jamais bien ragoutant. Si elle s'y mettait vraiment, elle saurait certainement le faire elle aussi, mais utiliser la magie organique à cela lui semblait en faire légèrement trop alors qu'elle pouvait simplement dérégler les fluides d'eau dans un corps pour obtenir un résultat similaire. Dans tous les cas, Milice n'apprécierait probablement pas à ce qu'elle se mette à se servir de ses murlocks comme cobayes, donc la question se répondait toute seule. Elle n'avait pas encore beaucoup touché aux rituels de son unique livre ici, mais en faisant quelques modifications dans ces derniers après les avoir mémorisés, elle pourrait certainement obtenir des effets très intéressants.

D'ailleurs, en parlant de changements organiques, ce matin, Sierra s'était réveillée pour remarquer que quelque chose était différent chez elle. Ses cheveux normalement noirs et aux multiples teintures avaient laissé place à une longue chevelure rouge, et non pas rousse qui plus est. Elle sortit un miroir de poche de ses affaires pour vérifier qu'il s'agissait que tout le reste était en place. Curieusement, seuls ses cheveux avaient changé cette fois. Ce n'était pas la première fois qu'elle observait des changements physiques chez elle, bien qu'il s'agissait le plus souvent de ses yeux qui changeaient légèrement de teinte. Quoiqu'il en soit, elle n'était pas trop déçue de ce dernier.

Quand vint le premier visiteur humain depuis son arrivée ici, Sierra aurait pu penser à une plaisanterie de la part de Milice, bien que cette dernière était fort probablement incapable d'humour. Non, la seule explication qui pouvait lui venir était le fait qu'elle avait eu à se satisfaire en solo depuis, et avait songé à lui faire une surprise. Toute la scène avait les airs d'une offrande des indigènes à une sorte de monstre ou divinité afin de l'apaiser, bien que les murlocks semblaient s'être vite habitués à sa présence depuis. L'effort de la part de la plante était sans doute là, ou du moins de ses servants. À voir sa dégaine et ses vêtements, il n'avait pas grand chose d'un égoutier, ils avaient donc pris le risque d'aller jusqu'à la surface pour l'enlever. Elle se pâma le visage à la pensée que quelqu'un avait pu les voir, ou se mettre à le chercher, quoiqu'il fallait des zinzins pour aller de suite croire aux mutants qui venaient enlever des humains pour qui sait quelle obscure raison. Elle se posa la main sur la hanche tout en se retournant vers Milice avec un regard mêlée de confusion et de consternation.

*Milice, j'aimerais que tu me consultes avant de faire quelque chose comme ça. Les murlocks n'ont pas fait de victimes inutiles j'espère...*

Cela-dit, elle ne pouvait pas rester bien longtemps en colère contre elle. Maintenant qu'elle le regardait, il était plutôt mignon il fallait l'avouer. Vu la moyenne de l'humain à la surface à Los Angeles, ils avaient fait bonne pioche. Malgré ses méthodes quelque peu discutables, Sierra ne pouvait qu'avouer que la solitude commençait à la gagner ici, sachant que Milice avait agit en étant témoin de ses petites séances en solo. Sa respiration s'accéléra quelque peu en le regardant se débattre, et elle pouvait sentir ses envies inassouvies refaire surface. Elle pourrait le prendre ici et maintenant, mais elle pouvait au moins s'en retenir assez longtemps pour lui parler d'abord. Qui sait, peut-être avait-il moyen pour que cette situation soit satisfaisante pour toutes les personnes impliquées. Les sourcils de la jeune fille s'arquèrent en remarquant la blessure à sa jambe. Debout face à lui, dans toute la gloire de sa tenue d'Ève, elle leva les mains en signe de paix, espérant qu'il se détende. Il ne pouvait que se faire du mal à lui-même ainsi.

-Reste calme, ces brutes ne te feront rien si tu restes calme, crois-moi. Ta jambe... Elle ne te fais pas souffrir j'espère. Est-ce que... Tu me laisses la voir?

Si une chose allait fort probablement en amener une autre, mieux valait s'occuper de cette jambe. Peu importe à quel point il pourrait tenter de jouer le dur à cuire, il était bel et bien blessé, et Milice et Sierra étaient la seule aide donc il pourrait bénéficier ici. Nul doute que les murlocks aient eu besoin de le malmener un peu afin de l'amener jusqu'ici, ou alors il était déjà mal en point et ils l'avaient trouvé. Quoiqu'il en soit elle devait le calmer, ce qui serait chose plus aisée si les murlocks se retiraient. S'il coopérait un minimum, elle pourrait tout du moins aller l'asseoir sur son lit afin de jeter un coup d'oeil et juger si elle pouvait s'en occuper elle-même, ou si la sève de Milice allait devoir être utilisée à nouveau pour le soigner comme à son arrivée ici. Sierra pouvait se montrer avenante et attentionnée envers le garçon, mais le fait était que Milice pouvait probablement sentir les phéromones de là où elle se trouvait.

-Quel est ton nom au fait? Tu peux m'appeler Sierra.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Jeu 28 Avr - 23:53

"Mes enfants savent être discrets et il a été pris dans une zone qui n'est pas sous mon contrôle, ni celle des humains de la surface et il s'était éloigné de son groupe."

En clair, un de ses habitants qui jouent avec le feu lors des fouilles en se disant qu'il est encore près des zones habitables tout en s'éloignant d'avantage pour récupéré des pièces de moteurs. Ca finit toujours par tomber sur un mutant tôt ou tard. Maintenant c'est le cas avec les Murlocks.

Par contre paie ton état de choc puisqu'il recula effrayer, quitte à ce qu'il soit sur ses fesses en tentant de se relever. Lui, il n'a pas aimé se faire kidnapper par des Murlocks, les points de santé mental ayant sauté à ce moment là.


"Dégage sale monstre ! Tu es avec eux c'est ça ! Un truc de génétique bien dégueulasse qui n'attends qu'à se reproduire."

C'est peu être la première fois qu'elle se prend un râteau et quel râteau ! C'est surtout la première fois que l'on lui parle ainsi. Il se mettra debout, les Murlocks étant quelques mètres derrière ne bougeant pas comme Sierra leur a ordonné. Le jeune se méfie à la fois de Sierra et des deux autres créatures dans son dos. Peu être plus des créatures : il faut admettre qu'elles sont moins bandantes.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Ven 29 Avr - 19:58

Discrets ou pas, victimes ou pas, Sierra allait devoir avoir une petite discussion avec Milice une fois que cette affaire sera réglée. Non parce que si elle se mettait à kidnapper des gens à droite et à gauche ça n'allait pas aider à ce qu'ils arrivent éventuellement à accepter son existence. Dans tous les cas, elle devrait garder ça pour plus tard car leur invité était, sans grande surprise, prit de panique et les efforts de Sierra n'avaient pas grandement contribué à le faire se sentir à l'aise. En même temps, vu sa réaction, il n'y avait pas grand chose qu'elle aurait pu faire pour l'éviter. Elle voulait bien lui laisser un peu d'espace le temps qu'il s'habitue à ses alentours et lâche sa réaction de survie, bien que là, il risquait plus de se faire mal pour rien avec une blessure à la jambe. De là où elle se trouvait, difficile à dire s'il avait besoin d'aide ou non, mais une chose était certaine, il n'allait pas aider son cas à se jeter partout comme ça. Elle allait s'approcher encore un peu quand elle sentit le moment opportun pour l'aider à se relever, mais il n'en semblait réellement pas intéressé.

Se faire traiter de monstre une fois de plus, Sierra recula sous le choc. Elle le regarda dans les yeux un moment, les siens étaient semblables à ceux qui étaient portés sur elle au Centre Médical quand elle y était davantage une curiosité de la nature qu'une personne. Elle l'avait presque oublié, confiné à un coin sombre de son esprit. Elle serra les dents et combattit son envie de lui revenir avec une gifle au visage, entre autres choses. Le ridicule de ses accusations étaient heureusement venues détendre un peu l'atmosphère de son côté, et si elle n'en était pas à rire, elle n'était pas sur le point de l'étrangler. C'était déjà ça de gagné.

-Un monstre? J'ai l'air de leur ressembler peut-être? D'avoir un air de famille? Tu vois un labo quelque part que j'aurais raté? Je te ferai savoir que moi aussi je suis tombée ici que récemment. Ils m'ont rien faite parce que je coopère, alors je te conseillerais de faire pareil si j'étais toi, puis me parle pas de reproduction, j'ai certainement pas l'intention de pondre un morveux de si tôt. Déjà que je sens que j'aurai assez de chouignage à entendre comme ça. Que tu le veuilles ou non on est tous les deux coincés ici pour un bout de temps, alors tu veux que je vérifie cette jambe ou tu préfères saigner partout?

L'approche gentille avait raté, il était temps de se faire un peu plus agressive et commandante, ne serait-ce que pour son propre bien. S'il avait une plaie ouverte, il n'allait pas pouvoir jouer les durs bien longtemps, il était déjà pas vraiment en position de demander quoique ce soit, et certainement pas à Sierra de ''dégager''. Au moins sa réaction avait quelque peu calmé les ardeurs de Sierra qui, devant l'idée de simplement demander aux murlocks de le tenir immobile pendant qu'elle se le fait, pouvait lui donner un peu de temps pour s'acclimater et expliquer la situation.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Sam 30 Avr - 20:38

Sierra fut surprise lorsqu'elle le verra se diriger vers elle, avec en main... une bête boite de conserve qui trainait par terre, détail qu'elle n'avait pas vu auparavant. Ce qui fut un peu plus désagréable fut la suite : il déviera une main pour avoir champs libre pour lui approcher le côté tranchant du couvercle. Ce merdeux, pour 13 ans, a de bons réflexes pour se défendre c'est certain !

"Moi j'ai mieux. Comme tu les commandes, tu va sortir tous les deux !"

Le tranchant n'est qu'à cinq centimètres de la gorge. Sierra n'aurait pas sa carte en manche qu'est la magie que les choses auraient pu être bien plus dramatique. Les Murloks de leurs côtés, s'affolent mais n'avance pas. Ses bestiaux, malgré le côté primitif, semble connaître l'efficacité d'une lame... Ou d'une boite de conserve après s'être coupé une fois !

Sierra profitera pour voir un peu sa situation. Avec sa hanche, il n'ira pas bien loin, surtout avec une otage, même si la détermination du gamin semble sans limite.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Sam 30 Avr - 21:31

S'il n'était pas aussi énervant, il aurait pu se montrer utile celui-là. À défaut d'être un peu bête, il avait de la ressource le jeune. Dommage que, dans son cas, toutes ses ressources ne serviraient pas à grand chose contre une mage de grand niveau. S'il avait vraiment voulut s'enfuir, il aurait probablement mieux fait d'essayer d'égorger Sierra de suite et profiter de la panique pour prendre ses jambes à son cou. Quoiqu'il en soit, la mage blanche était à court de patience à présent, et franchement elle lui en avait déjà offert une sacré seconde chance. S'il pensait lui faire peur sur le coup, elle se faisait davantage ennuyée.

Bon, tout d'abord lui enlever l'idée qu'il pouvait simplement lui mettre une lame sous la gorge et penser qu'elle n'en ferait rien. Le métal était, après tout, un élément que Sierra n'avait pas manqué de s'amuser avec, surtout avec une petite panoplie de couteaux à sa disposition. Avec un mouvement de la main, hors de son champ de vision, il pourrait bien admirer sa boîte de conserve se froisser comme une vulgaire feuille de papier dans sa main. Plus de rebord coupant avec ça. En utilisant l'effet de surprise, elle s'attendait à pouvoir lui coller un coup de coude dans les côtes, ou encore la poitrine afin de le faire reculer, ou encore mieux, lui couper le souffle. En parlant de souffle, un dernier petit coup de magie de sa part, elle lui en souffla un baiser qui, à défaut d'avoir l'effet usuel escompté, aura de quoi le jeter à nouveau sur les fesses avec une bourrasque de vents. Ça n'allait pas aider sa théorie que Sierra était une sorte de monstre, mais c'était à lui d'arrêter de lui taper sur les nerfs comme ça. Bon, si les murlocks voulaient se venger, elle aurait au moins la décence de les en empêcher et de seulement l'immobiliser au besoin; le côté vengeance, elle s'en chargera histoire de le discipliner un peu.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Sam 30 Avr - 22:14

C'est qu'elle rouille niveau fluide de fer, Sierra aura la surprise de se couper légèrement le pouce, ayant mal syncroniser la concentration des fluides de fer et le toucher de la boite de conserve. Rien de bien méchant si ce n'est qu'un filet de sang mais largement de quoi la mettre de mauvaise humeur.

C'est peu être pour cela qu'elle a taper fort et surtout bien là où il faut, suivant les conseils de Lily quand il s'agit de bien lever la jambe pour taper dans les cotes. Et mal, il l'aura, se retrouvant à genou sous le choc. Le souffle d'air qui suivra l'enverra valdinguer à un mètre, l'obligeant à faire une roulade qu'il ne contrôlera pas. Il finira à deux mètres des Murloks qui le contrôleront, l'une de ses créatures mettant tout son poids sur l'un de ses bras, quitte à le faire hurler à la fois de douleur mais aussi de terreur après s'être retrouver nez à nez avec ses ravisseurs. Les jambes ne cessent pas de gisticuler, il se fatigue inutilement et un Murlock ne tardera pas à les attraper pour qu'il se tienne un peu plus tranquille.


"Lachez moi ! Sales monstres ! Enflures ! Fils de putes ! Je veux sortir d'ici !"

Il est en train de devenir taré, il ne supporte pas la vue de ses créatures là où Sierra a mis quelques jours à s'y habituer. Elle s'approcha de la scène alors qu'elle suçait sa coupure au pouce, assez calme et toujours nue.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Sam 30 Avr - 22:42

-Doucement vous autres. Il est plus en état de bien se défendre.

Elle n'aura pas besoin du coup de vent après tout, il était déjà au sol. Il fallait avouer qu'il était encore un peu jeune, donc le coup aux côtes avait été sacrément efficace. Parfois la solution la plus simple valait tous les sortilèges du monde. Ses jérémiades commençaient plutôt à ressembler à des implorations, et le tout mêlé à des insultes ne donnait pas particulièrement envie de le lâcher justement, surtout quand il venait tout juste de la menacer. Elle pourrait aussi bien le prendre là, tout de suite, mais elle n'avait pas particulièrement envie qu'il lui saigne dessus après, d'autant qu'elle était occupée avec son pouce aussi. La petite entaille n'était pas bien méchante, mais assez pour lui filer un sale caractère après avoir essayé la gentillesse. D'une façon ou d'une autre, elle allait tirer cette situation à son bon plaisir, et ce jeune avait choisi de ne pas faire de même.

-Mettez-le sur le lit, je m'occupe du reste. Essayez d'y mettre un minimum de délicatesse cette fois, s'il-vous-plaît, il est déjà assez mal en point comme ça. Plus tu vas te débattre, plus tu vas te faire mal, alors prend mon conseil et calme-toi donc.

La suite, c'est sur le lit et les mains attachées par des lianes provenant autant du lit que de Milice qui allaient le retenir en place, de même que pour sa jambe encore valide, du moins dès qu'elle se sera débarrassée de ce pantalon pour vérifier sa plaie. S'il criait encore, un petit coup de poing sur sa blessure histoire qu'il écoute suffirait, rien de trop méchant. Elle le voulait en un seul morceau et qu'il ne risquait pas de se vider de son sang si elle voulait le discipliner un peu d'abord.

-Vilain garnement, me menacer comme ça alors que je voulais être gentille avec toi. Compte-toi chanceux que je suis assez sympa pour te soigner ça au lieu de leur demander simplement de te jeter dans le premier trou qu'ils trouvent. Et arrête de gueuler ou je te cous les lèvres...

Et le coup d'oeil à la hanche n'était presque pas une excuse d'attester de la marchandise au passage... Pas qu'elle en avait besoin d'une dans sa situation.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Sam 30 Avr - 23:13

Les cris il en aura et pour cause, les Murloks le porteront. De toute façon il finira par fatiguer. Par contre la délicatesse pour le poser, Sierra repassera mais étrangement, elle aura du mal à leur en vouloir : elle a l'impression que dans leurs comportement, c'est plus une rancoeur ce manque de délicatesse et elle est presque certaine que sans devoir passer par Milice, elle se ferait facilement obéir. Quand aux lianes de son lit, elle n'aura pas besoin de demander à Milice de les commander, Sierra étant une grande fille pour le faire elle même.

Par contre en retirant le pantalon, Sierra sentira du dégout envers elle de la part du jeune, la panique laissant place à ce sentiment. L'état de la blessure est surtout un bon coup de griffe bien placé, profitant seulement du côté tranchant que perforant. Il saigne, il fatigue mais la blessure se veut plus impressionnante que grave. A un instant, Sierra espéra que les Murloks est vite emprunté les égouts sinon cela reviendrait à les suivre la trace. Sachant que pour rejoindre la crypte, certaines galeries était inondé et qu'elle avait de l'eau jusqu'aux hanches, il n'y a pas de quoi s'inquiéter là dessus, surtout si on rajoute l'obscurité.

Bref, elle peut testé sa magie organique et surtout voir la façon dont les choses évoluent contrairement aux bouquins explicatifs de chez les drows avec, de faibles risques à le tuer.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Sam 30 Avr - 23:51

-Allons, allons, je vais bien. Il n'avait que lui-même à qui faire du mal.

Le coup de rancoeur, elle pouvait comprendre. Même s'ils n'étaient pas particulièrement attachés à Sierra, l'aide qu'elle apportait à leur chère Milice justifiait de s'en prendre à quiconque lui voulait du mal. Il suffisait seulement là d'empêcher l'excès de zèle. Avec la situation entièrement sous son contrôle à présent, ils pouvaient vaquer à leurs occupations et laisser Sierra s'en charger. De ce que la plante connaissait de la jeune fille, elle savait très bien qu'elle pouvait très bien s'occuper de lui. Ça aura pris plus d'efforts et de soucis que prévu, mais elle aura ce qu'elle voulait au final. La plaie ne semblait pas si méchante une fois nettoyée, une coupure nette et pas bien profonde, bref une blessure simple pour quelqu'un qui débute en magie organique. Elle rit intérieurement face au dégoût qu'il éprouvait dans la situation alors que, pour l'instant, ses intentions étaient au contraire pures, en bonne partie en tout cas. Maintenant qu'il s'était enfin calmé, surtout par fatigue qu'autre chose, mais c'était l'important, ses propres émotions pouvaient elles aussi retomber.

-Arrête de penser si fort que je vais te violer, je vais commencer à croire que tu le veux secrètement.

Qu'elle lui laissa avec deux petites claques quasi affectueuses à la joue. Elle lui sourit et le laissa un moment pour se détourner de lui. Elle s'approcha du bain de sève de Milice pour se préparer mentalement et physiquement à l'opération. Même simple, elle ne voulait pas briser son nouveau jouet après s'être donnée autant de mal. Après s'être bien relaxée et sa magie plus facile à manipuler sous les effets de la sève, les chances d'erreur catastrophique étaient minimes. Elle s'étira en regardant la plaie toujours bien présente, et se prépara à se mettre au travail. Elle n'aurait pas besoin de faire grand chose au moins. À première vue, il n'y avait pas de corps étranger et refermer la blessure était tout ce qu'elle aurait à faire.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Dim 1 Mai - 0:50

Au fond d'elle, Sierra sait que ça ne sert pas à grand chose de prendre de la sève puisque c'est elle qui fournit les fluides pour ce genre d'opération mais c'est tellement meilleur d'être défoncé et percevoir les fluides ! La seule chose de vraiment utile, on y reviendra par la suite. Par contre la drogue, c'est mal et ça joue un peu sur le cerveau. Surtout que Sierra n'était déjà plus trop elle après s'être coupé inutilement.

La façon de procéder de Sierra est vraiment différente du mage traditionnel et en passant la théorie à la pratique, elle en aura confirmation. Complètement défoncée, elle grimpera sur le ventre du jeune homme avant de lui enfoncer le pouce dans la plaie, lui faisant tirer un cri de douleur. Non, ce n'est pas du sadisme (si un peu quand même) mais elle met bien en pratique ce qu'elle a pu comprendre de la façon de procédé de Milice pour la soigner : être en contact direct avec le corps extérieur pour le soigner. A partir de son doigt commencera à former quelques radicelles, qui, à la fois désinfecteront la plaie avant de la refermer. Sierra aura même le loisir de lui injecter davantage de phéromones histoire de l'exciter si elle le veut pendant l'opération, l'utilisation du sort de cette manière permettant quelques petits caprice du genre tel un boost d'adrénaline ou non là où l'arcane organique dites "traditionnel" ne le peut pas. Sierra le sait, sa méthode est bien plus douloureux de sa façon là où normalement c'est censé soulager mais c'est plus précis et tellement plus bio ! Et surtout, la sève prise lui permet de voir les radicelles évoluer dans le corps dans un autre, faisant leur tache curative en régénérant les cellules. Cette idée de les voir parcourir un corps étranger aurait même tendance à l'exciter au point de gouter autres choses que la sève de Milice.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Dim 1 Mai - 1:46

Avait-elle vraiment eu besoin de lui mettre un doigt directement dans la plaie? Peut-être pas en fait, y glisser une petite radicelle pour y faire le travail aurait probablement fait la même chose, bien qu'un peu plus lentement, mais vu comment il l'avait bien énervée, il l'avait bien cherché. À cheval sur lui, il n'y avait pas de doute qu'elle était exposée derrière à sa vue, et ça, elle s'en fichait bien éperdument. Dans tous les cas, il avait déjà vu tout ce qu'il y avait à voir. Bon, ce n'était pas la façon la plus orthodoxe ou paisible de rafistoler quelqu'un, mais on ne pouvait pas vraiment parler contre les résultats en voyant la plaie déjà refermée et désinfectée en quelques secondes à peine. D'ailleurs, maintenant qu'elle s'y mettait, il y avait tellement plus d'applications pour cette arcane qu'elle y avait d'abord songé. Si elle était en mesure de recréer pratiquement tous les effets que Milice peut avoir sur un corps humain, l'imagination était pratiquement sa seule limite. Lui envoyer des phéromones en guise d'aphrodisiaque maison, elle ne se gênera pas pour lui en donner une dose. Elle n'allait pas le violer non, mais le regarder se tortiller à cause de cette envie grandissante alors que Sierra demeura allongée à ses côtés dans toute sa nudité aura de quoi lui faire repenser ses convictions. D'ailleurs, elle put même songer à ajouter un tout petit mélange d'hormones à tout cela. Il était déjà plutôt mignon en effet, mais elle pouvait toujours l'améliorer un peu à sa façon. Elle avait tout son temps devant elle pour en faire un garçon un peu plus en contact avec son côté féminin. Elle continua de superviser l'opération tandis que les radicelles se désagrégeaient peu à peu dans la chair pour laisser un corps parfaitement sain derrière. L'idée que sa propre magie pouvait infiltrer le corps d'une personne de la sorte et leur faire toutes sortes de choses avait effectivement de quoi l'exciter au moins presque autant que ses propres branlettes en solo des derniers jours.

-Alors? Comment tu te sens maintenant? J'avoue que je suis un peu nouvelle à ça moi aussi, tu m'excuseras si c'était fait un peu à l'arrache.

Elle lui posa la question tout en passant un doigt léger sur le torse du garçon, histoire qu'il n'y ait pas de doute par rapport à ce qu'elle venait de faire. Tout comme elle le lui avait promit, elle n'allait pas le violer, non. C'était bien plus rigolo quand la moindre caresse au torse ou à la jambe suffisait presque pour le faire jouir! Nouvelle était un grand mot d'ailleurs. Sierra était déjà une mage largement plus puissante que la moyenne, seulement toujours un peu immature. Il lui suffisait simplement d'un guide adéquat pour tirer tout son potentiel de son petit corps fragile, et elle sentait bien avoir trouver ce maître. La vision d'un autre mage entropique l'avait en quelque sorte ré-inspirée à faire son possible, car elle avait beau avoir reçu la faveur de la génétique, elle n'était certainement pas encore au sommet de son art ou de la chaîne alimentaire. Pour le moment du moins, elle pouvait se prélasser quelque peu auprès de son nouvel invité et prendre un repos bien mérité après s'être bien entraînée à la manipulation des fluides.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Lun 2 Mai - 20:06

Le traitement à base de phéromones, Sierra le sait mais il faudra plusieurs jours voir semaines pour qu'il se termine si elle ne veut pas des séquelles direct. Sinon il y a bien l'organique pure et dur pour changer la physionomie d'un individu mais cela équivaut à de bons gros coups de sorts en organiques et de nombreux essais. Sierra débute et pourrait échouer une telle tentative plus direct mais le temps ne joue pas contre elle et c'est si excitant de le voir se tordre. Les jours qui suivront la mage blanche en ait venu à elle aussi perdre toute notion du temps, devenant pour ainsi dire secondaire pour elle.

D'ailleurs elle en ait oublier à faire la morale à Milice. C'est bête ça puisque l'autre mauvaise surprise mais pourtant agréable c'est de voir arriver deux Murloks débarquer avec un sac en plastique et plusieurs hot dog. Le gros problème, l'un a des griffes pleine de sang là où le Morlok boite et à du mal de tenir debout après s'être pris une balle dans le torse. Selon Milice, cet homme ne dérangera plus personne, ce que Sierra comprendra par "pas de témoin". Sierra comprendra aussi qu'il y aura tôt ou tard un rixe avec les égoutiers qui ont dû certainement perdre du terrain pour que les Murloks réussissent à s'aventurer plus au cœur de Los Angeles. Tout comme il faudra tôt ou tard développer cette société pseudo tribale en quelques choses de plus complexe si Sierra ne veut pas voir l'influence de Milice réduite voir à terme, réduite à néant. Elle le sait, Mère veut grandir et à cette obsession qu'est de purifié eau et air qu'elle estime pollueuse et donc un jour, percé la crypte pour pouvoir rejoindre la surface et continuer son œuvre. Sierra n'est rien d'autres que sa fille mais aussi ses yeux concernant le monde extérieur.

Cinq jours ont passé et ce Aiden qui a été capturé, malgré qu'il soit forte tête, commence à flancher en plus de se voir des seins au point que ça donnerait presque envi de l'appeler Aileen vu qu'il commence à recommencer à une gamine de 13 ans. Par contre le gabarit normal pour son âge a pas mal diminuer lui aussi. Par contre il ne parle pas, se contentant de supplier Sierra d'arrêter.

Elle a aussi repris la lecture de son grimoire et avec le temps, assimila les 3 rituels différents (voir ici. Après, comme elle a un peu de temps, elle peut chercher à le personnalisé un des rituels à sa sauce. Elle apprendra surtout les petites choses qui permettent de les personnalisé en se creusant un peu la tête.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Lun 2 Mai - 21:42

Toutes les supplications de ce petit Aiden tombaient bien dans les oreilles d'une sourde. Ce petit l'avait non seulement insultée, il l'avait ensuite menacée et pour couronner le tout, elle avait eu à se couper le pouce pour le remettre à sa place. Il aurait pu venir bien plus vite à apprécier son séjour ici, mais il avait choisi de faire la forte tête et, pour cela, avait donné la seule justification dont nécessitait Sierra pour en faire son terrain d'expérimentations, et puis quels résultats déjà! Elle devait avouer que les murlocks avaient fait bonne pioche, car lui donner une allure plus féminine était de loin bien plus facile que s'il avait déjà bien entamé sa puberté. Les changements étaient plutôt lents et subtils, et le pauvre voyait ses attributs masculins se réduire avant que ses changements se voient terminés, pas que sa geôlière semblait en avoir quelque chose à cirer. Elle-même avait légèrement changé une fois de plus dans ces derniers jours; ses yeux avaient changé de leur couleur rosée habituelle pour prendre une teinte ambrée brillante. Elle aimait bien ce changement après, ils s'agençaient bien avec ses nouveaux cheveux, et puis ils avaient une qualité presque hypnotisante avec les pupilles qui en devenaient verticales, plus prédatrices, dignes d'une personne au sommet de la chaîne alimentaire.

Assise juste derrière Aiden, Sierra ''contemplait'' son travail en massant les nouveaux attributs mammaires du jeune. Ils étaient bien comme elle le souhaitait, discrets, mais tout juste là pour laisser un regard et un toucher plus aguerri les trouver, et surtout visiblement plus sensibles qu'avant. Ils étaient bien comme ça, et n'aurait pas besoin de les faire grossir davantage. Ses épaules y étaient presque, déjà bien plus féminines, et parlant de cela, il pouvait dire adieu à ses rêves de faire pousser sa première moustache de puberté. Ses hanches aussi commençaient à prendre une forme intéressante, encore un tout petit peu et elle y serait presque.

-Arrêter? Mais pourquoi arrêter si près du but? J'avoue que j'adorerais te relâcher pour voir la réaction de tes copains. Je parie qu'ils te trouveraient plus bandant encore que les autres filles. Ça me donne envie de faire un portrait de toi, histoire de te montrer à quel point tu es magnifique maintenant.

Elle lui mordilla l'oreille à ces dernières paroles. Elle ne lui avait encore rien fait d'autre que de légères caresses, et elle pouvait le sentir commencer à en perdre la raison, de la supplier de le prendre. Elle se demandait bien ce qu'elle ferait ensuite, les possibilités étaient si grandes. Tester son maquillage sur lui? De nouveaux vêtements plus appropriés? Commencer à lui apprendre une gestuelle plus féminine, plus adaptée? Enfin, toute bonne chose avait une fin. Elle le laissa jouer tout seul quand un groupe d'autres murlocks arriva avec vraisemblablement de la nourriture. Elle se vaudra de soupirer un juron en voyant le murlock blessé, elle les envoyaient dans tes territoires de plus en plus dangereux dans l'espoir de satisfaire les besoins de Sierra qui elle restait pour soigner leur mère. Ils commençaient à perdre motivation, et il y avait raison s'ils se sentaient un peu délaissés. Milice avait des objectifs clairs, mais elle devait être ramenée un peu à l'ordre semblait-il. Plutôt que le paquet de hot dogs, elle saisit le murlock par la griffe pour le mener face à la plante géante.

-Mam... Milice. Tu es en train de faire la même erreur que j'ai faite. J'avais tellement les yeux sur un seul but que j'en ai perdu les personnes qui comptent pour moi. Tu chercher à percer la crypte et à atteindre la surface, mais à quoi ça te serviras si tu te retrouves seule et à la merci d'un monde hostile parce que tu as laissé derrière les autres?

Elle regarda sa plaie, et en conclut qu'elle devrait y faire quelque chose. Il s'agirait d'une opération un peu plus compliquée que la dernière, surtout si elle devait retirer un corps étranger comme une balle, mais avec Milice pour le rassurer qu'il ne craignait rien, il devrait avoir confiance. D'ailleurs, le fait devoir ces radicelles pénétrer son corps pour le guérir la rendit pensive. Ce serait certainement une opération beaucoup plus compliquée et difficile que ce qu'elle avait fait à Aiden, mais peut-être que...

-Crois-tu que, avec nos forces combinées, que si nous arrivions à rendre les murlocks un peu plus près de toi, ils comprendraient ta vision et chercheraient à t'épauler et devenir plus forts avec toi? Ils te considèrent déjà comme une forme parfaite, alors je pense que ce serait dans l'intérêt de tous qu'ils soient une extension de ta forme. Des êtres hybrides du règne animal et végétal.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Lun 2 Mai - 23:15

"Jeuh... s'il vous plait. J'écouterais mais pas ça. J'eugh !"

Ses mots ne sont plus que des murmures. Sierra est certaine qu'elle est tombée sur ce genre de petite racaille pour avoir autant de fierté. C'est cette fierté qui fait qu'il est encore les pieds sur terre mais ce n'est plus qu'une question de temps, surtout qu'il va développer des attributs que l'on ne pourra plus l'appeler par "il" d'ici un ou deux jours. Sierra pourrait aller plus vite mais encore faut il qu'elle en ait l'envi. Par contre en lui mordant l'oreille, il vient de lâcher la purée. Aiden hypersensible à force de se prendre les aphrodisiaques et a tendance à jouir en moins de cinq minutes rien qu'avec le toucher. Sierra le sait, ce n'est plus qu'une question de jours avant qu'il ne craque.

*Ma fille, je comprends ton inquiétude mais purifié les imperfection de ce monde est le but même de mon existence. Mes enfants comprennent ce but et le respecte. Je comprends aussi qu'il est temps aussi pour eux d'évoluer comme je l'ai fait. Pour survivre et prospérer, il faut être en haut de cette chaîne alimentaire comme tu penses si souvent. Celui en haut de cette chaîne décide de la marche que doit suivre les êtres inférieurs, pour ainsi prospérer en harmonie. Le monde a toujours été ainsi. L'humanité a toujours été ainsi. Il est normal que nous suivions cette règle Nous aussi cette règle."

Cette plante agit en contradiction avec toute forme de logique humaine. Elle doit grandir et assurer sa fonction première qu'est de purifier toute forme de pollution et pourtant elle semble comprendre les dangers en ayant assimiler cette histoire que ceux qui sont en haut de cette chaîne alimentaire peuvent dicter les actions des êtres qui leurs sont inférieurs. Certains diront que c'est de la faute de Vegas, d'autres de Polis pour que Sierra ait une telle idée en tête. Un tel principe est dangereux entre les mains d'un être comme Milice. Mais Milice n'a pas ce principe qu'est la trahison. Une plante, aussi mutante soit-elle, ne peut pas mentir. Et Sierra sait qu'elle n'abandonnera pas ses enfants.

Sierra commença à former une écorce sur la plaie du Murlok, domaine qu'elle maitrise désormais aussi bien que le feu. Malgré le râle de douleur de la créature, la racine entourera la balle avant qu'elle remonte vers l'extérieur, tirer par la sève de cette dernière. Le projectile, du .44 magnum, finira par faire un petit bruit métallique lorsqu'il finira par terre. Sur ce Murlok ne restera plus qu'une cicatrice recouverte par un peu d'écorce, celle ci faisant office de croute naturel chez la créature. Ses bestioles ont plus de santé qu'elle ne l'aurait cru. Sierra ne pourra pas s'empêcher de tirer un sourire de satisfaction. Sourire de satisfaction qui s'effacera lorsque dans les pièces adjacente, désormais brisé par les racines de Milice, commencera à avoir du grabuge.

*Si beaucoup de mes enfants sont d'accord pour évoluer, il semblerait que certains d'entre-eux préfèrent rester dans le forme primaire et malade. Depuis que tu m'as ouvert ton âme, certains ne pensaient qu'à reformer cette hiéarchie qui tournait autour de ce mâle alpha.*

C'est sûr qu'un jour ça allait dégénérer et qu'il y allait avoir ce genre d'incident. La voix douce de Milice continuera à raisonner dans la pièce.

*Ma fille, certaines de ses créatures qui étaient autrefois mes fils te veulent du mal. Ici, ils ne s'approcheront pas de moi. Ils me craignent. Craignent comme cette monstruosité de Yankarev me craignait et m'a fait souffrir. Ils vont partir mais ils reviendront un jour. Ma fille, fait ce que tu as à faire. Je ne tolérerais pas que l'on mette en danger mes enfants.*

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Sierra Niles le Mar 3 Mai - 0:54

Des tensions politiques chez les murlocks? Humains ou mutants, c'était toujours un peu du pareil au même au fond. L'arrivée de Sierra avait, sans grande surprise, causé quelques tensions chez certains qui ne la voyaient pas d'un bon oeil, comme une menace à leur vie paisible. Le cycle se répétait toujours en fin de compte, mais malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de partager la sympathie qu'éprouvait Milice envers eux. Ils étaient tout autant partie intégrale à leur survie, tandis qu'elle leur apportait son support de la même façon. Il semblait de plus en plus qu'une solution pacifique serait fort difficile. S'ils en étaient déjà à lui vouloir du mal, il lui faudrait agir vite avant qu'ils ne décident soit de passer à l'action, ou décident de partir. Une guerre civile, n'était dans l'intérêt que des égoutiers et la liche. D'ailleurs, une idée prenait racine dans la tête de la jeune femme.

-Il existera toujours des êtres qui s'opposeront au changement et à l'évolution. Dans ce cas, il nous faudra un champion pour montrer à tous que cette voie est de loin préférable. Ils sont toujours tes fils, Milice. Parfois, pour montrer un vrai amour, il faut se montrer fermes pour leur empêcher un destin qui les mèneront à la ruine.

Son intervention semblait quant à elle s'être déroulée à merveille chez le blessé. Avec le calibre qu'il s'était pris, il n'y avait pas à s'en étonner autant. Sa constitution était visiblement largement supérieure à ses confrères, et elle pouvait prendre avantage de cela pour éviter trop de violence inutile. Pour la suite, le murlock devra serrer les dents, ou ce qu'il lui en fait office, car elle devra chercher à pousser ses capacités physiques au point où la supériorité de leur évolution sera impossible à contester. Un mélange d'adrénaline administré à cet alpha afin qu'il tolère mieux cette douleur, et soit plus prêt à combattre. Cette écorce, une armure naturelle, lui serait parfaite, comme celle des preux chevaliers d'antan qu'elle avait pu voir dans ses livres de contes. Des héros qui servaient une dame autant de galanterie que de prouesses d'armes. Liée de lianes et renforcée d'os, Sierra aimerait bien voir ses confrères tenter de blesser ce champion, les égoutiers même d'ailleurs. Sierra souriait face à son oeuvre, et lui tendit sa main pour l'aider à se relever.

-Une alliance du règne animal et végétal. Cette forme est toujours crue, mais tu sauras en tirer parti afin de rallier tes confrères, je le sais. Sans cela, toi et les tiens sont condamnés à se cacher, à être pourchassés, et cela me blesse qu'un être avec tant de potentiel soit confiné à un destin aussi cruel. Tu es Arthur, unifiant tes semblables dont ces violences intestines sont en train de séparer, et, ultimement, menacent votre extinction. Tu auras également besoin d'une arme digne de ce nom.

De ce fait même, Sierra se mit à la tâche. De la même façon qu'elle pouvait lier cette création végétale au corps du murlock, elle pouvait laisser libre cour à ses pouvoirs pour lui créer des armements dans le même procédé. Les humains dépendaient tant du métal, alors que l'os et l'écorce formaient un matériau tout aussi puissant, voire même plus. Un bouclier et une épée de ces matériaux, l'un agissant comme rempart et l'autre comme arme, il serait prêt à prendre ce cadeau de sa part et accomplir une tâche lourde, mais juste. S'il partageait son désir de voir son espèce comme Milice subsister et fleurir, il ne pouvait qu'acquiescer.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 276
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Obscurité le Mer 4 Mai - 1:26

Un cri de rage se fera entendre de l'autre côté de la pièce. Même si Milice mettra au courant l'ancienne punk, celle-ci comprendra que son défi a été accepté par le mâle alpha. Si c'est bien celui qu'elle pense, la mage blanche sait à qui elle aura à faire. A un Murlock aussi massif que son Arthur mais avec ses griffes de la main gauche aussi affuté que des lames de rasoir. C'est vrai qu'en y repensant, ce Murlok s'est toujours tenu un peu à l'écart de Sierra, même si il n'a pas été hostile jusque là. L'évolution forcé a seulement été l'élément de trop. Pas grave, elle est ici pour prouver que l'évolution est nécessaire pour survivre, ce que ce mâle semble ne pas vouloir. Un Murlok de tué pour en sauver une quinzaine, c'est un pari à prendre.

*Ma fille, sache seulement que si tu échoues, tu devras t'offrir à ce mâle. Il n'est pas contre l'évolution en elle même, il est contre l'évolution forcé et rapide."

La pensée qu'une telle créature a de quoi de faire hésiter un peu n'importe qui et pourtant d'un certain de point de vue, on ne peut pas en vouloir à ce Murlok qui n'agit non pas par cupidité mais qui pense qu'en se reproduisant avec un élément comme Sierra reviendrait à améliorer la future génération de Murlok. C'est sûr qu'avec une Sierra habituée aux hommes mignons, il y a un faussé.

Pendant la transformation de la créature, Sierra a cru un instant qu'elle avait tuer son nouveau Arthur suite à un choc trop grand tellement l'opération et un tel changement rapide était dangereux. Plusieurs veines ont virés au vert après avoir fusionné avec une partie de l'écorce. Elle aura dû se rattraper rapidement en modifiant aussi le cœur pour qu'il puisse filtrer correctement ce "nouveau sang". Autant dire qu'un mage organique traditionnel aurait jugé cette opération comme un travail de porc. Et pourtant, son nouveau Arthur aura survécu à l'opération grâce à sa constitution mais surtout grâce à sa volonté. Sierra est certaine qu'un Murlok normal serait mort durant cette opération. L'opération n'est pas tout à fait terminé mais elle aura à l'avenir besoin de Milice pour éviter qu'il ne meurt sous le choc. Il en sera de même pour les autres Murloks qui devront passer totalement par Milice si Sierra ne veut pas voir la population réduite de 80%.

Les "armes", Sierra fournira une épée en os suffisamment solide et tranchante pour trancher la chair mais devra revoir l'opération à l'avenir pour faire quelques choses de vraiment viable. Le bouclier sera plus simple, n'étant qu'un amas d'os qui se sont soudé entre eux, à la fois fondu entre eux et maintenu par des racines.

Il ne reste plus qu'à sortir de la chambre de Milice accompagné de son nouveau champion. En face, une douzaine de Murlok et devant, ce mastodonte. Sierra lorgnera sur ses griffes, aussi coupante que des lames de rasoir. Le danger vient de là, ce Murlok en face est surtout un dangereux combattant avec cet atout et pas seulement pour son gabarit un peu plus gros que la moyenne des Murlok.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfer végétal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum