Dépravé est mon mode de vie

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Lun 18 Avr - 18:52

Le gangster qui avait ordonner aux autres de retrouver les autres femmes de chambre ravala sa salive. Il avait gaffé et se demande si lui-même se retrouverait pendu par les pieds lui aussi. Lorsqu’Eleanor se plaça de manière suggestive, il fut le seul qui ne regarda et leva les yeux vers le ciel. Yop, il ne voulait pas être pendu par les pieds, Eleanor sentait qu’il était tendu comme l’élastique des sous-vêtements de vieille Américaine obèse.

Les femmes de ménage criaient et pleuraient. La jeune avait beaucoup plus d’empathie pour l’objet inanimé qu’est la sortie d’est la sortie d’aération que les autres femmes qui vivaient le moment le plus dur de leur vie. Ce qui était ironique considérant son don. La porte qui menait au toit ouvrit dans un fracas au même moment que la voisine de gauche de la femme de chambre témoin se brisa en deux. Le choc causé par la porte ayant aidé à mettre fin aux souffrances de la corde.

" WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah plouch "


Robert était dans le cadre de la porte, bouillant de colère. Il avait le visage rouge, comme s’il avait été cuit comme un homard dans de l’eau bouillante. Sa crinière blonde était trempée, pas peignée et il semblait s’avoir habillé en urgence. Sa chemise était boutonnée comme s’il venait d’être pris en flagrant délit par le mari de sa maîtresse et devait fuir en vitesse. La cravate était d’ailleurs inexistante de son accoutrement.

" BORDEL ELEANOR! "

Eleanor regarda son frère, le sourire montant jusqu'aux oreilles.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Lun 25 Avr - 21:34

Eleanor leva un sourcil, étonner que son frère soit arrivé seulement là et surtout de l'endroit où il sort. Sortir d'un bon bain moussant pour un problème aussi peu important, il ne fallait pas se donner tout ce mal. Surtout pour quelques femmes de ménages. Oui, vous remarquerez ici l'utilisation du pluriel, signe que même si elle allait en relâcher quelques unes, la suite des évènements ne dépendaient que d'elle puisque la jeune miss savait très bien qu'elle ne reviendrait pas travailler après cette épisode ô combien traumatisantes pour elle là où pour Eleanor c'est seulement un contre-temps. Jouissif qui plus est ! Le pire dans cette histoire elle n'en veut même pas au gangster qui a suivi ses décisions aux pieds à la lettre : c'est plus marrant de le laisser regretter cette décision, en sachant qu'avec sa faute il y aurait plusieurs morts d'innocentes sur la conscience. Et ÇA c'est plus jouissif que la mort pour cette timbrée !

"Robert ! Tu tombes bien, l'enquête avance plutôt bien ! Enfin moins que cette femme mais là n'est pas la question, je ne suis pas la pour étaler mes connaissances en physique."

Elle s'adressa aux gros bras.

"Newton, la gravité tout ça... vous savez l'histoire de la pomme qui tombe ? Non ? Bon..."

Ils s'en foutent de ses histoires de Newton... Eleanor ne se contenta d'un haussement d'épaule en faisant un peu la moue avant de continuer sur un sujet un peu plus important que des femmes faisant office de pommes ici.

"J'ignore qui est le plus coupable dans cette histoire, si c'était de la faute de Willy d'être un sacré spécimen ou si c'est tout simplement tous tes chimistes qui en voulu rendre leur petit monde meilleur mais ils n'ont pas loupé leur coup. Avant que tu n'arrives j'allais certainement avoir la confirmation sur les cigare qu'ils fument et la position de leurs chambres de la part de Conchita et ses collèges. Je suis certaine qu'elle est adjacente de celle de Willy, chambre qu'ils ont pris toute la peine de visiter. Tout comme je suis certaine que les hommes qui font la ronde autour du bâtiment n'ont vu personne monté les escaliers de secours à l'extérieur..."

Tiens elle vient de changer de nom encore une fois ! Elle chercha Juan avant la ferme attention de lui coller une claque dans le dos.

"Dis voir mon petit Juan, petit plaisantin ! J'espère que tes collèges ont au moins récupéré ses notes de Willy, parce que c'est ce qui intéresse le plus le grand Parrain et certainement pas les résultats bancals que tu me donnes volontairement depuis le début de mon enquête. J'ignore qui est a vraiment tué Willy dans votre petite bande mais ce qui compte surtout à nos yeux, c'est de retrouver un ou des chimistes de la valeur de Willy pour notre glorieuse famille que sont les Predieger."

C'est bien ce qu'il avait dit mot par mot ? Retrouver un autre chimiste ? Après, Eleanor se moque bien de savoir qui seront ses nouveaux chimistes tant qu'ils auront les notes de Willy pour faire de la aussi bonne drogue. Après tout, nombreux clients comptent sur les Prediegers pour jouer de l'aspirateur avec de la drogue de qualité, il serait dommage de les décevoir !

Grand moment de pause.

"Oh le salaud !"

Quelle vulgarité venant de sa bouche...
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Jeu 28 Avr - 0:09

Les femmes de ménage pleuraient et criaient, elles n'étaient réellement dans un état de répondre, quelques fibres de la corde commencèrent à lâcher. Difficile de s'entendre parler avec autant de hurlement et de pleur de panique, Eleanor commença à regretter son idée. Pas par sympathie, mais parce qu'elles commençaient à lui taper sur les nerfs.

" MAIS À QUOI AS-TU PENSÉ?"

La seule réponse de Robert, son visage était rouge. S'il avait pu tuer avec un regard, Eleanor aurait été du poulet frit. Le parrain ordonna aux hommes de remonter les femmes de chambre qui restaient. Un des hommes remonta celle qui avait une corde endommagée par le couteau d'Eleanor en tirant.

CLACK!

Le MJ aurait aimé écrire le second WAAAAAAH et plouche, cependant elle trouva que ce poste contenait déjà assez d'onomatopées. À la fin de la journée, il y aura sûrement un des hommes de main des Predieger qui se retrouvera sans emploi… sûrement aussi les pieds dans du ciment au fond d'une rivière. Robert traita l'homme d'idiot incapable et lui ordonna de quitter les lieux, il ne voulait plus le voir.

"OÙ EST-CE CON DE JUAN? TU ÉTAIS SUPPOSER GARDER UN ŒIL SUR LUI! LES NOTES DE WILLY? ELLES SONT DANS MON COFFRE FORT!"

C'est alors qu'Eleanor compris, son "frère" avait déjà une petite idée du tueur. Juan était son suspect principal et il simplement donné la tâche de le prouver pour se débarrasser d'elle. Elle avait merdé.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Ven 29 Avr - 0:12

Pourtant son employé était pourtant bien... Pire ! Eleanor pourrait même dire qu'elle l'aimait bien ! Il vient de mettre quelqu'un prenant son rôle très à coeur et ceci est une chose particulièrement rare à New Vegas. Au pire, si Robert ne veut plus le voir, Eleanor pourrait bien lui rendre visite car vu comment les choses tournent, Robert ne veut pas seulement plus voir cet homme de main mais aussi sa sœur après ceci. Ellie se dit qu'elle a peu être poussé le bouchon trop loin. Peu être car si elle n'a plus son argent de poche, plus rien ne va aller !

La corde qui se brise ne surprendra pas plus que cela ce petit démon qu'est Eleanor. Là où elle aurait trouvé ça marrant en temps normal, là elle s'en fout. Oui, lui sucrer son argent, c'est bien plus important que la vie d'une femme de ménage. Elle chercha quand même à se défendre.


"Celle-ci, je n'y suis pour rien : ça doit être lié au Destin ou à cette histoire de Karma et-"
"OÙ EST-CE CON DE JUAN? TU ÉTAIS SUPPOSER GARDER UN ŒIL SUR LUI! LES NOTES DE WILLY? ELLES SONT DANS MON COFFRE FORT!"

Ses oreilles, elles en siffleraient presque. Le quartier est au courant que "l'autre folle des Predieger" est en train de se faire engueuler comme pas possible par Robert en personne. Dans deux jours, ça sera tout New Vegas qui sera au courant. Ou un seul alors...

Par contre Eleanor aura un peu l'air fine en apprenant pour les notes. Si elle avait cette information, elle aurait mener son enquête différemment mais toujours à sa façon : en traumatisant encore plus les chimistes et n'aurait pas lâcher Juan d'une semelle pour lui faire perdre d'avantage de santé mentale juste par pur caprice. A partir de là, elle s'est rendue compte qu'elle avait merdé sur toute la ligne et sur le coup, elle avait un peu l'air con. Pas grave, la fierté ça ne sert à rien !

"Je crois que Juan s'est fait la malle par la fenêtre de la chambre de Willy... Et euh... Si j'avais su pour cette histoire de note je m'y serais prise autrement..."
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Sam 30 Avr - 16:01

En même temps, il était logique que Robert n'aille pas laisser des notes qui avaient autant de valeur dans les mains de ses propres chimistes. Souvent, on le sait beaucoup trop tard lorsqu'on tombe sur une taupe. Robert semblait s'avoir un peu calmé, se frottant le front et soupirant.

"Tu sais quoi? TU PEUX FOUTRE TES HISTOIRES DE DESTIN, DE KARMA ET TU PEUX LES FOUTRES DIRECTEMENT DANS TON ANUS! BIEN PROFONDÉMENT! RETROUVE-MOI JUAN. JE M'EN FOUS QUE TU LE RETROUVES À VEGAS OU À L'AUTRE BOUT DU MONDE, TU ME LE TROUVES!"

D'accord, il ne s'était pas calmé. D'ailleurs, retourner dans la chambre de Willy était sûrement déjà la meilleure piste. Robert cria à l'homme qu'il avait renvoyé de s'arrêter avant qu'il ne passe la porte qui menait vers les étages plus bras et lui fit signe de s'avancer. Il le prit par les épaules et le plaça en face d'Eleanor.

"Je pense que vous vous connaissez déjà, je te donne une mission très spéciale… tu l'accompagneras dans le reste de son enquête… sinon… "

Il y aurait eu un silence lourd si les femmes de ménage qui étaient maintenant de retour pieds sur terre n'étaient pas en train de chialer. Pour ce qui est de l'homme de main, il aurait préféré d'avoir justement les pieds dans le ciment au fond d'une rivière.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Sam 30 Avr - 23:00

Pendant une partie de l'engueulade, Eleanor ne put s'empêcher de marmonner quelques mots. De toute façon à part ça elle n'avait pas grand chose à faire. Ou si mais c'était un coup à finir pendu au bout d'une corde comme les femmes de ménages mais avec une corde bien solide pour le reste de la soirée ou enfermé dans sa chambre accompagné d'une simple bouteille d'eau minérale pendant toute une semaine. Une bouteille d'eau minérale, ce n'est pas très causant et Eleanor est une femme qui ADORE parler aux gens et interagir avec eux. Pour leurs plus grands malheurs...

"Quel vilain langage..."

L'homoncule aurait pu rajouter un "qui t'as élevée" ou ce genre de choses mais cela reviendrait à briser l'un des tabous que les Prediegers se sont fixés : les origines de Eleanor. Oui beaucoup savent qu'elle n'est pas humaine, d'autres la soupçonnent d'être une création artificielle de mage mais peu savent qu'elle devait en réalité être la femme du fondateur. Ca, Robert a du mal à voir en elle sa mère en plus jeune, déjà qu'il ne la considère pas comme sa petite sœur...

Au lieu de cela, elle se contenta de faire la moue, répondant simplement. Elle a peu être poussé le bouchon trop loin et se voit déjà coupé les vivres même si ce n'est pas dit clairement.

"Oui chef..."

Par contre, elle lâcha un petit sourire narquois lorsque Robert prit par les épaules son homme de main nouvellement ré-embauché, se contentant de jouer les timides avant de se contenter de la petite révérence que faisait ses dames d'autrefois.

"Enchantée, je suis Eleanor Predieger. J'espère qu'il en est de même pour vous. J'aime les personnes qui obéissent et prennent mots par morts tout ce que l'on leur dit même quand on ne s'y attend pas. Ca rends tout cela si... excitantes ?"

La petite révérence ne dura pas bien longtemps, se contentant de se diriger vers la porte.

"J'ai quelques doutes mais on va commencé par la chambre de Willy. Robert, je te demanderais seulement d'envoyer un homme pour surveiller les départs des caravanes des nomades de Torbal au cas où. Après tout je n'ai qu'un jouet et je trouve trop tôt pour me séparer de lui... J'ai déjà perdu l'ancien..."

Elle ne peut pas surveiller tous les départs de Vegas. Autant surveiller ceux là.
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Dim 1 Mai - 4:13

" En… enchanté, Isaac Dunn…"

Enchanté très peur sincère. Il trouva que perdre son emploi avait déjà été une assez grosse punition. Servir Eleanor était tout simplement de la pure torture, mais il ne pouvait pas dire non à un Predieger. Tout comme les femmes de chambre, lui aussi avait une famille à protéger et nourrir. C'est les mains dans les poches qu'il escorta la jeune femme jusqu'à la chambre de Willy. Comme elle l'avait prévu, la fenêtre de la chambre était maintenant ouverte et aucune trace de Juan.

La chambre semblait être comme elle l'avait laissé en allant sur le toit, Juan n'était parti qu'avec les vêtements qu'il avait sur le dos. Il était évident qu'il avait tué le vieux Willy, il ne manquait que les raisons. Bien que le retrouvé était plus important que les raisons. Un troll comme Juan était assez facile à repérer dans la ville. Elle allait proposer à son nouveau jouet de descendre, mais à la porte, la grande chimiste rousse se pointa le bout du nez. Elle devait avoir entendu les cris des femmes de chambre, puisqu'elle semblait nerveuse.

" Je sais que nous sommes suspects. Je viens pour représenter mes collègues en signe de bonne volonté. Nous y avons réfléchi et nous pensons que c'est Ju-"

Elle tenta de pointer Juan, mais pointa Isaac à la place. Elle resta surprise et s'arrêta dans son geste. Isaac fit un pas en arrière, pour éviter d'être sur la trajectoire du pointage, il n'était pas celui qu'elle recherchait.

"Il est déjà parti, pas vrai? Putain d'Iznogoud!"

Tout commençait bien, elle s'était même préparer pour créer un effet dramatique qui tomba rapidement à l'eau. Ça lui apprendra à perdre au poker.

"Juan a toujours eu une certaine jalousie envers le vieux Willy… Willy n'était pas sans fautes aussi. Mais au point de le tuer… nous étions tous au courant de son business d'à côté. Sauf Juan. Il ne socialisait pas réellement avec nous. En fait, il ne socialisait qu'avec Willy. Il ne sortait jamais du bâtiment, il ne connait pas la ville."
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Mer 4 Mai - 21:29

C'est seulement un simple regard discret qu'Eleanor jeta dans la direction de la rouquine. Sur le toit elle avait beau garder cet air moqueur, la réalité est qu'elle n'a pas aimé passer pour une idiote lorsqu'elle a baissé sa garde pour que Juan se fasse la malle.

"Bien sûr que Juan est coupable : j'attendais juste le bon effet théâtrale lorsque je lui aurais demandé pourquoi il ne me donne des fausses expertise depuis le début. Comme par exemple pendant une pèche à la femme de ménage après lui avoir tirer une balle dans la cuisse."

Le pire dans cette histoire, c'est qu'elle comptait lui faire remonter une femme de ménage en lui braquant son pistolet dessus et lui tirer une balle. Sous l'effet de la douleur et de la surprise, nul doute que cette plaque d'aération que la folle appréciait tant aurait lâcher sous le choc, obligeant Robert à chercher de nouvelles employées pour tout le bâtiment. Et Juan aurait pété un câble en se rejetant certainement la faute. Bon après, tout cela c'était avant le drame... si il y avait eu qu'UNE femme de ménage, les mafieux n'auraient pas perdu de temps et Juan n'aurait pas pu se faire la malle comme il l'a fait et Eleanor n'aurait pas passer pour une conne. Cette remarque est dite tout haut, la chimiste risquant de prendre Eleanor pour plus dégénérée qu'elle ne l'est.

Par contre c'est la remarque sur le business d'à côté qui l'intéressa. C'est un peu, comme on dirait, la cause pour laquelle elle s'était attardé sur ses cigarettes et ses empruntes.


"Business d'à côté ? Ca expliquerait les visites de son appartement... En gros il vendait le surplus à des dealers c'est ça ? Vous savez, au lieu de parier cela au Poker, je sais parfois être conciliante. Mais parfois..."

Pas de remarque moqueuse ou de sous entendu menaçant cette fois ci. Juste que Eleanor n'est pas trop heureuse d'avoir perdu du temps et surtout Juan pour cette histoire de trafic parallèle.

"Il faudra m'en dire un peu plus sur Juan et ses habitudes... Et racontez cela à mon frère qui ne veut plus me voir. Disons qu'il n'a compris qu'est l'art du saut à l'élastique de femme de ménage, mais sans élastique."

Elle lâcha un sourire narquois et moqueur, comme si elle cherchait à détendre l'atmosphère en jetant un oeil discret mais pas trop à Isaac.

"La femme de ménage de l'étage aurait suffit mais il a fallu que l'on m'en mette plusieurs. Je ne t'en veux pas Isaac, c'était marrant... Même si ça été de courte durée."

Sauf que c'est bien souvent l'inverse...
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Ven 6 Mai - 0:56

La rouquine ravala sa salive. Elle avait entendu parler du sadisme d'Eleanor, mais elle ne la pensait pas aussi… dure. Elle n'avait jamais été fan de la torture, psychologique ou physique. De toute manière, que la sortie d'aération ait lâchée ou non, Robert devra se trouver de nouvelle employée. Elle hésita à répondre à sa remarque sur le side business de Willy, la torture, elle ne voulait pas en vivre, ni en survivre. Surtout que son ton de voix n'était pas son habituel.

"Sur… surplus, je ne sais pas. Il vendait des trucs, ça c'est certain. Je… je vais en parler à Robert. Merde… faudra trouver aussi deux idiots pour remplacer Willy et Juan… j'ai entendu parler d'un indépendant… non il ne voudra pas… "

Cette dernière phrase était murmurée mais, la Pedieger l'attendit et n'en tenu pas compte. Ce n'était pas son boulot de trouver des nouveaux employés pour le business familial. Son boulot, si elle voulait sentir de nouveau la douceur de son argent de poche, était de retrouvé Juan, mort ou vivant. Bien que Robert espérait sûrement de le revoir surtout vivant.

Isaac mit ses mains dans ses poches, il savait qu'il allait devoir peigner la ville au peigne fin. Au moins, il avait un avantage que Juan n'avait pas, il avait grandi dans la ville et la connaissait comme le fond de sa poche.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Dim 8 Mai - 17:02

Ce n'est pas dans le but d'Eleanor de rechercher des idiots pour les remplacer mais si à l'avenir elle devait en croiser, ça serait bon à prendre. Après tout l'homoncule est capable de rendre doux comme une image le plus violent d'entre eux en faisant en sorte qu'il n'est de yeux que pour elle.

"Dites toujours. Même si Robert ne m'a pas demandé de retrouver deux idiots pour les remplacer, c'est toujours bon d'avoir quelques adresses en plus. Je sais me montrer très convaincante quand j'y mets du miens."

L'information est secondaire et surtout servira si jamais elle ne retrouve pas Juan. Il suffit de caresser son fils/frère dans le sens du poil pendant quelques temps de cette manière pour qu'il (tente) oublie l'Enfer qu'il a vécu aujourd'hui. Pourtant d'Enfer, la miss ne voit pas où est ce qu'elle a merdé. Pire : elle a toujours pas vu sa nièce/petite fille... a croire que Robert fait tout pour qu'elle ne la voie pas... Et surtout la question et la réponse prennent à peine 10 secondes.

Elle laissera la rouquine partir. Le peu qu'elle a compris, Juan ne se mélangeait pas avec les autres. Elle s'adressa à Isaac.

"Tu peux interrogé les gardes qui font la ronde autour de l'immeuble pour voir si ils l'ont vu partir ? Et aussi demandé quel garde l'accompagnait lors de ses excursions dehors ? J'en ai pour cinq minutes le temps de fouiller la chambre de Juan."
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Jeu 12 Mai - 22:03

La rouquine partie, surprise de ne pas avoir à subir une torture mentale. Isaac haussa les épaules, il était un homme de peu de mots. Les mains dans les poches, il traîna les pieds jusqu'à l'extérieur de la chambre et suivit la chimiste, ignorant s'il devait encore une fois prendre les ordres de la Predieger à la lettre. Eleanor avait maintenant la chambre pour elle toute seule. La fenêtre était ouverte, le troll n'avait pas pris la peine de la fermer derrière lui.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Lun 16 Mai - 2:35

Le troll n'a surtout pas demandé son reste et s'est barré pendant qu'Eleanor faisait... elle faisait quoi déjà à ce moment là ? Certainement à se tourner les pouces comme d'habitude ! De toute façon un troll était plus grand que la moyenne, il a dû bien se dépêcher pour s'enfuir et un bon quart d'heure une demie heure s'était écoulé pendant ce temps là. Devant sa fenêtre, elle regarda malgré tout si pendant la fuite Juan n'avait pas fait tomber quelques choses dans la précipitation. Les chances sont minces mais ne sait-on jamais.

Ceci fait, elle ira fouiller la chambre de Juan. Si il a pris quelques choses, ça a dû être dans la précipitation et si il y a un indice sur la destination qu'il va prendre, ou même sa destination finale, Eleanor compte bien la trouver. Juan n'est pas idiot après tout, il sait que les Prediegers ont les yeux et les oreilles sur Vegas comme n'importe quel gang et... Tiens ce n'est pas lui qui se branlait sur sa couette ? Mine de rien ça pourrait limite l'aider si jamais elle arrive à mettre la main sur cette aspirateur de maître mage qu'est Windy.
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Jeu 19 Mai - 21:50

Les chances étaient minces, mais elles étaient du côté de l’homoncule. Sur la barrière de sécurité de l’échelle à crinoline, un bout de tissus blanc, sûrement le sarrau de ce bon vieux Juan. En passant la tête par la fenêtre, en regardant vers la rue, Eleanor remarqua Isaac au sol, qui ouvrait une poubelle métallique, il en sortit un sarrau blanc. Elle put voir un bras derrière le mur, il pointa vers l’est. Un autre homme de main des Predieger. Super, des gangsters l’avaient vu partir vers l’est. Juan ne connaissait pas la cité et ne devait pas avoir été bien loin. La folle des Predieger fut même surprise de voir et entendre Isaac fait une annonce dans son talkie-walkie, avertissant les autres de garder l’œil bien ouvert. Peut-être qu’il était peut-être un peu trop compétent pour être qu’un simple homme de main.

La jeune femme pouvait toujours aller voir Windy après avoir trouvé les couvertures de Juan. Elle pouvait aussi rejoindre Isaac à l’extérieur, utilisant les témoignages des autres hommes de main ou même des passants.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Ven 20 Mai - 18:59

Voir la tête de cette elfe enfarinée quand Eleanor allait lui tendre un matelas taché de sperme de troll allait peu être devoir attendre, il semblerait que ce bon vieux Juan connaisse encore moins la ville que l'aurait cru l'homoncule malgré le bon quart d'heure d'avance qu'il avait pris. Enfin de compte surveillé les caravanes des nomades allaient être plus utile que prévu. Respirant un bon coup la couverture en prenant son enjoué, Eleanor jeta la couverture de nouveau dans l'appartement de Juan : de toute façon il n'y a plus de femmes de ménage avant quelques temps, aucun risque que l'une d'elle ne la nettoie.

Elle rejoindra Isaac assez rapidement, en pressant un peu le pas dans les escaliers. Comme quoi l'appel de son argent de poche lui font faire certain effort. Il a plusieurs morceaux de blouse ? Eleanor va donc jouer à un jeu puisqu'elle fera même un petit détour au chenil quitte à demandé de l'aide d'un des hommes s'en occupant, prenant soin de s'accroupir auprès d'un chien enfermé dans sa cage, certains un bon gros berger allemand nourri avec de la bonne barbaque.

"Bonjour ♪ J'aurais besoin d'une de vos braves bêtes. Il y a un membre de notre bonne cher famille qui a déçu mon cher frère. Rien à voir avec la volée de femmes de ménage dernièrement enfin si un peu mais j'ai dans l'idée que pour rattraper la chose, organiser un petit lâché de ses braves bêtes pour leur faire dégourdir les pattes. N'est ce pas que j'aime les bêtes ? N'est ce pas que vous voulez promenez pour manger les fesses d'un méchant troll qui s'enfuit ?"

La folle des Predieger approcha la main de ses barreaux d'un air amical, quitte à utiliser son pouvoir pour mettre la bête en confiance. N'est ce pas que les bêtes les aimes ? Surtout quand c'est pour faire du mal aux autres ?

Ca risque donc d'être avec un ou deux chiens qui la traineront plus plus qu'elle ne les traine qu'elle ira voir Isaac. Avec un bout de tissu et le sarrau en entier, sa quête pour récupéré son argent de poche risque d'être plus marrante que prévu.
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Dim 22 Mai - 20:48

Le maître-chien sirotait un petit café lorsque Eleanor, un petit Yorkshire sur les genoux. Un homme dans la cinquantaine d'années, les cheveux poivres et sels dégarnis sur le front, les petites lunettes rondes tenues par du duct tape. Eleanor avait déjà entendu parler des femmes aux chats folles, elle n'aurait jamais pensé rencontrer un fou des chiens. L'enclos des clébards était propre et bien grand, elle avait déjà vu des esclaves confinés dans de plus petites cages. Au moins, elle pouvait se dire que les chiens étaient bien traités avec ce maître-chien et un chien heureux est un chien performant et bien obéissant.

Passant sa main au travers des barres de l'enclos, un berger allemand curieux vint lui lécher le bout des doigts. Son poil était était majoritairement noir, avec les pattes sables. Les autres chiens de l'enclos la regardaient de loin, les oreilles bien en avant. Il n'y avait pas que des bergers allemands, elle pouvait y voir des beagles dans le lot et même un colley. Après tout, certain chien était plus spécialisé dans des tâches que d'autres.

" Des chiens ma p'tite dame? Nous n'avons que ça ici, des bons et beaux toutous. Si c'est la traque qu'il faut faire, ce n'est pas ce bon vieux Rufus qu'il faut, lui il est bon quand il voit sa cible. Il vous un cleb qui a du nez! Notre meilleur nez, elle n'est pas très vite, mais elle te trouve un idiot même s'il se baigne dans une piscine de parfum! "

Il siffla, utilisant ses doigts. Un chien répondit avec un aboiement grave, il était au fond de l'enclos. Eleanor remarqua un chien aux pattes très courtes, bicolore. Ses oreilles trainaient presque au sol et la peau de son visage semblait vouloir fondre. Son pif était énorme et un peu de bave dégoulinât de ses bajoues pendantes.

Une noble créature:

" Miss Predieger, Annie. Annie, miss Predieger. Annie est notre meilleure traqueuse. Vous pouvez aussi prendre Rufus, attraper du traitre lui fera un peu dégourdir les jambes. "

Rufus est un peu moins nobles que sa partenaire:
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Dim 22 Mai - 23:13

Le fait qu'Annie lui bave dessus ne la dérangea pas plus que ça, Eleanor aime bien quand les hommes ou les femmes lui bave dessus. Alors les bêtes, aucun problème la dessus, elle n'aimerait pas que l'on lui dise qu'elle fait un quelconque racisme ! De quoi ? Cela n'avait aucun rapport ? C'est de la folle des Predieger que l'on parle. Et puis avec les bêtes, elle n'a jamais essayé. Tiens il faudrait qu'elle essaye un jour pour voir. Ah non son cher Robert n'admettrait pas cela sous le même toit qu'elle. Un jour peu être alors...

"Alors je vais vous empruntez les deux, disons... quelques heures ?"

Puis en se baissant elle regarda les deux chiens, toujours avec son pouvoir d'actif mais ce coup ci limite pour gagater avec.

"Écoutez les gentils toutous, aujourd'hui on va chasser du méchant tro-troll ♪ Je suis sûr que tout le quartier va l'attendre et je veux que Robert l'entend hurler même dans sa pièce insonorisé pour lui dire qu'Eléanor pense très fortement à lui. Compris ?"

C'est donc avec deux chiens qu'elle rejoindra Isaac avec sa (trop) bonne humeur. Comme les chiens sont très enthousiaste pour leurs promenades, autant dire que c'est eux qui vont tirer la chétive mais dérangée jeune femme.

"Me voilà ! Je n'ai pas été trop longue j'espère ? Quand j'ai vu le sarrau de Juan, je me suis dite qu'il était temps de faire dégourdir les pattes de ses pauvres bêtes. Ca n'aurait tenu qu'à moi j'aurais lâcher tous les fauves mais Robert est capricieux ses derniers temps : si je perds une bête il va me demandé de la retrouver."

Comme quoi c'était l'hôpital qui se fout de la charité quand elle parle de caprice !
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Mer 25 Mai - 23:34

" Une promenade de quelques heures? Ah bah, les pitous seront heureux! Juste leur trouver de l'eau. Avec Annie qui bave à longueur de journée, elle a tendance à se déshydrater rapidement! "

Le maître-chien caressa la tête de son petit Yorkie, souriant. Il aimait que ses toutous soient utilisés, il aimait surtout quand ils revenaient vivants aussi. C'était un petit drame lorsqu'un des chiens revenait blessé ou mort. La Piederger ne comprenait pas où que le maître-chien trouvât le budget pour faire des funérailles à chaque fois.

Rufus regarda Eleanor, les yeux brillants d'excitations. Il sautilla sur place alors que sa partenaire était occupée à sentir la jeune femme, prête à traquer. C'était plus Rufus qui tirait sur la laisse, Annie marchant à son rythme un peu en arrière d'Eleanor. En même temps, en ayant 5cm de pattes, ce n'est pas avec ça qu'on marche à 6km/h. Isaac regarda sa patronne sortir avec les deux braves bêtes, Rufus tirant la jeune femme alors que la basset se faisait tirer par la folle. L'homme de main hocha la tête et se pencha vers les chiens, leur tendant le sarrau. Annie fut la première à mettre le nez dans le tissu et presque automatiquement, elle renifla le sol près dès et aboya, elle avait déjà trouvé une piste. Le berger allemand quant à lui, il sautilla toujours sur place, aboyant d'excitation.

Aussitôt passée la première ruelle, Rufus se mit à aboyer, tirant Eleanor vers celle-ci et lâchant la laisse d'Annie pour prendre celle du berger allemand à deux mains. La folle remarqua un rat au loin. Annie continua sa traque, le nez collé à l'asphalte, n'attendant pas sa maîtresse temporaire. Isaac proposa à Eleanor de tenir le berger allemand pour elle. Le rat, effrayé par le chien, déguerpit dans un tas de sacs de poubelles et le chien perdit son focus sur le rat… alors que le groupe perdit focus sur Annie. Devant eux, une intersection. Eeeeh meeeeeerde.

Le walkie-talkie d'Isaac grésilla.

" Hey, au groupe qui cherche un troll, j'en ai vu un passer près du Vénus Club! "

" Mais merde, c'est à l'autre bout de la ville et chez les Dasuza.... T'es certain que c'est notre troll? " Répondit Isaac.

" Bah je sais pas trop, tout les trolls se ressemblent pour moi. "

"Grand, peau grise? "

" Sais pas, j'ai juste vu un grand truc. "

" C'est actuellement extrêmement raciste, mec. "

Eleanor avait le choix, elle pouvait continuer de chercher Annie ou aller faire une petite balade chez les Dasuza, même si la piste de base d'Annie menait vers l'Est.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Jeu 26 Mai - 0:23

Eleanor manqua peu de finir elle aussi dans les poubelles. Car non, elle ne donna pas Rufus, son nouveau jouet, à Isaac. On ne perd pas les vieilles habitudes après tout... Alors que l'homme de main commença à engueuler son interlocuteur que c'était du racisme (interlocuteur qui n'a pas franchement tord non plus), elle s'adressa à lui.

"Je suis peu être folle mais pas au point d'aller voir nos voisins mexicains ras du bonnet. Peu être une autre fois mais pas aujourd'hui. Par contre si tu pouvais continuer dans l'allée pour jeter un œil pour retrouver Annie ça serait un bon début. Annie a un sacré flair, le troll ne doit pas être loin. De mon côté si je trouve quelques choses je tire en l'air si ce n'est pas sur le troll. Je vais regarder dans l'autre ruelle mais en attendant..."

Ce chien est censé écouté sauf qu'il n'en fait qu'à sa tête et est autant heureux de bouffer du troll que du rat là où Eleanor aurait préféré seulement le premier. Comme quoi elle avait peu être encore abusé de son pouvoir... Alors qu'elle regardait Isaac s'éloigner, elle se pencha vers Rufus pour lui caresser le ventre.

"Mon petit Rufus, je sais que tu adores l'odeur des chiennes alors si tu pouvais retrouver Annie, je t'en serais grée et peu être qu'après cette traque tu pourras renifler autres choses que des chiennes lorsque j'irais faire ta petite balade après ta tache. Allez cherche Annie !"

Pour le moment il s'agit d'étendre un maximum le territoire pister, d'où se séparer pour le moment. Si elle retrouve Annie, elle retrouve Juan.
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Ven 27 Mai - 0:48

Isaac haussa les épaules. Ce mec semblait avoir accepté son sort, ce qu'Eleanor trouva dommage, elle aurait aimé plus jouer avec lui et pourtant, elle l'avait déjà brisé. Au moins, elle avait encore ses compagnons à quatre pattes, bien qu'un manquait à l'appel (et elle joue aussi avec le mental d'une MJ). Il traîna les pieds dans l'allée, peut-être qu'il allait se faire un copain avec un rongeur.

Quant à Rufus, un chien reste un chien, tu lui parles doux tout en l'insultant, il pensera que tu lui dis que c'est le meilleur chien au monde. Lorsqu'Eleanor lui parla, il tourna la tête sur le côté, puis sur l'autre, la langue pendante. L'homoncule pouvait sentir l'haleine chaude et malodorante du chien lorsqu'elle lui caressa le ventre, l'heureux toutou couina de joie.

Rufus aboya et se mit à sentir l'air, le nez bien haut, certes il n'avait pas le flair d'Annie, mais monsieur connaissait bien l'odeur de la jeune dame canine, si vous voyez ce que je veux dire. Il aboya deux fois et tira Eleanor vers l'intersection, direction sud. Trouver Annie n'aurait pas pris trop de temps, mais elle avait déjà fait une petite trotte d'au moins 800m. Si elle ne s'était pas arrêtée pour sentir une paire de tongs sur le bord d'une bouche d'égout grillagée. La jeune femme reconnut ces souliers, c'étaient ceux du troll. Après tout, ce n'était que ça que le troll pouvait se permettre de porter, ils ont de grands pieds après tout.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Mar 31 Mai - 1:28

Qu'il profite le Rufus ! Si il travaille toujours aussi bien il pourra profiter des odeurs autres qu'une dame canin car Eleanor sait se montrer très généreuse avec les personnes travaillant pour son compte. D'habitude ils ont tendance à finir limite en légume après s'être retrouvé enfermé avec la "jeune" femme pour on ne sait quel raison. Depuis, peu de monde travaille avec la même motivation que Rufus quand ils sont avec Eleanor ! On se demande bien pourquoi...

En arrivant devant les souliers, Eleanor constata une chose ! C'est bien Robert : en payant tes chimistes au lance pierre ils ne peuvent même pas se payer un artisan pour faire des chaussures sur mesure ! Et quand on a des souliers, on court moins vite qu'une bonne paire de bottes ! Et ça c'est prouvé scientifiquement ! Pas comme les femmes de ménages où la pauvre homoncule ne pourra pas déposer de brevets de découverte à cause d'un frangin trop jaloux de la réussite de sa petite sœur !

En voyant les souliers, Eleanor se contenta de dégager un peu sa veste pour avoir un accès plus rapide à son holster qu'elle ne montrait pas jusque là. Qu'Annie soit assez loin, Isaac doit très certainement être proche d'elle puisqu'elle n'a pas perdu trop de temps à l'intersection. Mais les égouts changent tout car rien ne dit qu'il a laisser les souliers comme leurre. Tout comme il a dû faire ça à l'improviste préférant refermé la plaque derrière lui quand il a dû voir la chienne arrivé avant Isaac car cela reviendrait à laisser une trace de son passage énorme derrière lui. Voir trop énorme pour beaucoup de monde.

Eleanor fut agacée devant ses souliers. Oui elle réfléchit. Et réfléchir c'est chiant !


"Et ses trolls qui voient dans le noir... J'en serais presque jalouse."

Avant de sortir son arme, elle tenta de bouger la grille d'égout en se disant que si elle a été bougé ses dernières années, elle devrait bouger assez simplement. Si c'est le cas, elle sortit son arme, dévissant son silencieux pour tirer en l'air. Elle ne peut pas se permettre d'aller dans les égouts seuls... Surtout sans sources de lumières !
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Mar 31 Mai - 3:52

Annie s'assit devant la plaque, secouant sa queue et la langue bien pendue, des filets de bave coulant sur ses grosses bajoues. La piste s'arrêta là. Le maître-chien avait dit que la chienne était sa meilleure traqueuse Juan ne pouvait pas être un maître de l'évasion, être capable de camoufler son odeur. Quoique le pistage devrait être un peu plus complexe dans des égouts, le royaume de la mauvaise odeur. Mais la Predieger croyait en Annie ou du moins, c'est ce qu'elle essayait de faire croire au cabot.

Eleanor tente d'ouvrir la plaque, qui se souleva un peu. L'effort était titanesque pour la sale gosse, elle utilisait surtout ses doigts pour se toucher la bille. D'ailleurs, la plaque faillit retomber sur ses bouts de doigt, mais l'autre folle eut le réflexe de les enlever lorsqu'elle remarqua qu'elle commençait à perdre l'emprise. Au moins, la grille avait quitté son socle et la pousser sur le côté suffirait. Le pistolet dans les airs, le coup de feu retentit dans tout le quartier. Déjà que le coup des femmes de chambre faisait déjà parler d'Eleanor faisait parler dans le quartier (quoique l'engueulade était plus le sujet populaire), cette fois-ci, on allait aussi parler de la folle des Predieger qui tirait dans le vide. L'attention était toute sur la jeune femme, certaines personnes préférant partir des lieux le plus rapidement possible, quelques femmes un peu plus nerveuses décidèrent de partir à la course, gloussant comme des dindes en panique.

Cela ne prit pas trop de temps à l'homoncule de voir Isaac sortir d'une allée à 100 mètres d'Eleanor. S'il avait entendu le coup de feu, il avait réussi à trouver l'emplacement de sa boss en un temps record. Il s'approcha en mode marche rapide, non trop presser de la rejoindre, mais ne pouvant pas faire son difficile pour sa tâche courante. Utilisant ses gros bras, il poussa un peu plus la grille. Il sortit son porte-clés, il y pendait une petite lampe de poche DEL. Au moins, ce problème était réglé. Isaac proposa de descendre les chiens, un à la suite de l'autre, ce qu'il fit. Il descendit Rufus en premier, attachant sa laisse à un barreau rendu au bas et remonta pour aller chercher la Basset Hound. Lorsque son boulot terminé, il appela Eleanor pour lui avertir que la voie était ouverte et sans danger.

Ce qui était bien d'être une ville au beau milieu du Mojave, c'est que l'atmosphère était sèche. Le niveau d'eau était au minimum dans les tuyaux. Cependant, l'odeur était insupportable pour l'homoncule, qui utilisa sa veste comme filtre à odeur. Isaac était derrière elle, éclairant le tuyau de brique et de béton. Il était droit, à part pour quelques petits tuyaux trop étroits pour laisser un humain y passer, encore moins un troll. Annie semblait vouloir continuer vers le sud, tirant Eleanor. La pauvre chienne avait le ventre qui trainait dans l'eau souillée. Au bout d'un moment, le petit groupe se trouva devant une croisée des chemins. Annie leva le nez pour trouver la moindre trace de l'odeur de Juan. Son initiative fut stoppée par un cri faisant écho sur les parois, il venait de la gauche. Aussitôt, Rufus se mit à aboyer de manière agressive et à tirer vers la gauche. Le groupe continua leur chemin, Juan ne devait pas être très loin. Et il ne le fut pas, ils le retrouvèrent un bon demi-kilomètre devant eux, courant à leur direction, paniquée. Il s'arrêta en voyant le groupe devant lui. La lumière d'Isaac éclaira autre chose derrière, une énorme brune qui prenait tout l'espace derrière le troll… et elle s'approchait. La lumière aveugla la masse pendant un moment, qui s'arrêta pour reprendre concentration, Eleanor vit deux billes grisâtres qui disparaissaient et réapparaissait… une tache rose entre les deux billes, de longues moustaches et de longues incisives jaunâtres en bas de la petite tache rose… La Predieger pouvait facilement venir à la conclusion que devant elle se trouvait devant un Rattus Norvegicus de plus de 2 mètres et que celui-ci semblait avoir décidé de prendre Juan comme repas et elle était sûrement la prochaine sur la liste. Elle en avait des sueurs froides et ne pouvait pas bouger les jambes. Le rat était encore aveuglé et Isaac dédaigna son arme, un MP5. Il n'osa pas tirer, le troll était entre lui et sa cible et Robert le voulait vivant. Les chiens eux voulaient protéger leur maîtresse et tiraient pour attaquer le troll et le rat géant.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Lun 20 Juin - 22:56

Il est un peu gros le raton n'est ce pas ? Le fait qu'Eleanor ne pète pas un câble est un miracle, la miss étant plus habitué à torturer les esprits des simples méta-humains que de tomber nez à nez avec une créature sauvage. Ou à moins que ça soit l'effet de la surprise qui la fasse réagir ainsi ? Certainement. Elle ravala sa salive devant le Rattus Norvegicus alors que Isaac était déjà prêt à faire feu, le rat étant ébloui par la lumière de la lampe du pistolet mitrailleur. Eleanor pourrait faire feu à son tour, ayant déjà son arme dans les mains mais ce n'est pas dit que le calibre soit adapté pour ce trop gros nuisible. L'homoncule lâcha un sourire nerveux avant de reculer de quelques pas avant d'essayer de ravoir sa flegme habituelle qui n'est rien d'autres qu'un barrage pour éviter de montrer sa peur.

"Juan, tu as été un vilain garçon. On va venir te rechercher dans... disons dans une vingtaine de minutes le temps que tu fasses connaissances avec ton nouveau ami ?"

Tant pis pour l'argent de poche car son frère a beau avoir dit "ramène Juan", elle sait qu'il doit être ramené vivant. Foutu Rattus Norvegicus, il ne va pas l'emporter ainsi, tout comme Robert où la miss va lui montrer qu'elle peut être une gentille fille bien obéissante quand elle s'y met en respectant les ordres un peu trop à la lettre. Et c'est ainsi qu'elle rebroussa chemin, certainement égayer par les cris du troll. Pour la première fois, Eleanor prendra un ton bien plus neutre, voir un peu sec. Elle n'est pas heureuse du tout : elle vient de s'assoir sur son argent de poche et risque d'être cloitré dans sa chambre pour les semaines à venir.

"Isaac, on va réunir une petite équipe avec du plus gros calibre saupoudré d'un pistolet de détresse. Quand à moi, j'ai un petit quelques choses à faire avant de vous rejoindre..."

Passer dans les cuisines des Predieger pour piquer une scie électrique et un gros sac poubelle car elle va se prendre un certain plaisir d'aller récupéré Juan dans le ventre du bestiaux. Si Robert veut revoir Juan, il a eu le malheur d'omettre si il était vivant ou non. Par contre elle risque très prochainement de perdre un peu d'ouïe...
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Mar 21 Juin - 20:24

Eleanor ne trouva pas de courage d'aller de l'avant, mais rebrousser chemin, ça elle avait tout le courage et la motivation du monde (s’il est correct d'appeler cela du courage…). Juan tenta de négocier mais il n'avait pas le pouvoir de négociation. Entre un automatique et un rat géant, comme le dit les anglophones, il était entre un rocher et quelque chose dure. Isaac pensa aussi au dilemme, était-il mieux de se faire bouffer par un rat ou être pris pour le reste de sa carrière avec sa boss? Isaac suivit Eleanor, marchant en reculons toujours en pointant la lampe dans les yeux du rat.

Rendu assez loin, il se remit à marcher normalement, en restant derrière Eleanor pour lui éclairer le chemin. Il n'eut pas le temps de faire quelques pas qu'il se retourna de nouveau, entendant les bruits de course. La lumière éclaira la silhouette du troll et comme s'il avait fait ça toute sa vie, il leva son arme en mode semi-automatique, tirant la jambe droite du troll qui s'écroula dans un cri de douleur. L'homme de main proposa d'augmenter un peu la vitesse de marche et par vitesse de marche, il propose plutôt la course, malgré la flemme de sa boss.

Arrivé à l'entrée, Isaac laissa monter Eleanor en premier, puis monta les chiens et fit de même en dernier. Au loin, les échos des cris d'Isaac rebondiraient sur les parois, se fait manger vivant ne devait pas être la meilleure des expériences.

Le chemin vers le QG fut assez rapide. Personne n'osa commenter l'odeur d'égout que dégageait le duo. Isaac réussit à réunir deux membres du groupe qui avait participé aux préparations de l'expérience d'Eleanor. Quant à Eleanor, personne aux cuisines ne posa de question pour la scie électrique et le gros sac de poubelles noires, on lui proposa même d'emmener la boite au complet, ignorant ses projets.

Le groupe se rejoignit à l'entrée du bâtiment, les chiens semblaient bien heureux de refaire une promenade.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Eleanor Predieger le Mer 6 Juil - 23:18

Bizarrement, elle ne montra pas ses nouvelles acquisitions lorsqu'elle rejoignit le reste de l'équipe, se contentant d'un discours digne d'une ouverture de chasse avec la gaieté qui allait avec. Enfin juste pour les chiens et Eleanor, le reste n'y allait pas par gaieté de cœur. Quoique, à un moment elle avait un doute pour Isaac qu'elle n'arrivait plus à cerner depuis maintenant quelques temps. Avoir ses (anciens) amis près de lui et vivre le même enfer que lui pouvait-il lui procurer une once de joie ? Surtout quand il va comprendre le double discours de la Predieger ? Sur le moment, Eleanor fut à fond dans son rôle, même si elle était bien la seule ici à y être.

"Et bien messieurs, et madame aussi puisqu'il ne faut pas être misogyne, notre mission est de chasser le raton et sauver ce cher troll dans la galère qu'il s'est mis. Même si entre nous, pour avoir mis de mauvaise humeur mon frère, je ne sais pas si il le mérite. Mais il est dit qu'un Predieger n'abandonne pas les siens derrière lui, même si ce dernier doit être châtié par la suite. Quand à vous tous, je vous souhaites une bonne chasse !"

Elle essayera de lire l'émotion d'Isaac pendant le discours pour voir ce que ça donne. Cela fait un bout de temps qu'elle n'avait pas testé, autant le faire sur quelqu'un qui ne panique pas pour éviter les mauvaises surprises. Puis elle accompagna le groupe, quitte à aider à éclairer. Les fusils c'est peu être un peu gros pour elle, même si elle est comme beaucoup de monde : capable de tirer le premier coup.
avatar
Eleanor Predieger
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Justice le Sam 9 Juil - 16:09

Eleanor ne remarqua que les hommes d'Isaac se tenaient un peu éloignés d'elle et mettait Isaac de côté. En même temps, elle et Isaac n'avaient pas pris de douche et sentaient la mort. Lors de son discours, les hommes restèrent silencieux, Isaac étant à part dans sa vision périphérique. Utilisant son don, la Predieger ne sentit que de l'énervement, ce qui la frustra. En tournant la tête, elle vit Isaac ne portant pas attention à son discours, cherchant à se débarrasser des mouches qui lui tournaient autour de la tête en les poussant avec ses mains. Ce qui expliquera cet énervement. Au moins, l'homme de main n'était pas énervé après elle, mais elle trouva dommage qu'il ne le fût pas après ses collègues. Un peu de drame dans sa petite vie ennuyante, elle n'aurait pas dit non.

Discours terminé, la chasse fut ouverte. Eleanor pouvait utiliser la même entrée que la dernière fois, mais le rat s'était sûrement déjà déplacé et sachant qu'il ne pouvait qu'avancer, il n'y avait que deux chemins possibles puisqu'il y avait une croisée des chemins. Il était mieux d'essayer de l'attaquer de derrière que de front.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 757
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépravé est mon mode de vie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum