Robots, cannellonis et business

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Lun 17 Aoû - 3:03

[HRP : Arrivée de Takixa]


- Euh, quoi ?


Et merde. Inès faisait partie de ces humains qui s'imaginaient que vendre son cul pouvaient se faire une montagne de fric dans le Wasteland. C'était pas complètement faux si on tombait sur un maquereau pas trop méchant, mais dans 9 cas sur 10... Disons qu'une poignée de dollars utilisée pour se vider les couilles, c'était une poignée de dollars en moins pour s'acheter de la nourriture, de l'eau, des munitions ou un fix. Dans un monde ou l'eau courante était un rêve pour pas mal de monde, ou un nombre incalculable de gens étaient addict a un tas de saloperies et où les malandrins étaient monnaie courante dés qu'on s'éloignait un peu de la civilisation, beaucoup de gens avaient mieux à faire que de gâcher leur argent avec une vidange. Bon point cependant, les italiens avaient quelques billets verts sur eux.


- La chatte reste un bien réservé à ceux qui ont de l'argent en trop, donc, pas de danger. Cela dit, Port-Poussière est connue dans la région pour son arène de gladiateurs. C'est un bon moyen de se faire de l'argent et une bonne réputation, pour peu qu'on sache cogner... Et avec votre magie de manipulation mentale, je suis sûre que vous pourriez faire jouer un peu les paris en ma faveur.

Le seul autre moyen pour remplir les caisses serait de copiner avec des gens prêts à acheter quelques-uns des artefacts magiques de Takixa, pour peu que vous vouliez vous en séparer. Trouver un acheteur, cela dit... Il n'y a guère que les Néo-Arcane qui pourraient être intéressés de ce que je sais. Les caravanes de Guz Tarbal n'aiment pas trop tout ce qui est magique. Ah, Guz Tarbal est le patron de la plus grosse chaîne de caravanes commerciales de la région. Il ne doit quasiment pas y avoir un dollar échangé légalement dans le Wasteland sans qu'il ne le sache ou qu'il ne touche une commission dessus.

Dernier point, l'Unité à une présence assez importante à Port-Poussière. Mieux vaut la boucler pour cette histoire d'avion ou on gagnera un aller simple pour San Miguel.



Les ritals ne voudraient peut-être pas se faire connaître comme managers de gladiateurs en premier lieu ou comme vendeurs d'artefacts, mais il leur faudrait bien débuter quelque part s'ils voulaient se faire de l'argent. Meryl finira sa phrase après avoir garé la voiture derrière un escarpement rocheux a 5-6 kilomètres de Port-Poussière, pas trop facile à voir depuis la ville. Elle n'aurait aucun problème à se souvenir d'où exactement ; avantage androïde, on peut faire des screenshots en vrai ou mettre un marqueur sur la carte intégrée. Le temps de jeter un œil à la jauge d'essence pour savoir s'il faudrait envisager de prendre du carburant pour le voyage retour et en route pour finir le voyage à pied.


- J'ai une liste de courses de la part de Mitch, mais c'est surtout du technique. A vous de voir ce qu'il nous faut exactement en denrées. Si vous cherchez de la main d’œuvre, il me semble qu'il y a un marché aux esclaves, mais pas le genre qui passe la serpillère ou qui cultive les champs. Dans 99 cas sur 100, ils ou elles finissent à l'arène ou dans une maison close.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Mar 18 Aoû - 23:44

Inès grimaça sur la remarque de l'avion.

"Je comprends. Icaro et Luca s'entêtent de vouloir utiliser la méthode naine sur l'Unité: c'est à dire se servir de la forteresse pour écraser la base avant de reprendre de l'altitude. Je ne suis pas franchement pour: à entendre Mitch la technologie ne doit pas être sous estimé. Même Marco est réticent et pourtant c'est un maître ritualiste. Enfin il faut dire aussi que c'est un homme à paix. C'est toujours réticent ses gens là."

Les deux femmes trouveront un endroit où cacher le véhicule. Heureusement que l'androïde peut enregistrer, les chances de la retrouver sont plus importante qu'un être de chair et de sang. Un ordinateur ne peut pas se permettre de petits oublis contrairement à ses créateurs! Inès de son côté, cracha sur un caillou qu'elle enroula dans un mouchoir et qu'elle jeta dans le véhicule. Ses trucs de mages pour le même équivalent... Au moins Inès a une petite idée des caprices de la météo de la Californie.

Quand à l'essence, ça risque d'être un peu juste. La jeep était prévu pour patrouiller près d'un camps provisoire, pas pour se voler et finir à Port Poussière.

Le reste de la marche à pied se fit toujours sous conversation banale.

"J'ai surtout l'impression que la bouffe est plus rare qu'à mon époque. A l'époque d'où je viens c'était plus récents que l'on ne le croit mais certaines femmes arrondissaient les fins de mois de leur mari dans une maison close sans pour autant que ça soit leur principale occupation mais on n'évitait que ça se sache. Surtout qu'à l'époque tu pouvais te permettre de survivre avec une miche de pain et de l'eau que tu trouvais un peu partout.. Toujours selon Mitch, certains endroits de ce qu'il appelle le Wasterland, la miche de pain tu pleurs pour l'avoir et encore plus pour de l'eau potable."

C'est à une heure assez discrète qu'elles arriveront à Port Poussière. Seuls quelques personnes verront arriver les deux étrangères. Après tout il est 8 heures. Elle fit entre-choquer ses quelques bagues assez discrètement pour montrer de quel sujet la magicienne parlait.

"C'est ce que je compte faire. J'hésite entre aller voir ton Victor Rovlenvski en lieu public pour qu'il me redirige vers un mage, quitte à ce qu'il prenne sa commission pour être un maximum discrète. C'est Mitch qui m'a conseillé d'agir ainsi, il a prétexté que les objets magiques ne se vendait que rarement. Sinon je pense que je vais tâter le terrain pour trouver un mage mais ça peut prendre un peu plus de temps vu leurs raretés selon Mitch."

L'idée de l'arène la tentait elle aussi.

"Mais je serais plus d'avis à tâter le terrain tout en profitant des paris. Oui on peut gagner un maximum, surtout si on ne te connait pas. Quand à l'esclavage, c'est provisoire: je préférais du mercenaires entraînés comme le groupe. Il suffit de voir le comportement de Mitch pour le comprendre. Il peut mentir mais pour le moment il est sage pour la simple raison qu'il a peur de voir le fragment forteresse se faire détruire. A la rigueur peu être quelques artisans en guise d'esclave, ça ne serait pas mal et il y a tellement à rénover et à réparer... Il faut d'abord voir ce qu'il y a en vente."

Inès est clairement pour l'arène. Elle se contenta de dire qu'elle gérait et qu'elle comptait miser avant tout sur la discrétion qu'au culot. Ses magouilles d’intrigantes, elle ne semblait pas les avoir perdu.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Mer 19 Aoû - 0:49

Les grands esprits se rejoignent, on dirait. Les buveurs de chianti étaient divisés sur la politique à adopter contre l'Unité, avec deux qui voulaient utiliser Takixa comme une grosse tapette à mouches pour pulvériser le camp de l'Unité et deux qui voulaient la jouer safe sans trop savoir à quel point la technologie avait évolué. Si Meryl n'avait pas été un bon avant-goût... Ils avaient probablement plus raison qu'ils ne croyaient.
Petit détail : Inès avait laissé son propre marqueur magique pour localiser la bagnole. Restait a espérer qu'un autre mage ne la localiserait pas. Mais pour le moment, c'était encore blabla au menu.



- Tout a été cuit et recuit par les bombes et la plupart de la nourriture d'avant-guerre est mangée, périmée ou biodégradée. Les terres arables sont une rareté hors des grandes villes, a moins d'aimer manger des bestioles mutantes ou des cailloux. Port-Poussière doit avoir ses propres cultures et peut-être du poisson si la mer n'est pas trop radioactive. Ceux qui ont une miche de pain préféreront souvent se battre a mort pour la garder que de l'échanger contre une partie de jambes en l'air ou de la drogue.


Histoire d'enfoncer un peu le clou sur le fait que la bouillave n'était pas une ressource économique viable par ici.
Cependant, comme dit plus haut, l'idée de l'arène avait fait long feu dans la tête d'Inès : une parfaite inconnue comme Meryl pouvait facilement surprendre son monde, et a moins de se coller un super mutant ou toute autre saloperie de 2m50, il y avait un bon moyen de fracasser pas mal de membres de la fange locale pour se faire du fric rapide. Et une adepte des processus byzantins comme elle ne pourrait qu'aimer magouiller...
Mais le temps de discuter, les filles arrivaient à l'arène. Avisant un elfe qui semblait rempli de suffisance (dix balles que c'était le commentateur), Meryl l'approcha.



- Yo, c'est ici qu'il faut s'inscrire pour les combats dans le Dôme ?
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Dim 23 Aoû - 22:12

C'est avec Jeremiah, le célèbre présentateur de Dédale qu'elle aura à faire. Ce dernier semble expliquer le fonctionnement de la mise en scène à un petit nouveau visiblement. Ce dernier regarda un peu Meryl de la tête aux pieds avant de lui parler.

"Une femme en tant que gladiatrice, ça change. Je suis Jérémiah Style et je vais m'occuper de toi. Oui c'est bien ici le Dôme. Un petit rappel des règles ne fait pas de mal à personne: 100$ la victoire avec soin compris et 50% de plus à chaque victoire d'affilés. 25% si tu t'en sors sans blessures. A cette heure ci il n'y a pas grand monde, c'est bien pour te faire la main. Je ne vais pas te poser de question après avoir vu ton katana, j'imagine que c'est combat à l'arme blanche qui t’intéresse. Tu n'es pas obligé de tuer ton adversaire mais à l'arme blanche, j'avoue que c'est tout de suite moins évident. Si tu as des questions, n'hésite pas. Ah oui et me donner un nom à mettre sur ta tête. C'est mieux pour les présentations."

Après un regard dans le public, Inès semble plutôt s'interesser au paris officieux. Pour le moment, elle ne compte pas parier puisqu'elle ne s'est pas interesser au bookmaker officiel.

"Ton premier adversaire sera Gray, un inconnu qui est de passage comme toi."

L'homme est demi orc, la vingtaine, gabarit voyageur et se battant avec une lance en fer. Assez musclé mais il y a mieux dans ce désert. C'est clairement l'entrée.

Si Meryl accepte le duel, l'homme profitera surtout de l'allonge de son arme. Le bon côté, si c'est une arme perforante, elle n'aura aucun tranchant. Les compétences martiales de ce dernier sont en dessous du correct, signe que ce voyageur préfère utiliser une arme à feu quotidiennement. En fait c'est l'archétype du type qui profite de son passage à Port Poussière pour se refaire lui aussi une santé.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Dim 23 Aoû - 22:59

- Gray fera la rue. Au nom de Meryl Lenoir.

Question : j'ai une pénalité quelconque si je le tue ?



Le Gray en question avait le profil parfait du voyageur avec sa lance. On pouvait également penser qu'il était venu avec une caravane, ou du moins accompagné ; difficile de penser qu'un type comme lui avait pu faire le voyage à Port-Poussière seul. Certes, il était baraqué et avait une lance, mais l'histoire avait prouvé pas mal de fois que l’entraînement faisait presque tout. C'était son enterrement.
Le commentateur avait annoncé la sauce : 100 boules en cas de victoire, avec un bonus de 25% en cas de victoire sans blessure et 50% sinon. Mieux valait tabler sur le 25 : il risquait d'y avoir pas mal de questions si jamais Meryl se faisait perforer sans une goutte de sang, et le gilet pare-balles ne justifierait pas tout. Donc, jouer défensif et l'abattre en un coup si possible. Simple sur le papier.

Inès avait commencé a fureter de son côté pour les paris, mais semblait vouloir passer son tour cette fois. Soit elle attendait que le pot se remplisse un peu plus, soit elle voulait se faire une contre-idée sur ce que pouvait faire son super robo-golem. Peut-être que les primates, l'Unité et Braintaker n'avaient pas suffi comme démonstration. Eh bien, s'il n'y avait que ça pour lui faire plaisir...



- On commence quand vous voulez.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Dim 23 Aoû - 23:10

C'est surtout que le type en question était un malheureux voyageur sans grande compétence martiale en arme blanche et qui recherchait un peu d'adrénaline en venant ici. En fait Meryl se rendit compte d'une chose quand son adversaire porta sa première attaque: c'est clairement un amateur qui ne compte qu'après son physique en ce qui concerne le maniement des armes blanches. L'attaque qu'il porte est trop longue, ce qui provoque un léger déséquilibre sur le pied gauche. Il suffirait d'esquiver et tirer l'arme vers soit pour qu'il soit bien plus déséquilibrer pour lui porter le coup fatal. Devant une maîtresse d'armes blanches telle que Meryl, un type comme lui n'a aucune chance et il faudrait trois adversaires comme celui-ci entourant Meryl pour lui présenter un peu de challenge.

Libre à Meryl de l'éclater comme bon lui semble mais elle mènera ce combat de la manière qu'elle le désire. Mais il y a un peu plus de monde qui arrive dans les tribunes, des adversaires, des guerriers, ils risquent d'y en avoir tôt ou tard. Pas de race ogre en vue pour le moment, pareil pour les mutants, ce qui est une bonne chose.

Inès, après avoir regarder un peu le public, intéressante à un homme dans un coin qui semblait tenir un cahier en compagnie de deux hommes de main pas très sympathique. Il semblerait qu'elle est trouvé ce qu'elle cherche.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Dim 23 Aoû - 23:32

Eh merde. Ce pauvre gars devait être a une année lumière de comprendre dans quel pétrin il venait de se retrouver. S'il cherchait des sensations fortes, il aurait été bien mieux de rester dans les gradins au premier rang plutôt que dans le charnier. Son attaque de débutant le prouvait : il se reposait bien trop sur son allonge et sa force pour espérer gagner. Meryl eut à peine à bouger pour esquiver son bout de bois et admirer l'ouverture de la taille de Manhattan qu'il avait laissé dans sa garde pour l'attaquer. Franchement, à ce niveau-là, il y avait presque trop de possibilités pour Meryl sur comment attaquer, et beaucoup d'entre elles donnaient sur un Gray la moustache en croix au milieu du Dôme. Mais bon, il fallait savoir se montrer sympa dans la vie : tuer ce pauvre gars ne rapporterait rien, excepté passer pour quelqu'un de sans pitié. Et si être sans pitié marchait bien avec la pourriture sociopathe et autres sadiques, embrocher comme un poulet un simple touriste mettait Meryl dans le même camp que la pourriture sociopathe. L’androïde optera finalement pour lui entailler la cuisse bien profond tel un gigot du dimanche sous le couteau d'une maîtresse de maison. Pas assez profondément pour lui trancher l'artère fémorale, mais il en serait quitte pour une belle giclée de sang et des points de suture. Et marcher avec une béquille pour un temps. Le message était simple : Meryl Lenoir ne tuait pas les gars qui n'avaient pas idée de ce qu'ils foutaient dans l'arène. Mais elle les amocherait bien quand même.

Et un rapide regard dans les gradins montra qu'Inès semblait avoir trouvé son pigeon. Bien, bien. Plus qu'a voir si elle décidait de quelque chose.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Lun 24 Aoû - 22:20

C'est donc une blessure bien profonde qui aura surtout le mérite de bien repeindre le sable de l'arène et d'en donner plein les yeux au public. L'homme lèvera bien vite la main comme signe il se rendait. C'est toujours mieux de boiter pendant quelques temps que de donner ses faibles économies à un chirurgien en vue d'une prothèse. Elle touchera 125$ pour le moment.

Certains gros bras sourient devant la scène, certains sont chauds de se battre même contre une experte au sabre.


Le second participant est un peu moins costaud et il s'agit d'un humain. Par contre il n'en ait pas au premier combat à voir son comportement et les quelques cicatrices au visage. Deux couteaux de combat et à le voir comment il les fait glisser dans les mains. Le reste de l'équipement, c'est une armure de cuir en guise de protection. Meryl a à faire un espèce de demeuré puisqu'il léchera l'une de ses lames.

"Ma cocotte, tu vas saigner et ça ne va pas être tes règles."

Le présentateur annoncera la couleur, Cutter est son nom mais étrangement, le présentateur l'appelle "Cuté". Ah ses gens qui veulent se donner un surnom et qui savent même pas prononcer le nom.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Lun 24 Aoû - 23:20

Déjà 125 balles encaissées. Gray avait compris le message comme quoi il n'était pas vraiment à sa place ici et avait jeté l'éponge après s'être fait ouvrir la cuisse comme une grenouille pendant un cours de SVT. Il semblait plus ou moins heureux de s'en tirer avec juste un séjour sur le billard, cela dit. Peu cher payé de juste devoir se faire recoudre après être tombé sur un putain de samouraï. Parce que il fallait le dire, si avec son katana, personne ne faisait le rapprochement entre Meryl et les guerriers japonais (pour ceux qui savaient ce que c'était), il y avait des chances que Meryl se retrouve avec un blaze d'arène à la con genre ''Samouraï rose''.

Enfin, à peine le temps d'essuyer la lame du katana et le deuxième gars ramenait sa frimousse. Un type appelé... QT ? Ce type avait un problème de cœur ? Le parfait petit con, cela dit. Mieux équipé que Gray (avec un minimum de protections) et des couteaux de combat en dual wield. Et le genre qui léchait ses lames et tauntait. Super.



- J'en tremble de peur.


Protections légères. Courte portée. Sens théâtral, donc prompt à faire des boulettes. La stratégie était moins simple que Gray, mais toujours amplement jouable. Le katana gagnait en portée, et Meryl sut tout de suite comment s'en servir : à peine le match commencé que Meryl frappera bas pour lui trancher net la pliure des chevilles, sur le devant du pied. Avec ses couteaux de grand max 20cm de long contre les 75cm du katana, il devrait avancer ou tendre les bras à fond pour espérer arriver au bout des doigts de Meryl. Et si la machine avait bien calculé son coup, ça allait être dur avec les ligaments talo-fibulaires sectionnés.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Mar 25 Aoû - 2:26

"Ouai je vais te cut-"

"Cuté" n'est pas mauvais, juste qu'il a sous-estimé un point: la force de Meryl. Pour parer, il a parer sauf qu'au lieu de se contenter d'une lame et de la force d'un bras, il aurait dû mettre les deux quitte à faire un duel de force avec la guerrière qui, n'oublions pas, n'est rien d'autres qu'une androïde tailler pour les assassinats rapides et mortel. Donc le couteau, il finira par lui échapper des mains. D'ailleurs la jambe aussi finira par lui échapper, au sens propre comme figuré! Il ne finira pas sa phrase, hurlant sur le coup, cloturant pour ainsi dire le combat en... 3 secondes chrono! Cet abruti a fait pire que Gray qui pourtant devait être moins compétent que lui.

Dans les tribunes, ce n'est pas des applaudissements que Meryl entendra mais plutôt des rires devant la situation burlesque. Aucune moquerie envers l'androïde, seulement envers Cutter qui ne devait pas avoir que des fans dans les tribunes. L'organisateur laissa échapper un sourire devant la situation.

Maintenant ça allait devenir un peu plus compliqué, certains gladiateurs fan d'adrénalines semblent interesser et se dirige vers Jérémiah pendant que deux rebouteux tirent Cutter qui pissent le sang et qui jure de se venger. Même les deux toubibs se paient sa tête c'est dire! C'est 175$ qu'elle touchera en plus des 125. Donc elle en est à 300$ pour le moment.

Le troisième est Hunter, là on tape tout de suite dans le trappeur de compétition. Une lance encore une fois, quoique bricolé à sa manière puisqu'elle est cranté et est attaché à sa main droite. Quelques couteaux de lancer sont sur son armure en cuir renforcé.


"Et bien à mon tour Pinky. Rien de personnel, surtout après ce que tu as fait à l'autre blaireau."

A peine les hostilités lancés, c'est un lancer de couteau qu'elle aura le droit et plutôt bien lancé! Même si elle arrivera à les éviter, il y a des chances qu'il cherche à l'attaquer sans laisser le moindre temps mort. Si il manie aussi bien le lancer de couteau, ça promet d'être assez intéressant!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Mar 25 Aoû - 3:19

Cuté n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il venait de se faire soustraire une papatte. Bien sûr, il avait tenté de parer, mais c'était sans compter le fait que Meryl était plus forte qu'un Orc. Armure, chair, tendons et os n'avaient opposé aucune résistance devant l'acier et le muscle en polymère électroactif. Par contre, la réaction de la foule était étonnante. Soit les gens trouvaient un démembrement marrant, soit voir Cuté l'attaqué se faire démembrer devait amuser la galerie. La deuxième option semblait la plus viable, car même les médecins venus le récupérer avaient l'air de bien s'amuser. Meryl prendra même le temps de lui envoyer un baiser histoire de bien lui chier à la gueule en l'entendant gueuler qu'il aurait sa revanche.

Le temps de jeter un regard dans les gradins pour voir ce que faisait Inès et le troisième gladiateur du jour ramenait sa frimousse. Hunter le trappeur. Pas de fanfreluches pour celui-là : une armure légère décente, une lance dentelée attachée à son poignet pour faire un genre de harpon et des couteaux de lancer. Oh-oh, quelqu'un qui attaque à distance, voilà du nouveau. Et l'animal savait s'en servir, Meryl évitant de peu un rasage de près !



- Pas mal. Tu t'es entraîné sur des cibles vivantes ?


Parler n'étant pas une action gratuite, Meryl agira en même temps qu'elle ne cause. Les couteaux n'étaient pas si dangereux que ça : le gilet pare-balles, la lame du katana ou les gants de frappe les stopperaient sans souci. Mais la lance, ça risquerait d'être un peu plus coton... Même si le fait qu'elle soit attachée à son poignet la transformait en une grosse canne à pêche si elle mettait la main dessus. La stratégie prenait place : le pousser à gâcher ses projectiles tout en réduisant l'écart pour le pousser à utiliser son gros cure-dents, puis le frapper le temps qu'il se prépare à le lancer, voire tirer sur la ficelle une fois la lance lancée. Hunter entendit à peine le ''Pas'' de ''Pas mal'' que Meryl courait déjà en rond autour de lui en se rapprochant peu à peu comme un requin ayant reniflé un surfeur. Tout en se tenant prête à parer, freiner ou rouler au sol selon comment il attaquera.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Ven 28 Aoû - 23:28

Dans le début de sa phrase, il y avait le "pas mal" et cela pouvait être le verdict de Meryl. Des couteaux, il en a encore deux sur lui mais il ne les utilisera seulement à bonne distance. La suite? C'est clairement un combattant à moyenne distance et cela se voit. Meryl ne put que remercier ses excellents réflexes puisque le guerrier aura le culot d'utiliser son arme en envoyant une large attaque horizontal. Certes l'arme est paré par le sabre qu'il comptait déjà décocher une bonne droite à Meryl en profitant de son élan. Du corps à corps sur un humain, l'épéiste l'aurait senti passer. Mais Meryl devant de simples gants en cuir, c'est comment dire? Pitoyable?

Juste pour éviter que ça paraisse trop étrange pour le public, elle se contenta de dévier le coup avec son avant bras là où un bon androïde n'aurait pas chercher à comprendre et l'aurait laisser frapper le front de son crâne, et donc de se laisser exploser le poing sur la carcasse en acier.

L'action qui suivit sera une tentative de dégagé sa lance. Autant dire que pour Meryl, oui elle peut partir à la pèche puisque dorénavant elle le tient en contact.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Sam 29 Aoû - 16:16

Ce type était décidément bien un cran au-dessus deux deux boloss précédents ! Il avait tout de suite compris que Meryl voulait le distraire en lui tournant autour et avait tenté de la stopper avec un coup horizontal de sa lance, coup que Meryl avait failli ne pas voir venir, notons-le. Stoppant la lance avec le katana, Meryl vit qu'Hunter profita de l'instant pour essayer de lui coller un pain. Bien équipé, tenace ET avec de bons réflèxes ? Eh bien, si Inès cherchait des hommes pour sa petite bande de mercenaires de Takixa, il se peut qu'elle aie trouvé le premier. Mieux valait ne pas trop l'amocher si elle voulait lui proposer un entretien d'embauche après la baston.

Hunter se serait fracassé la main sur la tête de Meryl si le poing et la face connectaient, mais cela risquait fort de révéler la supercherie mécénique ; mieux valait stopper le coup quitte à rendre les choses plus difficiles. Le poing du trappeur fut écarté sans difficulté par le bras de Meryl, le laissant grand ouvert pour l'attaque. Mal lui prit de tenter de récupérer sa lance, car maintenant qu'il était en contact avec Meryl, elle avait le champ de Mars pour attaquer. Hunter ne dut pas comprendre quand il se prit un coup de boule en plein nez de la part de Meryl ; un coup de boule assez fort pour l'assommer... Et surtout lui coller la pointe du katana contre la gorge, avec un sous-titre très clair : "Remue un poil de couille et je t'égorge."



- Rien de personnel non plus.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Mer 2 Sep - 0:05

Rien de personnel, cela n'empêchera pas Meryl de lui péter le nez. Il recula donc à moitié sonné et se fut en un coup d'épaule qu'il se retrouva sur le cul. Il leva brièvement la main pour dire qu'il arrêtait. Le combat a été (un peu) plus long, ce qui fera que Meryl aura les applaudissements du public.

Le prochain combat c'est un habitué, un nain mais avec une tête cette fois ci mais avec une hache à deux mains, rentrant bien dans le cliché du nain. Il s'agit d'un dénommé Ormos. Là par contre, il va falloir à Meryl d'y aller plus franchement car c'est une cuirasse métallique qu'il porte, rajoutons à cela des gantelets lourd mais aucune protection aux bras et où seul le pantalon est en cuir clouté, elle a surtout à faire à un adversaire lourd qu'à cette folle de Cutter. Meryl devinera qu'il s'agit ici d'un apprenti ingénieur, s'amusant à se créer divers gadget. Le poignet est orné d'une petit canon où un carreau dépasse, signe d'un mélange subtil de ressort et de gadgets.

Le nain fonce sur Meryl qui sera assez surprise de sa vitesse. Le coup est lent mais long et surtout puissant. Si son katana est de très bonne qualité, la hache semble de très bonne manufacture en revanche, même si elle reste moderne. Même si ça reste esquivable, Meryl comprit bien vite qu'il cherchait à la rapprocher du bord du dôme pour limiter son rayon d'action.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Mer 2 Sep - 13:26

Et de trois ! Hunter en était quitte pour un pif cassé. Pour le moment, c'était lui qui s'en tirait avec le moins de casse du lot. Mais casse ou pas, l'argent arrivait à flots. Il y avait bien 450 balles au nom de Meryl maintenant, et le public ne semblait pas se lasser du carnage à la sauce Skynet qui se déroulait devant eux. Eh bien soit ! Que le quatrième gladiateur fasse son entrée.

Le quatrième gladiateur s'avéra etre un nain. Et un nain bien cliché, avec une hache et une armure et tout le bataclan. Manquait plus qu'un tatouage vannant les elfes et on avait la totale. Et avec une arbalète sur le bras ? Wah, c'était un mix de Hunter et d'un sanglier.
Et pour faire honneur à sa réputation, le nain fonça tête baissée pour fracasser le crâne de Meryl avec son couteau à pain de bûcheron. Pas 36 solutions : Meryl esquivera de côté. Le nain était certes tout carapaconné, mais son armure était faible aux bras et aux jambes. Sans aller jusqu'à un remake de Cuté, le robot optera pour essayer de lui découper un biceps une fois sa hache abattue. Tout en restant méfiante avec son arbalète au cas où ; avec son engin fait lui-même, il y avait un risque que le pieu soit en fait un filet, un missile ou toute autre cochonnerie.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Sam 5 Sep - 21:13

Enfin un gladiateur digne de ce nom, Meryl l'attaqua dans le but de le blesser mais se ne fut qu'une légère entaille qu'elle lui fera. Par contre elle se prit un majestueux coup d'épaule qui la fera reculer. Équipé lui aussi de métal, le nain ne peut pas se rendre compte qu'il se bat contre un être fait de fer et de divers composants. Le coup de hache, Meryl se vit bien obliger de reculer de plus d'un mètre pour éviter de se le prendre ou même parer. Son analyse lui dira qu'elle n'était plus qu'à un peu plus d'un mètre des limites du dôme. Son adversaire cherchait à la coincer sur les bords de l'arène.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Lun 7 Sep - 15:11

Eh ben,  Jeremiah se décidait à sortir la belle camelote. Il faut croire que les gladiateurs sérieux ne se manifestaient qu'une fois le menu fretin éliminé. Essayer de lui faire le même coup qu'à Cuté ne résultera qu'en une estafilade sur le bras et un bon coup d'épaule des familles. Cette foutue boîte à sardines n'avait même pas du réaliser qu'en temps normal, il se serait luxé l'épaule sur Meryl. Cependant, la faiblesse du robot devait maintenant sauter aux yeux : Meryl était bien moins efficace contre un adversaire en armure lourde. Le katana casserait comme du verre, ou du moins serait bien émoussé, contre ces plaques de métal. Et il était bien décidé à utiliser l'allonge de sa hache pour acculer la machine. Bon, il restait un avantage à Meryl : la vitesse. Ce nain avec sa grosse hache et son armure avait l'avantage en défense, il fallait donc le prendre de vitesse. En commençant par sprinter pour s'éloigner de lui et du coin de l'arène, quitte à devoir faire un plongeon à la John Woo pour esquiver la hache. Le but étant bien sûr de passer derrière lui ; avec de la chance, il sera possible de le frapper à nouveau le temps qu'il se retourne ou abatte son engin de mort.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Mer 16 Sep - 20:21

Net avantage pour l'androïde: autant le nain savait bien utiliser sa hache, autant Meryl était bien plus rapide et avait les réflexes qui suivaient. Elle était malgré tout certaine que la hache à érafler ses cheveux lors de sa roulade lors de ce large coup horizontale. Il n'arrêta malgré tout pas sa hache pour tenter de se retourner, ce qui obligea l'androïde de reculer d'un pas. Le geste fut malgré imprécis, voir un peu maladroit car totalement improvisé car le nain était tout à fait conscient de l'ouverture que Meryl avait. Il perdit le contrôle momentanément de sa hache, la lachant d'une main alors qu'il finissait sa trajectoire dans le sable, s'apprêtant à viser Meryl avec ce poignet armé d'un carreau.

Malgré tout l'androïde est consciente de la situation et serait presque tenté de dire "trop tard" car au moment où il vise, elle aura le temps de l'attaquer. La question était de surtout de savoir la gravité de la blessure et surtout si le coup est suffisamment violent pour pour le mettre hors combat si jamais elle optait pour une solution plus soft.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Jeu 17 Sep - 11:25

Foutu nain. En plus d'être couvert de métal, il savait utiliser sa hache et il était vif au combat. Tout pour plaire, et il y avait fort à parier que ça ne serait pas lui le boss de fin du jour. Qui pourrait dire ce qui attendait Meryl après lui...

Le coup de la roulade avait marché de peu, mais il avait marché. Meryl manqua de se faire scalper et dût reculer d'un pas pour encore une fois éviter de finir comme une bûche, mais le résultat fut que le nain avait lâché son arme un instant pour passer à son arbalète montée. Et le temps de viser, il y avait une ouverture pour Meryl. Le temps qu'il règle sa visée, le katana s'abattra sur son bras-canon comme le fisc en septembre, avec la nette volonté de lui couper le bras là où il n'y avait que du cuir pour protection. Tant pis pour la douceur : c'était un ennemi trop casse-pied pour y aller soft.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Dim 20 Sep - 0:18

Meryl a bien fait de ne pas hésiter sur le coup, le sabre traverse le brassard avec difficulté et touche quand même le bras, qui même si il ne tombe pas, devient un véritable geyser de sang. Elle aurait tenté la blessure superficielle ou handicapante que le coup n'aurait certainement pas autant blessé le nain. Le carreau reste bloqué dans le mécanisme qui est visiblement foutu. Il reculera de quelques pas avant de lever le bras encore valide vers le ciel, signe qu'il abandonnait le combat. Même si il est capable de continuer à se battre, vu la perte de sang il se serait épuiser rapidement.

Jeremiah applaudit suite à cela, comptant les billets avant de les ranger dans sa poche. A côté de lui un orc armé d'une épée à deux mains et visiblement bien baraqué et prêt à en découdre. Equipement basique, armure de cuir clouté intégrale et plutôt bien baraquer puisqu'il a son arme sur l'épaule. Seul les gantelets sont métalliques.


"Et bien et bien... Ca se passe plutôt bien même si le surnom de "Pinky" que scande les tribunes on aurait pu rêver mieux. Romstak veut en découdre à son tour. Là, tu t'attaques à du vétéran, bien qu'Ormos est plutôt bon guerrier. Tu pourrais même avoir ta place dans le Dédale. Prête pour un autre combat?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Lun 21 Sep - 1:53

Comme prévu, il y avait un boss final. Romstak l'orc, armé de pied en cap et qui se baladait avec un espadon. Pas commun dans le Wasteland, il se pouvait que ce type n'aie connu que l'arène dans sa vie. Dans tous les cas, vu comment le nain précédent avait fini, il fallait voir comment le reste se goupillait. Il avait fallu longtemps à Meryl pour se débarrasser de lui à cause de son armure, mais l'orc avait l'avantage d'être plus légèrement protégé ; avantage cependant annulé par la portée de son arme. Bon, ça allait être du sport, mais à en juger par l'attitude de Jérémiah, il y avait un ticket d'entrée pour le Dédale à la clé. Et au moins, il avait l'avantage de ne pas avoir d’attaque à distance comme Hunter et Ormos. Et où était passée Inès au juste ? En train de prendre le thé dans les tribunes pendant que Meryl faisait le sale boulot ?


- OK.


Et boum, round 5. Y avait intérêt à ce que le ticket pour le Dédale et la récompense en pognon vaille le coup, ou qu'au moins Inès aie trouvé quelque chose. Si elle s'était paluchée pendant tous les combats, tout le pognon gagné irait à Meryl. Mais avant, il fallait dealer avec Guts là maintenant tout de suite. Et pour commencer, mieux valait ne pas tenter un coup à la Cuté sous peine de se manger la lame dans la face. En fait, à y réfléchir, ce type était un peu comme Hunter pour la portée et Ormos pour la puissance ; mais une défense seulement décente. Encore une fois, la vitesse et les réflexes seraient les meilleurs amis pour la vie de Meryl pour ce combat, qui commencera par tourner autour de l'orc en courant.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Dim 27 Sep - 16:45

Inès, parlons en. Le bookmaker fait la gueule mais prend le dernier pari. Meryl verra même un geste discret de la main pendant qu'il regarde quelques choses dans son autre main et qu'il occupe la mage, qui cherche pas de perdre de vue ce que le truand tenait. Un joli manège de la part du truand car l'androïde peut estimer le geste très discret, ne l'a remarquer qu'à cause de son angle. Deux types assis se regarde, l'un se mettant debout avant de s'appuyer sur le mur de la pièce pendant que le second se contente de se mettre debout et d’imiter la foule alors que son attention est portée ailleurs. Pas besoin d'avoir un cerveau sophistiqué pour se douter qu'Inès venait de les plumer en ayant proposer au match précédent un objet de valeur (c'est à dire magique) en compensation et qu'il a perdu son pari. Ne pas passer par un bookmaker officiel a parfois son avantage mais pas ici.

Romstak, à peine avoir posé un pied sur le sable se contenta de prendre de l'élan pour charger l'androïde, obligeant Jeremiah a ordonné le début du combat plus tôt que prévu. La charge est magnifique, Meryl n'aura rien à dire. Le coup au niveau de ses cuisses aussi et elle est même certaine qu'elle n'aurait pas pu le parer. Se fut surtout l'esquive tout aussi magnifique qui lui sauva la mise. Ayant plongée au dessus l'épée avant de roulé et se remettre sur ses deux jambes, l'orc fut une seconde un peu déboussolé après qu'il ait donné un coup d'épée à l'improvise en se retournant précipitamment. Il n'y a pas eu de choc, il est à bonne distance de Meryl et il était hors de question qu'il refasse une telle charge: ce tas de muscles, même si l'élan et le poids de l'arme aide, aurait tapé aussi fort que Meryl si jamais elle frappait de toutes ses forces mais sans élan! Techniquement, son épée à deux mains, il pourrait très bien se battre avec d'une seule main, même si ça ne serait pas pratique pour lui!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Mar 29 Sep - 0:21

Difficile de dire ce que le public ou Rumsteak avait pensé devant ce qui venait de se passer, mais nul doute que ça devait être dans les lignes de ''Qui à laissé un ninja entrer dans l'arène ?!'' Parer les coups, c'est possible. Esquiver les coups, c'est possible. Esquiver les coups en sautant au-dessus de l'épée du gars qui attaquait, c'était un truc qu'on ne voyait que dans les jeux vidéo ou les films. En tout cas, le bestiau semblait assez déboussolé en voyant ce qui venait d'arriver. ''OK, Pinky avait battu assez facilement quatre adversaires, mais comment on pouvait se douter que c'était juste l'échauffement pour elle'' devait assez bien résumer sa penseé. Meryl en rajoutera même un peu, se permettant le sourire le plus putassier de l'histoire d'après-guerre à l'attention de l'orc. ''420 blaze it noscope fgt'', comme dirait l'autre.

Et pas le temps de souffler, car elle reprenait sa technique du tournage autour de la cible. Rumsteak ne risquerait sans doute pas une deuxième charge comme il venait de faire, ça laissait pas mal d'opportunités pour profiter de sa bien trop grande amplitude de mouvement, même s'il était assez balaise pour manier son épée comme si elle était en plastique. On prend les mêmes et on recommence !
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Obscurité le Lun 5 Oct - 1:45

Romstack se bat bien mais il n'est pas précis dans ses coups qui sont trop vif et trop bref. Avec le spectacle qu'il a eu le droit d'avoir, ce n'était guère étonnant et pourtant ce gros balourd manie l'épée à deux mains comme si il s'agissait d'une lame à une main. Meryl se devra, pour la première fois, paré une arme plus imposante que la sienne, les lames s'entrechoquant avant que l'orc ne fasse une tentative d'approche et coller un coup d'épaule à l'androïde. L'androïde ne bougea pas, lui éraflant l'épaule et le faisant saigner. L'orc recula d'un mètre avant de se mettre en garde, fronçant les sourcils qui si il se doutait quelques choses. Que Meryl soit une androïde? Peu de chance puisque croiser une androïde dans ses terres ravagées frôle le zéro pour cent. La logique veut qu'il accuse les implants. Hors les implants ne sont pas interdits dans l'arène! Tout comme les races d'ogres, de trolls ou de géants.

Le bref échange n'a duré que cinq secondes et s'est terminé presque en statut quo, Meryl ne l'ayant que légèrement blessé à l'épaule.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Meryl Lenoir le Jeu 8 Oct - 23:23

Hm. Visiblement, il n'était pas aussi impressionné qu'il le laissait paraitre, le chenapan. En même temps, si le battre donnait un billet d'entrée pour le Dédale, il ne devait pas avoir eu sa place par népotisme... Cependant, tout costaud et solide qu'il était, ses coups manquaient de précision ou d'amplitude. S'il était assez fort pour tenir son coupe-papier géant à une seule main, il n'avait pas la compétence qui allait avec. Ca restait un gros gros bout de métal coupant entre les mains d'un type fort comme deux personnes normales. Un cas classique de talent contre puissance. Enfin, talent + puissance versus puissance seule.
Tant que Meryl ne tentait pas un lame contre lame, tout irait bien. Estafilade par estafilade, Rumsteak mordrait la poussière. Quoiqu'une stratégie alternative pouvait s'avérer intéressante... Meryl venait de se souvenir d'un truc. Hunter l'avait distraite avec des couteaux de lancer. Et Cheveux de Bonbon avait toujours sur elle la dague qu'elle avait utilisé à Takixa pour littéralement tailler un costard à Inès. Tout se jouerait vite, mais c'était possible. Lancer la dague à Rumsteak, puis profiter de sa surprise et de sa blessure ou de sa parade pour le frapper. Le tout en exploitant encore son manque de mobilité. Et c'était reparti pour lui tourner à nouveau autour... Meryl estimera que le meilleur moment pour lui balancer la dague sans prendre le temps d'ajuster sa visée sera juste après qu'il ait frappé à son tour.
avatar
Meryl Lenoir
Navette écrasé

Nombre de messages : 242
Age : 29
Localisation : Port-Poussière
Adoration pour son MJ : Boooooooooooooooooooof
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 07/06/2008
Fiche : Personnage
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Inès de Takixa
Localisation actuelle: Port-Poussière
Age: 53 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robots, cannellonis et business

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum