la citée des souvenirs

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Sam 1 Aoû - 3:44

Brimstone s'attendait à faire étape sur la route pour ce reposer il as finalement fait Vegas, Port poussière d'une seule traite sans ressentir la fatigue ni le besoin de dormir. Étrange sensation de ne pas ressentir la fatigue et effrayant aussi. Cela devrait être un effet secondaire de cette horrible expérience qu'il as du pratiquer pour survivre. Si il ne pouvait plus dormir cela pourrait avoir des conséquence sur sa santé en mal. Il allait devoir trouver un moyen pour palier cela au moins pour ce détendre et reposer son esprit si il n'arrivait plus à dormir.

Son arrivé à Port Poussière ne passât pas inaperçu mais comme il le savait déjà les habitants en on vu d'autre depuis que l'arène et le Dédale des Suceurs de Moelles existe pas mal de types bizzare sont passé par ici et tant que le Fusion ne faisait pas de barouf il aura la paix. Brimstone n'avait pas vraiment envie de retourner en prison et il avait si peu de temps devant lui.

Brimstone passât devant l'arène. Il était à la recherche de Richie Rich le bookmaker bien qu'il était un peu tôt le Fusion savait que le book trainait souvent dans les environs faisant des Paris ou donnant des tuyaux. Pour une fois le Fusion ne venait pas le voir pour organiser un combat mais lui demander si il ne connaissait pas un contact pour qu'il puisse rencontrer le Capitaine Preston Lee afin de récupérer les crédits qu'il lui devait et d'éventuels informations sur San Francisco.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Dim 2 Aoû - 19:27

Richie Rich aura bien du mal à reconnaître Brimstone mais comme il n'y a pas des masses de participants qui avoueraient volontairement d'avoir utiliser un coup bas pendant un combat, il n'aura pas d'autres choix que de le croire. Le bon côté, ça évitera de négocier sur la véracité de son identité à Preston. Au fond, passer par de tel contact n'aura eu guère d'utilité si ce n'est de gagner une bonne demie-journée en agissant ainsi. Le Fusion n'aura eu qu'à patienter une heure et demi, Preston ne voulant pas que ce genre d'affaire ne s'ébruitent.

Preston est toujours aussi peu aimable à l'encontre du Fusion, ce dernier sortant une mallette à code pour en sortir plusieurs liasses de billets.

"Je commençais à croire que j'allais me servir de cette argent pour financer pour racheter le casino à Rascalov plus rapidement histoire de mettre à terme à son agonie. Yang m'avait fait part du rituel de la druidesse et je ne suis pas resté les bras croisés à regarder. Si ce connard doit se traîner aux pieds de quelqu'un pour lui supplier d'avoir un délais de paiement, autant que ça soit les miens."

Il a l'air de "tenir Rascalov par les couilles" si on devait employer le bon langage. Plusieurs liasses finiront sur la table.

"Mais je n'aime pas devoir quelques choses. Il y en a 5000$ là dedans."

Aussi peu aimable soit il, c'est certainement la meilleure personne à qui se renseigner sur ce qui se passe sur la côte Est. C'est un peu l'inconnu après tout.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Dim 2 Aoû - 20:11

5000 $ ? C'est plus que aurait cru le Fusion. Preston n'était pas vraiment ravis de revoir Brimstone mais la nouvelle apparence du Fusion l'invita à se montrer prudent outre cela le Capitaine était un homme d'honneur une vrais rareté dans les Badlands. Il faut dire que Richie et Preston ont eu du mal à le reconnaître Riche eu même le trouillomètre à zéro quand le Fusion l'avait abordé il as fallut qu'en premier le Fusion rassure Richie et qu'il lui raconte une anecdote que lui et le Fusion avait en commun pour qu'il se daigne enfin à le reconnaitre et organiser un rendez vous avec le capitaine.

Brimstone ramassant l'argent et le compta. Il hocha ensuite la tête satisfait.


- Parfait ce ne sera pas de trop. Hummm ! Je suis aussi à la recherche d'informations au sujet de San Francisco. Je sait que ma vie ne vous intéresse pas mais il y as un mois j'ai eu un accident qui m'as non seulement transformé mais m'as aussi rendu partiellement la mémoire. Je suis originaire du San Francico d'avant guerre où à l'époque je travaillais comme physicien nucléaire une partie de la centrale où je travaillais fait d'ailleurs une partie intégrante de ma carcasse. Je voudrais avoirs quelques infos sur la situation géopolitique dans le secteur de cette ville et dans les alentours. Si il existe des endroits et des communautés habité dans ses environs ? Demanda le Fusion au Capitaine.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Lun 3 Aoû - 19:45

Preston grimaça et pour cause, Brimstone comprendra vite pourquoi.

"Il n'y a rien à retenir sur la situation géopolitique de San Francisco tout simplement parce que c'est inutile. Ce que je sais de la ville, il y a eu un accident nucléaire à la centrale avant que la ville ne soit coupé de tout courant. A l'époque des terroristes en ont profité du chaos provoqué pour faire pété plusieurs bombes virales à dérivé de Geocynd avec comme but de points de commencement pour provoquer une épidémie sur les Etats-Unis. D'ailleurs la solution ne s'est pas fait attendre: le gouvernement de l'époque à rasé la ville au Napalm."

C'est d'un ton neutre qu'il donna ses informations avant de d'en donner la provenance.

"Je tiens ses informations d'un rapport de l'Unité Humaine, un rapport qui n'a rien de secrets sinon je ne t'aurais pas donné ce genre d'informations. Tout le monde évitait la ville jusque là mais ses derniers temps ça un changer. Je sais aussi d'informations sûr qu'ils ont une opération en cours là haut depuis quelques mois, certainement en rapport avec ce qui s'est passé autrefois dans cette ville mais il essaie d'être discret là dessus. Si c'est en rapport avec le Geocynd, ils ont totalement mon soutien le jour où il me le demande."

Le ton est même sec et cette endroit est bien plus dangereux que le Fusion ne l'aurait cru. Si raser une ville en ne prenant pas en compte les dommages collatéraux peut être quelques choses d'ignobles, ce virus a été la plus grande menaces de l'humanité en faisant passer la grande peste noire pour un petit rhume. Si l'Unité fourre son nez là dedans c'est mauvais. La suite, le Fusion se rappellera des informations du virus, qui, au fond de lui, les connait très bien puisqu'ils n'avaient rien de secret avant l'apocalypse. En fait Preston ne fera que répéter des informations qu'il connait déjà.

"Je t'épargne les détails sur le virus à base Geocynd corrompu: pas de vaccin connu à ce jour et les sortilèges de protection craque au bout de cinq secondes pour la simple raison que le virus fait déconner les fluides. Le contaminé voit ses organes se cristallisés pendant que l'individu devient une véritable zombie bouffant tout sur son passage, ne pensant plus qu'à plus baiser et bouffer. La contamination se fait principalement par toux et par sang avec un temps d'incubation qui varie entre une et deux heures. Si tu vas là haut, je te prierais de savoir quoi exactement chercher et de t'y diriger directement et ne rien faire d'autres."

Seul un androïde peut éviter la contamination bien que ça n'empêcherait pas un contaminé de vouloir le bouffer. Un cyborg lui se prend le virus en pleine face car il a un métabolisme. Le Fusion ce n'est guère différent car si le virus avait pu être soigné par des nanotechnologies, il n'aurait pas été considéré comme aussi grande menace et tout au plus ça ne ferait que reculer le problème de quelques heures. En clair, que ça soit contaminé ou non, dès qu'un truc de louche s'approche il vaut mieux le buter sans état d'âme car une poignée de main revient à prendre le risque d'être contaminé.

Même si il ne l'a pas dit clairement, en exposant le problème ainsi, Brimstone comprendra très bien le "Si c'est en rapport avec le Geocynd, ils ont totalement mon soutien le jour où il me le demande" pour l'Unité. Si il apprend que des nomades viennent de là haut, il n'hésitera pas à participé tout simplement à un génocide, qu'il soit ou non en collaboration avec l'Unité cela ne changerait rien à sa décision.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Lun 3 Aoû - 21:18

Brimstone fronçat les sourcils. Que bien faire l'Unité dans cette histoire Preston n'en savait rien mais visiblement c'était grave. Brimstone ce demanda si Valakas était au courant et si c'est le cas le Dragon devait certainement profité du fait que la majorité des effectifs de l'Unité soient hors de leur base pour profiter à bouger ses pions et attaquer. En fait Brimstone avait tout intérêt à ne pas obéir au Dragon et même d'éviter de ce heurter à l'Unité. Mais comment faire pour empêcher les ordres pré-établit dans son ordinateur que cette saloperie de Dragon avait installé ?

Le Fusion eu un tilt en pensant à un nom. Victor le fournisseur de Tadeo en technologie. Merde ! Le Fusion l'avait complètement zapper et si il se souvenait bien le Russe faisait principalement ses affaires à Port Poussière. Si il vendait de la technologie cyber il avait sûrement les moyens de faire des implantations. En tant que relique d'avant guerre Brimstone connaissait assez bien les différente catégorie de technologie courante en fonction des pays et il savait que la technologie russe avait beau être pas très esthétique elle était sûrement la plus durable. De toutes manière vu les danger que le vieux lui annonçait le Fusion avait aussi besoin d'être améliorer et réarmer.

Après avoir remercier le capitaine pour le pognon et les tuyaux Brimstone lui demanda ensuite si il connaissait un russe nommé Victor et où il pouvait le trouver lui ou sa boutique  partis à la recherche du trafiquant. Si il se souvenait bien ce que lui avait indiqué une fois Tadeo ses activités se concentrait principalement dans le Tanker le Fusion se retrouva finalement dans la foule arpentant les coursives du Tanker dans la faune et la flore, entre des boutiques bizare et des vendeurs de drogues, d'armes où d'esclaves.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Lun 3 Aoû - 22:22

Coïncidences ou non? Il ne peut pas le savoir car cela reviendrait à se mettre dans la tête d'un Dragon, chose qui est relativement compliqué pour le commun des mortels. Ceci dit, le QG de l'Unité reste la base la plus importante, du moins parait-il, de la côte Ouest des Etats Unis. Effectifs restreints ou non, ce n'est même pas dit que le Fusion fasse le poids quand même. Le mieux serait de jeter un oeil à la base de loin mais comme il s'est décidé de ne pas prendre la moindre information, difficile de lancer la moindre hypothèse.

Tadeo n'a techniquement aucun lien avec le Tanker en lui même car Victor a donné l'adresse d'une chambre au Blue Lagoon. Mais le Fusion n'a rien à perdre de regarder un petit peu les commerces du Tanker, ceux qui ne sont pas franchement très joli à voir. Oui l'esclavage est autorisé à Port Poussière, pas l'esclavage bête et méchant sans aucune raison mais comme cette ville au moment de sa construction avait besoin cruellement de femmes pour éviter d'avoir à faire à un problème démographique, c'est resté dans le folklore local. Donc oui, il y a un sacré choix de femmes à vendre, même les esclavagistes se doivent faire profil bas et donc vendre leurs marchandises dans le Tanker et seulement dans le Tanker. Avec un peu de jugeotes le Fusion devine aussi que ça permet à Preston de contrôler ce commerce juteux puisqu'ils doivent passer par lui et son gang pour avoir un droit de vente. Ce Capitaine est peu être un salopard mais un salopard malin. La drogue est aussi présente mais bien moins que l'esclavage, il semblerait que le Capitaine n'aime pas ce qui fait ramollir le cerveau. Sinon il y a des stimpacks et autres drogues militaires en vente, pas étonnant vu qu'il y a l'arène en ville. Par contre vu son prix en dessous le marché, il ne faut pas chercher à tomber sur de la qualité. 150$ le stimpack dans une ville qui n'en produit pas des masses alors que normalement ça avoisinerait le double, il y a anguille sous roche. Sinon il y a d'autres choix de drogue de combat mais pour ceci, le Fusion devra se montrer plus précis.

Sinon Victor se trouve bien au Blue Lagoon. Lorsqu'il dira son nom, la demie-orc derrière le comptoir montrera d'un signe de tête plusieurs hommes à une table et Victor est parmi eux. Visiblement, il mange avec ses hommes. Détails intéressants, il y a un type moins carré que les autres et même si il est fringué comme un mercenaire, il a quelques babioles à priori sans importance sur lui telle une chaînette ou un bracelet sans valeur. Ce fumier de Victor avait un mage qui surveillait ses arrières lors de sa négociation mais peut-on réellement lui en vouloir?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Lun 3 Aoû - 23:00

Brimstone par courtoisie attendit que Victor ai terminer de manger mais demanda à la Demi Orc de lui faire passer le message qu'il souhaitait le voir pour parler affaire. En attendant il commanda un grand pichet d'eau car malgré sa capacité d'absorber de la biomasse il avait encore besoin de s'hydrater. Il avait surtout besoin de faire le point sur ce qu'il avait trouver dans le tanker avant de trouver Victor. Il allait falloir qu'il investit dans le Stimpack même de basse qualité son mauvais souvenir dans la planque de Valakas était encore vivace dans sa mémoire et surtout améliorer son armure car si elle était efficace pour les armes de faibles puissances c'était de la guimauve face à une mitrailleuse il allait falloir arranger cela et aussi espérer que le russe en vaux le coup sur ce qu'il as à vendre et si il pouvait aussi l'aider pour son problème de cerveau. Pour le moment il ce contenta de boire son eau et attendre.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Mar 4 Aoû - 18:09

La demie-orc alla faire le message, se contentant de lui murmurer à l'oreille le message avant de reprendre sa place. Victor se contenta de jeter un coup d'oeil en direction de Brimstone avant de continuer à manger ses hommes les plus proches. Le Fusion remarqua que la propriétaire ne lui demandera de débourser aucun dollar. Le pichet d'eau va certainement passé sur la note de Victor, qui semble avoir un certain savoir vivre. Le "mage", si s'en ait bien un, quittera la table un peu plus tôt que les autres pour sortir, prouvant qu'il était habitué à son petit train-train quotidien qu'est de surveiller les gens de loin. Victor finira par rejoindre le Fusion au comptoir, la demie orc allant aux cuisines. Victor n'était peu être pas le maître des lieux mais dès que ça parle "affaire", comme n'importe quel conversation professionnel certaines oreilles n'ont plus à trainer dans les environs. Quand aux restes des hommes, l'un ira sur le pas de la porte d'entrée pendant que l'autre surveille la montée d'escalier et les chambres. En gros, ils ont le réfectoire à eux tout seul pendant les cinq prochaines minutes.

"Bien... Je ne vais pas m'attarder sur la conversation que l'on a eu à table, on a mis un certain temps de deviner à qui on avait à faire... Qu'est ce que tu cherches exactement?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Mar 4 Aoû - 18:43

Brimstone hocha la tête et parla mais pas en anglais. Il parla un russe pratiquement sans accent. Ce n'était pas une application informatique mais un apprentissage naturel en tant qu'ancien ingénieur nucléaires Dwayne Shelton Grim avait passer un certain temps au pays des Soviets en tant qu'inspecteur de la sûreté nucléaire. Ce n'était pas vraiment une méthode pour impressionné Victor mais plutôt pour attiser son intérêt.

- это просто я бы делать бизнес с Вами. в бедлеvousЯ знаю только два типа людей, которые в состоянии сделать в приличном трафика технологий и вас.и с полицией смогут сократить меня на куски, чтобы знать, что у меня в животе я скорее обратиться к вам. Мне нужно, чтобы сделать улучшения в моей туши для сложной поездки, а также услуги нейрохирурга, специализирующихся на синтетические, а не серого вещества.

traduction en russe a écrit:- C'est simple je souhaiterais faire affaire avec vous. dans les badland je ne connais que deux types de personnes qui soit capable de faire dans le trafic de technologie Polis et vous et vu que Polis serait capable de me couper en morceaux pour savoir que j'ai dans le bide je me tourne plutôt vers vous. J'ai besoins de faire des améliorations dans ma carcasse pour une expédition dangereuse, ainsi que les services d'un neurochirurgien spécialisé dans le synthétiques plutôt que la matière grise.

Brimstone se tut afin de laisser à Victor le temps de digérer les infos. Le Fusion lui avait fait des demandes pour le moins inhabituelle et il avait parler en argot pour essayer de lui faire comprendre qu'il avait besoin d'aide pour son problème informatique. Car il ne pouvait pas dire qu'il c'était fait hacker.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Mar 4 Aoû - 20:07

Victor regarda en direction de la cuisine.

"Asia, tu peux fermer la porte s'il te plait."

La patronne refit surface le temps de fermer la porte de la cuisine. Là, c'était un peu plus compliqué puisque Victor corrigea un dire du Fusion. Il reprit en russe.

"De l'Unité Humaine le matos, pas de Polis même si je peux arranger ça dans une certaine mesure. Je peux en savoir plus sur cette expédition? Pour ton neurochirurgien c'est à Polis qu'il faut s'adresser mais je peux te fournir le contact qui évitera de te faire analyser en morceau."

La question sonne plus comme une affirmation qu'une réelle question car il semble avoir fait un rapprochement entre la neurochirurgie, expédition et ce qui se passe au Nord Ouest. Il reste dans le flou car il soupçonne tout simplement.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Mar 4 Aoû - 20:32

- Pour l'expédition et bien c'est en quelque sorte un pèlerinage personnel. Je suis originaire de San Francisco et je date de bien avant ce merdier. Il faut dire que j'ai été aux première loge quand la centrale nucléaire à exploser. J'en ai même une bonne partie d'uranium dans la carcasse me servant de cœur. Avant d'aller à Polis j'aimerais bien avoir des explication sur ce qui c'est passé et pourquoi je ne suis pas mort comme les autres.

Brimstone souffla et se calla sur son siège.

- En fait j'ai pleine question mais vu ce qu'on m'as raconter sur le merdier qu'il y as là bas mieux vaux que je sois préparer et armer pour un voyage pareil. Personnellement et si vous en posséder ma préférence va assez pour le cyberware Russe pour en avoir souvent utiliser dans le cadre de mon ancien travail. Les implants "russes" se distinguent par un aspect rustique, loin de la qualité de finition ou d'esthétisme des standards occidentaux où americain, mais la qualité de leur conception et de leur réalisation est sans faille. Aucune économie n'est faite sur les marges de sécurité ou sur la qualité des matériaux, et si les technologies de pointe sont négligées, c'est au profit de solutions éprouvées et fiables. De fait, une parfaite comparaison peut être faite avec l'AK-47 rustaud, lourd, mais virtuellement indestructible et d'une bonne fiabilité pour une parfaite rentabilité. Demanda t'il. Autrement dit Brimstone réclamait des implants industriel rentable et il avait l'air de savoir ce qu'il voulait car en faisant référence à Kalachnikov il savait que le marché des implants russe ne variait qu'entre 200 à 450 $ l'implant et comme kalachnikov c'était des implants assez répandu.

Le Fusion fit part à Victor ce qu'il voulait.

En premier il voulais améliorer son armure. Brimstone savait que le cybermatériel soviétique, apporte une protection considérable et facilement réparable, au prix d'un poids accru il était fort heureux que cela ne modifie pas l'agilité mais Brimstone avait fortement intérêt à savoir où il marche si il ne voulait pas traverser un toit.

Ensuite le Fusion essaya de trouver des mechadendrites ses fameux bras artificiel normalement utilisé dans l'industrie lourde. Deux types de ses bras était dans son viseur.

La mechadendrite utilitaire un engin utile disposant d'une myriade d'outils pratique pour la construction et réparation. Cet engin était aussi pourvus d'une lame de découpe pour tronçonner le métal, une perceuses un chalumeau pouvant être convertis en pistolet lance flamme et un pistolet à clou pouvant servir d'armes en cas d'urgence. Bref le genre de couteau suisse industriel.



La mechadendrite manipulatrice ou cyberpince aussi connu comme un servo-bras, et peut-être la forme la plus commune de Mechadendrite, ce membre artificiel est une grande aide pour ceux qui travaillent dans des zones industrielles ou techniques. Cette Mechadendrite monté sur l'épaule puissante est conçue pour soulever des objets lourds et la manipulation d'engins industriels et c'est aussi le genre de machin pouvant arracher la tête d'un homme.



Il demanda aussi un injecteur cybernétique vu que port poussière était la plaque tournante de la vente de Stimmpack à moindre prix le fusion voulait un moyen de guérir sans utilisé à chaque fois sa faculté de dévorer la biomasse des gens.

Il lui fallait également des armes en général les outils cyber industriel peuvent être reconvertis en armes avec ses notions d'ingénieurs et ses connaissances le Fusion avait largement de nombreuses possibilités bien qu'il ne crachait pas non plus sur de vrais armes intégré durablement dans sa carcasse.

Il cherchait aussi à améliorer ses moyen de détections avec des senseurs, radar, détecteur de présence et de forme atmosphérique comme les radiation ou les produits toxique mais Brimstone n'était pas tout as fait certain d'obtenir ce qu'il voulait il attendit donc les réponses de Victor.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Mer 5 Aoû - 14:57

Victor tiqua sur l'expédition mais n'en dira pas plus pour le moment. Par contre il repassa en anglais, visiblement agacé. Il faut dire que Brimstone a l'art de l'agacer en un temps record: la fois où il l'a accusé dans le désert et maintenant à répété de nouveau ce qu'il venait de dire à l'instant.

"J'ai dit que je faisais dans le matos de l'Unité Humaine qui est "tombé du camion". C'est donc du matériel a-mé-ri-cain. Bordel c'est si dur que ça à comprendre?!? Ce n'est pas parce que l'on m'appelle le russe parce que mon vieux était contrebandier russe que je vends nécessairement du matos "d'une mère patrie" que je n'ai jamais connu. Un stock ça se renouvelle sinon je serais en train de faire la manche à l'heure actuelle."

Heureusement que les propriétaires sont connus pour ne pas être des fervents protecteurs de l'Unité car c'est suffisant pour voir débarqué l'Unité ici. Il répondra malgré tout pour les protections.

"Si quelqu'un veut transpercer quelques choses, il y arrivera toujours. Dans ton cas je ne vois pas trop quoi te conseiller mais si quelqu'un a mis ta tête à prix, je peux te dire qu'il adaptera les armes pour ton cas. Si il voit que le 7.62 est insuffisant, il passera .50 BMG. Si ça ne passe pas, il s'excitera à tirer au même endroit en sachant très bien que ça passera. Si ça lui prends le choux de changer sans arrêt de calibres pour l'occasion, je peux te dire qu'il gardera tout simplement un chargeur de balles à uranium appauvri sous la main pour l'occasion. Mais bon si tu le souhaites, je peux te vendre un exosquelette de combat mais ne va pas me demander un remboursement si un mec est suffisamment malin pour avoir gardé des balles modèle DU sous la main le jour où des guignols ont décidé de jouer les gros bras parce qu'ils ont renforcé un véhicule de plaques blindés. Et entre nous, si je devais voir un pillard dans ton gens, je ne chercherais même pas à comprendre."

Il retira de sa ceinture un chargeur, le posant sur le comptoir. Oui les balles sont différentes, certainement de l'uranium appauvri. Au moins les choses sont clair si il veut du blindage encore du blindage: avec ce genre de balles c'est de l'anti blindage et pas besoin de calibre 50 pour faire des trous dans de l'acier. Il se gratta un peu la tête, se disant que ce n'était pas trop vendeur. Au moins son coup de gueule est passé.

"Je peux te proposer un bouclier réflecteur de balles. Ca ne renvoie pas à proprement dit les balles mais disons que les balles ont tendance à être dévier à 20% quand il est enclenché. Ca consomme des cellules énergétiques mais l'avantage ça permet une sortie à l'improviste sous un feu nourri quand ça commence à sentir le roussi. Pas donné non plus. C'est copié sur la technologie de Polis. Je sais qu'ils les utilisent justement sur leurs forces spéciales mais les leurs sont deux à trois fois plus efficaces."

Par contre il haussa un sourcil devant la demande mais n'en rajouta pas un mot dessus, se contentant de dire le prix. 3200$ est le prix. Là on parle de matériel de pointe d'avant guerre après tout. Pour l'autre mechadendrite c'est une autre histoire.

"La mechadendrite industrielle, il y a deux versions pour une sombre histoire de sécurité et d'instabilité pour la seconde, en rapport avec le gaz ou l'alimentation. Celle qui travaille le travail de chantier et celle plus adapté pour la soudure à haute température. Celle de chantier, il y a scie en béton ou à métal et oui, il doit y avoir un pistolet à gros clou dessus. C'est 4500$ pour celle là. L'autre est hors de prix et je n'ai pas ça sous la main mais c'est celle avec le chalumeau haute température, autant adapté pour la soudure en milieu maritime qu'en surface. Il doit y avoir une découpe au laser si j'ai bonne mémoire. Pour ça, tu peux attendre longtemps, ça ne se trouve que très rarement dans les abris traditionnels et dans les chantiers de constructions, n'en parlons même pas. Je sais juste que Polis l'utilise de temps à autres. Je peux juste te dire que c'est hors de prix: ça ne se vend pas ce matos, ça se garde égoïstement comme un trésor de guerre."

Il s'alluma une clope, rangeant par la même occasion son chargeur qui n'avait rien à faire sur le comptoir.

"Pour ton expédition, je te conseille du matériel de détection en plus de la traditionnel tenue anti-radiation adapté tailles ogre pour les éventuelles "éclaboussures" si tu veux de quoi je parles. Il y a le détecteur de mouvement mais il n'est pas précis, sans parler des rats qui faussent tout, je te le fais à 1400$, c'est une sorte de boitier que l'on tient à la main. Sinon dans ton cas, il y a l'implant oculaire avec détecteur thermique à 2000$, le modèle à vision nocturne en plus à 2700$. Sinon, c'est 1200$ les lunettes basiques qui font les deux. Sinon j'ai l'implant oculaire qui permet de détecter les fluides bien pratique pour les non utilisateurs de la magie. Et puis les contaminés sont facilement identifiables avec. Ça coûte 1800$."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Mer 5 Aoû - 16:29

Houla c'est cher en effet Brimstone allait devoir essayer de voir un peu plus bas.

4500 la mechadendrite multifonction c'est un peu cher. Victor avait l'air de vouloir essayer de faire raquer le Fusion au prix fort Brimstone avait quand même une idées du prix réel des objets cybernétique pour en avoir manipuler et entretenu quand il travaillait à la centrale. il expliqua alors à Victor que sont budget n'était que de 5000 $ et que même si c'était de la technologie tombé du camion elle avait été certainement été déjà utilisé mais bien entendu si il voulait se faire une idée de la marchandise il faudrait que le Fusion la vois histoire de ce faire une idée de sa qualité et evaluer le prix.


- Bon si cette technologie que vous me proposer n'as encore jamais utilisé et qu'il est encore dans sa caisse dans du papier bulle il est vrais que je pourrais payer le prix fort pour l'obtenir. Mais une technologie déjà utilisé et même arraché à un cadavre d'un cyborg de l'unité le tarif n'est pas le même car son prix est dévaluer si c'est déjà utilisé où endommagé. Ce que vous me proposez est intéressant mais un peu cher en fait il faudrait que j'évalue la marchandise afin de voir si elle vaux vraiment les tarifs que vous me proposer. En ce qui concerne la mechadendrite que vous me proposer je ne doute pas que la version laser soit hors de prix par contre pour l'autre j'ai souvenir que ce genre de matériel coûte plutôt entre 2500 et 3000 $ déjà à cause du fait qu'il classifié dans les implants squelette et pas vraiment adapté à l'esthétisme cela dépend aussi des options intégré dedans et sa qualité. Dit le Fusion qui se remémora ses notions industrielle. Comme quoi le fait de trainer avec Tadeo et discuter avec lui de ses affaires n'as pas été inutile. Le mexicain lui avait donner quelques trucs notamment toujours vérifier la qualité de la marchandise avant de fixer un prix et payer.

Il n'empêche qu'il avait trouver une alternative pour l'armure il lui suffisait simplement de trouver une casse. Mais il lui fallait avant tout qu'il obtient la mechadendrite et un moyen de detection ainsi qu'assez d'argent pour acheter des Stimpack et des piles pour son stocker.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Sam 8 Aoû - 14:35

"Oui les prix sont négociables et non il ne faut surtout pas confondre mechadendrite et implant cyborg. L'un est un rajout de membre en quatre ou cinq parties qui se branche à la colonne vertébrale là où le second est plus standardisé. Il faut savoir que là, tu me parles de matériel appliqué dans les travaux industrielles. Tu prendrais seulement l'implant avant bras avec la scie à béton que cela reviendrait presque trois fois moins cher. Et non, les mechadendrites ne sont pas tombé du camion de l'Unité, ses membres ne se cybernétisent seulement quand ils perdent un membre mais le reste par contre. Comme si ils allaient débourser des milliers de dollars pour ce genre de matériel lourd..."

C'est vrai que logiquement, l'Unité s'en moque un peu de ce genre de matériel et s'en servirait à la rigueur seulement pour des travaux de chantier, ou plutôt de restauration puisqu'il rénove seulement les bases militaires d'avant guerre. La raison? C'est un groupe armé, qui fonctionne en escouade. Si on met de côté l'éclaireur qui ne bosse qu'en solo, jamais on croisera un seul et unique militaire puisque les autres sont là pour le couvrir. Et quand on voit le prix de ce matériel, la rentabilité ne risque pas d'être au rendez-vous. De plus pour un humain, le matériel est peu adapté en raison de son poids.

Il va falloir que le Fusion fasse un choix, regrettant sur le coup de ne pas avoir demandé plus de liquidité à Sewel avant de partir au lieu de passer son temps à bricoler. Victor a baisser la mechadendrite à 4200$, dernier prix et le détecteur de mouvement à 1200$. Victor, en bon marchand, proposera un détecteur de mouvement à moindre prix en lui proposant un matériel incapable de différencier les petites bêtes des grosses avec une marge d'erreur de deux à cinq mètres selon la vitesse de déplacement à 600$ avec un boitier encore un peu plus gros et une portée de 20 mètres, ce qui ferait les deux achats seront à 4800$. Là, Brimstone tombera sur un problème de choix, à 100$ l'unité avec restitution de l'ancienne cellule vide (même si une pile permet largement plusieurs applications) ça a tendance à chatouiller, rappelant aussi la principale raison pour laquelle les armes énergétiques sont si peu commune dans le Wasterland. Victor ne vend pas de Stimpack, ou du moins semble ne pas le vouloir pour une raison ou une autre pour la simple raison qu'il propose un injecteur automatique pour une centaine de dollars où il ne suffit que d'appuyer sur un bouton parmi trois pour s'injecter une drogue. Au fond, la fabrication semble assez simple, c'est le genre de matériel qui peut être fabriqué soit même avec les bons outils.

Si le Fusion est d'accord pour une transaction, il ira avec Victor et ses hommes pour la vérification du matériel et enfin l'achat.


Dernière édition par Obscurité le Sam 8 Aoû - 22:31, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Sam 8 Aoû - 21:38

Victor se montra un habile négociateur le Fusion accepta son offre de payer 4800 sous deux conditions. La première est l'assurance que les objets achetés soient en bon état sinon il y aura une renégociation la seconde c'est que Victor lui offre gratis l'injecteur et une pile neuve pour son Shocker. Victor faisait vraiment une bonne affaire 4800 $ c'était pas rien il peu bien faire une petite ristourne de 200 $ pour une pile et l'injecteur qui n'était qu'un gadget. Si Victor n'était pas radin et surtout intelligent il y verrais peu être un geste commercial et un moyen de fidéliser la clientèle car si les produits qu'il vent en vaux le coup c'est certain que Brimstone repasse le voir pour lui acheter de nouveaux gadgets si il arrive à se débarrasser du programme qui lui piratait le cerveau. Si Victor était d'accord Brimstone le suivis.

Il n'empêche quand même que cela douillais un max Brimstone allait devoir revendre des objets à lui pour acheter des Stimpack. Une minute...

Quand Brimstone avait fait la chasse à la chimère Brimstone avait garder une gourde de sang de la bestiole et une de ses dents en souvenir de cette chasse en plus de celle qu'il devait remettre à Gwen pour son rituel. Brimstone avait zappé ses deux objets et il les portait lors de la bataille contre le Slime. Le Fusion les avaient complètement oublié et il se demanda si il les avaient encore. Il refit alors l'inventaire de ses objets que son corps avait absorbé pour les retrouver.

avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Mar 11 Aoû - 1:10

Victor ne lâchera rien, en particulier pour la pile énergétique. Il estime avoir suffisamment fait de rabais jusque là. Tadeo ne s'était pas trompé là-dessus: c'est dur de négocier avec lui. Par contre l'injecteur de drogue, il veut bien. Brimstone a même l'impression qu'il donne un peu trop facilement et qu'il cherche à s'en débarrasser. Ça sent l'accord avec les dealers de Tanker tout cela...

Le matériel en lui même est de bonne qualité, même si le détecteur n'est plus de première jeunesse mais il fonctionne. La mechadendrite se branche sur la colonne vertébrale dès que l'on a l'implant pouvant permettre ce rajout. Le Fusion peut se la coller directement mais elle mettra certainement plusieurs jours à fonctionner tant que les nanomachines créer des nerfs. Les débuts de l'utilisation risquent même d'être imprécis. Les travaux de chantier pour le moment sont à mettre à côté si il ne veut pas détruire plus qu'il ne construit.

Le Fusion a beau pester sur Valakas mais il est ce qu'il est: quand ce n'est pas à lui il ne touche pas. Si le propriétaire n'est pas assez fort pour le protéger, il est indigne d'être d'en être le propriétaire. Sans ses critères, se faire prendre à voler et échouer tout en se faisant capturer revient à être un moins que moins que rien. C'est bien une philosophie de puissant ce point de vue! Pas étonnant qu'il l'ait en travers pour son vol de matériel et la destruction de ses biens. Par contre maintenant, il faut savoir à qui il va s'adresser.


Dernière édition par Obscurité le Mer 12 Aoû - 1:22, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Mar 11 Aoû - 23:48

Une fois qu'il eu réglé la somme de 4900 $ et obtenu l'info sur le contact de Victor à Polis Brimstone quitta le trafiquants Russe. Il n'était pas très chaud pour aller à Polis surtout en connaissant la réputation de cette ville mais le Fusion garda l'info sous le coude au cas où il devait s'y rendre en dernière extrémité toutefois.

Hormis la mechadendrite qui ne sera opérationnelle que dans deux jours selon l'ordinateur les autres implants étaient opérationnel. Brimstone le chargea même avec les antidouleurs qui lui restait histoire de ne pas avoir à les chercher.

Il n'empêche qu'avec 117 $ Brimstone était un peu juste. Il décida alors de revendre certaines bricoles à lui. Il avait perdu le sang de chimère mais il avait toujours la dents qu'il essaya de revendre à bon prix. Il revendit aussi une carte de Los Angeles qu'il avait en double et le cannon scier du difforme qu'il avait dévoré car il en avait déjà un aussi. Par contre il garda les munitions. Une fois tout cela revendu le Fusion acheta un stimpack à 150 $ l'integra dans son injecteur et fit le compte de son argent restant.

Maintenant la prochaine étape du Fusion était d'améliorer son armure et la rendre plus résistante. Par chance Port Poussière ne manquait pas de casse. Il fallait que le fusion arrive à obtenir du métal bien plus résistant que de la simple ferraille de bagnole. Si il arrivait à trouver une épave d'engin blindés sans faire de mauvais jeu de mot le Fusion pourra canibaliser son blindage et augmenter la résistance de son armure et la rendre plus hermétique aussi contre des agression bactériologique ou radioactive car même si le Fusion tolérait les radiations élevée il avait ses limite et il n'avait pas non plus envie d'attraper une saloperie de virus avec les contaminés pululant du côté de frisco.

Complètement absorbé dans ses réflexion le Fusion c'était trompé de chemin et c'était enfoncé dans la section la plus glauque du tanker.  Si les activités se déroulant à l'intérieur du Tanker était déjà louche cette section semblait rassembler toutes la lie de Port Poussière. Le Fusion croisa pas mal d'établissement louche, des lupanar et des estrades vendant des esclaves mais contrairement aux belles esclaves qui étaient vendus aux section du dessus celle de cette section vendaient visiblement le bas du panier. La tradition était encore suivis car des femmes étaient vendu mais principalement d'origine goblinoide (orc ou gobelin) ogre, troll et même mutant aux attribut étrange ou derangeante. Il y avait même de la marchandise abîmé souvent louer à l'heure. Brimstone vis d'ailleurs pas mal de types aller et venir de petit bordel en ajustant leur froc tandis que plusieurs aboyeurs essayaient d'appâter le client pour fourguer leur marchandise en échange de quelques billets.


avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Mer 12 Aoû - 3:31

La dent sera proposer à un pseudo mage. Oui, il verra à quoi ça ressemble puisqu'il a feuilleté un livre pour bien identifié l'objet. Il voudra en proposer 200$, largement insuffisant puisque le Fusion en voudra 500$. Il voudra bien l'acheter à 400$. Pour une unique dent, ce n'est pas si mal. A Los Angeles il l'aurait belle et bien vendu à 500$ mais ici, ce n'est pas Los Angeles. Il est dans les prix raisonnables et ne se fait pas arnaquer.

Et en fait, il n'y en a pas tant que ça des esclaves dites "bizarres", la raison étant que dès ce n'est pas rentable, ça finit soit dans l'arène les premiers jours pour éviter que ça ne coûte trop cher en nourriture (et dans un monde en ruine où le kilo de patates n'est pas donné, ça va plus vite que l'on ne le croit), soit ça finit une balle dans la tête pour nourrir les rapaces. La trouvaille du Fusion est simple, cette mutante a trois paires de seins et une queue. Donc pour les personnes aux goûts étranges et pour les fétichistes des seins, logiquement elle a son utilité. Sinon? Elle aurait fini dans une arène depuis belle lurette.

L'esclave, une... euh... bref! Est belle et bien en vente mais il est facile de deviner les amateurs. Quelques macs de bordels bien crasseux, un représentant de l'arène avec quelques gardes du corps et enfin deux amateurs plutôt costauds qui cherchent du guerrier pour l'arène. En voyant le petit jeu (puisque juste avant c'est une trollesse qui a été vendu), ce type ne fait pas monter les enchères, juste qu'il achète quand les prix sont bas. En clair, le lendemain les esclaves qu'il a acheter finissent dans l'arène avec le strict minimum pour amuser le public peu importe si il gagne ou si il perd. Les deux guerriers ne sont pas ensemble, cherche seulement un poulain sur qui parier et l'équiper plus en espérant qu'ils survivent plus longtemps et empocher la mise. Au fond, cette option est peu être la meilleure puisque l'on a toujours une chance de regagner sa liberté, sauf le jour où son propriétaire fait en sorte de truquer un combat pour perdre volontairement. Les derniers, c'est des macs. Inutile de s'attarder sur le sort. Si tu es rentable un minimum et que l'on ne te nourri de patates, ça va. Si ce n'est pas le cas, tu finis dans l'arène revendu quatre sous à l'un des deux autres types d'acheteurs.

Mise aux enchères à 200$, ça monte à 250$. Les macs semblent interresser. La réponse? Six nichons!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Mer 12 Aoû - 16:35

- 260 $ ! Grinça le Fusion qui se mêla à la vente.

"Merde mais qu'es ce que tu fabrique ?" Se demanda la petite voie intérieure de Brimstone.

Si il y avait bien une chose que le Fusion ne pouvait pas s'empêcher c'est de ce foutre dans la merde où dans la dèche pour pas grand chose. Mais le Fusion trouva plusieurs raison. En premier il faisait un Mea Culpa il avait tuer plusieurs mutant et dévorer un. Même si c'était pour sauver sa peau Brimstone avait quelques regrets. Si Valakas n'avait pas pirater sa cervelle le Fusion les aurait laisser tranquille.

En second Brimstone avait besoin de compagnie et pas forcément du sexe. Mia le manquait et son absence ce faisait cruellement sentir.

La dernière raison est que dans le lot de la marchandise de cet esclavagiste il n'y avait pas une mais deux mutantes. Contrairement à la première aux traits fin la seconde semblait être plus taillé pour se battre. Cet autre mutante devait être d'origine Orc vu son physique. Son visage lui rappela un vieux film de SF d'avant l'Apocalypse.



Visiblement ses deux là étaient ensemble quand la première mutante fut présenté la seconde s'agita elle voulait visiblement pas que l'autre s'en aille mais elle était attaché et fut vite remise à sa place par ses geôliers Brimstone la voulait aussi car elle semblait combative mais avec son budget limité cela ne va pas être facile. Déjà en premier lieux il fallait qu'il arrive à acquérir la première mutante à moindre prix. Le Fusion joua surtout sur l'intimidation et pris un air méchant et cruel à la limite démoniaque il cherchait avant tout à effrayer les acheteurs. Une sorte de message subliminale du genre... "Si j'étais à votre place je s'abstiendrait d'enchérir." Et !e Fusion fit tout ce qu'il faut pour acquérir la première et la seconde pour une bouchée de pain.

avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Obscurité le Jeu 13 Aoû - 0:45

Non, vendu à part. En faite les deux auraient eu l'air de guerrières que la vente se serait faite complète, ce qui n'est pas le cas ici. Pour le moment, c'est l'esclave sexuel qui est en vente et qui interesse les deux macs. La guerrière? En fait les deux acheteurs aux allures de gladiateurs, qui n'en ont que faire de la première esclaves, commenceront à prendre à un petit gros avec une barbichette bien entretenu en compagnie d'un homme de main. Ce petit groupe se dirigera ensuite vers la seconde esclave, commençant à regarder à lui ouvrir la mâchoire. Ce genre de mise aux enchères va très certainement se faire à part puisque les deux macs se moqueront de celle-ci. Le Fusion peut très bien s'incruster dans la négociation.

Pour la mise aux enchères de la première, ça monte à 300$. Les deux macs sont intéressé. Un troisième dans le public commence à sortir une liasse de billets et commencent à compter.. Si il faut jouer de l'intimidation, il va falloir prendre une décision sur la manière de la manière de procéder. Et de manière assez vite car pour la première, ça risque de s'emballer assez vite pour cette mutante à finir en cage pour ceux qui ont des goûts douteux.

Après tout à vouloir jouer les acheteurs à ce moment là, Brimstone a même voulu jouer alors qu'il est quand même très juste niveau budget. Ca ne lui laisse pas de grosse marge de manœuvre. Après tout un esclave nécessite un certain revenu, tout comme il nécessite une certaine maintenance pour le garder en bonne santé. Et là le Fusion n'a même pas 1000$ sur lui.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3671
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Jeu 13 Aoû - 4:25

Choix pas évident. Brimstone préféra se retirer des enchères car il y avait beaucoup trop de monde s'intéressant aux attributs de la première mutante il risquait de la payer trop cher et le Fusion voulait quand même garder un peu d'argent pour plus tard.

Brimstone s'intéressa plutôt à une valeurs sûre et sûrement moins cher à l'achat. La seconde mutante semblait être résistante et endurante bien qu'un peu sauvage. Pour le moment seul les deux gladiateurs amateurs s'intéressait à elle. Brimstone ne voyait pas comment s'en débarrasser quand il eu une idée toutes bête. Si bête d'ailleurs qu'il n'y avait pas pensé.

Quand les deux types s'adressèrent à l'esclavagiste Brimstone les bouscula et demanda tout de go et d'une voient rauque limite sinistre combien coutait la mutante. Quand les quatre homme virent le visage du Fusion, Brimstone remarqua des rictus.

En effet Brimstone avait enlevé son casque non seulement pour faire peur mais aussi pour être reconnu. Il faut pas oublier que Brimstone c'était taillé une réputation à Port Poussière pour avoir détruit la réputation d'un parrain de la pègre, en détruisant un casino mais surtout pour avoir gagner plusieurs match à l'arène et survécus au Dédale il avait du une fois enlever son masque afin de se recoudre suite à une blessure au cou et il avait été filmé de très près. Son visage n'avait pas trop changé malgré sa mutation. Maintenant faut voir si sa réputation de démolisseur fasse effet afin qu'il n'ai pas à enchérir et qu'il puisse acheter la mutante à prix bradé.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Justice le Ven 14 Aoû - 14:38

Pour ce qui est d’intimider, Brimstone était un professionnel. Il n’avait pas besoin de sa réputation pour faire peur. Les deux gladiateurs s’éloignèrent, ne voulant pas chercher la bataille dans ce marché d’esclave. En même temps, il fallait être con pour chercher des poux chez un mec comme Brimstone, ils avaient beau être des gladiateurs mais, le fusion avait un physique à réveiller les morts.

Les gladiateurs ne furent pas les seuls à être intimider, l’esclavagiste aussi le fut et prit plusieurs secondes avant de répondre en bégayant que les enchères commençaient à 210$. Cependant, dans sa nervosité, l’esclavagiste oublia de mentionner un détail important à la fusion. N’ayant aucun rival pour enchérir, la mutante fut automatique gagnée par Brimstone au prix de 210$. On lui donna les chaînes, l’esclavagiste ayant les mains tremblantes, il voulait réellement que la fusion dégage le plus vite possible. En même temps. Quant à la mutante, elle était loin d’être satisfaite de son nouveau maître, avec le look de ce titan, il fallait beaucoup plus que des préliminaires pour rendre la situation intéressante et non douloureuse.

D’ailleurs, le fusion devrait penser à investir dans les lubrifiants (à base d’eau, parce que du lubrifiant industriel, ce n’est pas top pour le snusnu) car la dite mutante à autant de Chromosome Y que Randy Savage. C’est beau ce que la chirurgie peut faire.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Ven 14 Aoû - 15:39

Brimstone paya et sortis du tanker avec son acquisition. Avant de sortir il acheta avant quelques chose à manger non pas pour lui car il ne ressentait plus la faim mais pour elle. Une fois arrivé à sa Murdercycle le Fusion fît assoir la mutante sur son Véhicule et lui donna un sandwich et une bouteille d'eau. Il lui parla ensuite d'une voie grave et sérieuse. Il lui montra bien qu'il était son maitre mais qu'il n'était pas forcément cruel malgré les apparences.

- Mon nom est Brimstone et désormais tu m'appartient. Comporte toi bien avec moi et tu sera bien traité et nourris. Je ne suis pas quelqu'un de très exigeant et j'ai juste besoin un peu d'aide dans mes activités et de la compagnie. Tu as un nom et d'où viens tu avant d'être enfermée ? Demanda le Fusion qui croisa les bras.

La première chose à faire c'est de gagner sa confiance et l'amadouer. Elle as certainement passé ses derniers temps à être traité comme une bête et sûrement mal nourris. Elle avait des bleus sur le corps preuve qu'elle as été maltraité. Le fait que le Fusion lui donne à manger spontanément et lui parle un peu en égal devrait assez la étonnée.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Justice le Ven 14 Aoû - 16:49

Un sandwich et de l’eau, plus précisément de l’eau potable, propre, qui n’avait pas une couleur de vieille merde. Cela ne prit pas quelques secondes que la moitié de la bouteille était déjà vide. Le doux goût de cet or bleu étouffa sa soif et la rendit d’une meilleure humeur. Au final, malgré son apparence peu… ordinaire, ce mec semblait être quelqu’un de décent. Au moins, elle ne s’était pas retrouvée avec un vieux pervers ou un collectionneur.

" Davinel… mon nom est Davinel, elle prit une autre gorgée d’eau et enleva les croutes du sandwich, j’viens de la banlieue de Vegas. "

Sa voix était grave et enrouée, c’est peut-être pour cette raison que les esclavagistes l’empêchaient de parler. Elle raconta son histoire, elle s’en foutait un peu de ce que Brimstone pensait d’elle, elle avait juste besoin de parler et puis, elle était à la base quelqu’un de bavarde. Elle était autrefois un bouncer dans un des milliers clubs miteux de New Vegas pour économiser de l’argent pour une opération de changement de sexe. Il ne savait pas non plus qu’il fallait qu’il prenne des hormones pour aider la transition et se retrouva cribler de dettes, ce qui la poussa à se cacher. Il fut retrouvé par un chasseur de tête et vendu en tant qu’esclave pour rembourser ses dettes. Résumé très rapide de l’histoire.

Le fusion fût surpris d’avoir acheté un transexuel et sentait que lors de l’achat, il lui manquait cette info importante mais au moins, elle semblait savoir se défendre. Il ne faut pas être une nunuche pour être bouncer à Vegas. Le moyen le plus facile de l’amadouer et d’avoir sa confiance serait de lui trouver un stock de pilule d’œstrogène, cependant elles sont rares et coûtent une blinde. Il pourrait tout simplement aller vers la direction de simplement la respecter et lui donner de la validation mais, cette route est plus longue et la moindre petite encoche pour le faire reculer de plusieurs pas.

" Alors, où allons-nous… maître… "
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Brimstone le Ven 14 Aoû - 17:36

La mutante était bavarde Brimstone l'écouta d'une oreille attentive. Il fut assez étonné qu'il avait affaire en réalité à un transexuel et qu'elle c'était mis dans la merde à cause de grosse dette. Elle avait eu de la chance que le Fusion l'achète sans quoi elle aurait sûrement terminé dans l'arène.

- Alors comme cela tu n'est pas une vrais femme. J'y ai quand même cru ma fois. Dans ton genre tu es assez attirante. Dit il pas vraiment frustré il enchaîna ensuite quand elle lui demanda où ils allaient.

- J'ai encore une où deux affaire à régler ici ensuite je dois me rendre à San Francisco. Je suis originaire de là bas et je ne te cache pas que c'est un endroit dangereux. Il ce peu que néanmoins il y as des choses à gagner et je te laisserai un pourcentage sur le butin. C'est une des raison d'ailleurs que je t'ai acheté. Je vais sûrement avoir besoin d'aides. Vu ce que tu m'as dite tu m'as l'air taillé pour te battre. Mais je veux avoir pleinement ta confiance pour m'épauler après tout je suis d'une nature prudente et on ce connait à peine. Tu comprend ? Dit le Fusion qui imposa ses règles à Davinel sans trop la brusquer.

Autant dire toute suite Brimstone avait quand même besoin d'un certain temps pour avoir sa confiance et c'était sûrement réciproque pour elle. Autant faire cela progressivement avant que le Fusion ne décide de lui confier une arme à feu.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la citée des souvenirs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum