La ville des âmes mortes

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Sam 26 Déc - 23:26

Elle gloussa avant de ne pas demander son reste : c'est à dire partir en pressant à grande enjambé. Tout ce qu'aura Deadsoul comme remerciement est un signe de tête, le laissant seul devant un entrepôt où les bureaux flamberont.

La mission aura surtout le mérite de ne pas avoir duré bien longtemps. Ca n'aura couté qu'à Deadsoul qu'une journée car il est 18H15 quand il sera seul, avec le sac de drogue. Qu'est ce qu'elle comptait en faire ? Le vendre ? Vu le poids, il y avait intérêt qu'elle ait bien prévu son coup car un acheteur trahirait pour moins que ça. Enfin, ceci n'est plus l'affaire du tueur à gage, il ne reste plus qu'à apporter la marchandise ou faire un crochet là où il le désire car la question est de savoir si il est vraiment utile de ramener la tête de Jendal. Quoique la tête dans le sac, ça pourrait faire son petit effet lorsque le propriétaire l'ouvrira.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Jeu 7 Jan - 3:28

Ma mission est terminé, encore une fois, rien de bien méchant. Je suis presque heureux de voir que ce petit bout de femme qui s'en va loin de moi en courant, ai eu les bollocks de se venger avec autant de malice, même si au final, elle a très vite été retrouvée par ses cibles. Ca manque de personnes de ce genre dans ce monde, des gens qui se révoltent contre toute la crasse et la corruption, qui n'acceptent pas la déchéance de tout ce merdier qu'on devrait appeler "monde". L'honneur, c'est ça qu'elle avait. Et je suis sûrement heureux de voir ça car c'est quelque chose qui me manque. Je ne suis qu'une bête féroce assoiffée de sang et de violence, et pour accomplir mes méfaits, je me fiche bien de l'honneur. Ca me permet de survivre, mais pour quoi, au final ?

Je me dis que de récupérer la tête de Jendal avant de revenir voir mon commanditaire serait plutôt une bonne idée, juste histoire de lui montrer qu'on déconne pas avec moi, même si je ne l'ai pas tué de mes propres mains. Ca, il n'a pas besoin de le savoir.


Dernière édition par Deadsoul le Mar 19 Jan - 17:52, édité 2 fois
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Jeu 14 Jan - 19:21

De retour dans le bureau, Durden sera surpris de voir revenir aussi vite le mercenaire. Son regard s'illumina en voyant son sac finir sur le bureau, s'apprêtant à l'ouvrir avant de regarder le mercenaire du coin de l'oeil. Malgré la présence de l'orc qui fait office de gros bras, il s'attend à une remarque du genre "je veux voir mon pognon avant que tu ne regardes l'intérieur du sac", une phrase que Deadsoul n'a pas inventé puisqu'elle a dit bien avant qu'il soit dans les couilles de son père. L'homme ouvrit son tiroir avant de poser une liasse de billets sur la table. Il engagea la conversation, n'ayant pas encore ouvert le sac.

"J'espère que tu l'as eu cet enculé. J'aurais bien aimé voir la tête de ce salop quand tu l'as descendu. Tu as une idée à qui il comptait refourguer la dope ?"

Il y a un peu plus que les 1600$ sur la table à vu de nez mais il faudrait compter pour avoir le chiffre exact. Signe qu'il a un petit supplément pour un boulot rapidement fait. Après il y a peu être moyen de négocier un peu plus avant qu'il n'ouvre son sac: il ne s'est même pas passer 24 heures pour retrouver la piste de son sac.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Mar 19 Jan - 17:50

"Je sais pas et puis j'm'en fous. Il a magouillé un truc avec son frangin et ses hommes, c'est tout ce que je peux te dire. Tous morts, évidemment, ça va de soi. Quant au rouquin..."

Suite à sa remarque sur son visage, je saisis le sac où sa tête est rangée, la sort et la pose sur le bureau de l'autre crétin dans un son sourd et un silence quasi-religieux.

"L'est tout aussi moche mort que vivant."

avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Dim 24 Jan - 23:49

Durden recula d'un seul coup, surpris de voir la tête. Deadsoul pourra être légèrement déçu de ne pas l'entendre crier sur le moment. Dommage... Après un gloussement de sa part, signe qu'il a ravaler sa salive, il poussa l'argent vers le tueur à gage.

"Euh bien... Voilà ton argent avec un supplément pour un boulot fait plus vite que je ne le pensais. Je n'aime pas tes méthodes mais j'imagine que tu t'en fous de ça. Si j'ai un autre boulot ou qu'un de mes proches a besoin d'un nettoyeur, je serais à qui faire appel."

Il fera signe au garde du corps de retirer cette tête de son bureau, Durden regarda un peu le contenue du sac. Il a l'air d'être satisfait, on dirait bien que tout y est. Si l'elfe s'est tirée avec son argent, elle n'a pas fait un petit dans le dos à Deadsoul en lui cachant qu'il n'y avait qu'une partie de la drogue. De toute façon, elle n'a pas eu le temps de planquer ou revendre la drogue puisque le frère au rouquin lui ait tombé dessus avant.

Dans la liasse de billet, il y en a pour 1700$.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Sam 16 Avr - 19:58

[HRP : désolé pour le retard !!!]

J'aurais aimé qu'il pousse un petit cri de pucelle en voyant la tête sur son bureau. Légèrement déçu pour le coup, mais ça valait quand même la peine de la ramener pour lui montrer ce qu'il restait de ma cible. Le meilleur dans l'histoire c'est que pour une fois, ça n'était pas moi qui avait fait le sale boulot, j'ai juste eu à "me baisser et à ramasser" comme on dit si bien. Alors forcément, la liasse de billets qu'il me donne pour mon travail est d'autant plus satisfaisante, même si comme d'habitude je me dis que je ne saurai pas quoi faire de la moitié de tout ce fric, et que je ferais décidément mieux de faire du troc plutôt que de perdre mon temps avec ces billets verts. Mais bon, ça doit être dans les gènes de l'Homme moderne, se battre pour du flouze plutôt que pour de la nourriture ou des armes. Y'a pas à tortiller, elle est belle l'évolution.

Son gorille retire la tête de son bureau tandis que je saisis l'argent et que je le range dans mon manteau.


"T'aimes pas mes méthodes, pourtant tu m'engages, c'est un peu contradictoire tout ça, non ? Tu pensais quand même pas que j'allais juste me contenter de leur mettre une fessée, hein..."


Une de plus, voilà. Je ne compte même plus tout ces foutus contrats désormais remplis, tout ces crânes qui doivent sécher dans le désert après que je leur ai coller une balle entre les deux yeux. Un putain de cercle infernal, je ne sais même pas pourquoi je continue à faire cela, mais pour le moment, à défaut d'une réponse, je fais ce que je sais faire de mieux, buter des gens. J'aimerais trouver un sens à mon existence, mais peut-être qu'il n'y en a pas, peut-être qu'il n'y en a plus, dans ce monde, que l'espoir est mort en même temps que lui il y a plusieurs décennies, maintenant. Puis-je trouver ne serait-ce trouver qu'une gouttelette de pureté dans ce monde ? Un grain d'espoir ? L'ironie, malgré la noirceur de mon âme, malgré mon pessimisme invétéré, j'ai du mal à imaginer que tout est foutu. J'ignore pourquoi. Peut-être parce que... Elle. Elle disait que ça ne pouvait pas être possible, à une époque ou j'étais pas foutu de voir plus loin que le bout de mon nez. Elle... Elle était pure. 
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Mer 20 Avr - 19:03

Durden fit un soupire, faisant signe au tueur d'un geste lasse en direction de la porte pour lui faire comprendre qu'il pouvait partir. Il répondra malgré tout à sa question.

"Parce que le boulot est fait rapidement et correctement... Je te recontacterais si j'ai besoin de supprimer des gus..."

Il a payé, même un peu plus que prévu pour un boulot fait rapidement. Le dernier regard que Deadsoul jettera dans sa direction, c'est celui d'un pauvre type qui commença à sortir ses sachets de cocaïne, se demandant déjà comment il allait la couper pour pouvoir rentrer davantage dans ses frais mais cela ne regarde pas le mercenaire qui, de toute façon, ne touche pas à cette merde.

Cette merde... Monde de merde, Deadsoul n'a pas pu s'empêcher de faire un rapprochement entre ce monde de merde et Elle, qui incarnait la pureté. A force de se morfondre dans cette nostalgie, il a fini dans ce bar près de chez lui qu'il fréquente de temps à autres sans même s'en rendre compte, accouder aux comptoirs devant un double Whisky certainement coupé à l'eau. Le barman, Henry, Deadsoul le connait. Sans être un chic type, ce n'est pas non plus ce qu'il peut appeler une enflure. C'est un mec lambda qui tient son bar comme il peut et qui paie les truands de son quartier pour avoir la paix et vivre sa petite vie. Un mec qu'il pourrait jugé sympa pour parler de tout et de rien et surtout ne pas parler de boulot... même si être sympa avec ses clients fait parti d'une certaine manière de son travail. Il n'y a jamais grand monde dans son bar mais il y a toujours quelqu'un, comme quoi il arrive quand même à s'en sortir.

Henry:

Il essuie un verre, tentant d'écouter sa vieille radio qu'il a posé près des nombreuses bouteilles d'alcool en hauteur. Au fond de la pièce, trois jeunes foutent le bordel en causant, que dis-je ! En hurlant pour se faire remarquer. Dead l'entend mal avec ses casse-couilles, ne pouvant pas rester nostalgique tranquillement. Quand à Henry, il ne l'entend pas non plus mais quelques choses l'a intrigué au point qu'il tente de mettre la radio plus fort. Mais elle est tellement bidouillé que c'est surtout un grisonnement désagréable aux oreilles.

"Annonce - montée alarman - radia-."
"Hé les jeunes vous n'pouvez pas fermer votre gueule dix secondes."

La forte tête du groupe se marra avant de claquer d'un air vantard.

"Hé c'est ça, ferme ta gueule et fous plutôt du Rap que d'écouter tes conneries."
"Pas envie de perdre le peu de clients que j'ai... Petite merde va..."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Jeu 21 Avr - 14:24

Durden n'est vraiment qu'une merde, un gars pathétique. Quelque part, les gens pathétiques attirent toujours une once de pitié, du moins, en général, quand tellement de choses leur tombent sur la gueule, que le destin semble s'acharner sur eux, que tout semble ligué contre leur existence et ce, depuis leur naissance. Mais pas Durden, c'est le genre de con qui viendrait chouiner si on lui mettait un flingue sur sa temple, pleurant sa vie de merde et comme à quel point elle est difficile. Mon cul. Durden, mon salaud, ta situation, tu l'as bien choisie. On oblige personne à faire des magouilles comme toi tu fais, et après, tu t'offenses devant mes méthodes ? Soit ta coke de merde coupé avec du cactus en poudre t'as complètement bouffé le cerveau, soit t'es juste un bon gros con.

Je me retrouve encore là, à picoler. Une routine sans saveur, en parlant de saveur, je n'arrive même plus à sentir le goût de l'alcool qui passe dans ma gorge -peut-être pas plus mal-, je suis ailleurs, mon esprit flotte au-dessus de cette ville pourrie, je suis seul, avec juste la discrète compagnie d'Henry. Un gars correct. Il essaye de faire ce qu'il peut. Je le connais pas assez pour en faire un saint, mais bon, il a le mérite de ne pas avoir du sang plein les mains pour gagner sa vie.
Henry semble perturbé par ce qui passe à la radio. On entend mal à cause d'une bande de trous du cul qui emmerdent le peu de personnes qui sont dans le bar.


"Qu'est-ce qu'il y a, patron ?" Je vois bien que, même l'oreille collée à sa vieille radio, il n'en est rien, pas moyen de comprendre la moitié d'un mot qui en sort. Je décide de me lever, silencieusement, et d'aller jusqu'à la table ou la bande de lopettes a élu domicile, et, une fois à leur niveau, je sors un flingue que je pointe sur le crâne d'oeuf de celui qui s'impose comme étant le chef de meute. "Fermez - vos - gueules."
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Dim 24 Avr - 21:47

Les jeunes verront arriver Deadsoul et se marreront, la forte tête ne trouvant rien de mieux que se lever prêt à en découdre, le second le suivant de près. Par contre se retrouver nez à nez avec un flingue pour une broutille là où eux en sont encore au couteau, ça surprend un peu n'importe qui. Un jour, à sortir un pistolet aussi rapidement provoquera des problèmes au tueur à gage mais ce jour n'est pas encore arrivé à en voir la réaction de la forte tête, plus si fière que ça puisqu'il recula de quelques pas au point de se retrouver le cul sur la table.

"Z'y va on n'fait que plaisanter !"

Il a pâli sur le coup. Si ce n'est pas Deadsoul qui le descend aujourd'hui, le mercenaire sait que ça sera un gang qui ne rigolera pas qui dessoudera ce jeune parce qu'il aura emmerder la mauvaise personne mais ainsi va la vie à New Vegas n'est ce pas ? Le second ravale sa salive et recule d'un pas, même si il n'aura pas l'air aussi pitoyable que son copain, il met la main dans la poche de son sweat. Dead sait qu'il a la main sur un couteau à cran d'arrêt mais qu'il ne le sortira qu'en dernière néccessité : une balle à courte portée étant très souvent bien plus meurtrier qu'un cran d'arrêt.

"Ouai on se casse de ce bar pourri."

Ils fileront assez rapidement, Deadsoul entendant les éternels "fils de putes" ou "qu'on ne te revois pas" typiques de ce genre de situation. Pendant ce temps là Henry arrive à entendre quelques choses, même si le son n'est pas bien fort. Il s'agit d'une voix féminine assez jeune à la radio.

"Je répète. Il s'agit d'une annonce urgente. On signale une montée alarmante de radiation de la côte de Ouest venant de la région de San Francisco. L'annonce a été faite par l'Unité Humaine, certes à prendre avec des pincettes comme beaucoup de monde le pense mais quand on voit l'évacuation de Polis et de Port Poussière, il est important que ce qui était autrefois toute la Californie et l'Arizona le sache. New Vegas est hors de danger, la zone irradié s'arrêtant à 200-300 kilomètres mais nous vous demanderont de surveiller plus régulièrement le sens des nuages durant ses prochaines années. Donc inutile de céder à la panique et nous vous tiendront informé des évolutions. Ici Tsumi de Radio Pop Vegas ! Malgré cette évènement dramatique, voici Do me, Baby de Prince."

Gros blanc, malgré la présence de deux autres clients autre que Deadsoul et Henry. Par contre les morveux ça va leur faire drôle si jamais ils profitent de la prochaine pluie pour prendre une douche mais chacun sa merde !

Henry prit quand même la peine de sortir une carte pour vérifier les distances. Sans compas il y a mieux mais les doigts et les pouces feront l'affaire pour le moment.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Lun 25 Avr - 17:06

Je déteste les jeunes troufions dans leur genre, qui ne savent exister et s'imposer qu'à travers des provocations de bas étages, comme si ça faisait d'eux des durs à cuire, des vrais hommes. Une belle brochette de tapettes. Ce jeune aurait pu me planter avec son cran d'arrêt, je le sais, mais je me suis déjà retrouvé à me battre avec des choses bien pire qu'une lame planté dans la chair. Et m'en sortir vivant, qui plus est...
La radio annonce des montées de radiation. Je sais pas ce que ça veut dire, mais Henry a l'air de vérifier des trucs sur une carte de la région. Je le vois mesurer je ne sais quoi avec ses doigts comme un genre de chercheur. En tout cas, personne ne moufte dans le bistro. Je range mon flingue et retourne m'asseoir à ma place, près du patron, avant d'avaler une grande gorgée de ce...machin dégueu qu'il y a dans mon verre. J'observe Henry, interloqué. Ca a l'air de puer cette histoire annoncée à la radio, le genre de puanteur auquel je ne pourrais pas répondre, "je m'en cogne", le genre de merde où tout le monde a les pieds dedans.

Accoudé, je lance à Henry :
"C'est quoi le blem exactement ? Elle a dit que Vegas était hors de portée."
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Mer 27 Avr - 23:55

Henry bloqua un moment devant les dires de Deadsoul, comme si son cerveau venait de bloquer. Non, il a dû certainement mal entendre ce n'est pas possible autrement. Ou à moins que ça soit de l'humour ? Il regarda son client d'un air étonné.

"Depuis quand que tu écoutes mots par mots ce que dit la radio ?"

Non il ne se moque, juste qu'il est surpris. Il regarda de nouveau la carte, un client s'approchant pour jeter un oeil lui aussi à la carte.

"Hmm... Même si il y a erreur, ça fait quand même une centaine de kilomètres de marge. Il faudra tendre l'oreille pendant qu'il y a quelques tarés qui vont s'amuser à vérifier jusqu'où la radiation s'arrête."

Deadsoul regarda sur la carte. Avec le "compas" d'Henry, c'est plutôt à Los Angeles de serrer les fesses, pas à New Vegas. Par contre Port Poussière et Polis, ils sont en plein dedans. Par contre quelques choses semblaient chagriner Henry qui s'adressa à son autre client.

"On n'est pas dedans si c'est ça que tu veux savoir... Le reste de la conversation est privée alors si tu pouvais aller voir ailleurs, ça m'arrangerait."

Le client, un homme d'une quarantaine, avait son information. Le reste ne le regarde pas comme l'a dit Henry. Il ira rejoindre son collègue sans en demander plus. Quand à Henry, il passa sa main sous sa casquette, se grattant un peu, baissant d'un ton, pointant son doigt dans la zone. Deadsoul le sait, même si elle n'est affiché nul part, c'est la position de la base de l'Unité Humaine.

"Euh... J'ai peu être un boulot pour toi. Payé bien sûr. J'ai mon fils, il fait en quelques sortes ses classes à l'Unité Humaine. Ne va pas croire que c'est un de ses fachos néo nazis pour la race pure ou ce genre de conneries, disons seulement que l'éducation martial, c'est une chance comparé à finir sa vie dans un bar miteux en attendant de se prendre une balle dans le crâne par un gang qui veut te racheter l'endroit pour le dollar symbolique."

Il a un fils, Deadsoul le savait mais c'est à peu près tout. Qu'il faisait ses "classes" à l'Unité ? Pas vraiment. De toute façon il vaut mieux que ce genre d'infos ne se sache pas.

"Il fait des patrouilles habituelles dans le but de repousser les Skullz habituellement. C'est un peu risqué pour la bleusaille comme lui mais c'est là où les gradés mettent les nouveaux pour éviter que ses planqués se fassent exploser le caisson. J'ai... Disons qu'à 22 heures tous les soirs, j'ai tendance à jeter un oeil sur la fréquence des militaires et j'ai tendance à lui parler malgré que ça lui soit interdit. Avec ce merdier, les Skullz vont en profiter à mort avec les réfugiés et vont chercher à se venger de l'Unité depuis le temps qu'ils en rêvent et il est en première ligne. J'aimerais que tu me le ramènes, de gré ou de force."

Il toussa.

"Bref, que tu le fasses passer pour mort. De toute façon ses connards de la U.H ne vont pas s'inquiéter pour quelques déserteurs. Ils vont avoir d'autres chats à fouetter."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Sam 30 Avr - 17:26

Alors, c'était ça qui te chagrinait, Henry ? J'aimerais bien n'en avoir rien à foutre de ce que tu me dis, et même si je ne laisse rien transparaître à l'extérieur, à l'intérieur, tes paroles pleines de bienveillance envers ton gamin, ça me fout la chair de poule. Putain, la plupart des gens ne soucieraient même pas du sort des autres, famille ou pas. Tu sais pas grand chose de ma vie, mais je m'en voudrais de te laisser porter la mort de ton fils sur ta conscience, comme je porte sa mort à elle sur la mienne. Ca te détruirait. T'es pas un ange évidemment, mais quand on a ne serait-ce qu'un dernier truc auquel se raccrocher, alors faut pas hésiter. Mais mine de rien, ça m'emmerde profondément d'être sensible à ces conneries. Bordel...
Je m'enfile une grande gorgée de ce jus infâme et me redresse.


"Ca doit être dangereux. Donc faut que ça soit bien payé."

Je marque un temps, comme si j'hésitais, alors qu'évidemment, ma réponse est déjà toute faite. Je vais aller le chercher ce type. Peut-être que pour une fois, sauver quelqu'un, ça me changerait que de le tuer ? Quand j'ai sauvé cette elfe des frères Rapetou, bien que je ne la connaissait pas, et qu'il y a de faibles chances que je la recroise un jour, j'ai eu un drôle de sentiment, c'était... plaisant. Ouaip, une sorte de plénitude d'avoir fait un truc bien pour une fois, même si j'ai massacré quatre ou cinq types pour ça.
Avant même qu'Henry ne me réponde, j'entame :


"J'accepte."

Je ne lui donne pas plus d'informations, ou de justifications. Il sera sûrement surprit que je réponde aussi rapidement, sans avoir vraiment discuté affaires, pas mon genre. Mais là, c'est différent. Je ne sais pas trop comment je vais m'y prendre pour être honnête, mais j'improviserai, comme d'habitude.

"T'as des infos à me donner, une idée de plan ? Il ressemble à quoi ton fils, que je te ramènes pas le mauvais garçon."
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Sam 30 Avr - 18:19

Henry ne semblait pas étonner de la remarque de Deadsoul concernant la dangerosité de la mission. Il s'y attendait et il allait en parler de lui même si le mercenaire ne l'aurait pas fait.

"Écoute, ça fait des années que je retape un vieux 4X4 Toyota que je comptais revendre d'ici peu. Je te laisse les clefs si tu acceptes de ramener mon fils. Ca et 1000$ quand tu reviendras, ça devrait le faire."

Il est au courant que Deadsoul n'a pas de véhicule. Avoir un véhicule, c'est soit le cacher au fond d'un garage, soit dormir dedans pour éviter de devoir se braquer par un connard qui ne s'est même pas comment le démarrer. Deadsoul est lui même pas un grand pilote mais il a déjà eu la chance de toucher plusieurs fois à un volant par le passé. Mais pour la mission plus le petit rajout de fin de mission, certes misérables, si il revend le véhicule une fois la mission terminé, il y trouvera largement son compte. A un tel point qu'il pense même être mieux payé que Durden ! Juste que Henry doit jouer contre le temps et ne peut pas se permettre de revendre un véhicule pour embaucher un inconnu le prix normal d'une extraction risqué. Sans parler des risques de ne plus revoir les mercenaires une fois l'argent en poche. Ce n'est pas très professionnel mais les bâtards dans ce monde il y en a plus que l'on ne le croit. Surtout à Vegas !

Henry fouilla dans la poche intérieur de sa veste pour en sortir une photo qu'il posa sur la table.

Max:

"Il s'appelle Max, il doit avoir les cheveux un peu plus rasé à cause du règlement mais c'est à ça qu'il ressemble. Il est très famille, c'est pour ça que je reste en contact avec lui même durant les missions. Je sais qu'il faisait parti des forces punitives qui servaient à calmer les Skullz dans la région de Phoenix. Et entre nous, je sens que cette zone va devenir un véritable champs de bataille entre Pandore, les Sables et ses pillards quand l'Unité va perdre de l'influence."

https://www.google.com/maps/d/u/0/embed?mid=1gutSEKbEJb9UTVWWQ6FdlCslbdY

Il essuiera nerveusement un verre.

"Je vais installer la radio... Ce n'est pas de la grosse portée mais au moins ça t'évitera de fouiller chaque kilomètres de ce désert pour trouver son unité si tu acceptes ce marché."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Mar 3 Mai - 17:14

Tu veux vraiment le revoir ton gosse, Henry... Ca peut se comprendre, si c'est la seule chose qu'il te reste, à part ce bar. J'aimerais bien avoir un tel attachement pour quelqu'un encore aujourd'hui, mais ça fait très longtemps que j'ai décidé de ne plus faire confiance à personne. La trahison est quelque chose de bien trop terrible pour accepter de la revivre ne serait-ce qu'une seule fois, en tout cas, lorsqu'elle est faite par quelqu'un qui nous est justement très proche. Comment réagirais-tu Henry, si ton môme te plantait un couteau dans le dos ? Tu t'effondrerais, certainement, tu ne pourrais pas le croire, et tu ne pourrais que pleurer sur ton sort, sans comprendre pourquoi il t'aurait fait ça. Et bien, c'est exactement ce que j'ai vécu. Ca laisse une cicatrice très profonde, le genre de cicatrices qui ne se voit pas au premier abord et qui ne peut pas être retapée avec du fil et une aiguille. Ca prend des années pour soigner une telle plaie, si un jour elle guérie. Pour ma part, j'ai encore des doutes sur la fraîcheur de mes blessures. J'ai l'impression que sous ce masque, je saigne encore à foison.

"T'es bien généreux, mon pote. T'y tiens à ton fils, hein... Je comprend."

Je regarde la photo de Max. Jeune homme mince, il a l'air grand, beau gosse, coiffé comme un star de ces films qui sortaient dans ce que les gens appelaient "cinéma" avant. Si il veut mon avis, une vraie tête de cul, mais bon, ça me regarde pas, c'est peut-être un bon jeune, dans le fond.

"Bien sûr que j'accepte, Henry. Avec tout les verres que tu m'as servit, je peux bien aller chercher ton gosse."

Je dis ça comme si c'était une raison valable d'aller risquer sa vie pour sauver un inconnu pour un type qui bosse dans un bar, pour 1000 billets et une caisse. Il va sûrement être étonné que j'accepte si vite, mais je n'ai pas envie de jouer le baratin habituel et hypocrite avec lui. Je garde ça pour les vrais enfoirés de Vegas et d'ailleurs. Henry est un pauvre type, et j'ai pas envie de me foutre de la gueule d'un pauvre type, la vie se fout bien assez de lui comme ça.

"Tu vas me prendre pour un con mais, t'as des infos sur les Skullz ? J'en ai jamais croisé un, en vrai. Enfin je veux dire, en vie."
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Jeu 5 Mai - 22:09

"Bien on fait comme ça et de mon côté, ça me permettra de réunir le reste de l'argent."

Henry ne put que lâcher un sourire alors qu'il nettoyait nerveusement un verre déjà rincé, à défaut d'être propre. Il venait d'économiser plus d'une journée à brader son véhicule et à courir après des mercenaires suffisamment honnête pour rechercher son rejeton. Cette satisfaction est compréhensible, plus vite Seth sera parti, plus les chances que les Skullz n'ait pas encore agi sont grandes.

"Non mec je ne te prendrais pas pour un con : ce qui se passe à Vegas reste à Vegas et ce qui se passe hors de Vegas l'ait tout autant. Tu fais parti de la première catégorie, c'est tout."

Il prit une craie sous le bureau avant de rajouter avec celle ci un lieu. L'endroit où les Skullz ont leur campement se trouve à l'Est de Phoenix.

"Je suis plutôt bien au courant avec ce que Max m'a raconter. A première vue on pourrait dire des cons de pillards mais ils sont plus organisé que l'on ne le croit. Le Baron Sanglant, leur boss, à ce que j'ai compris c'est un ancien d'un abri. J'ignore si c'était un abri gouvernemental mais il n'a jamais pu blairer l'Unité Humaine. Perso, je pense que c'est un ancien militaire. Si d'abord sa bande de bras cassés sont désorganisés, ses ordres passent par ses lieutenants qu'ils nomment Corsaire. Ils doivent être une vingtaine tout au plus. Après, certains plus organisé que d'autres. D'anciens mercenaires cherchant une place au soleil en allant par le punk anarchiste. Il y a du tout... Donc le mec qui veut tenter sa chance trouvera souvent chaussures à son pied. Et ne va pas croire qu'il n'y a que les malades que ça interesse, si tu es un homme de science ou artisans tu as peu être une chance de faire parti d'une de ses classes aisés : les Artistes."

Il s'alluma une clope qu'il tira, avant d'en proposer une à Deadsoul.


"Phoenix est dans leurs zones d'influence, les Pandoriennes ne s'aventurent pas jusque là. Quand à l'Unité, il se contente de quelques avant poste fortifié, à la fois pour lutter contre les Skullz mais aussi faire des expéditions préventives aux tribus orcs et trolls à l'Est de Phoenix pour calmer les ardeurs aux chefs de guerre. Ca leur laisse le loisir de faire des fouilles correctement et sortir du bon matériel. A vrai dire la seule chose qu'il leur manquait jusque là c'était le pétrole. L'Unité se démerdait à mettre la main sur la plus grande partie. Parfois il négociait ça avec le canon sur la tempe mais ses enfoirés avaient au moins le mérite de garder un semblant d'ordre en Arizona et en Californie. Maintenant ça promet surtout d'être un beau merdier."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Ven 6 Mai - 18:39

Je prend la clope qu'Henry m'offre. On offre peu de choses désormais dans ce monde, alors même si c'est un semblant de cigarette dégueulasse qui contient je ne sais quoi, un cadeau est tellement rare, surtout à Vegas, qu'il ne se refuse pas.
Après avoir écouté son explication sur les Skullz, j'ai cette pensée en tête : Des pillards de merde, exactement ce que j'aurais imaginé, d'instinct, sans même en avoir croisé un seul. Je n'ai jamais pu sacquer les pillards, quel qu'ils soient. Pas que l'anarchie me dérange, mais en général, l'anarchie n'est proclamée que pour s'étendre dans des bains de sang et assouvir les plus faibles. Bon, j'avoue, les faibles me dégoûtent aussi, il n'y a pas de place dans ce monde, il faut reconnaître que la mort est la meilleure des options pour eux, mais utiliser son semblant de supériorité sur des gens qui sont nés pour ramper sur le sol, c'est lâche. Peu importe la cible, la lâcheté n'est jamais glorieuse. Il faut faire la différence entre ce qui est nécessaire pour survivre, et ce qui ne fait que nourrir ton égocentrisme en te faisant croire que tu es le dieu d'un monde irradié et pourri jusqu'à l'os. J'ai beau être un enfoiré sur pas mal de trucs, j'ai des bases d'honneur, mon propre code de conduite. Les innocents ne méritent pas de crever, mais bon, des fois... y'a des dommages collatéraux. C'est l'jeu, après tout.
Bref, je hais les pillards. C'est en général des mecs trop paumés pour survivre tout seul qui s'allient pour profiter de ce que certains ont réussi à amasser au péril de leur vie, leur piquent tout, violent les femmes au passage, et foutent le feu à tout ce qui reste en prenant ce qui les intéressent. Rien que des bandes de lâches, des larves qui se prennent pour des seigneurs de guerre. Mon passé m'a peut-être conduit à cette vision des choses, j'en sais rien... Certainement, il faut dire. Mais il suffit d'avoir un tant soit peu d'honneur pour se rendre compte de la bassesse de ces types. Franchement, si je peux faire sauter le caisson de quelques uns de ces déchets, je le ferai avec joie.


"Ils doivent être bien armés si ils tiennent tête à l'Unité Humaine, ou alors ce sont plutôt eux qui sont en galère de pétards à leur jeter dans la tronche ?"

Je réfléchis à un plan, comment je pourrais tirer Max de là ? Je n'ai pas envie de tuer ses camarades de combat et de le faire passer pour mort pendant un échange de coups de feu, ces mecs n'ont rien fait. Je devrais essayer de le kidnapper en me faisant passer pour un Skullz, et trouver une excuse pour leur faire croire qu'il a été exécuté. Le soucis c'est qu'il faut pour ça que je rentre dans la base sans me faire repérer, à moins qu'Henry puisse contacter son fils pour l'avertir de ma présence et qu'il me facilite la tâche ?

"T'as un plan ? Un truc qui pourrait m'aider à approcher Max ?"
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Ven 6 Mai - 23:55

"Je pense qu'ils ont de quoi faire avec les ruines de Phoenix pour les fouilles. Perso, si le mec qui les commande fait parti d'un abri, il a dû être l'un des premiers à trouver une caserne de la garde nationale pour que des pillards arrivent à prendre autant d'importance. Après, les Skullz n'ont rien à envier à l'Unité en face à face, du moins jusqu'à aujourd'hui."

Henry arriva au même problème que Deadsoul lorsqu'il commença à parler de la façon de tirer Max une fois qu'il l'aurait trouvé. La remarque est loin d'être bête.

"C'est vrai que je l'ai envoyé là haut pour qu'ils finissent pas petit dealer ou comme les merdes que tu as viré tout à l'heure. Le sens de la camaraderie, ça doit avoir son importance... Écoute, ce que je vais te dire c'est de la pure supposition, l'Unité a quelques appareils volants qu'ils ne voudront pas perdre et va certainement se tirer à Los Ange-"

Il fronça quelques instants les sourcils.

"Euh attends il n'y a plus d'aéroport à Los Angeles... Ils vont quand même pas squatter McCar- ?"

Henry a un doute dans ce qui vient de dire. Seth serait tenté de dire que cette partie de l'affaire ne le regarde pas mais il est presque certains que le barman allait parler de McCarran International Airport, l'ancien aéroport de Las Vegas. Si c'est vraiment le cas, l'Unité est dans une sacrée merde: elle peut se vanter d'avoir des chasseurs, hélicoptères et surtout les quelques rares pilotes sachant les piloter mais ne peuvent pas déplacé ce matériel à Los Angeles faute d'un aéroport en état.

"Et euh je voulais dire que l'Unité va devoir déménager et va certainement sacrifier sa bleusaille pour gagner du temps. Je pense que Max est un garçon intelligent quand il le comprendra, il en de même pour ses frères d'armes. Quand ils vont voir que les équipes en Arizona sont abandonné, je pense que les désertions ne vont pas manquer. Sinon j'ai la fréquence de son unité mais il faudra l'utiliser au bon moment."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Deadsoul le Sam 7 Mai - 16:35

"Ca sent la merde, ton histoire."

Bordel, tu fais quoi là Henry ? Tu m'envoies au casse pipe ? Bon, j'me suis engagé, trop tard, puis de toute manière j'ai rien d'autre à foutre, mais ton doute, j'aime pas ça. L'Unité Humaine, j'connais vaguement... Les Skullz, pas du tout... Tout ce qui traîne dans les alentours de L.A, ça m'est pratiquement inconnu, j'ai jamais été rôdé là-bas, je sais pas ce que tout ces types valent. Non, pas de la peur, loin de là, un homme est un homme, la gorge tranchée il se vide comme un porc. Tout les hommes naissent libres et égaux qu'un type a dit il y a longtemps, moi je dis que tout les hommes crèvent seuls et en saignant. Bien évidemment, s'il faut que je sorte les pushkas pour calmer quelques connards, je n'hésiterai pas un instant, mais c'est surtout que j'ai pas envie de me prendre la tête sur cette histoire, même si je t'aime bien, mon vieux. Tss, j'aurais mieux fait de fermer ma gueule sur ce coup.

"Ca veut dire qu'il y a combien de pourcentage de risque que je sois coincé dans cette espèce de... tempête radioactive ou je sais pas quoi ?"
avatar
Deadsoul
Goa'uld perdu

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 19/05/2015

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 34 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Obscurité le Dim 8 Mai - 19:23

"Tempête radioactive ? Tu parles des tempêtes habituelles ? Dieu merci, elles sont rares. Mais c'est vrai qu'avec ses nouvelles de radiation il faudra mieux boucher les fenêtres à l'avenir le jour où elles sont annoncés."

A bien y réfléchir, notre Baudelaire du Wasteland préférait être envoyé dans le quartier le plus mal famé de Vegas pour éliminer un dealer que dans les terres arides du désert à trouver un malheureux cactus. Simple, ce genre de mission n'est pas son domaine au point que demander un coup de main d'un guide ou d'un autre bras armé habitué à la vie du désert ne serait peu être pas si mal. Le mercenaire le sait, il peut très bien payé en armes avec un petit bonus en liquide une fois la mission terminé. Se faire payer en armes n'est pas rare dans le milieu et le fait qu'il ait récupéré quelques armes à l'appartement de l'elfe, ils finiront mieux dans les mains d'un autre que dans un placard ou bradé au comptoir marchand. Certes, il préfère travailler seul mais le Wasteland n'est pas son domaine. Peu être devrait-il faire une exception cette fois ci.

Dès qu'il s'agit de contacts à New Vegas, Deadsoul n'est pas en manque. Il peut demander à un bête mercenaire au comptoir mais ça reste du pile ou face, il peut tomber sur du bon comme du moins bon pour trois fois rien. Sinon il y a ce chasseur Karid qui est habitué à récupérer du gibier sur les routes de Vegas. Sinon Miles, un chauffeur spécialisé pour les livraisons rapide aux Sables mais ça reste un pilote qui a son propre véhicule, un buggy, et qui se moque bien qu'il y ait une route en piteux état. Le dernier choix est Silio, un mercenaire comme Deadsoul même si lui est plus spécialisé dans les protections de caravane et selon certaines rumeurs l'interception aussi mais tout cela dépends des fins de mois et des contrats que l'on lui donne.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3764
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville des âmes mortes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum