Un ange dans la citée du vice

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Kindness le Sam 31 Mai - 2:35

Quand Leigh retira sa main de sur la sienne en bafouillant des excuses, Bienveillance elle tendit son autre main pour aller saisir la sienne avec un rire douloureux, lui assurant qu'elle appréciait au contraire. Quand l'homme refusa de prendre la dague de l'ange, elle n'avait pu s'empêcher d'en ressentir un léger pincement. Elle ne s'attendait cependant pas à ce qu'il comprenne toutes les implications du fait qu'elle lui offre l'une de ses propres armes, l'arme d'un ange. Elle décida d'éviter d'en dire quoique ce soit comme Leigh allait devoir se remettre à devoir jouer dans cette plaie avec son propre couteau. Au fond elle ne pouvait pas le forcer à le prendre, et le mit tout de même à l'usage en mordant fermement le manche pour s'empêcher de hurler de douleur. À force d'avoir tous ses muscles tendus sous cette douleur vive, elle finit par se détendre complètement quand il eut enfin terminé. Haletante, elle relâcha également la dague. N'en ayant plus besoin, cette dernière s'évapora sous les yeux du cyborg. Elle tenta de se relever quand elle le vit jeter son couteau parmi les ordures, s'y objectant avant de reprendre s'étendre à nouveau dans un nouveau râle.

-Garde le couteau, si jamais ils le retrouvent... Ils auront de mon sang et pourraient s'en servir pour... Pour me traquer avec, ou pire. Le mage qui se trouvait avec eux... N'était peut-être pas très doué, mais je préfère rester prudente.

Son imagination lui jouait peut-être des tours, ou plutôt ses yeux artificiels qui avaient été endommagées dans l'altercation, mais l'ange déchue pouvait lui sembler être devenue plus pâle. Des sueurs froides perlaient sur son front et son souffle se faisait plus court et superficiel. Elle étouffa un grognement quand Leigh tenta de la soulever, mais tira un sourire forcé dans l'effort de le rassurer. Elle posa à nouveau sa main sur la blessure pour appuyer dessus et ferma les yeux dans un effort pour endurer cette douleur. Tentant de mettre toute sa concentration sur sa respiration, sa discipline était mise à rude épreuve. Bien sûr elle pouvait simplement soigner cette plaie maintenant que la balle avait été retiré, mais elle courrait alors le risque qu'ils soient retrouvés. Rouvrant les yeux quand elle se sentit toucher à nouveau le sol, l'ange distingua une ruelle en tournant la tête. Elle observa le cyborg défectueux sans dire mot pendant un long moment de silence, silence qu'elle décida enfin de briser.

-J'ai vraiment été imprudente sur ce coup-ci. Je les ai sous-estimés simplement parce qu'ils étaient humains. Cet endroit je... Je peux le sentir m'affaiblir. J'ai attendu bien trop longtemps avant d'intervenir. Je vais devoir effacer mes traces pour les empêcher de nous retrouver... Brouiller ma signature magique.
avatar
Kindness
Baleine échouée

Nombre de messages : 96
Adoration pour son MJ : Ça va faire mal?
MJ actuel : Boogeyman
Date d'inscription : 05/04/2013
Fiche : Bienveillance
Inventaire : Mes possessions

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 711 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Dim 1 Juin - 22:03

Kindness ne s'évanouie pas mais ce n'était qu'une question de minutes. Leigh regarda rapidement son immeuble, l'ange semblait devenir plus paranoïaque qu'autre chose. Le gang qu'ils ont attaqué ne semble pas vouloir les poursuivre. Non au lieu de ça une camionnette finit par arriver, les truands commençant à charger le matériel de l'ancien junkie. Ils ont décidé ni plus ni moins d'opté pour la stratégie de repli, une solution prudente au bout du compte. Par contre pas de trace des "anciens copains" de Leigh et il ne les regrettera pas.

Les truands sont bien organisé, ils n'en auront que pour cinq minutes pour tout mettre dans la camionnette. Libre à Leigh de penser à une stratégie de contre-attaque mais c'est clairement suicidaire dans le cas présent: l'adversaire, à défaut d'être bien armé, à le mérite d'être bien organisé. Leur chef est certainement un perfectionniste et si ce n'est pas lui, c'est le mage.

Le problème du moment sera surtout Kindness. Dans peu de temps, elle tombera dans les pommes. Leigh peut soit l’amener en ville et y trouver une planque ou mieux, une chambre le temps qu'elle se remette de ses blessures, soit tout simplement attendre qu'ils partent et ce n'est qu'une question de minutes avant qu'ils ne déguerpissent.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Ven 11 Juil - 1:12

Le cyborg était dans un état catatonique, sa respiration était lourde, de la sueur coulait de son front. Il ne bougeait pas, il pensait au plus profond de son être que s'il ne faisait que bouger le petit doigt, ils viendraient terminer Kindness. C'était de sa faute si l'ange était dans cet état et il n'allait pas la laisser crever sous ces conditions.

Il entendit le camion arriver et partir. Il pensa que cela ne leur avait pas pris trop de temps pour vider sa plaque. Par contre, il n'entendit rien du bruit typique des véhicules de ses ex-compagnons. Après tout, c'est lui qui avait modifié les moteurs et reconnaitrait le son que ses créations faisaient des kilomètres à la ronde. Il resta encore quelques minutes dans son coin avec Kind, pour être certain de ne rien entendre ou voir quelque chose de suspect puis il se leva avec l’ange dans ses bras. Le plus discrètement possible, il s’avança vers la rue et observa s’il n’y avait personne. Lorsqu’il décida que la voie était sécuritaire, il s’avança vers l’entrée et monta les marches vers l’étage où se trouvait sa plaque. Il essayait de faire les pas les plus légers possible, au cas où il restait quelqu’un.

Il arriva à la porte de l’appartement, il y avait de trous dans celle-ci et sur les murs. Des balles perdues les avaient faits. Il regarda discrètement dans son appartement, il n’y avait aucun son qui n’en sortait. Il entra dans sa plaque, la première pièce était le salon. Son sofa avait quelques balles qui avaient traversées le dossier. Il marcha en direction de sa chambre mais son pied accrocha quelque chose en chemin. Il regarda et vit le cadavre d’un de ses anciens compagnons, le cyborg eut un malaise. Cependant, il enjamba le cadavre, il allait s’en occuper plus tard, il devait en avoir d’autre dans le salon et les autres pièces.

Il ouvrit la porte de sa chambre, une salle bien simple avec deux matelas empiler l’un sur l’autre, des étagères ici et là contenant des livres et vieilles bandes dessinées. Il déposa Kindness sur son lit de fortune et lui enleva son manteau d’autours de sa taille. Il lui enleva ses vêtements, en fit un petit tas sur le bord du lit et fit de son mieux pour garder son attention sur la blessure de Kind. Déchirant le bord de ses draps, il a pu faire un pansement assez serré pour arrêter l’hémorragie. Il soupira, espérant qu’elle s’en sorte. Il plaça le reste des draps sur l’ange, enleva ce qui restait de son chandail et retourna dans le salon.

Il localisa tous les corps, les fouilla pour prendre les choses qui lui serait utile, puis un à un, il les traina vers une fenêtre et les jeta à l’extérieur. Les charognards allaient s’occuper de nettoyer les carcasses. Ces junkies n’allaient pas lui manquer. Il alla ensuite dans la cuisine et ce ne fut pas un choc de voir que tout son matériel avait disparu. Le cyborg eut un pincement au cœur, c’était son principal moyen pour faire de l’argent et maintenant, il se retrouvait avec aucun gagne-pain. Quoiqu’il lui restait son kilo de meth… il pourrait sûrement le vendre à Francis et n’en dire rien à ses autres distributeurs. Avec cela, il pourrait même avoir assez d’argent pour une réparation, voir même une amélioration, de ses implants et assez pour refaire un petit labo avec quelques ressources. Il espérait aussi que le gang qui l’avait cambriolé n’avait pas trop fouillé dans sa chambre, ses économies étaient cachées entre les pages de ses nombreux livres et bande dessinées. Lire n’était pas la grande mode dans l’Amérique post-apocalyptique et le schizophrène avait toujours cru que c’était une cachette parfaite.

Épuisé, il enleva ses pantalons, gardant ses sous-vêtements, et se coucha sur son divan. Dès que Kindness se sentira mieux, il pourra la laisser à son appartement et ainsi remettre un peu d’ordre dans sa vie avec sa première destination : Francis.
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Jeu 17 Juil - 16:10

(HJ: Kindness tu es tombé dans les vapes. Je vais éviter le flashback vaseux dès le premier jour sur Terre pour passer le temps (les aléas du RP à deux on ne peut pas faire d'ellipse) mais je t'enverrais un MP dès que tu te réveilleras.)

En entrant dans l'appartement, c'est truffer de balles et de cadavres. Il y a eu une fusillade et Leigh verra ses "anciens meilleurs amis" à terre baignant dans leur sang. Il est interessant de voir qu'il manque un corps près d'un mur à en voir la tache de sang montrant que l'un a chuté à cette endroit. Certainement un de hommes du gang où ses derniers ont eu un minimum d'estime pour récupéré la dépouille. Le mage en face était clairement dans cette pièce: la vitre à explosé mais les débris sont à l'intérieur, chose "très logique" quand on sait que l'appartement ne se situe pas au rez-de-chaussé. En tout cas ça avait clairement servir de diversion avant que le gang n'envoie la purée sur les junkies. Pas d'arme à feu à récupéré mais un chargeur de Glock chargé avec 17 coups avec du 9mm, un couteau à cran d'arret et 32$ ont été oublié sur les corps, signe que la fouille a été très rapide.

La chambre de Leigh ne fait pas exception, ils ont dû passer deux minutes tout au plus. Il manque quelques livres de chimie tout de même mais ils ont clairement passé à côté de ses notes qui se trouvaient dans un livre de Shakespeare qui n'a été ouvert que pour cacher les notes. L'argent de même, il y en pour 270$ exactement. Bizarre il semblait avoir plus... Peu être des voleurs... Mais ils auront tout pris... Une souris? Pas de grignotage... Foutu parano va!

Kindness est tombé dans le sommeil quand Leigh se réveillera. Lui a récupéré même si il a assez mal dormi (perte du laboratoire, tout ça tout ça) et l'état de l'ange semble être dorénavant stable. Après lui avoir donné à boire (parce que oui, ils n'ont pas fouillé le frigo en panne), il partira la laissant derrière elle.

Le territoire de Francis n'a que peu changer en son absence: Toujours les mêmes gueules sales. Le folklore, sans être particulièrement dense, est toujours le même. Quelques prostituées sans grandes valeurs aux yeux de beaucoup (la prostitution n'est clairement pas sa spécialité), quelques petites raclures qui se font discrètes (Francis n'aime pas les grandes gueules qui la ramène trop) et enfin des miséreux qui sont, mine de rien, quasiment plus haut dans l'échelle sociale que les deux exemples cités plus tôt. C'est simple, avec Francis, tant que l'on paie, on aura sa protection, y compris contre les petits délits telle que le vol à l'arraché ou les cambriolages. Le quartier, même si il y a plus luxueux à Vegas, est certainement l'un des quartiers où l'on a le moins de chance de se retrouver la gorge ouverte. Peu être parce que monsieur est zélé et peu patient que l'on contredise ses instructions mais au moins ça avait de bonnes choses.

En se garant devant le quartier général du gang, un immeuble dans un terrain vague dont la construction n'a jamais été terminé, l'un des hommes entra prévenir le chef lorsqu'il reconnut Leigh. Puis après quelques signes de tête en guise de salut de la part des témoins, on l'invita à rentrer. Francis se trouve accoudé à un bar installé il y a quelques années à discuté avec deux de ses lieutenants. Comme d'habitude avec Leight, il leur fera signe de les laisser seul. Si la conversation devait être plus secrête, il finira certainement dans une pièce à part car des témoins ici, ce ne sont pas ce qui manque.


-Et bien Leigh, ça faisait longtemps que l'on ne t'a pas vu. Qu'est ce qui t'amène ici? Quelqu'un à enterré?

Ce grand blond assez costaud, qui passe plus de temps à astiquer sa coiffure et ses deux flingues qu'à nettoyer un bar qui aurait bien besoin d'être décrasser soit disant en passant. Il se penchera légèrement sur le bar pour attraper un verre à l'un de ses rangements, certainement pour proposer à boire au schizophrène. Francis n'a jamais été radin pour payer à boire. En même temps vu le prix de ses services il pouvait bien faire cela.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Lun 18 Aoû - 4:01

Le Cyborg se réveilla avec un horrible mal de tête. Ce n'était pas nouveau pour lui, mais avec la soirée de la journée d'avant, il aurait bien aimé de ne pas se réveiller avec la sensation que son crâne allait exploser, en fait il aurait aimé de ne pas se réveiller du tout. La première chose qu'il fit lorsqu'il eut fini de s'étirer tout en remettant ordre dans son esprit ce qui était arrivé hier a été d'aller regarder si Kindness n'était pas passé du statut de « peut-être en vie » à « morte et ne se réveillera jamais » au cours de la nuit. Il fut soulagé de voir qu'elle n'était pas morte, dans les vapes oui, mort non. C'était plutôt une bonne nouvelle puisque l'état général des gens qui ont reçu des balles dans le bide avec des soins minimum était très souvent « mort ». Au moins, elle était stable et s'il pouvait bien l'aider à la remettre sur pied, il allait faire de ton possible. Il alla en direction de la cuisine pour voir s'il lui restait quelque chose dans le frigo pour aider tout en disant à ses voix intérieures d'arrêter de lui dire de poignarder l'ange avec le couteau qu'il a trouvé la nuit passée et ensuite de se jeter lui-même dans le vide. À son plus grand bonheur, les bandits n'avaient pas raider son frigo. De l'eau potable s'y trouvait et quelques grignotines pour se remplir l'estomac. Il but directement dans la bouteille, bouffa la nourriture et retourna à sa chambre pour faire boire l'ange. Lorsqu'il eu terminé, il s'habilla, ce n'était pas une très bonne idée d'aller voir Francis en sous-vêtement ou avec des vêtements tachés de sang. Il prit une chemise carreautée qui lui rappelait ses origines et de simples jeans. Son manteau était tâché de sang et devait le laver en premier, mais il n'avait pas le temps. Il se sentait nu lorsqu'il sortait sans son manteau, mais il devra faire sans. Il plaça tout les items qu'il avait besoin dans son sac, le kilo de meth, l'argent qu'il avait trouvé, le chargeur de Glock avec les balles (ça pouvait quand même se vendre bien) et des balles pour son revolver. Il plaça dans ses poches le couteau et son revolver.

Cela ne prit pas trop de temps pour trouver les véhicules abandonnés de ses anciens partenaires. Il les fouilla rapidement pour voir s'ils n'avaient pas laissé de trucs utiles et pris celui qui avait le plus de carburant et parti en directement de la planque de Francis.

Il arrive rapidement à destination et il fut accueilli comme d'habitude, quelqu'un allait annoncer son arrivé et rentra dans le quartier général. Il alla au bar, de toute manière Francis y était toujours quand il arrivait. Il s'assit en face du gangster, salua et lui fit un non de la tête, il ne voulait pas d'alcool, pas à cette heure.

« Rien à enterrer, les rats vont faire le sale boulot. Je viens te faire une offre si je ne te dérange pas. »

Il plaça le kilo de meth sur le bar et ouvrit le sac pour montrer le produit.

« Je t'offre ce joli paquet de crystal à 60% de mon prix habituel au gramme... mais j'ai besoin d'un service. Tu sais, depuis qu'on se connaît, je ne t'ai jamais demander de service et le business avec toi a toujours été bon et courtois. »

Il se racla la gorge et s'excusa.

« Désolé, je parle trop, il pointa son œil qui ne fonctionnait plus, je tombe en ruine, cela fait des années que j'ai bien le besoin d'une amélioration. Tu vois où je veux en venir? Je sais que tu as des contacts et tu pourrais trouver quelqu'un pour me réparer et m'améliorer. Je... je ne veux pas m'occuper du côté financier de cela. Les rumeurs vont vite et je ne veux pas que ces idiots de Dasuzas pensent que j'ai du pognon. Je suis désolé si je demande trop... mais dans cet état je ne pourrai plus te fournir et je ne pourrai pas me payer les réparations moi-même directement et acheter les ingrédients qu'il me faut pour ma recette. »

La dernière partie était un demi-mensonge. Il était vrai qu'il ne pouvait se payer les réparations sans se mettre en dette s'il voulait des ingrédients pour faire des drogues. Par contre, il n'avait plus de labo non plus, mais il pouvait toujours en refaire un de fortune. Il ferait moins de quantité, mais au moins il aura un petit revenu pour se recréer peu à peu un meilleur labo.

« Tu sais que le prix pour les réparations sera beaucoup moins gros que l'argent que je te fais économiser avec mon offre? »
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Lun 18 Aoû - 14:00

Deux véhicules sont trouvés, celui que Leigh utilisera (une vieille jeep dont les amortisseurs commencent à rendre l'âme) et la moto cross du frimeur de la bande. Dans la jeep, à part une seringue vide que Leigh estimera appartenir à Dodo (un acro de l'héroïne toujours stone... d'où son surnom), une fiole de whisky et une plaquette de cachets anti-douleur à base de morphine, il n'y a rien de bien intéressant.

Leigh n'a beau pas être très empathique, Francis marqua quelques secondes de surprise, surprise laissant place à la réflexion. Il pesa rapidement le sachet de drogue de la main pour se donner une idée de son poids mais ne s'attarda pas trop dessus.


-D'habitude l'autre partie c'est quand on a écoulé une partie de la marchandise... Hmmm, bien je comprends: une dépense imprévue en quelques sortes.

Il prit les meths avant de faire signe à Lewis de le suivre dans ses appartements à l'étage. Enfin ses appartements c'est vite dit: un deux pièces qui ne sont rien d'autres qu'un bureau et une chambre. Oui c'est tout, le guerre a été plus vite que le chantier, ça laisse libre à son imagination en ce qui concernait l'utilité des pièces.

Une fois dans ses appartements, c'est dans la pièce adjacente qu'il passera, Leigh finissant par entendre un petit bruit d'ouverture de coffre fort. Francis engagera malgré tout la conversation.


-Aucun problème pour l'avance, je t'en donne pour 2500$. Tu as besoin de matos en particulier? Ou d'adresses en particulier? Enfin si t'as besoin d'un coup de main en particulier n'hésite pas.

2500$? Le paquet en vaut dans les 3000$ Au fond il donne même un peu plus que prévu, peu être parce que perdre son fournisseur l’ennuierait un peu. La moitié pour le laboratoire en prévoyant large, l'autre moitié pour les ingrédients. Francis reviendra avec sa liasse de billets qu'il posa sur le bureau.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Lun 18 Aoû - 22:08

Le schizophrène resta bouche-bée, il ne se doutait pas que cela aurait été aussi facile avec Francis. Quoiqu'il n'a jamais été le type de mec chiant au niveau business. Certes il ne payant pas autant que les autres, mais au moins il était déjà de meilleure compagnie que d'autres. Encore sous le choc, Leigh prit son sac le suivit aux appartements sans dire un mot. Il avait l'impression que Francis avait quelque chose derrière la tête, mais de peur de le froisser, le cyborg n’osa pas faire de commentaires.

Comme à son habitude, Leigh n'aimait pas trop rentrer dans les appartements privés d'autres personnes. Il avait plus peur de découvrir des trucs qu'il ne voulait pas savoir que de se faire prendre au  piège. Il resta dans la première pièce et attendit que Francis ait terminé. Il resta surpris lorsqu'il vit le paquet d'argent, avec la demande qu'il avait faite, il n'aurait jamais pensé voir l'argent des profits du reste de sa vie et surtout pas donner en avance.

]« M-Merci Frank... J'ai entendu parler d'une personne qui pourrait faire les modifications qu'il faut à mes implants... une certaine Meredith... Il y a quelque chose à réparer aussi dans ma tête sinon je deviens aussi utile qu'un cadavre. »

Il se racla la gorge, prit la liasse de billets et la plaça dans son sac.

]« Tu sais... si tu as besoin de drogues plus spécialisées, d'un nouveau véhicule ou d'armet fait moi signe. Je te dois bien ça. »
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Lun 18 Aoû - 23:24

Francis s'installa derrière son bureau, réfléchissant en partie de quel manière il allait écouler la drogue si rapidement, surtout après un tel découvert puisque à en voir sa tête, cela avait l'air de représenter une belle somme pour le gang.

-Meredith? J'ai entendu dire qu'elle était compétente, même si ses services ne sont pas donné. Après il faut voir avec elle, moi et les technologies cybernétiques ça fait deux.

Lorsque Leigh prit l'argent, lui aussi se racla la gorge avant de poser les mains sur le bureau.

-Tu sais, les affaires sont les affaires mais il faut partir du principe que dans le gang, on est en quelques sortes une famille. C'est valable autant pour moi que pour toi. Tant que tu ne l'oublie pas c'est ce qui compte.

Il se sortit un vieux cigare avant de l'allumer au briquet. Un beau gâchis soit disant en passant.

-Non je n'ai besoin de rien pour le moment: je n'avais pas prévu d'avoir autant de drogue en payant la totalité de la livraison. Enfin faut juste que je réorganise tout ça. Enfin si tu as besoin d'aide pour autre chose n'hésite pas.


Dernière édition par Obscurité le Mar 19 Aoû - 2:00, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Mar 19 Aoû - 0:25

Le cyborg fit un signe de la tête pour signifier qu'il avait compris, il savait que dans un futur plus ou moins proche, il devrait repayer cette dette. Il espérait que cela soit dans un futur très lointain par contre. Il prit ses affaires et plaça son sac sur son dos. De ce qu'il avait compris, il avait presque une quasi-liberté pour ses implants.

« Tu n'auras pas besoin de t'occuper de quoi que ce soit pour l'organisation, je m'en occupe. De plus, le temps que les implants soient prêts, le stock sera sûrement presque tout vendu. Tu vas faire un profit de malade, je promets.»

Il tourna le dos et ouvrit la porte pour sortir, mais s'arrêta avant de mettre pied dehors.

« En passant, j'ai entendu dire qu'il y avait des idiots qui ont mis la main sur un labo, si j'ai plus d'infos à ce sujet, je te fais savoir. Sûrement de la drogue médiocre, après tout, on ne peut définir la qualité, on la reconnaît quand on la voit. »

Il partit de la pièce, plaignant le pauvre cigare, espérant que ce n'était pas un cubain. Le tabac était une denrée rare et l'art d'en faire s’était sûrement perdu. De l'avis du schizophrène, ce genre de truc aurait dû être conservé pour les générations futures, quand l'humanité aura moins la merde jusqu'au cou. Il sortit de l’immeuble en faisant des saluts de la tête aux hommes de main de Francis.

Il entra dans le jeep et soupira, ça avait été trop facile. Il en était encore secoué. Il démarra le véhicule en direction de son appartement, il irait rencontrer Meredith dans les jours à venir. Pour le moment, il avait une fille dans les vapes qui avait besoin de lui. Il pouvait bien vivre avec un seul œil temporairement.
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Mar 19 Aoû - 16:22

Francis réfléchit quelques secondes, quelques secondes où il était certainement en train de traduire en la bonne version ce que Leigh lui a dit. C'est de bonne guerre de déformer la vérité au sein d'un gang, Francis devait certainement le faire lui aussi. L'ex junkie estime même qu'il en rajoute une couche quand il raconte la manière dont il tue ses ennemis. Mais peut-on en lui vouloir? Il ne se fait que s'adapter à la ville.

-Drogue médiocre tu dis? Je tiens aussi au courant là dessus.

Trop peu d'information pour que Francis se donne une idée là dessus mais si lui aussi se renseigne dessus, il comprendra tôt ou tard que le laboratoire en question est celui de Leigh. Plus vite il aura un nouveau laboratoire, moins Francis s'inquiétera pour sa prochaine livraison. Le bon côté, ce chef de gang n'est pas réputé pour avoir de bons réseaux d'informations, Leigh lui donne une semaine (ce qui est beaucoup) avant qu'il ne découvre le poteau rose si il ne passe pas par le Marchand de glace. Hors, il sait qu'il ne passera pas par lui, service trop cher pour un renseignement qu'il jugera d'abord secondaire. Non Francis, c'est l'action avant tout et ensuite seulement il pose les questions!

En revenant à l'appartement, Kindness est réveillée mais toujours en bonne partie dans le gaz. Pourtant la douleur est toujours belle et bien là. Les cadavres aussi soit disant en passant. Pauvres brebis égarés, même si ils n'iront pas aux paradis les pauvres ne devaient qu'attendre qu'une main se tendent vers eux pour enfin sortir de la déchéance. Ils n'ont eu hélas, pas eu l'occasion d'en sortir, la faucheuse les ayant rattraper. D'ailleurs elle a troqué sa faux pour une fusil d'assaut et l'ange ne peut confirmer qu'une chose, c'est diablement plus efficace même si la représentation spirituelle en prend un sacré coup!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Mar 19 Aoû - 21:55

Le retour à son appartement se fit sans tracas. Le temps de se rendre, Leigh pensait déjà à la suite du plan. Il arriva chez lui, cacha le motocross avec son VTT et entra dans son appartement. Il allait s'occuper des véhicules, de Meredith et de son nouveau labo le lendemain. Le cyborg n'allait pas traîner la patte. Il entra dans l'immeuble et monta les marches deux par deux et entra dans son appartement pour découvrir à son plus grand découragement qu'il ne s'était pas nettoyé tout seul.

Il alla voir dans sa chambre pour voir si la fille allait bien et remarqua qu'elle était réveillée, signe que son état s'améliorait. Il l'a salua, même si elle ne semblait pas avoir la tête à vouloir se faire saluer, normal ça paraissait qu'elle avait mal. Enfin, pas que ça paraissait, Leigh n'était pas le meilleur pour lire les gens, il savait qu'une blessure par balle, c'était très douloureux. Il retourna dans le salon et sorti une pilule de morphine, la coupa en deux avec le couteau à cran, écrasa une moitié avec le manche du couteau et glissa la poudre dans un verre pas tout à faire propre et pas tout à fait sale aussi. Il versa un peu d'eau dans le verre et fit boire l'eau à l'ange. Une demi-morphine était sûrement assez pour soulager une partie de la douleur sans la rendre totalement amorphe.

« La Belle au Wasteland dormant vient de se réveiller et j'ai même pas eu besoin de l'embrasser pour l'aider, c'est un miracle. Je viens de te donner quelque chose qui va aider pour la douleur, si tu as besoin quoique soit, ne fais que le crier, j'ai des tâches de sang à nettoyer de la carpette. Au fait, bonne nouvelle, tu as survécu à ta première balle, félicitation. »

Sur ces mots, il sortit de la pièce et commença à nettoyer et tout remettre en ordre. Il passa le reste de la journée à s'occuper de son côté, prenant une pause de temps en temps pour relaxer et jouer de la guitare. Il espérait que les journées à venir allaient être plus douces, il ne souhaitait pas revivre ce genre d'action. Si, il aimait l'adrénaline, mais pas quand il y a des balles de fusil qui sont tirées.
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Kindness le Mer 20 Aoû - 1:39

Leigh eut surtout droit à un grognement plaintif de la part de l'ange qui leva péniblement la main avant de la laisser retomber sur le lit. Elle tenta de lever la tête pour le regarder, mais elle se sentait franchement trop dans les vapes pour essayer de chercher la source exacte du bruit. Elle avait toujours été de nature énergique, mais pour une fois elle demeurait volontiers confortablement au lit. Enfin, confortablement était un grand mot avec ces élancements constants qui lui venait de son estomac. S'il pouvait y avoir moyen à ce que cette douleur s'en aille rapidement, elle serait preneuse. D'autant qu'elle était plutôt douée en magie pour soigner, elle n'était certainement pas en mesure de se concentrer sur un sort du genre, belle ironie dans laquelle elle se trouvait. La magie avait visiblement ses limites. Si jamais elle pouvait avoir accès à sa magie divine dans cette situation, mais elle pouvait sentir cette dernière très faible dans cette ville. Comme quoi les gens avaient oublié avaient arrêté depuis longtemps d'être croyants. Raison de plus pour entreprendre sa mission ici, mais ça n'aidait certainement pas sa tâche. Elle tendit l'oreille un moment pour écouter Leigh dans la pièce d'à côté, revenant à ses propres pensées.

Ce monde avait beaucoup changé depuis qu'elle avait pu voir directement les humains. Ces technologies qu'elle n'avait jamais vu, elle n'y était pas préparée, elle avait été prise au dépourvu et en avait payé le prix. Elle devait probablement sa vie au fait qu'elle avait prit la précaution de tracer un cercle comme issue de secours. Elle avait hésité à se servir de son épée et mettre Leigh en danger. Ironiquement, c'était probablement ce qui avait causé toute cette situation pour commencer. Elle se demandait ce qu'elle aurait pu faire de mieux dans ce cas. Éviter d'hésiter et avoir risqué de blesser le mécanicien, accepter la balle comme le risque qu'elle avait prit elle-même pour l'aider? Elle ne se sentait pas particulièrement fière de ces développements, à savoir d'avoir davantage été un boulet qu'autre chose jusqu'à maintenant. Si seulement Sagesse était là pour la conseiller. Bienveillance était une personne d'actes et non de stratégies. Avait-elle même toujours le droit de s'appeler de la sorte après tout?

Quand elle entendit le jeune homme revenir dans la pièce avec un verre d'eau. Elle se releva de son mieux pour en boire le contenu, le remerciant au passage. Elle s'imaginait bien qu'il s'agissait d'une tentative d'humour pour détendre l'atmosphère. Même à cela, tout ce qu'il en tira, c'était de voir l'ange dévier pensivement les yeux jusqu'à ses pieds. Il n'y a plus vraiment de miracles de nos jours de toutes façons... Elle secoua la tête pour assurer à Leigh que oui, tout allait bien. Du moins physiquement elle se sentait mieux. En fait elle ne savait plus trop quoi penser. Elle commençait à se demander pourquoi elle avait choisi de quitter le paradis pour commencer.

La journée passa vite et lentement à la fois. Bien qu'éveillée, elle se sentait glisser par moments pour revenir à la réalité. Entre-temps, elle pouvait entendre de la musique, de la guitare. Rien à voir avec les pures mélodies cristallines des cieux, mais c'était tout de même agréable. C'était de quoi enlever ses pensées de sur cette saleté de douleur le temps que ça durait.
avatar
Kindness
Baleine échouée

Nombre de messages : 96
Adoration pour son MJ : Ça va faire mal?
MJ actuel : Boogeyman
Date d'inscription : 05/04/2013
Fiche : Bienveillance
Inventaire : Mes possessions

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 711 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Mer 20 Aoû - 12:01

Les miracles, c'était tout ce qui manquaient dans une telle situation. La perte de la majeur partie des pouvoirs de Kindness vient du fait que les siens, le haut clergé, l'a certainement excommunié pour avoir trahi les voeux de son église. A-t-elle trahis ses voeux à elle? C'est clairement non et ça lui a rapporter comme dirait Leigh, sa première balle. Il n'y a pas à dire, du 7.62 il y a meilleur comme expérience personnel. Non sérieusement, il faut que Kindness en apprenne plus sur le monde. D'un côté, Leigh ne possède pas que des livres de chimie, il a aussi des livres de mécaniques. Ce qui l'occupera pendant ses deux prochains jours de repos.

Pour être honnête, l'ange n'en comprendra certes pas grand chose mais se rendra compte que la technologie peut facilement rivaliser face à la magie. Un point qu'elle a largement sous estimé. Quand aux armes à feu et ce malgré le peu de livres traitant le sujet que Leigh a, c'est assez surprenant car même en tant qu'adepte de la magie, le fait de pouvoir se prendre un pruneau au delà de 800 mètres (2600 pieds environs) à de quoi rendre plus d'un mage perplexe. Il y a des informations qui stipule des tirs à 2800 mètres (environ 9200 pieds). Bref, Kindness aura une impression d'être devenu complètement has-been en plus de lui faire même peur! Après il y a des livres de chimie mais l'ange ne les ouvrira même pas (elle ne comprendrait rien de toute façon).

Les livres sur la religion, la région, les cultures et même la philosophie? Elle ne trouve pas ça dans la bibliothèque de Leigh.

Du côté de Leigh, au bout de 2 jours il aura eu le temps de voir avec le comptoir des nomades de Guz Torbal pour un futur laboratoire. Il en aurait pour 1300$, prix gonflé mais négociable comme il se doit avec ses marchands de tapis. Il n'a pas encore mis au courant les Dasuzas pour avoir son ravitaillement de produits chimiques (plus s'adressera au dernier moment à eux, moins ça leur donnera la puce à l'oreille).

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Mer 20 Aoû - 17:05

Ces deux journées avaient passé assez lentement pour le cyborg, il avait pu nettoyer son manteau et son masque à gaz, il se sentirait moins nu lorsqu'il sortira. Il avait pu se trouver un nouveau labo, mais il fallait encore qu'il le négocie. Aujourd'hui, il comptait être encore plus productif, il fallait bien qu'il occupe un peu sinon il allait devenir plus gaga qu'il ne l'était déjà. Ce matin là, il alla voir Kindness pour vérifier si la plaie guérissait bien, la nettoyer, changer le bandage et lui donner encore une demi-morphine dissoute dans l'eau. Cependant, ce matin là, en changeant le bandage, il remarqua le dos de l'ange. Cela le troubla un peu mais n'en fit pas d'état, il allait lui demander quand il allait finir ses emplettes.

Il quitta la chambre, laisse un peu de nourriture sur la table au cas où elle aurait faim et se mit à écrire sur un bout de papier l'horaire du jour.

  • Vendre le motocross
  • Aller voir Meredith (Trouver des sucreries pourrait aider)
  • Aller chercher le labo (NE PAS OUBLIER DE NÉGOCIER!!!!!)
  • Voir les Dasuzas pour le stock
  • Essayer de ne pas crever en chemin (IMPORTANT)


Satisfait avec ses notes, le cyborg les plaça dans la poche de son manteau. Il mit son Colt à sa ceinture avec le couteau. Il mit tout l'argent dont il aurait besoin dans la journée, environ 2300$, dans son sac. Il y plaça aussi le chargeur de Glock avec les balles et son pot de méthamphétamine.

Il quitta l'appartement et plaça le motocross dans le derrière le jeep, en baissant les sièges arrière et en utilisant la porte du coffre en tant qu'extension pour soutenir et attacher la moto. Il partit en direction de l'atelier de Meredith, proche de celui-ci, il pourrait trouver facilement un magasin où vendre sa moto rapidement. Ces magasins où les gens échangeaient leur bien pour de l'argent facile n'étaient pas rares à Vegas de toute manière. Il ne voulait pas se casser la tête à trouver un client et vendre la moto. De toute manière, à n'importe quel prix, il faisait un profit, il n'avait pas payé pour cette moto après tout.
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Kindness le Mer 20 Aoû - 23:01

L'ange refusa dans un premier temps la morphine, un peu blasée de devoir prendre des médicaments de la sorte. Elle se sentait toujours franchement trop faible et en douleur pour utiliser de la magie. Quelle plaie c'était, et surtout quelle ironie. Se sentant un peu mieux, elle tenta de se lever de son lit, quoiqu'elle ne pouvait pas aller bien loin comme ça, et surtout ne devait pas trop s'agiter pour éviter de risquer de rouvrir la plaie. Le seul vrai passe-temps qu'elle avait ici était les livres de Leigh qu'elle peinait à comprendre, et adresser quelques prières envers ses frères et soeurs encore là-haut. Elle eut peur en comprenant ce qui était arrivé. Les humains avaient développé des moyens toujours plus perfectionnés de s'entretuer il fallait l'admettre, et ils y étaient plutôt doués. Sans sa magie divine, elle se surprenait presque à penser que traîner l'une de ces armes sur elle ne pouvait être une bien mauvaise idée. Dans tous les cas, elle allait devoir trouver des moyens de contrer ce genre d'armes si elle ne voulait pas que sa mission prenne une fin prématurée. La prière était davantage un exercice plutôt qu'une requête dans son cas, elle s'imaginait bien qu'elle n'aurait pas de réponse. C'était du moins de quoi confirmer ses intentions. Un miasme indescriptible recouvrait cette ville, elle pouvait le sentir de sa chambre.

Elle peinait pour tous les innocents qui étaient pris au piège ici. Elle voulait sortir au plus vite de cet immeuble, les rencontrer, essayer de les aider. Peut-être, seulement peut-être que s'ils étaient témoins des actes d'une ange qui ne les avaient pas oubliés les gens sauraient prendre foi à nouveau. Par contre elle ne pouvait pas simplement aller les voir pour leur prendre leur confiance. Les humains avaient tous les droits d'avoir renié son dieu après qu'ils aient été laissés à eux-mêmes depuis si longtemps.

Par contre tous ses plans allaient devoir attendre encore quelque peu. Du moins jusqu'à ce qu'elle puisse marcher sans se tenir le ventre en grognant de douleur, ou tenir une épée droite devant elle sans que son bras ne retombe en tremblant. Force était de constater qu'elle était par contre seule dans l'immeuble. Encore laissée à elle-même, elle entreprit de faire un peu le tour. L'endroit était franchement crasseux, mais c'était un peu comme tout dans cette ville il fallait croire. Considérant qu'elle avait été traînée ici par Leigh, elle ne pouvait pas trop s'en plaindre. Elle remarqua cependant la guitare qu'elle avait dû entendre ces derniers jours. Elle se le confirma en grattant un peu les cordes. Décidant de passer le temps un peu, elle prit l'instrument avec elle pour voir si elle avait toujours au moins un peu la main.
avatar
Kindness
Baleine échouée

Nombre de messages : 96
Adoration pour son MJ : Ça va faire mal?
MJ actuel : Boogeyman
Date d'inscription : 05/04/2013
Fiche : Bienveillance
Inventaire : Mes possessions

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 711 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Jeu 21 Aoû - 1:43

Les magasins qui échange du matériel contre de l'argent facile? A Vegas? En fait la question serait plutôt "où trouver une boutique qui pose des questions sur la provenance avant de donner de l'argent facile" et là c'est tout de suite plus compliqué. Le pire elle existe... Le Bric à Brac de Johanna... Mais comme ce n'est pas là qu'il comptait se pointer la réflexion n’intéressa pas plus que ça Leigh.

Il vendra ça 530$, le vendeur vérifiant seulement si le moteur fonctionne. Leigh espère qu'il vérifiera les freins parce que le junkie a qui elle appartenait était trop feignant pour les réparer et le dira à celui qui lui rachètera? Quoi le chimiste ne lui a pas dit? Mince il aura un mort sur la conscience... Non en fait il s'en fout!

En se pointant à l'atelier de Meredith, Leigh aura l'impression de débarquer chez les fous, ce qui est venant de lui assez déplacer. Une machine sur un bras mécanique accroché au plafond viendra l'accueillir... Le tout pour "dégueuler" sur sa créatrice!


-Bien le bonjour cher client, je suis Heart mais permettez moi d'abord de m'excusez pour le comportement indigne de ma créatrice. Mademoiselle préfère dormir que travailler, mettant cela sur le dos d'une quelconque fatigue imaginaire. Je vois que vous avez ramenez ce qui fallait pour l'amadouer...Le bras se baissant vers les quelques sucreries que Leigh tenait à la main. ... mais je doute que ça soit bon pour cette faignante, souffrant en ce moment même d'une crise de foie aigue. Vous savez une alimentation saine est importante pour un corps saint mais s'empiffrer fait parti de son sport favori. Donc que désirez vous exactement pour que j'y en fasse part?

**************************************************************************

C'est vrai qu'à part l'entrainement basique pour sentir les fluides très pauvres et s'y accommoder, Kindness avait vite fait le tour des occupations, surtout qu'elle ne cherchait pas à sortir. La guitare, malgré les connaissances artistiques de l'ange, elle aura un peu de mal. C'est le type de gratte qu'elle n'a pas l'habitude, non pas par incompétence mais plutôt à l'oreille. Non pas qu'elle n'apprécie pas le son, juste que ça ne lui ai pas familier. Mais si elle veut vraiment y toucher, c'est pendant plusieurs jours qu'elle devra s'y mettre, ce qui est, soit disant en passant, un exploit.


Dernière édition par Obscurité le Jeu 21 Aoû - 17:07, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Jeu 21 Aoû - 15:52

530$. C'était mieux que de ne rien avoir. Quoiqu’il considérait qu'il avait le droit à un bonus après les efforts qu'il avait mit à décharger le motocross du Jeep, mais bon, les efforts n'ont aucune valeur dans la cité du vice. Il compta bien l'argent avant de retourner à l'intérieur du véhicule et plaça le paquet d'argent avec le reste. Il était tout prêt de l'atelier de Meredith et en chemin, il ne faillit que frapper un stand de bonbon et son propriétaire qui traversait la rue, parfait, il fallait justement qu'il en achète. Déjà un miracle qu'il n'a pas fait plus de grabuges. Après tout, lorsqu'il te mande un œil, il est assez difficile d'évaluer les distances.

Lorsqu'il rentra dans l'atelier de Meredith, il crut d'abord que ses hallucinations avaient commencé et se préparait à partir lorsque le bras lui prit les friandises des mains et le remercia. Il n'eut pas le temps de protester qu'il y en avait aussi à lui dans le lot de bonbon, le bras parlait trop et semblait insultée l'autre personne qui se trouvait dans l'atelier et lui demanda ce qu'il voulait.

« B...Ben, je dois faire remplacer mes implants du visage, reconstruire un peu le visage en fait... et hum... avoir un implant pour m'aider lorsque je fais de la mécanique et pour eeeeh... me défendre. Par contre... y'a un petit hic avec un de mes implants. »

Il tenait son bras droit nerveusement, il savait ce qu'il voulait dire par l'implant pour l'aider à faire de la mécanique et l'idée de remplacer son bras par un implant cybernétique lui faisait un peu peur. Les sacrifices n'étaient pas le fort du cyborg.

« Vous voyez... j'ai eu un peeeetit accident à cause d'une maladie mentale la schizophrénie si vous connaissez... , et j'ai actuellement un disque dur dans ma tête qui aide mon cortex qui a été endommagé. J'en ai besoin pour vivre, c'est ma mémoire à court terme, ce qui contrôle un peu ma maladie pas du tout en fait et c'est aussi mes sens. Le problème, depuis un certain temps, il crash complètement. J'en ai besoin d'un nouveau... un qui n'a pas été choisi et programmé par un singe savant, si vous voyez ce que je veux dire. »

Il regarda Meredith, elle ne semblait pas dans le meilleur des états. Il savait ce que c'était qu'avoir une crise de foie. Les soirées qu'il avait passer à boire et à bouffer des trucs qu'il n'aurait pas dû bouffer était du passé pour lui mais, la sensation était fraîche dans sa mémoire.

« Huum... je peux aller lui chercher de l'eau fraîche si vous voulez... »
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Kindness le Jeu 21 Aoû - 19:20

Malheureusement pour elle, Kindness était surtout une personne d'action, or faire les cent pas confinée dans un appartement n'allait pas s'annoncer être un passe-temps très sain. Elle laissa tomber la guitare pour la remettre où elle l'avait trouvé. C'était rigolo l'espace d'un moment, mais pour autant qu'elle aimait la musique, l'ange n'était pas prête à passer ses journées à apprendre à jouer de l'instrument. C'était un sombre jour quand même la musique n'était plus la même chose. Quoiqu'il en soit, elle se trouvait toujours à la case départ. Elle n'était pas Sagesse, lire des livres toute la journée était quelque chose qui se trouvait au-dessus de ses moyens. Elle souhaitait quitter l'appartement, mais il était préférable d'éviter de causer une nouvelle commotion, surtout quand on considérait qu'elle n'était toujours pas complètement rétablie. Pour autant qu'elle adorait ses propres vêtements et était confortable avec sa propre nudité, il fallait se rendre à l'évidence que l'un comme l'autre n'étaient certainement pas appropriés si elle souhaitait éviter de trop attirer les regards.

L'être divin entreprit de farfouiller un peu à travers l'appartement à la recherche de quelque chose à se mettre. Le premier défi était de trouver quelque chose à sa taille puisqu'à la fois très grande et très svelte. Gardant en tête que Leigh la laissait plus ou moins faire comme chez elle, elle ne voyait donc pas vraiment d'inconvénient au fait de lui emprunter quelque chose à se mettre, puis elle comptait bien lui remettre lorsque possible. À la fin de la recherche, elle finit par trouver un hoodie noir aux manches longues, une paire de jeans bleus relativement propres, elle considéra ses bottes suffisantes tant qu'elle gardait le bas du pantalon au-dessus de ceux-ci. Relevant la capuche sur sa tête, elle entreprit donc d'aller "constater l'étendue des dégâts" tout en profitant pour se dégourdir les jambes.
avatar
Kindness
Baleine échouée

Nombre de messages : 96
Adoration pour son MJ : Ça va faire mal?
MJ actuel : Boogeyman
Date d'inscription : 05/04/2013
Fiche : Bienveillance
Inventaire : Mes possessions

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 711 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Jeu 21 Aoû - 22:59

Le bras mécanique bougera tout autour de Leigh pour voir un peu les possibilités.

-Une implantation faciale n'a rien d'extraordinaire, il faudra juste que Mademoiselle veuille bien daigner à sortir pour aller voir Steak Doc' pour l'aider dans son opération. Ne vous fiez pas à son surnom, le Docteur Dzok est plus professionnelle que ma créatrice.

Et Rebam dans ta face Meredith! D'ailleurs en parlant du loup la voilà qu'elle arrive. La rouquine a une sale gueule. La première chose qu'elle fit? Prendre les sucreries et le jeter à la corbeille.

-Ca ne se fait pas devant le client, surtout que je sais que tu iras les récupéré dans approximativement... Calcul en cours... 12 heures.
-Non j'arrête définitivement.
-Erreur de calcul détecté. 10 heures avant de rompre une telle promesse.

La rouquine prit son siège mais s'assis à l'envers avant de le pousser vers le cyborg pour mieux le regarderElle semble avoir entendu une partie des demandes.

-Monsieur souffre de schizophrénie et perte de mémoire suite à reboot du disque dur.
-En même temps t'as vu la gueule? Euh enfin du disque dur? Pas étonnant... Oui je peux arranger ça: c'est un transfert de donnée vers un cerveau artificiel. Après c'est une histoire de "debuggage" et ça j'en fais mon affaire. Après faut voir combien il est prêt à mettre pour le dit cerveau. 700$ pour le premier bas de gamme, ça devrait être suffisant. Après je peux trouver du cerveau à moitié artificiel, moitié naturel, le tout vierge. 1700$ ça parait cher mais je peux améliorer le taux réflexe et faire en sorte qu'il ait un certain contrôle de l'adrénaline. Sans parler que tu ne seras plus emmerder avec les calculs si jamais tu te colles des programmes comme un calcul des trajectoires des balles ou ce genre de gadgets marrant. Must du domaine militaire tu peux me croire.

Elle s'éloigna vers son bureau, toujours en faisant rouler son siège, elle attrapa sa tablette.

-Je peux t'avoir ça dans les trois jours si ça t'interesse. J'ai toujours rêver de test-euh installer ce genre de cerveau sur quelqu'un. Pour la face artificiel, je peux t'avoir ça pour 600$ pour la pose. Ca coute pas cher à la base mais j'ai besoin de l'aide de Steak Doc pour ça. Sinon en arme, comme t'as l'air d'un bricoleur du dimanche, j'ai une jolie main avec pouce qui se déboite et qui offre un chalumeau pour 250$. Pratique pour faire des chamallow grillés avec la tête de ceux qui t'emmerde, surtout quand ils ne voient pas le coup arrivé. Pas encore trouver de nom à ce gadget débile... Sinon j'ai l'éternel bras cybernétique pour les lourdes charges... Mais bon faudrait d'abord que je sache ce que tu veux mettre comme budget avant de jouer à Terminator.

*********************************************

Kindness eut beaucoup de mal à trouver son bonheur. Quelques jeans et sweet plein de sang (les anciens amis de Leigh). En fait elle passa le plus clair de l'après midi à nettoyer ça dans la baignoire de Leigh pour avoir quelques choses d'un peu moins ensanglanté.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Ven 22 Aoû - 1:35

Parais cher? Ça l'était! Leigh hésita un peu, pouvait-il se permettre de dépenser autant dans des implants? Il ne voulait pas avoir quelque chose de bas de gamme, il ne voulait pas quelque chose qui n'allait pas faire grand changement. Le 600$ pour le visage était raisonnable. Le pouce? Ce n'était pas ce qu'il avait besoin, avec ses anciens compagnons qui n'étaient plus de ce monde, il ne pouvait faire de la mécanique lourde tout seul. Il baissa la tête, un peu honteux de ce qu'il allait faire.

« Hum… je vais revenir… je, je dois regarder mes finances. »

Il quitta l'atelier en s'excusant et entra dans son jeep. Il ne démarra pas, plutôt il commença à frapper le volant avec rage. Les voix dans sa tête lui disant qu'il n'était qu'un faible de penser qu'il aurait pu avoir une meilleure vie, qu'il allait toujours être la pute des gangs de Vegas, qu'il allait faire de la drogue jusqu'à la fin de ses jours. Le cyborg détestait cette vie, rester tout les jours dans son appartement à faire des méthamphétamines, de l’héroïne, de l'acide ou n'importe quel autre poison que les gens j'injecte lorsqu'ils ont besoin de leur dose. De toute manière, que faisait-il encore à Vegas? La seule raison qu'il était sédentaire était pour rester avec ses anciens compagnons… ces compagnons qui l'avaient trahi et qui étaient maintenant tous dans un tas de cadavre à côté de son appart. De plus, il détestait cet appartement, il était crasseux, petit. L'eau de son puits n'était pas potable, il y avait de la vermine dans tous les coins et les portes ne se barraient même pas. Il préférait son ancienne vie, quand il était toujours en mouvement, avant sa tentative de suicide.

Il frappa sa tête sur le volant pour faire taire les voix, si au moins il pouvait se frapper assez fort pour tomber dans les pommes pour quelques heures, peut-être il pourrait réfléchir tranquillement sans qu'il ait l'impression que mille bombes explosaient à l'intérieur de sa boite crânienne. C'est à ce moment qu'une idée lui vint… il n'était pas obligé de rester à Vegas. Il pouvait reprendre son ancienne vie s'il le voulait, il avait le jeep maintenant. Il se mit à rire dans son véhicule, ce n'est pas comme s'il allait manquer à quelqu'un dans cette ville maudite. Certes, il y avait la fille qu'il avait recueillie, mais le temps qu'il ait ses implants, son état se sera sûrement amélioré. Il pourrait même réussir à la vendre… non il se ferait trop remarquer avant de partir de cette ville pour de bon. Disparaître… il l'avait fait une fois à New York, il allait réussir sur la côte ouest.

Il sortit de son jeep et rentra de nouveau dans l'atelier. Il semblait plus confiant que lorsqu'il en était sorti la première fois.

« J'ai un budget de 3500$ Pas plus, pas moins. Je veux ce cerveau et la pose du visage artificiel ET un bras cybernétique. Pas ce bouche-briquet-machin-truc. Ça m'est inutile, j'ai besoin de force pour travailler sur de la machinerie lourde. J'estime que c'est un prix décent pour tout puisque vous semblez vouloir m'utiliser comme rat de labo. Ça serait idiot de payer un bras pour quelque chose dont je risque de ne pas de me réveiller, eh? »

Le cyborg croisa les bras, il savait qu'il n'allait pas pouvoir acheter son labo ni le stock. Il s'en foutait à la longue, comme il s'en foutait qu'un pauvre fou allait acheter le motocross qu'il venait de vendre et qui allait se tuer à cause de ça. Il quittait cette ville de toute manière, à quoi bon continuer de travailler pour les gangs.

IMMA STRONG CYBORG WHO NEED NO GANG
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Kindness le Ven 22 Aoû - 4:29

Nettoyer le sang sur les vêtements qu'elle avait pu trouver ne fut certainement pas une partie de plaisir. Ce qu'elle ne ferait pas pour se confondre un peu dans la masse avec les humains. Les taches de sang ne laissaient que trop bien deviner leur provenance. Cette tournure des choses était franchement triste. Peut-être rien de tout cela ne serait arrivé si elle avait pu simplement entrer et parler à ceux qui avaient causé ce massacre. Dans tous les cas ils semblaient partis et, vu les quelques jours qui s'étaient écoulés depuis, ils n'avaient pas à redouter leur retour. Laissant sécher les vêtements une fois les avoir nettoyés au possible, la qualité de l'eau laissant franchement à désirer elle aussi, ça n'avait pas été bien facile. Cette tâche un peu morbide achevée, elle remarqua que la part d'un repas avait été laissé sur la table. Même avec un sérieux mal de ventre, elle devait avouer qu'une certaine faim commençait à la prendre. Remerciant intérieurement Leigh, elle s'y attaqua sans plus de cérémonies.

Dans tous les cas l'ange était équipée et si elle devait rencontrer des problèmes, les armes rattachées à sa propre personne elles étaient faciles à appeler à ses côtés contrairement à la magie. Comme elle faisait toujours justice à ses propres voeux, il était concevable à ce que les armes divines rattachées à son être soient toujours là et prêtes à lui servir. L'ange déchu remonta la capuche du sweatshirt emprunté sur sa tête, et prit une grande inspiration un peu douloureuse quand elle sortit par la porte de devant. Ses mains glissées dans ses poches, elle regarda tout autour avant de commencer à marcher devant. Elle ignorait encore totalement où elle se rendait au juste, simplement qu'elle comptait explorer un peu la ville, voir un peu ce qui l'attendait ici. Ce qu'elle avait senti était déjà suffisamment glauque pour se faire une idée claire, mais rien ne valait d'aller voir de ses propres yeux.
avatar
Kindness
Baleine échouée

Nombre de messages : 96
Adoration pour son MJ : Ça va faire mal?
MJ actuel : Boogeyman
Date d'inscription : 05/04/2013
Fiche : Bienveillance
Inventaire : Mes possessions

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 711 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Ven 22 Aoû - 19:10

Meredith n'aime pas les marchands de tapis, elle les fous dehors à coup de pieds dans le cul après avoir répondu quelques remarques blasées. A vrai dire le coup de pieds dans le cul à ce genre de personnes c'est limite son seul sport. Pourquoi? Pour être tranquille après.

-Ah? Parce que tu crois franchement que le cerveau coûte si peu-

Heart coupera la parole de la rouquine. En effet il y avait d'autres moyens pour dire qu'elle faisait un rabais parce que justement, elle avait trouver son pigeon pour tester les dernières trouvailles que lui ramenait les Piedegers.

-Comprenez que nous vous proposons les dernières technologies que Polis ait bien voulu daigné à lâcher. Cela comporte des risques mais qui peuvent s'avéré payant en cas de réussite et puis-
-Oh et puis laisse tomber, son bras je lui fait 900$ au lieu de 1000 comment il me fera plus chier à discuter d'un quelconque rabais puisqu'il l'aura. C'est le modèle que j'appelle "spécial changement de roue", ça te permet de soulever en partie une voiture pour changer une roue. D'où le nom que je lui donne pour que des abrutis illettrés puisse comprendre et retenir le nom. 300 kilos de pression que ça supporte ce truc. T'explose la gueule d'un orc avec ce truc.
-Plus 90% de la population de Californie ne sait ni lire, ni écrire...
-Bon alors un nouveau visage à 600, le nouveau cerveau à 1700 et le bras à 900. Ca fait 3200$.

Du côté de Kindness, du glauque elle en verra au bout d'un kilomètre de marche. Entre la femme complètement paumée qui part avec ses deux enfants (l'un humain et l'autre demi orc, prouvant que le père n'est pas le même), le clochard qui ne voit même plus ce qu'il y a en face de lui avec sa bouteille à la main (l'aumône est un acte de charité aux yeux de l'ange) et une bande de 5 jeunes de 12-16 ans (le plus vieux de la bande en ayant la vingtaine) qui semble surveiller un immeuble et plus exactement un jeune fille typé italienne (quoiqu'armé d'un fusil à pompe en bandoulière) qui, elle, discute avec deux jeunes de son âge. Non sérieux, elle ne sait pas par où commencer tellement qu'il y a à faire!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Spirit le Ven 22 Aoû - 22:33

Un rabais de 100$ sur le bras, c'était bel et bien mieux qu'un coup de pied au cul. Meredith ne semblait pas trop ouverte à la négociation. Il ne pouvait pas la blâmer, lui-même détestait quand quelqu'un veille un rabais sur ses produits, ça réduisait sa marge de profits. Il ignora son commentaire sur les idiots qui ne savaient pas lire, il ne faisait pas partie de ce groupe et s'en foutait totalement. Il fit un calcul simple dans sa tête, une simple formule sûrement oubliée par la grande majorité de l'humanité.

« 300 kilos de pression... donc environ 30,6 mégapascals... un peu plus que le point critique de l'eau. Intéressant. Et si ce cerveau me permet de faire des calculs plus rapidement, tant mieux, les faire manuellement commence à être chiant. Je prends. Donc c'est 3200$, le marché est conclu. »

Il mit la main dans son sac et prit l'argent et commença à compter les billets. Il prit 2800$ du lot et les donna à la femme devant lui.

« Voici 87,5 pour cent du prix, 2800$. Je donnerai le reste dans 3 jours, avant l'opération. C'est au nom de Lewis, L-E-W-I-S. »

Il remit son sac sur son dos et salua Meredith et le bras mécanique. En fin de compte, il s'en foutait que sa part de friandise était à la poubelle, il s'en foutait qu'il n'allait pas avoir de nouveau labo. Dans quelques jours, il n'allait même plus être dans cette foutue ville. Il entra dans le jeep et retourna dans son appartement. En y entrant, il n'y trouva pas la jeune fille, il haussa les épaules. Elle devait s'emmerder seule dans son appartement, de toute manière, elle ne pouvait pas aller bien loin. Il espérait par contre qu'il ne lui arriverait rien. Il s'étira et trouva ses outils dans un placard, il allait passé les jours avant son opération à essayer de réparer le moteur de son VTT et les amortisseurs du Jeep et relaxer.
avatar
Spirit
Cabine fourbe

Nombre de messages : 136
Adoration pour son MJ : Il est OK, je pense.
MJ actuel : Obscu
Date d'inscription : 24/02/2012
Fiche : RAWR - Présentation

Fiche de personnage
Compagnon(s): Scream BBF - Mr.Death aussi... BFF, en quelque sorte.
Localisation actuelle: Fait chier la Terre entière
Age: 32 - Mort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Kindness le Sam 23 Aoû - 21:32

Des parents laissés à eux-mêmes et incapables de pourvoir à leurs enfants sans se salir les mains, des personnes sans toit piégés à devoir demander la charité pour simplement survivre et, par-dessus tout autant d'enfants dérobés de leur innocence, forcés à devoir faire de plus en plus jeunes les actes horribles de leur parents pour pouvoir survivre eux-mêmes. Si ses frères et soeurs avait été témoins de tout cela, l'incompréhension se lisait sur le visage de l'ange tandis qu'elle assistait à cela impuissante. Les démons n'avaient pas envahit ce monde parce qu'ils n'en ont jamais eu besoin à la base. Elle avait du mal à croire que les mortels de ce monde avaient pu en arriver là par eux-mêmes, quelque chose avait dû en être la cause. Un coup tordu de ces êtres des Enfers ou autre chose. Tout ce qu'elle voyait n'était qu'un aperçu, mais ça lui était suffisant pour s'imaginer pourquoi les gens l'avaient oubliée. Il y avait trop à faire pour elle seule, trop d'ennemis et trop peu d'alliés. Les mains dans les poches de son sweatshirt, elle haussa les épaules en se faisant la tête un peu basse. Ces armes qu'elle n'avait jamais vu auparavant, ses pouvoirs et ses forces qui lui manquait, sans parler de sa blessure. Elle se demandait sérieusement si elle était réellement capable, si elle n'avait en fin de compte pas mieux fait de rester au Royaume, une pensée qu'elle chassa immédiatement de sa tête en secouant énergiquement la tête. Après avoir survécu à toutes les séances d'entraînement de Discipline, elle n'avait pas tant à s'en faire après tout.

Si elle voulait survivre à cette mission, elle devait se souvenir des leçons de ses frères et soeurs. Déjà, la balle qu'elle avait reçu lui avait rappelée celles d'Humilité. Elle devait garder l'esprit ouvert et garder en tête que, bien qu'elle avait une grande confiance en ses capacités et sa magie, ce monde pouvait se faire tout aussi dangereux. L'ange s'en voulait de ne rien avoir à donner au clochard ou à cette femme et ses enfants. Pour autant que sa lame était prête, elle n'avait tout simplement aucune idée de quoi en faire. Elle pourrait se mettre à découper des "méchants", ça ne ferait pas grand chose pour lui permettre de changer cette endroit si ça voulait simplement dire que d'autres prendraient leur place. Encore, elle ne pouvait éprouver qu'une pitié grandissante envers ces mortels, pour ceux qui étaient livrés à ces actes parce qu'ils avaient perdu espoir. S'il y avait un endroit où elle pourrait commencer, ce serait de se rendre à un lieu de culte s'il s'en trouvait toujours un quelque part. Elle s'approcha du groupe de la jeune italienne en sortant les mains de ses poches pour leur éviter de penser qu'elle était armée.

-Je suis navrée de vous déranger, mais je me demandais si vous pouviez me dire s'il y avait une église dans les parages ou un lieu de culte semblable.
avatar
Kindness
Baleine échouée

Nombre de messages : 96
Adoration pour son MJ : Ça va faire mal?
MJ actuel : Boogeyman
Date d'inscription : 05/04/2013
Fiche : Bienveillance
Inventaire : Mes possessions

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: New Vegas
Age: 711 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Obscurité le Sam 23 Aoû - 23:14

@Leigh

En retournant dans l'appartement, ça sera le grand malheur! Kindness a disparu. Bon il aurait été de savoir si il s'agit d'un kidnapping ou non mais comme la porte a été mitraillé il y a quelques jours difficile à se faire une idée... Mais la paranoïa commence à le gagner puisqu'il ne vérifiera même pas la salle de bain où il aurait pu découvrir des traces de sang, signe que des vêtements ont été lavé recensement.

Maintenant c'est de savoir si Leigh est motivé à réparer ce qui est réparable où si il va piquer une crise paranoïa ou non...


@Kindness

Si les deux jeunes, qui s'apprêtaient à remonter dans l'appartement regarda de travers Kindness, sans malgré tout avoir de mauvaises pensées. L'un resta pendant que le deuxième remonta d'ailleurs. Par contre pour la jeune italienne, c'est le calme plat car même pour quelqu'un qui se veut limite empathique, l'ange n'arrive pas à savoir ce qu'elle pense. Le ton qu'elle utilisera est neutre, calme et on pourrait même croire qu'elle parle sous hypnose. Non pourtant elle est dans son état "naturel".

-Il y a quelques églises protestantes à Vegas, la plus grande est devenu une boite de nuit qui est devenu le repère des Piedegers. La plus proche est à un kilomètre de marche en suivant cette route et est occupé par un petit gang de dealer. Cinq membres exactement, une fille orc, une autre ogre au allure gothique encore assez jeune. Les trois autres sont deux humains et-

Le jeune à côté toussa pour l'interrompre, en même temps les indications sont digne de quelqu'un qui donne des informations à un tueur pour l’exécution d'un contrat.

-Euh oui, c'est la plus proche. Si c'est pour s'recueillir ou je ne sais quoi d'autres, y a une chapelle pas loin mais il manque le toit contrairement à l'autre. Au moins elle n'est pas fréquenté par des junkies si tu vois c'que je veux dire la miss. Sinon si c'est le cercle de la Douleur, c'est autres choses. Je sais pas où il s'trouve mais de temps en temps, il prêche et cherche le pigeon dans c'quartier. Pas très sympathique cette secte. Enfin toutes les religions c'est un peu des sectes en même temps.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un ange dans la citée du vice

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum