Les rues de Los Angeles

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Jeu 2 Jan - 21:21

Sauf que l'homme en question était tout sauf coopératif au point que Joris a instinctivement effleuré la crosse de son arme à la dernière bousculade. Deux raisons: la première ce fou furieux à un hachoir dans une main, l'autre le collègue de Tak' semblait avoir reconnu un tatouage sur le cou de cet homme: Une sorte de serpent.

-Je tiens pas à fermer boutique parce que les flics foutent leur nez dans les affaires de mes clients. Maintenant foutez le camps d'ici, vous n'avez rien à foutre ici. Si vous avez besoin de quelques choses, il faudra m'y traîner.

D'un autre côté à hurler ainsi, il ne pouvait qu'attirer les témoins. Joris laissa tomber.

-On vous prends aux mots alors. Tak' on y va. Ses messieurs sont peu coopératif... Et on a un endroit où fourrer son nez. Non en fait deux... L'inspecteur nous a mener en bateau pour faire son sale boulot et vérifier quelques choses.

En sortant de la boucherie, il dira avoir reconnu le tatouage pendant que lui et Tak regagnaient le 4X4.

-Son frère est surement un repenti: Il appartenait à un petit gang de biker avant de se faire intégrer ou plutôt "bouffer" par un plus gros gangs de motards qui fréquente dorénavant un ancien parc. Donc instable, je ne pense pas que Bobcop apprécie que l'on se soit fait un carton sur un mec maniaque du hachoir. Alors laissons le fanfaronner pour le moment si ça peut lui faire plaisir. Mais le plus important je sais où l'inspecteur Borik est allée: à un bar aussi bien fréquenté par les Egoutiers que par les Récupérateurs et comme ils ne peuvent pas blairer mais de là à aller jusqu'à aller à un double meurtre... Au pire le commissaire peut procédé à une vague de mise en examen chez les Récupérateur et on revient ici avec des renforts pour choper le frangin pour qu'il serve de témoins. Sinon on peut toujours aller faire chier le chasseur si il sait quelques choses.

Pas très douce la méthode d'arrestation, ça ne risquait pas de plaire à la plupart des récupérateurs et pourtant cela risquait de marcher: ça mettrait la pression parmi eux et dilueraient les langues puisque la mise à tabac a été fait certainement par plusieurs individus. Quant aux relations entre la ville et les Récupérateurs, ce n'était pas aux inspecteurs de s'en occuper mais plutôt à Bobcop mais cela regardait-il vraiment Takeshi?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Ven 3 Jan - 13:44

- Nous n'allons pas vous faire fermer boutique monsieur juste...
Takeshi s'interrompit quand son supérieur lui fit signe de se barrer. Il le suivit sans protester et heureux de ne pas avoir eu à sortir son revolver pour garder cet excité à distance. Une fois dehors, il partagerait son opinion.
- Ce qu'il nous a dit est troublant, les récupérateurs et les égoutiers l'utilisent... Vous croyez qu'ils auraient put buter l'un des leurs et essayer de maquiller le crime? Ca pourrait expliquer leur empressement à nous dégager des lieux du crime.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Jeu 9 Jan - 18:08

-On rentre au commissariat.

Se fut les mots avant que Jorris ne réponde vraiment à Takeshi.

-Les égoutiers eux même? Je ne pense pas sinon on aurait pas retrouver les corps mais plutôt en train d'être bouffer par les rats dans les égouts. Je sais que tu es dans la police depuis pas assez longtemps pour le savoir mais il n'y a que deux sortes de personnes qui connaissent les plaques non condamné: les égoutiers eux même et ceux qui ont accès aux archives de la police. On peut éventuellement mettre dans l'affaire de quelques contrebandiers si il n'y avait pas eu cette histoire de graisse animal.

Il sortit un paquet de cigarettes, des brunes, que Jorris en proposa une à Takeshi avant de demander si il pouvait fumer dans son 4X4.

-De toute façon, ses infos sont facilement vérifiable au commissariat. Je pencherais plus sur les Récupérateurs, Bobcop nous confirmera éventuellement qui a accès aux archives. C'est un peu pour ça que je dis que l'on a plus fait le sale boulot de l'inspecteur. Je le savais un peu manipulateur mais je croyais jusque là que c'était des ragots de bar.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 9 Jan - 18:57

Takeshi laisserait son supérieur fumer dans le 4x4 mais, à condition préciserait-il, qu'il lui passe une de ces cigarettes. Tak' n'en avait pas racheté depuis un moment ça allait lui faire un bien fou !
Tout en se concentrant sur la route, Takeshi écouta attentivement ce que lui disait l'inspecteur, avec néanmoins une grimasse sur le mot de la fin.

- Je m'en suis rendu compte ya un moment que bobcop est un manipulateur, et j'ai compris que dans cette ville si un sheriff veut rester en place plus de deux jours il faut qu'il accepte de salir son nom de temps en temps. Par contre je suis à mille lieues de l'imaginer assassiner quelqu'un, ça lui ressemble pas. Je pense juste qu'il a été victime d'un mauvais coup du sort en coopérant avec les mauvaises personnes à un moment de son histoire... C'est cette mauvaise personne notre coupable.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 26 Jan - 22:52

Jorris ne semblait pas parler de la même personne.

-Bobcop? Je n'en sais trop rien, juste qu'il est obligé de faire des concessions pour calmer les gangs. Je parlais de l'inspecteur Borik, ce type on ne sait jamais trop ce qu'il a derrière la tête.

Pas étonnant que l'autre adjoint ne comprit pas trop les suspicions de Takeshi.

-Je ne dis pas que les fuites sont impossibles mais c'est tellement le merdier dans les archives que l'on mettrait plusieurs à les trouver si quelqu'un hors de la police y a accès. C'est un peu l'un des bons côtés de ne plus avoir d'informatique, l'organisation n'est que plus merdique.

Il ouvrit légèrement la fenêtre pour laisser le tabac sortir. Au moins ce n'était pas un fan des aquariums pour "recycler" la fumée.

-De toute façon Borik sera rentrer d'ici quelques heures et comparé les informations. Je suis sûr qu'il est parti jeter un coup d'oeil à un bar fréquenter par les égoutiers et les récupérateurs. Pour ça que je dis qu'il a nous a refourguer son sale boulot.

Le chemin vers le commissariat sera très calme, les deux jeunes n'ayant plus grand chose à dire. La soirée approche à grand pas quand ils mettront le premier pied dans le commissariat. Bobcop étant en train de discuter avec deux hommes en uniformes dans le hall avant qu'ils n'arrivent. Il cherchera Borik autour des deux jeunes, signalant son absence.

-Vous avez abandonné Borik où? Enfin j'imagine qu'il mène sa petite enquête de son côté... Sinon ça avance de votre côté?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Sam 31 Mai - 16:53

Les deux chasseurs n'y verront aucun inconvénient, trinquant tout simplement pour la réussite de la chasse, même si Oneyes fera remarquer à son collègue qu'il restait encore la transaction malgré qu'ils soient tous les deux confiants.

Le trajet jusqu'à l'appartement de Gwen et David sera... relativement calme. En même temps une attaque en pleine journée en plein milieu des rues de Los Angeles serait culotté. Sur Brimstone? Suicidaire. Il y a bien évidement quelques quartiers à ne pas fréquenter mais ceci, le Fusion a compris suite à sa petite mésaventure qui lui a coûté plus cher en frais d'arme que médicaux. Le bar détruit suite à la fusillade? Ce n'est vraiment pas son problème!

En toquant à la porte, personne répondra... Et normal la porte a été défoncé. En ouvrant, ce lieu a été retourné et sacagé et pourtant aucune trace de fusillade... Malgré quelques taches de sang visible sur le sol. Des gouttes plus exactement avant que ses dernières se dirigent vers la fenêtre où une corde est encore attaché à l'un des barreaux. Il semblerait que l'élimination du tueur ne se soit pas passé correctement. Rien n'a été laissé au hasard avant que tout soit retourné.

C'est une porte de l'appartement voisin qui sera entre-ouverte, un voisin d'un cinquantaine d'années regardant qui est arrivé dans l'appartement. Il referma quasiment aussi sec en voyant le Fusion sur le bas de la porte.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Sam 31 Mai - 21:36

Brimstone poussa un juron en voyant l'appartement de Gwen et David carrément saccagé. Là il avait un gros problème. Pas de trace de fusillade mais il y avait eu lutte. L'appartement n'as pas seulement été mis à sac vu les traces de sangs et visiblement quelqu'un c'était peu être échapper en catastrophe car Brimstone trouva une corde prés d'une fenêtre.

Sentant une présence le Fusion se retourna pour voir un homme agé en train de l'observer de l'appartement voisin. Prenant peur en voyant le Fusion ce dernier referma précipîtament la porte mais trop tard pour la discrétion car le Fusion allas vers la porte et toqua dessus.


- Veuillez ouvrir la porte ! Je ne vais pas vous manger, je voudrait juste vous poser des questions sur ce qui c'est passé chez vos voisins. Dit il en mélangeant à la fois le tact histoire de ne pas brusquer le viel homme mais aussi la fermeté et un peu d'intimidation pour lui signifier qu'il ne risquait pas de le lacher tant qu'il ai pas réponse à ses questions.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 1 Juin - 3:22

Le voisin, qui entrouvrit la porte, cette dernière étant maintenu par une chaînette (comme si ça allait gêner le Fusion pour la forcer si tel était ses désirs...), a tout l'air de la mauvaise gueule qui note les aller retours du voisinage et qui n'a que cela à faire de ses journées. Oui, cet espèce à survécu à la guerre, comme quoi le même pire fléau de ce monde existe encore. D'abord hésitant au vu du physique de Brimstone, il lâcha relativement bien les informations, peu être pour éviter d'avoir à faire à lui. En réalité, Brimstone comprendra mieux au moment où il apprendra que ceux qui sont arrivé ici ne valait guère mieux que lui.

-Vous z'avez loupé de peu l'affaire: Ca s'est passé hier soir vers 23h. 'Sont rentré en trompe, la fille était indemne mais ce n'était pas trop le cas de son mec et du jeune qui les suivait. D'ailleurs je le plains lui, à tenter de soulager et traîner un mec faisant deux fois son poids. Il s'est pris un coup de chevrotine dans le bide et il avait une jambe limite en lambeau aussi. L'autre s'était une blessure au bras et la gueule pas mal esquinté. Ils ont réveiller leur chiard et je les ai vu lui donner du fric en lui disant d'aller voir son prof ou un truc de ce genre de ce genre avant qu'il s'en aille. Ils ont rapidement fouillé et la demi elfe a claqué sa porte pour m'empêcher de continuer à regarder. Ils sont pas ressorti, j'imagine qu'ils ont passé par la fenêtre.

Ce vieux con (car c'est le genre de voisin que le Fusion n'aimerait pas avoir chez lui) a certainement déjà fouillé l'appartement pour être au courant pour la fenêtre. Il continuera son récit.

-Ouai par la fenêtre, j'vois que ça puisque une quinzaine de minutes plus tard, y a une sorte de cow boy et une partie du gang du Mousqueton qui ont foutu un beau bordel après avoir réveiller tout le monde en butant le gardien de l'immeuble au rez de chaussé. Ouai, je suis sûr du gang, j'ai reconnu leur boss: un grand troll avec des dents en or et ses anciennes dents accroché à un mousqueton, obligé de connaitre un surnom pareil. Un timbré ce type. En tout cas tout ce monde là a l'appartement après avoir défoncé la porte. Le plus furieux dans l'histoire, c'est le troll, il hurlait aussi de ne pas avoir trouvé de monstre ou ce genre de chose. Puis il a cogné dans la gueule d'un de ses hommes, un borgne pendant que l'une de ses pétasses ricanait comme... ben comme une pétasse au fait.

Malgré que le tout ne soit pas très clair, y avait comme un problème: une sorte de retombé radioactive avec un gang qui ne servait jusque là que d'informateurs et qui maintenant, son chef veut la peau de tout ce petit monde là en espérant y trouver Brimstone dans le lot et ce point là n'était vraiment pas prévu dans le calcul du Fusion. De Gwen, David et Yang aussi! Car le monstre, il s'agit certainement de lui. Quoique porter en mousqueton ses anciennes dents, on peut se demander qui est le plus fiévreux et monstrueux dans cette histoire.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Dim 1 Juin - 15:08

Brimstone poussa un grognement. Il avait les informations qu'il lui fallait et il pense où savoir retrouver Gwen, David et Wang. Par contre il ne s'attendait pas des masses à ce que le gang du mousqueton soit aussi rancunier. Quoique faut dire que le Fusion à fait foirer une de leur opération en sauvant la vie du boss des Ghostangels. Ce qui l'inquiéta le plus c'est la présence du tueur de Rascalov parmi les Gangers. Si il veut avoir la tranquillité il va lui falloir qu'il se charge d'éliminer ce gang et de préférence aujourd'hui. Mais il était hors de question qu'il y aille sans soutiens. Hors de questions qu'il refasse la même erreur que la dernière fois avec Gal la mâchoire il lui fallais un soutien et il savait où en trouver. Le boss des Ghostangel avait une dette envers lui outre cela Brimstone et lui avait un intérêt commun l'élimination du gang rival ni plus ni moins. Essayer de retrouver Gwen est trop dangereux pour sa sécurité et ne ferait qu'amener le danger vers elle surtout que le Fusion n'était pas un modèle de discrétion. Enfourchant sa Murdercycle Brimstone se rendit droit vers la planque des Ghostangels.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 1 Juin - 20:38

HJ: Tu dois confondre, l'ogre avec qui tu as participé à la négociation avec Gwen n'a rien à voir avec l'affaire (bien qu'il rêverait de te péter les deux jambes en personne  Razz ). Le gang du Mousqueton est celui a qui tu as fait un carton avec ses hommes (le boss étant occupé à un deal selon les dires de celui que tu as interrogé). Il y a eu témoins et 2 plus exactement. L'un que tu as intimidé (intimidation réussi), l'autre que tu as croisés mais dans les vapes avant la fusillade (la junkie à moitié à poil les pattes écartées) dans un coin d'une ruine. Le gros problème elle s'est réveillée quand tu as fait un carton et à vue une bonne partie de la scène. Moralité celui qui a raconté des bobards s'est retrouvé avec un œil arraché à vif (le borgne que tu connais très bien en fait) quand la junkie (la pétasse qui ricane) a raconté sa version. Oui, le fait que le Mousqueton fourre son nez dans cette affaire était à la base, tout sauf prévu Rolling Eyes )

Oui ça pourrait se faire. Même si les GhostAngels n'ont rien à voir avec cette histoire, s'en prendre à un gang qui commençait à se montrer influent mais que le Fusion a dégommer la moitié des membres pourraient très bien les arranger et ce sans même dette d'honneur puisque c'est du pur opportunisme pour récupéré leurs territoires. Maintenant il restait à voir si le Fusion allait profité de cela ou préférait garder cette dette pour plus tard.

Si il décide d'y aller. Certains motards le verront arrivé et baisseront assez vite les armes. Il peut voir le chef quand il le veut. D'ailleurs mis à part quelques bleus il s'est bien remis de ses blessures.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Dim 1 Juin - 21:23

Brimstone fut assez bien accueillis par le gang il as quand même un peu eu le temps de réfléchir un peu au sujet du gang des mousqueton et se demanda si cela n'avait pas plutôt un rapport avec la boucherie qu'il avait causer quand il est partis à la chasse au cowboy. Dans ce cas là soit le ganger qui avait survécus avait donner le Fusion soit c'est la junkie. Dans tout les cas les Ghostangels pourraient lui être utile à bien y réfléchir le Fusion pouvait même non seulement employer la dette mais éventuellement faire des affaires avec les gangers vu qu'il allait ce reconvertir dans le transport. D'accord les Ghostangels était un gang de la même mouture que les Skulls mais le Fusion avait remarqué un certain sens de l'honneur envers eux et certainement à ceux qui les ont aider par le passé.

Quand Brimstone descendit de motos les gangers fus quand même assez surpris de voir que le Fusion et sa monture étaient dans un drôle d'état. La chasse à la chimère à laisser quand même des traces.


- Salut comment allez vous aujourd'hui ? Navré de vous déranger mais j'aimerais vous parler d'un petit problème à régler et qui nous arrangerais peu être. Dit il avant de narrer ses démêles avec les mousquetons en commençant par son enquête qui as virer à la boucherie dans une base du gang adverse avant qu'il part à la chasse et ce qui est arrivé chez Gwen ensuite.

- Je suis du genre à tenir mes promesses quand on me fiche pas la paix. Néanmoins la dernière fois que je me suis frotter à un gang entier cela m'as couter un bras. J'ai pas trop envie de perdre encore une pièce de mon anatomie. Les pièces cyborgs coutes cher et sont difficile à remplacer c'est pour cela que je me suis dit qu'il valait mieux vous demander un coup de main pour au moins terminer ce que j'ai commencer. Le territoire de ce gang ne m'intéresse pas des masses. Encore moins ses affaires. De toute manière je compte monter une entreprise de transport une fois que j'aurai un camion. Dit il.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 1 Juin - 22:26

Ferando leva la main pour couper la parole à Brimstone. Il n'a strictement rien compris à son histoire. Après dix bonnes minutes d'explication et une bière de vidée chacun de leur côté, il comprendra un peu mieux à la situation au point que l'hispanique se marra de l'histoire du Fusion.

-Je savais que la moitié du gang du Mousqueton s'était fait légumer pendant que l'autre partie étant en plein mais j'ignorais que c'était par toi pour une raison qui m'échappe encore. Bon, la raison pour laquelle t'as fait ça ne regarde que toi mais je peux te dire que tu as rendu plus service à beaucoup de monde.

Il vida enfin sa bière.

-Le Mousqueton, c'est Zerld son vrai nom, un troll assez baraque. Assez car il y a plus baraqué que lui. Son surnom, il vient du fait qu'après avoir voulu enculé les Dasuzas à Vegas, il s'est fait arraché les dents par le groupe d'élite de cette famille et laisser pour mort. Un expatrié de Vegas si tu veux mon avis... Depuis, il a ses dents sur un Mousqueton et qu'il s'est fait remplacé sa dentition par dent en or. Assez blingbling mais chacun son trip.

Il jeta la canette dans un autre tas de canette. Pas très délicat ses motards, il faudrait qu'ils se trouvent quelques femmes pour nettoyer ça.

-A ce type il lui manque une case mais ça ne l'a pas empêcher d'avoir réussi l'unification de deux gangs de ratés. Je dis ratés car dans le lot, le plus dangereux reste ce troll tellement il est violent et qu'il a le meurtre facile. J'ai entendu de drôle de trucs sur son compte, comme une régénération à vitesse grand V même suite à un coup de shootgun dans le bide. Le shootgun dans le bide, je sais pas si c'est des conneries mais la régénération existe bien. Il s'est pris un coup de chaîne dans la gueule qui lui a arraché une oreille lors de bagarre clandestin que cette dernière s'est recollé quasiment aussi sec quand il l'a récupéré.

Il s'alluma une cigarette, en proposant une à Brimstone.

-Régénération ne veut pas dire invisible. Le coup de fusil il lui aurait fait exploser la cervelle que le résultat aurait été certainement différent. Juste que tes potes ont dû être un brin surpris quand il l'ont croisé lui et ses potes. Et crois moi, des mecs qui ricanent après avoir perdu la mâchoire à coup de .357, ça doit pas mal surprendre.

Ferando tira une latte.

-Donc tu veux avoir la peau du Mousqueton. J'ai rien contre: une dette se doit d'être remboursé et nous de notre côté, on y trouve notre compte. Tu sais comme moi où sa bande crèche? On s'y prendra de nuit en deux équipes. L'une plus "direct", en moto histoire d'ameuté tout le quartier et l'autre à pied, plus discrète. Ou à moins que tu ai une autre idée en tête c'est toi qui voit.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Dim 1 Juin - 22:57

- Je ne vois aucun inconvénient à ce que tu mène l'attaque tandis que je reste dans l'ombre. On fait selon ton plan. Je voudrait néanmoins que tu me rend deux services un des gangers portant un chapeau de cowboy travaille pour le compte d'un autre gang qui en veux à ma magicienne. Il as certainement réussit à téléguider les mousquetons jusqu'à son appartement si l'un de tes gars ou toi le vois essayer de ne pas le tuer de suite car j'ai des question à lui poser. En ce qui concerne ce Zerld laissez le moi ce n'est pas le premier Troll que je tue. J'en ai déjà affronter un au Dédale à Port poussière et j'ai appris par le plus grand des hasard le moyen de les empêcher de se régénérer. Outre cela malgré mon aspect j'ai au moins un atout qui sera utile quand je vais prendre d'assaut la baraque du gang.

Brimstone se leva en enlevant son imper et mis en route son camouflage optique pour montrer ce qu'il est capable de faire et donnant en même temps une marque de confiance au boss des Ghostangel en montrant une de ses faculté de tueur.

- Si tes gars sont aussi capable de bien se fondre dans le décors un max et jouer de la lame cela me va. Je demande pas des super ninja mais au moins des bons capables d'être discret. Dit il.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 2 Juin - 0:18

Ferando grimaça après les dires de Brimstone.

-Je connais la régénération des trolls, on en a un dans la bande mais ça n'a rien à voir avec ce qu'il a. Comme tous ici, on connait les faiblesses de cette race, ce qui casse ce don. Feu, acide, décapitation et j'en passe mais il n'a jamais été question d'une régénération visible à l’œil nue d'une blessure majeure. Juste que lui a "un truc" que les autres bandes et moi n'avons pas encore compris. Sinon crois moi, il serait mort depuis des mois vu son comportement trop agressif. Ce n'est pas pour rien que ce gang n'a aucune alliance à ce jour et que si les Ghostangels devait prendre leur territoire, il n'y aurait aucune réplique au nom de la sacro sainte-équilibre des gangs.

Il fit un geste évasif pour conclure ce sujet, le tout avec sa cigarette à la main.

-Un truc d'équilibre de pouvoir, de la pseudo politique entre gang. Tu ne peux pas comprendre, c'est encore plus bordélique qu'à Vegas vu qu'ici, il n'y a pas vraiment de gang majeur.

Il retira une taffe suite à cela.

-Pour ta magicienne, je peux toujours faire fonctionner mes contacts mais je ne te garanties rien. Si elle a réussi à se planquer, le Mousqueton doit être autant en rage que ton cow-boy. Un mage ça se bute quand c'est toi qui prends les devants, pas l'inverse donc crois moi, elle doit bien se planquer.

Ferando hésita sur le reste des dires, écrasant enfin sa cigarette.

-Mes hommes ne sont pas des ninjas mais des bourrins si tu veux mon avis. Ce qui compte, c'est juste de faire diversion pour pouvoir faire un feu croisé en profitant que l'on soit plus qu'eux. On partira tous ensemble dès la tombée de la nuit. Ça te va?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Lun 2 Juin - 0:59

- Cela me va ! En ce qui concerne ma magicienne inutile de faire fonctionner tes contacts mieux vaux qu'elle reste à l'abri dans sa cachette. Si jamais je résout ses problèmes en éliminant les gangers et le tueur qu'elle as aux basques elle s'empressera d'essayer de me contacter. Pour ce qui est de ton plan de tir croiser je suis pour mais je vais tacher de pénétrer moi même dans immeuble tandis que tu suivra ton plan non pas que j'ai pas confiance en toi et tes gars mais la dernière fois que je suis partis de cet endroit j'ai laisser un véritable abattoir derrière moi, il y as eu de la chair et du sang dans tout les coins. Quand je passe le relais à mon ordinateur de combat qui fait 50% de mon cerveau je deviens une véritable machine à tuer et vu ce qui c'est passer où ce qui va ce passer une fois que je serais en place les types dans la place forte auront plus intérêt à sortir se jeter sur vos balles plutôt que de rester avec moi sans compter que même si cela ne se vois pas je suis d'assez mauvaise humeur maintenant. J'avais l'intention de rejoindre un amis demains pour me choisir un camion à la casse. J'espère n'être pas être en retard. Soupira le Fusion qui décida d'attendre.

Il décida de quitter un instant Ferando pour rejoindre sa Murdercycle. Il y récupéra toutes ses armes et une fois de retour il passât son temps à préparer son armement et équipement pour son expédition.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 2 Juin - 23:03

-Euh... Ouai si tu le dis.

Brimstone a l'art de compliqué la chose quand il se compare à une machine à tuer en sortant des termes trop compliqué. A chaque fois qu'il le fait, l'interlocuteur d'en face ne comprend pas un tiers des mots qu'il dit. Il commence à en avoir l'habitude car il y en a encore un qui n'a rien compris à ce qu'il vient de dire.

Munitions, à moins que la fusillade s'éternise, il a largement assez. Quand à en demandé aux gangs? Ce n'est pas ce genre d'armes bien que le Fusion fut surpris de voir quelques M4 circuler (il en comptera quatre)... Même si l'essentiel reste essentiellement des armes artisanal et plus adapté en combat à faible distance. Le gang du Mousqueton est mieux armé à première vue même si le Fusion a pour ainsi dire voler la moitié de leur matos en plus de leur membre. Par contre ils ont un meilleur matériel défensif: sans être un nec plus ultra, c'est des vieux gilets par balles, parfois inutilisables qu'ils ont. Mieux que rien et c'est suffisant pour sauver une vie même si ça n'empêchera pas de finir aux urgences.

Le Fusion passera donc ses quelques heures à astiquer et à réviser son matériel, s'attardant plus sur sa Murdercyle où il parvint à réparer sa direction. Les motards ont au moins le mérite d'être équipé niveau réparation... Et certains ici ont même quelques dons pour la bricole qui ferait envier Brimstone: avec que dalle ils arrivent à se débrouillé et ils n'ont pas besoin de nanobras pour ça.


Le soleil couché, Ferando et une douzaine de motards sont près. Quatre d'entre eux se contenteront de monter dans une camionnette, deux armé de M4, un d'un fusil à lunette. Certainement le groupe qui se placera à revers. Si la moitié du gang a été éliminé, nul doute que les Ghostangels sont en supériorité numérique. Ferando sortira avec un gilet et un M4, le casque sur la tête, la bécane (une vieille harley) en route. La camionnette partira avant le groupe.

-On va faire simple. Je vais gagner un peu temps avec les ultimatums, ça permettra au second groupe de se placer. Perso, je crois pas que ça s'éternise: Le Mousqueton sentira certainement le coup venir et de toute façon je doute qu'il cherche à négocier. Mais ça fera quelques minutes de gagner, ce qui est déjà pas mal. On arrivera sur le lieu à 23h00 pile. Ca te laisse un quart d'heure de rab' pour faire tes petites affaires sur le lieu. Ne prends aucun risque jusque là car l'équipe qui vient de partir ne bougera pas son cul avant que le reste de la bande n'arrive.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Lun 2 Juin - 23:32

- Je connait bien leur base j'ai une petite idée par où je vais passer pour les surprendre. Un des immeubles en ruine à coté est assez prés du leur je vais passer par ce passage là via les toits. De là je vais attendre que vous ayez commence à faire du grabuge avant de passer à l'action à mon tour de là je commencerais à faire du grabuge en haut tandis que vous agirez pas le bas de cette manière là on les auras en tenaille. Dit Brimstone qui passât son plastron pour la chasse à la chimère et se saisit de son énorme masse pour la ranger à sa Murdercycle.

- J'ai pas eu le temps de me servir de ce truc pour me battre. J'crois que sa va m'être utile. Bonne chance ! Dit le Fusion qui grimpa sur sa bécane et partis presque en même temps que les autres biker.

5 minutes plus tard Brimstone arrêta son véhicule à 1 km de son objectif pour ne pas être reperer le laissa planqué et sous la garde de Mia et continua son trajet à pieds pour plus de discrétion. Il avait bien fait de s'occuper de son matériel avant de repartir à la chasse. Il ne c'était pas contenter de faire des réparations et recharger ses armes il avait pris aussi la peine de mieux camoufler ses affaires afin d'être moins visible de nuit. Pour cela il c'était enduit le corps et son plastron d'huile de vidange noire afin de rendre ses affaires plus mat et moins visible. Conjuguer à la nuit et son camouflage optique il était beaucoup plus discret.

Arrivé au niveau de l'immeuble Brimstone pris tout son temps pour observer de loin. Cette fois il s'attendait à coups sûr à une surveillance un peu plus renforcée que la dernière fois au niveau du bâtiment et ses alentours.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Jeu 12 Juin - 0:47

Deux minutes à vol d'oiseau plus exactement mais Brimstone ne vole pas, ça sera plus un quart d'heure-20 minutes qu'il devra mettre pour arriver sur place. Ferando a prévu assez juste niveau temps de trajet, Brimstone n'aura pas grand chose à faire et devra jouer contre la montre. De toute manière il n'a pas été question qu'il agisse seul.

Non pas que la surveillance soit renforcé, c'est surtout que tout ce petit monde est sur leurs gardes puisque les soirées arrosées et enfarinées semblent désormais terminé après le massacre. En y regardant de plus près, le manque d'hommes se ressent clairement. Deux snipers sur le toit, deux hommes à chacune des deux entrées et quelques hommes aux aguets à l'étage supérieurs par les fenêtres. Quelques nouveaux rideaux et barricades de fortunes sont présentes et donc difficile d'identifié le nombre d'hommes à ce postes exactement et encore moins la race des vigiles. Une seule patrouille de trois hommes sont dans les ruines, sous entendant un manque d'effectif alors que la zone à surveiller est plutôt larges, les ruines et autres murs encore debout offrant de bonnes caches. Les fenêtres au rez de chaussé ont été condamné, seul quelques fenêtres à l'étage sont encore accessible.

Pendant l'observation, Brimstone aura la désagréable impression d'être observé alors que rien ne bouge. Peu être son imagination qui lui joue des tours et d'un autre côté ses ruines offrent tellement de possibilité de cache que cette impression ne peut qu'être normal. De plus l'éventualité qu'il s'agit du second groupe de motards existent belle et bien et ne montreront certainement pas leur position avant le début de la fusillade.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Jeu 12 Juin - 2:03

Comme il s'y attendait la surveillance de l'immeuble c'était renforcé quelque peu. Même si ses gars étaient en sous effectif et visiblement des amateurs, ils étaient sur leur garde et prêt à tirer à la moindre anomalie. Brimstone fronça les sourcils sous son masque. Il avait la désagréable impression d'être épier. Peu être que c'était ses alliés où peu être pas. Une chose est sure c'est que le Fusion resta sur ses gardes bien qu'il continua sa mission.

Le toit n'était pas accessible. Il y avait des sniper dessus et le fusion remarqua une patrouille de trois gangers et train de déambuler dans les ruines. Il allait devoir s'occuper d'eux en priorité pour éviter qu'ils attaquent par surprise l'un des deux groupes des Ghostangels. Prenant de la hauteur le fusion se retrouva jucher sur une des ruines et s'assura que le mur faisant arc de voute ou il se trouvais pouvait supporter son poids et était hors de vu des sniper. Il attendit ensuite dans les ombres que la patrouille repasse sous son perchoir comme une gargouille d'église. Il y avait d'ailleur une statue représentant cette créature juste à coté de lui.

Quand se fut le cas il agis en utilisant une arme adapté. Il avait embarqué son filet déchirant destiné à la chasse à la chimère et dont il n'as pas eu l'occasion de se servir. Il le lança au moment ou les trois types passèrent en même temps. Le lourd filet devrait les clouer au sol le temps que le fusion les finisse et il n'y allas pas de main morte car il se jeta à la suite du filet son énorme masse à la main et leur tomba dessus de tout son poids pour en faire de la pulpe sanglante. C'était une méthode brutale mais qui aura le mérite d'être suffisamment silencieuse pour ne pas alerter les autres.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Sam 14 Juin - 22:13

Le sous effectif à parfois des mauvais côtés: quand il s'agit de patrouille sur une large zone ça se voie tout de suite, c'est tout sauf du trajet régulier et au même passage. C'est simple: Brimstone grinça des dents quand il se rendra compte qu'il ne passera pas dans la zone où il attendait en embuscade et pendant ce temps là, l'horloge tournera. Au moins ils seront surveillé de très près par le fusion quand il entendra au loin des bruits de moto. Ferando fait tout pour se faire remarquer, c'est la stratégie après tout.

Les surveillant de très près, le groupe de trois gangsters prendront position dans un coin sombre des ruines, le Fusion les suivant tout simplement. C'est simple, ils prennent position en attendant que les évènements dégénèrent. Le vent empêchera d'entendre correctement les hurlements de Ferando donnant un ultimatum. Du côté du batiment, pas de réponse mais ça se prépare à contenir l'assaut à en voir les quelques blanches servant de barricades se forcé pour mieux servir de meurtrières. Les snipers se mettent en position mais l'un d'eux semble avoir reçu des instructions précises pour surveiller les environs que de participé réellement à la fusillade. Comment le Fusion le sait-il? Ce salaud possède un pointeur laser sur son fusil!

Le bon côté de l'arrivé de Ferando, les trois gangsters tournent le dos au Fusion et sont à cinq mètres de lui sans même l'avoir vu. Certes, Brimstone est à découvert face au sniper qui surveille la zone si jamais il tente un corps à corps mais il fait nuit et le Fusion à l'initiative puisque pas non plus repéré. De toute manière, l'attaque est pour bientôt, que Brimstone lance les hostilités ou non avant est une éventualité que Ferando a certainement pris en compte.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Sam 14 Juin - 22:43

L'inconvénient quand on est un mastodonte c'est le poids. Quand le Fusion essaya de grimper il as bien faillis tout faire effondrer et se faire repérer. La poisse. il du ce contenter de suivre ses trois types pour trouver une bonne occasion qui se présenta quand Fernando et les Ghostangels agirent enfin. Les trois types allèrent se planquer en embuscade mais le fusion remarqua qu'un des sniper effectuais un curieux manège. Le fusion compris qu'il utilisait un pointeur laser et qu'il avait l'air de surveiller la rue en cas d'attaque surprise.

Le Fusion fut forcer de changer de méthode. Il changea d'arme, souffla un bon coup et ouvris les hostilité.

Le Fusion sortis de sa cachette sa mitrailleuse lourde à la main et tira sur les trois gardes dans le dos avant qu'il aient eu le temps de comprendre ce qui leur arrives. Après qu'il les ai faucher tout les trois il obliqua sa mitrailleuse vers le haut en direction du sniper. Pas sur que cela touche mais cela allait le forcer à baisser la tête. Brimstone en profita pour foncer et sans hésiter il se jeta littéralement au travers d'une ouverture du du bâtiment barricader non sans l'avoir farcit de plombs à son tour au cas où quelqu'un s'y trouvais derrière.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 15 Juin - 1:04

Ses types ont des armes typiques du grand banditisme: 2 Uzi et une Kalashnikov plus exactement mais peu importe, le plaisir d'avoir l'initiative dans une fusillade se faisait sentir et à la distance ou le Fusion tira, c'était comme tirer sur un éléphant dans un couloir. Se séparant pour mieux couvrir la zone, ils n'ont pas eu beaucoup le temps de réagir quand Brimstone lança les hostilités. L'un se fit deux balles là où le seconde se fit arraché le bras avant de se planqué, le Fusion l'entendant gémir. Le troisième aura cependant le temps de se cacher.

Cependant ça ne s'arrêta pas là. Plusieurs coups de feu se feront entendre du côté de Ferando. La fusée éclairante venant du toit éclaira rapidement le champs de bataille, donnant un rapide aperçu du champs de bataille aussi bien à l'ennemi qu'à Brimstone... Condamnant au passage la patrouille du Mousqueton puisque certains Ghostangel les verront. Ils se feront prendre en tenaille, le Fusion préférant se mettre à couvert pour éviter les tirs amis. En clair, les quelques survivants se font balayés par tir croisé.

Du côté de Ferando, il semblerait que l'éventualité d'un siège ait été prévu, quelques hommes en boucliers de CRS avancent, couvert sous l'effet plusieurs mitrailles de Ghostangel. Si ils sont encore bien loin du batiment, le groupe le plus proche ne sont qu'à une cinquantaine de mètres, posant une mitrailleuse sur pied. Le Fusion repérera le second groupe des Ghostangels à une cinquantaine de mètres, un groupe de 3 personnes plus exactement mais ce qui le fera tiquer le plus c'est lorsque ceux là flipperont grave en voyant à une vingtaine de mètres d'eux un colosse de pierre de deux mètres. Il était censé être caché mais le coup de la fusée éclairante pour éclairer le champs de bataille n'était pas vraiment prévu. Sans s'y connaître en magie, Brimstone a la certitude que ses imbéciles vont s'en prendre à un élémentaire de terre qui attend tout simplement ses instructions.

La fusée éclairante quand à elle, commence à redescendre.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Mar 17 Juin - 11:57

Brimtone réussit à neutraliser la patrouille ou du moin l'entamer serieusement pour qu'elle soit éliminer facilement. Il était sur le point de rentrer de force quand il remarqua l'élémentaire de terre. Il poussa un juron. Il avait pas prévus du tout que l'éventualité que le gang avait un mage dans leur rang. Brimstone avait beau être une bille en magie ce n'était pas la première fois qu'il avait affaire à un élémentaire. Avant de retrouver la civilisation il en avait déja affronter un où deux peu de temps aprés s'être détérré. Ses créatures sont puissante mais le Fusion avait comprit rapidement que ses créatures avait des forces et des faiblesses.

Dans le cas de cet élémentaire de terre ce dernier puisait ses forces dans les forces thélurique. Autrement dit dans le sol. Brimstone savait ce qu'il devait faire car il n'était pas certain que les Ghostangels savent quoi faire. Le Fusion obliqua soudainement et se précipita sur la créature et l'attaqua par surprise avec la masse. Il fit trés vite son premier coup de masse visa les jambes de la créature afin de l'envoyer dans les airs. Le fait qu'ils étaient couper de leur source de puissance les affaiblirait vite mais en aucun cas un élémentaire de terre ne devait aller au sol. C'est pour cela que le fusion donna un deuxième coup de masse pour détruire la créature alors qu'elle était dans les airs et projeta des débrits de roches sur la baricade de l'immeuble des mousquetons.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 22 Juin - 20:20

Deux hommes rejoindront assez rapidement le Fusion, fusil coup par coup sans lunette pour l'un, le second ayant une vieille AK47 rafistolé et visiblement peu précise. Ce sont eux qui ont cartonné le reste de la patrouille.

-Ferando nous a-

Les paroles seront vite interrompu quand le Fusion verra l'élémentaire dans un coin sombre des ruines et bifurqua sans prévenir. Les trois autres ghostangels feront feu vers l'élémentaire qui ne réagira pas immédiatement. En fait il réagira au moment de la mélée et si le premier coup de masse porté le fit reculé, la réaction qu'il aura au second coup déboussolera assez le Fusion. Simple il n'avait aucun ordre attaque, aucune conscience et c'est quelques pas hasardeux à l'arrière qu'il fera. Si le second choc lui explosa la tête ou du moins ce qui y ressemblait, quelques runes s'activeront.

[color:aab9=#orange]-Putain de fusée, elle a tout fait foiré!
-Bordel fait quelques choses! Avec ce que tu lui coller il va nous sauté à la gueule au lieu que ça soit l'autre enculé avec son troll.

Les runes commenceront briller de façon plus en plus accéléré avant que l'élémentaire ne devienne pas poussière. Les armes de ghostangel se braqueront en direction des voix, l'un d'eux ayant eu l'intelligence d'avoir opté pour un pistolet d'une main et lampe de l'autre. Gwen et Yang seront pris au dépourvu en levant les mains.

-Putain de religion shamanesque de merde. Il fallait lui coller une conscience à ton golem.
-Ma religion elle sait ce qu'elle te dit et puis ce n'est pas un golem. Je ne vais pas tué un esprit, aussi infime soit-il et sans réelle conscience soit-il.
-Putain vous êtes quoi vous? Hurla l'un des Ghostangel.


Dernière édition par Obscurité le Lun 23 Juin - 19:29, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Darius le Dim 22 Juin - 22:06

- Ne tirer pas c'est pas des Mousquetons ! Planquer vous tous ! Cria Brimstone au Ghostangels et ayant rapidement compris à quoi servait l'élémental et ayant vu Gwen et Wang. L'ordre était donner aussi à Gwen et Wang car ce que fit le Fusion était dangereux.

Le fusion se jeta sur la carcasse de pierre notament la partie runique qui commençait à virer au jaune soleil. Agripant l'élémental à bout de bras il le jeta de toute ses forces à travers une baricade et il tourna vite les talons pour s'enfuir le plus vite possible avant d'être pris dans ce qu'il va arriver. Connaissant Gwen et son caractère rancunier elle avait certainement transformer le gros bohomme de pierre en une bombe où son équivalent. Alors qu'il se jetait à l'abrit il ne pus s'empêcher de gueuler avec sa voie amplifier.


- TOUT LE MONDE A TERRE !
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum