Les rues de Los Angeles

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Sam 13 Juil - 19:50

Takeshi ne fut pas surpris de voir que le sheriff était absent. Il se préparait donc à s'asseoir sur un des sièges du couloir et piquer un roupillon en attendant quand un des lieutenants de cet homme décida de se présenter à lui. Malgré la fatigue qu'il ressentait dans ses mollets et ses cuisses, Takeshi se leva d'un coup pour faire face à l'homme, lui tendant un main un peu hésitante, gêné et intimidé qu'il était à la fois.
- Oui c'est ça monsieur. Takeshi, Takeshi Satsuke. enchanté de faire votre connaissance monsieur Borik.
La proposition qui suivit surpris le jeune homme : l'emmener sur une affaire? Si tôt? Takeshi n'était pas du tout venu pour commencer dès ce soir et à vrai dire, la perspective de commencer le travail immédiatement le fit grimacer : il avait déjà du mal à garder ses paupières ouvertes ! Mais ne pouvant dire non, Takeshi secoua la tête affirmativement.
- Heu... C'est d'accord. Je vous accompagne.
Il n'allait pas faire le difficile dès son premier jour! D'autant qu'enquêter sur un meurtre avait quand même quelque chose d'excitant, surtout pour le bleu de bleu qu'il était. Mais avant de partir, il demanda quand même.
- Heu, par contre, ya un uniforme ? Ou une plaque, une arme de service quelques chose ?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mar 16 Juil - 18:58

L'homme s'arrêta un instant pour réfléchir avant de l'amener dans ce qui ressemblait être un entrepôt. C'est vrai qu'en ce qui concerne l'uniforme, Léonard ce contente du minimum, avec un semblant d'uniforme mal repassé sous une veste. Il ne rétorqua pas avec le "Monsieur Borik", cela semblait le satisfaire. Quelqu'un de plus professionnel que ce Rob' avec ce comportement assez m'enfoutiste sur l'avis des autres.

-Un uniforme? Oui on a ça, juste que dans certains quartiers il vaut mieux éviter de le mettre en évidence: y a toujours quelques crétins qui rêvent de se faire des flics pour avoir un semblant de respect. Quand à la plaque il faudra patienter encore un peu, le shérif ne la distribue qu'aux officiers. Je veux dire par là ceux qui ont un minimum de responsabilité.

Il ouvrit ce qui semblait être un ancien local. Plusieurs caisses de vêtements mal rangé et pas dans l'ordre de taille, Takeshi devra s'attarder pendant cinq minutes pour trouver la bonne taille. Pendant ce temps l'inspecteur expliqua la raison de cette histoire de plaques: éviter les abus de pouvoir de certains, ce que Bobcop semble beaucoup se méfier au point de vouloir garder un oeil sur toute la hiérarchie de peur que des nouveaux fassent n'importe quoi. Quand aux armes de service, Léonard ne voudra pas, prétextant que la plupart du matériel donné au nouveau sont artisanales.

Takeshi comprendra vite la patience de Léonard: il ne sait pas conduire. Si Takeshi pouvait se sentir fière de conduire une voiture de police (et surtout aussi vite), il se sentira tout de même agacé d'être considéré comme simple chauffeur et se fut avec un sentiment de servir de taxi qu'il le conduira près du centre ville.

L'ambiance était déjà moins détendu, Léonard fixant les ruines et chaques ruelles. Takeshi sentit aussi cette ambiance plus lourde, les passants devenant de moins en moins nombreux. Bien sûr qu'il savait que les ruines du centre ville regorgeait de trésor, il savait aussi qu'elle regorgeait de danger mais il en fit l'expérience en y mettant les pieds. Il finit par arriver à un immeuble, où plutôt ce qui en restait puisqu'il n'en restait plus que les fondations, le reste ayant été soufflé. Deux hommes en uniformes attendant, visiblement nerveux eux aussi.


-J'ai préférer utiliser une voiture pour arriver ne serait-ce qu'arriver avant les égoutiers. On m'a fait comprendre que ce type était l'un des leurs.

Il s'adressa aux deux hommes.

-Il n'y a eu personne?
-Euh si monsieur Borik. Selon un "frère" mais je crois que c'est l'un de ses collègues. Je crois que l'on va avoir de la visite.
-Alors faudra faire vite. Je ne sais pas qui des égoutiers et de Miss Saëgar que je dois craindre.

Il entra, puisqu'il ne reste que les fondations, la lumière ne manque pas. En réalité le lieu du crime est dans ce qui semblait être un ancien appartement. Le hall d'entrée vu l'emplacement. Quelques fenêtres, rien à récupéré si ce n'était que quelques tonneaux métalliques. Au fond d'une pièce un corps d'un homme assez vigoureux mais partiellement dévorée par les charognards. La décomposition a commencé. Borik se contenta de mettre de vieux gants en latex et n'hésita pas à toucher le corps, ignorant totalement les verres.

-On va voir si tu as un bon flair. Tu sens quoi?

Il n'a pas tord, ça sent le graillon et pourtant aucune trace d'incendie. Et ce n'était pas que le corps mais toute la pièce sentait cette odeur... Même les murs vu qu'il y a ce qui semblait être une sauce. Le temps qu'il analyse le corps il parla à voix haute.

-J'ai pris la responsabilité de me dépêcher après que j'ai appris que deux égoutiers avaient disparu. Ils font en quelques sortes parti de la police sans en faire parti. Et ne va pas croire qu'ils sont mal vu: la grosse différence c'est que même les mafias du coin leurs montre une once de respect, trop content de se voir nettoyer les égouts et "dératiser" les merdes qui sortent du centre ville en passant par les égouts. L'autre différence aussi, c'est qu'ils n'aiment pas être chatouiller, surtout quand l'un des leurs est retrouver avec une balle dans le crâne et la police ne tient pas à voir régler le compte du tueur en plein milieu d'une rue. Et même si je ne l'ai pas encore disséqué, je peux dire qu'il a été torturé avant de se faire abattre une balle dans la tête. Quand tu auras le temps, va me chercher le sac dans le coffre. C'est pour emballer le corps.

Si Takeshi n'avait aucune envie de regarder le cadavre, il se rendit compte qu'il y avait trace de sang. Il s'est traîné ou il a été traîné jusqu'ici. Léonard va trop vite dans sa besogne, il semble plus craindre l'arrivée des égoutiers au point d'oublier voir détruire quelques preuves. Sans être un génie dans les relations humaines, Takeshi se rendit vite compte qu'il ne voulait pas que les collègues de cet homme voit ça.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 16 Juil - 23:42

Le jeune Takeshi suivit l'officier jusque vers les armoires mais en fronçant néanmoins les sourcils.
- Mais si ya pas de badge, n'importe qui peut piquer un uniforme de flic et faire comme s'il en était le propriétaire non?
Ce choix paraissait totalement inapproprié au jeune Takeshi mais il n'argumenta pas d'avantage : après tout ce n'était pas à lui, arrivé depuis à peine quelques minutes, de refaire le commissariat.

Takeshi eu beau chercher, il ne trouvera à aucun moment un uniforme à sa taille puisque ces derniers avaient été taillés il y a deux cents ans pour des adultes, pas des ados boutonneux comme lui. Au final, il prit donc une petite taille et se dit qu'il irait le faire raccourcir plus tard... En attendant il se trouvait avec sa tenue de bouseux standard et seule la présence de l'officier à ses côtés informerait les gens qu'il était un policier.


Une fois au volant de la voiture, Takeshi était à la fois flatté et vexé de voir que son utilité n'était que la conduite. du coup, Takeshi n'était pas vraiment dans l'affaire quand ils étaient arrivés sur la scène du crime et l'officier demandant son avis le surpris. Takeshi décroisa alors ses bras et analysa à son tour la scène de crime, remarquant très vite le sang. Il répondit à la question du flair par une blague.

- Et bien je flaire que ça pue, au propre comme au figuré.
Takeshi s'accorda un petit rire avant de redevenir sérieux.
- Regardez la trace de sang là... Il a été traîné après le meurtre, ce qui veut dire qu'il n'est pas mort ici.
Ce que Takeshi ferait ensuite serait de regarder le sang : est-ce qu'il paraissait aussi séché que le cadavre? Autrement dit est-ce qu'à la vue, il avait été bougé juste après le meurtre ou plus tard. Normalement, si la trace de sang était importante, sous son corps comme pour la traînée, c'était qu'il avait été trainé tout de suite après (une balle dans la tête ça saigne beaucoup), si il n'y avait pas de sang sous lui et/ou que la traînée était plus petite, c'était que le cadavre avait été bougé une fois bien refroidit. Takeshi ferait part de ces conclusions à son collègue dès son analyse finie.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 22 Juil - 18:03

Au dire de Takeshi, Léonard se leva avant de regarder pour la première fois plus attentivement la scène, chose qu'il aurait bien aimé faire en premier et surtout dans le calme en temps normal. Il sortit un malheureux téléphone portable pour prendre en photo la scène et c'est à ce moment là que le jeune homme se rendit compte du peu de moyen de la police de Los Angeles et qu'il ne fallait certainement pas compter sur l'analyse ADN pour résoudre cette affaire. Il prit en photo les traces puis le corps avant de donner le téléphone à Takeshi.

-C'est le bouton du côté pour prendre la photo, le flash met un peu de temps à se mettre.

Il retourna le corps pour voir les traces, beaucoup de sang de perdu. Quand aux traces, elles sont trop régulières pour être trainé. Pas en assez grande quantité non plus pour avoir été tuer ailleurs. Il regarda de nouveau le corps.

-Non, il a été blessé ailleurs, juste qu'il y en a qu'il a été torturé ici avant d'être exécuté. Il y a de la cervelle sur le mur.

De la façon dont s'est dit, Tak' n'allait certainement pas prendre un supplément pour la nourriture ce soir.

-Non ça pue la graisse animal. Ceux qui ont fait ça ont voulu que la faune se charge du corps et ont voulu maximiser les chances. Ne rigole pas mais ce n'est pas rare que les gens aient ça sous forme de boite de conserve et s'en serve comme appât. Très utiliser pour la chasse ou pour voir quel genre de "faune" traîne dans la région. Le bon côté, c'est que ce genre de babiole typique n'est pas fabriquer n'importe tout en ville: il ne faut pas un poil d'air sinon toutes les bestioles du coin te repère un kilomètres à la ronde. A moins que le tueur s'amuse à les collectionner ou sache les recycler correctement, elle doit encore traîner dans le coin. Demande aux gardes de t'aider à fouiller. Mais fait vite, j'aimerais emballer ce foutu corps le plus rapidement possible.

Takeshi le verra fouiller les poches. Rien, elles ont été faite.

-Ce que tu ne sais pas non plus, à moins de ne bien connaitre les égouts, la plupart des plaques d'égoûts sont condamnés à Los Angeles par les égoutiers et sur ordres de la Police pour la sécurité de la ville, du moins jusqu'à un certain périmètre du centre ville. Je peux te dire que les assassins ne connaissaient pas les plaques non soudés et ne voulaient pas que l'on le retrouve.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Ven 26 Juil - 1:07

Le jeune Takeshi ne tarda pas à s'emparer du téléphone que lui tendait l'officier et commença à mitrailler la scène de crime à l'allure la plus rapide que le vieux téléphone portable lui autorisait. La définition n'était pas tip-top, ce ne serait pas terrible de bosser avec ce matos mais tans pis : on ferait avec les moyens du bord. Le jeune Takeshi rendit ensuite son téléphone à l'officier en ne faisant rien de plus qu'acquiescer quand il lui donna ses conclusions.
- Si vous le dites... Je suis pas dans le métier depuis assez longtemps pour le savoir.
Cependant, la remarque sur la graisse animale et la torture interloqua le jeune Takeshi. On avait donc voulu se débarrasser du corps, donc ce n'était pas une torture faite en guise d'avertissement, c'était soit que quelqu'un en voulait vraiment à ce type précis, soit que c'était juste un meurtre sadique, fait par plaisir de torturer... Mais Takeshi ferait part de ses propres conclusions plus tard. En voyant que les poches avaient été vidés, la piste du meurtre personnel ou d'intérêt (sadique comme financier) s'étayait. Le coup des plaques était aussi intéressant à savoir et donc, peut-être que ça n'avait pas spécialement de rapport avec les égoutiers en particulier... Peut-être.
Takeshi commença donc à ratisse la zone au peigne fin. Les bennes à ordures avaient sa préférence mais d'une manière générale il chercherait partout où on eurait plus planquer efficacement un truc aussi odorant que la graisse animale.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mar 30 Juil - 19:46

La mémoire non plus n’était pas tip-top en se surprenant d’avoir presque rempli le toute la carte. Il y a bien une benne à ordure dans les environs, quelques conserves aussi mais la rouille à l’ouverture lui fera comprendre qu’elles sont là depuis bien trop longtemps. Non ça semblait évident, elle est au coin de l’immeuble et en ses jours sombres, qui irait faire un détour de quelques mètres pour garder ses rues propres ?

Comme l’inspecteur lui a laisser ses deux hommes, ratisser rapidement le tour de l’immeuble se fera assez rapidement et pourtant les découvertes sont nuls si ce n’est que Takeshi sera surpris de voir quelques gouttes de sang irrégulières en plein milieu de la rue. Peu visible mais compacte, comme si il s’agissait d’une perte de sang et où la victime courrait encore, surement pour fuir.

L’un des gardes trouva rien là où l’autre, après quelques minutes de recherche vaine avec le jeune homme, se pencha quelques instants pour non pas regarder les bouches d’égouts mais plutôt l’évacuation d’eau des trottoirs. Certes, à l’arrière du batiment il y a peu de chance de voir une cannette mais l’idée est loin d’être bête. En rebroussant chemin, Takeshi aura la désagréable surprise d’avoir tourné en rond dix minutes là où elle se trouvait sous leur pied à l’entrée du bâtiment. Dans l’ombre, ça scintille et c’est une forme métallique quand il jettera un œil avec sa lampe de pistolet mitrailleur. Certes, ce n’est pas à portée pour le moment mais à croire que le tueur ne s’est pas trop foulé pour se débarrasser de sa conserve.

Takeshi aurait pu réfléchir à la façon de la récupérer si il n’y avait pas eu trois cavaliers s’approcher, habiller en trellis si ses derniers n’étaient pas devenu verts à force d’être encrasser.  Un ogre, un nain et une humaine, tout trois armé de fusil artisanale et pourtant pas digne d’amateur vu que le nain porte tout simplement une arme pneumatique avec  cinq canons et cinq flèches acérées à l’extrémité de ses derniers. Takeshi trouverait cela très originales si ce n’était pas tout aussi meurtrier ! Les trois descendront en même temps, à croire qu’il s’était préparé. A la surprise de Takeshi, c’est la femme d’une vingtaine, une brunette faisait sa taille et portant des lunettes crasseuses qui parlera à un garde qui n’osa pas la ramener.


-On est ici pour récupérer l’affaire. Y a rien à voir, circulez.
-Grosse Baff’ a dit que c’était Borik sur l’affaire, pas sûr que ton speech lui suffise.

Un léger rire s’échappa de la bouche de la demoiselle.

-Peut-être, mais j’ai toujours rêvée de claquer ça et c’est aussi cliché que la façon dont on a descendu des cheveaux.

Avant de reprendre son sérieux en s’adressant aussi bien aux deux gardes qu’à Takeshi.

-En attendant, il devra se contenter de ça. Il est où le chauve ? A trop réfléchir, il va en perdre ses cheveux. Déjà qu’il n’a plus grand-chose sur le caillou.


Dernière édition par Obscurité le Mar 6 Aoû - 19:08, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 1 Aoû - 15:40

Aux ordres de son supérieur, le jeune Takeshi avait ratissé la zone environnante avec l'aide de deux gardes. La recherche avait été longue et laborieuse... et surtout ridicule puisqu'au final ils finirent par retrouver ce qu'ils recherchaient par pur hasard! A un endroit qu'ils auraient put découvrir quelques instants plus tôt seulement! Il y avait de quoi devenir fou... Et en plus, tout ça en utilisant la simple lampe-torche sur le bout de son fusil... Comme quoi ces machins étaient relativement pratiques, il faudrait qu'il en achète une qui ne se monte pas sur un fusil plus tard.

Qu'à cela ne tienne cependant, le jeune Takeshi allait mettre son fusil en bandoulière pour ramasser le tube de graisse, il vit arriver trois cavaliers dont la manière de démonter leurs chevaux était si clichée qu'elle lui fit hausser un sourcil. Ces derniers (les sourcils) finirent cependant par se froncer à la déclaration de ces trois énergumènes, bien trop sûrs d'eux à son goût. Takeshi crispa sa main droite sur la crosse de son FAL et répondit sans se laisser démonter.

- Et en quel honneur on devrait vous "laisser l'affaire" ? Je vous signale qu'il s'agit d'une enquête sous l'autorité du sheriff de Los Angeles. Qui que vous soyez, je ne réponds qu'à lui.
A voir leurs tenues crottées, Takeshi s'était dit un moment que ça pouvait bien être des égoutiers. Mais même dans ce cas, leur réaction était stupide : coopérer avec le sheriff ne pouvait qu'aider à amener les coupables plus rapidement devant la justice... Et de toute manière pour ce genre de crime, Takeshi les voyait mal se prendre autre chose que la peine de mort. Ce serait juste plus lent s'ils tombaient entre les mains des égoutiers mais le résultat était vraiment trop similaire pour se tirer dans les pattes mutuellement et risquer de les faire s'échapper par orgueil ou envie de vengeance. Certes, Takeshi ne montrait pas l'exemple de la coopération mais après tout, ils ne s'étaient pas présentés jusqu'ici... Et puis il serait ravi de leur offrir sa pleine coopération dès que le sheriff (ou son officier) lui avait dit ce qu'il en pensait.
en attendant, ce n'était peut-être pas des égoutiers et Tak' avait anticipé ce risque : au moindre signe d'hostilité il armerait énergiquement son fusil d'assaut pour leur faire comprendre qu'il ne plaisantait pas et les transformeraient en steaks hachés s'ils faisaient les cons... Il appuierait cette menace non verbale d'un regard noir tout aussi cliché-western que leur manière de descendre de cheval...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mar 6 Aoû - 19:07

Le nain ricana devant la mise en garde, surement qu’il a vu Takeshi mettre la main sur son arme, là où l’ogre se contenta de serrer son fusil. Comment réagisse les deux autres policiers ? Takeshi préfera garder à l’œil ses trois énergumènes plutôt que de baisser sa garde pour regarder ses collègues.

-Quatre poils au cul et ça se prend déjà pour un ours.

Là où la femme claqua plusieurs fois des doigts pour chercher ce pouvait bien dire.

-Mais tu sais Nümir, je l’aime bien ce môme. Ce sens du devoir et à prendre son rôle très à cœur, surtout à cette âge-là, ce n’est pas tous les jours que l’on en croise un tel spécimen. Je dois avouer que Borik a plus de coup d’œil que de cheveux.

Si il manquait à cette femme parfois une case, l’ogre semblait un peu soupe au lait à voir le rire digne d’un demeuré. Par contre elle saoulait grave avec le manque de cheveux de Borik, pas étonnant qu’il connaisse son nom mais peu de chance qu’il redoute qu’il la redoute seulement pour son sens de l’humour douteux.

-Ou tout simplement parce qu’il a une poussée hormonale dès que ça a un flingue… Ou qu’il ne connaisse rien à la politique de la ville. Tu sais Millie, si je devais choisir, je choisirais plus tes mémoires sur les mutants plutôt que tes pseudo-analyses philosophiques sur l'espèce humaines.

Sous sa grosse barbe et sa longue chevelure, il finit par hausser un sourcil avant d’avoir un petit sourire. Il a deviné que ce n’était pas la poussée hormonale.

-Donc c’est la deuxième hypothèse. Enfin vaut mieux être con qu’être suicidaire même si l’un n’empêche pas l’autre. Ecoute gamin, même si ça troue le cul à Bobcop de l’admettre, il est bien content que l’on nettoie les égouts à sa place. Pour faire simple : si on se tourne les pouces au lieu de nettoyer les saloperies, ça finit par ressortir des-dit égouts pour bouffer autres choses que la merde que vous chiez tous les matins. Et je doute que ça plaise au shérif que l’on se mette à nettoyer seulement certains quartiers bien défini et pas d’autres si tu vois ce que je veux dire.

Et l’inspecteur qui tarde… Pourtant de là où il est, il doit bien entendre une bonne partie de la conversation. Ou à moins qu’il en profite pour examiner aux maximum la scène ? Car à bien y réfléchir, les arguments du nain se tienne, si les égoutiers ne doivent rien à la police, c’est loin d’être l’inverse.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mer 7 Aoû - 19:56

Takeshi ne se laissa pas déstabiliser par les piques lancées par ceux qui étaient face à lui : S'ils étaient trop cons pour comprendre qu'il ne bluffait pas, c'était leur problème... Lui avait trente cartouches de .308 au garde à vous dans son chargeur qui n'attendaient que de faire une bouchée de ses adversaires. Certes la dernière fois ça s'était pas super bien passé et il n'était même pas encore totalement remit de ses blessures, il faut l'avouer... Mais ceux qui se remettaient le moins bien c'était effectivement ceux qui avaient fait l'erreur de le sous-estimer. Takeshi sourit tranquillement et répliqua, un large sourire confiant sur les lèvres.
- C'est marrant... Ça me rappelle une situation que j'ai vécu ya quelques temps : deux commandos d'élite, armés jusqu'aux dents qui sont face à moi. M'ont pas vraiment prit au sérieux eux non plus, sous couvert de négociations, ils ont prit l'initiative de tirer le premier coup... C'est moi qui ai tiré le dernier coup par contre.
Il y avait de l'intimidation, mais c'était surtout une mise en garde. Bien sur qu'il romançait un peu et qu'il n'avait pas parlé du fait qu'il avait faillit crever... Néanmoins, ce qui mit la puce à l'oreille du jeune métis fut leur déclaration concernant le nettoyage des égouts. C'était donc bien ça, il avait affaire à des égoutiers. Takeshi leva donc son doigt de la détente et baissa lentement son arme.
- Bon... Sans doute ai-je été un peu trop prompt à lever mon flingue. Excusez-moi... Je ne me dresserai pas en travers de votre chemin mais je vous invite quand même à reconsidérer ce que vous venez de dire : Je suis désolé pour votre perte et je comprend que vous vouliez en faire une affaire personnelle. Mais en se serrant les coudes, en travaillant de concert plutôt que chacun de notre côté en se tirant dans les pattes, on multiplie grandement les chances qu'on a de retrouver les enfoirés qui ont fait ça. Laissez-moi emmener les preuves pour analyse, on peut partager nos infos ! J'ai autant envie que vous de voir se balancer au bout d'une corde le salopard qui a fait ça.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mer 14 Aoû - 19:29

Le nain marmonna dans sa barbe.

-Ouai t'as peu être raison: ça t'éviterais de gesticuler contre le mur planter à un harpon.

La jeune femme finira par reprendre la parole, répondant à la proposition de Takeshi. Le jeune nomade prendra même en plein flagrant délit un petit air de déçu, déçu que la conversation ne se soit pas enliser. Pas déraper, elle n'a pas poser sa main sur son arme.

-Joli sur le papier mais encore faut-il faire confiance à la police. Après l'idée de voir à quel point ils font bien leurs boulots je-

Léonard finira par sortir de la pièce, raclant sa gorge pour se faire remarquer.

-Vous faites bien votre boulot monsieur Satsuke mais vous n'êtes pas à même de proposer cela. Et comme vous l'a fait comprendre ce monsieur, il vaut mieux laisser leur frère. Je crois comprendre que l'idée de sortir un scalpel pour examiner les siens semblent plaire à mademoiselle Saëger.

La remarque sembla plaire très moyennement à la jeune femme au vue de sa grimace mais ne rajouta pas un mot, le dénommé Nùmir laissant échapper un "ne va pas chialer Millie, tu l'as bien cherchée".  En tout cas les trois égoutiers se dirigèrent à l'interieur sans prêter le regard, malgré le bref coup d'oeil de Saëger à l'inspecteur.

Pas une seconde à perdre que l'un des hommes se baissa près de l'évacuation d'eau, Léonard Borik ne comprennant d'abord pas le geste. A défaut d'y parvenir les dix premières secondes, il parviendra à récupérer la conserve presque systématiquement. Bizarrement, le garde sera tout pâle.

En montant dans la voiture, là où le jeune homme s'était pris une remarque auparavant, il recevra des félicitations après que la portière ait claquer. Il sortira de sa poche des gants en latex blanc tâché de sang ainsi qu'une balle ensanglantée.

-Je nettoies ça tout de suite monsieur Borik.
-Vous pouvez démarrer. Vous m'avez fait gagner du temps. Ce n'est pas facile à discuter avec eux, le nain n'avait pas tord sur la ligne et surtout, les égoutiers sont plus réputés à régler leurs problèmes eux même que de passer par la police. C'est du quoi?

Il montra une balle. Takeshi reconnaîtra du .223 remington, souvent utiliser pour une carabine. C'est certes large mais ça diminuait le champs de recherche si jamais le groupe devait interroger certaines personnes.

-Je l'ai récupéré dans le ventre, c'est la balle non mortel. Je me suis pressé de la récupéré quand je vous ai entendu parler. Celle dans la tête, je n'ai rien pu récupéré, l'opération aurait été trop longue et ça aurait trop visible.
-Je reconnais la signature sous le conserve, c'est vendu par Nick and Terson, deux frangins spécialisé dans la conserve. D'habitude, c'est la grosse bouffe pour le voyage mais de la graisse comme ça, ils ne doivent pas en vendre des masses.


Dernière édition par Obscurité le Jeu 15 Aoû - 17:02, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 15 Aoû - 14:34

- Vous ne gesticuleriez pas avec moi, ce sera instantané.
Répliqua Takeshi très froid au nain... Mais c'était bien sûr avant qu'ils ne s'identifient comme non hostiles.

Pour la suite, Takeshi secouera la tête à la remarque sur la police.

- Je ne sais pas pour les autres mais vous pouvez me faire confiance à moi. Comme je vous l'ai dit je ne me mettrais pas en travers de votre chemin mais compter pas sur moi pour lâcher l'affaire. Que ce soit celle du sheriff de Los Angeles ou la votre, ce meurtrier rencontrera la justice.
Tout en disant cela, il s'était bien entendu écarté de leur chemin pour les laisser passer, avec néanmoins une grimasse de regret en comprenant que l’égoutière était la sœur de la victime.

Un peu plus tard, une fois dans la voiture, l'analyse de la balle, même écrasée, donna des informations intéressantes à Takeshi :

- 5.56mm OTAN, ou .223 Remington... Ce qui veut dire que l'arme du meurtre est un fusil ou une carabine. Cela dit, ça peut vouloir dire qu'on a affaire à une andouille avec un fusil à vermine comme à un militaire avec un fusil d'assaut perfectionné...
Il reposera ensuite la balle et regardera la graisse. Il la reposera très vite quand on lui donna une adresse.
- Eh bien ne perdons pas de temps et en route.
Joignant le geste à la parole, il débloqua le frein à main et se mit en route pour l'adresse qu'on lui avait désignée.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Sam 7 Sep - 18:11

En montant, il entendra la femme marmonner un "nous il rencontrera Fifi", phrase que Takeshi ne comprit pas, et qu'il ne chercha pas à comprendre...

L'inspecteur rangea la balle dans sa poche et là où le jeune nomade ne semblait guère satisfait, lui laissa échapper un petit sourire.

-Ca veut dire qu'il s'est fait tirer de loin avant de se faire passer à tabac. Continuez sur un kilomètre, vous me déposerez là avec un de mes hommes. Vous allez voir les deux frères. Jorris vous guidera jusque là haut. Moi je vais vérifiez quelques choses à un bar non loin. Là où vous allez, vous n'avez pas besoin de baisser votre froc comme nous venons de le faire.

Ce Jorris, c'est un homme de 25 ans un peu basané, celui qui a reconnu la conserve. Takeshi déposera les deux hommes dans un quartier on ne peut plus désert, selon eux ils n'ont plus qu'un kilomètre à faire dans ce quartier et à voir le réflexe de l'inspecteur à vérifier le chargeur de son SigSauer, il ne semblait un minimum rassuré. De toute façon quelqu'un l'accompagne et peu de chance que les égoutiers s'en prennent à lui malgré les quelques tensions existantes.

Jorris n'est pas un gros parleur, du moins ne parle pas inutilement. Le nomade comprit aussi pourquoi il l'a choisit lui et pas un autre. Ce Jorris, sans être un colosse, arriverait à coller un homme contre le mur de sa taille. Certes rien à voir avec le nain ou l'ogre de tout à l'heure mais autant dire que Takeshi ne perdrait pas son temps à faire un duel de bras de fer avec.

Le bâtiment où sont faites les boites de conserve n'est rien d'autres qu'une ancienne boucherie, se trouvant pile poil en face d'une boutique de tatouage. Les quelques vitrines ont été bien sûr remplacé par des planches mais l'intérieur est le même. En garant le véhicule, il verra un camionnette se faire décharger à l'arrière par deux hommes. Quand à l'intérieur c'est un brun ayant la trentaine qui est derrière le comptoir à jeter de la viande dans une vieille broyeuse rouillés. Rien à voir avec l'idée que l'on pouvait se faire du boucher au vu d'un physique on ne peut plus typique, voir même assez mince. Au moins on sait où est le frangin: pendant qu'il s'occupe au machine, le second se chargent des boulots plus physique. Avec le bruit, il ne voit pas les deux officiers à l'extérieur, qui peuvent rentrer à tout moment où non, si bien sûr ils veulent l'interroger au lieu de jeter un coup d'oeil à l'arrière.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mer 11 Sep - 0:22

Estimant que, en tant qu’apprenti flic, il avait déja fait bien assez de grabuge comme ça, le jeune Takeshi suivit son supérieur sans broncher et le conduisit directement à l'usine susceptible d'avoir empaqueté cette boîte de graisse... C'était certainement un bon début pour remonter jusqu'au vendeur mais quand même, si la chance ne s'en mêlait pas, Takeshi doutait de pouvoir réussir à remonter jusqu'au client. Pour ce qui est de la reconnaissance "discrète", le jeune Takeshi se demanda si ça valait bien le coup d'essayer de la jouer discret et pointa quand même le camion du doigt en interpellant le pseudo-colossse.
- Hep, voulez qu'on aille jeter un œil à ça avant qu'on interroge les gens à l'intérieur? ou bien je garde un œil sur leurs activités. S'ils s’agitent en entendant le mot "police" c'est qu'il y a un soucis.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 14 Oct - 23:35

Après avoir jeter un œil dans la ruelle avant de s'en écarter rapidement, il se dirigea à l'interieur de la boutique.

-S'agiter? Non. Je les vois plus ne pas vouloir donner les noms de leurs clients. Perso, je serais plus d'avis à jouer au gentil flic et méchant flic histoire de brusquer le petit frère et le faire craquer pendant que le grand est occupé ailleurs. Je te laisse les longs discours, je n'ai jamais été bon à ça.

Il est bien loin le fantasme du flic qui poursuit le voyou dans les ruelles. Quoique la stratégie proposée était elle aussi digne d'une mauvaise série policière. Et en regardant Jorris de plus près, il avait le rôle tout à titrer du méchant flic.

Ouvrant la porte, Jorris se dirigea sans même prévenir vers l'une des étagères menant à l'arrière boutique pour faire barrage au cas où la discussion se transformerait en fuite. Il sera tellement discrèt que le jeune homme recula de quelques pas histoire d'avoir à portée de main le couteau de boucher.

-C'est la police, on ne mort pas au dernière nouvelle. On est là dans le cadre d'une enquête.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 15 Oct - 20:15

Takeshi acquiesça : le méchant et le bon flic, il avait beau ne pas avoir vu beaucoup de films dans sa vie, il connaissait la technique. Il s'avança donc vers le bonhomme en compagnie de son collègue et se mit dans la peau de son personnage de gentil, sans pour autant refréner un mouvement réflexe vers son holster quand il vit le jeune homme se rapprocher du couteau (mais il ne termina pas son mouvement pour autant).
- Calmez-vous, nous sommes ici pour vous poser quelques questions rien de plus.
Takeshi jeta un coup d’œil à l'enquêteur confirmé : savoir s'il attaquait direct la question ou si il tournait autours du "pot" avant de rentrer dans le vif du sujet.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Jeu 24 Oct - 21:42

Le jeune homme regarda à tour de rôle la pièce du fond, Jorris puis Takeshi. L'autre policier avait raison sur sa façon de procédé, c'est l'aîné qui s'occupe de ce genre d'affaire, lui n'étant que celui derrière le comptoir pour les petites transactions dans ce genre. Nul doute que cela doit fonctionner de la même façon avec les truands. Le reste de la question était de savoir si il était armé ou non mais tant qu'il comprenait qu'il avait à faire à la police, la situation avait peu de chance de déraper: ce jeune n'a pas dû beaucoup prendre de décisions dans sa vie! Peu de chance que la situation soit la même avec le grand frère!

Il se crispa et malgré l'air détendu, sa voix prouva le contraire suite à un léger baiguement.

-Qu-Qu'est ce que vous voulez savoir?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Ven 25 Oct - 16:44

Le jeune policier qu'était maintenant Takeshi sourit en son fort intérieur d'avoir affaire à un jeune homme qui ne semblait pas disposer à se montrer très farouche. Comme son "tuteur" ne lui donna pas de consignes particulières, Takehsi décida donc d'entrer direct dans le vif du sujet comme ça avait été prévu au départ.
- Nous voulions vous demander si quelqu'un vous a acheté de la graisse animale récemment?
Direct, straight to the point, tous les qualificatifs étaient possibles mais au moins, ils ne tourneraient pas autours du pot.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Ven 1 Nov - 11:03

Le jeune homme ne comprit pas vraiment le sens de la question à voir son air ahuri et sa courte hésitation proche de l'incompréhension.

-Euh je ne sais pas moi, la moitié des chasseurs de la région et même certains cuistots. De la graisse animal, ça sert un peu à tout.

Takeshi est trop vague dans sa question, autant dire qu'il Il sera dorénavant plus à l'aise, chose que Jorris se fera un plaisir de la rabaisser, voulant à tout prix qu'il soit en état de stress puisque la gamelle récupérée sur les lieux du crime fera un bruit monstre sur le comptoir.

-On sait que tu en vends, dis nous plutôt à qui tu as refourguer ça. On n'aime pas trop les mecs qui protège des mecs qui bute des flics pour s'amuser. Ca a tendance à nous rendre chatouilleux.
-Hein comment ça?

Il en rajoute beaucoup, Jorris était très fort pour l'intimidation, voir même pour maltraité les témoins au point que si il n'avait pas été dans la police, ça n'étonnerait pas Takeshi qu'il aurait terminer aux ordres d'un créancier.

-Crois moi, si on repart bredouille, on se fera une joie de tout mettre sans dessus-dessous pour trouver quelques choses.


Dernière édition par Obscurité le Lun 11 Nov - 22:08, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Sam 2 Nov - 0:53

Le jeune Takeshi se tourna vers son collègue en fronçant les sourcils quand il entendit sa menace de tout massacrer. Mais ce "fronçage de sourcils" n’était là que pour la substance et jouer son rôle de bon flic, ce n'était en aucun cas une vraie remontrance envers l'autre policier (il ne se le serait d'ailleurs pas permis).
Reprenant sur un ton plus posé, le jeune homme déclara au magasinier.

- Sans être aussi extrême que mon collègue, sachez qu'un crime a été commis en utilisant un de vos produits. Un crime très grave et que tout aide que vous pouvez nous apporter pour aider à sa résolution sera la bienvenue... Alors qu'au contraire, toute rétention d'informations pourrait avoir des conséquences... Facheuses.
Takeshi  montra ensuite la gamelle du doigt.
- Réfléchissez bien, à qui avez vous vend cet attirail ?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 11 Nov - 22:18

L'homme est sincère puisqu'il commença à déballer tous les types de clients qu'il avait. Par contre Takeshi est belle et bien trop vague dans sa demande et il s'en rendra vite compte devant la liste.

-Je ne sais pas moi! Ca dépends son utilité! La cuisine, la chasse, feu de camps et même pour donner à bouffer aux cochons! Ce que je peux dire, c'est que celle-ci sert en bonne partie pour les leurres et attirer les animaux. Juste que l'on la vend plus cher parce qu'on fait en sorte de la rendre bien hermétique à l'air parce qu'il y a la rayure latéral faites au couteau sur le côté de la boite. Enfin j'veux dire plus que d'autres. De la bouffe mal conservé, ça donne la chiasse et ça empoisonne mais ça ne peut que geindre sur son lit et on peut mettre ça sur le dos du reste de la nourriture. Un chasseur c'est autre chose: si il revient avec une jambe en moins parce qu'une bête l'a repéré à des kilomètres, si ce n'est pas lui qui revient se plaindre avec un fusil, c'est ses collègues!

Si il posait la mauvaise question, au moins il savait dans quel situation cette boite était utilisée.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mer 13 Nov - 9:23

- Tiens tiens...
Dit à voix haute le jeune Takeshi, content d'avoir mis le doigt sur un truc même si ce n'était pas grand chose.
- Quelle est la durée de conservation de ce produit? Est-ce que vous sous rappelez de quelqu'un un peu étrange vous en ayant acheté? Quelqu'un qui avait visiblement autre chose en tête que la chasse?
Histoire d'aider également, Takeshi donna au type face à lui le numéro de série de la boîte qu'ils avaient récupéré non loin de la scène de crime... S'il y en avait un bien sûr. A défaut il lui montrerait carrément la boîte.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Sam 30 Nov - 22:21

Il baissa les yeux à plusieurs reprises sur la conserve. Takeshi a demander la bonne question puisque c'est clairement la spécialité du jeune vendeur. La qualité de la réponse le prouvant aussi.

-Heu... Celle-ci, c'est de la graisse de mauvaise qualité, on se débrouille pour l'enfermer le plus possible, quitte à y laisser des traces de rouilles à l'intérieur. D'ailleurs il y en a aussi de la rouille. Mauvaise odeur aussi, les gecko et autres créatures comestibles ont un palais un minimum raffinés. Là, c'est essentiellement fait pour attirer ceux que l'on appelle les nuisibles et qui boufferaient même de la merde. Je dirais rachnards, rats ou encore quelques mutants réduits à l'état bestiale incapable de chasser une proie dangereuse seule.

Là, ça diminuait sérieusement le nombre de suspects. Il en donna même la réponse.

-Les chasseurs ne prennent que celle là quand ils veulent tester une zone de chasse pour voir quel sont les nuisibles mais ils sont rares. Rognar en achète de temps en temps quand il s'éloigne de la ville. Sinon il y a aussi les égoutiers et quelques récupérateurs qui en prennent pour s'en servir de leurre dans le centre ville.

Un nom même si ça semblait être un chasseur qui traque à l'extérieur. Par contre à voir le haussement de sourcils de Joris, ce dernier était surpris d'entendre parler de Récupérateurs et d'égoutiers et semble avoir compris quelques choses mais préféra garder le silence. Il fit signe de continuer voir même de se dépêcher, son regard s'étant porté dans le couloir. On dirait que le chargement de l'arrière court venait de se terminer à l'instant même.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 3 Déc - 16:26

Takeshi aussi tiqua en entendant parler d'égoutiers mais il garda le silence contrairement à son collègue, ne laissant rien transparaître. Voulant néanmoins explorer toutes les pistes possibles (d'autant que le 5.56 était compatible avec la thèse d'un chasseur), le jeune Takeshi demanda.
- Ce Rognar, c'est un client régulier? Qu'est-ce qu'il fait dans la vie? Pouvez me le décrire?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 8 Déc - 18:12

-Un grand brun, mal rasé et au physique d'ours. Pas pour rien que ses collègues l'appelle l'ours à cause de son manque de sociabilité. Il est chasseur à l'extérieur de la ville, c'est son métier. Et oui c'est un client régulier, qui doit traîner sur le marché à vendre des peaux aux nomades de Torbal quand il est en ville.

Jorris posera quand à lui une autre question.

-Les récupérateurs? Il y en a des réguliers?
-Euh non et c'est des achats c'est au compte goutte et rarement les mêmes visages. Je les verrais je pourrais les reco-

Un homme costaud, faisant facilement la taille du partenaire de Tak, voir même un peu plus large, entra à l'improviste dans la salle. A voir le comportement de ce dernier, il n'aime pas la police, et encore moins quand ça concerne ses clients. Si son frère avait eu la pensée de mettre la main sur la machette près du comptoir. Lui il la prit carrément.

-C'est quoi ses questions sur mes clients? Qu'est ce que vous foutez là? Quand il y a des questions c'est à moi de les poser.

Ce type fait carrément du rentre dedans au partenaire de Takeshi puisqu'il se cala à quelques centimètres du visages de ce dernier. C'était clairement lui qui dirigeait les affaires ici et certainement pas son frère qui était facilement influençable. Ce n'était clairement pas un hasard que Jorris a voulu s'en prendre au maillon faible pendant que l'autre tournait le dos: ça rendait l'interrogatoire plus simple.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 10 Déc - 16:59

Takeshi essaya de se donner une certaine constance face au gros mastodonte face à lui, mais il tenta de se donner une certaine constance malgré tout.
- Du calme monsieur, nous menons une enquête pour assurer la sécurité des citoyens dont vous faites partie. Nous ne sommes venus poser que quelques questions pour nous aider dans cette tâche.
Takeshi se voulait le plus courtois possible cet instant.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum