Reculer pour mieux sauter.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Ven 4 Jan - 18:45

Le moyen de transport de Jin était des plus inconfortables. Et plutôt lent. Mais au moins, ils n'avaient pas à marcher en transportant Cassandra. Le voyage fut long et ennuyeux, rythmé par le choc des racines mouvantes sous le véhicule. Plus le temps avançait, plus Jin suait à grosses gouttes.

Au bout de ce que Karl pouvait estimer 6 heures de voyage, les Sables arrivèrent en vu. Le crépuscule pointait le bout de son nez à l'horizon et la lumière commencer à se dissiper dans le ciel. Pas de phare pour éclairer son chemin, il était temps d'arriver. Jin marqua une pause pour que la ville sombre complétement dans la pénombre nocturne. En effet, arriver sur cet engin n'était pas la meilleure chose en cette période troublée par la magie.

Les quelques personnes que croisèrent le chariot dans les Sables restaient interloqués par le transport mais ne cherchèrent pas plus loin une explication rationnelle. Vapeur d'alcool ou peur de chercher la merde avec le mauvais gars, ils passèrent leurs chemin. Ils s’arrêtèrent devant la petite maison qui abritait le groupe avant leur départ. Elle n'avait pas beaucoup changée. Suarez et Karl s'occupèrent de descendre Cassandra pour l'installer à l'intérieur. Jin "repliait" son véhicule en renvoyant les racines dans le sol.

L'endroit était plongé dans l'ombre. Il fallut attendre que Laura trouve de quoi allumer quelques bougies pour pouvoir installer Cassandra correctement. Des paillasses à même le sol leurs servaient de dortoir. Il y en avait 4. Cassandra fut installée sur celle la plus à droite. Aussi confortablement que possible.

Jin entra en titubant dans la pièce. Visiblement exténué, il se jeta sur une paillasse pour se reposer. Suarez s'installa à la table et Laura prenait soin de Cassandra.

"La journée a été dure. Il va falloir nous reposer pour cette nuit."

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Ven 4 Jan - 20:05

Finalement de retour aux Sables, et tous en un seul morceau de plus, du moins presque. L'état de Cassandra n'avait pas manqué d'inquiéter Karl qui avait surtout passé le temps à la surveiller et s'assurer qu'elle ne se blesse pas plutôt qu'à se demander comment ce chariot avançait. Il n'y avait pas à dire cependant, il s'agissait là d'un moyen de transport bien étrange. Les paroles de Cassandra par rapport à cette ombre l'avait laissé pensif de plus. Que le temps et l'espace n'ait aucune signification pour cette chose, ça ne venait pas vraiment le rassurer il fallait avouer. Allait-elle revenir dans un millénaire? Un siècle? Une année? La semaine prochaine? Ça ne venait au contraire qu'ajouter un paramètre d'inconnu qui apportait malaise et même peur d'une certaine façon. Il s'agissait d'un terrain nouveau dans lequel il mettait le pied où tout ne pouvait pas se régler d'une balle bien placée.

Au moins tout cela était enfin terminé. Karl aida à transporter Cassandra qui ne pouvait manifestement plus marcher de retour dans la maison dans laquelle il avait rencontré le groupe. Après l'avoir déposée avec le plus de soins possible, il se laissa s'effondrer à son tour dans la chaise la plus proche. Cela faisait quatre lits, alors de ce qu'il en pensait, soit il allait devoir trouver un autre endroit pour dormir, soit ce sera sur le sol plutôt. Il se passa la main dans les cheveux et se pencha vers l'avant. Peu importe ce qu'ils en diraient, toute cette affaire se trouvait plus près de l'échec à son avis. Cassandra, tout comme Laura, avaient bien faillit mourir, et il n'arriverait pas à s'enlever de la tête que c'était en partie sa faute. Peut-être les choses se seraient passées autrement s'il n'avait pas été aussi inutile face à cette sorcière. Pire encore, elle avait manqué une occasion en or afin de l'aider. Ce n'était pas tant le fait qu'elle l'ait aidé qui le mettait en colère, mais plutôt le fait qu'il en ait eu besoin lui-même. Malgré la dureté du ton qu'il avait employé avant qu'il ne parte, ce n'était qu'envers lui-même qu'il était véritablement en colère. Il soupira pour éloigner toutes ces idées noires, ne serait-ce que temporairement.

-Je suis d'accord. Vous n'auriez pas une douche fonctionnelle sinon? Je suis pas du genre coquet, mais disons que je pourrais me passer de l'odeur d'urine...

C'était à se demander s'ils en avaient vraiment pour être honnête. Vu comment les lieux étaient installés, ils ne venaient pas d'ici, ni ne comptaient y rester longtemps. Si leurs lits ressemblaient à cela, alors le reste des installations ne devaient pas tenir du quatre étoiles, même si plus rien ne le serait de nos jours. Évacuer les tensions de la journée avec un peu d'eau chaude semblait une bonne idée. Sortir ce soir ne l'intéressait pas vraiment, surtout avec ce corps. La dernière chose dont il avait besoin, ce serait de s'attirer des ennuis après avoir cassé la mâchoire d'un homme ivre.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Dim 13 Jan - 21:14

Suarez se releva pour se diriger vers une cantine en sale état. Il en sortit des vivres qu'il posa sur la table. Une vieille bouteille d'eau en plastique pleine, des fruits séchés, de la viande fumée à la fine odeur boisée, et un bloc rougeâtre qui se révélait être un fromage enrobé de cire.

"Tiens, mange si tu as faim. Je pense que ça fait tous un moment qu'on ne s'est pas correctement nourri."


A l'aide d'un couteau de poche, il entama la cire du fromage, puis le fromage lui même pour se tailler une bonne tranche, qu'il accompagna d'une lamelle de viande séchée. Il croqua dedans vigoureusement. Il se leva et désigna la porte de la bâtisse.

"Il faut faire le tour pour se laver. Il y a une bassine en métal derrière la maison qui contient l'eau de lavage. C'est de l'eau de pluie en gros qu'on utilise et réutilise quand il pleut pas assez. Comme c'est le cas la plupart du temps. "


Il se dirigea vers une malle en bois mal construite, l'ouvrit et plongea la main dedans, toujours en mâchouillant. Il en sortit un bloc compact gris de la taille d'un poing.

"Tiens, voila du savon. Ça te décrassera un peu. Le laisse pas dehors et remet le couvercle sur la bassine. Et puis... Fais gaffes aux voyeurs. Il fait nuit, mais "ton Matos" pourrait attirer l'attention. Allez, bonne "douche".

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mar 15 Jan - 3:30

-Hm, non merci, je n'ai pas vraiment faim.

Quand Karl se fit demander s'il voulait manger un morceau, il déclina poliment. Il n'arrivait toujours pas à s'enlever l'impression qu'il n'avait pas réellement sa place ici, qu'il n'était que le nouveau qui faisait un peu tache. C'était ce pourquoi il avait refusé de manger avec eux alors qu'il avait bel et bien l'estomac dans les talons. Il n'aurait qu'à le faire une fois qu'ils se seront servis, s'il restera quoique ce soit, auquel cas il y avait bien des endroits en ville où il pourrait juste manger, quoiqu'une nouvelle paire de pantalons serait peut-être nécessaire après celle qui a partiellement brûlé à Pandore, ou au moins les laver avant de penser à les rafistoler.

Il attrapa la brique de savon, et afficha une petite grimace quand il mentionna de faire attention d'éviter de montrer la «marchandise». Il était plutôt confiant du fait qu'il savait se défendre face à un éventuel agresseur, et franchement, sans être exhibitionniste, il n'était pas des plus pudiques non plus. N'empêche qu'il ne voulait pas réellement devoir tomber dans ce genre de situation en premier lieu. Il prendra note de la mise en garde, bien qu'il s'en doutait un peu.

-Ouais, vu comment tu regardais alors que tu sais que je suis un homme, autant être prudent.

À la blague, mais il allait sans dire que si une personne qui savait bien louchait dessus, alors autant se faire discret en effet. Quoique bien qu'en y repensant, juste pour l'effet de surprise ce serait presque amusant de cause une petite frousse à un voyeur. Par contre il ne ferait pas exprès et ferait bien attention de bien regarder autour avant de se servir des «douches». Même si c'était loin d'être le luxe, il avait tout de même vu pire.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Mar 15 Jan - 8:56

"Haha, j'ai une autre définition d'être un homme."

Amusé par la répartie de Karl, Suarez retourna tranquillement à son repas quand Karl passa la porte d'entrée. Le fait de ne pas partager le repas n'était pas choquant en soit, dans la mesure ou Suarez était le seul à manger. Il y aurait surement des restes. Peut être que le groupe n'avait pas l'habitude de manger "en famille", se contentant de se nourrir au fur et à mesure de la journée.

L'absence de matériel de cuisine prouvait qu'ils avaient l'habitude de ne manger que le genre de ration alimentaire que consommait Suarez. Les viandes, fruits séchés et fromages étaient assez communs dans les repas locaux. C'était le meilleur moyen de conservation dans la région et le plus facile à mettre en place. Il suffisait de se servir du soleil pour cela et d'un peu de connaissance. Karl se rappelait ses cours d'instruction en survie à l'armée. C'était loin, mais les conseils basiques qui y étaient prodigués étaient essentiels. Et ils les avaient bien retenus.

Dans l'après guerre, les gens avaient dû se débrouiller et retrouver des techniques simples et efficaces pour vivre correctement. Un peu d'ingéniosité et de bonne volonté pour élever le niveau de vie de milliers de personnes dans la région mais personne ne s'en donnait la peine.

Karl fit le tour de la maison rudimentaire assez rapidement. Derrière se trouvait une cour assez grande qui semblait commune à plusieurs bâtisse. Au centre, une palissade de bois formant un carré protégeait du regard les toilettes communes. L'odeur suffisait à ne pas vérifier de ses propres yeux. Karl pouvait deviner que de jour, une horde de mouche devait roder autour de la palissade.

Contre le mur de la maison, une autre palissade de bois, très sommaire protégeait du regard le coin "douche". Il trouva la bassine sans mal. Il souleva le couvercle. De nuit, il était difficile de distinguer la propreté de l'eau. Il se demanda comment il était possible de récupérer l'eau de pluie avec un couvercle.

Pas vraiment le temps de faire la fine bouche. C'était mieux que rien. Karl entreprit de se déshabiller, entama sa toilette. Il passa un coup sur ses vêtements en sale état. Il s'essuya tant bien que mal avec l'un de ses vêtements et se contenta de remettre ses sous vêtements pour laisser sécher le reste. Mieux valait ne pas être pudique dans ce nouveau monde.
Il ne subit pas la pression d'un voyeur. La nuit n'aidant pas, les voyeurs ne devaient pas être de sorti. Un ivrogne émit un sifflement salace lorsqu'il rentra dans la maison.

Suarez et Laura étaient à la table. Suarez étudiait une carte de la région et Laura écrivait dans un livre manuscrit qu'elle semblait avoir rempli elle même depuis plusieurs année. Elle leva la tête vers Karl.

"Tu peux faire sécher tes fringues dans le fond de la salle. Regarde dans la pile de linge, tu trouveras peut être quelques frusques qui n’iront. Pas la peine de demander à qui tu l’empreinte, on partage tous les vêtements. Prends ce qui est à ta taille."

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Jeu 24 Jan - 11:30

Vu les installations, il était difficile à croire qu'ils n'étaient pas parvenus à se trouver mieux, surtout quand on pensait à quel point la majorité d'entre eux étaient versés dans la magie ou toutes ces disciplines du genre. Il y avait de quoi penser qu'ils ne s'étaient installés ici que récemment après avoir entendu parler de ce qui était arrivé aux Sables, soit ils avaient tout simplement perdu leur demeure comme beaucoup d'autres ici. La question commençait à se faire de plus en plus insistante dans sa tête, ça lui occupait l'esprit alors qu'il était occupé à se laver plutôt qu'à se mettre à constamment redouter l'arrivée soudaine d'un voyeur, ou pire. Seul problème en rentrant, c'est qu'il avait un sous-vêtement pour couvrir le bas, mais pas le haut. Autant dire qu'il se grouilla pour rentrer tout en couvrant la marchandise comme il pouvait avec les vêtements qu'il traînait, ne serait-ce que pour éviter de se faire interpeller. Ça ne l'empêcha pas de se libérer une main juste avant de rentrer pour faire un doigt d'honneur par-dessus son épaule en direction du sifflement qu'il reçut.

Il poussa un soupir quand il arriva à l'intérieur. Vu le voisinage, ils ne devaient songer qu'à s'en servir lorsque c'était vraiment nécessaire, ou alors en venir aux serviettes tout simplement. Il ne serait pas surprit que l'un d'eux vienne ensuite lui dire qu'ils avaient bel et bien quelque chose pour ça à l'intérieur, vu comment ils avaient l'air d'apprécier de se payer sa gueule tour à tour. Dans un sens, c'était sans doute bon signe qu'ils se sentent assez en confiance pour faire des blagues et autres trucs du genre. Ça ou alors ils le prenaient pour trop con pour se douter de quelque chose, voire les deux. En rentrant voir les autres, il n'avait pu dire mot que Laura lui conseilla de trouver quelque chose à mettre. Pas trop une mauvaise idée, parce que se balader avec la moitié des parties intimes à l'air, ça avait de quoi jeter un froid dans une conversation. Il se dirigea vers le tas de vêtements qu'elle pointa sans piper mot en quête de quelque chose à mettre donc. Trouver quelque chose à sa taille s'annoncerait un peu compliqué, surtout qu'elle avait changé de façon plutôt significative sa taille. Il évita tout de même un peu tout ce qui avait l'air féminin, autant prendre un chandail ou camisole un peu ample. Il tritura un peu plus pour ce qui était d'un pantalon qui ne glisserait pas à la première occasion ou le ferait se sentir trop serré.

Quand il sera enfin satisfait d'avoir quelque chose qui lui allait, il déposa ses vêtements encore humides et jeta un coup d'oeil là où reposait Cassandra. Il faisait confiance à Laura pour ce qui était de la remettre sur pied, mais la question demeurait combien de temps cela prendrait exactement. De ce qu'il avait compris, la magie qu'elle utilisait lui permettait d'en prendre pas mal. Quand on les comparaient tous les deux, on pouvait presque dire qu'ils étaient semblables, surtout avec leur longévité étendue à tous les deux. Ça faisait drôle de penser que lui voyait son état comme une malédiction, et elle avait probablement dédié des années, si ce n'était des décennies à obtenir ces traits. Le fait d'y être forcé changeait sans doute beaucoup de choses, ou d'être un véritable drone pendant une majeure partie de ce temps.

Il chassa finalement ces pensées un peu noires et alla prendre place avec les autres assis à la table. Il jeta un coup d'oeil rapide sur ce que Laura était en train d'écrire au passage, mais ne s'attarda pas trop pour être en mesure de savoir ce qu'elle écrivait. Des recettes peut-être, elle faisait des potions et autres étrangetés du genre après tout, ou alors peut-être avait-elle une fibre artistique. De son côté, quelque chose de beaucoup plus simple: constater l'étendu des dégâts sur sa fidèle M1. Si jamais il avait à la remplacer, autant dire que ça lui ferait très mal. Il plaçait une certaine valeur sentimentale envers cette arme qui était presque une relique à présent. Il procéda à démonter l'arme pour en inspecter les pièces qui avaient pu être touchées. Il s'arrêta à mi-chemin pour lever les yeux vers Laura. C'était peut-être un peu tôt pour demander, mais il voulait bien savoir.

-Alors, comment est-ce que Cassandra s'en remettra? Pour être honnête, j'ai eu sacrément peur qu'on la perde là-bas. Elle aura beau m'avoir prouvé qu'elle est tenace la jeune, mais n'empêche que c'est quand même le genre de blessures qui te valent au mieux la chaise roulante.

Il en savait bien quelque chose là-dessus, lui qui avait passé un bon bout de temps cloué dans un fauteuil roulant lui-même. Peut-être se montrait-il un peu trop intrusif dans sa question, mais il ne se sentirait pas mieux avant d'avoir une réponse satisfaisante, tant qu'elle était sincère.

-Sinon, qu'est-ce que tu écris au juste si c'est pas trop indiscret? Je voudrais pas être pessimiste, mais il y a peu de gens de nos jours qui ont la lecture comme passion.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Jeu 31 Jan - 22:24

Karl se trouva une série de fringues unisexe qui lui allait assez bien. Il n'y avait pas de miroir pour se juger donc tant qu'il était couvert, ça lui allait. En plus, il ne perdait pas son pantalon si facilement. Un vrai miracle. Après avoir étendu ses vêtements, il s'installa à la table pour rafistoler son vieux M1. Pas besoin d'être un expert pour juger de l'étendu des dégâts. L'ensemble du mécanisme semblait encore bon et l'arme n'avait pas trop souffert dans son ensemble. Mais le canon était sévèrement bosselé. En d'autres termes, tirer avec cette arme serait comme tirer avec un bâton de dynamite. ça n'irait pas bien loin et au final, seul le tireur serait blessé. Voir tuer. Il faudrait remplacer ou reformer le canon mais pour cela, il faudrait une sacré pair d'outils. Exactement ce qu'il n'avait pas sous la main.

Nettoyant mécaniquement son arme, il posa ses questions à Laura qui répondit tout en continuant à noter dans son carnet.


"Oui, elle se remettra. Quant à savoir combien de temps, il est trop tôt pour le dire. Ses talents lui permettent de récupérer de blessures très graves. Et mes potions l'aideront à récupérer ses forces. Mais cela prendra quelques jours, voir quelques semaines. La chance qu'elle a eut, c'est que sa colonne vertébrale est sectionnée en dessous des ses "nouveaux bras". C'est important dans le cadre de la magie car elle peut toujours effectuer la gestuelle pour pratiquer ses sorts de transmutation. En d'autres termes, elle va bientôt pouvoir reconstruire son corps comme avant ses blessures. Bien sûr, c'est assez délicat. Comme si un chirurgien pouvait s'opérer tout seul. Ce n'est ni facile, ni recommandé. Et très douloureux je crois. Mais les transmutateurs ne sentent plus vraiment la douleur comme le commun des mortels. "

Elle passa à la deuxième question sur son carnet.

"C'est mon carnet de recette. Rien de bien spectaculaire. C'est un peu ma bible. Je concocte une nouvelle formule pour aider Cassandra dans sa convalescence. L'alchimie est un art qui est souvent considéré comme secondaire mais c'est en réalité l'un des plus puissants car il tire sa force de la nature. Retiens bien ça, Karl !
J'espère que tu n'es pas trop pressé de retrouver ton corps de jeune homme ! "

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Sam 2 Fév - 11:38

Après inspection, les dégâts à l'arme étaient moins importants qu'il aurait pu le croire donc. Certes, le canon était fichu, mais c'était de loin beaucoup plus facile à remplacer que tout le mécanisme. Le métal une fois qu'il était tordu et bossé devenait très difficile à réparer une fois dans cet état, surtout quand la pièce en question était plus complexe qu'une simple feuille. Pour le débosseler, il aurait malheureusement besoin d'outils qu'il n'avait pas sous la main en ce moment. De là, deux options s'offraient à lui. Soit il pourrait se procurer les outils en question, soit il aurait à s'acheter un nouveau canon pour remplacer l'ancien hors service. Il soupira pour chacune de ces options, car elles allaient lui coûter. Sans vouloir faire de mauvais jeux de mots, les prix pour les armes et à peu près tout ce qui s'y rattachent avaient dû flamber après ce qui est arrivé ici. Tout le monde devait vouloir sa propre arme et les accessoires qui viennent avec depuis, sans parler des armes qu'ils donnaient carrément aux mercenaires qu'ils recrutaient.

Il y avait au moins une bonne nouvelle en cette soirée, et c'était celle que Cassandra se porterait mieux s'il en croyait les dires de Laura. Cela lui enlevait un très grand poids de sur ses épaules, bien qu'il n'en était toujours pas complètement débarrassé. Évidemment qu'il se sentait toujours coupable pour ce qui lui était arrivé puisque c'était sa propre prise de risques stupide qui avait causé cette situation pour commencer. S'ils avaient le temps de se le permettre par contre, probable qu'elle serait très bien capable d'arranger le canon de son arme une fois qu'elle se sera complètement remise. Lui demander d'utiliser ses pouvoirs sur autre chose que son propre rétablissement relèverait de la stupidité pure après tout.

-Je vois. C'est génial de savoir donc qu'elle se portera mieux. Je ne crois pas être en mesure de d'être terriblement utile à ça j'en ai peur, sauf peut-être si tu as à tirer un ingrédient spécial de la carcasse d'un Griffemort ou quelque chose du genre... S'il y a quoique ce soit que je peux faire pour l'aider à se remettre, je ne serai pas contre. C'est la moindre des choses après tout, surtout que c'est un peu de ma faute si elle se trouve dans cet état en premier lieu.

Il grimaça un peu en arrivant à l'autre sujet, celui de sa nouvelle apparence. Évidemment, il n'était pas vraiment confortable avec tout ça, peu importe à quel point elle tenterait de le rassurer. S'il n'était pas du genre à avoir peur pour sa masculinité, ça restait une situation très difficile à s'habituer, voire à accepter. Sans doute voulait-elle alléger un peu cette situation de son ton, mais il lui resterait toujours une sensation plus qu'étrange face à tout ça. Le plus tôt sera le mieux. Malheureusement, c'était un peu hors de question pour le moment du fait que Cassandra avait le plus urgent besoin de se remettre avant tout.

-Ouais... Mon corps de jeune homme... Disons que, aussi formateur que puisse être cette expérience, je ne partage pas vraiment votre enthousiasme face à tout ça. Je risque pas de tenter quelque chose de radical, mais je ne compte pas trop m'éterniser à garder ce corps si possible. Sérieusement, ces... Dirigeables... Me causeront sûrement plus de courbatures que de courir avec un sac à dos rempli de pierres. Bon, je t'ai assez fait perdre ton temps pour ce soir je crois, je ferais peut-être mieux de trouver un coin pour récupérer. Vous en faites pas pour le lit manquant, j'aurai vu bien pire comme conditions pour dormir.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Mar 5 Fév - 22:23

Laura releva avec intérêt la proposition de Karl d'aller lui chercher des ingrédients. Elle ferma son livre de recette brusquement. Elle regardait le plafond comme s'il pouvait répondre à ses réflexion. Elle reposa ses yeux sur Karl avant de répondre.

"Oui. Tu pourrais avoir un rôle à jouer dans la guérison de Cassandra. Elle finira par guérir mais il existe des moyens d'accélérer le processus. Certains artefacts permettent d'obtenir des résultats prodigieux. Bien sûr, il nous faudrait sans doute plus de temps pour les trouver que Cassandra n'en aurait besoin pour se régénérer. Mais effectivement, sans aller si loin, tu serais bien utile pour aller me chercher quelques ingrédients rares. Il faut que je réfléchisse à mes recettes d'abord."

Ne te sens pas trop coupable. Je ne pense que pas que ce soit ta faute qu'elle en soit la. Après tout, chasseur de prime spécialisé dans les gens pratiquant l'Art... Mourir est la moindre des choses que l'on puisse attendre. Quelle drôle d'idée de t'être embarquée avec nous !
Dit elle avec un clin d’œil.

Lorsque Karl évoqua le deuxième sujet, elle ne put s'empêcher de rire. La tête de Karl devait être belle à voir. Elle se calma plus par politesse que par lassitude.

"Bienvenue dans la dure réalité du monde féminin mon cher Karl. Mais tu sais, des tas de jeunes filles tueraient pour avoir tes "dirigeables" ! Tu ne te rends pas compte qu'elle chance tu as." Ajouta-t-elle avec un sourire malicieux.

Finalement, elle se fendit d'une remarque obligeante.

Cassandra te redonnera ta forme d'origine des qu'elle aura récupéré assez de force, ne t'inquiète pas. Et si ce n'est pas le cas, on ira te chercher un de ces artefacts dont je te parlais tout à l'heure. L'avantage de la magie, c'est qu'il y a toujours une solution !

Sur cette conclusion, Karl se trouva une place pour la nuit. La journée avait été longue et son nouveau corps semblait fatiguer plus vite que l'ancien. Une raison de plus pour aller paisiblement se coucher.

Son sommeil fut lourd et sans rêve. Peut être que le démon avait trop puisé dans son subconscient pour lui laisser de quoi rêver. Laura l'invita à table pour prendre le petit déjeuner. Des œufs, du riz et des fruits à l'allure louche. Et un grand verre d'eau.

"Tu sais, j'ai travaillé sur une recette qui pourrait l'aider. Il me faut des ingrédients que je n'ai pas ici et je ne peux pas vraiment la quitter. Donc tu vas avoir l'occasion d'aider. Il va falloir que tu rejoignes Sanitaville. Il y a la bas un herboriste qui pourra me fournir de ce dont j'ai besoin. "

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Sam 9 Fév - 6:09

Les blagues et commentaires de Laura, Karl n'y avait pas trop prêté attention. Du moins, il n'y avait pas prit offense. Il se rendait compte que c'était surtout afin d'alléger un peu la situation. Il y eut tout de même quelque chose de bien qui avait découlé de cet échange. Tout d'abord, il pourrait faire quelque chose afin d'accélérer la guérison de Cassandra. L'entendre dire que ce n'était pas vraiment sa faute ne l'avait pas réellement convaincu tout d'abord, mais elle marquait un point quand elle dit qu'il s'agissait d'un métier dangereux. Tout le monde ici avait une bonne idée des risques encourus, et Karl découvrait très vite les dangers d'une sorcière. Plus il y pensait, et plus il allait probablement revoir sa position sur le fait de la capturer vivante à tout prix. Il se recula sur sa chaise, un peu pensif. C'était un ennemi contre lequel il n'avait pas le luxe de ce genre d'idéalisme. Il avait affaire à une personne qui savait invoquer des monstres, et qui maîtrisait vraisemblablement une magie fort destructrice. De plus, il y avait toujours le risque qu'elle revienne aux Sables afin de "terminer le travail" pour reprendre ses mots. La situation devenait de plus en plus tendue.

Difficile de dire si la nuit de sommeil qui suivit avait été revigorante ou pénible. Le fait de ne pas avoir de rêves était probablement une bonne chose vu ce qu'il avait expérimenté avec l'ombre aux ordres de la sorcière. Il était resté un peu à l'écart des autres, bien que toujours dans la même pièce et s'était assoupi adossé au mur en position assise. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus confortable, mais c'était déjà un peu mieux que d'être couché directement sur le sol. Il avait le dos légèrement courbaturé, mais rien qui semblerait lui rester pour la journée. Il ne rechigna pas quand Laura l'invita à prendre place à table pour déjeuner. Il ne manqua pas de remercier du repas et attaqua. Il n'avait pas mangé la soirée dernière, alors il avait un peu trop l'estomac dans les talons pour se montrer difficile envers les fruits étranges, surtout qu'il n'a jamais été fin gourmet. C'était quand même dur à dire ce qui est pire entre la nourriture anglaise et celle des Terres Désolées d'ailleurs. Il releva la tête quand Laura mentionna Sanitaville, visiblement étonné qu'elle mentionne cette ville. Il déglutit en vitesse pour éviter de parler la bouche pleine.

-Sanitaville tu dis? Je crois que je préférerais presque chasser le Griffemort tout compte fait. J'ai un peu de mal à t'imaginer traîner dans ce genre d'endroit je dois dire. Peu importe, c'est quoi le nom de cet herboriste, et comment je peux le trouver? Quoique ce soit dont je devrais me méfier sinon?

Il reprit son repas tout en pensant à ce qu'elle venait de dire. Il avait beau essayer de s'imaginer de son mieux, il n'arrivait absolument pas à imaginer une personne comme Laura se rendre à Sanitaville. Évidemment, la réputation de cette ville, s'il était juste d'appeler ça une ville et non un asile géant, ce n'était pas le genre d'endroit où les gens sains et bien portants sont avisés de visiter. En même temps, Karl lui-même n'était pas le meilleur exemple à ce niveau, surtout vu comment il avait perdu les pédales face à cette Rachel. Malgré tous les efforts des gens de l'époque, il restait tout de même un mutant modifié afin d'être une arme, et pour autant que ça lui aura été utile, il craignait cette partie de lui, et un endroit comme Sanitaville n'allait sûrement pas apaiser ce côté de lui il en avait bien peur. Malgré tout, ce n'était pas le moment de se défiler pour si peu. Il prit une gorgée d'eau pour faire descendre le repas et reprit.

-Je vais d'abord passer au bazar pour voir si je pourrais pas rafistoler mon fusil. Je me sens un peu à poil sans mon arme si je puis dire. Faudra voir après pour un moyen de transport. Je doute que des caravanes passent par là depuis que les Skullz ont dû commencer à s'exciter à nouveau, et c'est pas exactement la porte à côté. J'avais un peu l'habitude de voyager à pied, profiter de la route, mais je crois pas qu'on puisse se permettre de perdre du temps comme ça.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Mer 13 Fév - 22:05

Laura sembla amusée par la réaction de Karl au nom de Sanitaville. Elle tenta d'éclairer un peu sa lanterne.

"Allons, allons. Sanitaville à mauvaise réputation mais ce n'est pas une communauté si terrible. Après tout, s'ils étaient tous fous, la ville aurait sans doute disparut depuis bien longtemps. Il faut un minimum de bon sens pour survivre. Et puis regarde les cannibales de Pandore... J'appelle pas ça des gens sains d'esprits. Au contraire, Sanitaville abritent beaucoup de gens spéciaux, qui ont besoin d'être un peu à part de ce monde. Une mauvaise réputation, c'est bien plus efficace que des barricades et des fusils pour repousser les gens."

Suarez se méla à la conversation d'un ton sarcastique qu'il accompagna d'un sage conseil.

"Ils sont quand même bien barrés pour la plupart. Si tu veux un bon conseil, tu y vas et tu t'en retournes aussi rapidement. C'est pas une ville touristique de toute manière !"

"Un peu d'ouverture d'esprit voyons !"

Envoyer Karl à Sanitaville semblait les amuser grandement. Suarez répliqua sur les caravanes.

"Des caravanes ? Si, il doit y en avoir. Même des mecs avec le cerveau à l'envers ont des choses à revendre et à acheter. Les skullz n'arrêtent pas les caravaniers. Ils engagent juste plus de garde et augmentent les prix à l'arrivée. Il faudrait voir le gars du comptoir des nomades. Il fait du commerce avec tout le monde lui.
Donc ouais, ce serait bien que tu fasses réparer ton fusil. "


"Oui. Ce sera pas facile de trouver quelqu'un pour te prendre en stop, c'est sûr. L'herboriste est un troll du nom de Ore Sith Reb. Un fin connaisseur des plantes et un érudit dans bien des sens. "

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Jeu 14 Fév - 18:42

-"Le génie nage dans les mêmes eaux où la folie se noie." Je n'ai pas de doute que cette ville abrite des gens de génie, ce sont les autres que je redoute. De toutes façons, c'est dans l'intérêt de personne que j'y joue les touristes.

Herboristes et alchimistes devaient un peu aller main dans la main en un sens. Peut-être était-elle même allée là-bas dans ce cas, ou y aurait-elle même vécu. À sa connaissance, si peu de gens allaient se rendre à Sanitaville, peu de gens en sortaient. Il fallait se rendre à l'évidence que leur réputation était leur meilleure défense contre le monde extérieur, autant que le fait que Pandore ne soit habitée que de femmes attire les problèmes. Il se lèvera pour mettre son fusil en bandoulière. Il traversa la pièce pour aller fouiller dans ses affaires pour en sortir un carnet noir. Il prit soin de le mettre à une page blanche avant de le déposer sur la table.

-D'accord, j'irai alors. Autant écrire ce dont j'aurai besoin là-dessus. La dernière chose dont on a besoin, ce serait que je me trompe d'ingrédients après tout.

En effet ce serait bien bête. Ajouter le nom du troll ne serait pas une mauvaise idée non plus, comme ils n'étaient pas bien communs non plus. Ça éviterait des situations gênantes. La suite des choses serait plutôt mondaines. Karl renfila sa chemise de treillis noir sans pour autant le refermer. Cela venait au moins le couvrir un peu plus qu'une camisole. Il salua tous les deux et prit la sortie pour se diriger en direction du bazar. À peu près tout se passait là-bas de toutes façons, que ce soit le commerce ou l'organisation des caravanes.

(HRP: Un peu court j'en conviens, mais c'est la "paperasse" en attendant l'action, hein?)
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Dim 17 Fév - 20:53

(((HRPIl n'y a pas de minimum requis de ligne. Certaines situations "de paperasses" sont peu inspirantes. Une transition nécessaire néanmoins la vie n'étant pas une suite de roulé boulé et fusillade en tous genres ^^. Tu en conviendras, mon cher Karl.)))

"Bien. Écoute bien Karl. Il me faut 3 doses de camomille, 1 dose de ciguë, 1 dose de lierre terrestre, et surtout une racine de mandragore. Lorsque tu le verras, donne lui cette pierre. Il la prendra comme paiement et ne devrais rien te demander d'autre. Normalement. Ho. Et prends donc cette bouteille aussi. Ça lui fera plaisir. Toujours soigner ses relations. "


Laura sortit de sa sacoche une pierre et une fiole. La fiole contenait un liquide ambré. Assez sombre. Ressemblant fortement à un vieil alcool. La pierre semblait être une pierre grise normale de prime abord. Mais lorsque Karl la prit dans sa main, elle semblait chaude. Presque brulante. Pourtant cette sensation semblait illusoire car lorsqu'il la passa dans son autre main, aucune trace de forte chaleur ou de brulure sur sa peau. Phénomène étrange, car dans sa main gauche, la sensation semblait être une forte sensation de froid. Cette pierre n'était certainement pas un simple caillou. Devant le regard interrogateur de Karl, elle anticipa la question.

"C'est une pierre de fluctuation. Très utilisé par les alchimistes. Ça permet de mieux comprendre le mouvement des fluides dans les objets inertes. Mais je t’égare peut être un peu."

Lorsqu'il eut fini de noter et prit la porte, Karl se retrouva de nouveau seul avec lui même, dans ce nouveau corps, attirant anormalement les regards des hommes et des autres femmes. Si c'était ça être une femme, ça ne devait pas être la joie tous les jours.

Il prit la route du bazar, tentant d'ignorer les regards.

Il était encore tôt dans la journée mais la ville était déjà bien active. Les constructeurs s'attelaient à leurs tâches de construction et les marchands taillaient déjà le bout de gras, échangeant nourritures, objets, armes, humains, etc. Karl se fraya un chemin à travers la foule à la recherche d'un vendeur de pièce ou d'un armurier. Il finit par tomber sur une échoppe semblant correspondre à ses critères. Un nain à l'air grognon astiqués minutieusement de vieux fusils.

"Ouais, qu'est-ce que je peux faire pour la demoiselle ? Toucher pas aux armes, ça peut être dangereux. Les femmes sont pas très adroites avec ce genre d'engins."


_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mer 20 Fév - 10:23

L'ex-militaire nota tous les ingrédients qu'avait mentionné Laura sans vraiment se poser de questions. La camomille le rendait quelque peu perplexe, mais il ne doutait pas vraiment de ses capacités après avoir vu l'une de ses potions refermer presque instantanément une plaie tout juste sous ses yeux. Quand il se saisit de la pierre par contre, il tressaillit plus ou moins violemment en se rendant compte qu'elle était chaude. Il la passa dans son autre main par réflexe, comme l'on faisait quand on voulait tenir un objet encore brûlant. Il se trouvait encore plus largué, quoiqu'intéressé quand elle devint vite très froide dans son autre main. Les explications de Laura étaient venues éclairer quelque peu sa lanterne, mais c'était tout juste pour dire. À en croire ses paroles, cette chose réagissait aux fluides, il avait au moins assez entendu parler de ces fluides pour savoir que c'était une sorte d'énergie qui se trouvait un peu partout, et ses connaissances s'arrêtaient là. Si on lui demandait, il trouvait que cela ressemblait un peu à de l'animisme quant à lui, mais qu'en savait-il vraiment?

Le fait d'être regardé de la sorte par tout le monde le mettait affreusement à cran. On devait sans doute s'y habituer éventuellement, mais autant dire qu'il se trouvait très inconfortable face à la situation. À Pandore, ce n'était pas vraiment un problème, ni quand ce n'était qu'une ou deux personnes à la fois, mais maintenant... Il chercha un moment pour enfin trouver quelque chose qui correspondait un peu à ses critères. On pouvait trouver d'absolument tout ce que l'on voulait ici, quitte à devoir chercher un peu.

C'était une chance qu'il avait ce cache-nez pour venir cacher son visage quand il montra les dents sous le tissus face à l'attitude du nain. De toute évidence, ce ne devait pas être quelque chose qu'une femme mercenaire ou près de cette profession ait affaire à ce genre de situation. On aurait cru que le gilet pare-balles, le treillis et le fusil en bandoulière donneraient l'impression qu'il savait au moins un petit quelque chose sur les armes, mais il fallait le rappeler à certains on dirait. Il déposa son fusil d'épaule à sa vue sans doute tout aussi vieux que les armes dont il s'occupait sinon plus encore.

-Si vous voulez pas de l'argent de la demoiselle, alors elle peut toujours aller voir ailleurs. Si jamais vous êtes plus disposé à faire affaires, alors j'aurais bien besoin d'un autre canon pour cette arme, histoire qu'elle ne m'explose pas dans la figure quand j'essaierai de tirer mes prochains bandits avec. En parlant de tirer sur quelque chose, si vous avez des munitions à vendre aussi, je pourrais avoir besoin d'un peu de neuf et cinq cinquante-six millimètres.

Son oeil dévia sur les armes qu'il avait en sa possession. Avec le peu qu'il avait sur lui, il n'avait pas vraiment d'espoirs de trouver une perle rare qu'il pourrait s'offrir, mais on pouvait toujours rêver un peu. Il avait déjà pensé à quelques grenades à tige, mais transporter des explosifs plus ou moins stables n'a jamais été la plus sûre des idées à bien y penser. Dans tous les cas, il avait suffisamment confiance en ses capacités de tireur pour éviter d'avoir besoin de ce genre d'outils. Un accessoire ou deux pour son pistolet ne serait pas la plus stupide des choses à acheter par contre, comme par exemple une lampe torche à mettre sous le rail.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Mer 27 Fév - 12:14

Le nain recula presque devant une telle outrecuidance de la part d'une femme. Puis il sourit changeant soudain d'avis. Karl pouvait aisément devinait qu'il se frotter déjà les mains mentalement à l'idée de vendre du matériel au prix fort à "une femme qui n'y connaissait rien".

"Non, non. La cliente est reine chez moi ! Il faut juste ne pas toucher. "

Il prit le fusil en main et l'examina.

"Ouep. Pas tout jeune cette pétoire. Mais bien entretenue. Le gars a qui vous avez prit ce fusil avait un minimum de respect pour son arme. Ça c'est sûr. J'aurais bien un canon pouvant faire l'affaire mais ça m'oblige à démonter un autre fusil. Mon autre fusil perdra de sa valeur. Le plus avantageux pour vous, ce serait que je reprenne celui la et vous fasse un prix sur un nouveau. Qu'en dites vous ?"

De son œil d'expert, Karl pouvait voir que le deal ne l'arrangeait pas vraiment. Les fusils vendus ici étaient en bon état mais ils avaient tous souffert du temps. Aucun n'avait subit la qualité d'entretien qu'avait fournit Karl à son arme. Le marchand espérait sans doute une bonne arme à moindre frais. De plus, Karl pouvait voir une caisse contenant des pièces détachées à l'arrière de son stand même s'il ne pouvait pas voir de canon.

"Pour ce qui est des munitions, tout est là"

Le nain désigna une série de caissettes, disposés comme des paniers chez un marchand de légume, indiquant les prix à la pièce.
Les deux qui intéressaient Karl indiquaient les prix suivant : 9mm : 2$ pièce, 5.56mm: 5$ pièce.

Parcourant le stand des yeux, il découvrit quelques objets intéressants. Une baïonnette pour fusil, des torches à fixer sur les pistolets, mais ne correspondant pas au modèle de Karl, il faudrait un petit ajustement. Elle étaient à 50$ pièce et 1 à 120 $ avec capteur solaire pour recharger les batteries. Des silencieux de fabrication artisanal à 50$, des visées lasers pour fusil et pistolet à 80$. EN matière d'explosif, il ne disposait que de bâtons de TNT à 200 $ pièce.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Jeu 14 Mar - 5:01

Lui donner son arme pour l'une des siennes? Non, pire encore, lui "faire un prix" comme il disait. Même avec un simple échange, il aurait tout simplement refusé. Il n'était pas du genre très sentimental, mais après toutes ces années avec la même arme, on finit par s'y attacher même si ce n'est pas la plus puissante ou la plus précise. Avec un coup d'oeil rapide sur ce qu'il avait en stock, soit il était tombé sur la tête un peu trop souvent, soit il se faisait réellement prendre pour une poire. Parce qu'il avait l'apparence d'une femme, il devait simplement assumer qu'il ne connaissait absolument rien aux armes, tandis que celle qu'il avait sur lui était probablement plus vieille que le vendeur lui-même, et les nains vivaient en général plutôt vieux eux-mêmes. Il l'aurait bien traité de vieux connard s'il n'était pas déjà quadri-centenaire. Pour ce qui était des minutions, à 40$ le chargeur de 5.56mm, ça n'en valait pas vraiment la peine. Avec la montée du prix des armes, c'était sans grande surprise que les balles avaient fait de même. Karl laissa s'échapper un soupir de déception, et demanda à ravoir son arme.

-Je vois que je perd mon temps ici, bonne chance à essayer d'arnaquer les autres femmes qui passeront par là.

Un stéréotype vieux comme le monde comme quoi les femmes n'étaient ni bonnes avec les armes, ni bonnes pour le commerce mis à part acheter les produits de la vie quotidienne. Il avait bien des exemples de femmes qui étaient beaucoup plus douées avec les armes que la moyenne des hommes, mais il sentait qu'il perdrait sa salive avec ce commerçant. En fait, il commençait à se dire qu'il perdrait son temps avec la majorité des marchands d'armes. Peut-être que le mieux serait de se tourner vers une marchande plutôt. Au moins il avait la certitude qu'il ne se ferait pas discriminer de la sorte. Enfin, au moins il savait que ce ne serait pas en raison d'un stéréotype, mais bien parce que le vendeur est un arnaqueur tout simplement. Il fit quelques pas vers l'arrière et prit un moment pour regarder à travers tout le brouhaha de ce marché pour tenter de repérer ce qu'il cherchait. Il devait sans doute au moins en avoir une ici, c'était absolument certain, la question restait combien de temps il passerait à la trouver. Au moins dans les villes comme Port-Poussière et Vegas, on savait exactement où aller pour les services que l'on voulait, alors qu'ici, tandis que les nomades de Guz Tarbal avaient généralement un peu de tout, il était parfois préférable de chercher un peu. Évidemment, la majorité des vendeurs ici devaient gonfler leurs prix, mais beaucoup devaient vendre un peu plus vers le bas afin de demeurer compétitifs envers à la fois les nomades et leurs pairs.

En fait, il aurait probablement plus de chance à rechercher les magasins plutôt que le bazar. Il voyait plutôt ce genre d'endroit comme cette mine où deux ou trois diamants se cachent généralement sous une tonne de débris hors de prix. Pour des pièces détachées, ce n'était probablement pas le meilleur des choix. Dans tout les cas, il pressa un peu le pas, car il ne voulait pas se retrouver à manquer les caravanes en partance pour Sanitaville tout juste alors qu'il arriverait là-bas.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Sam 4 Mai - 21:51

Le nain lui rendit son fusil en grommelant dans sa barbe. Cela ne l'empêcha de reluquer les nibards de la demoiselle. Dur dur la vie de femme. D'un autre côté, ses yeux étaient à hauteur de poitrine. Cela avait quelques avantages d'être nains.

Karl s'enfonça dans la foule dans l'espoir de trouver une marchande d'armes. Il mit du temps à trouver son bonheur. Les femmes semblaient cantonnés à des rôles sexistes telle que vendeuses de légumes, de casseroles, de vêtements ou de couteau de cuisine. Les hommes préféraient acheter des armes auprès des hommes. Il fallait certainement une bonne paire de couille pour savoir quelle munition allait dans quel fusil...

Il finit par trouver une étale sur les bords du Bazar, alors qu'il s’apprêtait à abandonner la recherche. Elle était tenu par une tribale costaude. Grande blonde, couverte de tâches de rousseur ou de tâches de soleil du à une trop grande exposition avec une peau bien trop inadapté pour un tel régime. Elle portait le strict minimum en peau de bête comme à l'habitude des tribales. Karl fendit la foule pour atteindre le stand. Les armes proposées ici étaient soit artisanale, soit en sale état, soit plutôt vielle soit les trois en même temps.


"Alors ma petite dame ! On vient faire ses emplettes ? Vous trouverez que le meilleur ici. Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ? "

Karl exposa son besoin.

"Et bien, y' s'pourrait bien que j'ai ski vous faut ma ptite dame. J'ai un vieux fusil qui ressemble comme deux gouttes d'eau à ce que vous demandez et j'ai du 9 mm à gogo. Pas de 5.56mm par contre. Désolé ma petite dame. "

Karl demanda naturellement le prix.

"Hum. Pas de dollars. Ça sert à rien. Qu'est-ce que vous avez à troquer ma petite dame ?"

Les tribales n'étaient pas connus pour leur amour de l'argent. Il troquait ce dont ils avaient besoin.




_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Lun 6 Mai - 20:34

-Pas d'argent, je vois.

Karl grimaça légèrement quand la nomade lui annonça qu'elle n'acceptait pas d'argent, chose plutôt embêtante puisqu'il n'était pas du tout habitué au troc. Il avait devoir trouver quelque chose à échanger s'il voulait avoir ce qu'il recherchait. Bien que sa bague et sa montre valaient certainement bien assez pour lui assurer tout ce dont il avait besoin, il n'était pas assez désespéré pour en venir à les échanger contre des munitions. D'un autre côté, il avait bien une trousse de premiers soins sur lui. Avec sa capacité à récupérer aussi vite qu'il le faisait, elle servait plus aux autres qu'à lui à vrai dire. Avec ce qui s'était produit aux Sables, probable qu'ils allaient en avoir autant besoin que les armes qu'ils vendent pratiquement au même prix que l'or.

-J'ai bien une trousse de secours. Vu ce qui s'est passé ici, j'ai l'impression que ça sera utile. C'est sans compter tous les travaux qui sont en train de se faire pour tout reconstruire. Qui dit chantiers dit accidents, pas vrai? J'ai juste besoin d'un nouveau canon pour mon fusil d'épaule et un peu de 9mm. Une quinzaine devraient me suffire amplement. Si vous aviez un magasin pour un bereta, tant mieux, sinon tant pis.

Il ne restait plus qu'à voir ce qu'elle en dira.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Mer 8 Mai - 9:34

Karl déposa la trousse de premier secours en bon état sur l'étal de la marchande pour qu'elle puisse l'examiner à sa guise. Elle examina la boîte sous toutes ses coutures. Elle n'était pas vraiment du genre médic. Pas dur de dire qu'elle ne savait pas vraiment à quoi servait le contenu de la boîte. Mais elle sourit. Plutôt bon signe.

"Ouais. C'est une belle boîte. Ça sert toujours ce genre de bidule. Elle a l'air bien pleine. C'est sûr qu'avec un bon fusil vous risquez pas d'en avoir besoin. Bah, je veux bien. Je vous donne 12 balles de 9mm et le canon du fusil. Vous comprenez bien que démonter mon fusil lui fait perdre pas mal de valeur. Il y a peu de personne qui achète des pièces détachées. Donc la trousse contre 12 munitions et le canon. Pas de chargeur de beretta par contre. Ça vous va, ma petite dame."

Ce n'était pas l'affaire du siècle mais Karl sentait qu'elle ne négocierai pas le prix beaucoup plus. Karl n'avait pas l'habitude de négocier et de troquer et il pouvait difficilement faire tourner la situation en sa faveur. Au moins, il aurait un canon pour son fusil et quelques balles dans son chargeur.

La marchande commençait déjà préparer la commande n'attendant que la confirmation de Karl pour lui donner ses biens et l'échanger contre la boîte de premier secours.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Jeu 9 Mai - 23:00

Ce n'était pas tant le fait qu'il avait une arme qu'il ne sentait pas le besoin d'avoir une trousse de soins, mais plutôt que c'était presque un poids mort dans son cas. Il laissa glisser le "ma petite dame" une fois de plus. Comme appellation, on ne pouvait pas dire que c'était bien agréable. Il s'était gardé d'appeler une femme de la sorte auparavant, et l'envie ne lui en prendrait certainement pas.

-Bon, marché conclu alors. Sinon, je cherche une caravane en direction de Sanitaville ou n'importe quel moyen de transport du genre Aucune suggestion? Je suis plutôt pressé dans le temps je dois dire.

Aussi fous puissent les prendre la plupart des gens, ils devaient tout de même devoir faire un peu de commerce à défaut d'être complètement autonomes, et même encore il est difficile d'être complètement coupés du monde. Malheureusement, le vétéran ne connaissait pas grand chose sur cette ville, comme tant d'autres, il avait préféré l'éviter. À vrai dire, c'était surtout parce qu'il n'avait jamais eu de raisons de s'y rendre. Il salua la nomade avant de se retirer avec ce pourquoi il était venu. Les balles de 9mm étaient principalement ce pourquoi il était venu. S'il se retrouvait dans un bâtiment d'abri comme Sanitaville, un pistolet allait certainement se révéler plus utile qu'un fusil d'épaule il fallait avouer. Il ne restait plus qu'à se trouver un moyen de transport, car faire le voyage à pied se révélerait bien inutile. Le bon côté d'avoir fait affaire avec cette nomade, c'est qu'il avait encore tout son argent pour payer le déplacement.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Ven 21 Juin - 16:03

Inventaire mis à jour

"Si bien sûr. Les caravanes, il y a deux choix. J'en ai fait quelques une quand j'étais plus jeune. Bon moyen de faire de l'argent et de se ballader. En plus, si on a de la chance , on est payé et nourri à rien faire. Bref, soit vous traiter avec Tarbal et ses nomades et dans ce cas, il faut aller au comptoir dans le centre de la ville. Ils ont des grosses caravanes qui partent régulièrement partout dans la région. Les attaques sont rares mais quand elles arrivent, c'est du lourd. Sinon, les petites caravanes. Les caravaniers se regroupent au sortie de la ville correspondant à la direction de la ville qu'ils vont rejoindre. Pour Sanitaville, c'est au sud est. Pas des masses de caravanes qui y vont, mais il y en a toujours plus que pour le cratère.



Et voila, ma petite dame, bonne journée et merci !"


Elle parla tout en préparant la commande. Karl avait ce qu'il lui fallait en information et en matériel. Il ne lui restait qu'à choisir entre les nomades de tarbal, les caravaniers ou se débrouiller pour y aller par lui même.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mar 25 Juin - 0:28

Il remercia la nomade tout en emportant les pièces et se mettre en route pour le comptoir des nomades. Les grandes caravanes étaient plutôt sûres comme elle disait, mais depuis que les Sables avaient beaucoup souffert, il ne serait pas étonnant que tous les raiders de la région deviennent plus excités qu'avant, et se mettent même à devenir plus ambitieux. Dans tous les cas, la meilleure solution serait de se présenter face aux nomades de Guz Tarbal. Comme elle l'avait mentionné, le nombre de caravanes à passer par Sanitaville était plus restreint, principalement en raison de sa réputation. Il y avait déjà beaucoup plus de chances qu'une organisation plus large comme ceux-ci s'y rendent. Dans le pire des cas, il seraient bien informés sur les autres caravanes plus petites, et puis il n'y avait pas de doute qu'elles se tenaient par ici également.

C'était le meilleur plan à disposition. Normalement, cela coûtait quelque chose pour se déplacer avec eux, mais il était fort probable qu'ils laissent Karl monter à bord en échange de la protection supplémentaire qu'il pouvait fournir. Dans le meilleur des cas, c'était peut-être même l'occasion de se faire quelques dollars de plus. C'était tout en espérant que les nomades étaient pus ouverts d'esprit, car s'ils étaient comme le nain de tout-à-l'heure, ce n'était pas gagné.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  origine le Ven 28 Juin - 19:32

Ayant pris sa décision, Karl se fraya un chemin à travers la foule vers le centre de la communauté. Il se demandait s'il ne devrait pas demander son chemin pour tomber plus rapidement sur le comptoir des nomades. Ce ne fut pas le cas. Un grand bâtiment construit en solide, fortifié et entouré de garde se détachait dans le paysage des Sables. Comme les buildings des grandes villes d'autrefois. D'instinct Karl comprit qu'un entrepôt renfermant plus de la moitié des biens de valeurs de la ville se devait d'être le mieux défendu de la ville. De plus, les gardes arboraient des turbans cachant leur visage à l'instar des touaregs du Sahara. Peu de personne devait connaitre cette information mais Karl étaient un vieux de la vieille. S'il n'en avait jamais rencontré en vrai, il savait à quoi ressemblait un touareg. Nul doute que le premier des nomades sables étaient un homme d'avant guerre.

A l'approche du bâtiment, la foule se fit beaucoup moins dense, voir nulle, à l'exception des gardes. Les gens gardaient une distance respectueuse avec les lieux. Ainsi, lorsque Karl entra "dans le périmètre", un garde vint immédiatement à lui. Il portait le turban. La partie basse était détaché laissant voir son visage tanné par le soleil du désert. C'était un homme blanc, dans la trentaine, au regard perçant et professionnel. Il arborait un bouc qui contrastait avec ses joues et sa gorge parfaitement rasés. Chose rare dans la région en cette époque troublée.


"Bonjour mademoiselle. En quoi puis-je vous aider ? "

Karl lui confia sa requête sur les caravanes de Sanitaville. Il sourit.

"Sanitaville, hein ? Drôle de choix pour une femme. Pour n'importe qui d'ailleurs. Des affaires à régler je suppose ? Enfin, peu importe, c'est votre choix. On a pas beaucoup de caravane pour là-bas. Une par semaine en ce moment. Belle caravane cependant, région dangereuse et on a rarement des extras. Donc, il y a du boulot pour vous si vous savez vous servir d'une arme. Pour Sanitaville, la paye est de 200$ plus 100$ par attaque qu'on subit. On fourni pas les armes et les munitions. C'est un boulot dangereux. Si ça vous plait, la prochaine caravane par bientôt. Elle devait partir ce matin mais on a eu des problèmes. On finit de charger et on part des que possible."

Au moins Karl n'aurait pas à attendre pour embarquer s'il le souhaitait.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  M'Shkjwu'Vlya le Sam 29 Juin - 10:24

-Juste de passage. Des courses urgentes si vous voulez.

Des vêtements que le soldat pouvait reconnaître, mais qu'heureusement il n'avait pas eu à combattre par le passé, ou du moins dont il ne se souvenait pas avoir combattu. Il devait y avoir beaucoup de nomades qui ont passé leurs traditions jusqu'ici. Au moins il était reçu de façon plus neutre cette fois. Les traitements de faveur simplement parce qu'il avait l'apparence d'une femme de seraient pas quelque chose qui lui plairait vraiment, ni de se faire refuser de servir pour les mêmes raisons. Dans tous les cas, c'était au moins son jour de chance de savoir qu'une caravane partirait bientôt pour Sanitaville. Une première bonne nouvelle depuis longtemps. Être payé pour voyager était en soi une idée un peu étrange, mais les pré-requis pour trouver un emploi étaient presque disparus, même si ces mêmes emplois sont moins stables depuis. Dans ce cas, tout ce dont il avait besoin était son propre équipement semblait-il.

-Quelques minutes pour réparer mon arme devrait suffire, ça peut se faire en chemin dans le pire des cas. J'ai pas mal d'expérience dans le tir de précision, alors autant dire que s'il y a bel et bien une attaque, j'ai de quoi leur laisser une mauvaise surprise. J'ai l'habitude pour le danger, c'est pas la peine de me prendre pour une demoiselle en détresse, j'avertis juste.

Et comment qu'il avait une habitude pour le danger, il avait fait les différents champs de bataille du monde alors qu'il n'était même pas encore dans les couilles de son père. Il montra le Garand pour montrer qu'il était bel et bien armé. Bien que toujours en sale état, il serait comme neuf une fois le canon changé. Ce n'était pas une arme des plus répandues à présent, et honnêtement, il s'agissait presque d'un sniper du pauvre pour pas mal de gens. Entre de bonnes mains par contre, c'était une autre histoire. Ne pas avoir de lunette pouvait avoir ses avantages malgré les inconvénients évidents, surtout avec les raiders qui ont pour habitude de s'approcher et converger sur leur cible. Une arme semi-automatique et sans lunette qui lui permettait de changer d'une cible à une autre très rapidement était quelque chose de bien utile en soi. Il ne restait plus qu'à voir avec qui il devrait défendre cette caravane. Il n'y avait qu'à espérer qu'il ne s'agissait pas de l'habituel ramassis de mercenaires crasseux à l'estomac et la tête aussi vides que les baloches pleines, auquel cas ce ne serait pas un voyage de détente.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 190
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  Obscurité le Mer 14 Aoû - 13:11

Les vieilles habitudes ne se perdent pas, le canon de l'arme sera vite remplacer et ce ne fut qu'une histoire d'à peine une demi heure, temps qu'il perdra plus pour vérifier si chacune des petites pièces étaient en parfait état ou non. Une chose était sûr, il sera fière de son montage une fois terminer, visant instinctivement le chaume d'une des huttes présentes pour voir si le canon était bien visser droit.

La négociation avec le nomade fut assez brève, Karl ne répondant que vaguement aux questions du nomade qui, pourtant, ne s'attendait pas à autant de réponses, même superflu. Il en sera de même pour le nomade, Karl n'ayant poser aucune question. Une négociation sans le moindre heurte qui plaisait aux deux parties.


-Bien, je vais vous montrez l'équipe. La caravane partira dans la nuit et suivra la route 95 et passera au Sud du camps de Skulls. Normalement les caravanes sont moins nombreuses, les pillards sont logiquement moins présents. Mais vous savez, parfois la logique et la réalité sont très éloignées.

Karl se rendra compte qu'il s'agit belle et bien d'une petite caravane, un vieux pick-up avec plusieurs caisses et une charette tirer par des veaux avec une bâche. Toujours des caisses. A côté, deux hommes dont un grand noir plutôt costaud, humain où un oeil à laisser place à un oeil cybernétique. Sans être de la cybernétique higt-tec, nul doute qu'il possède quelques fonctions premières. Quant à savoir lesquelles, les connaissances de Karl sont limites dans ce domaine. C'est le plus armé, Kalashnikov sans lunettes, un autre chargeur attaché à celui qui est armé pour plus de rapidité. Les trois autres sont armés de carabines, dont deux avec lunettes, alliant bien le style de combat au vétéran.

-Si vous avez des questions...

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reculer pour mieux sauter.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum