Des gosses chez les truands

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Dim 8 Mar - 17:34

Pas d'érection, ce qui prouve un sacré self control mais Sierra sent qu'il y a ce "petit truc" inexplicable chez les tribales qui fait monsieur partagerait sa couche et lui ferait honneur si jamais elle venait lui rendre de visite dans sa tente la nuit. Des tribales, elle en a déjà croisé quelques rares aux Venus Club, souvent des invités de grosses personnalités, des guerriers, des tatoués, des vrais. Les plus intimidants aussi et ils sont parmi ceux les plus stoïques et indifférents du monde qui les entoure et quand ça ne l'est pas, ils sont parmi ceux qui méprise le plus le monde de la corruption qu'offre les bas-fonds de Vegas. C'est dur de comprendre ses hommes là et en appuyant sa poitrine contre ce guerrier musclé, c'est Sierra qui est plus excitée que le beau guerrier en s'imaginant hurler pendant sa chevauchée. Bref c'est bien loin du jeune paumé a qui elle s'imaginait à faire subir ses caprices et en voulant manipuler un guerrier, elle s'est retrouvée en situation inverse devant une telle... indifférence" devant son langage corporel ? Si seulement elle connaissait un moyen pour dompter ce spécimen... Il doit bien y avoir ça quelques parts dans les grimoires des drows mais son maître ne lui a guère appris l'art du rituel si ce n'est le strict minimum à connaître. Surtout que lui, ne décroche pas un mot contrairement à ce connard d'Haurdack

Les nomades presseront le pas en galopant sur une faible distance. Le terrain est bien choisi, en bonne partie accidenté au moment où les chevaux passeront en trot. Sierra se rendra compte que l'attaque surprise risque de ne pas en être une si le shaman utilise quelques esprits en guise de surveillance, les véhicules ne pourront pas roulé bien vite. En clair, les chasseurs que sont les esclavagistes risquent de devenir les chassés si le shaman devait se montrer compétent, même si la différence technologique est en faveur des esclavagistes, signe qu'il y aura de la perte dans les deux camps si le shaman est apte de se battre au moment où ils lanceront l'attaque.

Le campement est dans un fond caché comme l'a indiqué Simons. Trop loin pour offrir une position de tir convenable pour des tireurs normaux mais parfait pour un sniper adepte du tir de plus d'un kilomètre, c'est à dire pas à la portée du premier venu. En s'approchant du camps, il n'y a aucune protection physique si ce n'est quelques cabanons en taules monté à la va vite et plusieurs tentes dont une plus grande avec un trou au milieu où ressort de la fumée. Certainement la tente de ce fameux shaman. Quand aux personnes sur place, Sierra en compte un peu plus d'une vingtaine de personnes. Si on excepte les quelques femmes avec des origines orcs qui ressemblent plus à des hommes, la plupart des guerriers sont de sexes masculins. Sierra en compte une dizaine. Les femmes, sept, sont plus adeptes à s'occuper des enfants et autres travaux comme la couture ou art culinaire. Les enfants, de douze ans environs, elle en compte six. Par contre, elle est regardée comme une étrangère.

Bref, si c'est pour s'occuper de marmots tout en cuisinant et cousant, pas sûr que cette vie aurait été à Sierra! Sinon d'un point de vue d'un esclavagiste, si on peut compter quelques pertes parmi la caste des guerriers, c'est une bonne rafle!

Le cavalier personnel de Sierra aidera à descendre Sierra du cheval une fois arrivé devant la tente du "chef". Par contre celui qui a mené l'expédition, le carabinier est toujours aussi sec.

"Le chef t'attend. Je te demanderais d'avoir le plus de respect possible envers lui."

Et en entrant, c'est un homme à l'âge indéterminé qui l'attendra devant un feu de camps. Longue barbe blanche mal entretenu, robe de type shamanisme avec les grigri qui vont avec et personne d'autres dans la tente. Par contre Sierra sera surpris de voir qu'elle a à faire à un aveugle à en voir ses yeux blancs. Bref, il s'agit du terrible vieillard mystérieux qui faut toujours se méfier, un ennemi bien atypique par rapport à ce qu'elle a vu à New Vegas. Et il est silencieux, lui faisant seulement signe de s'asseoir alors que l'autre main, il tient une pipe où sort une fumée bien étrange.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Dim 8 Mar - 21:14

D'accord, sa tentative de le séduire pour s'en faire un allié n'avait pas vraiment marché comme prévu. En fait ça lui avait surtout rappelée comment elle était un peu en manque ces derniers temps, d'autant qu'elle avait boudé Haurdack ces derniers temps. Une femme avait elle aussi ses besoins, normal. C'était encore ça de gagné qu'elle pouvait cacher plus facilement son excitation. Une fois arrivés et redescendue de sa monture, Sierra put commencer à se calmer un peu, même si elle en avait franchement un peu profité. Elle n'aurait pas été contre un voyage un peu plus long dans les faits. Des musclés et tatoués, elle en avait croisé dans sa vie, mais ça n'avait jamais vraiment été sa tasse de thé. Dans le cas de ces nomades par contre, il y avait un aspect un peu sauvage à ces derniers qui ne lui déplaisait pas à vrai dire. Enfin, Sierra allait devoir mettre cette pensée en pause tandis qu'ils arrivaient jusqu'à leur campement. Le terrain avait été bien choisi, ces gens devaient avoir l'habitude des esclavagistes, la jeune fille n'en avait pas vraiment de doute. Ça n'allait pas être aussi simple qu'elle le pensait au tout début. Si elle voulait avoir la moindre chance, elle allait devoir se charger du chaman pour avoir la moindre chance. Elle jaugea un peu en vitesse les autres nomades en arrivant sur place. Il semblerait en somme que les hommes allaient être les cibles les plus rentables, et les plus propices à mourir si ce Samus ne ferait pas attention. Vu l'accueil avec les nomades, ce n'était pas bien étonnant qu'ils la regardait en retour comme une bête de cirque. C'est dommage, Sierra se serait attendue à voir plus de nomades sur place.

Continuant son petit jeu, Sierra adressa un sourire au cavalier qui avait partagé sa monture avec. C'était avant de se faire interrompre sèchement par le carabinier. Elle retrouva instantanément une expression neutre face à lui. Apparemment il voulait qu'elle ait le même respect envers leur ancien qu'eux en avaient pour lui. Ça allait de soit pour faire bonne impression après. Sierra se garda de lui faire la remarque et se contenta de hocher une fois la tête. Elle prit congé des trois cavaliers pour tirer le voile de la tente. Elle s'arrêta un moment pour y regarder le vieillard à l'intérieur, déglutissant avant d'entrer. Elle n'avait même pas besoin de tenter de détecter ses fluides pour se douter qu'elle s'était retrouvée une fois de plus dans de beaux draps. C'était bien sa chance de se retrouver face à un adversaire capable de tout. La jeune fille n'aimait pas avoir une variable inconnue dans l'équation, trop de risques que tout parte en vrille. Elle ne faisait aucunement confiance à sa vue déficiente. Si ça se trouve, il voyait assez bien les fluides pour ne pas en avoir besoin. Si tel était le cas alors c'était inutile pour Sierra de cacher ses propres fluides s'il savait déjà avoir affaire à une personne qui en déborde littéralement, surtout maintenant qu'elle se retrouvait face à lui. Elle lui retourna son silence et alla s'asseoir comme il lui avait indiquée. Et puis zut, elle pourrait toujours avoir une conversation avec maintenant qu'elle avait fait tout ce chemin. Qui sait, s'il n'était pas trop chieur avec son jeu du vieillard mystique il pourrait avoir des choses intéressantes à dire.

Le regard de la jeune fille se riva un moment sur la pipe qu'il tenait, se demandant ce qu'il pouvait bien avoir mis dedans. En tout cas ça ne sentant pas le tabac, lui laissant peu d'autres hypothèses sur son contenu. Elle choisit de le laisser parler en premier, ne serait-ce que pour s'éviter de faire une bourde. Elle gardait bien en tête le fait qu'elle se trouvait en territoire hostile ici. Après tout il semblait apprécier l'ambiance ésotérique du moment. Sierra ne serait pas bien surprise de le voir sortir quelque chose comme "je t'attendais mon enfant" ou une autre connerie du genre. On prend les paris?
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Dim 8 Mar - 21:50

Il tira d'abord une latte avant de poser sa pipe sur un objet en bois fait pour la tenir et...

"Mon nom est Sarom jeune fille... Je ne souhaiterais pas la bienvenue parmi la tribu car ta présence n'est pas un bon présage pour nous. Si tu n'avais pas été aussi jeune, je n'aurais pas demandé à nos guerriers de venir t'aider. Un geste de pitié en quelques sortes... On est un peuple paisible qui évite de se mêler à l'extérieur et on fait tout pour que les étrangers en fasse de même."

Mauvaise réponse, ce n'est pas le vieillard mystique qui lit l'avenir et si le ton est neutre et doux, il a clairement fait comprendre que la présence de Sierra dans ses lieux. Il ne semble pas avoir repéré le potentiel extraordinaire de Sierra pour la magie. A-t-il senti quelques choses chez elle? Pour quelqu'un qui doit certainement utiliser les fluides quotidiennement pour ne serait ce que se guider, la réponse est "certainement". C'est peu être une bonne chose car mis à part ce moyen, il semble belle et bien aveugle: il n'a pas repéré que Sierra louche sur sa pipe.

"Malgré ta venue, des gens de mauvaises intentions comptaient certainement venir dans les jours à venir. Toi, tu n'as fais qu’accélérer l’inévitable. Ma tribu comptait de toute façon partir demain dans la soirée mais j'ai demandé à mes guerriers d'acceléré les choses. Pendant les deux prochains jours, nous t'offrirons l'hospitalité mais une fois sur la route nos chemins se sépareront. Est ce bien clair jeune fille?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Lun 9 Mar - 5:10

-Je suis Sierra. Je dois me considérer honorée alors que vous ayez pris le temps de me rencontrer.

Sierra aurait pu se sentir vexée si elle avait réellement eu besoin d'aide et si tout ça n'était pas une mise en scène. Dans tous les cas ils n'avaient pas l'air de baisser vraiment leur garde, et faisaient très bien sentir leur aide un peu forcée. En gros des gens qui souhaitaient rester entre eux et éviter d'interagir avec le monde extérieur même si ça voulait dire laisser des gens dans leur misère. Comme elle s'en doutait, c'était plus ou moins le fait qu'elle était jeune qui avait fait en sorte qu'ils s'en donnent la peine, et encore c'était évident qu'ils n'hésiteraient pas à la jeter dehors comme une malpropre si elle venait à être un trop grand poids pour eux. Dans tous les cas même s'il avait forcément dût ressentir quelque chose provenant de Sierra, le fait qu'elle était pratiquement un réacteur à fluides semblait lui avoir échappé. Comme quoi son jeu du vieillard mystérieux et aveugle doué du sixième sens était un peu surjoué. Il n'était pas aussi impressionnant qu'il paraissait au final. Elle ne le sous-estimait pas pour autant car il pouvait avoir plus d'un tour dans son sac. Si l'utilisation brute de la magie ne semblait pas son domaine, Sierra ne savait pas grand chose sur les rituels mis à part quelques enseignements en surface de la part de Lili. Autant dire qu'elle jouait avec une grosse part d'inconnu et elle n'aimait pas du tout ça. Ça ou alors il savait déjà tout ce qu'il y avait à savoir et n'y faisait simplement rien pour le moment. On ne sait jamais avec ces vieux débris comme l'autre druide.

-Je comprend. Deux jours et je disparaîtrai de vos vies. Je n'en demandais pas plus vraiment. Si c'est pas trop indiscret, vous parliez de gens qui en ont après vous. Des gens qui en ont après vous? Ce ne sont pas d'autres esclavagistes j'espère.

Sierra avait-elle de la compétition par hasard? Ce n'était pas impossible, si l'information lui était parvenue alors d'autres pourraient tenter de sauter sur l'occasion. Ça allait lui jeter des bâtons dans les roues s'ils étaient déjà sur leurs gardes à cause de ça. Dans tous les cas elle avait déjà une longueur d'avance comme elle se trouvait parmi eux. Dans tous les cas sa patience allait être mise à profit. Les attaquer ici n'était pas dans leur intérêt, elle n'aurait qu'à attendre qu'ils se mettent en route pour liquider le vieux et les prendre au dépourvu quand le terrain y sera propice. Peut-être pourrait-elle même tirer quelques infos de sa part par rapport à la magie, elle qui se faisait une buse dans la magie chamanique. Avec tous les gri-gris qu'il avait sur lui, possible que l'un d'eux pourrait se montrer suffisant pour la protéger d'une malédiction de la part des drows si jamais elle décidait de leur fausser compagnie. En attendant, elle n'aurait qu'à faire en sorte qu'ils pensent avoir fait le bon choix.

-Dans tous les cas je vous dois un remerciement pour m'avoir sortie de cette situation, geste de pitié ou pas.

Commencer à le questionner de suite sur ses compétences magiques semblait être un geste risqué. D'un côté elle voulait battre le fer pendant qu'il était chaud, tandis que d'un autre, c'était plus ou moins l'équivalent de bousiller sa couverture. Et puis merde, ce n'était pas comme si elle n'était pas déjà en train de tous leur mentir en pleine gueule, elle voulait savoir s'il était capable de faire en sorte de l'aider avec cette situation épineuse dans laquelle elle était.

-... Mais ça ne va pas changer grand chose au final je pense... Ils ont déjà de mon sang en leur possession. J'ai beau m'être enfuie, ils pourront s'en servir dès qu'ils seront rentrés de leur voyage. C'est... C'est comme ça qu'ils empêchent les autres de faire pareil et pour qu'ils... Fassent ce qu'ils leurs ordonnent. J'ai vu ce que ça leur fait et... Et...

De tous ses talents d'actrice, plus Sierra avançait sa salade, plus elle faisait mine d'entrecouper son discours de respirations saccadées, entrecoupées de hoquets et reniflements jusqu'à fondre en sanglots étouffés à la toute fin. Son visage était caché de ses mains tandis qu'elle versait ses larmes de crocodile. Après tout il y avait une pointe de vérité dans ce qu'elle avançait. Les drows se servaient bel et bien de son sang et du contrat qu'elle avait signé pour la forcer sous leur emprise. Ce qu'elle voulait savoir, c'était s'il y avait moyen de briser ce contrôle qu'ils avaient sur elle. C'était seulement là qu'elle serait en mesure d'être enfin libre d'aller où elle veut, faire ce qu'elle veut. Soyons francs, elle n'avait pas plus envie de diriger un bordel à leur compte que ces nomades souhaiteraient y travailler. C'était franchement du gagnant-gagnant.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Lun 9 Mar - 19:35

La première question, il y répondra sans problème.

"Un éclaireur un peu trop curieux à mon goût. Il aurait été un récupérateur qu'il se serait plutôt diriger vers le hameau près de la décharge au Nord au lieu de faire mine de chercher des objets alors qu'il n'y a que des cailloux."

Simons s'est fait repéré et visiblement c'est par le shaman. Ça revient à penser que malgré sa cécité, il peut voir à travers les animaux auquel il est lié. Ce vieux débris de shaman s'entendrait très bien avec l'autre vieux débris de druide puisqu'ils ont une certaine approche similaire.

Il ne réagira pas aux remerciements et se montrera totalement insensible. Difficile de croire à croire que c'est lui qui a donné l'ordre d'aller la récupérer. Simons ne se serait peu être pas fait repéré qu'elle serait toujours en ce moment même dans le désert.

Le bon côté de parler du sang qu'elle a donné aux elfes noirs, c'est que Sierra ne ment pas et qu'il sera donc impossible pour le shaman de repéré le moindre malice dans cette question car il sera totalement insensible au gémissement de la jeune fille. Maintenant, c'était de savoir si cela allait éveiller ou non la suspicion de ce dernier. Et si il y a un rictus sur son visage, ce n'est pas dans le sens où ça pourrait être dangereux pour Sierra car maintenant, Sarom vient de rajouter une note de ce qui sait sur les esclavagistes à la poursuite de Sierra, ou plutôt croit.


"Dois je comprendre que ton ancien propriétaire était un sorcier? Ca risque de poser en effet problème si il est sur tes traces ou que l'un de ses apprentis le soit... Pour répondre à ta question, je ne peux rien faire pour toi mais tu devrais interroger un mage de transmutation ou à un médecin qualifié. Ton sang représente en quelques sortes ta signature magique. Si ton sang devait être légèrement modifié, ta signature magique le serait aussi."

Intéressant ce point là. Pour un shaman le terme "groupe sanguin" ne peut pas sortir de sa bouche mais l'idée est là. Si le groupe de sanguin devait être modifié d'une façon ou d'une autre, Sierra changerait de signature magique. En clair, les drows risquent de l'avoir dans l'os et profonds qui plus est. Après il faut voir en ce qui concerne les pactes qui jouent sur la conscience des individus concernés mais à partir de là, elle a une bonne base pour préparer tranquillement sa "libération".

Le shaman clôtura malgré tout la conversation d'un revers de main et Sierra comprendra assez vite pourquoi. Le problème de ce mage qui n'existe pas à sa poursuite.


"Tu vas devoir me laisser. Ce... sorcier à ta poursuite, si il est parmi le groupe d'esclavagiste, change mes plans. Si tu n'as rien d'autres à me dire, tu peux disposer."

Gros problème maintenant, pas pour Sierra mais pour son groupe: si elle ne fait rien, son équipe d'esclavagistes risquent d'en prendre pour son grade et chèrement qui plus est! Sierra sait que l'on ne sème pas un mage, le vieux Sarom certainement aussi et si l'attaque a bien lieu, ce n'est plus la fuite que prendront les nomades mais ils les attendront de pieds ferme avec un shaman préparé à l'avance. Ce qui n'annonce rien de bon pour Simons et sa troupe qui ne possède qu'une grossière masse en argent pour luter contre des esprits éthérés!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Lun 23 Mar - 1:25

Derrière ses mains plaquées sur son visage, sous ses larmes de crocodile, un sourire lui fendait le visage jusqu'aux oreilles. Sur le coup, elle eut à se retenir pour éviter d'exploser de rire. Décidément, elle aimait bien ce qu'elle entendait, beaucoup même. Pourquoi essayait-elle tellement de se battre contre son destin quand tout ce qu'elle avait eu à faire, c'était de se servir d'autres pour s'occuper de ses propres ennemis. Avait-elle des remords pour ces étrangers qui allaient certainement mourir par sa faute? On pouvait dire qu'elle s'en branlait très franchement. D'une façon ou d'une autre, des gens allaient souffrir en raison de ses choix. Dans tous les cas, elle n'avait aucun remord pour des esclavagistes, pas plus que pour une petite bande de nomade situés dans le trou du cul du monde. Il n'y avait là qu'une opportunité qui comptait vraiment. Pour peu que tenir un bordel pourrait être marrant par moments, Sierra avait d'autres plans en tête.

Sa conversation avec le vieillard se montra contre toutes attendes fort éducative. Ainsi Sierra avait bel et bien moyen de tromper les drows et à la fois se défaire de leur contrat autant que de se protéger contre les rituels de Lili. Il n'y avait pas de grands doutes que, malgré son peu d'intérêt envers ces pratiques, les elfes noirs n'avaient pas grand intérêt à laisser la gamine jouer avec les rituels et en apprendre plus qu'elle ne devrait sur le sujet, et ainsi trouver moyen d'échapper à leur contrôle. Arranger la mort de ces esclavagistes, et faire en sorte de fuir vers Los Angeles et trouver moyen de changer sa signature magique le temps que les drows ne découvrent la supercherie. L'opportunité était trop belle pour ne pas s'attendre à une attrape, mais ça ne semblait pas être le cas contre toute attente. Ces nomades semblaient bien décidés à sortir Sierra de leurs vies au plus vite et ne jamais la revoir, et c'était mieux pour tout le monde impliqué franchement. Elle baissa une dernière fois la tête pour remercier l'ancien avant de se retirer. Il n'y avait rien de plus à déclarer.

Sierra sortit de la tête avec une expression neutre, ne serait-ce que pour dissimuler son excitation face à cette tournure des choses. Il fallait bien qu'elle garde ce personnage qu'elle s'était créée le temps qu'ils fassent le sale travail pour elle. Entre-temps, elle allait avoir besoin de s'occuper. Maintenant qu'ils allaient la garder ici quelque temps, elle se demandait bien si elle allait devoir aider ici afin de gagner son pain. Franchement elle ne serait pas contre vivre à leur crochet pendant ces deux jours, mais elle s'imaginait bien que ce ne serait pas le cas. Tant pis. Elle chercha du regard les trois chasseurs qui l'avaient emmenée ici. Ce n'était pas pour les importuner, mais elle pouvait avoir besoin de quelques instructions, un endroit où rester, possiblement même des vêtements de rechange. La garde-robe des nomades n'était peut-être pas très intéressante, mais c'était mieux que les haillons qu'elle avait sur le dos. Enfin, d'un autre côté, elle pouvait s'amuser un peu avec les réactions des gens par rapport à ça.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Lun 23 Mar - 17:14

La voix du prêtre se fera entendre dans la tente, un nom plus exactement. Un certain Craseus, qui, était l'un des trois guerriers qui attendaient dehors, rentrera à son tour dans la tente, faisant un simple signe de tête au cavalier qui a transporter Sierra. La mage blanche, ou plutôt la jeune sournoise, insulte qu'elle prendra certainement pour un compliment, ne mettra pas longtemps à comprendre que le shaman allait demander quelques préparatifs à quelques membres proches de sa tribu pour les heures à venir. Mais pour Sierra, c'est chacun sa merde et tant qu'il peut y avoir des victimes ou mieux, aucun survivants chez les esclavagistes, c'était ce qui l'importait le plus. Après tout un témoin ne parle jamais ou alors via la magie obscure et bien sombre en rapport avec la nécromancie. Hors, Lili ou Dav ne maîtrisent pas les arts obscurs.

Le cavalier s'adressa à Sierra d'un ton neutre, même si celui ci ne sera pas froid. Certainement que c'est son comportement naturel.


"Je suis Rougegarde, Craseus m'a demandé de te traité en invité. Il y a quelques places dans les tentes d'une des femmes de la tribu ainsi que quelques vêtements de rechange."

Il l'accompagnera à sa tente, la "colocataire" de Sierra étant une orc au crâne rasé, de nombreux tatouages guerriers, tout en muscle avec zéro en sex-appel. Elle aiguise un vieux cimeterre à deux mains alors qu'à côté se trouve une carabine rafistolée et décorés elle aussi de divers peinture tribale. D'ailleurs est ce bien une femme? Il montra une vieille malle au coin de la tente.

"C'est Arc'ar, une guerrière du clan. Si tu as d'autres questions, je suis à la tente décorée près de celle du shaman. Je te prierais de ne pas gêner le shaman, il doit certainement se préparer à l'une de ses cérémonies."

Il est peu être excitant avec tous ses muscles mais il n'est pas franchement très causant. Quand elle sortira après s'être changé, elle verra ce Craseus ressorti, ordonnant aux femmes de préparer certains bagages. Même si les tentes n'ont pas bouger, la petite tribu ne compte pas s'éterniser après la bataille. Quand à la réaction de certaines personnes au sein de la tribu envers Sierra, elle est ignorée. Même changer, la mage sait qu'elle fait mauvais genre dans une peuplade qui, jusque là, n'ont vécu que simplement.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mar 24 Mar - 21:00

Les regards de travers elle s'en fichait bien en temps normal, elle s'en amusait même bien souvent. Se faire ignorer par contre, ça lui passait un peu plus en travers de la gorge. Peu importe. Elle n'avait aucune intention de rester ici, ni avaient-ils celle de la garder. D'ailleurs pour un jeune Apollon ce Rougegarde était bien à la limite du bloc de glace lui aussi. L'orc elle, si on pouvait utiliser ce pronom, semblait elle aussi occupée et peu enclin à taper la discussion. Elle était l'étrangère ici après tout, celle que l'on gardait pour se donner bonne conscience mais qu'au final tout le monde s'en branle un peu. Qui sait, peut-être pourrait-elle se taper une causette sur les lames avec, même si les couteaux étaient plus la passion de Sierra. Ils n'avaient décidément pas l'air bien prudes non plus, donc ce n'était pas vraiment la peine de garder ces haillons, ni même de prendre la peine de se cacher pour se changer. En fait les vêtements des nomades eux-mêmes pouvaient aisément exposer plus de chair aux éléments et à l'oeil. Après tout ils devaient être plus habitués à travailler des peaux d'animaux plutôt que des tissus fins.

Les nomades allaient très bientôt bouger, du coup ce n'était pas le temps de se faire un plan cul en allant voir le chasseur dans sa tente, même si l'idée lui avait sérieusement passée en tête pendant un moment. Allez savoir ce qu'il lui passait par la tête, il pouvait tout aussi bien y avoir pensé. Une autre idée folle lui venait à l'esprit, celle de les aider à se débarrasser des esclavagistes. Pour peu qu'elle trouvait l'occasion trop belle de pouvoir juste relaxer et regarder la destruction, se mêler à tout ça augmentait bien les chances qu'aucun d'entre eux ne s'en sorte vivants. Quoique, maintenant qu'elle faisait croire qu'un mage était parmi eux, le vioc allait sans doute vouloir se débarrasser d'eux en pensant n'avoir aucune autre alternative. Malgré tout, la nature contrôlante de la jeune fille faisait à nouveau surface. Personne ne devait en sortir vivant, c'était pourtant clair, et puis elle voulait récupérer ses affaires qui plus est. Mine de rien elle allait avoir besoin d'argent pour la suite, pas qu'elle ne pourrait pas en trouver en vitesse arrivée à Los Angeles mais ça accélérerait au moins les choses. On était jamais mieux servi que par soi-même comme disait le dicton.

Considérant sa nouvelle colocataire du moment peu causante, elle se limita à un signe de tête et un autre de main en politesse. Elle ressortit de la tente une fois changée pour rendre visite à Rougegarde. Ce n'était pas vraiment pour des questions importantes en soi, elle savait déjà tout ce qu'il y avait à savoir de sa conversation avec l'ancien. Et oui, c'était en partie pour un plan cul, quoique c'était à voir comment allait être l'ambiance avant de lancer ce genre de proposition. Elle écarta discrètement l'entrée de la tente, se raclant la gorge pour annoncer sa présence.

-Salut. J'ai pas pu te remercier comme il se doit pour tout-à-l'heure. Je sais que c'était un peu à contrecoeur, mais c'est pas comme si j'étais en position de me plaindre et puis, c'était quand même des risques à prendre alors... Merci, vraiment. J'me demandais juste ce qui allait arriver ensuite. Ces gens vont nous attaquer, pas vrai? Je sais que j'ai l'air de rien comme ça mais, si ça en arrive à ça, je veux pouvoir rendre la pareille.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 24 Mar - 22:25

Le pire en quittant la tente, Sierra a l'intime conviction que si elle parlait "couteau", elle arriverait à avoir un semblant de conversation avec "cet" Arc'ar. A voir la collection de gros couteau qu'elle a dans une pochette en peau d'animal, "elle" semble elle aussi être fan. Par contre Sierra doute sérieusement si elle veut vraiment engager le sujet où non. Son couteau à elle, qu'elle a d'ailleurs toujours et admirablement caché lorsqu'elle s'est déshabillée devant l'orc, fait un peu office de cure-dent si elle devait les comparer...

Pendant ses petites pensées, Sierra estimera que si elle devait participer aux nettoyages, le mieux serait de ne pas utiliser sa magie. Si jamais elle devait laisser une trace de résidu magique sur l'un de ses anciens compères, Dav' pourrait faire un rapprochement si il venait avoir le vice d'examiner chaque cadavre en trouvant "étrange" que l'un d'eux se soit pris un sort de Sierra. Avec ses drows, ne sait-on jamais, la miss a appris à prévoir la moindre éventualité. Le mieux serait même de se couper la main et laisser un peu de sang à l'endroit histoire de tout de même faire croire qu'elle était sur le lieu de l'attaque. Malgré tout, un briquet et un peu d'essence si jamais elle voulait brûler du cadavre. Oui, avec la magie de ses drows, il faut prévoir large et même davantage et si la mage blanche pouvait trouver une autre solution pour fausser les pistes, ça ne serait que mieux!

Assez réfléchie, elle s'occupera donc de ce qui sera son nouveau plan cul pour aujourd'hui. En lui faisant ses avances caché sous un semblant de remerciement, Sierra qui a l'habitude des hommes, sentira que ses arguments ne le laissent pas indifférent. Le seul problème est tout simplement l'approche différente qu'ont les nomades que Sierra aura bien du mal à s'habituer. La preuve: en temps normal on lui aurait proposer de rentrer, de s'asseoir avant de lui offrir à boire. Là, que nenni!

"La tribu n'a pas l'habitude de fréquenter des étrangers. Quand c'est le cas, seuls certains d'entre-nous commerçons avec la civilisation. Les gens ne sont pas hostiles, seulement méfiants et je m'en excuse pour se comportement."

Il ne dira malgré tout pas non sur le fait qu'elle rentre. Par contre elle comprendra que son plan cul, ce n'est pas pour maintenant quand il verra la lance et la carabine dans un coin. Un peu moins tribale que l'orc gonflé aux stéroïde mais il s'agit d'un guerrier.

"Si tu veux nous rendre la pareil, tu peux participer au combat auprès des guerriers dont je fais parti. Je ne peux pas te promettre de te protéger mais je te prêterais mon fusil une fois sur le lieu. Quand à ce que compte faire notre grand shaman, on le sera en temps et en heure."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mer 25 Mar - 7:04

Sans la moindre surprise, le plan cul de Sierra allait devoir attendre un peu. Les esclavagistes allaient bientôt attaquer et apparemment les nomades s'y préparaient. Ce n'était pas une bête idée d'aller les chercher avant qu'ils ne soient prêts, quoique leur position n'était pas mauvaise non plus. Le terrain accidenté les ralentiraient, et avec des esprits pour les harceler, et fort probablement en tuer quelques-uns avant même qu'ils n'arrivent jusqu'à eux, elle pouvait plaindre ces idiots. Avait-elle le moindre remord se chercher une baise chez l'ennemi alors qu'elle les trahissaient? Pour ressentir le moindre scrupule, il fallait qu'elle ait la moindre attache avec ces gens. Ils étaient des esclavagistes et, pour autant que la jeune fille était égoïste, ces enculés avaient mérité ce qui allait leur arriver. Elle connaissait Haurdack depuis quelque temps déjà oui, mais se qualifier d'amis était franchement abusé. C'était un gros connard, et franchement ça crevait un peu les yeux qu'il rapportait tout aux drows. Il était débrouillard par lui-même oui, mais pas tant que ça après tout. Si Sierra voulait avoir une chance de fuir les elfes noirs, voire même disparaître complètement de leur radar en leur faisant croire sa mort, il allait devoir mourir dans tous les cas, et quoi de mieux pour s'en assurer que d'aller elle-même à la tuerie?

-T'en fais pas pour ça. J'ai passé pas mal de temps dans la "civilisation", et j'peux confirmer qu'ils ont largement de quoi se méfier. Sierra marqua une pause pour en rire légèrement, encadrant bien le mot civilisation entre guillemets avec les doigts. J'veux dire, y'a qu'à voir de qui vous m'avez tirée pour savoir, ces enfoirés vendent des êtres humains nom de Dieu! Franchement vous manquez pas grand chose ici.

Qu'ils manquent rien dans ce trou à rats? N'importe qui la connaissant un peu saurait qu'elle mentait, heureusement qu'elle était bonne menteuse. Les hommes étaient bien faciles au final. Il suffisait bien de leur flatter un peu l'ego et se montrer d'accord avec leurs positions pour qu'ils vous jouent dans la main, et c'était quand elle n'avait pas qu'à agiter un peu son arrière-train ou battre des cils! Dans tous les cas, elle baissa un peu les yeux en avouant la fin, s'agrippant l'épaule en geste défensif. Elle releva la tête quand Rougegarde lui proposa de combattre à leurs côtés. Elle cligna des yeux à quelques reprises, visiblement surprise. Elle baissa les yeux, les referma, inspira longuement et, finalement, prit une posture soudainement beaucoup plus sûre d'elle. Elle planta un regard enflammé dans le sien et se mit à parler sans détours. Elle avait déjà fait suffisamment pitié, elle pouvait passer en phase deux à présent et montrer qu'elle avait de la colonne. Si elle voulait vraiment sceller l'affaire avec cet homme après tout, c'était sans l'ombre d'un doute qu'il trouvait le courage plus séduisant que jouer au prince et à la demoiselle en détresse.

-Ouais, ma seule option là-bas était de fuir, mais maintenant que j'en ai la chance, je vais pas juste aller me cacher sagement comme ça. Je vous ai traînés là-dedans, mais c'est mon combat à moi aussi. J'en ai assez de juste fuir toute ma vie, je veux gagner ma liberté.

Au moins ces dernières paroles avaient le mérite d'être particulièrement sincère. Encore maintenant elle avait du mal à croire qu'elle serait enfin libre. Plus de Polis, plus de Centre Médical, plus de New Vegas ni d'elfes noirs. Son seul regret, c'est qu'elle aurait à s'éloigner de Liliane pendant quelque temps au moins et ne pourrait en profiter avec. Intérieurement, des papillons flottaient un peu partout dans sa cage thoracique, et elle serait capable de sautiller de joie à cette révélation. Pourtant elle demeurait neutre et sobre en apparence. Elle passa un moment à donner des détails à propos des esclavagistes. Leurs véhicules, leur armement, de même que leur nombre et leur les plus dangereux d'entre eux. Quoi de plus normal maintenant qu'elle venait de changer de camp. C'était en sa faveur qu'ils soient aussi bien préparés que possible, et franchement cela l'étonnait qu'ils ne l'aient pas questionnée plus tôt.

-... Et je crois que c'est tout ce que je pourrais te dire sur eux. J'devrais te laisser, je te dérangerai pas plus longtemps je pense, vous avez sûrement à vous préparer à ce qui va suivre, et je voudrais pas trop me tenir dans vos jambes. Au fait, vous faites pas tuer pour si peu, j'y tiens vraiment. Toi surtout, surtout pas pour mes conneries à moi.

Elle clôtura la conversation en lançant un sourire franc au nomade. Elle lui mit une tape amicale à l'épaule avant de tourner les talons et retourner à la tente qu'on lui avait assignée, cette fois avec un peu plus de pep dans sa démarche. Arc'ar s'y trouvait sûrement toujours à préparer son propre équipement à ce qui allait suivre. Sierra y trouva cette fois une petite opportunité de taper la causette. Pour autant qu'elle n'était pas un prix de beauté, c'était toujours mieux que se tourner les pouces en attendant.

-Salut. Je suis Sierra. Désolée pour tout-à-l'heure, tu avais l'air occupée alors je voulais pas te déranger. La jeune fille fit mine de s'approcher de la collection de couteaux de l'orc, se penchant un peu dessus. C'est pas mal comme collection que t'as là dis. Enthousiaste des couteaux j'présume? J'en ai manié pas mal, mais j'dois dire qu'on en voit rarement des comme ça en ville. Là-bas les gens préfèrent les petites lames, celles faciles à cacher si tu vois ce que je veux dire.

Sierra se ferma un moment le clapet pour voir voir la réaction de l'orc face à sa tentative de conversation. Si elle était comme les autres nomades, il y avait de bonnes chances à ce qu'elle ne veuille pas vraiment lui parler, auquel cas tant pis elle n'allait pas vraiment en être triste. Qui sait, peut-être obtiendrais-t-elle un peu de son respect si elle avait l'opportunité de lui montrer quelques-unes de ses passes au couteau. C'était au moins un domaine martial qu'elle connaissait bien sans être un maître.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mer 25 Mar - 21:25

L'information sur leur équipement sera écouter avec grand intérêt par Rougegarde, en tout cas plus que le discours concernant sa liberté. Elle n'aurait pas fait un listing de l'équipement qu'il n'aurait pas eu d'autres choix de l'écouter mais là, il s'agissait du matériel qu'il allait avoir en face. Du traditionnel malgré tout: lance filet, matraque, pic électrique de bétail, peu être taser et enfin fusil mitrailleur si jamais les choses devaient mal tourné. Et ça tournera certainement mal mais contre des êtres éthérés ça ne servira pas à grand chose.

En parlant couteau, Sierra se rendra compte que l'orc n'est pas hostile mais que la conversation n'est pas non plus son fort puisque justement, à part "couteau", "combat" et "cicatrice de guerre", l'adolescente se rendra compte qu'elle a fait le tour des sujets de conversation. C'est simple, Arc'ar vit pour le combat et la chasse au point que Sierra ignorait qu'il existait de telle personnes aussi cons dans ce désert. V'la que je te montre la cicatrice à la hanche par un pieu, le pouce droit qui lui manque et qui a été arraché par un Razorback (très gros sanglier) parce qu'elle l'a fini au couteau de chasse. Le pire, c'est qu'elle ne se vante pas, juste que sa façon de vivre est... particulière voir particulièrement simplet. Une cicatrice, ça a son histoire. Bref, une berzeker des temps modernes mais en plus con.

Vers 22 heures, il y aura un peu plus de remue ménage, des chasseurs se mettant en position derrière les tentes et armé. Sierra ricanera davantage dans son coin quand il verra plusieurs cavaliers se préparer à l'arrière du campement avec la ferme intention de leur couper tout retrait: ce foutu shaman ne compte tout simplement pas laisser partir le moindre survivant! Elle le comprendra bien vite puisque Rougegarde a été la chercher dans la tente de Arc'ar en lui proposant de chevaucher avec lui avec... deux autres malheureux cavaliers... Sur le coup, elle aurait pu croire à une vulgaire blague.

Profitant de la nuit, car eux aussi n'allaient pas se gêner pour se servir de l'obscurité à leur avantage, ils commenceront à s'éloigner du camps pour mieux les contourner et ne pas se faire voir. Puis lorsque les esclavagistes approcheront avec leurs quatre véhicules et deux motos, c'est un cri inhumain qui raisonnera dans la vallée au moment où ils arriveront à portée de tir du camps. De là où est Sierra, elle ne voit rien. En passant en vision astrale, elle remarquera quelques perturbations mais sa médiocrité dans ce domaine, elle n'en saura pas plus. Une chose est sûr, une moto chutera et deux véhicules commenceront à zigzaguer et l'un d'eux s'arrêtera net.

En s'approchant en gâlot, les quelques filets laisseront vite place au coup de feu. Sierra aura même la chair de poule en sentant un courant d'air passer non loin d'elle. En tournant la tête, c'est un cavalier fantomatiques armé d'une lance tout aussi fantomatique qui les accompagnera, une sorte d'apache qu'elle a vu dans les images du livre qu'elle cachait sous son lit au Centre mais avec une allure un visage squelettique. Devant cette situation, Sierra flippe quand même un peu, même si cela est en bonne partie caché par le simple fait de voir ses anciens compagnons se faire dessouder.

Elle comprendra vite qu'en arrivant sur place, les véhicules ont été mis temporairement en déroute avec trois autres cavaliers fantomatiques. Handark est au prise avec un esprit en train de se faire étrangler dans sa voiture, la vitre visiblement brisé parcequ'il a tiré plusieurs coups de feu. Quand à l'ogre, il vient de mourir après avoir blessé un esprit au vu du râle inhumain qu'il y a eu. En le blessant il s'est fait transpercé par une lance.

Le groupe de Simons continue à attaquer mais se prend plusieurs tirs dans la carcasse et est poursuivi par le dernier cavalier. La moto vient de chuter, le pilote s'est fait descendre par un tireur. Les véhicules qui zigzagent sont pris chacune en poursuite par un esprit et visiblement la carlingue des voitures ne stoppent pas les flèches fantomatiques... qui, si elles ignorent le blindage, ça ne semble pas être le cas pour un corps à en juger l'état de Robnorg.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Sam 28 Mar - 23:17

Des... Des fantômes? Certes Sierra se rappelait de ses anciennes peluches. Avec un peu de recul, elle se doutait qu'il y avait eu une part de magie dans ces êtres de textile. Par contre, c'était la première fois qu'elle rencontrait des entités de ce genre. Le fait qu'il apparaissaient carrément comme des mort-vivants plutôt que de n'entendre que leurs voix n'aidait guère. Elle eut une magnifique vue de l'un d'eux visiblement en cours de décomposition quand il passa tout près. Ce vieillard était fragile et vulnérable oui, surtout quand elle se retrouva seule devant lui, mais il savait se trouver des alliés en tout cas, même s'ils venaient de l'au-delà. Elle pouvait s'imaginer qu'il se trouvait dans un coin reculé à utiliser le peu de fluides qu'il avait pour garder ces esprits dans ce monde, mais le chamanisme, Sierra n'y connaissait déjà pas grand chose, et encore moins en rituels. Et puis suite à cette frousse, Sierra avait cependant l'opportunité de s'agripper à son cher guerrier.

C'était un vrai massacre auquel la jeune fille assistant. Elle se marrait bien intérieurement en pensant au fait que la situation aurait été toute autre si elle s'était donnée la peine de faire son boulot plutôt que de trahir ses anciens compagnons à la première occasion.  Tout ce qu'elle aurait eu à faire, c'aurait sans doute été de rester derrière et trucider le vioc alors qu'il préparait ses rituels. Ici la cavalerie était arrivée bien avant eux et c'est à croire qu'ils n'allaient rien avoir à faire ici. Finalement ils n'avaient pas besoin de son aide, mais Sierra serait bien désireuse de récupérer ses affaires. Elle se mordit cependant la lèvre un instant en apercevant Haurdack se faire étrangler par un spectre. Elle aurait tant aimé avoir l'occasion de se dévoiler à lui et l'achever elle-même, rien que pour voir l'expression sur son visage. Ce n'était pas au point d'être personnel, mais la fillette savait bien qu'elle allait devoir tôt ou tard s'en débarrasser, et autant faire ça de façon amusante et théâtrale, n'est-pas? Quoiqu'il en soit, le spectacle l'amusait bien. Ils étaient tous cruellement mal équipés pour faire face à ce genre de menace, et comble de l'ironie, l'ado était la seule ici qui était en mesure de les aider à présent contre une attaque d'esprits. Elle ricanerait bien à pleins poumons si ça ne détruirait pas sa couverture, bien que ça n'avait probablement que peu d'importance à présent.

Mine de rien elle prépara tout de même la carabine que Rougegarde lui avait passée. Elle n'était toujours pas plus fan des armes à feu qu'avant, mais c'était tout de même préférable à la lance quand ils en avaient quelques-unes de leur côté. Même si aucune de leurs armes n'était efficace contre des esprits, les balles elles étaient toujours aussi efficace sur sa tendre chair à elle. Ils étaient en panique et il était clair que la capture d'esclaves avait prit le bord, maintenant c'était à mort. Elle déglutit, ils se trouvaient dans un champ de mine contre une proie affolée et prête à tout faire pour survire. Une bête traquée était à son plus dangereux quand elle se croyait sans issue. Sierra n'aimait peut-être pas les armes à feu, mais elle était contente d'avoir cette carabine entre les mains tout-à-coup afin de mettre de la distance, d'autant qu'elle ne pouvait pas tout simplement utiliser sa magie. Ce n'était pas comme si sa couverture comptait encore face aux nomades, mais si elle voulait entièrement disparaître du radar des drows, elle allait devoir utiliser des armes conventionnelles, et un simple couteau à corde n'allait pas suffire.

-Ces choses... Elles sont vraiment de notre côté? Elles ne risquent pas de nous attaquer?

Sierra choisit sa première cible. Une autre moto était toujours en marche avec son conducteur indemne. Elle n'aimait pas voir une cible plus agile que les autres. Les flèches fantomatiques allaient avoir du mal à le toucher, mais ce n'était pas exactement de même pour des balles, même si elle n'était pas une tireuse particulièrement douée. De plus, il était plus exposé où les véhicules plus lourds se faisaient des cibles faciles à ces apaches. L'odeur de poudre allait lui coller aux mains, c'était certain. Quels rustres de la forcer à se salir les mains comme ça.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 31 Mar - 1:36

"Les esprits haïs les hommes cupides et nous accorde leurs forces. C'est ce que dirait notre Shaman."

Sierra n'est pas plus renseigné que cela mais ce vieux à dû simplement donné sa version des faits pour rassurer ses propres gens. Elle sait qu'il s'agit d'un rituel et même si les esprits ne peuvent pas saquer certaines catégories de personnes, ils n'aiment pas être réveillés inutilement et il y a certainement une contre-partie, certes amoindri mais une contre-partie tout de même car telles sont les lois des rituels, ne serait ce que pour servir de catalyseur pour les invoquer.

Si le tir de Sierra loupa, se rendant compte que le coup par coup à la carabine et en mouvement n'était pas chose très facile, elle aura surtout le mérite de faire agir les deux autres cavaliers qui prendront à leur tour en chasse le motard. L'un d'eux toucha le motard. Où? Aucune idée mais il chuta et fera un rouler bouler, le sonnant à moitié. Les cavaliers continueront leurs routes là où Rougegarde tournera autour du malheureux. Sonner, il s'agit de l'un des types qui s'est marré quand elle s'est déshabillé un peu auparavant. Sa chute s'est plutôt bien passé malgré l'absence de casque, le gros blouson ayant bien amorti la chute puisqu'il se tient sur ses bras pour se relever.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Dim 3 Mai - 19:49

Sierra eut à se contenir d'un fou rire l'espace d'un instant. Ouais, s'ils s'attaquaient bien aux personnes cupides, alors il y avait de quoi se demander pourquoi ils ne l'avaient attaquée elle aussi encore. Elle venait de vendre tous ses compagnons au prix de sa liberté après tout. Clairement il y avait une marge entre la vérité et ce que leur racontait leur chaman. Il ne faisait que les diriger sur eux, le fait qu'ils soient esclavagistes n'aidant sûrement pas. Dans tous les cas, ils n'avaient jamais été amis, et peu importe son choix, des gens en auraient souffert alors on ne pouvait pas dire que sa conscience la tiraillait là-dessus. La jeune fille avait vu des premières loges ce qu'une vie d'esclave vous menait, et dans beaucoup de cas, le résultat ne vaut guère mieux que la mort. Ce qu'ils avaient à lui offrir pâlissait bien en comparaison du contrôle sur sa propre vie. Il en fallait bien plus que ça pour qu'elle considère quelqu'un comme proche et valant la peine de protéger, surtout quand certains d'entre eux n'étaient là que pour jouer les taupes. Pour les autres, elle était une marchandise de valeur.

-Salut, tu te souviens de moi enfoiré?

Quoiqu'il en soit ces questions allaient devoir attendre. Sierra descendit du cheval pour s'approcher du motard. Elle ne lui laissera pas le temps de se ressaisir avant de lui mettre un coup de crosse en plein visage, et un pied appuyé sur la gorge pour l'empêcher de bouger librement. Si la chute ne lui avait visiblement pas trop amoché la tête, l'absence de casque ne l'aiderait toujours pas. Elle voulait qu'il voit son visage juste avant qu'il ne meure, pas de doute que ça allait lui faire toute une réaction de sa part. Nous n'allions pas perdre notre temps avec bien longtemps par contre, juste une balle entre les deux yeux suffisait pour en finir avec. Une bonne chose de faite. Elle se retourna vers Rougegarde après avoir effacé ce petit sourire satisfait qu'elle avait collé aux lèvres pour retourner sur son cheval s'il n'avait toujours pas détalé.

-Me prend pas pour une dingue si je te dis que ça m'a faite du bien. J'veux en finir avec ces pourritures.

Tirer à dos de cheval n'était pas vraiment son fort, mais elle ne voulait pas vraiment être laissée derrière pour autant. Si elle devait vraiment faire un tir important, elle pouvait toujours demander à descendre. Si seulement elle pouvait se servir de sa magie dans cette situation. Sa couverture par rapport aux nomades n'importait plus vraiment à présent, mais il fallait toujours bien que les drows n'y voient que du feu, et si elle se servait de sa magie, c'était certain qu'elle allait y aller fort, et ça allait laisser des traces claires ici. Ils sauraient dès l'or qu'elle s'était permise de se retourner contre eux pour s'enfuir.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 28 Juil - 19:37

[HJ: Je n'avais même pas vu que tu avais répondu. Pardon du gros retard. Dans ce cas là, il ne faut pas hésiter à upper le sujet :s]

"Sal-"

Trop tard, sa cervelle venait d'éclabousser le sable. Ce tir entre les deux yeux, Sierra ne pouvait de toute façon pas le louper. C'est tellement plus facile de tirer sur des adversaires à moitié sonnés: ils cessent de détaler comme des lapins!

Le massacre tourna court, un esprit de ses guerriers finissant par repartir dans l'haut delà avant même la fin des hostilités. Sierra comprendra que le Shaman est à bout de course avec ce rituel et ce n'est qu'une question minute avant qu'il ne soit dans l'incapacité de lancer le moindre sort. Il a des ressources, certes, mais pas celle de Sierra. Si elle veut continuer ce massacre, cette nuit ça serait un jeu d'enfant de l'égorger pendant un sommeil bien lourd pour récupérer. Sommeil qui, vu les dépense d'énergie, risque de durer pas loin des 24 heures.

Deux minutes plus tard, il n'y aura plus âme qui vive chez les esclavagistes, Haurdack, même si il a fait quelques tonneaux, est vivant. La jeune fille lâchera un sourire en voyant la chasseresse avec qui elle partage la tente le scalper vivant. Bref, zéro témoin, il n'y a pas mieux. Juste que le jour où elle voudra récupéré son comptable de gobelin, il va falloir se montrer discrète à Vegas. Au pire, elle paiera des gens pour que l'on lui colle un coup de gourdin sur la crâne et le mettre dans un sac pour lui livrer. Le kidnapping, surtout quand on sait où le trouver, est monnaie courante dans le Wasterland et New Vegas ne possède pas le monopole de truand près à faire ce job pour 400 billets.

En véhicule, il y a moyen de récupéré ce buggy. Il y a bien la camionnette de récupérable mais bien moins discrète à vendre. Sinon deux motos de cross sont en parfait état. Avec un peu d'organisation, ça pourrait tenir dans le buggy en accrochant tout ça. Ca ne sera pas pratique mais il y a moyen de faire un prix du lot pour se reconstruire une vie convenablement. L'équipement? La fouille se fera certainement de jour. La nuit n'étant pas pratique.

Sierra rentrera au camps, toujours en compagnie de son guerrier musclé. Terminator Woman n'est pas encore rentrée, elle fait certainement parti de ceux qui restent et qui ont la machette facile pour se garder un trophée. Vu l'énergumène, ça ne l'étonnerait même pas!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Lun 10 Aoû - 0:21

Sierra s'amusa bien en voyant Haurdack se faire étrangler à mort. Étrange, lui qui aimait souvent des trucs étrange. Elle se garda de venir le narguer d'une claque sur son propre derrière, lançant un message clair du ''baise-moi ça'', même si dans les fait il l'avait fait à plusieurs reprises. Elle pourrait demander à Terminator Woman de lui laisser le scalpe comme souvenir. Dans tous les cas, elle admira le carnage. C'était un beau carton que venait de faire l'ancien, même s'il était maintenant sûrement dans les vapes. Elle aurait certainement sa chance de l'achever après ça, mais elle n'en voyait pas l'utilité. Il voulait la sortir de sa vie, et ça ne valait pas les risques pour quelques babioles. Leur ritualiste était K.O., mais les autres guerriers eux étaient tous bien portants. Dans le meilleur des cas, elle pourrait peut-être bien se négocier quelques cadeaux de départ, prétextant qu'elle pourrait avoir un nouveau départ comme ça. Elle ne cracherait pas sur une petite moto pour pouvoir se déplacer rapidement. Si ces nomades avaient le moindre bon sens, ils draineraient le carburant de ces véhicules avant de les vendre.

Dans tous les cas elle fouillera le bus d'abord à la recherche de ses vieux vêtements. Simons n'aurait pas regretté être déjà mort s'il avait fait quelque chose à ses affaires, lui et ses copains qui louchaient sur elle depuis le début. C'était dommage que l'ogre soit mort, un peu de muscle était toujours utile, mais c'est la vie. Elle fit cependant mine de simplement reprendre ses affaires plutôt que de changer. Tant qu'elle était chez les romains, elle devait faire comme chez les romains après tout. Question de politesse quand on y pense, même si le concept lui échappait souvent.

Il n'y avait plus qu'à effacer ses traces. Avec quelques grandes respirations pour se motiver, elle se servit de son couteau pour s'entailler un peu la paume de la main, suffisamment pour que le sang y coule bien. Elle étouffa tout cri comme une grande fille et se mit à déposer de son sang sur des bancs proches. Si les drows chercheraient à la retrouver avec sa signature magique, alors ils tomberaient ici. Cette vieille carcasse ne servant plus à rien, les nomades n'allaient pas pouvoir en faire grand chose. Ils allaient tomber dessus, croire qu'elle s'est faite surprendre, et elle aurait le champ libre pour commencer une nouvelle vie. Elle déchira un bout de tissu proche pour se faire un bandage improvisé autour de la main, truc qu'elle devra s'assurer de brûler avant de mettre le cap sur LA si elle voulait éviter d'avoir fait tout cela pour rien. Revenus au camp, elle était de nouveau seule en compagnie de son guerrier favori. L'orc avec qui elle partageait sa tente allait certainement se douter de ce qu'elle manigançait à son retour, mais ça elle semblait bien s'en foutre complètement, surtout maintenant qu'elle avait quelques trophées pour s'occuper. Elle allait peut-être même apprécier le calme, du moins c'était si Sierra elle-même n'allait pas garder tout le monde réveillé.

-Enfin un moment pour souffler un peu. J'avoue que j'ai encore pas mal de frissons après tout ce qui s'est passé là-bas, même si au final on a pas eu à faire grand chose. Je sais pas si je saurais trouver moyen de vous remercier pour tout ça. Tu dois être plutôt crispé après une journée comme ça d'ailleurs...

Le sous-texte était clair, surtout alors qu'elle rapprochait son corps du sien. Elle n'avait pas manqué de lui lancer des indices somme toutes clairs à ce sujet, et s'il n'avait pas eu l'air de se jeter sur l'occasion, il ne résistant certainement pas à ses avances. Ça semblait bien être son genre de demeurer stoïque alors qu'elle faisait en sorte de s'occuper de lui. Elle se demandant combien de temps il saurait garder cette façade pendant ce temps. Elle commença doucement, plaquant sa poitrine contre la sienne, appuyant son visage contre son torse tandis que ses mains exploraient le reste de son corps, analysant ses réactions. Le véritable combat commençait cette nuit, encore heureux qu'elle avait eu la présence d'esprit de reprendre ses affaires; toutes ses capotes y étaient!
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Lun 10 Aoû - 1:13

Ses affaires, un SigSauer et un taser avec une recharge ainsi que 120$ qu'elle trouvera dans le bus. C'est toujours mieux que de repartir les mains vides. Pas le temps de fouiller d'avantage sans que ça paraisse trop vénal. Au moins elle ne repartira pas les mains vides.

En retournant dans la tente de Rougegarde, Sierra se fera très bien comprendre. Le guerrier la portera après lui avoir arraché le peu de vêtements qu'elle portait et si il avait pu la prendre contre un mur, il l'aurait fait. Là, il se contentera de cette paillasse. Sierra se fera son premier tribale et autant dire que ça n'a rien à voir avec les clients qu'elle a croisé à Vegas. Disons que cette impression d'être prise violemment sans être considéré comme un vulgaire morceau de viandes étaient nouveau pour elle. Le tribal en plus d'être bien membré, sera endurant et Sierra qui n'a pas l'habitude d'être prise aussi longtemps, finira par hurler à plusieurs reprises la nuit. Détail marrant pour cette peste: elle ne sera pas la seule. Il semblerait qu'ici, un guerrier satisfait d'une bataille se mettent souvent à honorer leurs femmes. Quand aux préservatifs, Sierra devra filer un coup de main à Rougegarde et si les deux premières fois elle lui filera un coup de main pour les mettre, la troisième fois elle sera limite dans les vapes qu'il s'en passera. Peu importe, ce n'est pas sa période à risque et le spécimen semble célibataire par ici. Jusqu'à quel heure ça a duré? Sierra l'ignora. En tout cas elle n'aura pas eu besoin de simuler grand chose!

Le lendemain, elle se réveillera seule à 10 heure du matin, encore à moitié sonné de sa nuit, évitant de marcher en canard. Pas de Rougegarde dans les environs mais vu l'animation du camps, Sierra l'a peu être loupé. Les tentes commencent à se démonter, les nomades voulant ne pas rester plus longtemps ici, voulant éviter toutes éventuelles représailles. Seule quelques tentes ne sont pas touché, la sienne et celle du shaman. Etant proche de cette dernière, la punk verra une femme d'une quarantaine d'année s'occuper de l'ancien, toujours endormi. Lui, il n'est pas près de se réveiller et il y a des chances que les tribales voyagent pendant qu'il est toujours dans un coma qui durera encore quelques jours.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Lun 10 Aoû - 2:02

En tout cas on pouvait dire que la petite teigne avait bien choisit sa marque. Pour un moment elle avait presque eu envie de demander à rester. Presque. Pour la peine elle s'était réveillée un peu tard, et sans grande surprise, nue. Elle prit un peu de temps pour se ressaisir dans la tente sans même prendre la peine de s'habiller. Laissant aux nomades les vêtements qu'ils lui avaient donnée, elle s'habilla des siens qu'elle avait pu reprendre. Les peaux avaient leur petit quelque chose de plaisant, mais elle se sentait bien plus confortable avec ses bon vieux habits de jeune punk. Quelques étirements plus tard elle se décida à rendre visite aux autres. Sans grande surprise, le vieillard était dans le coma. À les voir s'arranger sans lui, ils devaient déjà savoir ce qu'ils avaient à faire. Comme quoi ils n'étaient pas complètement dépendants de lui tout compte fait. Encore heureux comme ils allaient devoir se débrouiller sans lui quelque temps. Enfin, ils semblaient être bien habitués à ce genre de vie. Ils avaient rempli leur part du contrat, et elle le sien en quelque sorte. Ce n'était pas ce à quoi elle s'attendait en arrivant ici, et franchement son plan était un peu improvisé, mais il était toujours important de rester à l'affût de nouvelles opportunités, n'est-ce pas?

Il n'y avait pas de doute qu'elle allait au moins devoir aider à défaire les tentes, au moins la sienne, et plier bagages. Même pas de repas d'abord on dirait, ou alors elle l'avait manqué et ils n'avaient pas cru bon venir la chercher. Dans tous les cas elle venait de se réveiller alors elle n'avait pas faim, et puis elle avait passé la nuit à se faire remplir d'autre chose. Avec de la chance elle n'en serait pas courbaturée d'ailleurs. Elle n'allait pas l'oublier de sitôt par contre, d'autant qu'elle avait la ferme impression qu'elle n'allait jamais revoir tous ces gens.

-C'est ici que nous allons nous séparer à ce que je vois. Qu'est-ce qui va arriver du matériel des esclavagistes d'ailleurs? C'était peut-être des ordures, mais ce serait bête de laisser tout ça derrière. Votre chaman va bien s'en tirer au moins j'espère.

Car oui, si elle pouvait en tirer quelque chose, elle ne s'en gênerait pas d'ailleurs, d'autant qu'ils ne semblaient pas être de eux à dépendre de véhicules motorisés. Si elle pouvait mettre la main sur un, voire quelques-uns, cela lui ferait quelques fonds pour se refaire une vie à LA plus facilement. Car oui, arriver jusque là-bas n'était qu'une partie du plan, elle allait devoir trouver l'argent pour la procédure qui allait vraiment lui offrir la liberté. La jeune fille ne se faisait pas d'illusions, les drows étaient bien trop prudents pour qu'ils ne tentent pas de la retrouver avec leurs rituels à la con. Elle était présentement libre, mais elle se trouvait également à courser contre la montre.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Lun 10 Aoû - 14:28

Le repas est une sorte de purée à base de patates écrasés, un truc qui n'est pas forcément dégueulasse mais qui n'a pas non plus de goût. Au moins ça tient au corps.

Pendant que Sierra aide à plier bagage, elle finit par recroiser Rougegarde qui, d'une manière s'attendait à voir partir Sierra. Elle a beau avoir couché avec, ce foutu tribal est limite insondable et il est compliqué de savoir si il y a une once de tristesse ou non face à la nouvelle. Ce dernier lui remit tout de même son couteau de chasse, estimant qu'un moyen de défense est certainement plus utile que toutes ses babioles décoratives et inutiles. Le gros couteau grossier en acier cranté (si le manche est artisanal, la lame n'y est pas) parfait pour dépouiller le gibier ou ouvrir le bide de quelqu'un. Le romantisme d'un tribal, c'est quand même particulier...


"Le grand chaman va bien, il s'en remettra dans quelques jours. L'appel des esprits est un rituel épuisant. L'équipement des esclavagistes, on en a récupéré qu'une des camionnettes. Le reste on a siphonner l'essence mais les guerriers sont d'accord pour te laisser un bidon d'essence puisque tu as participé à l'attaque. Pour le reste il faut voir sur place."

Les fumiers! Si elle était rester les bras croisés, l'essence elle se serait assise dessus! Du moins c'est ainsi que pourra comprendre Sierra la situation. C'est bien une mentalité de tribal ça.

Rougegarde l'accompagnera malgré tout jusqu'au champs de bataille en cheval et pour lui filer un coup de main pour trouver son bonheur, une manière pour lui de dire adieu. En regardant un peu la situation, autant les armes ça été ramasser jusqu'au dernier: la preuve il n'y a même plus de lance filet! Autant le reste ils se sont seulement contentés que du pratique. Plus de bidon d'essence si on excepte celui qu'à Sierra, plus de vivre et même pour certains plus fringues qui seront certainement utilisé pour la couture. Le quad n'a pas été vérifié puisque toujours retourner mais le moteur n'a pas été touché même si la direction a sacrément morflé, seul le réservoir a été vidé puisque percé. L'une des motos est en parfait état, même si son réservoir a été lui aussi siphonner. En fouillant quelques corps plus attentivement les corps, elle ne trouva que 234$ mais aussi un peu de drogue, une barrette de marijuana et sur un autre esclavagiste, quatre pilules d'amphétamines et trois de GHB. Ce dernier avait l'air d'être un beau fumier par contre.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mer 12 Aoû - 1:31

Tu parles du cadeau d'un plein bidon d'essence. Sierra avait intérêt à ne pas se perdre ou alors elle n'aurait même pas assez pour se rendre jusqu'à Los Angeles. Heureusement pour elle, elle pourrait vendre la moto une fois arrivée pour faciliter un peu les choses. Enfin, pour autant qu'un véhicule pouvait toujours servir, le fait de devoir le surveiller constamment lui pèserait dessus, et elle se ferait bien chier si elle se le faisait voler sans pouvoir en tourner un profit. Dans tous les cas, ce qui lui resterait de l'essence une fois arrivée vaudrait son poids en or quant à lui. Devait bien y avoir un comptoir des nomades qui allait acheter ça, ils ont toujours besoin de véhicules fonctionnels. La drogue serait difficile à vendre en aussi petites quantités, à moins de tomber sur des junkies en mal d'une dose.

Dans tous les cas, l'heure de se quitter approchait. Sierra siffla quand elle se saisit du couteau artisanal. Elle le testa de quelques moulinets de la main dans le vide, clairement expérimentée pour ces armes. Elle n'avait pas exactement l'habitude des grandes lames comme ça, mais pour le charcutage plus extrême, c'était parfait. Même si elle ne comptait pas de se défaire de ses petites lames cachées, cela en restait une à ajouter à sa collection, ce qui ne faisait jamais de mal. Comme quoi elle en avait bien la preuve qu'elle avait fait bonne impression chez son tribal énigmatique. Il devait estimer que c'était à envisager qu'elle s'en aille, et dans son cas à elle, une baise rapide et un au-revoir lui valait mieux que de s'attacher elle avait plus gros chats à fouetter d'ailleurs.

-C'est bête, j'ai rien à te donner en retour. Enfin peut-être, mais je doute que tu sois vraiment joaillerie. Elle lui montra ce qu'elle voulait dire en lui exposant ses bagues. Enfin on se laissent, mais y'a rien qui dit qu'on va pas se croiser à nouveau, je compte bien profiter de ma liberté maintenant en attendant. Eh bien, il y a au moins ça que je peux te donner.

Le bon vieux discours de départ mielleux. Elle se leva sur la pointe des pieds pour lui laisser un innocent baiser sur les lèvres. Moins romantique cette fois, elle le laissa avec un coup de poing joueur à l'épaule, lui adressant un clin d'oeil avant de se retourner pour examiner la bécane. Elle allait probablement avoir besoin de directions, mais l'avantage de ces petites bêtes, c'est qu'elle n'aurait qu'à aller en ligne droite jusqu'à sa destination. Direction ville des anges déchus.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 273
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 13 Aoû - 1:41

La route de Los Angeles ne sera pas trop compliqué à trouver puisque dès qu'elle repéra la route de Port Poussière, elle savait à peu près où elle se trouvait. Il faut dire que ses esclavagistes, aussi vérolés soit il, était équipé pour ne pas se perdre dans le désert. Chacun une carte des Etats Unis plus ou moins complêtes selon certains et bien sûr boussole. Ne s'encombrant pas de la route et pouvant coupé à travers le désert malgré ce vilain de mal de fesses lui rappelant sa folle nuit qui revenait, il n'y aura pas grand chose à signaler. Après tout? Le but est de rejoindre Los Angeles avant la tombé de la nuit.

Elle rejoindra cette dernière vers les 20 heures. Heure d'été oblige, il fait encore un peu jour et au moment où elle trouvera le comptoir des nomades, certains rangent leurs affaires en prenant leur temps. C'est un peu tard mais avec la bouille de Sierra et son côté démerde, ça ne sera guère compliqué. En tout cas on lui propose 900$ la bécane. Avec le moteur en bon état c'est en dessous de sa valeur marchande. Pas beaucoup elle pourrait en tirer plusieurs centaines de dollars en plus. De plus il va falloir aborder le sujet d'avoir besoin d'argent très rapidement.

Sierra sait malgré tout se prendre un prêt. Un gobelin qui fait dans la contrebande et qui est assez important à Los Angeles a quelques contacts envers des prêteurs sur gage. Il s'agit d'un cousin Half. Le mieux serait malgré tout d'éviter de citer le nom d'Half pour plus de prudence et voir combien sont les intérêts, quitte à perdante au bout du compte. Après il faut voir les risques, sachant qu'Half ne doit rien aux drows, qui, de toute façon doivent le mépriser si par hasard il devait les rencontrer à New Vegas. De toute manière Half fait le mort à Vegas et attends les consignes de Sierra pour la rejoindre (consigne qu'il peut attendre longtemps en fait!). Zorzick est le nom de son contrebandier.

Sinon l'hopital n'est pas difficile à trouver mais pour cela il faut qu'elle prenne rendez vous et si possible montré pattes blanche pour passer en priorité et en urgences.


Suite: tu ouvres un sujet à Los Angeles.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3619
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum