Des gosses chez les truands

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Ven 22 Aoû - 13:36

L'opération n'aurait pu se dérouler mieux que ne l'avait espéré la jeune fille tout compte fait. En bas, l'action s'était déroulée rapidement et relativement rondement. Comme quoi retenu un rire en voyant la seconde prostituée qu'elle cherchait toujours en train de se tortiller par terre en crachant de l'écume. En voilà une qui ne causerait plus de problème. Tout le monde avait été neutralisé en trop peu de temps pour leur permettre de réagir et son ogre écarté d'avance pour éviter au groupe des problèmes inutiles. En tendant l'oreille, on ne pouvait pas entendre de bruit suspect venant soit d'en haut ou du reste de l'établissement. Sierra offrit comme instruction de tenir la garde en bas tandis qu'elle monterait enfin terminer le travail. Grimpant calmement les marches, elle prépara son pistolet afin de lui faire une surprise. Elle espérait que la porte n'était pas verrouillée afin que la surprise soit complète, mais dans le cas contraire, un petit sortilège d'air allait faire le travail à merveille. Collant son oreille contre la porte, elle tenta tout d'abord de s'assurer qu'il n'était pas trop actif de l'autre côté. Dommage qu'il ne savait faire aucune magie ou alors elle aurait pu le ressentir à travers la porte. Peu importe, Sierra entrera pour réclamer son prix.

Si la porte était verrouillée, elle serait obligée d'utiliser la manière forte et défoncer la porte. Une puissante bourrasque d'air à travers la porte et on en parlait plus. Puis ça pouvait avoir du bon de profiter de la commotion. Le projeter au mur avec un second sort d'air aurait de quoi le garder au calme. En voilà un qui regrettera avoir laissé sa fenêtre ouverte. Dans le second cas, elle conserva tout de même un sortilège d'air prêt dans son autre main au cas où il offre une résistance particulière. L'idée était cependant de le prendre alors qu'il se trouvait sans défense. Une balle dans le ventre aurait de quoi le tenir tranquille, et une dans chaque bras s'il tentait toujours de se débattre. Les gens devraient savoir quand arrêter de tenter de jouer les insolents et savoir quand ils sont vaincus. Cependant, Sierra n'était pas seulement venue afin de le tuer, elle voulait le détruire bien entendu. Après qu'elle soit parvenue à le neutraliser, elle comptait bien s'amuser avec comme avec la première prostituée. Dommage pour elle, elle ne pourrait pas redécorer la pièce maintenant que ses deux sous-fifres allaient hériter du bar. Ça ne l'empêcherait pas de se faire imaginative par contre.

D'un autre petit coup de son fidèle taser, elle calma toute envie de résistance de son nouvel ami. Elle l'attacha à une chaise et, cette fois, le baillonna d'un morceau de tissu autour de la tête et dans la bouche au lieu de directement. Ce serait dommage qu'il s'étouffe lui aussi, pas vrai? S'assurant qu'il était toujours conscient, elle lui grimpa dessus pour se mettre à lui raconter en détails tout ce qu'elle avait fait à la première prostituée, puis de sa rencontre avec les deux Piedegers qu'elle convainc de lui donner un coup de main en échange de ce qu'ils jugeraient bon de lui prendre. Puis venait de lui raconter comment elle avait tué ses hommes de main les uns après les autres. Le plus croustillant venait quand elle lui expliqua que sa chère petite pute qu'il leur avaient volés étaient toujours en train de se tordre en faisant une overdose, overdose que Sierra avait commandé bien sûr. Après venait sa soeur à qui elle avait collé quelques balles derrière la tête. La cerise sur le gâteau restait de lui raconter ce que comptait faire Danwan de sa maîtresse envers qui il avait une dent. La faire travailler dans les plus sales ruelles jusqu'à ce qu'elle se fasse violer et trancher la gorge par qui-sait quel premier salopard venu. Quand elle eut terminé, c'était à présent de lui expliquer ce qui allait lui arriver. Sa fébrilité trahissait déjà ses intentions quand elle fit sortir la lame de son couteau. Sa poitrine se soulevait en tremblant d'excitation, elle lui raconta comment elle allait le tuer. Les premières entailles étaient superficielles jusqu'à se faire de plus en plus profondes. S'amusant à passer de petits coups de sa "brosse", Sierra expérimentait sur ce canevas un monochrome de rouge. Au font avait-il besoin d'autant de doigts? Combien de coups de couteau fallait-il avant qu'elle puisse voir l'intérieur de son torse sans le tuer?

Bref, quand elle confirma qu'il était bel et bien mort, elle se dirigea en bas, faisant tournoyer son couteau à corde à son index pour s'assurer que tout allait bien. S'ils lui disaient qu'elle y avait mit le temps, elle n'aurait qu'à rétorquer que vu ce qu'elle en avait fait, s'appliquer dessus en avait valut la peine. Qu'ils aient ou non commencé à dégager les corps, Sierra proposa un toast pour célébrer cette journée bien remplie. Polack n'allait plus pouvoir s'en faire à ce qu'ils se servent un peu dans ses réserves après tout. Saisissant un grand sac à main de l'une de leurs victimes, Sierra finit par s'appliquer à découper le deuxième tatouage dont elle avait besoin. Elle retourna ensuite à l'étage en sifflant joyeusement pour en arriver à trancher la tête de Polack et la mettre dans le sac à main. Si les elfes noirs voulaient faire peur à leur bétail pour les garder sages, le tatouage de leurs amies et la tête du sombre crétin qui les avaient emmenées allait être plus que suffisant. En bref, c'était un travail qui allait lui rapporter une jolie somme alors qu'elle s'était amusée comme une enfant. Qui eut crut que les travaux pratiques pouvaient être aussi marrants! De plus elle y avait même gagné deux nouvelles connaissances alors que demander de mieux.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Ven 22 Aoû - 17:52

En montant les marches, Sierra eut l'impression qu'il manquait quelques choses: les fluides d'air mais bon on parle du mini-bombe sur pattes qui pourrait exploser en ce qui concernait les fluides internes qu'elle ne prit même pas la peine de chercher à ouvrir une quelconque fenêtre. Explosé? Pas n'importe quand puisque dorénavant elle se "contrôlait", certes à sa façon comme torturer et tuer les gens de façon sournoise, mais elle se contrôlait quand même!

La porte est fermé avec une malheureuse chaînette de l'autre côté, Polak hurlant derrière la porte qu'il arrivait pour ouvrir de façon peu aimable. Après tout depuis combien de temps il devait hurler à ses hommes de toquer avant d'entrée? Seulement depuis deux petits jours... Sierra devra tout de même improviser puisqu'en bas il y aura plusieurs détonations assez rapides: si l'ogre se trouvait au bar Emerick a dû certainement sortir son Desert Eagle chromé avec la crosse gravé qu'il bichonnait lors de la mise en oeuvre du plan et certainement une arme de petit calibre pour agir. Et vu le nombre de coup de feu ça semble avoir été très bref! Surtout si Danwan surveillait le moment où il agira.

Sierra n'attendra donc pas la fin de la très brève fusillade pour défoncer la porte avec un souffle d'air. La porte le frappa à l'épaule, il a déjà eu le temps de mettre la main sur son arme, un Desert Eagle et le fait de se toucher par Sierra fera qu'il la ratera de cinquante centimètres alors qu'il a tirer à une distance de quatre mètres seulement. Il se sera pris deux balles dans le ventre. La suite ça sera avec le coup de taser.

La balle, parlons en! C'est la première fois que ce genre d'arme frôle d'aussi près Sierra. La première expérience, c'est comme la première fellation dans la salle à part au Venus Club. C'est à dire pas très désagréable. Elle savait les armes à feu efficace et dangereuse, il manquait juste l'entrainement pratique pour le comprendre.

Alors oui, il passera un mauvais quart d'heure mais ça sera non pas avec une Sierra qui s'amuse calmement mais avec une Sierra furieuse. Pour sa petite affaire, c'est Emerick qui viendra voir si tout se passe bien, avec un fusil à pompe qu'il a trouver au bar sur son épaule de façon nonchalante. Il lui conseillera la cave avant comme simple directive de verser un sceau d'eau sur le sol pour évacuer le sang quand elle aura fini. Du sang sec sur des pavés, c'est chiant à nettoyer: il faut frotter. Pour le cadavre, comme il est de beau humeur aujourd'hui, il s'en débarrassera.

Le cinq première minute seront plus du défoullement qu'autre chose, Sierra "soignant" les blessures de Polak au fer rouge avec un morceau de métal qu'elle trouvera dans la cave. Il s’évanouira quand elle forcera un peu trop la dose, le métal ayant atteint un degré de fusion au point de le faire fondre pendant les explications. Oui c'est frustrant!

Elle devra remontera aux rez-de-chausser pour boire une bière dégueulasse avec ses deux sous-fifres. Plus de clients dans le batiment si ce n'est le cadavre de trois hommes de main. L'ogre a la tête sur le bar le crâne exploser et à en voir les bouts de cervelle sur le mur derrière le comptoir, c'est à bout portant qu'il a été tué par Emerick. Il n'a certainement pas dû comprendre ce qui lui arrivait. Les deux autres c'est mort par balle de façon plus classique: trois balles dans le bide et une dans la jambe pour l'un, deux balles dans l'autre et la main arraché par un balle de .357 magnum. Les choses n'ont pas été faite à moitié. C'est donc assise sur le bar qu'elle "dégustera" sa bière tout en fumant un joint pour se calmer que sera Sierra, tout en écoutant les péripéties de ses nouveaux compagnons.

Elle retournera en bas un quart plus tard pour terminer ce qu'elle a commencer. Bon elle aura une compagnie en revanche: la maîtresse de Polak attachée et bâillonnée. Danwan a les oreilles sensibles selon ses propres dires. Polak finira par mourir aux bouts du quatrième doigts. Trop rapide ce qui frustra un peu Sierra.

La sale besogne faite, la tête dans un sac plastique avec les tatouages, elle repartira du club après avoir refuser un second verre, stipulant que la bière est trop dégueulasse et où bizarrement les deux hommes ne l'ont pas contre-dit.

Les drows ne sont pas rentrés. Peu être ont-ils vraiment pris leurs pieds et qu'ils en ont profité? En tout cas, Sierra posa le sac plastique sur le bureau avant de s'installer sur l'un des fauteuils libres et jouer de la télécommande pour regarder les écrans de surveillance. Elle cherchera quelques minutes Nanie mais ne se contenta pas de la regarder puisque les filles à espionner ne manquait pas. Par la même occasion, elle regarda les caméras équipé d'un micro. La plupart oui, certaine non. La pièce où elle a discuté avec Nanie en était dépourvu.

Lili finira par rentrer dans la pièce, visiblement de bonne humeur. Dav lui a certainement rentrer dedans pendant qu'ils espionnaient d'une manière ou d'autres.

Elle regarda le contenu du sac assez rapidement avant de le mettre dans un coin. Par contre il y aura un petit imprévu lorsqu'elle posa la liasse de billets sur le bureau (2300$ en grosse coupures).


-Tu te déshabilleras: on veut vérifié une chose.

"On", il n'y a qu'elle, ce qui veut dire qu'elle en a parler avec Dav. Elle sortit de son bureau ses détecteurs à mouchards télescopique pour vérifier si il y a du matériel électronique de cacher dans la pièce. Une fois nue, Lili la passera au peigne fin. L'appareil grisonna au niveau du dos, entre deux vertèbres. Elle le rangea avant de se rasseoir à sa place derrière le bureau.

-Hmm... C'est bien ce que l'on pensait. On n'étais pas sûr mais il y avait un mec qui a fait deux aller-retours dans le quartier de Polak qui n'avait pas l'air d'être très clair. Trop "oie blanche" malgré son gabarit de rugby-man.

[HJ: Tu te choperas en plus le vice "colérique" quand un plan se déroule avec un accro]

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Ven 22 Aoû - 19:17

En fait, c'était bien simple, quand Sierra vit la balle passer tout près d'elle, ce sera à la fois une grande colère par rapport au plan qui avait faillit partit en vrille et une étrange sensation d'euphorie qui l'avait envahie par après. Bien qu'elle était passée près d'en mourir dans les faits, elle s'était sentie au contraire vivante d'une façon qu'elle l'avait rarement expérimenté auparavant. Avec l'adrénaline qu'entraînait la menace d'une mort imminente, il fallait croire qu'une certaine euphorie pouvait venir avec de telles émotions fortes. Quoiqu'il en soit, elle termina le travail selon les termes approximatifs auxquels elle s'attendait, si ce n'était qu'elle pesta un peu par rapport au fait qu'elle aurait dû s'en tenir à son autre plan et tuer les hommes de main de Polack les uns après les autres quand ils étaient hors du bar et donc plus vulnérables. Quoiqu'il en soit elle en ressortira tout compte fait bien heureuse.

De retour à la "maison" par contre, elle trouva fort étrange de se faire demander de se déshabiller. Elle leva les sourcils pour les regarder d'un air un peu incrédule tandis qu'elle comptait son petit butin. Après s'être bien doutée que les drows devaient s'être envoyés en l'air en l'observant faire, elle se garda de plaisanteries vaseuses face à la demande insolite. Ce n'était pas nécessairement la première fois où elle se faisait examiner comme ça, mais la sensation était certes étrange comme c'était aussi soudain. En fait quand elle se fit enfin expliquer la chose, Sierra vira subitement un peu au blanc. Elle posa posa instinctivement sa main sur son dos, imaginant bien ce que cela voulait dire. Elle serra les dents avant de cracher toutes les insultes qu'elle connaissait sur Polis. Évidemment, elle aurait dû s'en méfier, elle avait un émetteur sur elle. Ces salopards avaient dû le lui poser lors de l'une des nombreuses fois où ils l'avaient droguée. La raison demeurait à quoi jouaient-ils à la suivre de la sorte sans même tenter d'aller la reprendre. Voulaient-ils les observer dans un nouvel environnement en pensant qu'ils pouvaient juste venir les reprendre quand ils voulaient? Il n'y avait aucun doute que Liliane aussi en avait un sur elle. Sierra dépêcha un courrier avec pour ordre que seulement Liliane elle-même devait recevoir le message et s'était faite très persuasive pour faire en sorte qu'il l'écoute. Évidemment,

Il devenait de plus en plus clair que Lawrence et Polis n'allaient jamais les laisser tranquilles. Liliane s'était endurcie depuis le temps, mais elle n'était pas prête à combattre un ennemi comme Polis. Sierra elle par contre, elle avait les nerfs et la fourberie nécessaire. Par contre elle avait encore trop peu de moyens, trop peu d'alliés et n'était pas assez puissante pour prendre un tel ennemi de face. Il allait de soi qu'elle demanda à Lili de lui dire à quoi ressemblait l'homme qu'elle avait vu. Dans un premier temps, elle eut une peur réelle qu'il pouvait s'agir de Georg. Elle n'était pas prête à revoir l'orc qui allait certainement lui dévisser la tête après avoir vu la petite traînée qu'elle était devenue! Elle voulait savoir où ils avaient vu l'homme, à savoir si elle pouvait le trouver elle-même, bien qu'en ce moment, la chose qui lui démangeait le plus, c'était de faire enlever cette saloperie qu'elle avait sur elle.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Ven 22 Aoû - 20:02

Lili se contenta de croiser les jambes sur le siège qui lui a toujours servi de trône depuis la création du Venus Club. Un siège que Sierra n'osera jamais tester de peur des représailles et pourtant ce n'est pas faute de ne pas en avoir envie. La preuve ça lui a traversé l'esprit quand elle les attendait le retour des drows. Mais pour le moment ce n'était pas à ça qu'elle pensait.

-Oublie cette puce, du moins pour le moment. Je ne connais pas rien en électronique miniaturisé et personne en ville ne s'y connait assez pour se donner une idée de sa véritable nature* mais si Polis voulait te récupéré, il l'aurait déjà fait depuis longtemps. Elle donne peu être des données à cet homme. La seule chose dont je peux te dire, c'est qu'il a une portée puisque je sais seulement que cette ville n'a pas de satellite actif pour avoir une portée digne de ce nom.

Elle pointa son doigt en direction du mur.

-Des appareils de communication dans l'espace, c'est à dire au dessus du ciel...

C'est dit de façon un peu demeuré mais n'empêche mais que le seul satellite qu'elle connaissait était celui de la Terre et donc la lune avant cette explication...

-Ce qui veut dire qu'ils t'ont retrouver depuis longtemps mais que cet homme se doit de faire des rapports régulièrement à Polis. Donc non: pas touche à cet homme, aussi bien pour toi que par ta copine si tu ne veux pas qu'ils apprennent cette découverte. D'ailleurs à ta copine, il faudra bien y faire comprendre qu'elle doit mener sa petite vie normal. Quand à ton bonhomme, c'est un humain blond tout droit sorti des salles body-building et il avait un bandana rouge la fois que l'on l'a vue.

Soyons honnête, que la nouvelle arrive ainsi, du jour au lendemain, agace Lili. Un imprévu et pas des moindres.

-Je vais le faire surveiller et je te tiendrais au courant de tout en allant. Comme la discrétion est de mise et que les moyens de Polis en matière de surveillance dépassent largement nos moyens techniques, ne t'attends pas à des résultats dans le mois qui suit. Le jour où tu retiras cette puce n'est pas encore arrivé mais il faut savoir qu'un jour, ce petit jeu aura lasser Polis.

Ne pas enlevé la puce sonne plus qu'un ordre qu'un conseil. Si Polis est satisfait ils n'ont aucune raison d'annuler la mission de surveillance. En fait, Sierra soupçonne même Polis de la continuer simplement grâce/à cause de Lilianne. Pas étonnant qu'il y ait des améliorations avec elle: si elle pouvait activer son pouvoir 24 heures sur 24, elle le ferait.

Dans les jours qui suivront, Lilianne dira qu'elle se tiendra à carreau et continuera d'agir normalement, comprenant parfaitement l'idée de Sierra (qui est plus un ordre de Lili et Dav que d'elle même). Par contre elle fera l'erreur de signaler dans sa lettre pourquoi elle se demandait pourquoi ses trois dernières années elle n'arrivait pas à sonder la plupart des types fan de bandana: simplement que les hommes de Polis ont pris l'habitude de cacher un dispositif luttant contre les intrusions mentales. Cela fera comprendre à Sierra que Lili avait raison sur un point, Polis a perdu de vue ses fuyards pendant 2 ans.

Pourquoi malheureusement dans ce texte de narration? Sierra sait que les lettres sont lu par les drows avant qu'elle ne puisse les lire et ce bien que le couple ne censure rien du contenu). Ça craint: il y avait une longue explication sur le pourquoi du comment concernant les intrusions mentales qui échouaient... Mais Lili et Dav n'en feront aucune remarque.

*Meredith n'ait pas encore installé à cette époque

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Sam 23 Aoû - 0:50

Après avoir eu vent de cette histoire d'émetteur, on pouvait dire que Sierra demeura quelque peu calme par la suite. Par calme bien entendu, il fallait plutôt entendre par là qu'elle n'avait pas quitté le club depuis. Dans les faits, n'importe qui l'ayant côtoyé depuis quelque temps se rendrait compte qu'elle se faisait plus nerveuse et, étrangement, plus docile qu'elle ne l'était normalement. Si elle avait continué de descendre à quelques reprises en bas, elle passa le plus clair de son temps à l'étage où elle se considérait être en sécurité. C'était une belle ironie du destin où elle avait cru bon rappeler à Nanie la nature de sa captivité ici alors qu'elle avait oublié la sienne par rapport à Polis. Elle n'avait jamais vraiment été libre en fait, ils l'avaient simplement laissée partir. Ils les avaient laissées se débrouiller seules dans un trou à rat comme Vegas alors qu'ils avaient pu les reprendre tout ce temps, probablement tout bonnement afin de pouvoir récolter des données. Tout ça n'avait été qu'un test de leur part, le plus cruel de tous jusqu'à maintenant. Dans tous les cas, s'ils voulaient venir la chercher ici, ils pouvaient bien tenter parce qu'elle n'allait certainement pas leur rendre la chose facile. Sierra avait reprit avec plus de sérieux que jamais son apprentissage sur la magie, ponctué de quelques pauses afin de garder ses passes au couteau à jour.

Malgré tout, la jeune fille avait du mal à se calmer. Toujours stressée, elle eut quelques épisodes entre-temps où elle s'était isolée quand il n'y avait pas signe des drows pour évacuer un trop-plein d'émotions, c'est-à-dire en pleurer jusqu'à en avoir mal à la tête et aux yeux, tout cela allait en lui rappelant le centre médical et elle détestait cette notion. Pour se maintenait calme au possible, elle avait augmenté depuis le temps sa consommations de drogues dites "douces". Elle avait suffisamment vu ce que des merdes comme de l'héroïne faisait aux prostitués, mais un petit remontant pour lui calmer les nerfs et qui ne risquait pas de lui brûler la cervelle, elle n'était pas contre au final. Le reste du temps elle se présentait comme de marbre face aux autres, même si en étant un peu plus observant on pouvait voir qu'elle était devenue plus timide et réservée depuis cet incident. Des cauchemars à propos du centre médical et de Lawrence la hantait à plusieurs reprises. Malgré tout, elle usa du temps libre qu'elle avait gagné par cette auto-assignation à domicile pour travailler sa magie, tentant d'explorer de nouveaux éléments. Elle ignorait si elle était encore prête pour les arcanes ou s'il s'agissait d'une perte de temps, mais quoiqu'il en soit ça ne l'empêcha pas de questionner un peu Lili à propos d'enchantement. De ses recherches sur la magie, l'enchantement lui semblait être une chose intéressante puisqu'elle pouvait se transposer à plein de choses utiles, ne demandant qu'un support propice.

Avec tout cela, Sierra allait probablement perdre tout contact avec l'extérieur, mais en fait elle s'en fichait éperdument à présent. Tout New Vegas, elle s'en foutait bien, ça n'avait plus autant d'importance à ses yeux. Si elle allait devoir mettre Polis à feu et à sang pour être libre, alors ce sera quelque chose qu'elle fera avec plaisir. Évitant à présent les sorties, elle enverra même promener Haurdack qui aura à se trouver quelqu'un d'autre pour se vider les couilles pour le moment. Les clients qui allaient et venaient au club donnaient à Sierra un moyen de garder contact avec l'extérieur, pas qu'elle y faisait de grands efforts ces temps-ci.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Sam 23 Aoû - 20:27

Les informations concernant la jeune prostituée Nanie, elle finira par les avoir une semaine plus tard. Techniquement sa dette se monte tout simplement à 2500-3000$, le prix du marché pour une fille bien foutu mais sans plus auprès des esclavagistes. Sierra a encore quelques sortes loupé son coup puisque la conversation qu'elle a eu fait qu'elle prend un peu de cocaïne. Ceci plus le fait que Dav varie les prix de ses loyers et les pourcentages de ce qui rafle fait qu'au bout du compte elle ne gagne plus grand chose à la fin du mois. Déjà qu'elle ne gagnait déjà pas beaucoup avant...

Plus de sortie, plus de petits massacres comme elle a si bien jubiler auparavant, plus de sortie à voir à Lilianne, presque plus aucun libre et enfin cette impression de toujours appartenir à Polis. Tout ceci fait beaucoup, beaucoup trop pour le moral de Sierra!

En fait si l'apprentissage de la branche du metal se fera assez simplement, Dav expliquant surtout que c'est les utilisations précises qui sont plus compliquer que de modifier la forme en même, le reste ça ne sera pas joli-joli. C'est même catastrophique car même après ça, Sierra a cette impression de servir les recherches de Lawrence et ce malgré elle!

Si le premier mois passera sans trop de problème, en bonne partie grâce au cours sur le métal pas compliqué, le fait qu'elle n'ait quasiment plus de "vie sociale" avec cette impression d'aller dans la direction de Polis n'arrange rien. La raison? Une dépression nerveuse dans les trois mois qui suivront!

Dav n'arrange rien puisque pas diplomate pour un sous et claquera la porte en citant qu'elle est une pure perte de temps. L'augmentation de drogue ne changera pas grand chose à cette histoire. Pire encore, 400$ viennent d'être dilater rien qu'en quatre mois. Elle en a encore un mois de consommation avec ce qui lui reste.

Elle fera quelques passes avec Nanie, qui, bizarrement est bien plus consentante qu'avant. Logique quand on sait qu'une partie de ses économies passent dans l'achat de cocaïne en guise de consommation personnel. Enfin de compte, même si cette dernière est bien loin d'être une junkie, le fait de se défoncer les narines de temps à autres permet d'oublier sa situation.

C'est lorsque Sierra participera à l'une de ses passes avec un VIP venant de Los Angeles qu'elle s'en rendra compte. Pendant que le jeune orc de 19 ans est occupé à se déshabiller, Nanie, affalée sur le dos sur le lit de la pièce, Sierra verra Nanie s'amuser à se verser de la cocaïne du torse jusqu'au nombril pour inciter son client à consommer. A voir Nanie ne plus trop penser à l'avenir et être plus "ouverte" puis ensuite la poudre magique est en effet une solution qui tracassera de plus en plus Sierra. En gros ça la tente et si elle met le nez dans la poudre de temps à autres comme le peu Nanie, elle peut certainement dire au revoir à cette foutue déprime! Car là pour le moment, ses avancées à la magie frôle tout simplement le zéro! Car si ça se trouve elle peut encore durer encore de nombreux mois! Car là, en ce moment même, la drogue ne demande qu'à être sniper sur le corps de la jeune Nanie!

Vegas, cité du vice... Croire que l'on échappe à la déchéance est une douce illusion pour les naïfs...

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Sam 23 Aoû - 23:53

Presque quatre mois sans vraiment de progrès notables dans un autre domaine comme le métal. Le fait de stagner comme ça dans son apprentissage n'avait rien pour arranger son piteux état. Elle n'avait plus vraiment d'attrait à tenter de sortir dehors, même si quand elle voyait la chose avec une tête un peu plus froide, ils n'avaient encore rien tenté sur elle. Si elle demeurait un peu prudente, elle pourrait s'en tirer après tout. Quand elle alla s'enquérir de la dette de l'elfe, la jeune fille grinça des dents en apprenant le total du montant en plus du fait qu'elle était tombée nez premier dans les drogues dures. Si la jeune elfe voulait se sortir de cet endroit, elle n'en avait certainement pas trouvé le meilleur moyen. Elle se mordit la main. Elle s'était dite qu'elle ne pouvait pas s'incruster dans son problème si elle ne lui demandait pas, mais à ce rythme elle allait devenir une épave avant d'avoir sa liberté. Si ça se trouve elle allait devoir agir avant longtemps, et pour cela ça voulait dire se faire assez d'argent pour l'aider de son côté.

Entre-temps, Sierra s'était un peu remise à la couture. En fait, elle prit un peu de temps à elle afin de confectionner sa propre peluche. La chose avait une allure à la fois un peu morbide et mignonne, un peu à l'image de sa créatrice quand on y pensait. Un chat en peluche où l'autre moitié en était blanche, rappelant un squelette, comme si le faux animal n'avait de la chair que sur la moitié de son corps. Elle qui eut cru avoir grandi au-delà de ces gamineries, elle s'étonna se confier à la chose quand elle se retrouvait seule le soir, lui chuchoter ses problèmes et ses aspirations. Au fond elle savait que rien ne se passerait, juste que ça lui faisait du bien de pouvoir se confier à quelque chose, même s'il s'agissait d'un objet inanimé. À part de cela, elle tenta de rassembler son courage lors d'une courte sortie chez Johanna et son bric-à-brac pour lui proposer quelques-uns de ses confections donc elle n'avait plus besoin. Il s'agissait de vêtements surtout qu'elle n'aimait plus ou ne lui faisait plus ou encore des accessoires, voire même quelques jouets abandonnés, dont ses vieilles peluches, souvenirs du centre médical. Surtout quand elle repensait à ces peluches, tout ce qui pouvait lui rappeler ce maudit centre, elle était plus que contente de se débarrasser. Après peut-être le fait de parler à des gens à peu près normaux allait l'aider.

Quand elles avaient fait cet autre client plus VIP, Sierra n'avait rien dit par rapport à la performance de Nanie. Elle se prêta au jeu un peu à contre-coeur, bien qu'elle fit attention de trop le montrer au client, à moins que ce soit ce qui le branche encore plus en fait. Elle ne céda pas non plus à toucher à la cocaïne. Peut-être s'agissait-il d'un remontant, mais la jeune fille était déjà bien assez stressée comme ça! Quand elles eurent terminé par contre, Sierra arrêta l'elfe dans un couloir alors qu'elles étaient seules en plaquant son bras devant elle et positionnant son autre main de l'autre côté pour la forcer à la regarder dans les yeux.

-Est-ce que tu crois que tu vas te tirer d'ici comme ça? En claquant tout ton fric sur de la came? C'est pas parce qu'ils décident des règles ici que tu peux pas arriver à les contourner. Si tu veux sortir d'ici au plus vite et pas en revenir alors je te conseille de me faire confiance. Quand j'ai eu à sortir de ma prison, moi aussi j'ai finit par faire confiance à des gens que j'aimais pas, alors vois si tu peux pas faire de même. Après je te tirerai hors d'ici moi-même si ça veut dire que je verrai plus ta tête dans les parages...

Le plan de Sierra pour rassembler l'argent? Elle aura à reprendre ses esprits et voir la réalité en face tout comme l'elfe juste en face d'elle. Polis était loin d'ici, ils avaient des gens dans la ville, mais elle pouvait bien les mettre au défi d'essayer de venir la reprendre! Elle n'allait pas laisser ce putain de Lawrence lui dicter sa vie. Son premier travail d'assassinat s'était bien produit, avec un deuxième, elle aurait l'argent qu'il lui fallait pour faire sortir Nanie de cet endroit. Où elle irait par après? Elle était jeune, jolie, relativement intelligente si ce n'était de sa nouvelle addiction et surtout bonne actrice après avoir joué le jeu auprès de tous ces clients. Si quelqu'un saurait quoi en faire, ce serait Liliane qui travaillait dans la collecte d'infos. Peut-être qu'après avoir fait sortir cette pauvre fille de ce trou à rats qu'elle se sentirait mieux et pourrait enfin se concentrer sur ses apprentissages.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 28 Aoû - 17:27

Sierra sera surprise de se faire envoyer de la sorte par Nanie, surtout qu'elle ne s'y attendait pas. Elle ôta la main prise la jeune fille avant de rebiffer sa réponse, et ce en pleine figure.

-Toi hors de ses murs, tu peux faire ce que tu veux mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Tout le monde ne possède pas le don d'utiliser la magie. Tu serais incapable de la manipuler que tu serais en ce moment même à tailler des pipes à la chaîne dans les chiottes du club. Alors ta "bonté" pour avoir bonne conscience, tu peux te la carrer là où je pense.

Nanie fit demi tour, claquant la porte derrière elle, laissant la jeune Sierra seule dans la pièce. La demi elfe ne chercher plus à adresser la parole en tout cas.

Cela n'arrangera pas beaucoup le moral de la mage blanche dans les jours à venir. Dans les deux semaines qui suivront, peu être est-ce le fait de parler toute seule avec une peluche qui arrangeront les choses mais le morale ira un peu mieux. Pas beaucoup mieux mais mieux. Jouer du couteau ou tirer dans une canette (résultat que le centre ne peut pas voir via leurs puces) ça passait encore mais dès qu'il s'agissait de magie, le résultat était relativement moyen. Certes elle apprendra à utiliser les fluides de bois, fluides pas compliqué puisqu'il s'agissait d'un élément stable comme le fer. Pas parfaitement mais suffisant pour le lancer avec un signe. Même sans signe elle y arrive mais Dav estime que le rapport "résultat/efficacité" est nul et se dépense inutilement. La glace est en revanche catastrophique: incapable de doser les fluides eau/air pour un résultat correct.

Dav est agacé voir même énervé devant un résultat qu'il estime "médiocre". Car oui monsieur n'hésite pas à rabaisser Sierra dans les leçons, montrant un caractère qui peut être parfois colérique malgré son calme apparent. En fait ce caractère ressort à chaque fois qu'il estime que c'est une perte de temps, chose très peu sympathique soit disant en passant.


A son 15ème anniversaire, Sierra finira dans la loge de Lili, seule à seule.

-Mon mari et moi même trouvons tes résultats médiocres même si on peut reconnaître tes talents tueuses. Il a encore quelques leçons à te donner mais je doute que le voir claquer la porte à chaque fois fasse beaucoup avancer les choses. J'hésite à te faire abandonné ton apprentissage et t'envoyer à Los Angeles ou à Port Poussière pour que tu puisses agrandir notre réseau de prostitution. Pourquoi je propose ça? Ça te permettrait de te retirer ta puce dans le dos et de disparaître en même temps. Parce que bon, sans être psy, te voir parler seul à peluche tu fais plus peine à voir qu'autres choses... Sans parler que te voir avoir des regrêts pour une pauvre pute comme Nanie nous a peu être fait marrer au début mais plus maintenant.

La remarque fait mal dans la figure, la pitié étant un sentiment totalement inexistant chez les elfes noirs. Elle marqua une pause.

-Après c'est toi qui voit. Si ça peut te rassurer, on peut ôter la puce de ton amie Lilianne mais elle devra disparaître de son côté. Du notre, on peut toujours te donner la planque des quelques espions de Polis histoire que tu t'occupes d'effacer tes traces avant de partir. Polis sont peu être ce qu'ils sont mais ils ne sont pas demeurés pour autant. Déposé un avis de recherche, ils savent faire. Mais ne va pas croire que quand tu sortiras de ce lieu, tu seras libre, tu nous dois des années de service: juste que l'on considère cette dernière année comme un véritable gâchis si on devait adopté ton point de vue... Croire que l'on ressort indemne de Vegas, il faut être sacrément naïve...

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mar 2 Sep - 18:37

-Ces pouvoirs je les ai demandés à personne. C'est la magie qui m'a faite prisonnière pour commencer. J'ai utilisé ma tête pour me libérer, quelque chose qui t'arriveras pas si tu remplis la tienne avec cette saloperie. Toute la magie du monde te sauveras pas si tu prends pas avantage d'une opportunité même si elle te tombe sur la gueule.

Oh et puis qu'elle aille se faire foutre cette elfe, littéralement! Sierra pourrait jurer que cette petite tête d'elfe pouvait être encore plus épaisse que celle d'un ogre. Elle regrettait d'avoir perdu autant de temps avec cette idiote pour commencer. Elle se trouvait elle-même bien bête de l'avoir prise en pitié pour quelque chose d'aussi simple que ça. Pour ce qu'elle en avait à faire, elle pouvait aussi bien pourrir ici avec les autres et se détruire la cervelle à coup de drogues dures jusqu'à finir sur la rue. Elle pensait quoi, qu'elle avait claqué des doigts, tapé les talons de ses bottines trois fois et juste fait le voeu de sortir de la prison dans laquelle elle se trouvait pour en sortir? C'était ses pouvoirs qui avaient fait en sorte qu'elle se fasse enfermer en premier lieu. Ils avaient peur de ce qu'elle pouvait faire, peur d'elle, et l'avait traitée comme un monstre pour ça. Si elle n'avait jamais été mage blanc, si elle n'avait jamais eu ces pouvoirs, elle serait une adolescente normale vivant à Polis avec ses vrais parents. À bien y réfléchir, s'ils l'avaient laissée tomber pour si peu, c'était sans l'ombre d'un doute préférable qu'elle ne les aient jamais vus. Elle se demandait bien s'ils seraient fiers de leur petite fille maintenant.

Elle ne put qu'acquiescer quand elle eut droit à une discussion sérieuse avec Lili. Elle n'avait plus intention de perdre son temps avec, ça au moins c'était clair. Peut-être même allait-elle reprendre ses plans de s'amuser un peu avec. Du moins jusqu'à ce que la drow lui explique de considérer l'envoyer hors de Vegas. La première fois, elle crut avoir mal entendu cette dernière, mais elle devait se rendre à l'évidence qu'elle était sérieuse. En même temps elle ne se faisait pas d'idées, c'était en grande partie à leur bénéfice, mais n'empêche que ses yeux s'agrandirent à la proposition. Ses remarques n'allèrent pas inaperçu quand même. Si elles faisaient mal, c'était avant tout parce qu'elles étaient un peu vraies. Elle avait entendu parler de Los Angeles auparavant. Une ville un peu sale tout comme Vegas, mais c'était également là que s'opérait beaucoup de la magie dans la Californie. C'était de loin l'endroit qui la tentait le plus en pensant à ce qu'elle pourrait faire là-bas. Peut-être trouverait-elle de quoi

-Ce n'est pas comme si j'oublierais ce contrat aussi facilement comme ça. C'est tentant d'aller écraser quelques punaises, mais si je fais ça, ils seront capables d'aller faire n'importe quoi. S'il y a quelque chose à quoi Polis est forte, c'est d'aller fouiner là où personne ne veut les voir. Tant que ce statu quo reste, je suis tranquille.

Il n'y avait pas de doute que si Lawrence voulait vraiment la suivre, il allait y arriver, qu'elle ait cette foutue puce ou non. Pour le moment elle ferait mieux de jouer l'ignorante et éviter de se prendre une action désespérée de Polis, éviter qu'il ne décide de la ramener. Elle connaissait cet homme, il était prêt à tout pour avoir une réaction, des données à analyser. Il devait s'être bien emmerdé cette dernière année, et avec son départ à Los Angeles venait de nouvelles opportunités pour tout le monde. Sierra était fort certaine qu'il n'allait pas laisser glisser cette occasion de voir l'un de ses sujets favoris se développer plus aisément dans un nouvel environnement. Cette idée, elle commençait peu à peu à s'y faire. Elle ne pouvait pas l'oublier, mais tant qu'il ne tentait rien de stupide, elle pourrait se développer, jusqu'au moment où elle ne devienne bien plus qu'il puisse contrôler. Elle allait utiliser cette soif de recueillir ses précieuses données contre lui, jouer son jeu jusqu'à ce que ce soit trop tard pour lui. N'empêche non plus qu'elle avait sérieusement envie de sortir de ce trou pour se changer les idées.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mer 3 Sep - 21:28

Lili ne fit pas trop attention au dire de la jeune fille mais se contenta de déplier une carte.

-Mon mari et moi-même avons pensé depuis quelques années, d'élargir notre zone d'influence en agrandissant notre commerce dans les autres villes. Los Angeles ou Port Poussière... Esclaves, prostitutions, drogues, alcool. J'aurais bien dit racket mais autant la première ville Preston a le quasi monopole du gang, autant pour la deuxième c'est assez risqué en sachant qu'il y a pas mal de petit gang assez dangereux, qui sont pour le moment assez calme grâce à la police de Los Angeles. Enfin je ne m'étalerais que sur l'essentielle, je ne suis pas sorti de la ville depuis des années: Vegas m'offre tout ce que je désire.

Elle glissa la carte vers Sierra.

-Le mieux serait de te renseigner de ton côté, histoire de te préparer le terrain. Te renseigner auprès des esclavagistes au sujet de leurs marchandises, demander à tes deux amis de Piedegers si tu veux autres choses que la merde que l'on vend de chez les Dasuzas, pour l'alcool je peux te mettre en contact avec Pusaldion, le bras droit des Pavlov mais je préférais que les autres gangs ignorent nos ambitions. Pour les porte flingues, tu te débrouilleras mais si Haurdack t'accompagne, il se débrouillera pour t'en trouver: il est assez débrouillard pour un demi orc. Je veux bien te donner une ou deux putes de bas catégorie: je ne tiens pas à ce que les autres gangs ait la puce à l'oreille. Ici, tout le monde leur passe-dessus. Tout ça pour dire que tu as ton temps, tu as un à deux mois devant toi pour tout préparer. Nous de notre côté, on va semer de fausses pistes à Polis quand on te ôtera ta puce. Tu n'as pas à t'occuper de ça pour le moment.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Jeu 4 Sep - 18:09

La jeune fille s'était bien doutée qu'il ne s'agissait pas que de quelques vacances pour lui permettre de se ressourcer. Les elfes noirs l'envoyait se rendre utile ailleurs et étendre leur petit empire. Dans tous les cas ça ne l'empêchait pas de compter en profiter à la même occasion. Ils lui offraient l'opportunité de sortir de Vegas elle n'allait certainement pas cracher là-dessus. Sierra porta ses yeux sur la carte pour en voir les différents points d'intérêt. Elle regarda d'abord Polis, puis Port-Poussière et Los Angeles, puis finalement sur Sewel de l'autre côté. C'était dans l'autre sens de sa destination, mais si elle pouvait se négocier une courte escale là-bas, il y avait des choses qu'elle aimerait beaucoup y régler. Ça valait au moins un essai. La jeune file réfléchit un moment en silence face à la proposition, pensant bien aux actions qu'elle pourrait prendre.

-Franchement avec la population disproportionnée d'hommes à Port-Poussière, c'est à se demander pourquoi l'endroit grouille pas déjà de bordels, déjà qu'ils ont pas l'air d'avoir de mal avec le trafic humain. Le monopole serait plutôt facile à avoir et ce serait pas la clientèle qui manque. Par contre ça passerait forcément par le vieux et ce serait sûrement de lui verser une part. N'empêche ça ressemble à l'option la plus sécuritaire des deux. La jeune fille se pencha sur la carte pour regarder LA à son tour. À LA par contre, paye ta compétition et pour autant que j'ai pas vraiment peur de la police, les gangs eux n'aimeraient sûrement pas qu'une étrangère vienne leur marcher sur les pieds. L'avantage par contre, c'est que j'aurais rien à verser à personne et si un petit gang se fait trop agressif, autant les mettre en pièces pour faire un exemple et garder ce qu'ils ont.

Le fait que LA avait la réputation d'être la ville des mages à part, Sierra évalua les avantages et inconvénients de chaque endroit. Plus elle y pensait et plus Port-Poussière semblait être le choix le plus sensé. Pour autant qu'elle aimerait bien visiter cette ville des mages, les autres gangs qui s'y trouvaient faisaient compétition et posaient une certaine menace. En allant à Port-Poussière, elle aurait déjà moins de problèmes et moins besoin de gardes du corps pour autant qu'elle verse une petite somme à celui qui dirige la place pour rester dans ses bonnes grâces. Sierra savait camoufler ses pouvoirs, certes, mais dans une ville où il y avait certainement beaucoup plus doué qu'elle et que ce qu'on trouve à New Vegas, c'était à se demander si ça en valait vraiment la peine. Beaucoup des gangs plus imposants devaient avoir leurs propres mages et voilà qui serait quelque chose de réellement chiant à jouer avec. À Port-Poussière par contre, la ville n'était pas connue pour y avoir beaucoup de mages. Dans tous les cas LA était tout près et elle pourrait en recruter un de là-bas pour ses propres desseins. C'était autant évaluer la différence entre les gains et les dépenses pour chaque endroit, et plus elle regardait la chose d'un point de vue pragmatique, Port-Poussière lui semblait la meilleure option.

Lili aura droit à une grimace inconfortable quand elle mentionna Haurdack. Ici pourquoi pas, mais si elle avait l'opportunité de sortir de ce trou à rats, elle préférait s'arranger sans ce gros connard si possible. Si elle avait l'opportunité de tout oublier à propos de Vegas pour quelque temps, c'était bien là. Elle allait effectivement voir de son côté pour commencer. Rendre visite à ses deux nouveaux copains Piedegers à leur nouveau bar pour voir comment allaient les affaires. La drogue et l'alcool que Polack vendait étaient de la véritable merde, mais c'était à voir s'ils n'avaient pas augmenté la qualité depuis. Elle tenta aussi de se renseigner à gauche et à droite pour trouver des fournisseurs plus indépendants, des gens qui préféraient garder leurs affaires hors du réseau des gangs et profil bas. Trouver des gens qui pouvaient lui fournir drogues, alcool, ou même des gens, qu'il s'agisse de filles à faire travailler ou des porte-flingues pas trop chers. Leur grâce était que tout cela était pour l'extérieur et qu'on ne remonterait pas à eux aussi facilement. Dans une impasse totale, le marchand de glaces était un bon allié. Pour couvrir les dépenses associées, elle se renseigna bien entendu à ce qu'elle aurait droit pour l'aider avec cet investissement. Et aussi ce n'était pas cela, mais niveau affaires, la jeune fille n'était exactement la plus grande connaisseuse. Si elle voulait s'en tirer avec ce nouveau boulot, elle devrait en savoir plus sur ce qui était de vendre et acheter de telles choses, les prix et les pratiques courantes. Si la magie était presque une perte de temps, un petit condensé en business ne ferait pas de mal, c'était l'argent des drows qui était en jeu après tout.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 4 Sep - 22:28

Sierra apprendra tout de même que les bordels à Port Poussière existe déjà, bien que très discret. C'est dans le navire qu'ils sont en réalité, diriger par les marins. Mais il est clair que selon Lili, la demande est élevé, sans parler que l'odeur nauséabonde n'excite pas toujours. Bref, un détail où il faut clairement négocier avec Preston (dit le vieux puisque la drow ne la contredira pas là dessus), sans parler que monsieur n'apprécie pas particulièrement les mages. Il ne faut pas se faire d'illusion, il doit certainement être secondé lui aussi par un mage mais il est clair que ce dernier est particulièrement en retrait de la vie politique de Port Poussière puisque même la drow ignore tout de lui!

Pour le point de vue de Los Angeles, elle ne la contredira pas. Si Sierra veut mener à terme sa mission, il va falloir très certainement se salir les mains. Reste à savoir de quelle manière.

Haudrak, il semblerait en effet que ça soit du plus et Sierra comprendra une chose: ce connard est là pour surveiller ses fesses voir même si Sierra n'en profite pas trop pour se servir dans les caisses. Car oui, il y a des chances que les drows demandent tôt ou tard une partie des recettes, choses assez normal. Bizarre tout de même... La mage blanc estime qu'il y a plus fidèle qu'Haudrak. Certes il est radin, ne lâchera pas un dollar mais incorruptible non.

Sierra finira par se pencher sur le cas d'un marchand, ou plutôt d'un comptable dans son cas. Dans un monde où la plupart des gens ne savent pas lire une phrase, la tâche est à première vue ardu. Elle apprendra que Lili compte lui refourguer l'un de ses maquereaux pour ce genre de tâche. Hors le but ici est de profiter de la distance pour avoir le moins possible le regard des drows par dessus son épaule! Si Sierra ne doute pas de la compétence de ce dernier, elle se renseignera un peu en ville.

Half, c'est un gobelin radin, peu charismatique et qui ne pense qu'à une chose: l'argent. A la base c'est une prêteur sur gage qui a quelques petits problèmes à se faire rembourser car il a donné de l'argent à ce que l'on peut appeler "un trop gros pigeon". Cette histoire fera marrer la mage blanche, il s'agit du nouveau chef du gang qu'elle a dessouder quelques années auparavant! Moralité, ce n'est qu'une question de semaines avant qu'il ait un contrat sur sa tête. Un bon comptable qui peut avoir de l'argent facilement si jamais Sierra veut emprunter rapidement pour rembourser plus tard.

Robnorg, un ogre qui est un peu tout l'inverse du précédent. Une grosse brute qui n'aime pas les impayés. Il "protège" quelques immeubles contre quelques dollars. Il magouille aussi dans le trafic de drogues. Faible réseau à ce que Sierra a compris.

Et enfin, Jintink. Un elfe qui tient les comptes au Pavlov. Un fan de prostituée à première vue avec de bon service bien que flambeur. Le gros problème, c'est le convaincre et surtout faire en sorte que les Pavlov le croit mort. Car après tout on ne quitte pas un gang du jour au lendemain.

Sierra peut toujours forcer les recherches, un mois a seulement passer.

Pour les deux Piedegers, elle tâtera le terrain. Ses deux ont clairement compris le petit jeu de Sierra en ce qui concerne les intermédiaires mais stipuleront que la conversation ne sortira pas des murs. Choses aux-quelles elle peut les croire puisqu'ils sont relativement discrets sur les affaires. Ils se proposent comme intermédiaires dans le trafic de drogue. Les livraisons à Los Angeles sont mal vu par la police mais le réseau existe déjà. Ils peuvent faire en sorte qu'elle soit livrer au commanditaire habituel mais qu'une partie soit réservé à Sierra. Eux de leur côté prendront naturellement leurs petite marges. Enfin de compte se fut bien plus facile que prévu de ce côté: Sierra s'étant surtout trouvé deux contacts qui fonctionnent eux aussi par contact. Le pied quoi!

Il y a bien éventuellement Nashter, un nomade de Guz Torbal qui peut créer un réseau de contrebande en planquant une certaine quantité de drogue. Le problème la quantité sera minime, les risques faibles mais plus direct aussi (Sierra est le destinataire direct). Par contre peu onéreuse comme méthode, surtout qu'en plus Sierra soupçonne le jeune homme (une vingtaine d'année) d'être corruptible au plaisir charnel.

L'esclavage, les esclavagistes ont le monopole de l'endroit et les filles potables sont chers. Reste à savoir le budget que Lili et Dav alloueront à Sierra. L'un des esclavagiste, Samus, sous-entendra qu'il se ferait une joie de partager des butins avec Sierra si cette dernière se voit financer certaine expédition ou trouver les occasions rentables ou faire une rafle. Il prend tout, nomades, tribales et même citadines. Le hic est surtout de savoir où viser et ne pas laisser de témoin.

Un mois à passer.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Ven 5 Sep - 10:03

Les options ne manquaient pas pour le moment. La nouvelle à propos du gobelin aux prises avec le petit gang qu'elle n'avait pas réussi à complètement éliminer la dernière fois l'amusa bien. Si elle voulait empêcher le petit bonhomme vert de mourir, elle allait devoir prendre la chose en priorité. Elle ne tarda pas à se présenter à lui pour lui parler de ses petits projets. Dans tous les cas, elle avait bien deux façons de s'occuper de la chose. La première était de terminer le travail et se débarrasser du reste; Sierra avait beaucoup trop changé d'apparence pour qu'ils se souviennent d'elle. Avec cet autre là mort avant que les contrats ne paraissent, il allait être tranquille. Elle pourrait même lui demander un peu d'argent pour faire le travail, et avec Haurdack, elle ne devrait pas avoir trop de misère à compléter le boulot quitte à partager les gains. La deuxième solution serait de le cacher le gobelin, et lui proposer de venir avec elle jusqu'à Port-Poussière où il n'aurait qu'à faire profil bas et où elle le laisserait continuer ses activités loin des problèmes. La solution la moins amusante, mais personne n'avait besoin d'en mourir. Dans tous les cas la jeune fille ne se doutait pas qu'il penserait bien à la proposition de quitter la ville pour éviter de se faire mettre une balle entre les deux yeux, et tout ça tout en gardant un boulot et une petite protection. Il lui serait redevable et elle n'aurait pas à s'en faire avec celui qu'avait proposé les elfes noirs.

Avoir un ogre sous la main d'un autre côté, c'était aussi une perspective intéressante. Il ne semblait pas le genre à aimer les grandes piles de documents et la comptabilité, mais avoir quelqu'un d'intimidant sous la main était toujours sympa. Il pourrait s'en donner à coeur joie à vendre sur le petit territoire que Sierra saurait se dénicher. Elle étend sa clientèle et lui fournit de quoi vendre contre une part lui revenant. Ce sera juste de faire en sorte qu'il reste assez calme pour éviter d'énerver l'autre vieux, ce qui voulait dire éviter le racket. Elle ignorait comment un ogre allait prendre des ordres de la part d'une enfant, mais en sachant de quoi elle était capable et ceux qu'elle représentait, il aurait de quoi réfléchir.

Le plus compliqué s'annonçait être l'elfe. Convaincre quelqu'un de bien installé dans un gang de prendre le risque de le quitter comme ça, ce n'était pas exactement facile. Essayer de le convaincre tout de suite s'avérerait être une perte de temps. Mieux valait tâter le terrain avec prudence, prendre conscience de ses centres d'intérêts avant d'y aller avec une proposition. Dans tous les cas, si c'était de jouer sa mort, il allait de soi que c'était préférable de s'y prendre juste avant son départ. Comme elle n'était vraiment pas certaine d'arriver à le recruter, elle continua de se renseigner un peu de ce côté. Elle se refusait encore d'aller voir Haurdack pour ce genre de service. Elle ne lui faisait pas assez confiance pour ça. Même si elle ne l'emmenait pas à Port-Poussière, elle craignait trop qu'il ne tente de s'arranger auprès des personne qu'il lui aura référée pour tenter quelque chose. C'était bien le genre de coup de pute auquel il était capable, comme les drows disaient, il était débrouillards, mais ce n'était pas toujours à l'avantage de la jeune fille.

En parlant de débrouillards, elle semblait avoir trouvé une bonne pioche chez les deux Piedegers. Les deux semblaient plutôt décidés à se faire discrets, et il y avait de quoi tourner un bon profit avec leur proposition. Malgré tout Sierra décida d'éviter de mettre tous ses oeufs dans le même panier. Elle accepta la proposition de la part des deux gangsters, mais en profita du même coup pour rendre visite au jeune nomade Nashter en arborant ses airs les plus plaisants envers le jeune homme. Elle évita de sauter directement aux conclusions quand elle lui fit sa proposition, mais ses intentions étaient somme toutes claires quand elle lui lâcha espérer le revoir à Port-Poussière avec un clin d'oeil. Évidemment elle comptait le payer aussi, mais comme ça elle pourrait en plus faire en sorte qu'il se fasse un peu plus loyal envers elle s'il espérait en tirer l'argent comme le cul de la patronne. En gros elle pourrait se servir de ce dernier pour transporter les chargements plus précieux et donc moins volumineux tandis que ses amis Piedegers se chargeraient du reste.

Le dernier détail et possiblement le plus important: les filles. Sierra ignorait encore les détails du budget que les drows allaient lui allouer, mais elle s'imaginait qu'ils n'allaient pas tout lui servir sur un plateau d'argent. Elle se doutait qu'il s'agissait autant un peu d'un test qu'un investissement de leur part. C'était là qu'Haurdack pouvait se rendre utile une fois de plus. La jeune fille n'avait pas de doutes que le jeune homme n'allait pas avoir de scrupules à participer à un peu de rafle d'esclaves, et sa débrouillardise allait lui servir une fois de plus avant qu'elle ne quitte Vegas. De préférence, Sierra préférait faire en sorte de prendre des gens de l'extérieur de la ville, moins de risques qu'un témoin vienne s'ouvrir la gueule ou que leur absence soit rapportée. Elle laissa Haurdack s'occuper des détails en laissant entendre qu'elle n'aurait aucun problème à y participer en personne. Outre mettre des gens en pièces, la magie, c'était aussi plutôt utile pour neutraliser des gens sans les tuer après tout.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Ven 5 Sep - 22:02

Half est un gobelin assez petit, même pour sa taille, vélue, peu charismatique il n'est pas étonnant qu'il se soit fait doublé par un gang: il n'a rien d'impressionnant et ses hommes ont tourné vite les talons quand ils ont su qu'il allait avoir un contrat sur le dos. Ce gobelin faire parti de la branche petit génie. Car après tout avec cette race, c'est un peu les extrêmes: soit ils sont intelligents et malins, soit atrocement cons et violents. Half est plutôt convaincu par l'idée de Sierra. Autant elle sentait chez le gobelin une certaine réticence à se planquer, de devoir passer à la trappe toute sa rancœur et suivre la jeune fille car il avait une dette, autant l'idée de voir la mage blanche envoyer une fireball dans la planque de ses gangsters semblaient amuser au plus haut point le gobelin qui estimerait les comptes rendus. Éliminez le gang entier? Il s'en moque, estimant peu être que la couverture de Sierra tombe suite à cette affaire. Non, l'idée d'exploser la planque puis de se planquer en imaginant "ses ratés" flipper parce qu'ils croiront qu'Half s'est attaché les services d'un mage et leur a mis un contrat sur le dos et ce peu importe la protection des Dasuzas est amplement suffisant à ses yeux. Sérieux, pire qu'un gosse cet demi portion! La planque explosé, Half se fera une joie de se cacher en attendant le grand départ. Selon ses dires, il récoltera quelques informations sur des hommes de main à Port Poussière en attendant au lieu de se tourner les pouces à ne rien faire. Où emprunter de l'argent à Port Poussière? Il sait déjà à qui s'adresser.

Pour Robnorg, un ogre qui est tout le contraire d'Half, la peau mate tout en muscle et en graisse au point que Sierra est obligé de lever la tête pour le regarder yeux dans les yeux, il semble plutôt emballé, prenant l'offre comme un défi. Et puis vu l'état piteux de son immeuble, rien ne le retient ici. Il ne semble pas trop aimé être commandé par une gosse mais le fait qu'elle se soit présenté comme Sierra, l'apprentie des drows du Venus Club semble l'avoir convaincu. Pas très diplomate cet ogre, son boulot est clairement de cassé des jambes aux mauvais payeurs. Pas trop gourmand non plus pour la paie, Sierra a clairement compris que c'est quelqu'un facile à vivre et qui se contente de pas grand chose. Par contre le "gamine" ne semble pas négociable, même si il la considéra comme sa patronne. De toute façon tout ce qui est à moins de 25 ans sont des gamins à ses yeux... Et vu ses 2 mètres 50, ce n'est pas trop étonnant non plus...

Jintink est trop gourmand, Môôosieur veut carrément 10% des recettes. Par contre il semblait clairement confiant de ses capacités, sous entendant qu'il peut détourner une capacité de l'alcool et d'armes des Pavlov avant de se faire passer pour mort. Ce type est aussi "actif magiquement" après avoir été scanner par Sierra. Rien de bien impressionnant mais la mage blanc le soupçonne d'utiliser sa magie pour l'escroquerie. Car oui, ce type est clairement un escroc, a des relations d'escrocs et un comportement d'escroc. Sierra a repéré un porte document non loin de lui, il semblerait que ça soit les comptes des Pavlov ainsi que différents contacts. Beau gosse blond, hautain, typique des elfes d'avant guerre. Il est clair que si elle le prenait, il faudrait tôt ou tard l'éliminer.

Les deux Piedegers ont des contacts aussi à Port Poussière, moins, mais ils en ont tout de même. Ils stipuleront qu'ils mettront 6 mois avant d'avoir un trafic potable le temps de s'arranger avec leur commanditaire sans passer par Preston. Au début ses deux types croyaient qu'elle parlait de Los Angeles visiblement... En retournant voir
Robnorg, ce dernier peut s'arranger de fournir 2000$ de drogue avant le départ de New Vegas. Sierra lui remboursera petit à petit via les recettes si jamais elle ne veut pas partager une part des bénéfices. L'ogre semble assez patient en tout cas, estimant qu'après tout une aventure hors de Vegas comporte des risques aussi pour Sierra que pour lui.

Nashter fonce littéralement dans le panneau. Si la passe gratuite des prostituées est sa principale motivation en plus de l'argent, le cul de Sierra en plus semble être l'appât parfait. Il peut fournir de l'alcool détournés des stocks des nomades sans problème contrairement à la drogue, toujours en faible quantité malgré tout. L'alcool en question est de qualité, selon ses dires ils viennent des distilleries des Pavlov. Par contre Nashter est particulièrement discret sur les voyages des tribales et autres: il est au courant mais il faudra du temps pour qu'il crache le morceau, sans parler qu'il est sans cesse sur les routes et que c'est dur à Sierra d'utiliser sa jolie paire de fesses pour le soudoyer discrètement.

Concernant l'esclavagiste, Sierra grincera des dents lorsqu'elle aura une discussion avec Haudrack. Elle comprendra qu'il s'agit d'un des hommes de confiance des drows quand ce dernier lui dira de manipuler Lilianne pour avoir la localisation des voyages des nomades, se vendant par la même occasion même si il ne semble pas en avoir conscience. Pas très sympathique concernant Lilianne mais l'idée de ce fumier est très bonne.


Dernière édition par Obscurité le Sam 6 Sep - 23:09, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Sam 6 Sep - 23:06

À propos de ce gobelin et de l'ogre, les choses n'auraient pu mieux se dérouler. Tous les deux étaient enrôlés, et même si elle préférerait faire en sorte que l'ogre évite de l'appeler la gamine, il n'avait pas l'air top embêté d'être à ses ordres. Du moins, c'était tant qu'elle ne le poussait pas trop. Puis au fond tout ce qu'il avait à faire, c'était d'avoir l'air méchant et faire un bon boulot. Le gobelin par contre semblait avoir son support total après l'avoir débarrassé de ses ennemis et découragé d'autres éventuellement. Ce dernier semblait avoir beaucoup de petits contacts un peu partout en ville, ce qui allait certainement lui être d'un grand secours. Sierra allait encore avoir besoin d'un ou deux hommes de main pour assurer la protection de son nouveau petit réseau, voire plus tout dépendant du nombre de filles auquel elle aurait droit. La vérité était que pour autant que Jintink disposait d'un joli cul à mater, il n'en vaudrait pas la peine au final. Elle ne doutait pas qu'il était plutôt compétent, et tant mieux s'il flambe sa paie chez ses propres filles. Par contre il était aussi beau parleur et elle craignait qu'il grossissait la chose pour rafler plus gros. C'était aussi sans parler que cet escroc allait certainement tenter un coup tordu à la longue pour faire une rafle à Sierra quand il s'en sentira assez confortable. La jeune fille avait déjà de problèmes potentiels sans devoir s'attendre à des traîtres en plus. Non, la jeune fille était plus prudente que cela, elle n'était peut-être pas contre le danger, mais elle n'était pas non plus pour les plans suicidaires et stupides.

Au niveau de la contrebande, Sierra se verrait avoir la belle vie tout compte fait. Ça allait prendre un peu de temps à mettre en place, mais elle aurait de quoi tenir avec les ressources dont disposait Half et les réserves de Robnorg. Dans tous les cas, les choses se présentaient bien. En fait elle avait presque du mal à croire à quel point Nashter était partant pour cette petite aventure. Il fallait croire qu'elle n'avait pas perdu son temps au Venus. Tant que ces derniers n'étaient pas trop regardants pour l'âge, il fallait se rendre à l'évidence qu'elle avait toujours la main pour ces choses.

Haurdack se fera rembarrer pour le moins sèchement quand il mentionna le nom de Lilianne, se faisant répondre de la part de la jeune fille qu'elle ne voulait plus l'entendre prononcer son nom à nouveau. D'autant qu'elle n'aimait pas le fait qu'il connaisse son existence. Oui, l'idée n'était pas conne à vrai dire, c'était le plus chiant de la chose, mais Sierra ne supportait pas l'idée de se servir d'elle pour quelque chose comme ça, d'autant qu'elle ferait vivement mieux d'éviter de lui dire ce qu'elle allait faire à Port-Poussière. Il était mieux qu'elle ignore ces choses, considérant d'où elle venait et ce qui lui était arrivée. Elle serait capable de ne jamais lui pardonner une telle chose, même si au fond elle y était un peu forcée. Ce n'était pas par plaisir qu'elle faisait tout ça, même si ça en valait la peine simplement pour sortir de Vegas. Pour avoir ses informations sur des possibles lieux de rafles, elle se rabattit d'une part sur Nashter pour le cuisiner un peu à ce sujet, quitte à devoir se faire un peu plus toucheuse. Il voyageait beaucoup, donc devait connaître beaucoup de petits groupes de nomades, du moins c'était ce qu'elle pensait. D'une autre part, elle prit soin de demander à Half s'il avait des informations sur ce genre de sujet. Le gobelin semblait plutôt débrouillard lui aussi de son côté, ou du moins avoir beaucoup de mauvaises connaissances.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Sam 6 Sep - 23:54

Nashter a beaucoup de mal à parler des clients de Guz Torbal. En fait il ne veut tout simplement pas en parler et même bourrer (chose que Sierra a tenté de faire) il ne le fera pas. Pourtant c'est au moment où elle ne s'y attendait pas qu'il parlera d'une petite tribu d'une quinzaine de personnes diriger par un shaman alors que le sujet de conversation de base était une critique comme quoi "les mages faisait flipper sauf Sierra qui n'était pas comme les autres", le genre de drague du genre "t'est pas comme les autres" vu et revu. Elle n'obtiendra pas plus d'information de sa part... Mais Sierra estimera qu'ils sont en direction de Port Poussière puisque s'était de là que Nashter venait. Samus confirmera cela cinq jours plus tard: il a repéré le campement dans un trou. Par contre il a l'impression de s'être fait repéré malgré sa totale discrétion. Maudit shaman... Il explorait la région seul selon ses dires et a été certainement passer pour un récupérateur qui ne fait que repérer les lieux car aucun matériel d'esclavagiste sur lui et sur son véhicule pendant l'exploration.

Sierra aura les informations, se permettra même de monter sa part du butin en parlant de shaman. Samus cédera sur 50/50 à la condition qu'elle se charge du shaman. Il fournit les hommes et le matos malgré qu'Haudrack soit de la partie. L'endroit est une plaine avec un contrebas, le shaman ayant réussi à mettre la main sur une source d'eau. Ses tribales vivent simplement, tentes, quelques chevaux et un véhicule (Samus n'a pas dit la marque). Il récupère des restes et avec fabrique quelques babioles que Sierra appellera gentiment "quelques merdes" qu'ils revendent quatre sous aux Nomades de Guz Torbal contre des denrées qu'ils ne peuvent pas produire. Ils vivent essentiellement de chasse, les cavaliers chassant simplement. Armement primitif malgré la présence de quelques fusils selon les dires de Samus.

Du côté des hommes de main, Sierra trouvera son bonheur, surtout quand Robnorg l'accompagnera. Malgré qu'il n'ait pas spécialement inventé l'eau chaude, il aura la jugeote de ne pas dire que les principaux patrons de Sierra sont les drows, se contentant de dire que c'est elle qui finance et donc la "grande patronne" et que lui est un de ses lieutenants. Les deux bougres en face, un humain et un semi-nain, des portes flingues assez compétent selon les dires de l'ogre, ne diront pas un mot là dessus et c'est mieux ainsi!

Sierra aura le mois prochain ses 16 ans*. Peu être que pour fêter ça il n'y avait pas mieux que cette raffle qui se prépare! Au moins on ne pourra plus dire qu'à cette âge là que ce n'est qu'une enfant!


* HJ: Je pense qu'à ce stade, on pourra parler au présent. Les seuls ellipses se joueront à quelques mois tout au plus si jamais il devait en avoir.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mar 28 Oct - 15:54

Alors ce garçon, non seulement il avait avalé l'appât, l'hameçon, la ligne et la canne à pêche, mais il saute en prime dans la barque. Décidément s'ils étaient tous aussi faciles. N'empêche ses informations étaient assez partielles et essayer de lui en demander plus risquerait de faire en sorte qu'il se doute quelque chose. Elle devait résister à la tentation de rouler du regard quand il lui disait ne pas être comme les autres mages qu'il avait rencontré. Décidément ce n'était pas le meilleur des dragueurs, ni avait-il inventé l'eau chaude. C'était presque mignon de le voir s'emmêler dans ses mots quand on oubliait que c'était surtout pour se retrouver dans sa culotte. Malgré tout, Sierra prenait son pied à le faire manger dans sa main en battant tout simplement des cils. Ces petites machinations étaient à elles seules plus délicieuses encore que de s'envoyer en l'air. Bref elle eut ce qu'elle cherchait au moment où elle s'y attendait le moins, encore heureux comme elle commençait à trouver qu'elle perdait son temps avec.

Entre-temps elle s'efforça de se faire une bonne compagnie. Rire à ses blagues stupides, rougir comme une petite fille à ses compliments clichés et plus généralement le faire manger dans sa main en lui laissant croire qu'elle s'intéressait à lui. Savait-il ce qu'elle faisait en-dehors de cette pièce? Il devait bien, elle avait dansé elle-même au Venus Club et Dieu seul sait les autres choses qu'elle avait fait là. Il devait s'imaginer que les drows chez qui elle résidait l'y obligeait. La pensée seule qu'il tentait de se faire croire qu'elle ne pourrait jamais être capable de ces choses par elle-même et est beaucoup trop gentille pour tout ça avait de quoi l'exciter davantage. Elle eut envie l'espace d'un moment de lui demander, de jouer la jeune fille troublée et tourmentée, voire même si elle serait capable de lui faire tenter quelque chose d'absolument stupide contre les elfes noirs, ou tout simplement le vendre avec le reste des esclaves pour lui prouver à quel point elle était une gentille fifille comme il devait croire. En vain, elle se contenta de lui sourire en le remerciant pour la soirée, peut-être allait-elle même lui laisser un baiser sur les lèvres s'il se tenait sage. Il pouvait toujours lui être utile alors elle devait bien le garder, et puis c'était évident qu'il se voilait la face pour essayer de coucher avec.

Alors là, Sierra allait devoir se débarrasser de son premier mage. Enfin, elle pensait bien. Elle avait pu en égorger un par surprise auparavant sans lui laisser une chance d'agiter sa baguette. Si beaucoup de ses petits copains auraient pu avoir la brillante idée de simplement foncer dans le temps et mitrailler le con, c'était important d'agir tout en tuant le moins de marchandise possible. Sierra avait réussi à se faire un très bon deal après tout. Si Samus s'était fait repérer aussi facilement alors qu'il était seul, c'était que ce chaman devait avoir des élémentaires avec lui pour jouer les éclaireurs dans cette éventualité. Charger comme ça était hors de question comme ça leur donnaient la chance de se préparer amplement. D'un autre côté, elle et sa bande de joyeux lurons n'allaient jamais pouvoir se faire passer pour d'autres nomades et s'approcher d'eux comme ça. Par contre ce n'était pas pour autant qu'elle n'avait pas une petite idée amusante à elle. Elle allait tout simplement user de l'ironie du destin contre eux, notamment se faire passer pour une esclave qui s'est échappée du convoi, courir jusqu'au vieux pour les "prévenir", puis en disposer au moment opportun. Sans leur chef et leurs précieux élémentaires, ces nomades allaient fort probablement perdre toute envie de résister bien longtemps, et moins ils se défendraient, moins ils risquaient de perdre de la marchandise. Quelques guenilles déchirées pour faire croire qu'ils avaient essayé de s'emparer de sa vertu d'abord, son maquillage en ruine pour que sa détresse soit bien claire, elle ira même jusqu'à se laisser faire quelques bleus pour que ça fasse encore plus vrai. Bon, ce n'était pas un rôle très glamour, mais il fallait se salir un peu les mains des fois pour obtenir ce que l'on voulait. Quand sa cible était un autre mage, il fallait toujours s'assurer d'être le premier à frapper après tout sans même laisser l'ombre d'une chance à l'autre, et puis tout ce petit subterfuge pourrait être marrant. Ça leur apprendra de voler au secours de n'importe quelle demoiselle en détresse.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 4 Nov - 21:20

Robnorg ne discutera pas mais Sierra sentira bien que les mages, surtout de type "spirituel", il n'a pas l'air de les apprécier car la menace n'est pas toujours visible. Samus quand à lui, Sierra sera surprise de le voir trimbaler une sorte de masse en argenté en piteux état alors que ce n'est pas vraiment sa spécialité quand elle jettera un oeil à l'arrière de son véhicule. Elle posera la question et apprendra qu'un être éthéré n'aime pas franchement l'argent. Pas totalement faux mais pas non plus dans le vrai, Samus semble se faire à l'idée qu'il va tout bêtement affronté un fantôme. Hors, même si ça devait être le cas, encore faut il qu'il puisse le voir. De plus si un esprit animal devait s'emparer d'un nomade pour lui donner une rage plus bestiale, l'arme serait peu efficace si on met de côté les blessures physiques. Oui, un shaman fait parti des mages qui ont certes un pouvoir destructeur assez mince mais font parti de la catégorie des mages les lourdingues au combat. Si les drows se contenteront d'un "y a des livres pour ça", Dav dira tout bêtement que dans le doute, rien ne vaut tout simplement une balle en argent ou mieux, une creuse avec du nitrate d'argent à l'intérieur mais bonne chance pour trouver un armurier qui fait cela sur mesure. Sierra a même l'impression qu'il ne semble même pas savoir où s'adresser pour. Sinon un détail, même si la capacité de Sierra pour détecter les fluides visuellement elle reste une grosse buse, elle est tout de même capable de le faire et est donc capable de détecter un esprit ou un élémentaire qui se cache dans le plan éthéré. Les autres non.

Le jour J, Sierra expliquera sa petite idée à l'esclavagiste. Il semble trouver le plan bon mais prétextera qu'il ne faudra pas hésiter à balancer la purée au premier moment où il baissera la garde. Il peut agir vite selon lui, dans les 10 minutes tout au plus. En fait il se fiera à un grand "BOUM" en guise de feu vert. Sinon il attaquera de nuit, à 22 heures. La suite, c'est surtout à Sierra de gagner du temps (ce qui est, techniquement, un jeu d'enfant au vu de sa réserve de magie si il n'y a plus de mage en face) car selon lui, cavalier armé ou pas, il n'en fera qu'une bouché. A voir l'équipement, rien d'étonnant, les deux véhicules qu'il a avec ses hommes sont des lances filets adapté habituellement pour la pêche et certains des hommes ont carrément des pics électriques utilisés habituellement pour l'élevage. Et vu les quelques plaques à l'avant du véhicule, même un petit barrage de débris il peut le forcer. Mais le problème reste tout de même le shaman selon lui.

Dans le désert, Simons montrera la direction avant de tendre de vieilles fringues sales donnant un air pittoresque. Pas difficile lorsqu'elle en connaîtra la provenance.


-Y a pas mieux, elles viennent d'une esclave que l'on a pécho y a deux semaines. Elle a arraché une oreille d'un de mes hommes, la pauvre a passé dessous tout le monde quand on a compris qu'elle n'était pas vierge. Ca l'a refroidi définitivement.

Quelques ricanements de ses hommes se feront entendre, Sierra en comprendra rapidement la raison: Simons a eu la lumineuse idée de lui donner ici et maintenant au lieu que ça soit au campement. Moralité, certains vont se rincer l'oeil quand elle enfilera les fringues. Sinon il y a toujours derrière le véhicule de ce chef du groupe d'esclavagiste.

-Si tout est, on va faire ça: simuler que la jeep de l'un de mes hommes te cherchent. J'espère pour toi qu'ils ne te trouveront pas avant les cavaliers, même si ils n'ont pas ordre de te "toucher" si tu vois ce que je veux dire, ils n'hésiteront pas à te cogner pour te calmer si jamais les cavaliers sont réticents à agir. La suite, je m'attends que ses tribales soient sur le pied de guerre cette nuit. On agira à 22 heures, pour ça que je t'ai filer ma vieille montre à cadran. Débrouille toi pour faire sauter le shaman car j'imagine qu'il nous aura détecter plus tôt que je ne le crois. Communication des esprits, tout ça tout ça, c'est la merde. L'ogre qui t'accompagne n'arrête pas de le répéter et je suis totalement d'accord avec lui. Tu as d'autres directives à donner avant que l'on te lâche et que l'on simule ton évasion?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Ven 5 Déc - 13:33

-Je m'attendais pas au plus propre, mais bon sang t'as pas besoin de me dire ce que t'en as fait de la dernière à les avoir porter je peux juste le sentir dessus.

Sierra grimaça un peu en recevant les vêtements, autant pour les vêtements eux-même qu'il lui passera que le fait qu'il aura attendu qu'ils soient ici pour lui donner. Évidemment les laver d'abord aurait été trop lui en demander, même si ça fait plus vrai. Apparemment il comptait un peu se rincer l'oeil au passage lui et ses hommes. Trop sympa ses hommes qui risquaient de "toucher" un peu, c'était sans grande surprise qu'elle se disait qu'elle ferait bien de se méfier d'eux presque autant que les nomades. Ces gens étaient capables de faire tous les coups les plus tordus, bien qu'elle doutait qu'ils ne sont pas assez cons pour tenter quelque chose contre la protégée des drows, surtout s'il souhaitait faire affaire avec eux dans le futur, et éviter de se faire mettre la tête sur une pique.

Pour ce qui était de se rincer l'oeil, elle en aura au final peu à foutre. Elle avait dansé avec aussi peu sur le corps devant toute une meute, il n'y avait pas de meilleurs mots pour le dire. Autant dire qu'elle n'était pas la personne la plus pudique qui soit. Qui sait, peut-être s'était-elle déjà même dénudée devant eux au Vénus, elle ne pouvait pas possiblement se souvenir de chaque bouseux qui s'y pointe. Au contraire, elle aimait bien provoquer un peu les gens à ce niveau. Enfin, il n'y avait pas de gardes du corps prêts à tabasser et mettre dehors ceux qui s'accrochaient un peu trop. Sierra en avait vu assez pour savoir qu'elle faisait bien de toujours garder un couteau sur elle, même quand elle accompagnait un client, surtout quand elle accompagnait un client en fait. C'était l'avantage d'être capable de cacher une arme alors qu'on ne porte pratiquement rien.

En fait, elle trouvait amusant de jouer un peu avec ces derniers. Elle s'éloigna un peu pour aller se changer, certes, mais elle s'en permit de jouer un peu les aguicheuses au passage en se positionnant juste derrière le bus de façon à ce qu'ils n'aient réellement qu'à faire mine d'avoir à aller faire quelque chose pour aller se rincer l'oeil. Sa jambe qui dépassait légèrement tandis qu'elle retirait ses vêtements un par un faisait guise d'appât pour ces sauvages. Qui sait, plus tard ça pourrait causer problème, mais si elle avait à jouer du couteau pour en retirer un qui se fait un peu trop collant pour faire un exemple, ainsi soit-il. Elle en avait peut-être les vêtements à présent, mais elle n'était pas qu'une bête fille esclave là pour leur plaire, elle faisait ça pour elle-même d'abord nom de Dieu! Comme elle s'en était douté, les vêtements qu'il lui avait passée n'étaient pas les plus couvrants, surtout dans leur état déplorable. Sans doute que ce sale petit nabot allait se rincer l'oeil lui aussi au passage. Elle n'aurait qu'à regarder ses yeux vagabonder tandis qu'elle lui parle. Peu importe. Sierra se massa un instant le front tout en refermant les yeux quand il lui proposa de faire ses recommandations maintenant.

-Franchement je pense que Robnorg devrait avoir la massue en argent, si elle n'est pas trop petite pour lui. De tout le monde ici c'est lui qui a les meilleures chances de vous débarrasser d'un élémentaire d'une mandale si jamais ils vous harcèlent. Essayons d'atteindre leurs éclaireurs et pas gens près du camp, si un élémentaire nous voit nous préparer ce sera foutu d'avance. Au fait, y'a intérêt à y en avoir un mignon pour moi dans le lot, j'ai perdu mon dernier "joujou" si tu vois ce que je veux dire...
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Dim 7 Déc - 16:46

Si Simons devait finir la tête sur une pique, ça serait certainement pas sur la demande des drows mais plutôt à celui du grand patron de la guilde des esclavagistes: Tony Morrison. Vu quelques fois au Venus Club, il fait affaire avec les drows. Autant dire qu'il n'apprécierait que vaguement que l'on "refourgue" Sierra à un réseau d'esclave sans son autorisation.

Le pseudo streap tease excitera les esclavagistes. Moins Simons qui, au fond, se lassera au bout de deux minutes puisqu'il s'attendait à la rendre un peu gêné. Haurdak se rince l’œil puisque ça fait un moment qu'il n'a pas profité des "services particuliers" de Sierra et quand à Robnorg, il semble s'en foutre tout simplement que ça en deviendrait presque vexant.

Sa nouvelle tenue, c'est le parfait vêtement de l'esclave tout juste évadé pour avoir profité d'un moment d'ouverture de la part d'un de ses geôliers pour s'évader. Mieux, les restes de la manche à moitié arraché suffit pour faire enroulé son couteau en enroulant la corde à piano autour de son avant bras pour le tenir. Peu confortable mais très discret. A moins d'être méchamment vicelard lors des fouilles, ou s’appeler Lili (au choix), Sierra ne pouvait que remercier les cours de cette dernière pour pouvoir cacher aussi bien tout en étant à l'aise.

Simons ne broncha pas pour donner sa masse en argent, de mauvaise qualité soit disant en passant. Il n'est pas mage, il n'a pas de leçon à donner et donc n'a pas à contredire Sierra sur un domaine qui le dépasse.


-Pour donner le feu vert si jamais on doit agir avant l'heure, c'est possible de faire une grosse explosion ou ce genre de chose? C'est rudimentaire mais ça raisonne bien si on tend l'oreille.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Lun 8 Déc - 11:11

Simons devait s'imaginer que Sierra allait se sentir mal à l'aise d'avoir à se changer ici et qu'il profiterait bien à la regarder se dévêtir dans la honte. Apparemment il ne connaissait pas Sierra qui n'en avait non seulement rien à foutre, mais qui s'amusait des réactions qu'elle causait parmi ses hommes. Le seul qui n'avait pas été intéressé du petit spectacle était l'ogre, chose qui ne surprit pas vraiment la jeune fille, ni l'offensait vraiment. Il n'avait pas manqué une mention de l'appeler gamine, si ce qui l'intéressait, c'était plutôt les ogresses, elle n'aurait pas de quoi s'en faire. Si un jour elle pesait trois cent kilos peut-être alors, mais en attendant elle était bien contente de son corps actuel. Dans tous les cas cela l'assurait au moins qu'elle pourrait lui confier ses fringues tout en étant bien certaine qu'il n'en ferait rien de déviant en son absence. Elle aimerait les retrouver dans le même état qu'elle les avaient laissés merci beaucoup.

Elle admira ses nouveaux vêtements un instant. Ils ne lui allaient pas mal d'une façon un peu malsaine. Elle n'avait pas de glace sur elle pour se regarder, mais elle n'avait qu'à regarder vers le bas pour voir le résultat. Elle s'amusa en fait à agrandir un peu les déchirures elle-même tout en faisant attention de ne pas tout simplement détruire l'ensemble ou trop l'affaiblir, de sorte qu'on puisse en voir encore un peu mieux ses formes en-dessous, même si ça ne ferait que plus vrai si elle viendrait à en perdre le haut tandis qu'elle courrait. Haurdack pouvait bien se rincer l'oeil comme ils n'allaient plus vraiment se revoir avant longtemps, si ce n'est jamais. Elle ne pouvait pas dire qu'il allait lui manquer, surtout si elle tombait sur un remplaçant bien intéressant parmi les esclaves qu'ils parviendraient à récupérer. Elle avait une idée claire de ce qu'elle voulait, de quoi remplir sa tête de pensées bien impies pendant le voyage, mais elle devra attendre de voir la prise avant de faire son choix. Évidemment elle ne perdait pas de vue l'objectif premier de l'opération, mais ça ne voulait pas dire qu'elle ne pouvait pas se faire un petit cadeau en passant! Elle le méritait bien après tout.

-T'inquiète, je peux te faire une belle grosse explosion sur commande si les choses viennent à dégénérer. De votre côté aussi, si jamais un élémentaire vous attaque ou que vous ne faites qu'en croiser un et qu'il vous voient, ce sera foutu leur chaman saura que vous êtes là instantanément. Si jamais ça arrive, y aura pas d'autre choix que d'y aller même si ce sera à l'arrache, alors raison de plus de rester discrets. Ah, et soyez vigilants si jamais l'un de vous se met à agir de façon étrange. Il pourrait aussi décider de posséder l'un d'entre vous. Pas besoin d'en devenir paranos, ce sera assez simple à voir si l'un de vous se met subitement à faire le zombi. Aller en piste, j'ai envie de voir de quoi aura l'air notre prise.

Sierra devrait-elle avoir honte de ce qu'elle s'apprêtait à faire? Possible, mais ce n'était pas plus mal que ce qu'il arrivait aux habitants de Vegas qui se faisaient kidnapper pour devenir des esclaves sexuels ou encore de faire en sorte d'acheter leurs enfants à des parents désespérés. Elle avait fait bien d'autres choses horribles auparavant, alors autant dire qu'elle se faisait assez désensibilisée. On pouvaient dire avec une certaine assurance que ses vieux rêves de quand elle s'était à peine évadée s'étaient complètement évanouis depuis.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 11 Déc - 19:59

-Bien, on te laisse deux heures d'avance. Ne t'inquiète pas, on te retrouvera. Ce n'est pas comme si on n'avait pas l'habitude. Tu as juste à suivre la route, une fois la station d'essence abandonné, tu biffurques vers l'Ouest. Evite de trop traîner sur la route, ça serait con qu'un groupe te prenne pour une cible facile et que ça ne soit pas nous.

Sierra n'avait pas prévu un détail: marcher à pied pendant de nombreux kilomètres. Les vieilles sandales moisis sont douloureuses mais mérite de ne pas se brûler les pieds et sous ce soleil, cela aurait pu être bien plus désagréable.

La station, elle la repéra une heure plus tard et suivra le conseil de Simons. Pas de carte, pas de boussole, juste la direction du soleil pour se guider car oui, Sierra a beau ne pas être très porté sur la nature et le tourisme, elle a quand même appris le b-a ba sur la manière de repéré approximativement une direction.

Cela fait maintenant deux heures qu'elle marche et rien. Simons et ses hommes doivent être dorénavant sur ses traces. Le terrain est un peu plus accidenté qu'auparavant et les quelques buissons et herbes mortes ont laisser place à quelques rochers et cailloux. Pas de quoi se cacher mais il y a de l'amélioration. Mais pour le moment il n'y a aucune trace de Simons et encore moins d'un quelconque cavalier. Pas de trace non plus d'une quelconque source magique, même si dans le domaine de la détection Sierra a encore des progrès à faire.

Le soleil de midi est insupportable et Sierra commence à fatigué, elle n'a pour le moment fait aucune pause mais rien de dramatique pour le moment. Juste qu'elle commence à avoir la bouche sèche.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Dim 28 Déc - 18:43

La situation un peu précaire dans laquelle se trouvait Sierra n'était pas sans lui rappeler de mauvais souvenirs. Se retrouver dans le désert à nouveau avec rien d'autre que les vêtements sur son corps tout en fuyant ses poursuivants. Même en sachant qu'il s'agissait d'une mise en scène, les mauvais souvenirs qui refaisaient surface avaient de quoi la faire frémir malgré la chaleur torride. La jeune femme avait du mal à s'enlever de la tête l'idée que si un camion viendrait, il s'agirait plutôt de celui de Polis et non de ses complices. Après tout, elle avait bien choisit d'épargner leur contact à Vegas pour éviter de les exciter. Une autre crainte d'autant plus réelle que vaine était les ravages que ce soleil pouvait faire à sa précieuse peau d'ivoire. La dernière chose dont elle avait besoin, c'était de voir sa peau brûler de la sorte, d'autant qu'elle n'avait rien pour se protéger. Enfin, ça et se faire retrouver par les hommes de Simons d'abord. Elle n'était pas plus désireuse que ça de savoir ce qui se passerait ensuite, et ce même si elle n'aurait aucun problème à en tuer un ou deux s'ils voulaient aller trop loin.

Dans tous les cas, sa préoccupation plus présente se trouvait être sa soif qui se faisait de plus en plus sentir. L'idée de tout simplement utiliser ses fluides pour créer de l'eau à boire lui traversa l'esprit. Elle en pesait le pour et le contre. Étancher sa soif alors qu'elle commençait à se sentir déshydratée était déjà un argument de taille. Le second était que les nomades auraient certainement moins de mal à la retrouver comme ça. Le désavantage de taille que cette proposition comportait, c'était également qu'ils pourraient se mettre à douter quelque chose si la jeune fugitive en question savait utiliser la magie. Sierra tenta de chercher les élémentaires qu'ils devaient sans doute utiliser comme éclaireurs, sans résultats. Elle préférait remettre la faute sur ses propres fluides qui faisaient interférence et le fait qu'elle n'était pas bonne traqueuse plutôt que la possibilité qu'elle soit encore très loin.

Toute cette marche commençait sérieusement à lui tomber sur les nerfs. Rendue là elle voulait tout simplement en terminer au plus vite d'une façon ou d'une autre. Se servant d'un faible sort d'eau, elle créa de quoi s'abreuver et calmer sa soif. Elle n'était pas bonne survivante, surtout dans un environnement hostile comme celui-ci, mais c'était au moins l'un des avantages d'être douée de magie. Maintenant elle n'avait plus qu'à espérer qu'un élémentaire dans le coin ait réagit à cette pointe de fluides, et qu'un chaman rattaché à ce dernier l'ait senti. Pour le moment elle ne voyait pas vraiment de raison de se cacher. Elle pourrait faire mine de tenter de se couvrir en voyant un cavalier l'approcher, trop tard bien sûr. La tête couverte de ses mains et le visage marqué de larmes, ses vêtements en haillons ne faisaient que renforcer le jeu d'actrice. Plus qu'à espérer qu'ils ne songent pas à avoir un tour avec avant de l'emmener jusqu'au chaman. Tuer ceux-là serait beaucoup plus délicat déjà. Ce qu'elle ne ferait pas pour ces connards de drows.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 1 Jan - 1:25

A part les quelques buissons et autres herbes mortes, y a peu être en effet moyen de boire quelques choses mais Sierra serait plus rassuré à boire directement par un cactus que par ce procédé: une sombre histoire d'être sûr que ce qu'elle boit est potable. Mais c'est vrai que c'était l'un des projets de José: créer de l'eau à partir de rien. Ou plutôt créer un fluide à partir de rien. Une étape avant le pouvoir de la création si Sierra se fit à ce cerveau de gros mégalo.

Malgré qu'elle ne soit pas si bonne à analyser les fluides aux alentours, seul chose qu'elle peut faire sans se faire capter à son tour. Sierra a la certitude d'avoir senti une sorte de perturbation qu'elle mimera de ne pas avoir senti au point d'en ressentir un certain malaise. En levant les yeux vers le ciel, c'est un faucon qu'elle verra tourner avant de repartir dans la direction dont elle venait. Ce n'est pas la même impression qu'elle a eu avec l'ermite, c'est autre chose. Là, c'est comme si elle avait senti un remous dans les fluides, choses qu'il n'y avait pas avec les "familiers" de l'ermite. Elle sait qu'elle a à faire à un shaman, est-ce son esprit gardien qu'elle venait de flairer? En tout cas à défaut que ce shaman ait flairer les fluides de Sierra, il a flairer ses poursuivants en tout cas! Pas dramatique puisque prévu mais assez problématique si les chasseurs ne veulent pas se transformer en proie trop tôt.

Toujours à marcher dix minutes, elle finira par voir arriver non pas un cavalier mais trois. Deux archers montés et un carabinier plus exactement. Des hommes forts et viriles entre la vingtaine et la trentaine, visiblement les chasseurs du groupe. Sur le marché aux esclaves, pour le peu qu'il y aient un moyen de les contrôler, peuvent valoir une petite fortune à eux trois. Par contre question accueil, Sierra pouvait repasser.


-Nous n'aimons pas les étrangers fillette, surtout quand ils amènent des problèmes derrière eux. Suis-nous sans discuter sinon on te laisse là. Et crois moi certains dont moi, on n'y trouvera rien à en dire.

L'un des archers tendra sa main à la magicienne blanche. Même si côté amabilité, c'était à revoir ils étaient parti du principe qu'ils ne pouvaient pas laisser Sierra à des esclavagistes. Une bonne chose tout comme une mauvaise: cela voulait dire qu'ils pensaient à déménager le camps dès que Simons avait repéré l'endroit et ce peu importe si il était venu en bon touriste.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Jeu 5 Mar - 18:19

Niveau accueil, on ne pouvait pas dire que ces nomades étaient doués. Dans tous les cas, ils n'étaient pas arrivés en pointant leurs armes sur elle, ce qui était déjà ça de gagné. L'appât avait donc fonctionné de toute évidence, même s'ils ne semblaient pas très emballés par sa présence ici. Elle se mordit l'intérieur de la lèvre face à leur attitude. Elle ne serait pas contre leur mettre une bonne correction elle-même par après. Leur apprendre comment se conduire devant une dame, surtout une étrangère. Elle pensait à ce qu'elle ferait pour leur inculquer la discipline et les bonnes manières plus tard, et ça ce serait si elle allait les garder d'ailleurs, il fallait encore penser au partage du butin. Dans tous les cas Sierra se prêta au jeu de la jeune fille en détresse pour le moment. Elle recula d'un pas, jetant autour un regard nerveux, autant dirigé envers les trois cavaliers qu'en direction des étendues désertiques qui les entouraient, feignant une timidité qu'elle n'avait pas. Ses beaux princes venus sur leurs destriers la sauver, se disait-elle ironiquement.

Suivant leur directive, elle hocha faiblement la tête et choisit de suivre leurs directives sans discuter. Elle ne voulait pas risquer toute l'opération à cause de sa grande gueule sur le coup. Elle tendit la main pour attraper la sienne, juste avant de la retirer, se couvrant de son mieux avec ces haillons qui laissaient entrevoir ses formes chaque fois qu'elle s'étirait le moindrement. Elle se servir de sa main pour tenter de cacher sa poitrine dans une pointe de modestie simulée tout en s'emparant de la sienne de l'autre. Elle doutait que ces trois jeunes hommes allaient être bien impressionnés par cette démonstration, mais qui sait. Elle grimpa sur le dos de l'animal du mieux qu'elle pouvait, pas simple quand la seule bête qu'elle ait chevauché de sa vie était l'homo sapiens. Dans cette situation, le langage corporel était bien plus efficace que les mots. Sur une pointe de malice, elle se demandait bien si elle arriverait bien à lui faire avoir une érection en pressant son corps contre le sien en faisant mine de ne pas vouloir tomber. Ses habits ne laissaient déjà pas beaucoup place à l'imagination après tout.

Épuisée, elle posa sa joue contre son dos afin de se reposer enfin après avoir autant marché. Toute cette mise en scène lui rappelait quand elle s'était enfuie du Centre Médical et s'était retrouvée à errer dans les parages. Si elle avait trouvé des gens comme tels plutôt que cette ville pourrie, sa vie aurait sans doute été complètement différente quand elle y pensait. Drôle comment les choses les plus importantes peuvent basculer sur de minuscules détails comme ça. Ce n'était pas comme si elle pensait que l'un était nécessairement mieux que l'autre. Où qu'elle aille, elle ne faisait que changer une cage pour une autre d'une certaine façon. Cette réalité lui revenait très clairement en voyant sa marque tatouée au poignet laissée par le Centre, entourée de diverses cicatrices. Enfin, elle se tira hors de ses pensées pour revenir à la tâche actuelle.

-... Merci...

Ce n'était pas discuter ça, non? Un petit mot en apparence qui pouvait avoir beaucoup d'impact si bien livré. Un petit quelque chose pour aider ces nomades à croire qu'ils venaient de faire la bonne chose. Combien d'esclaves échappés le nomade moyen devait rencontrer au fait? Sans doute pas mal comme c'est généralement lors du transport que le plus d'occasions de s'échapper surviennent. Ils devaient se douter depuis que les esclavagistes eux-mêmes s'en serviraient contre eux. Raison de plus pour faire de son mieux pour vendre sa salade sans trop en faire en bref.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 279
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum