Des gosses chez les truands

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Lun 28 Avr - 22:39

L'elfe noir réfléchit quelques instants. Ou plutôt mima une quelconque réflexion.

-Voyons voir... La mort ou servir à un quelconque rituel? Après tout ce qui ne peut pas être maîtriser on en trouve toujours une utilité. Dans le cas d'un enfant, je vois plutôt Kruk, dans son infinité bonté, la confier à une de ses connaissances une fois qu'il n'aura plus aucune utilité. Enfin il faut dire, ça vaut guère mieux que finir chez les esclaves que dans ce cas.

Enfin, il en viendra au vif du sujet au moment où Sierra abordera ce sujet.

-Tu sais, je paie toutes les semaines la protection aux Dasuzas mais ça m'ennuie, si il m'arrivait de les appeler et de facilité leur travail, j'en aurais jamais le remerciement. Et il est de nature que quand on tend la main à quelqu'un, il va de soit qu'il en doit d'être de même pour l'autre personne un jour où l'autre. Alors oui, je pourrais tendre la main aux petites inconscientes qui s'amuse à brûler les larves aux sous sol, même lui apprendre à mieux brûler les-dits vers si ça lui chante mais tu te doutes, jeune fille, que dans ce monde rien n'est gratuit.

Non, il ne bouge pas, il veut une réponse toute de suite et maintenant. Il profite et abuse de sa position dominante mais après tout cela fait parti de l'ignorance des elfes noirs qu'à Sierra. Surtout que du côté des Dasuzas, quelques hommes viennent de rentrer à l'improviste dans le bâtiment, signe que le maître mage les a appeler pour donner des instructions.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Jeu 8 Mai - 14:37

Sierra serra un peu les dents face à ce que lui racontait l'homme. Si elle croyait vraiment ce qu'il avait à dire alors on ne pouvait pas dire qu'il lui laissait beaucoup le choix. À vrai dire, elle ne sentait pas plus en sécurité avec aucune des deux options. Son allure élégante lui laissait quand même l'impression qu'il pouvait très bien lui mentir. Les adultes ne pouvaient pas s'empêcher de glisser un mensonge par-ci par-là après tout. Elle ignorait s'il avait planifié tout cela, mais il était clair qu'elle se trouvait le dos au mur. Elle ne pouvait pas se défendre sans attirer l'attention, et fuir ne semblait pas être quelque chose de possible. Il lui avait bien expliquée comment il pouvait simplement la suivre grâce à cette trace caractéristique qu'elle laissait par ses fluides. Cet homme ne voulait pas non plus aller discuter plus loin, à l'abri de leurs regards. Quel homme prudent, et irritant sur ce point. Il avait fallut qu'elle décide de se défouler un peu. Pour ce que ça pouvait bien leur faire en plus! Elle rendait bien service plus qu'autre chose en débarrassant tout le monde de ces petites larves comme Dav les appelaient.

-Je pensais que ceux dans cette profession préféraient couper la compétition, surtout quand c'est facile. Qu'est-ce qui pourrait bien permettre à une enfant de croire qu'on la laisserait filer impunément quand ils s'évitent des problèmes futurs?

Et même s'il lui avouait qu'elle n'avait absolument aucune raison de lui faire confiance, il avait bien raison et c'était des chances qu'elle allait devoir prendre. Prendre une chance auprès de cet elfe noir ou alors avec ce maître mage. Possible que ce qu'il racontait sur ses intentions, autant les siennes que celles des Dasuzas n'étaient qu'un tas de mensonges, mais encore une fois, il n'y avait aucun moyen de prouver ou nier tout cela. Entre avoir affaire à cet homme seul ou à l'autre maître mage et son groupe de gorilles, la logique voudrait qu'elle tente sa chance avec Dav. Elle n'était pas stupide, et savait très bien qu'elle n'avait fort probablement aucune chance face à tous les deux, mais cela faisait déjà moins d'angles à surveiller. Son corps parut un peu plus détendu, il n'y avait pas grand chance de violence ici après tout.

-Je sais me rendre à l'évidence quand je n'ai plus le luxe du choix. Peut-être même que c'était déjà décidé dès que j'ai mis les pieds ici. Vous cherchez à ce que je vous sois redevable, mais pour vous être vraiment utile, vous voulez que je développe d'abord un peu cette magie. En arriver aux ultimatums me semble un peu excessif quand il suffit simplement de demander...
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 13 Mai - 23:15

Le dénommé Dave mit quelques temps à répondre, cherchant une réponse quelques peu adapté pour une jeune fille.

-Je reste un homme d'affaire alors que tu refuses ma proposition, je ne pense même pas m'égosiller la voix pour des gens dont je n'aurais quasiment aucun remerciement.

Non en fait, il ne comptait pas bouger mais à en voir son comportement, Sierra se doute qu'il aurait exactement la même idée que le centre médicale de Polis: regarder la tournure des événements à l'exception que lui ne cherchera pas à calculer une quelconque hypothèse contrairement aux binoclards du centre.

-On va faire simple: tu te mets à mon service, ainsi que celui de ma femme. En échange, on te promets sécurité, apprentissages magiques et...

Il regarda les Dasuzas d'un air incrédule.

-te contrôler de sorte à massacrer les gens de manière un peu plus discrète.

Au moins il ne voyait aucun inconvénient de tuer des gens, ce qui en disait long sur la valeur qu'il donnait à la vie. Il se contenta de sortir une seringue, neuve bien entendu, jouant avec.

-Je ne vais pas t'étaler une promesse du genre "sur la vie de ma 'rem, je te l'jure" comme beaucoup le font dans la rue mais un pacte suffira. Personnellement je trouve ça un peu chiant. Mais ça attendra. En attendant il me faudrait un échantillon de ton sang. N'y voit rien d'inconvéniant, juste que j'ai envie voir tourner en rond ce crétin de maître mage tant que je te mette à l'abri.

Il tendit la seringue.

-Elle n'a jamais été utilisé si c'est ce que tu veux savoir. Sinon je te conseille la ruelle cinquante mètres plus loin. Mais bon je te garanties pas qu'il te trouve d'ici quelques jours. Perso je te donne quelques heures.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Jeu 29 Mai - 9:06

-Un échange de services tant que cela vous arrange alors. Ça tombe bien, je n'aime pas les promesses avec les adultes moi non plus. J'ai l'impression que si les circonstances se montre favorables, nous risquons de bien nous entendre.

Au moins celui-là n'essayait pas de lui faire la morale, ni même lui disait qu'aller tuer certaines personnes était mal. Vu sa façon de traiter ceux qu'elle avait massacrés de larves, il y avait de bonnes raisons de penser qu'il n'en avait rien à faire de leurs vies tout comme elle. Elle écouta ce qu'il avait à dire jusqu'au bout avec un certain intérêt, même si elle se faisait toujours méfiante comme lui aussi devait l'être un peu. Elle ne se faisait cependant pas d'illusions au fait que cet elfe avait beaucoup plus d'expérience qu'elle dans le domaine de la magie, peut-être même que quiconque présent dans cette ville. Enfin, il y avait peut-être aussi cet ermite qu'elle tenait aussi en respect, même s'il lui manquait probablement une case ou deux. Si personne ne venait lui chercher des noises alors il y avait certainement une raison à cela. C'était en fait plutôt une chance qu'il soit simplement venu vers elle quand on y pense au lieu d'avoir eu à aller le chercher. Par contre cela la laissait à devoir accepter ses termes et lui enlevait toutes chances de négocier. Elle regarda la seringue avec une certaine amertume, fronçant les sourcils et serrant quelque peu la mâchoire. Elle hésita avant de la prendre. Elle n'aimait aucune de ces choses, que ce soit seringues, comprimés ou tous ces médicaments que l'on lui avait donnée au Centre. Fort heureusement il ne lui demandait pas de prendre quoique ce soit, mais plutôt lui donner à lui.

-Je pourrais vous demander ce que vous voulez faire avec mon sang, mais vous pourriez tout aussi facilement mentir. J'aime bien en fait, pas de promesses, pas de déceptions. Ce n'est pas comme si ces promesses verbales avaient une quelconque valeur.

Elle finit enfin par tendre la main pour s'emparer de la seringue. Elle regarda en direction des gorilles en rouge plus loin et s'assura qu'il n'y avait personne d'autre en vue. Elle leur tourna la dos avant de relever sa manche, prête à prélever précieux liquide sanguin dont il avait besoin pour dieu sait quoi. Du peu qu'elle avait pu en apprendre avec le gobelin, elle savait au moins que le sang était toujours quelque chose d'assez précieux en soi. Elle n'était particulièrement confortable avec le fait de lui en donner. Probable que c'était en vue de tromper l'autre maître mage, mais rien ne l'empêcherait de s'en servir pour autre chose. Une précaution peut-être, même si elle n'avait aucune intention de mordre la main qui la nourrirait si ce dernier choisis de remplir sa part du marché.

-Je marche, pour le moment. Dites-moi juste ce que vous attendez de moi par la suite.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Dim 1 Juin - 21:51

Dav sembla plutôt satisfait quand il récupéra la seringue. Il en sortit un billet de 50$ qu'il trempa de sang avant de la ranger. Oui, on peut dire qu'il jette l'argent par la fenêtre celui là.

-Question tout à fait normal. Il s'agit ici de fausser la signature... Quand à savoir à quoi il peut me servir d'autres? Je dirais plein de choses, surtout si tu devais nous fausser compagnie. Pour le moment vois seulement que ma femme et moi on ne te demandera pas de t'ouvrir la main au moment où on aura notre petit arrangement. Une bonne chose en soit.

Ils marcheront un peu au hasard, avant que le drow ne chiffonne le billet et marmonne quelques choses avant de le lâcher tout simplement dans la nature. Un billet de 50$ ne passera certainement pas inaperçu et circulera entre de nombreuses mains.

-Je n'ai fait qu'intensifier ta signature magique mais ce n'est que temporaire. Le maître mage ne mettra pas longtemps à arriver avant devoir chercher un billet qui ne fait que changer de main. Quand à savoir ce qui arrivera à celui qui se fera prendre avec si il vient à l'idée de ses sombres idiots de tirer avant de réfléchir? Est-ce vraiment notre affaire? Pas vraiment...

Il prend vraiment les gens pour demeuré, collègues magiciens ou non c'est pareil. Le pire dans cet histoire le lieu où il l'emmènera appartient aux Dasuzas. Il passera près d'une boite de nuit plutôt chaude. Voir même très chaude à en voir le lieu de fréquentation des prostituées. Le Venus Club à en voir les néons. Il semble être propriétaire des lieux puisqu'il rentrera par ce qui était autrefois une sortie de secours mais remplacé par une lourde porte en acier où il a des clés.

En entrant dans ce lieu une chose est certaine. Lilianne serait là qu'elle trouverait ce genre d'endroit honteux. D'un autre côté une gamine de l'âge de Sierra n'a strictement rien à faire dans un tel lieu... Mais que cette dernière trouva tout de même plutôt festive. Un homme d'une quarantaine proposa même à Sierra de venir danser avec malgré qu'il soit à moitié saoul (un vieux pervers quoi), aussitôt repoussé par le drow qu'il n'avait pas vu. Ce dernier ne chercha même pas à insister avant de retourner à sa préoccupation.

Dav' invita Sierra à monter à l'étage et plus exactement à un bureau privé avec vitre teinté et mur insonorisé. En rentrant dans la pièce, c'est une femme, elfe noir elle aussi, plantueuse et bien habillé avec des habits luxueux mais confectionné de manières artisanales par ses soins. Comment Sierra le savait-elle, elle était en train de broder ce qui semblait être une cape. Pas la cape de bas étage trouvable dans n'importe quel boutique, mais plutôt à l'améliorer et à en faire les finissions. La salle, plutôt bien décorés, à plusieurs écrans pour surveiller aussi bien les salles de danse que les lieux plus "intimes" à en voir les quelques parties de jambes en l'air. En tout cas la drow semble pour le moins indifférente de la scène.

-Dav... Je commençais à me demandé si tu ne commençais pas à voir ailleurs. Mais vu l'âge de notre hôte, je ne pense pas qu'elle t’intéresse pour cela. C'est donc elle qui t'as fait sortir à l'improviste ses derniers temps.

Elle posa sa broderie puis se leva de son siège... Sierra étant plus occupé à lorgné sur un des écrans avec comme scène une partie de jambe en l'air et ce, sans vraiment s'en rendre compte.

-Mais j'en oublie mes manières. Je suis Lili, la femme de Dav et tout comme lui, propriétaire et gérante de ce lieu... Disons le franchement, lubrique. Je te rassure ma petite demoiselle, je vais t'épargner toute proposition pour ce genre de travail sinon on ne t'aurais pas fait rentrer dans ce bureau.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mar 3 Juin - 23:15

Est-ce que la notion de savoir qu'une personne qui n'avait rien à voir dans toute cette histoire allait probablement se retrouver dans de sales draps pour rester poli venait hanter la jeune fille? Pas le moins du monde et, en fait, elle était soulagée de savoir qu'elle serait tranquille pour un certain temps. Tant pis pour cette personne, elle eut même un sourire furtif en s'imaginant que l'heureux élu serait l'un de ces sales pervers qui avaient osé essayer de lui mettre la main dessus. Dav avait raison sur ce point, ce n'était plus leur problème maintenant. À vrai dire elle était également impressionnée qu'il puisse brouiller ses traces et tromper un soi-disant maître mage aussi simplement que cela. Il ne faisait pas de doute qu'elle avait fait une bonne pioche quand on pense qu'il allait s'atteler à lui apprendre à utiliser la magie. Elle se faisait plutôt fébrile à cette idée en fait, même si elle ignorait toujours comment réagir à cet elfe noir. Dans tous les cas pour le moment il s'était fait plutôt coopératif et franc, même s'il avait toujours laissé la part du marché de Sierra floue, se contentant de lui dire qu'elle se mettrait à son service. Elle n'aimait pas exactement la notion d'être au service de quelqu'un, surtout à peine évadée d'un trou comme le centre médical de Polis qui n'était en fait rien de plus qu'une prison mêlée à un laboratoire. Elle allait devoir s'y faire il fallait croire, et puis ça faisait du sens qu'elle aurait à lui rendre le service d'une façon ou d'une autre.

Arrivés au club par contre, elle ne savait pas trop comment appréhender la chose. D'une part, ses yeux empreints de curiosité balayaient l'endroit, incertaine de ce qui s'y passait exactement, et d'un autre côté, la mince part d'innocence qui se trouvait toujours en elle lui disait que ça ne valait pas la peine de trop s'y attarder. Elle sera interrompue dans ses observations par un homme qui était venu l'aborder. Son attitude lui rappelait celle de ces hommes qu'elle avait à son arrivée dans les ruelles de Vegas. Aussitôt elle recula d'un pas, ses traits tirés dans une expression de dégoût palpable. Quand Dav était intervenu, elle avait déjà la main sur le manche de son couteau à cran d'arrêt, toujours dissimulé dans sa poche. En voilà un qui venait de s'éviter une circoncision gratuite. Le fait que cet inconnu s'en aille sans rien ajouter lui montra bien qu'il était maître des lieux.

Elle oublia vite cet incident quand elle se retrouva seule avec le couple d'elfes noirs. Son attention vagabonda sur la pièce, et sur les écrans sans même vraiment y faire attention. Les scènes qu'elle pouvait y voir lui rappelait la vidéo qu'elle avait utilisé pour exposer ceux qui avaient voulut faire du mal à Liliane. Un lourds poids lui pesait sur la poitrine simplement à y repenser. Finalement, la femme drow s'adressant directement à elle lui permit d'en détacher son attention. Elle en apprit donc que l'homme la cherchait depuis un moment déjà. Peut-être l'avait-elle déjà trouvé depuis quelque temps même et avait attendu une opportunité. Elle n'avait pas du tout senti sa présence après tout, donc c'était fort possible. Elle écouta attentivement la femme quand elle se présenta. Elle aimait bien sa façon de parler, et surtout elle aimait bien aussi son accoutrement, et le fait qu'elle les aient fabriqués elle-même était impressionnant en soi. Toute de suite, elle pouvait sentir qu'elle pourrait bien s'entendre avec ce couple, même si elle n'avait jamais vraiment complètement baissé sa garde depuis son arrivée. Elle se ressaisit, un peu confuse d'avoir lorgné sur quelques écrans pour lui rendre sa courtoisie.

-Je m'appelle Sierra Niles, enchantée de vous rencontrer. Votre époux m'avait assurée que vous pouviez m'aider à apprendre et mieux contrôler la magie. Je dois avouer que je viens tout juste d'arriver dans cette ville. D'où je viens, ils ont essayé de me faire croire que je devais limiter mes pouvoirs, qu'ils étaient dangereux pour moi, mais j'ai vite compris qu'ils avaient surtout peur pour eux-mêmes. Ils avaient tous une peur bleue à la simple notion que je n'aie plus mes entraves, et je voudrais bien faire en sorte que leurs cauchemars deviennent réels... Bref, je suis prête à devoir vous servir pour recevoir vos enseignements.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Sam 14 Juin - 22:52

Ce que Sierra comptait faire de ses pouvoirs n'interesseront pas vraiment les deux drows. Tant mieux d'un côté, au moins elle pouvait compter sur leur absence d'étique pour l'apprentissage.

-Chaque chose en son temps jeune fille. Le monde a peu être changé, les drows ont peu être disparu mais on n'en reste pas moins dur en affaire. Chaque années d'apprentissage devra se payer par un service que tu ne pourras pas refusé.

Dav grimaça sur un point que sa femme semblait ignoré.

-Et rester quelques mois enfermés ici par la même occasion, le temps que les Dasuza t'oublient. J'ai faussé la piste, je n'ai fait que gagner du temps mais je doute que leur mage se fasse avoir une seconde fois. Je pense même que ta première leçon sera d'atténuer ta signature magique. La puissance est une chose mais tu comprendras plus tard que c'est rarement les plus puissants mages qui remportent un combat. Dans un duel oui mais dans la rue c'est autre chose.

La femme sorti une sorte de manuscrit, écris de sang, posant une dague de rituel à côté.

-Ca s'appelle un contrat de sang. Il stipule que tu nous ai lié le temps de ton apprentissage. Comme je viens de le dire auparavant avant que mon cher et tendre mari m'interrompe, chaque années, et ce peu importe si il y a quelques jours de jours de plus, ce qui comptera pour une année, devra se payer par un service. C'est peu être cher payé mais dans ce monde on n'a rien sans rien. Ne va pas croire que l'on peut annulé si facilement ce genre de contrat, tu es libre mais il sera assez simple de te le rappeler le jour où on aura besoin de tes services. Peu importe si tu n'as pas encore de signature, tu as juste à t'écorcher la main et à verser quelques gouttes de ton sang sur ce parchemin si tu n'as rien à redire.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Dim 15 Juin - 10:52

Si la jeune fille ne démontra pas d'émotion quand la femme parlait de leur rendre un service à chaque année, ce fut une autre histoire quand son époux lui avoua qu'elle devrait rester enfermée ici plusieurs mois pour sa propre sécurité. En fait, s'il s'agissait simplement d'un service par année, ce n'était pas aussi mal qu'elle se l'était imaginé. Évidemment, ces services en question n'allaient certainement pas être faciles ou simples, mais en regardant la chose du bon côté cela lui faisait une occasion d'appliquer une évaluation pratique de ce qu'elle avait apprit. Le problème venait plutôt du fait qu'elle devrait expliquer tout cela à Liliane, si elle en aurait même la chance de le faire en personne. Elle allait faire un sang d'encre à devoir attendre aussi longtemps, et allait probablement la tuer à son retour si jamais elle n'avait pas d'opportunité pour la mettre en garde. L'idée d'être captive à nouveau quelque part ne l'enchantait guère non plus, mais la seule idée que Liliane puisse en penser qu'elle l'avait abandonnée lui retournait tout bonnement l'estomac.

-Je devrai rester ici plusieurs mois à partir de maintenant? Je comprend la raison ne vous en faites pas, mais je connais quelqu'un à l'extérieur qui pourrait littéralement se mourir de mauvais sang si jamais je venais à disparaître comme ça. Est-ce que ce serait possible d'au moins lui envoyer un message, voire même de lui permettre de rester ici aussi si elle le veut?

Rarement la petite Sierra pensait aux conséquences qu'allaient rencontrer les autres avant sa propre personne, mais c'était à quel point elle se sentait proche de la psion. Elle imaginait bien que les chances étaient assez minces qu'elle accepte de vivre ici, le peu qu'elle avait pu voir des activités de cet endroit lui était suffisant pour s'en douter. Malgré tout elle devait au moins la mettre au courant, elle ne pouvait pas simplement disparaître de la sorte. Elle préférerait de loin pouvoir le lui dire en personne, mais à la vue des choses, il y avait des chances qu'elle doive se contenter d'une lettre. Au moins avec sa capacité de lire l'esprit des gens, elle pouvait s'assurer qu'elle était vraie, même si ça ne changeait pas le fait qu'elle aurait beaucoup à expliquer la prochaine fois qu'elles se rencontreraient. Dans le pire des scénarios, elle espérait pouvoir conserver une correspondance avec. Ce n'était pas la première fois qu'elles passaient une épreuve difficile ensembles, mais le fait de les passer séparément ajoutait énormément au défi.

D'humeur pensive, Sierra saisit la dague, faisant danser le bout de la lame sur ses doigts sans se décider soit à l'entailler ou la reposer. Le fait qu'ils aient un contrat déjà tout prêt avait quelque chose de louche à vrai dire. Possible qu'elle avait commencé à le préparer dès que Dav avait senti sa trace. Cela supportait l'idée qu'il avait mis un certain temps à la trouver, mais pas s'il l'avait suivie en attendant de trouver une bonne occasion ou s'il venait tout juste de lui tomber dessus dans ce qui ressemblait à une belle coïncidence. Même si elle ne voyait toujours pas encore exactement à long terme, elle pouvait s'imaginer que ce contrat pourrait revenir contre elle plus tard. Dans tous les cas, elle ne s'imaginait pas avoir beaucoup d'options à sa disposition.

-Ce n'est pas que m'entailler la main ne m'enchante pas, mais ne pouvons-nous pas utiliser le sang de la seringue plutôt s'il en reste? D'ailleurs quand est-ce que le premier service viendra si je serai coincée ici pour des mois entiers?

D'un autre côté ça ne pouvait pas être si mal si elle pouvait commencer sa première leçon presque immédiatement. Ce n'était encore rien de bien impressionnant si ça se limitait à cacher sa présence, mais rien qu'à se souvenir de la façon à laquelle il l'avait surprise tout-à-l'heure, elle pouvait facilement s'imaginer l'utilité de la chose, sans parler que l'autre mage lui mettrait enfin la paix de cette façon.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 3 Juil - 21:59

Même si Lili ne semblait pas être au courant de cela, elle ne mettra pas bien longtemps à répondre.

-Un contrat ne se signe pas avec n'importe quel goutte de sang. C'est quelques choses qui se veut oral, précis et qui témoigne du pacte qui est passé entre les signataires. Après, si j'imagine que mon mari t'a prélevé du sang, j'imagine qu'il avait ses raisons et le fait que tu lui fausses compagnies pendant le trajet en faisait certainement parti. Quand à savoir ce qu'il en ferait, j'hésite entre l'amusement avant de te vendre au Dasuza ou tout simplement te tuer tout simplement suite à un quelconque rituel. Il faut dire que les choix ne manquent pas avec un tel ingrédient. J'ai beau couché avec, je ne peux pas me mettre à sa place quand il s'agit de pourrir la vie d'autrui.

Ce qui en disait bien long sur les menaces à peine voilé si elle devait refuser.

-Chaque choses en son temps jeune fille. Rester cloîtré ici n'est ni un service, ni une punition, juste le temps de se faire oublié par les Dasuza pour ta propre sécurité. Ici c'est un bordel, on est un peu les oreilles de Vegas, on le saura quand tu passeras en second plan. Tu comprendras tôt ou tard qu'un mage, aussi puissant soit il n'est pas immunisé aux balles et encore moins celles qu'ils ne voient pas arrivé. Ainsi va l'évolution de ce monde. Quand à ton amie, j'espère seulement pour elle qu'elle sait lire parce que moins on lui en dira, mieux ça sera, aussi bien pour elle que pour toi. L'ignorance a ses vertus à Vegas.

Normalement Lilianne sait lire, au centre médicale au moins les scientifiques donnaient un minimum d'instruction. Plus productif pour ceux qui utilisent des pouvoirs mentaux. Et de toute manière même si elle ne le savait pas, elle lit mais d'une autre manière. Même si les drows envoient quelqu'un dans le flou faire passer le message, la télépathe comprendra une partie du message, celle qui n'est pas écrit.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Dim 27 Juil - 21:44

L'idée de se servir du sang dans la seringue avait parut comme une bonne idée selon Sierra, mais il semblait que Lili avait une opinion différente. Au moins cela lui assurait bien qu'ils ne pourraient pas lui faire faire n'importe quoi avec son sang comme ça, mais cela voulait également dire qu'elle allait devoir s'entailler la main. Elle aurait préféré, mais si un tout petit peu de sang était ce qui était nécessaire, elle avait malheureusement vu bien pire. Elle déglutit en l'entendant énumérer quelques options que lui laissait son propre sang à l'elfe noir pour se venger si jamais elle leurs faisaient faux pas. Si elle n'était pas déjà complètement certaine d'être un peu piégée ici alors elle en avait bien la certitude ici. Apparemment elle n'avait plus trop de choix à présent, mais ce n'était pas comme si les récompenses potentielles qui l'attendait après cette épreuve n'allaient pas en valoir la peine. En bonne élève qu'elle était, elle préférait lire le contrat, ou plutôt tenter de le lire, préférant avoir une meilleure idée de ce qui l'attendait au juste. Enfin, elle prit une grande inspiration, tout en fermant les yeux alors qu'elle plantait le bout de la lame dans son index. Quand elle rouvrit ses paupières, un filet de sang s'écoulant de son doigt lui confirma qu'elle avait réussi. Elle tendit une main hésitante en direction du contrat, laissant sa main planer au-dessus un moment avant de finalement se mettre à tracer son prénom, puis son nom de famille dessus. Elle ne pouvait même pas être certaine s'il s'agissait de son vrai nom comme elle n'avait jamais pu voir ses propres parents pour le lui confirmer, mais elle devrait faire avec.

-Voilà... C'est fait... Je ne crois pas qu'elle aura bien du mal à lire si elle devrait recevoir un message. Vous dites que cet endroit est un bordel? Et qu'est-ce ça fait exactement au juste un bordel?

Elle allait rester ici pour un long moment apparemment, et il allait lui falloir quelque chose pour l'occuper. Elle devrait mentionner dans sa lettre à Liliane de lui envoyer au moins l'une de ses propres peluches avec. En lui donnant même le nom, il y avait de bien meilleures chances qu'elle croit que c'était bien elle et qu'elle n'était pas forcée, pas complètement en tout cas. Dans tous les cas, elle n'était certainement pas dans l'endroit le plus approprié pour une jeune fille de son âge, mais on pouvait dire la même chose pour la prison qu'était le centre médical à Polis. Elle allait bien trouver quelque chose et, peut-être même qu'elle viendrait à se faire au vacarme qui se trouve en bras, même si elle ignorait s'ils allaient même la laisser s'y rendre comme elle devait se cacher ici quelque temps.

Alors... Quand est-ce que je pourrai commencer ma première leçon, ou alors je vais devoir me faire oublier avant de même songer à ça?

Peut-être un peu trop direct pour le couple d'elfes noirs, mais Sierra n'a jamais été du genre à faire preuve d'une grande patience après tout. Elle voulait apprendre la magie au plus vite. Peu importe ce que les gens pouvaient lui dire, attendre ne faisait aucun sens. Mieux valait commencer à exercer ce talent le plus tôt possible si elle voulait devenir réellement talentueuse, n'est-ce pas? Et puis, même s'ils ne voulaient pas lui montrer la pratique, il lui restait énormément de théorie à apprendre que Georg ne lui avait pas montrée ou n'avait abordé qu'en surface.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Dim 10 Aoû - 18:00

La signature fut "étrange" si on peut dire. A peine une goutte de sang tombé sur le parchemin qu'une signature se forma, une écriture ressemblant peu au caractère que Sierra a écrit jusque là. Selon Lili, c'est une signature magique propre à chaque être mais ne donna pas plus de détail.

Quand à l'explication de ce qu'est un bordel, Sierra en comprendra rapidement la signification quand Dave rallumera un des écrans. Bref, on va dire qu'il y a seulement un couple en train de forniquer.

-Je ne vais pas te faire un dessin, jeune fille. Disons qu'ici les femmes de petites vertus sont là pour donner du plaisir à d'autres personnes, tout sexe confondue. Après on a quelques hommes pour des personnes ayant des goûts disons "plus raffinés" mais je ne vais pas m'étaler sur les détails. Je sais que les filles de ton âge sont en avance sur ce domaine mais je crois que je vais attendre un ou deux ans avant de t'expliquer ce qu'est la sexualité. Et encore je pense que tu sauras plus tôt que tu ne le crois et ce, sans mon aide.

Lili se leva, au début la jeune Sierra croyant qu'elle allait éteindre l'écran mais il n'en fut rien. Elle changea malgré tout de conversation, enroulant par la même occasion le parchemin.

-Mon époux a dit ce que tu allais faire dans les mois à venir: c'est à dire pas de sort et apprendre à contrôler ton atténuation magique. Si j'ai du mal à croire que tu passeras pour une humaine "magiquement inactive", au moins il n'y aura pas besoin de te planquer pendant un mois dans un trou si jamais un mage revanchard dès que tu écrases la première punaise que tu croises.
-Et entre nous, ça sera une grande avancée. Après seulement on pourra t'apprendre à contrôler les éléments.

(HRP: Bon petite ellipse de trois mois et ça risque d'être ainsi encore quelques réponses (période évolution/apprentissage en quelques sortes). Tu me dis ce que tu veux faire exactement à quelques exceptions près: j'ai lancé quelques dés (virtuelles) pour voir si ton perso se chope quelques vices vu le milieu où il évolue... Et autant dit que ce n'est pas la joie vu que mes dés (le vrai: ceux que Ash aime bien) ne sont pas parti eux en vacances comme moi XD )

Capricieuse et à s'en vautrer dans la luxure, voilà ce que Sierra risquait de devenir. Lili et Dave ne lui refusent quasiment rien si ce n'est d'éviter de faire fuir les clients et d'être assez discrète du moment qu'elle les croise. Sierra soupçonne ses derniers de ne pas avoir d'enfants ou de ne pas pouvoir en faire, ce qui fait d'elle en quelques sortes une enfant pourrie gâté. La seule chose qu'ils ne céderont pas durant ses mois, c'est l'interdiction de sortir. Ses derniers jours ils ont lâcher un peu ce frein, Dave disant qu'elle commençait à atténuer correctement sa magie et que les Dasuza ont laisser tomber les recherches depuis un mois.

Un point à préciser: Lili, du haut de son "perchoir", a montré à Sierra en tout discrétion quelques personnalités des Dasuza comme les hommes de mains et même deux de ses lieutenants, Antioch (un humain) et Zomben (un ogre).


(HRP: Ah oui tu es à la moitié de l'apprentissage "Camouflage de pouvoir", à défaut tous tes jets de mental qui ont complètement foiré, au moins tu auras bien réussi ceux d'apprentissage)

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Lun 18 Aoû - 10:15

[HRP: Genre c'est pas les résultats de dés que t'aurais aimé avoir justement. XD Ces dés ont leur propre volonté je te le dis.]

Regardant l'écriture sanguine se former d'elle-même sur le papier, Sierra en déglutit tout en ressentant une vague sensation d'inconfort s'installer au creux de sa poitrine. Honnêtement, elle avait un peu l'impression d'échanger une cage pour une autre un peu plus dorée en signant ce contrat. C'était pour des raisons différentes, mais elle se faisait un peu garder ici contre sa volonté malgré tout. Enfin, les circonstances étaient un peu différentes et elle pouvait le comprendre. En gros ils la gardaient ici le temps qu'elle ne soit plus en danger. D'un autre côté, ce n'était que plus d'occasions d'en apprendre plus sur la magie. Malgré tout elle sentait bien que Liliane allait énormément lui manquer si elle ne pourrait la voir pendant tout ce temps. Les premiers mois ici allaient s'annoncer longs, de quoi tester sa patience.

Sierra aura bien vite la réponse à sa question sur ce qui se passait ici exactement. Démontré de façon brillante par Dav, elle détourna instinctivement les yeux de l'écran pour les reporter timidement dessus. La scène dont elle était témoin sur l'écran lui rappela l'espace d'un moment ce qu'elle avait vu sur la vidéo où un homme avait fait de sales choses à Liliane. Pourtant cette fois l'atmosphère semblait différente et la femme dessus semblait avoir une autre opinion par rapport à la chose. C'était donc ce qui se passait ici exactement. Des gens venaient payer pour ce type de faveurs tandis que Dav et Lili en récoltaient visiblement les profits. Sierra lui répondit d'une moue quand il lui dit préférer attendre avant de lui en dire plus à ce sujet. Une fois de plus on lui disait d'attendre. Elle n'en était pas plus ennuyée que cela car ce n'était pas la raison pour laquelle elle était venue. Quand Lili lui annonça par contre qu'elle devrait encore attendre afin de commencer à apprendre vraiment la magie, c'était une déception de plus. Une déception qu'elle encaissa beaucoup mieux car elle venait avec une explication. En effet, si elle n'arrivait pas encore à dissimuler sa magie, c'était probablement fort dangereux d'essayer d'en faire, surtout quand quelqu'un la recherchait. Elle les écouta de façon un peu distraite quand ses yeux partageaient leur attention entre les elfes noirs et les écrans.

Les mois qui suivirent furent étrange. En un sens, on pouvait considérer cet endroit comme une nouvelle prison, bien que la sensation était de loin très différente du centre médical. Il n'y avait aucun test douloureux, et surtout elle se sentait un peu à sa place ici. Si on devait lui demander ce qu'elle trouvait le plus ennuyeux, c'était bien le fait qu'il n'y avait pas vraiment de gens de son âge dans les parages. Elle était descendue pour se mêler à la foule de la clientèle à quelques reprises. Une fois de plus, la nature des activités ici faisait en sorte qu'il n'y avait que peu de jeunes de son. Sa présence ici arrachait quelques regards curieux parfois, mais elle ne prenait pas la peine de parler aux autres. Étrangement, elle se sentait plus à l'aise ici que dans les rues de Vegas. Ce sentiment avait probablement quelque chose à voir avec la sécurité qui réagissait au quart de tour, quelque chose à voir avec protéger la marchandise. Dans tous les cas ça marchait car même si le sexe était le bien à vendre, il y avait une certaine discipline ici. Elle trouva d'autres moyens de se divertir quand elle n'était pas en apprentissage entre-temps. Elle était déçue du fait que Liliane n'était pas passée la visiter. Vu l'endroit, elle n'était pas exactement surprise, ni la blâmait-elle vraiment. Dans tous les cas elle n'arrêta pas de lui envoyer des lettres de temps en temps, et parfois même des cadeaux avec, ne serait-ce que pour la rassurer tout en lui donnant des nouvelles. La jeune fille s'intéressa de plus aux talents de couture de Lili. Elle-même en faisait un peu au centre médical, mais ce n'était rien qui se comparait à ce que l'elfe noire confectionnait. Cela lui faisait autre chose à perfectionner et faire en compagnie de la femme quand elle n'était pas à apprendre ou travailler cette fameuse atténuation magique.

En parlant de magie, elle ne manqua pas de leur demander quelques bases théoriques. Elle leur raconta sa rencontre avec le druide qui avait élu domicile dans le vieux zoo. Elle ne dissimula pas l'admiration qu'elle avait pour une magie qui laissait quelqu'un se transformer en animal, bien que le procédé n'était peut-être pas aussi glamour qu'elle l'aurait espéré. Elle était tout aussi curieuse à propos des animaux qui semblaient l'écouter également. Il fallait avouer qu'il s'agissait de l'une des rares fois où elle avait croisé de véritables animaux et non des trophées ou des peluches. Dans la même veine, un mois après être demeurée ici, elle finit par leur demander s'il était possible de garder un animal de compagnie. Non pas que les elfes noirs étaient de mauvais hôtes, mais ça lui manquait de pouvoir simplement jouer avec quelqu'un, une opportunité qui relevait presque du luxe pour les jeunes d'aujourd'hui. Elle leur raconta également avoir croisé une sorte de prêtre du cercle de la douleur, du moins c'est ce qu'il disait être. Sierra semblait porter un intérêt envers toutes les magies qu'elle rencontrait, même si elle ne portait pas toujours le même enthousiasme dans leur pratique. Elles semblaient tout simplement toutes mériter le même respect à ses yeux.

Sierra se montra fière de savoir que Dav la jugeait capable de camoufler correctement son pouvoir à présent. Par rapport à son apprentissage, elle lui confia avoir touché à quelques éléments en surface auparavant comme l'eau, l'air et le bois. Le plus logique était probablement de continuer sur cette voie, bien qu'elle était particulièrement curieuse à propos des arcanes, celle de lumière par exemple qu'on lui avait dite au centre être trop dangereuse pour elle alors qu'elle s'en servait instinctivement. Elle n'avait jamais vraiment insisté par rapport à sortir d'ici auparavant, mais s'il y avait une occasion de lui demander à nouveau, c'était bien maintenant. Tant qu'elle demeurait prudente, elle se sentait confiante à l'idée de se déplacer dans New Vegas. Liliane lui manquait énormément, et il était facile d'assumer qu'elle serait la toute première personne qu'elle irait visiter. Elle espérait pouvoir la trouver au même hôtel, et surtout qu'elle se portait bien.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Lun 18 Aoû - 19:17

Arrivée à cette époque, Dav commença réellement l'initiation... des magies de bases au grand drame de Sierra mais qui comprendra rapidement le sens d'un tel entrainement quand Dav lui présentera un malheureux pendule qui s'agite en présence d'une concentration de fluide. Lancer un sort revient à intensifier sa magie, qui revient à faire complètement à faire perdre la boule au-dit instrument. Selon Dav, la puissance n'est rien et dans le cas de la jeune Sierra, ne sert pas à grand chose quand on ne sait pas l'utiliser puisque déjà diablement puissante. Un jour elle lui a posé la question sur les duels entre mage, Dav lui a répondu de façon malsaine qu'Harry Potter et Voldemort pouvait se rhabiller: si Voldemort avait planquer un Glock sous sa jupe et aurait ravaler sa fierté au lieu de se fier à sa super baguette magique il l'aurait remporter face au jeune binoclard. Autant dire qu'elle n'en comprendra pas tout à fait le sens, juste qu'un duel de mage il n'est pas rare qu'un sorte une arme à feu en plein duel, surtout quand il n'y a aucun témoin pour rapporter cela!

Donc même si elle se contentera à, un peu mieux maîtriser le feu (elle se surprendra que contrairement à l'énervement, elle n'est pas immunisé à la chaleur), c'est surtout de longues pauses de méditation pour retomber sa signature au plus bas. C'est long, c'est chiant mais ce maudit pendule auquel ça la démange de le balancer contre le mur le prouve.

Elle commencera aussi à comprendre la lecture des auras magiques et des fluides. Un cours que Georg a voulu montrer mais dont ses supérieurs ont toujours refusés fautes de résultats bénéfiques pour leurs propres recherches. Il y a encore du travail, Sierra n'arrive pas à les différencier.

Bref, ses neuf mois elle ne vaudra, mais alors pas grand chose en cours de magie! Trop pressée d'apprendre selon Dav' qui lui n'est pas un as de la magie qui fait boumboum parce que rigolo. Du côté de Lili qui s'occupe surtout de l'apprentissage hors magie, c'est bien mieux! A croire que Sierra est plus concentrée quand il s'agit de s'améliorer aussi bien dans les arts qui la décontracte plus qu'autres choses. Lecture et écriture ça avance... même si les bouquins de philosophie elle se torche avec. La couture? C'est plaisant, ça laisse court à son imagination. Le dessin s'améliore et plus le temps passe, plus elle avait l'impression qu'avant ça, elle passait son temps à faire des gribouillis. Bref, le dessin c'est bien pratique pour se faire des patrons pour les vêtements! Mais comme des drows, surtout d'un âge avancé, c'est aussi raffinés que leurs cousins elfes même si ce point ils le nieront à tout prix, ils passeront.  Mais dans l'ensemble, Lili lui fera comprendre qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter, surtout à son âge.

(HJ: Pour la couture, la lecture et les "arts" (vu que c'est la compétences qui leurs ait associé) je modifierais ça dans ta fiche en allant)

Les informations demandés, Sierra les obtiendra sans problème et c'est Lili qui donnera le plus d'information là dessus. La jeune fille sera assez surprise d'apprendre que cette secte ne ment pas entièrement concernant les pouvoirs. Autrefois, à l'époque où les Dieux n'étaient pas ignorés, les fidèles pouvaient se voir octroyer ce que l'on appelait la "magie divine". Le type de magie dépends avant tout du domaine du dit-dieu. Dans le cas de la secte, ça ressemble à s'y méprendre à un dérivé de la magie organique. Après Lili semble assez septique de la nature de leur "dieu", qui, selon elle peut très bien être l'oeuvre d'un démon ou d'un vieux esprit indépendant qui cherche à monter sa petite secte pour gagner de l'influence tout en n'étant pas présent dans cette dimension. Bref qu'un dieu se passe pour un autre semble être assez monnaie courante dans le monde de la religion.

Les mois qui suivront, Sierra verra à plusieurs reprises Liliane qui s'est méchamment bien intégrée à New Vegas. Une informatrice plus exactement. Ironiquement, même si le patron de Lilianne n'est pas le marchand de glace, Sierra comprendra que c'est l'un des intermédiaire. L'ignore-t-elle? Face à une télépathe même le marchand de glace est une cible vulnérable et il vaut mieux pour elle que son pouvoir soit ignoré. Elle joue sur la discrétion et cache son pouvoir. Par contre Sierra a l'impression que Lilianne est devenu quelques peu amère avec le temps.

Quand à la santé mentale, ça n'évoluera pas vraiment. Ni en bien, ni en mal puisqu'elle s'est découverte quelques hobby en plus d'avoir un peu plus de liberté. Juste que la situation lui plait et qu'elle découvre un peu ce qu'est une enfance un peu plus normal... même si elle habite dans un bordel mais bon c'est Vegas, la cité du vice. Donc "normal" quoi!

Un an a passé, Sierra a neuf ans. D'autre projet?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mar 19 Aoû - 13:08

Si Sierra s'enthousiasmait face à ses progrès par rapport à ses passe-temps, et d'une certaine mesure au fait qu'elle arrivait beaucoup mieux à lire et à écrire, elle ne pouvait pas dire la même chose à propos de ses progrès en magie. Lili lui disait bien de ne pas trop s'en faire à son âge, mais ça l'ennuyait visiblement malgré tout. Elle ne manqua pas d'écouter leurs leçons, visiblement elle se rendait bien compte qu'elle ne progresserait pas toute seule, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir du mal. Au bout de longues périodes d'essai infructueux, elle finit par essayer de changer un peu son approche. Si elle progressait très bien dans d'autres domaines comme la broderie, même si elle avait encore beaucoup à apprendre, c'est qu'elle ne se forçait pas autant à avoir immédiatement des résultats. Elle faisait cela pour s'amuser et faire quelque chose de joli au moment présent et non forcément quelque chose de grandiose au futur. En fait si elle se souvenait de l'explication de Dav qui tentait bien de lui expliquer qu'elle était trop pressée d'avoir des résultats, ce n'était que maintenant qu'elle repensait très sérieusement à ses propos, surtout à la lumière de ces récents développements. Quand elle y pensait vraiment, c'était à peine si elle avait réellement tenté d'améliorer son art, elle ne faisait que profiter du moment présent où elle pouvait faire ce qu'elle aimait. Appliquer ce mode de pensée à la magie était plus facile à dire qu'à faire, mais c'était sans doute une façon plus productive de voir la chose. Du moins c'était ce qu'elle espérait.

Pour ce qui était en-dehors de ses apprentissages, Sierra trouva bien quelques moyens de s'occuper, à savoir passer un peu plus de temps en contrebas au niveau du club du Vénus. Si elle ne se mêlait pas beaucoup plus aux activités du club, ça lui donnait une belle occasion de travailler son atténuation magique dans une situation réelle où sa concentration était mise à plus rude épreuve déjà. Les conseils de Dav par rapport à l'utilité de la magie résonnèrent dans l'esprit de la jeune fille à ce moment. Elle s'amusa un peu à se désigner une cible dans le club en s'imaginant ce qu'elle ferait si elle devait l'éliminer. Amusant comme la façon la plus efficace qu'elle avait pu trouver dans cette situation impliquait son couteau à cran d'arrêt. Il y avait sans doute une quelconque arcane qu'elle ne maîtrisait toujours pas qui lui permettrait de faire tout aussi bien, mais il fallait qu'elle se rendre à la simple évidence, il fallait voir chaque situation avec suffisamment de vision pour considérer les options qui marchent le mieux, pas celles qui semblent les plus glamour. Ce qui se passait à l'extérieur du Vénus l'intéressait beaucoup plus lors de ses sorties, même si elle s'était un peu calmée depuis ses quelques mois de liberté. Du moins mis à part une escapade où elle avait voulut mettre ce qu'elle avait apprit à l'essai et, oui, le pauvre bouseux qui pensait se faire une petite partie de plaisir eut une dure surprise au couperet.

D'une autre part, Sierra commençait à craindre de perdre Liliane dans cette ville. Toutes les deux étaient séparées depuis bien trop longtemps à son goût et le fossé entre elles devenaient de plus en plus apparent. C'était un peu comme si elle ne la connaissait plus en fait. Si elle voulait corriger la situation alors elle devait faire quelque chose et vite à son avis. Évidemment, elle se sentait coupable de l'avoir laissée tout ce temps tandis qu'elle avait eu à se cacher, même si c'était en partie avec l'idée de la protéger elle aussi en tête. Ce n'était pas un secret qu'elle n'aimait pas ses nouvelles fréquentations, surtout maintenant que Sierra avait une meilleure idée des activités qui se passaient au Venus Club. Elle tenta de la convaincre de passer plus de temps ensembles maintenant qu'elle ne risquait plus de se faire coincer par un mage des Dasuzas. Plus de gangs, d'informateurs et de choses de ce genre, en revenir à quand elles se fréquentaient au centre médical en quelque sorte. Elle se doutait bien que juste lui manifester qu'elle pensait à elle ne voulait pas dire grande chose si elle ne faisait rien concrètement. Les choses étaient devenues beaucoup plus compliquées que cela depuis le temps ça allait de soi, mais ça valait bien un essai. Elle avait beau avoir eu plus de familiarité avec ces elfes noirs depuis, elle gardait toujours en tête le contrat et le fait qu'ils la gardaient par nécessité dans leur arrangement plutôt que simplement pour son bien. Ça lui ferait du bien d'être en compagnie de quelqu'un envers qui elle n'avait pas à se méfier en somme.

En parlant de méfiance et de qui-vive, Dav' eut un jour la surprise de sentir quelque chose glisser contre son dos quand Sierra passa près de lui. Quand il se retourna, il put voir le couteau à cran d'arrêt que la petite Sierra tenait dans sa main, toujours refermé avant qu'elle n'en fasse sortir la lame pour la regarder, pensive. Elle lui accorda que, effectivement, tout dépendait surtout de se servir de l'outil le plus approprié pour la tâche devant soi. Quand tout ce que l'on a est un marteau, tous ses problèmes ressemblent à des clous, n'est-ce pas? C'est à ce moment qu'elle lui exprima son désir d'apprendre également à se défendre aussi par ses propres moyens, pas juste avec la magie qui n'était au final pas exactement ce qu'elle avait en tête au début. Elle n'avait jamais été une adepte de l'activité physique elle-même, mais avec un objectif en tête, tant qu'elle n'était pas trop pressée d'atteindre son but comme elle avait essayé avec cette foutue histoire de pendule, ça lui semblait tout de suite plus envisageable. Elle se rendit même compte en s'y mettant qu'à son grand étonnement, faire chauffer un peu ses muscles avait de quoi relaxer un peu quand c'était son cerveau qui menaçait de surchauffer à la place, et encore au moins à son âge il n'y avait pas l'odeur qui venait après. Elle avait entendu un truc auparavant de la part de Georg d'un esprit sain dans un corps sain. Elle lui balançait en retour une opinion assez colorée, mais force était de constater qu'il y avait du vrai. Évidemment, elle mettait toujours son apprentissage magique en premier, mais élargir ses horizons ne semblait pas une mauvaise chose. Et puis c'était sans compter les quelques centimètres qu'elle risquait de faire fondre après avoir eu une diète franchement beaucoup trop sucrée. Étrangement, elle n'avait plus du tout la dent aussi sucrée qu'auparavant, même si elle s'en permettait par-ci par-là parfois...

D'un autre côté, ses séances avec Lili étaient toujours là pour lui changer les idées quand son entraînement devenait trop stressant pour même lui permettre de se concentrer. Ça restait aussi un passe-temps auquel elle se prêtait volontiers, mais avec cela venait également une autre opportunité. Apprendre à lire et écrire l'Anglais, c'était bien joli aussi, mais du coup elle s'était beaucoup intriguée de la culture des elfes noirs entre-temps. Elle n'avait jamais vraiment touché la question avec eux par rapport au fait qu'ils étaient les seuls drows qu'elle avait rencontré ici, et de ce qu'elle avait pu entendre, ils étaient probablement même les seuls de Californie. Leur histoire et leur culture avait donc de quoi la rendre curieuse en un sens. Elle tenta d'attirer le sujet avec tact cependant, consciente que Lili n'avait probablement pas envie de trop en parler, autant en raisons de souvenirs que pour éviter de fournir des munitions à utiliser contre eux pour Sierra.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 19 Aoû - 15:45

Le fait que Sierra demande autre-chose que de l'apprentissage magique mais quelques choses en rapport avec une cible surprendra Dav'. Il lui posera la question proche d'un "tu es certaine?", réponse affirmative que donnera Sierra. C'est donc d'un hochement de tête qu'il lui fera comprendre qu'il a compris. Hors cours, il lui demandera de simplement se fondre dans la population, comprendre les vices des gens, le façon de penser. Lili sera au courant assez rapidement par son mari de la discussion. Assez ironiquement, elle perdra entre une demie-heure et une heure d'exercice magique, Lili et Dav l'accompagnant souvent dans quelques salles à vitre teinté, étant au première loge à des scènes torrides... à une gosse de neuf ans il ne faut pas oublier! Au delà du sexe, c'est surtout des explications sur le comportements des mortels que Sierra aura surtout le droit, faisant comprendre que même dans le milieu de la prostitution, le sexe ne représente "que" 50 à 75% du boulot d'une prostituée. Elles écoutent, doivent comprendre leurs clients, un jeu où à première vue elles ne sont qu''esclave sexuelle mais où le rôle est inversé pendant les dix premières minutes avant l'acte. Sierra recevra même des conseils de Lili sur la manière de tuer un homme au lit, confirmant qu'elle avait de l'expérience dans ce domaine.

Les fois où Sierra ne sera pas avec les drows, elle le sera avec les prostituées ou autres macros dans les loges conformément à leurs attentes. Oui à se faire dorloter par les prostituées de la boite, voilà quel angle ça prendre! Bon ça fait la mascotte de la boite, assez gênant au début mais elle y prendra gout. Quelques petits cours de manucures, les prostituées s'amuseront même à tester quelques nouvelles coiffures sur la jeune fille histoire de passer le temps. Sierra fera son premier coup de putes sept mois plus tard, en accusant une employée de piquer des clients à d'autres. La raison? Sierra a entendu que la sale mioche des drows n'avait rien à foutre là et qu'elle rapportait tout à leurs patrons (ce qui est en bonne partie vrai!). Elle s'est retrouvée la gorge ouverte et c'était rigolo! Sierra a l'identité de la tueuse (une jeune Carla, une humaine brune de 17 ans) mais n'a pas rapporter l'identité de la tueuse aux drows. Sont-ils au courant? Bien sûr que oui et elle le sait! Il y a des caméras partout dans ce bordel! Et en plus à en voir le ricanement de Lili un soir lors du repas, ce genre de situation l'a fait plus marrer qu'autres choses! Par contre Sierra à cette époque, commence à se comporter comme une traînée, l'accoutrement suivant aussi.

Lilianne en revanche, sentira ce changement de comportement. Si la relation entre les deux gamines ne changent pas (surtout basé à coup de courriers), il va sans dire que la maturité de Sierra lui déplaît. La télépathe a elle aussi mûri, si elle est devenu plus sèche, c'est surtout dû au monde dur de New Vegas où il ne faut faire aucune pitié. Sierra part même du principe que si il n'y avait pas eu ses pouvoirs télépathe, elle l'aurait fait surveillé pour voir comment elle évolue. Mais voilà, c'est une télépathe, son pouvoir elle le sait très souvent actif. Au fond, le courrier ce n'est pas plus mal car Sierra sait qu'un jour elle fera une intrusion dans sa tête pour voir comment elle tourne... C'est peu être aussi pour ça que Lilianne préfère passer par courrier, au moins ça la tente moins!

Son cours sur le camouflage magique sera entièrement terminé. Bon il ne faut pas que Sierra s'énerve trop puisqu'elle doit faire le vide dans sa tête. La magie, elle arrive facilement à la camoufler, pas entièrement vu qu'elle "pue" les fluides à 200 mètres selon les drows mais elle passera inaperçu dans une foule en compagnie de personne lambda qui peuvent manipuler les fluides mais sans le savoir. Donc ça roule! Il y a aussi une meilleure maîtrise du feu et ce, sans se brûler cette fois ci!

Toujours pas de test physique, ce qui n'empêchera Dav d'offrir un couteau de lancer assez spéciale à Sierra. Un simple couteau de lancer mais qui est relié par une corde à piano à une bague qui se met au niveau du pouce. Une dague à corde que ça s'appelle, bien que le bon terme serait dague à corde à piano quand on peut voir les utilisations de sadiques que l'on peut en faire. Jolie armes exotiques soit disant en passant!

A ses 11 ans (anniversaire déterminé depuis qu'elle loge au Venus Club), en guise de "cadeau d'anniversaire", Lili fera entrer Sierra dans une chambre en compagnie d'une prostituée (une demie elfe assez jeune) et de son client (la trentaine, humain avec sang d'orc quelconque) quelques peu déranger. Un jeu de rôle assez bizarre: Monsieur trompe sa femme et reçoit la fessée par sa fille après être pris en flagrant délie avec une autre avant d'être abuser par la dite maîtresse qui n'était pas au courant qu'il avait une fille, le tout en présence de la fille. C'est rigolo aussi, surtout quand on tient le manche du fouet! Lili et Dav' partiront de la pièce entre temps. Libre à Sierra de participé à la sauterie, juste que la prostituée ne sera pas trop à l'aise au début mais montrera les bases du métier, quitte à ce que ça tourne en séance lesbiennes pendant qu'elles sont sur monsieur car Sierra sait une chose: que la jeune fille a peur de ses patrons et croient qu'ils la testent.

En se renseignant sur Doris à Sewel et en envoyant un coursier qui n'a visiblement pas mâcher le boulot. Le Docteur y est retourner voir sa femme. Il est mort il y a un an dans des circonstances troublantes: étouffer par un morceau de pain et du lait. Assez bizarre quand on sait qu'il avait un rôle de médecin aussi là haut. Sa femme a été silencieuse mais c'est son neveu Dorian qui en a dit le plus dans cette affaire, sous entendant que cela à voir avec Polis. Il n'en a pas voulu en dire plus mais s'est renseigner sur l'expéditeur de la requète. Le coursier n'a pas craché le morceau, même après que le neveu en ait venu aux poings. Le coursier est reparti directement après que le shérif de Sewel et ses hommes les aient séparer.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mar 19 Aoû - 21:07

Le fait d'arriver à utiliser le feu sans risquer de se brûler les doigts avait de quoi rendre Sierra très contente de ses progrès. Que ce soit en raison de son changement d'attitude par rapport à la magie ou d'une simple persévérance, elle s'était montrée faire des bonds dans la maîtrise d'un élément. Pour d'autres mages, c'était peut-être une simple base, mais dans le cas de Sierra où sa puissance ne demandait qu'à sortir, le vrai accomplissement était de parvenir à la libérer en petites quantités contrôlées ainsi. Si elle voulait, elle pourrait faire jaillir de véritables geysers de flammes de ses mains, mais là n'était pas l'exercice, d'autant qu'elle préférait les garder ses mains, ce n'était pas comme l'eau ou l'air où elle pouvait simplement balancer sans trop s'en faire. C'était sans doute pour cette raison que Dav' avait choisit cet élément. Ça et le fait qu'il devait être plus doué dans cet élément lui-même. Dans tous les cas ses derniers avancements en la matière l'avait grandement motivée à continuer et s'appliquer encore plus, bien qu'elle avait bien hâte de pouvoir s'attarder à de nouveaux éléments. Son utilisation de ces éléments demeurait dans le petit, dans le précis. Elle commençait à tenter de s'amuser à créer des formes avec le feu, drôlement plus difficile que de simplement former une flamme.

L'entraînement physique d'un autre côté, Sierra s'étonna de voir qu'elle se sentait plus réveillée, plus en forme depuis le temps. C'était surtout un plus comme elle avait l'impression d'avoir perdu quelques centimètres de tour de taille depuis et être en mesure d'accomplir avec facilité des tâches avec lesquelles elle aurait eu beaucoup de mal depuis. Elle confia plus tard à Dav' qu'elle avait plutôt pensé à quelque chose comme des cours d'auto-défense, lui apprendre quelque chose de plus traditionnel, même si au final elle n'avait pas regretté tout ce qu'ils lui avaient apprise. Savoir comment se servir d'un couteau ou d'une arme à feu par exemple. Elle qui avait eu un penchant pour les puissantes attaques de fluides, elle avait à présent un petit penchant pour les petites armes en fait. Dans tous les cas, elle prépara son corps à ce genre d'apprentissage d'avance. Ce serait sans doute un cadeau étrange aux yeux d'autres jeunes filles plus normales, mais Sierra apprécia énormément le couteau qu'il lui avait offerte, presque au point de l'enlacer en fait. Elle ne manqua pas d'essayer le nouvel instrument et de s'amuser avec.

Concernant le nouveau rôle de Sierra dans le club et de sa nouvelle compagnie, cette nouvelle expérience avait de quoi être fort gênante au début, mais elle s'y habitua à une rapidité fulgurante. Une jolie poupée à décorer, c'était ainsi que la voyait bon nombre des prostituées et macros qui lui offraient leurs conseils de toutes sortes. Au final elle s'amusa bien à être le centre d'attention de tous ces gens tandis qu'il la traitaient pratiquement aux petits oignons. Quand elle était au centre, Sierra s'était amusée à tenter de manipuler son entourage, se faire mignonne pour avoir ce qu'elle voulait, mais Dav' et Lili avaient élevé cette pratique à un art. Elle écouta avec beaucoup d'attention leurs explications sur la véritable nature de leurs travailleurs du sexe. Elle observa ces scènes avec beaucoup d'attention une fois l'inconfort passé. Elle pouvait voir à quoi ils voulaient en venir en quelque sorte, la façon dont ces femmes pouvaient avoir l'air d'être réduites à un simple objet avec un point de vue superficiel, mais elle pouvait voir à quel point elles pouvaient lire leurs clients comme de véritables livres ouverts et les faire manger dans leur main. Armée de ce savoir, elle se prêta au jeu à l'intérieur même du club. À une table, cette petite poupée à l'allure pourtant si innocente en apparence pouvait très bien se retrouver être la plus sadique du groupe. Elle jaugeait tous ces hommes, riait à leurs mauvaises blagues, en apprenait tout d'eux en leur vendant le rêve comme quoi elle en avait quelque chose à faire d'eux et de leurs vies. C'était d'ailleurs la première fois où elle avait pu de l'alcool, et faillit tout recracher en toussant. Celui en face d'elle sembla trouver la chose adorable d'une certaine façon, elle jouait la fleur de lotus qui poussait dans une mare vaseuse de ces hommes. Elle était étonnée de les voir lui manger dans la main, elle était en contrôle et non pas par la force, ils lui offrait sur un plateau d'argent et en étaient heureux.

Sierra ne savait pas trop comment réagir au "cadeau" que lui avait offerte le couple d'elfes noirs. Au départ elle pouvait se sentir aussi mal à l'aise que la jeune femme qui se trouvait dans la pièce avec elle, mais faisait de son mieux pour le dissimuler habilement. Être dans la pièce où l'action se déroulait était très différent de regarder à travers un écran ou une vitre teintée après tout. Le fait d'être aussi prêt de l'action avait de quoi rendre la chose plus étrange. En les regardant continuer par contre, il lui commençait à lui prendre l'envie de participer, chose qui ne sembla pas du tout déranger le client en question. Elle mentirait si elle disait ne pas avoir prit un certain plaisir à le traiter de noms comme il le voulait, et même si elle avait conservé tous ses vêtements, il y avait toujours amplement moyen de faire fonctionner son imagination d'enfant toujours très fertile à ce propos. Guidée en partie par la prostituée pour lui montrer les bases et lui donner quelques idées, l'homme en question pouvait dire en avoir eu pour son argent. Au final, elle eut presque l'impression de se prêter à un jeu comme un autre, un jeu certes déviant mais qui n'était au final pas trop différent de ceux des plus jeunes à faire semblant. C'était presque surréel quand on y pense de voir cet homme s'offrir de la sorte, se laisser maltraiter de la sorte et même adorer. Peu importe à quel point elle le maltraitait, son regard la suppliait presque d'en faire plus. Au grand soulagement de la jeune elfe en question, elle laissa cette dernière tranquille, si ce n'était qu'à la fin elle la força à nettoyer sa chaussette sous les yeux du client après que ce dernier n'ait pu se contenir. L'expérience était certainement tout aussi étrange qu'unique, surtout en considérant à quel point l'elfe en question fuyait timidement son regard quand ce fut terminé.

Quand les nouvelles à propos de Doris étaient parvenues jusqu'à Sierra par contre, c'est en offrant un bonus au coursier qu'elle s'isola pendant plusieurs jours, refusant de parler à qui que ce soit, même aux drows avec qui elle vivait. Durant ces jours entiers elle évacua une colère immense sur un pauvre sac de sable jusqu'à ce qu'elle ne puisse même plus sentir ses poings pour se reposer et recommencer plus tard. Autant dire qu'elle avait mit halte à tout le reste pendant ce temps. Curieusement, quand elle ressortit enfin de son cocon, elle mit plus d'énergie que jamais à son entraînement, son développement et tout le reste, peu importe comment on appelait cela. Elle ne sortait plus vraiment du club avec tout cela, gardant contact avec Liliane mais lui omettant la mort de Doris. Elle avait une idée très claire de ce qui était arrivé. Lawrence en était la cause, l'homme qu'elle n'avait pas réussi à tuer quand elle s'était enfuie de ce maudit centre. Son objectif était plus clair que jamais, et tout ce qu'elle faisait ici était afin de l'y mener. Son entraînement sur la magie, son entraînement physique, sur les couteaux ou les armes à feu, Lili qui lui offrait gracieusement de combler les nombreux trous dans la connaissance et le savoir de Sierra, tout menait à cela dans sa tête, même la couture ou le dessin qui lui apportait une dextérité et une adresse qu'elle ne possédait pas auparavant, mais surtout le fait de manipuler ces animaux qu'étaient ces hommes mortels. Ça ne faisait plus vraiment de doute que la petite Sierra avait perdu à peu près tout ce qui lui restait d'innocence.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mar 19 Aoû - 22:19

Les connaissances concernant la culture drow restera assez flou, Lili n'en venant qu'à l'essentiel. Pour faire simple, la race a eu le droit à son premier génocide au 18ème siècle, s'étant relativement mal préparé à la révolution industrielle face à des races qu'ils n'ont jamais pu saquer. Oui, la belligérance des elfes noirs a été en quelques sortes leur perte. Les siècles qui suivront était déjà trop tard, la population ayant déjà bien diminué. Les siècles qui suivront seront surtout quelques escarmouches provoqué en bonne partie soit par les religions qui se cherchaient un ennemi commun pour avoir une impression d'exister (les religions aussi connaissant le déclin), soit par des groupes extrémistes. Dans tous les cas, les drows finiront parqué dans des camps de concentration, triste destinée pour une race qui faisait tremblé toutes les autres races sans exception. Les données disent qu'il n'y avait plus qu'un deux millions de drows sur Terre au début du 20ème siècle mais que beaucoup craignait une nouvelle monté en puissance à cause d'une natalité élevé (l'auteur du livre, ne cachant même son racisme en les comparant avec des lapins) dans le siècle à venir. Malgré tout il y a quelques choses qui choquent même une Sierra qui sera maintenant âgé de 13 ans, ils parlent de soudaine stérilité de la population drow sans exception avec des chiffres mais aucune information l'expliquant. C'est louche, les dates et les chiffres sont trop précis et pourtant c'est complètement illogique! De plus les auteurs ont parti pris. Lili et Dav ont quelques livres écrit en d'autres langues (du drow et démonique) mais il est clair qu'elle devra apprendre à le lire avant. Et autant dire que prévoir ça est bien joli mais son planning commence à être vraiment chargé. Surtout que Lili et Dav ne donne pas d'argent de poche à Sierra pour sortir voir Lilianne ou pour se payer les quelques coursiers! Oui, les drows font en sorte qu'elle se débrouille à monter son petit réseau d'information et ce par ses propres moyens, ait ses petits contacts mais la miss s'est vite rendu compte que ce genre de choses s'entretient et n'ait pas gratuit.

En parlant d'argent de poche, certes c'est juste mais si elle veut le dévelloper, il va falloir de l'argent. Elle le sait et elle n'a pas le choix car elle aura aucune aide là dessus de la part du couple d'elfes noirs. Et là ça coince car le milieu de la prostitution l'amuse, pas spécialement dans le domaine sexuelle mais juste que ça l'amuse. La demie-elfe, Nanie qui lui appris pour sa première fois? Quelques fois elle se propose avec elle auprès des clients en faisant monter les prix puisque étant une gamine un peu starlette du Venus Club qui ne se propose pas à n'importe qui. Pourquoi elle? Nanie est gênée, quelqu'un qui aime avoir bonne conscience, et c'est ce point qui excite plus Sierra que le sexe en lui même. Non la gamine n'est pas devenu nymphomane, loin de là, mais est devenu en quelques sortes une belle salope qui aime bien abuser de sa position et qui a malgré tout certains besoins sexuelles qu'elle contrôle parfaitement même si elle le nie. Son dernier plan en date? Aller lui rendre visite un soir lors de sa pause avec un garde du corps (voir plus bas avec Haurdack) pour un plan à trois. Comme quoi elle le fait aussi pour le plaisir et non pas par profit.

L'entrainement magique et surtout en ce qui concerne de garder une forme au feu, Dav dira qu'il verra plus tard: c'est bien de faire une forme mais la laisser telle quel revient plus dans le domaine de l'invocation et du rituel que de la magie en elle même. Sierra soupçonne Dav de ne pas trop s'y connaitre en rituel, ou du moins le minimum. L'entrainement des armes à feu, elle y touchera qu'un peu, un garde du corps tout juste adulte lui enseignera ça après que Dav lui ait demandé. C'est un demi orc (17-18 ans) du nom Haurdack, un parfait gros connard soit disant en passant, qui estime que Sierra est une parfaite petite salope soit disant en passant, ce qui fait que les deux s'entendent au fond bien. D'ailleurs la relation sera plus que professionnel mais il est clair que les deux n'ont aucune envie d'avoir une relation approfondi, ce qui n'empêchera pas d'être sexuelle puisque dernièrement Sierra a eu la lumineuse idée d'aller rendre visite à ce qu'elle appelle "sa salope à elle" après s'être rhabiller dans les toilettes du Venus Club après qu'Haurdack se voit vider les couilles. Elle n'en a pas encore parler à Haurdack.

Bon, disons franchement, après ça, les armes à feu ce n'est pas son truc: trop bruyant. Haurdack lui conseille qu'un simple SigSauer ou encore tout simplement un bête Derringer. Il faudrait voir ça avec lui car monsieur n'avance pas l'argent!

Les couteaux en revanche c'est plus marrant et c'est Lili qui s'en chargera. Un entrainement assez particulier soit disant en passant. Envoyer des couteaux sur des cibles c'est bien joli mais Madame aime les challenges et c'est sur une barre en dansant dans le carré VIP innocupé que Lili regarde ses entraînements. C'est là que Sierra se rendra compte que la drow est bien plus exigeante que son mari sur les entrainements. Sierra manque clairement de force et c'est donc l'agilité et la dextérité de la fille qui est mise à rude épreuve. Oui, balancer un couteau sur la nuque d'une cible tout en étant à faire une bête dance n'est pas facile... Surtout que Lili veut qu'elle refasse tout de A à Z au moment où elle repère la dague de lancer planqué sous le peu de vêtements qu'à Sierra. Car oui, la dance en questions, c'est un strip-tease! Et pourtant l'entrainement porte ses fruits malgré qu'il soit dur. Et puis Sierra apprends à danser même si par moment ça la dégouterait bien. Ironiquement elle sue plus avec Lili qu'avec Dav' mais ça ne peut pas lui faire de mal...

L'apprentissage magique se passe bien, l'eau est maîtrisée, le feu pareil, l'air elle le capte relativement bien dès qu'il y a une source extérieur, par contre la terre c'est du grand n'importe quoi puisqu'elle dose très mal son pouvoir en détruisant la moitié de la pièce alors que Dav ne demandait que d'exploser la cible d'un pic sorti de terre. Elle n'a pas encore vu la combinaison des éléments comme la Foudre. D'un côté c'est peu être mieux ainsi parce que quand on voit ce qu'elle fait avec les fluides de la terre...

Visualisez les fluides est toujours aussi galère. Oui elle sait faire la différence, oui elle sait les visualisés mais que sur 10 mètres. D'avantage elle se chope un mal de crâne abominable.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mer 20 Aoû - 13:39

Dav' ne sembla pas être impressionné quand Sierra argumenta qu'elle avait effectivement atteint sa cible bien que la moitié de la pièce était en sale état. Force était de constater que son apprentissage sur la magie en avait un peu souffert. Elle aimait trop les couteaux pour arrêter de s'amuser avec, mais pour ce qui était des armes à feu, elle ne considérait pas qu'elle avait besoin d'Haurdack et pouvait en rester là avec tout ça. Ça ne l'empêchait pas de s'amuser un peu avec son garde du corps malgré tout de temps en temps. Le dessin et la couture, elle en faisait à beaucoup plus rares occasions, et puis quand elle s'ennuyait, la danse était également un art fort amusant à travailler, aussi exigeant puisse-t-il être sur son physique. Au moins la danse avait de quoi la garder en forme. Quand on y pensait, on pouvait presque considérer ces prostitués comme des athlètes à leur façon.

Devoir se faire l'argent pour ses propres dépenses était naze en soi, mais s'il y avait un endroit où se faire de l'argent facile, c'était bien au Venus Club. La petite Sierra avait déjà une réputation, voire même son petit fan club, tout ce qui lui restait à faire, c'était d'en profiter. Jouant toujours cette façade de la jeune oie trop innocente pour ces lieux sordides, force était de constater que le numéro du petit angelot tombant peu à peu de grâce sous leurs yeux marchait à merveille. Dansant pour le plaisir de ces gens, Sierra avait mit à profit les enseignements de Lili tout en y apportant sa touche personnelle. Le numéro était simple, elle n'avait qu'à se faire timide, hésitante, elle feignit même les larmes à quelques reprises tandis qu'elle se réchauffait peu à peu pour leur offrir ce qu'ils étaient venus voir, qu'il s'agissait d'une danse pour la salle ou alors plus en privé. Ils pouvaient dire ce qu'ils voulaient en surface, elle pouvait très bien voir que ces derniers raffolaient de la voir tomber de grâce de la sorte et se débaucher peu à peu sous leurs yeux. Les bien-pensants pouvait raconter ce qu'ils voulaient, Sierra était celle en contrôle du début à la fin. Elle dictait la danse et ses termes tandis que ces gens ne se limitaient qu'à des témoins qui avalaient tout du spectacle. Il allait sans dire qu'elle y trouvait un grand plaisir, voire même plus que le sexe lui-même. Ils étaient captivés sur elle, l'élevaient sur un piédestal alors qu'au fond ils savaient bien être manipulés. Qu'elle ait à verser une part ou non aux elfes noirs, ça lui offrait de quoi couvrir ses dépenses.

Elle ne prenait toujours pas de clients pour elle, sauf quand il s'agissait de s'amuser un peu avec sa petite elfette préférée. Quelque chose commença pourtant à l'ennuyer alors qu'elle continuait de s'amuser de la sorte à ses dépends en bonne petite peste qu'elle était. Elle laissa tomber ses plans d'aller lui rendre visite avec son garde du corps, voire même coupa presque tout contact avec pendant un certain temps. Quelque chose l'agaçait quand elle la regardait dans les yeux alors qu'elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Cela commençait presque à la rendre folle et elle voulait savoir pourquoi. Avec l'argent qu'elle avait pu réunir, elle s'arrangea pour en savoir plus. Elle voulait en connaitre le plus possible sur cette dernière. Savoir d'où elle venait, les raisons pour lesquelles elle s'était prostituée, si elle y était forcée, des informations à propos de sa famille, tous les détails croustillants en somme. Elle demeura loin des réseaux de drogues, trop de gens chatouilleux à l'extérieur, et même Sierra ne voulait pas trop marcher sur les orteils des elfes noirs. Sierra fit sa propre petite recherche en surface à propos des armes à feu et finit par se décider sur une petite perle qu'elle avait pu trouver: un Walter M22, une petite arme élégante et qui venait en plus avec son propre silencieux, que demander de mieux! Un peu cher en soi, mais le confort lui n'a pas de prix. À vrai dire, tout cela commençait à lui donner envie de mettre ses talents à profit, soit d'aider un peu les Dasuzas ou encore les elfes noirs afin de mettre "hors marché" quelques personnes qu'ils trouvaient gênantes à leurs activités. Voyons cela comme un examen pratique!
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mer 20 Aoû - 14:59

Les petites danses dans les salles isolés, il en faut savoir que les clients en veulent toujours plus et Sierra l'apprendra à ses dépends. En revanche elle ne s'est jamais faite violé, jamais forcé non plus, juste que la petite gâterie et l'humiliation qui suivait n'était pas franchement très agréable la première fois. Car oui, il ne faut pas non plus déconner, on est dans un bordel ou les femmes sont souvent considéré comme de simples objets. Puis bon, elle a vite compris (voir même un peu trop vite) qu'il valait mieux jouer les gamines effrontés pendant qu'elle prenait "la chose" en main pour mieux dominer la scène, c'est moins humiliant quand monsieur lâche la purée et ça permet de ne pas être réduite à simples objets. Comme quoi s'amuser avec ce crétin d'Haurdack avait parfois des bons côtés. Donc oui, Sierra deviendra experte en "la chose" quand il s'agit de se mettre à genoux et ce malgré elle. Et puis en plus ça ne coûte pas cher en préservatif...

Bref, trois mois peinard où Sierra apprendra qu'en fait Nanie est tout simplement une esclave qui tente d'économiser pour racheter sa liberté en économisant sur les faibles pourboires qu'elle a. Autant dire que c'est une pauvre fille qui s'accroche à ce que certains appelle l'espoir. Du mal à avoir des informations sur elle, juste qu'elle est originaire de Port Poussière et que ça soit ses vieux qui l'est vendu pour rembourser une dette.

Niveau budget de Sierra, c'est un peu juste, voir même insuffisant si elle devait monter son petit réseau d'information. La question c'est de savoir si elle veut vraiment le monter.

Les trois mois peinards en questions seront interrompu par Lili qui demandera la voir. La raison c'est qu'ils ont une tâche à faire pour elle, libre à elle si elle veut compter cela comme un "service" ou si elle veut être tout simplement payé. Logique que les drows soient au courant de ses problèmes d'argent: Sierra n'arrête pas de geindre depuis deux ans sur ce sujet, les drows ayant tout simplement riposté que si elle continuait il lui faisait payé le loyer de sa chambre. Au moins après ça elle n'a plus relancé le sujet.


-Oui Sierra, on n'a un petit problème un résoudre. On s'en serait bien chargé nous ou par des intermédiaires mais on a envie de te voir à l'épreuve autres que sur la barre dernièrement. Un mac qui se croit intouchable parce qu'il a comme client quelques membres de Piedegers nous a volé quelques filles de "bas étage" en leur promenant mieux ailleurs.

Les filles de bas étage, c'est celle qui sont sur le trottoir dehors, qui se tape n'importe qui pour 50$ et qui ne sont pas sûr d'être payé parce que le mac est occupé à regarder ailleurs, tout ça pour avoir à la fin de la semaine de quoi se payé un rail de cocaïne pour oublier leurs propre misères. Bref le boulot que tout le monde veut éviter. Lili continua.

-On le surnomme Paulack, un blanc bec humain d'une trentaine d'années d'origine polonaise surement, qui vit au dessus de ses moyens alors qu'il ne devrait être qu'une sombre merde à Vegas. Son pseudo bar ce trouve dans les quartier Est à la banlieue de Vegas. J'aimerais que tu le tues et en face un exemple. D'ailleurs si tu pouvais faire de même aux deux filles qu'il a embarqués ça ne serait pas mal.

Oui les surnoms à Vegas, il n'y a pas besoin de chercher bien loin par moment. Dav continuera.

-Les putes de bas étage sont reconnaissable avec un tatouage au niveau de l'épaule droite. Chez nous c'est comme ça que l'on marque le gibier, un peu comme tous les gangs en fait. Ramener la chair avec les tatouages seraient pas mal pour intimidé le reste du bétail si tu vois ce que je veux dire. La prostitution de la rue est moins glamour que dans le Venus Club mais en même temps il n'est pas capable de savoir s'arrêter à sniffer quand il ne le faut pas on ne va pas les plaindre.

Lili joua de son siège pour se retourner et regarder les écrans du bureau.

-C'est un peu ça. Les méthodes pour faire ta tâche importe peu. Juste que je te demanderais d'éviter d'exploser le bâtiment: ça fait tâche à Vegas et certains pourraient croire à une guerre entre gang mineur. Le reste importe peu.

Il y a trop peu d'information, Lili et Dav en donneront certainement si Sierra pose les bonnes questions mais même là, connaissant les drows ils ne donneront que le minimum que Sierra doit savoir. Juste parce que regarder Sierra à l'action est plus un jeu pour eux qu'un véritable défi. En tant normal, Dav ne se serait même pas déplacé et se serait contenter de mettre à prix la tête de ce Polack.


Dernière édition par Obscurité le Mer 20 Aoû - 18:31, édité 2 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Mer 20 Aoû - 17:34

À voir la tête de Nanie quand Haurdack lui ouvrit la porte en lui demandant de la suivre, cette dernière eut visiblement très peur quand elle vit Sierra l'attendre dans une pièce en privé. Le demi-orc referma la porte derrière, laissant les deux jeunes filles seules dans la pièce. La protégée des elfes noirs demeura calmement assise, invitant l'elfette à faire de même. Avant de lui permettre de se faire trop de scénarios catastrophe dans sa tête, Sierra commença à lui expliquer la raison de ce manège. Elle regarda l'elfe dans les yeux avec un sérieux auquel elle n'avait jamais fait preuve avec auparavant.

-Je me demandais ce que tu allais faire une fois que tu allais acheter ta liberté. Si je peux me permettre un conseil sur du vécu, et c'est à toi de le prendre ou non, tes parents t'ont oublié au moment où ils t'ont vendue pour éponger leurs dettes. Loin des yeux, loin du coeur tu sais. Je sais pas si tu t'imaginais retourner les voir une fois que tu serais "libre", mais je t'encourages fortement à te trouver une autre voie, les laisser derrière parce que je suis bien certaine que s'ils l'ont fait une fois, rien ne les empêcheraient de recommencer, peu importe ce qu'ils te diront à ton retour.

En guise de preuve, elle souleva la manche à son poignet gauche pour en dévoiler un code barre. En repassant les informations qu'elle avait pu récolter sur Nanie en tête, il n'y avait pas grand chose qui sortait de l'ordinaire à son propos, jusqu'à ce qu'elle tombe sur la partie concernant ses parents. Encore maintenant elle grinçait un peu des dents sous son visage de marbre. C'était donc ce qui l'avait énervée tout ce temps. Elle ignorait l'âge exact de l'elfe, mais elle pouvait très bien se rappeler de ce qu'elle pensait à propos des parents qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Elle voulait les revoir, faire comme si de rien n'était, jusqu'à ce qu'elle soit finalement complètement désillusionnée sur ce sujet. Si elle avait la même idée en tête, Sierra jugeait qu'elle lui rendait un immense service en l'empêchant de se casser la gueule après avoir travaillé si fort. Elle la rappelait un peu elle-même à une époque où elle gageait tous ses espoirs sur une promesse lointaine.

-Fais-en ce que tu veux, mais penses-y au moins un peu. Trouve ta propre voie plutôt que de t'accrocher à des gens qui n'en ont probablement plus rien à foutre de toi. Je peux placer un mot à propos de toi auprès de clients un peu plus payants, et si d'autres filles te posent problème, je peux faire en sorte qu'elles te lâchent. Il n'y a pas d'attrape ou de piège, tu en sortiras plus vite d'ici et comme ça tu risqueras pas d'avoir à faire le trottoir. Après la balle est dans ton camp ma chouette. Tout ce que je te demande, c'est d'éviter de me demander mes motivations et, possiblement, une faveur un de ces jours.

La gothique se leva pour laisser la jeune elfe réfléchir à ce qu'elle venait de lui dire. Elle plaça sa main sur son épaule au passage en quittant sans même ralentir. Dommage comme au fond elle se la serait bien faite sur la table en face d'elle, mais comme elle ne jouait pas dans la même cour et n'était visiblement pas intéressée, ce n'était pas la peine d'essayer sans l'y obliger. Elle avait été sincère dans ses paroles pour la première fois depuis longtemps face à l'une des prostituées de ce bordel, après ça reviendrait à elle de voir ce qu'elle en ferait. Comme Sierra l'avait dit, elle lui laissait un choix biaisé, certes, mais quand même un choix.

Quand elle rencontra les deux elfes noirs par contre au sujet d'une tâche différente qu'à son habitude, elle eut plus de mal à cacher son excitation. Cela tombait bien comme elle allait justement leur demander quelque chose de semblable, ou alors aller voir les Dasuzas pour cela. Choisir entre sa faveur de cette année ou de l'argent, voilà un choix un peu difficile. Vu comment elle était serrée au niveau de ses fonds, surtout après avoir dépensé une bonne partie en indics, un flingue, de l'alcool, quelques drogues "douces", des capotes et elle en passait, elle aurait besoin de plus pour être plus libre de ses dépenses. Elle discuta un peu du prix pour lequel elle ferait la chose, mais au final elle choisit l'argent, et surtout si elle aurait droit à un supplément pour faire de même aux deux poufs qui avaient osé essayer de leur filer entre les doigts. Elle avait appris à vivre plus au jour le jour avec ses chères compagnons drows après tout. Le travail auquel ils la mettait au parfum ne lui sembla pas bien compliqué en surface.

-Faire un exemple? Pas besoin de faire en sorte que ça ait l'air d'un accident dans ce cas?

Sierra eut quelques questions supplémentaires, à savoir à quel point les Priedegers pouvaient être attachés à lui, s'ils connaissaient certains de ses clients réguliers, l'identité des filles qui étaient parties. D'un autre côté, elle leur demanda s'il avait des traits ou des vices particuliers qu'elle pourrait exploiter, et finalement s'il faisait lui-même partie d'un gang ou avait des liens avec d'autres petits gangs. Après avoir pu avoir ce qu'elle pouvait comme informations de leur part, elle entreprit de faire un tour du côté du Club pour voir si elle pouvait en tirer davantage. Après quoi, il ne lui restait plus qu'à aller retrouver l'une des putes qui s'était échappée et remonter à partir de là.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Mer 20 Aoû - 22:08

Haurdack doit certainement mesurer dans les 1 mètre 85, une taille quelconque pour un demi orc se veut aussi assez quelconque physiquement. Assez musclé, ni trop ni assez, n'ayant rien à voir avec les tas de muscles que l'on peut croiser. De toute manière pas besoin d'être trop musclés pour manier le fusil d'assaut. C''est peu être l'une des raisons pour laquelle Sierra va un peu plus loin que la simple relation, il est quelconque sur toute la ligne. La "quelconque attitude", en voilà un beau argument... L'autre raison étant aussi qu'elle ne peut pas nier qu'il a un sacré coup de reins quand il s'agit d'aller plus loin que son simple boulot de garde du corps. Aussi que c'est un connard mais bon ça, ça été dit deux à reprises et on ne va pas s'étaler dessus.

Nanie est ce que l'on peut qualifié de belle petite brune tout mignonne, les traits elfes ressortant malgré le métissage humain. Si la culture était encore de ce monde c'est le genre de personne qui finirait sur une pièce de théâtre car sachant bien jouer quelques rôles secondaires. A la place, elle joue souvent des rôles (aussi souvent secondaires) mais dans des scénarios tordus dans un bordel. Oui, l'espoir fait rêver certains mais on n'échappe à son destin.

Sierra se trompera sur un point dans son monologue, point où elle avait l'impression de passer légèrement pour une gourde sur le coup. Nanie se moque totalement de retrouver ses vieux, ils peuvent aller en Enfers selon elle mais tout ce qu'elle souhaite est tout simplement de racheter sa liberté. Après? Elle n'a strictement aucune idée. Sierra sait par expérience qu'il y a deux possibilités dans un tel cas pour ce genre de filles : soit le mac fait en sorte qu'elles ne puissent pas rembourser d'une manière ou d'une autre, soit elles retombent tôt ou tard dans la prostitution dans un autre lieu parce qu'elle ne savent faire que ça. Par contre elle ne répondra pas en ce qui concerne la question si elle comptait continuer le jeu de Sierra où non pour qu'elle puisse payer plus vite sa liberté.

En sortant, ce connard d'Haurdack, qui, si il n'a pas écouté la conversation, pouvait se donner une idée de la tournure de la conversation, demanda simplement à Sierra si elle avait simplement racheté la dette ou non pour continuer indéfiniment son petit jeu. Pas bête le demi orc, il a entendu parler des grimpettes entre Nanie et Sierra. Par contre ça confirme que c'est un beau connard quand même pour penser à ça!


---------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le bureau des elfes noires, Lili et Dav' auront un avis différent sur le paiement. Et quel avis! Lili veut la peau des deux prostituées, Dav' veut juste que le boulot soit fait correctement. En fait les deux apprécieraient surtout un côté artistique et un boulot pas fait comme un porc. Après tout des drows c'est raffinés à leurs façon...


-La récompense euh... pfff... Normalement pour 1000$ à Vegas, y en a qui sont près à tuer père et mère. J'aurais plutôt vu 1500$ car on a tendance à payer davantage pour du travail bien fait. Mais on est prêt à monter à 2000 billets avec les filles. Plus l'éventuelle bonus si ma femme ou moi prenons notre pied à te regarder faire ça.

Prendre son pied à regarder Sierra agir? Bref, ça ne donne pas trop envie d'en savoir plus sur le coup. Quand aux Piedegers, si Polack devait mourir et que si ça savait que c'était Sierra qui s'en était chargé, ils n'agiront certainement pas, surtout qu'ils sont au courant de cette affaire de "vol de filles". Par contre Dav fera comprendre que si un Piedeger devait passer à la casserole pendant l'opération, il serait fort conseiller de ne laisser aucun survivant histoire que ça ne se sache pas que l'identité du tueur. Qu'il y ait un doute? Tout finit par se savoir à Vegas mais il y a une règle: pas de preuve pas de crime car des racontars ce n'est pas ce qui manque! Non pas qu'il ait peur des répercussions (une guerre de gang se déclenche pour plus que ça), juste qu'il n'a pas envie de devoir s'expliquer à Doraz (le bras droit des Piedegers) sur cet incident. Surtout que Sierra sait qu'il sait que Dav' est en bon terme avec lui puisqu'il a le droit à la visite annuelle pour "transférer" quelques filles au Die Kirche, c'est à dire une relation strictement professionnel!

Là où ça craint du pâté pour savoir l'identité des Piedegers qui vont voir là, Lili ne donnera que nom: Emrick MacDannel et Danwan. Ils en savent plus mais Lili se contenta de ricaner quand Sierra tenta de lui tirer les vers du nez.

Dav' rajoutera qu'il n'y a pas de mage, sachant très bien l'incapacité à Sierra de vérifier ce genre d'information.

En faisant le tour de la zone, chose qui prendra une heure, Sierra ne repéra que quatre hommes de main de Polak. Un ogre, un orc et deux humains, faiblement armé (fusil à canon scié, uzi, berreta). Le personnel féminin étant la barmaid qui a mauvais genre, typé junkie et trois prostituées faisant la tapin dans la rue. Sierra remarquera même que l'une d'elle se pique (prise en plein flagrant délit de se piquer et le faire en pleine rue ne la dérange pas).

Le lendemain en réfléchissant comment s'y prendre, il est 10 heures du matin, deux prostituées sont absentes.


Dernière édition par Obscurité le Ven 22 Aoû - 13:46, édité 2 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Jeu 21 Aoû - 0:57

Sur le coup, Sierra éclata de rire quand Nanie lui avoua détester ses vieux. Non pas qu'elle riait d'elle, loin de là, juste qu'elle se rit de ses propres assomptions l'espace d'un moment. Encore heureux qu'il s'agissait d'une conversation privée. Du moins presque privée, elle se doutait bien que Lili devait les observer, bien que si elle avait le son restait à déterminer. Mignonne à croquer, elle semblait trop apeurée pour vraiment risquer se moquer d'elle.

-Oui, désolée c'était présomptueux de ma part. Par contre fait gaffe, tu verrais que des fois, c'est pas aussi simple que ça de sortir d'ici. Les règles, c'est eux qui les font ici, ils peuvent donc les changer quand ils veulent...

Une pensée à digérer avec le reste. En sortant de la pièce, elle répliqua tout bonnement à ce connard de fermer sa grande gueule. Il avait de l'idée, elle y aurait certainement pensé si son but avait été de détruire cette pauvre fille, lui donner de faux espoirs avant de lui faire comprendre qu'elle lui appartenait au final. C'aurait bien été de quoi la détruire elle-même à l'époque. Comme quoi c'était vrai qu'au final ils s'entendaient bien même si elle le prenait pour un gros connard, chose qu'il était bien.

************************************************

Sierra se dit au final avoir bien fait de choisir l'argent pour le travail en question. Cela voulait toujours dire qu'elle aurait un boulot à accomplir pour eux après coup, mais elle n'aura qu'à voir à en temps et lieu. Visiblement, la chose tournait plus au divertissement de riches qu'un véritable contrat. En clair, ils lui offraient un bonus selon à quel point elle pourrait les faire rigoler et à quel point elle serait originale pour faire la chose, une idée qui lui plaisait bien. C'était bien le moment de faire tourner son imagination de gamine. On se demandait à quel point ils pouvaient prendre leur pied, mais il était clair que la raison première derrière le fait qu'ils avaient hébergé Sierra était justement pour ça. Dans ce cas, ce n'était que naturel de leur donner ce qu'ils demandaient. Elle ignorait comment ils allaient la suivre, probablement quelque chose à voir avec le contrat ou son sang, ou encore Lili qui semblait être celle à être douée en rituels. Donc pas à dissimuler son identité, voire même elle avait carte blanche pour en faire un exemple devant tout Vegas tant qu'elle pouvait éviter de tuer des Priedegers au possible.

Pensant à son approche, la jeune fille n'opta pas pour le direct. Déjà qu'il y avait de bonnes chances qu'ils la reconnaisse, une jeune fille comme elle allait immédiatement se faire remarquer, surtout dans un bar comme ce dernier. Encore qu'au Venus il y avait des excuses pour, se planquer au milieu de la foule inexistante ici serait plus difficile. Elle avait opté pour faire un passage dans le club afin de chercher les noms que Lili lui avait offerte. Ce qu'elle cherchait surtout, c'était qui étaient ses hommes de main, à savoir combien d'ennemis potentiels elle allait avoir sur sa route. Lors de son tour, elle avait cru avoir pu tous les voir, mais rien ne disait qu'il ne pouvait pas en avoir plus dans le bâtiment. Ce qui allait de soit en tout cas, c'était d'aller payer une petite visite à l'une des prostituées enfuies. Si jamais cette dernière était suffisamment conne pour prendre Sierra pour une cliente tant mieux, sinon elle allait devoir prendre une approche un peu plus agressive. Dans tous les cas, l'idée n'était pas tant de se faire un plan cul, loin de là, elle ne toucherait probablement pas ces femmes à moins d'avoir une perche si possible, mais surtout de connaître un peu mieux les déplacements de leur nouveau patron. Avec un couteau sous le nez et la promesse qu'elles ne pourraient plus faire leur boulot avec autre chose qu'un sac en papier sur la tête, elle espérait pouvoir leur tirer les vers du nez contre la promesse de les laisser aller. Promesse qu'elle s'empresserait de briser avant de se la jouer à la Jack l'Étrangleur. Voilà qui lui ferait l'une des pétasses sur deux d'empochées pour son petit bonus.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Jeu 21 Aoû - 19:10

Dès le petit matin, la prostituée a la gueule de la pavé à en voir ses cernes sous les yeux, faisant certainement parti de la catégorie qui a besoin de son petit joint pour pouvoir s'endormir. La rapide description (autre que le tataouage) donner par Lili est conformer à l'une des deux filles qui a été volé. Inconsciente va, comme si les Drows allait laissé tomber ça!

Une cliente reste un client, qui croit en plus tomber sur la gamine gothique qui aime s'amuser avec un sex-toy à jouer les dominatrices sur quelques camées qu'elle croise. Mine de rien, à quelques détails près, elle ne se trompe pas tant que ça puisque c'est le "rôle" à quoi se destinait Sierra pour l’appâter et le tout pour 100$ alors que le genre de tarif est 60-80$ habituellement pour ce service et la qualité de ce genre de fille. Peu importe, l'endroit pour faire l'affaire sera une ruelle sombre sur une poubelle et plus exactement entre deux ruines d'appartement.

Elle demanda à Sierra de la suivre et trop occuper à compter la somme, elle ne verra le coup de couteau dans le dos (blessure pas trop profonde histoire de la mettre à sa hauteur) avant d'être traîné un peu plus loin avec la corde à piano autour du cou. Même si Sierra manque cruellement de force, c'est fou à quel point les victimes de ce genre d'outil autour du cou se laissent traîner dans la direction où on va!

Ca sera donc un peu plus loin qu'elle aura le droit à son interrogatoire. Elle a beau hurler que Polak et ses hommes feront la peau de Sierra, elle arrêtera assez rapidement après que deux dents aient volé suite à un coup de talon dans la gencive.

Avec tous les compliments qu'elle fait sur son nouveau patron, Sierra apprendra que Polak est une personne trop sûr de lui au point qu'il n'arrive plus à se voir pisser. La raison? Ce crétin paie protection aux deux Piedegers, l'un en argent à cet Emrick, l'autre en filles faciles. Ca ne colle pas... Il croit quoi? Qu'il est sous la protection des Piedegers? Tout ce que Lili a bien voulu sortir comme informations c'est que les deux hommes n'ont aucune place d'importance. Polak est donc un pigeon qui se fait entuber sur toute la ligne par deux mecs qui ont suffisamment de plomb dans la cervelle pour l’escroquer pour tout se mettre dans la poche! Il se croit donc intouchable!

Par contre Sierra comprendra une chose qu'en agissant ainsi, les deux Piedegers vont certainement lui rire au nez lorsqu'il accusera Dav de tuer une de ses filles. En bons opportunistes, ils vont certainement faire durer les choses histoire de lui escroquer plus d'argent. Polak risque de se montrer plus prudent, voir même friser la paranoïa quand il découvrira qu'il n'est pas si intouchable et que "son importance" au sein de Vegas n'est en fait, rien!

En apprenant un peu plus sur les deux Piedegers, il apprendra que Danwan n'est pas qu'interesser par le sexe avec les filles faciles, ou du moins qu'en partie. Un échangiste, qui, parfois courtise des femmes à l'ancienne pour les amener dans une chambre en compagnie sans qu'elle soit au courant, amenant parfois à des relations sexuelles non consentante. Sierra comprendra deux choses, que c'est un accro du sexe qui en veut toujours plus mais qui apprécie cette forme de défis. Quand au second, c'est le fric qui l’intéresse tout simplement. Sierra lui proposerait l'équivalent de la protection d'une semaine qu'il laisserait la porte de secours ouverte pour qu'elle fasse le sale boulot.

En apprenant un peu plus sur l'architecture du bâtiment, il y a possibilité de pénétré incognito dans le batiment à partir du premier étage pour la simple raison que les fenêtres ne sont pas condamné. Simplement qu'on ne peut pas y avoir accès par un moyen ordinaire car seul un rideau protège des regards des curieux. Le bureau et la chambre de Polak se trouve au premier et prend une bonne partie de l'étage car il n'y a qu'une autre chambre, celle de sa préférée qui est aussi l'une des filles volés par ce mac. Elle bosse malgré tout aussi sur le trottoir... Mais où elle risque d'être surveillée davantage quand Polak apprendra la disparition d'une de ses filles. Non, il ne peut pas la garder auprès de lui, trop peu de prostituées et il ne tiendrait pas longtemps, surtout avec la protection que cet imbécile doit payé!

Au premier, c'est aussi quelques chambres qu'il y a, accessible par un couloir avec une issus de secours (seulement ouvrable de l’intérieur), couloir qui mène directement aux escaliers. Le reste est le bar crasseux, occupé par la soeur de Polak (une junkie qui joue du couteau) mais aussi en bonne partie par des poivreux et autres paumés qui achètent ici de la drogue coupé par on ne sait quel merde.

En parlant de drogue, ça n'a pas l'air d'être jobard. C'est en bonne partie de l'héroïne qu'a cette prostituée sur elle et à voir dans quoi c'est stocké, même les Dasuzas en vendent de la meilleure qualité!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Sierra Niles le Jeu 21 Aoû - 21:45

Commençant par être ennuyée de voir cette pute se débattre, Sierra lui mit un bon coup de taser afin de la calmer. Elle savait bien qu'elle ne tirerait pas grand chose d'autre d'intéressant de cette dernière et qu'il était temps de faire ce pourquoi elle était venue. Quand elle se retrouva trop faible pour faire quoique ce soit, elle en profita pour lui enlever sa culotte pour la lui enfoncer dans le gosier. Non mais elle en avait assez qu'elle s'époumone comme ça même si elle savait pertinemment que personne ne viendrait l'aider, puis elle aurait besoin d'un minimum de calme pour la suite. Son taser à portée de main, elle n'hésiterait pas à lui envoyer d'autres coups de jus tout juste dans son sexe pour la garder sage. Ses mains attachées avec la corde de son couteau, elle sortit celui à cran d'arrêt pour s'appliquer sur son nouveau canevas. Si elle voulait mettre la trouille à Polack, autant faire bien les choses après tout! Découpant pour commencer tout autour de la chair où se trouvait le tatouage, coupant finalement par en-dessous pour en tirer le trophée. Si cette salope pensait que l'adolescente en avait terminé à ce moment, et ce si elle était toujours consciente, elle se trompait royalement! Toujours aussi jubilante, elle se mit à graver dans le ventre de la prostituée un dessin. Un petit autoportrait d'une Sierra souriante et qui tirait la langue. Quand elle eut enfin terminé, si jamais elle était toujours en vie, points bonis de sa part pour sa persévérance, mais c'est la gorge ouverte qu'elle se retrouva avant qu'elle jette la dépouille dans une poubelle où, comiquement, elle n'en laissa dépasser que les jambes. Comme quoi elle s'en foutait éperdument qu'on la trouve, et l'espérait même histoire que Polack se fasse dans son froc.

Ces informations précieuses et quelques seringues d'héroïne sale sous le bras, Sierra quitta la sombre ruelle presque en gambadant, un peu trop heureuse pour ce qu'elle venait de faire. Il n'y avait pas de doute que Lili devait bien se marrer dans le confort du club. Des deux Piedegers, Danwan semblait être le plus approchable au vu du gabarit de loligoth de Sierra. En le rencontrant, il n'y avait pas de doute que de jouer un peu sur le tempérament courtisan de l'homme allait jouer en sa faveur sans pour autant lui donner de suite ce qu'il voulait. Le plan était en fait simple, comme les deux n'avaient aucune loyauté envers Polack, elle allait se servir d'eux pour mener sa mission à terme avec un minimum de risque. Jouant de ses bonnes grâces, la jeune fille parla à Danwan de ses intentions, puis de ce que lui et son copain avaient à gagner. En clair, les persuader de l'aider tandis que sa cible elle pensait qu'ils étaient toujours de son côté. Ce qu'ils gardaient, elle s'en foutait bien. Ils pouvaient bien prendre ses autres filles, l'argent, la drogue ou même le bar lui-même, ils n'auraient qu'à se servir une fois que la résistance serait éliminée. Le tout pour se faire deux copains chez les Piedegers même s'il s'agissait de sous-fifres, il s'agissait toujours d'un pont

Le plan était somme toute plutôt simple si elle pouvait avoir leur soutien. Elle ferait encore une bonne partie du travail. En fait elle comptait bien s'occuper de Polack elle-même. Ce qu'il fallait avant par contre, c'était de se débarrasser de ses autres copains les uns après les autres, réduire son cercle jusqu'à ce que seuls ses deux "amis" de Piedegers soient là pour l'aider. Le plus gros obstacle que la jeune fille pouvait voir sur son chemin était bien entendu l'ogre sur qui des couteaux et pistolets de petit calibre n'allaient pas être suffisants. La magie était certes une bonne alternative, tout ce dont elle avait besoin, c'était d'une ouverture. Ouverture que ses nouveaux copains à elle pourraient très bien lui fournir. Rien de trop compliqué en fait, tirer le lourdaud à l'écart et pendant que l'un d'eux discute avec, elle viendrait à derrière pour lui faire une surprise de laquelle il ne se remettrait pas. Par après elle aurait pour ainsi dire la voie libre sous la forme d'une sortie de secours laissée ouverte pour elle. Pour la soeur, elle avait pensé confier les seringues d'héroïne pour qu'ils fassent passer ça pour une overdose. La pauvre, mais pas vraiment en fait! Le reste était plutôt simple en fait. Avec ce qui lui restait de porte-flingues, il aurait soit à concentrer ses forces à protéger ses filles ou se protéger lui-même. Dans le premier cas elle n'aurait plus qu'à aller lui rendre visite, tandis que dans le second cas de figure elle aurait le champ libre pour tuer la seconde prostituée, quitte à mettre une balle derrière la tête d'une escorte comme il allait sans doute quand même la protéger un peu.
avatar
Sierra Niles
Villageois mal lavé

Nombre de messages : 275
Adoration pour son MJ : La vodka d'abord.
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/07/2011
Fiche : Sierra
Inventaire : Mes trucs

Fiche de personnage
Compagnon(s): Milice?
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans et demi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Obscurité le Ven 22 Aoû - 0:18

Elle s'est étouffée avec sa culotte au moment du graffiti. Zut, elle est morte avant la fin de tout ça... Mort stupide pour une prostituée soit disant en passant...

Une journée passera avant qu'elle ne puisse rencontrer Danwan au Die Kirche. Par contre c'est un fail complet au niveau de l'approche en utilisant son physique de loligothe, cet homme de main à beau avoir des appétits sexuelles un peu bizarres, les mioches ne l’intéresse pas et encore moins celle qui n'ont pas grand chose dans le soutien-gorge. Même si il ne le dira pas, Sierra le sentira ainsi pendant la rencontre. Il est plutôt à l'écoute, chose rare à Vegas. C'est peu être pour ça qu'il "pécho" assez facile les femmes. En plus il faut dire que Danwan est bel homme, plutôt distingué même si en comprenant un peu son sens éthique, il semble être plus une enflure qu'autres choses. En revanche, il semble connaître Sierra, aussi bien de tête que de nom.

La discussion se fera dans une salle à part comme Sierra en voit tant au Venus Club mais on ne peut plus professionnel, et ce, pour la première fois de sa vie dans un tel endroit! La première demi heure à expliquer la situation, l'autre demi-heure à écouter les idées de Sierra, l'autre demi heure le temps de se mettre d'accord. Le tout à réexpliquer la situation lorsque Danwan demandera d'être rejoint par Emrick.

Les termes sont simples: ce qui intéresse Danwan, c'est tout simplement la préférée de Polak et le lieu. Monsieur ne semble pas avoir aimé qu'elle lui ai cracher au visage une fois, ce qui fera comprendre à Sierra qu'il est particulièrement rancunier. Emrick quand à lui, c'est l'argent et le lieu. Après, le partage du butin c'est leur affaire. Elle comprendra aussi que les deux hommes se connaissent bien, que Danwan a quelques petits projets pour monter en grade dans la famille de Piedegers et qu'avoir le contrôle du bar de Polak en fait parti. Son collègue, un orc, c'est juste qu'il aime les objets de luxes, les belles armes et son petit confort.

Récapituler le plan ne sera pas plus mal et au fond il ne sera pas modifié si ce n'est le détail de faire rentrer Sierra dans le bâtiment. Dans deux jours les deux hommes iront voir leur "ami" Polak, l'un pour boire un verre et refiler quelques seringues piqué à des dealers comme il le fait de temps à autres, le second pour aller tirer "sa chique" comme il le fait habituellement de temps à autres quand il n'a pas envie de se prendre le chou pour ses plans à trois. Quand à Sierra, elle attendra à l'arrière cours que la porte de secours soit déverrouiller de l'intérieur. Il le fera lorsque la prostituée sera en pleine overdose, en ne la laissant qu'entre-ouverte. Sierra rentrera au moment où une partie des hommes sera occuper avec l'overdose et fera comme Danwen à ce moment là: cartonner tout ce petit monde là à coup de silencieux de dos!

Quand Emerick, il attendra aussi le meilleur moment de son côté pour agir. Polak n'a pas beaucoup d'hommes de toute façon.

Ceci fait, ils laisseront tout le loisir à Sierra de monter à l'étage. Si besoin est, l'un des deux hommes colleront une pèche pour calmer la maîtresse à Polak si jamais les choses dégénèrent. De toute manière, ils ne comptent pas s'occuper du mac, ils ont compris que c'était le contrat de la jeune Sierra.


*********************************************************

Le jour J arrive.

Sierra attend à l'arrière cours caché derrière un container. La porte de secours finira par s'ouvrir, restant bloqué pour que Sierra puisse rentrer quand elle le désire. En collant son oreille derrière la porte, elle entendra des pas arrivés à l'improviste. En entrant, elle verra tout simplement Danwan jeter un coup d'oeil à la pièce tout en visant hors de vue son silencieux. Lorsque Sierra et Danwan rentreront, c'est la junkie, un homme de main de Polak, un client (qui n'a rien à foutre là soit disant en passant) mais aussi la maîtresse de Polak en train de faire du bouche à bouche à la demoiselle en détresse. Bon ça ne change pas grand chose puisque c'est carton quand même, Sierra vidant la moitié de son chargeur car ne sachant pas trop ce qu'est économisé les balles. La préférée du mac s'apprêta à crier qu'elle se prit un coup de crosse pour être calmer. Très doux avec les femmes ce Danwan.

Pas de bruit pour le moment dans le bar, juste des voix habituelles de poivrots.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3641
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des gosses chez les truands

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum