Presque tranquille...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Dim 7 Aoû - 22:32

Tirant la dernière bouffée de sa cigarette, il se la retira du bec pour la jeter d'une pichenette dans le sable. Essuyant cette couche de sueur sur son front du revers de la main, il repoussa à la fois ses cheveux en arrière pour regarder autour. Les Sables avaient été sacrément amochés par cette attaque. Beaucoup de gens avaient perdu la vie, surtout des hommes, et les autres avaient perdu leur maison pour la plupart. Ils parlaient de protection, d'engager de la sécurité et des shérifs, mais il fallait pas être devin pour se rendre compte que ce dont ils avaient le plus besoin, c'était des travailleurs. Ça n'empêchait pas Karl de faire les deux en fait. Bien qu'il n'avait pas posé candidature pour être shérif, il gardait quand même un oeil ouvert en même temps. On pouvait dire qu'il était juste devenu un bon citoyen. Ça faisait du bien de pouvoir se considérer citoyen et non soldat.

-Aller au travail le Britt.
-De quoi tu parles, j'en ai fait le double de toi au moins depuis ce matin jeunot.


Il fut ramené à la réalité par une petite claque derrière la tête. Une claque amicale donnée par l'un des autres travailleurs. Fallait bien s'attendre à ce qu'il ne soit pas seul. En fait, il faisait surtout main d'oeuvre bon marché en ce moment, mais c'était mieux que rien. Ils avaient besoin de toute l'aide dont ils pouvaient bénéficier. En plus, il avait cumulé les différentes jobs avec le temps. Il avait fait ouvrier à quelques reprises, même s'il avait surtout fait agent de sécurité dans ses "périodes calmes" avant les bombes. En fait, il était plus à l'aise à faire des systèmes électriques que de la charpente et entretenir un peu les outils à l'occasion. Quand on sait bidouiller un peu un avion, on arrive à transposer un peu.

Les nouvelles charpentes s'érigeaient peu à peu, même s'il faudrait encore du temps pour que les gens replient leurs tentes. Presque pas besoin de faire des pompes et des tractions le matin avec tout ce qu'il avait à transporter comme matériaux. De la terre, du métal, du bois, des débris, il y en avait pour tous les goûts. C'était presque l'heure de la pause et c'était la bienvenue. Il fait particulièrement chaud quand on ne peut pas retirer sa camisole parce qu'on a plus de cicatrices qu'une vieille poupée de chiffon rapiécée. Juste ses bras en portaient pas mal d'ailleurs, chacune avec une petite histoire qui venait avec. Il s'était assit un peu à l'écart des autres pour manger tout en regardant le travail qu'ils faisaient. C'était d'autant plus glorifiant selon lui que de tirer d'un flingue. Construire quelque chose plutôt que détruire, ça faisait changement...
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Lun 8 Aoû - 19:55

Karl n'était pas la depuis bien longtemps mais ses efforts étaient appréciés. Il mettait du cœur à l'ouvrage et travaillé aussi bien voir mieux que certaines personnes reconstruisant leurs propres habitations. Les huttes de Sables utilisaient une technique archaïque pour être construites. Karl n'avait jamais vu ça avant guerre. Cela ressemblait plus à des Maisons de dessin animés sur la préhistoire mais il avait compris l'intérêt de la chose. Il suffisait de mélanger la terre locale à de l'eau et de l'appliquer à une charpente en bois assez fine. Cela demandait peu de ressource et des facilités géographiques pour ce fournir.
Les plus riches ou les plus adroits utilisés parfois des techniques différentes ou rajoutait des débris ou des morceaux de tente pour couvrir par endroits. Le Résultat final n'était jamais le même , ce qui offrait une certaine satisfaction. Ce n'était pas bien long à construire non plus.
Déblayer le terrain et l'aplanir était la plus grosse part du boulot et la plus éreintante. Bon nombre d'orc poussaient des brouettes de fortune pour aller décharger ailleurs ou des femmes triaient les débris récupérable de ceux inutiles.

La tape amicale venait d'un type physiquement plus vieux que Karl. Il devait avoir la trentaine. C'était un solide gaillard avec probablement des ascendants orcs d'après le côté grossier de ses traits faciaux et sa mâchoire bien garnie. Il s'appelait Mor'hog. Mor pour les intimes , comme il disait souvent avec un sourire carnassier.
C'était le premier chantier sur lequel ils travaillaient ensemble mais Mor était de nature joviale et parlait à tout le monde , même pour ne rien dire.

Il vint vers Karl , arrachant en deux un morceau innocent de viande séchée d'un bon coup de mâchoire.

" Bah alors le Rozbeef ! On aime pas la compagnie des hommes ? Peut être qu'on t'excites trop pour que tu restes à côté de nous sans te gicler dessus. Héhé. Plus sérieusement , viens bouffer avec nous. On parle encore et encore de ce qui est arrivée cette glorieuse nuit qui nous a tous filé du boulot ? Tu étais où toi d'ailleurs à ce moment la ?"

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Lun 8 Aoû - 20:38

-C'est tout le contraire mon gros. Je prend mes distances au cas où vous pourriez plus vous contrôler en ma présence.

Il parlait certes beaucoup pour rien dire, mais autant entrer dans la blague. Quand on s'est fait cracher au visage toute la journée par un sergent enragé, il en faut quand même pas mal pour s'énerver. Il serra un peu les dents en entendant les mots "nuit glorieuse". Ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il pourrait qualifier de nuit glorieuse quant à lui. Ce devait plutôt le même genre de cauchemar que courir sous les salves d'artillerie avec tous les autres autour de soi qui se font déchirer en morceaux. Néanmoins, il alla s'asseoir avec eux, il pourrait bien rigoler, qui sait, même s'il en doutait un peu. Franchement, c'était un sujet de conversation qu'il aurait pu éviter. Il n'aimait jamais parler de lui-même.

-Dans le désert, on peut à peine savoir où on est exactement. Je suis tombé sur l'un de leurs coursiers qui était en chemin pour une autre ville. Je suis pas bien demandant pour les jobs, tant que ça me rapporte un peu d'argent sans que ça m'empêche de dormir. Qui sait, peut-être trouverai-je une jolie veuve à consoler. Toi aussi peut-être...

En fait, il disait surtout cette dernière phrase pour avoir quelque chose à dire. Il était tout de même déjà bien connu pour ne pas être bien bavard en général. Peut-être pourrait-il changer un peu le sujet en même temps. Il n'aurait jamais dans l'idée de profiter d'une personne endeuillée. Il puisa dans ses poches pour en sortir une autre cigarette qu'il alluma en la couvrant du vent. Les pauses étaient la bienvenue, mais pas question de s'arrêter en plein travail. Ce pourquoi il avait toujours assez à manger pour une personne normale en une journée.

-Et toi? Tu faisais quoi quand c'est arrivé?
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Mer 24 Aoû - 14:15

Le petit groupe de travailleur le salua d'un geste de la main , d'un sourire ou d'un clin d'oeil selon les individus. Ils étaient 7 à bosser sur le chantier. Karl connaissait le nom de Mor car il était le plus gueulard et il y avait toujours un autre gars pour dire "ferme ta gueule Mor" ou plus subtilement et plus rarement "On m'a pourtant toujours dit que les morts savaient la boucler." Et autres blagues de ce gout. Peut être lui avaient ils dit leurs noms mais il ne s'en souvenait plus pour le moment. C'était tous des hommes , proche de la quarantaine musclés ou bedonnant mais tous bien charpentés. Ils avaient le rire gras et la parole facile mais peu de ses paroles n'attiraient l'attention de l'ancien soldat anglais. Même s'il paraissait le plus jeune , il avait entendu ce genre de conversation des milliers de fois.
Mor répondit néanmoins à ses paroles , face à un groupe semi-attentif.


"Hum ! des veuves ! Pas une mauvaise idée , ça ! Mais toutes les femmes de ce foutu désert sont toutes des veuves en puissance alors ça ne nous changerait pas grand chose. Moi ce que je faisais... J'étais ferrailleur à Los Angeles. Ya tellement de carcasse morte là-bas qu'il y a toujours du boulot. Mais là , ça change un peu d'air et puis sa paye mieux. Ya trop de ferrailleur à LA pour que ça paye vraiment, vois tu. A moins d'être en fin de chaine de production mais moi je me fais arnaquer par les marchands , haha ! En tout cas , on va avoir de quoi bosser pour un moment.

Tiens , voila la renifleuse."


Il désignait du menton une jeune femme aux allures singulières qui semblait se diriger vers le groupe de travailleur. Devant son air interrogateur , Mor développa.

"C'est elle qui est en charge de trouver le coupable de tout ce bordel. Parait que c'est de la magie ou quelque chose comme ça. Une spécialiste y parait. Ils veulent trouver qui a fait ça et la faire payer. Pour l'exemple et pour le moral."

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mer 31 Aoû - 11:08

Il avait presque honte de lui-même à entretenir ce genre de discussion. Vraiment, C'était plus pour qu'il lui fiche la paix qu'il essayait de parler comme une personne de l'âge dont il en avait l'apparence parlerait. Penser avec ses hormones, ce devait être ça qu'il faisait à cet âge. Décidément, plus ça change, plus c'est pareil, mis à part que les terres désolées avaient éliminé le peu de décence qu'il y avait encore en ce monde. Accessoirement, les Sables semblaient plutôt accueillantes tragédie à part. Ce ne serait peut-être pas une si mauvaise idée que de mettre le fusil au rencart, ne serait-ce que quelques années avant que les gens ne trouvent étrange l'absence de rides ou de quelconques signes de vieillissement.

-Hmph... Ferrailleur... Ce doit être pas mal de savoir faire autre chose que de tirer d'un flingue par moments. Ça paille bien, c'est un fait, mais c'est loin d'être le job le plus gratifiant au monde. Y'a des fois où on a juste envie d'en décrocher un peu.

Karl se redressa, un peu plus intéressé qu'avant quand il mentionna "la renifleuse". Voilà qui était déjà plus intéressant, du fait qu'il ne parlait pas de lui pour une fois. Étant déjà un peu à part, donc le plus proche, il n'eut d'autre choix que de mettre son lunch de côté pour se lever et l'accueillir alors qu'elle venait droit vers eux. Il lui aurait probablement serré la main, mais celles-ci étant sales...

-Bonjour madame... Hum, besoin de quelque chose?

Ah mais au fait il y avait pensé trop tard: renifleuse, mais pourquoi au juste? Était-ce juste un surnom du fait qu'elle était enquêteuse, ou cela laissait-il présager autre chose? Peut-être aurait-il dû laisser à cette grande gueule de Mor le soin de s'en occuper. Visiblement, elle enquêtait sur un phénomène magique. Il était peut-être une véritable buse en la matière, mais ça donnait au moins le présage qu'elle devait probablement être capable de plusieurs tours elle-même. Voilà qui pourrait s'annoncer problématique si jamais elle pouvait sentir autre chose...
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Mer 31 Aoû - 21:45

La femme était grande , aussi grande que Karl en fait , ce qui titilla sa conscience male. Karl chasse cette pensée superficielle en même qu'il l'a saluait. Tout en ce levant pour la saluer , les autres ouvriers devinant ses intentions , émirent de léger sifflements chargés de sous-entendus.
Ni Karl , ni la femme n'y prêta attention mais cela suffit à déclencher quelques rires chez les ouvriers.

La femme était donc grande , long cheveux roux , regard clair , peau rougit par le soleil démontrant son inadaptation génétique au rayonnement solaire. Elle portait des vêtements pour couvrir l'ensemble de son corps élancé et maigre. Son visage avait les joues creusés et des rides prononcés permettait à Karl d'estimer son âge à une quarantaine d'année. Elle s'exprima d'une voix haute et claire.


"Bonjour. Vous êtes le responsable ici ? Cassandra Brown. J'enquête sur l'incident qui a provoqué la destruction d'une bonne partie des sables. Je sais que vous êtes en plein boulot , mais j'ai des recherches à faire dans cette zone , et cela m'aiderait que vous arrêtiez le travail le temps que je finisse tout cela. "

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Ven 2 Sep - 8:20

Le jeune ouvrier leva les yeux au ciel quand il y eut tous ces sifflements provenant des autres. C'était vraiment à prévoir, mais qu'importe. C'est en s'approchant qu'il remarqua qu'elle faisait la même taille que lui. Ce n'en était pas vraiment intimidant, puisqu'il n'était pas un géant non plus du haut de son mètre quatre-vingt. Il faisait peut-être même très légèrement plus à sa connaissance, mais ça n'avait pas vraiment d'importance. D'accord, elle n'était pas moche, au contraire même, mais c'était quand même sur-réagir de leur part. Il fut un peu confus quand elle affirma croire qu'il était le responsable. Un peu trop sale peut-être pour avoir l'air d'un contremaître selon lui. Peut-être l'assuma-t-elle tout simplement parce que c'était lui qui était allé la voir.

-Karl Kesler, enchanté... Euh, en fait je fais que bosser ici un peu au bas de l'échelle. Je peut quand même vous mener jusqu'au contremaître pour le lui demander. Je peut rien promettre, mais si c'est pour une enquête, il devrait comprendre. Je peut aussi aider à le convaincre si jamais ça coince comme il m'aime bien. Venez.

Bien sûr qu'il l'aimait bien, il travaillait pour deux au moins alors qu'il touchait un seul salaire. S'il y avait au moins l'un des employés qui pouvait l'aider à le convaincre entre ceux ici, ce serait lui. Les choses avaient très bien avancé depuis le début, et à vrai dire, un temps d'arrêt ne devrait pas vraiment le mettre en retard sur la planification d'origine, et même si c'était le cas, il ne pouvait pas vraiment refuser s'il s'agissait d'une enquête. Il ignorait si elle s'en était rendue compte, mais il se surprit à regarder à plusieurs occasions en sa direction, aucun coup d'oeil en-dessous du menton par contre.


Dernière édition par Karl le Ven 2 Sep - 17:00, édité 1 fois
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Ven 2 Sep - 16:07

La femme leva un sourcil interrogateur lorsque Karl parla du contre maître et du fait qu'il faudrait le convaincre. Elle n'avait pas prévu que quiconque lui dise non. Elle le fit savoir à Karl.

"En fait , je ne demandais pas vraiment , c'est un ordre. Je suis directement sous l'autorité du capitaine de la milice , et mon enquête est prioritaire. Mais bon. Restons diplomate. Allons voir ce fameux contre maître."

La femme lui emboita le pas. Le contre maître était absent du chantier pour le moment , parti au stock pour récupérer du matériel. Ce n'était pas bien loin et Miss Brown et Karl le croisèrent sur le chemin du retour en train de manger une sorte de pain plat enroulé autour d'un morceau de viande.

Le contre-maître était sobrement appelé jack. C'était un grand type dans la force de l'âge qui construisait des habitations aux sables depuis qu'il y vivait. Depuis un bon bout de temps en fait. Il portait la barbe et les cheveux longs. Ses yeux verts sombres ajouté une touche de douceur au personnage plutôt bourru dans l'ensemble. Il parla le premier , la bouche encore pleine de nourriture à moitié mastiquée.


"Ben voyons. Qu'est-ce que j'ai fait de mal encore. Vous n'allez tout de même pas me demander de fermer mon chantier."

"Précisément."

"Bordel de merde. J'en étais sûr !"

"Toute l'après midi en fait. Fin de journée pour vous. J'ai senti une piste sur cette zone , je dois l'examiner et ça risque de prendre du temps. Je peux pas être dérangé pendant mon travail. Et vous connaissez l'importance de mon travail ces derniers jours."

"Ouep. La chasse au sorcière. Vous savez à l'époque , y parait qu'on brulait les rousses parce qu'elle était des sorcières... ça vous rappelle quelqu'un ?"

"Très amusant. Je vous laisse le plaisir d'annoncer ça à vos gars."

"Vous savez qu'on est pas payé quand on bosse pas , pas vrai ? Donc , je crois que je vais vous laisser le plaisir de l'annoncer. "

"Peu importe. Je vais aussi avoir besoin d'un de vos gars qui a bossé sur ce chantier depuis le début si j'ai des questions. "

"Karl. T'as gagné le droit de faire du babysitting. Bordel de merde."

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Ven 2 Sep - 16:59

Charmante. En tout cas, elle ne tournait pas autour du pot, pour ne pas dire assez directe. Peut-être était-ce parce qu'elle ne le considérait guère plus que comme un maillon en bas de la chaîne. La pause serait plus longue que prévu on dirait en tout cas. Un après-midi ne était tout de même moins long qu'il ne l'avait pensé, ce qui était bien. C'était cependant loin de faire se réjouir Jack. Ne sachant trop quoi répondre, il se contenta d'hausser les épaules un peu confus. C'était à prévoir qu'il n'allait pas aimer avoir à fermer son chantier. Il allait probablement lui mettre le blâme sur le dos pour l'avoir amenée jusqu'à lui.

-Allons, tant qu'à être pieds et poings liés, autant coopérer pour que ça finisse au plus vite. Personne n'a à y gagner à perdre son temps ici non? C'est pas un après-midi qui va nous mettre en retard sur les autres de toutes façons.

Il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il s'agissait d'une petite vengeance de sa part que de lui laisser la dame à la charge. Il allait sûrement devoir l'accompagner pour le reste de la journée et s'assurer que ne se fasse pas trop d'ennemis en même temps en allant annoncer aux autres qu'ils peuvent rentrer chez eux. Il lança au contremaître un air qui voulait dire "merci du cadeau...". Il préféra ignorer cette petite blague pas trop classe et retourna avec elle sur le chantier.

-Excusez-le pour tout à l'heure, mais faut dire que ça a l'air de lui tenir à coeur de reconstruire cet endroit le plus vite possible. Le tact, c'est pas vraiment son fort même si c'est pas un mauvais gars. Au fait, je vais leur annoncer pour ce qui est du congé forcé, ils risque de mieux le prendre si c'est moi.

Arrivés sur place, Karl les virent à peu près tous à la même place encore. C'était bien, la pause n'était toujours pas terminée. Ils prendraient peut-être mieux la nouvelle que s'ils avaient tout juste recommencé à bosser. Il ne savait pas trop comment formuler sa phrase sans qu'ils se mettent tous en colère. C'était probablement inévitable en fait, il pouvait simplement faire en sorte qu'ils ne le soient pas trop. Il n'avait jamais été très bon pour ce qui était des discours, sauf pour ce qui était briefings et débriefings. En invoquant une autorité supérieur, il pourrait peut-être y arriver...

-Mauvaise nouvelle... Le chef de la milice a demandé à ce que le chantier soit fermé pour tout l'après-midi. Pourrait y avoir des preuves concernant l'attaque qui a causé tout ce bordel qui pourraient remonter jusqu'à un coupable, alors il n'y a pas grand chose que l'on peut faire en attendant sinon attendre à demain. Ça me fait tout autant chier que vous, mais faudra prendre notre mal en patience...
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Ven 16 Sep - 23:11

"Oui , je ne doute pas qu'il fasse bien son travail. On veut tous reconstruire les Sables mais on veut aussi comprendre pourquoi la place a été détruite. Au moins , avec l'hiver nucléaire qu'on a eu , on sait pourquoi on est tous dans la merde. La ça énerve pas mal les chefs. Je vous laisse l'annoncer aux gars."

Les travailleurs de force était encore en pause. Ils avaient fini de manger et se contenter de profiter du bon temps et d'une brisé légère venu de l'ouest. Karl n'y alla pas par quatre chemin. Les réactions furent mitigés. Certains accueillaient la nouvelle avec bienveillance , satisfait de pas avoir à travailler et avoir une excuse pour. D'autres , se contentait de ramasser leurs affaire prêt à partir avant que les "hautes autorités" ne changent d'avis. Le dernier groupe râlait ouvertement sachant qu'il perdrait une après midi de paye.
Un humain avec des ancêtres ogres , qui parlait peu en général , se leva et s'en prit directement au messager des mauvaises nouvelles. Il s'appelait Patience. Karl avait bien retenu ce nom car il ne le portait pas forcément très bien.


"hé toi ! Le freluquet. Tu es qui pour nous dire de pas travailler. Moi je roule pas sûr l'or , faut que je bosse pour payer ma vie. Et j'aime pas être interrompu dans mon travaille comme ça ! C'est peut être toi qui va payer , hein ?!!"


Mor se joignit à la conversation immédiatement. Son grand sourire jovial en place indiquait qu'il était dans le camp des gens content de ne pas travailler. Il pausa une paluche épaisse sur l'épaule du grand humanoide.

"Ecoute Pat... Reste calme. Profite de ton après midi plutôt. Ça va pas changer grand chose sur ton salaire une après midi. En plus , c'est pas sa faute au gamin. Allez viens. Je t'offre une bière."

La dernière phrase eut l'effet escompté. Pat se calma et accepta l'offre de bière sans pour autant abandonner son regard méchant envers Karl. Derrière lui , Cassandra soupira et murmura juste assez fort pour n'être entendu que par Karl.

"Pfff. C'est lourdaud... Ils compliquent toujours les choses. Heureusement que Dieu a inventé la bière..."

Elle commença à examiner le chantier et posa quelques questions à Karl qui était désormais le seul ouvrier encore en place.

"Ça avance bien ce chantier ? C'est pas pour me faciliter la tâche. j'aurais aimé trouver la trace plus vite , je suppose que vous avez déjà tout déblayer..."

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Sam 17 Sep - 7:07

Évidemment, il fallait s'attendre à ce qu'il y ait des mécontents, même si la réaction générale semblait beaucoup moins négative qu'il ne l'avait escompté. Bien sûr, certains étaient plutôt maussades en raison de la nouvelle, mais ils semblaient l'accepter malgré tout. Comme quoi, il était peut-être un peu meilleur orateur qu'il devait le penser. Le soleil de plomb devait l'avoir quelque peu aider par contre. Par contre, il y en avait au moins un plus mécontent que les autres on dirait. Il ne se laissai pas atteindre quand il le traita de freluquet. Franchement, s'il voulait vraiment parler d'argent, ce n'était pas avec la bonne personne. Karl comparerait avec joie avec lui. Inutile de se mettre sur la défensive, il ne comptait pas vraiment se battre ou quoi que ce soit du genre. Toutefois, cela l'embêtait d'avoir à s'expliquer davantage pour éviter que les choses ne dégénèrent.

-Encore désolé, mais je suis que le messager dans tout ça. C'est l'ordre du contremaître, tu peux aller lui demander toi-même si tu doutes de moi...

Avant qu'il puisse en rajouter plus, ce fut Mor qui vint à la rescousse en lui promettant une froide. Pour une fois, il était bien content de le voir ouvrir sa grande gueule. Il avait eu du pot, car il était vraiment en train de ramer. Il soupira, un peu soulagé quand ils partirent tous de leur côté pour profiter de leur fin de journée. Il tourna la tête vers Cassandra quand elle murmura presque sa petite pique. Il en retira un léger sourire narquois.

-Moi aussi je fais un peu partie de ces lourdauds me semble non? Faut pas trop les prendre au sérieux, je suis sûr qu'il aura pratiquement tout oublié demain. Bref, vous avez votre scène de crime, j'imagine que j'aurai qu'à me tenir un peu à l'écart pour vous laisser bosser.

Ça n'avait rien de provocateur ou d'un ton sur la défensive, juste une simple remarque sans animosité. Il alla reprendre son dîner qu'il avait laissé avant de s'absenter. Il émit un court grognement en voyant qu'ils ne s'étaient pas gênés pour se servir. Il referma la boîte, un peu déçu, et alla s'installer un peu en retrait. Juste assez à l'écart pour éviter d'être dans ses pattes justement, mais assez proche pour pouvoir bien voir ce qu'elle faisait et pour répondre à ses questions qui ne tardèrent pas. Qui sait, peut-être aura-t-il la chance de voir de la magie à l'oeuvre au moins.

-On s'est bien dégourdis en effet. On s'est surtout contentés de retirer les débris du chemin et rebouché les trous pour commencer à aplanir le terrain pour qu'elles puissent accueillent les constructions. Le terrain est marqué un peu partout, alors il vous sera pas trop difficile de faire la différence entre le terrain qui sur lequel il y a eu des travaux et celui qu'on a pas encore touché. J'ai bien peur que vous aurez du mal à trouver des indices matériels par contre. Si jamais vous avez besoin de creuser ou déblayer quelque chose, faites signes au fait. D'autres questions m'dame?
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Sam 17 Sep - 13:48

"Oui , vous faites aussi partie de ses lourdauds. Mais vous semblez un peu différent. La plupart se contente de faire leur métier. Vous êtes plutôt du genre voyageur qui profite de l'occasion pour avoir à manger et un peu de liquidité. Vous n'êtes pas des Sables et n'y resterait pas , n'est-ce pas ?"

Après avoir eu sa réponse , elle s'accroupit. Elle posa les paumes de ses mains sur le sol et ferma les yeux. Un murmure inaudible sortit de ses lèvres trop fines pour être vraiment jolies. Karl ne tendit pas l'oreille. Quelque chose lui disait qu'il ne comprendrait pas de toute manière. Elle resta ainsi une petite demi-heure. Imperturbable. Karl commençait un peu à s'ennuyer quand elle finit par se relever.

"Vous saviez que c'est ici que ce monstre de flamme avait été invoqué ? Celui qui à causé la destruction d'une bonne partie de la cible. Je suppose que vous n'êtes pas pratiquant de l'Art. Quoiqu'il en soit , j'avance , j'avance...
Je vais faire de mon mieux pour ne pas causer de dommage , mais je risque d'avoir à détruire un peu de votre travail. Enfin. Vous allez détruire ce que je vous demanderais de détruire. Si besoin est... J'espère que ça ne vous dérange pas."


Le ton de sa voix dans sa dernière phrase était clair. Elle n'attendait pas de réponse de la part de Karl. Peut être aurait elle réagit différemment si elle avait su son véritable âge. Elle ouvrit sa sacoche et en sortit quelques bocaux contenant différentes poudres et liquides et les posa sur le sol. Elle marcha vers le centre du chantier , posa une pierre sur le sol et commença à marcher autour de la maison en construction pour examiner les lieux en détails. Karl pouvait voir qu'elle prenait mentalement des mesures pour un dessin qui lui échappait complétement.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mar 20 Sep - 6:26

-Non, je ne suis pas des Sables, et il me faudrait une raison pour y rester. Sans offense bien sûr, c'est un endroit charmant, mais peut-être pas pour moi justement. Qui sait, peut-être trouverais-je une raison de rester entre-temps avant la fin des travaux ici.

Voilà qui fut un spectacle pour le moins un peu décevant. Plutôt long aussi d'ailleurs. C'était une chance qu'il jouissait d'une certaine patience. Il n'avait plus vraiment la même définition de perdre du temps il fallait l'avouer. Perdre une heure, deux, trois heures, une journée ou bien une semaine, c'est un peu du pareil au même. Il était clair que l'ennui venait tout de même se profiler un peu. Dans l'attente, il se tira une cigarette qu'il alluma en se penchant un peu vers l'arrière. Il se redressa quand elle se leva pour lui adresser la parole.

*Eh ben dis-donc. C'est qu'elle doit avoir un véritable talent pour se faire des amis celle-là...*
-Absolument rien. Je m'y connais autant en la magie que la personne moyenne sur le sens de la vie. Vous pouvez prendre votre temps sans problèmes, j'avais rien d'autre de prévu pour cet après-midi de toutes façons.


Karl ne put s'empêcher d'hausser un sourcil à sa dernière remarque. Enfin, ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait dit, mais plutôt comment elle l'avait dit. Personnellement, ça ne lui faisait rien d'avoir à défaire du travail si ça voulait dire allonger les travaux et être payé plus longtemps. Ce serait plutôt le problème du contremaître. Il soupira légèrement, à peine assez pour qu'elle le remarque.

-Je vous l'ai pourtant dit qu'il n'y a qu'à me faire signe si vous avez besoin que je creuse ou déblaie quelque chose. J'allais tout de même pas laisser une dame se taper le sale boulot devant moi, surtout si je le suis déjà de sale de toutes manières.

L'ouvrier se pencha légèrement vers l'avant, toujours assit là où il était. C'était à présent les choses sérieuses semblait-il. Voilà qui se montrait beaucoup plus intéressant que de la fixer murmurer des bruits bizarres alors qu'elle est accroupie. Il préféra demeurer silencieux pour éviter de la déranger. Peut-être avait-elle besoin de toute la concentration dont elle pouvait disposer justement. Il n'avait d'autre choix que de la regarder faire, toujours un peu à l'écart, en attendant qu'elle lui donne des instructions si besoin.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Mar 20 Sep - 9:22

"Un vrai gentleman..."

Le ton était mi ironique mi surpris. Elle n'en laissa pas paraitre plus sur la courtoisie d'avant guerre de Karl. Elle se remit au travail immédiatement. Quelques minutes après , son travail de prospection semblait la satisfaire. Elle revint vers Karl avec son petit paquet d'instruction.

"Bien. Suivez moi. Je vous montre ce qu'il faut détruire.

Il faudra percer un passage ici dans cette paroi pour que je puisse tracer mon cercle. Il faudrait déplacer cette poutre aussi , en espérant qu'elle ne porte pas toute la charpente. Sinon détruisait tout ce qu'il faudra. Pas d'hésitation. La aussi , faire une percée suffisante pour que je puisse percer. La il faudrait aplanir le terrain tout autour de moi sur ce cercle. Suivez la ligne que j'ai tracé avec le pied. Essayer de niveler le terrain dans le cercle même si c'est déjà plutôt plat. Et voila. Un peu de boulot. Je vais me préparer en attendant."


Karl fit la grimace en suivant les instructions. Les points à détruire n'était pas bien dérangeant , la paroi en terre cuite était facile à recomposer. Niveler le terrain prendrait un peu de temps mais rien de bien compliquer. Cassandra avait tracé une ligne avec son pied formant un cercle autour du point où elle avait placé ses pots.
La poutre était plus problématique. Karl n'était pas ingénieur mais se doutait bien qu'elle était porteuse. Il faudrait poser des étais temporaires pour éviter un risque d'effondrement. D'autant plus que Karl ne savait toujours pas ce qu'elle comptait faire. Il n'avait plus qu'à retrousser ses manches.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mer 21 Sep - 8:34

-Je peut aussi jouer les rustres machos pleins d'eux-mêmes si jamais ça ne vous plaît pas...

Évidemment, il devait ce comportement de presque gentleman de ses parents. Le contexte était pas mal différent à l'époque. Si maintenant tenir la porte à une femme est un geste de drague évident et assez rare à voir, ça lui aurait presque valu une dérouillée de la part de son père à l'époque. C'était tout de même la norme de se montrer respectueux envers la gente féminine. Envers tout le monde en général autant que possible d'ailleurs. Blagues à part à présent, il écouta attentivement les instructions qu'il attendait de sa part. Il grimaça un peu quand elle mentionna la poutre. De toutes ses demandes, c'était là ce qui posait le plus problème.

-Plus qu'à m'y mettre alors. Le plus tôt ce sera fait, mieux ce sera pour tout le monde, non?

Il joignit le geste à la parole en empoignant une pelle proche de là où se tenait assit. La terre cuite était aussi facile et rapide à faire qu'à défaire, alors autant commencer par cela, ce sera déjà ça de gagné. Le nivelage viendrait bien entendu en dernier pour éviter d'abîmer son propre travail. Il se gratta cependant la tête quand il fut confronté au problème de la poutre. Voilà qui allait visiblement demander un peu de créativité de sa part. Les étais de bois étaient probablement la solution la plus logique au problème. Par chance, la terre cuite avait au moins l'avantage de ne pas imposer trop de poids sur la structure en étant relativement légère.

Ce fut un peu laborieux, mais il parvint à solidifier le reste de la structure en posant les étais temporaires autour du cercle qu'elle avait dessiné. Il retira par la suite la poutre gênante pour la traîner plus loin. Le nivelage vint par la suite. Si ce n'était le plus compliqué à faire, c'était sans doute le plus long et épuisant. Pour bien égaliser, il avait fallut prendre des mesures et faire le travail à la pelle et à la planche pour tout égaliser, enlever le surplus, remettre ce qu'il manquait...
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Lun 26 Sep - 23:22

Cassandra vaquait à ses occupations en même temps que Karl travaillait pour elle. Lorsqu'il levait la tête vers elle pour savoir ce qu'elle faisait , soit il ne comprenait pas , soit il se prenait un regard accusateur de la femme rousse qui disait quelque chose du genre : "Retourne bosser feignasse".

Le travail accompli , Karl n'était pas peu fier de son œuvre. Son travail était nickel. Cassandra ne manqua pas de lui faire remarquer.


"C'est pas trop tôt ! Je croyais que j'allais devoir revenir demain pour commencer mon travail. Je n'en demandais pas tant pourtant !! Bon au boulot."

Karl ne pouvait qu'observer désormais. Se tenir prêt à intervenir si elle avait besoin de quelque chose mais elle semblait désormais partie dans son monde. Elle se saisit de ses bocaux qu'elle avait longuement et minutieusement préparé pendant ses manœuvres ouvrières. Elle commença par répandre une sorte de peinture rouge sur le sol pour tracer un cercle. A l'aide d'un pinceau , elle égalisait le trait pour obtenir une ligne pleine et entière.
La rouquine sauter et virevoltait d'un point à un autre de son cercle comme pouvait le faire les artistes contemporains de l'âge d'or de l'art abstrait.
Cassandra répandait des poudres , déposait des objets par endroit dans une logique qu'elle était seul à pouvoir comprendre. Après une bonne heure de préparation , elle s'assit en tailleur au milieu du cercle , dans un petit triangle formait par des os d'animaux. Une sorte de scène de méditation psychédélique se déroulait désormais devant les yeux de Karl. Un spectacle anodin , pour sûr.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mer 28 Sep - 10:39

Il détourna le regard, visiblement ennuyé à sa remarque aussi désagréable que gratuite. Il aurait peut-être dû lui filer une pelle en fin de compte, histoire qu'elle puisse voir que ce n'était pas aussi facile que ça en avait l'air. Franchement, elle se plaignait qu'il avait "trop" bien fait son travail? Il grinça un peu des dents, mais n'en fit rien. Un petit merci n'aurait tout de même pas été trop demander, ou du moins juste un sourire reconnaissant de sa part. En voilà une qui avait le chic pour se faire des amis on dirait... Rien d'autre ne devait l'intéresser mis à part ses petits rituels. Dommage pour elle, lui n'y perdait rien. De plus, elle semblait avoir mit tout aussi longtemps que lui à se préparer d'ailleurs.

Notre Anglais resta quelque peu interdit face à la démonstration de danse moderne. Il avait toujours été étranger à ces trucs d'art, même s'il ne s'agissait là que d'un rituel magique. Cela lui avait toujours un peu échappé. Excuse facile de dire qu'on est ancien militaire, mais il n'a juste jamais vraiment été intéressé à en faire lui-même, c'est tout. En la voyant pratiquement danser, il se dit qu'elle aurait certainement pu plaire davantage si elle n'était pas aussi amère, fruit d'une attitude un peu trop défensive à la longue peut-être.

Ce spectacle terminé, la regarder en pleine méditation n'était pas vraiment sa tasse de thé. Déjà retourné s'asseoir au même endroit un peu à l'écart que tout à l'heure, il s'allongea pour regarder en direction du ciel plutôt. Ça commençait à devenir un peu long, mais il n'osa pas vraiment l'interrompre en disant quoi que ce soit, du coup que son rituel ne prenne plus longtemps à cause de ça, auquel cas elle ne se gênerait pas pour l'engueuler copieusement. Les mains derrière la tête, il commençait carrément à s'endormir peu à peu. De vieux rêves ne tardèrent pas à se manifester à nouveau. Il tenait l'un des nombreux amis qu'il s'était fait et avait perdu dans les tranchées de Passhendaele. Il le tenait en supportant sa tête alors qu'il le regardait d'un air suppliant de l'aider. Karl regarda un instant à l'horizon, alerté par une explosion toute proche pour revenir à lui. Il se recula violemment en le relâchant en voyant que son visage avait disparu pour laisser place à un crâne humain. C'était toujours récurrent chez lui. Dans son sommeil, il clignait beaucoup des yeux en agitant la tête, comme s'il voulait se réveiller, mais en était incapable...
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Lun 3 Oct - 21:33

"Hé , ho ! Réveillez vous , c'est pas l'heure de la sieste."

La rouquine aida Karl a se réveiller en claquant des doigts devant son nez. Cela eut l'effet escompté , et Karl se réveilla assez nettement , et de mauvais poil. Personne n'aimait être réveillé de la sorte.

Cassandra se tenait devant lui , la toisant de toute sa hauteur. Mains sur les hanches , un sourire spéciale sur les lèvres. Elle regarda Karl se relevait et épousseter ses vêtements machinalement. Elle le regarda un instant puis ouvrit la bouche hésitant l'espace d'un instant à parler. Elle se décida.


"Vous êtes quelqu'un de spécial. N'est-ce pas ? J'ai remarqué une perturbation de vos fluides pendant mes recherches. Comme on peut en trouver chez les mutants de l'après guerre. Mais légèrement différent. En plus , vous ne semblez pas avoir subit de mutation. On en découvre toujours la ou on ne s'y attend pas. Quoiqu'il en soit , j'ai trouvé ce que je voulais. Une trace magique assez forte. Une empreinte pour être exacte. Je vais pouvoir m'en servir pour continuer mon enquête. J'avance enfin... Je crois que je vais enfin pouvoir aller dormir ce soir."

Karl n'avait pas remarqué de prime abord mais la nuit était tombé et seul un dernier halo rouge de soleil à l'ouest indiquait que le jour venait de se terminer.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mar 4 Oct - 10:05

-Même pas droit à un cinq minutes?

Ce fut plutôt de la confusion plus qu'un mauvais caractère qu'il afficha quand il se redressa sur lui d'un bond, se cognant presque la tête contre la sienne au passage. En temps normal, il y avait de quoi être maussade, mais il pouvait laisser glisser sans trop de problèmes, c'est que ça devenait assez dérangeant en plus comme cauchemar. Il trouva amusant l'espace d'un moment son allure de mère qui gronde un jeune avec ses mains sur les hanches de cette façon. Il se releva en débarrassant ses vêtements de leur excédent de poussière. C'est là qu'elle reprit la parole.

Il en fut d'abord un peu incrédule, sourcillant au passage où elle parlait d'être spécial. S'il n'avait pas un peu plus d'expérience, il pourrait penser qu'elle était en train de le draguer. La confirmation que non arriva vite quand elle s'était mise à parler de ses "fluides", et presque de la peur quand elle mentionna le mot mutant. Il n'en était pas encore aux sueurs froides, mais tout son corps se raidit d'un coup.

-Je suis content pour vous, mais ce que je suis n'est pas de vos affaires... Je préférerais que vous n'en parliez à personne, ou même que vous l'oubliiez si possible. Bonne nuit, et bonne chance pour vos recherches. Sur ce, veuillez m'excuser...

Son ton était devenu étonnamment sec et cassant tout à coup, voire d'une agressivité froide. Lui-même s'en étonna après coup. Voilà qui faisait un contraste brutal avec son attitude de quasi gentleman. Dans le meilleur des cas, elle s'en fichait un peu elle-même, ou encore abandonnerait de vouloir en savoir plus. Sinon, le pire scénario voudrait que ça ne ferait qu'attiser davantage sa curiosité. Quoiqu'il en soit, elle était déjà sur quelque chose, ce qui l'empêcherait de fouiner sur lui même si elle en avait envie, et elle ne la reverrait probablement plus jamais après tout cela, ce qui n'était en fait pas plus mal. Il replia vite fait ses affaires pour partir sans demander son reste. Il préférait s'attarder le moins possible auprès de cette femme, et rentrer chez lui le plus vite possible.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Lun 10 Oct - 17:29

Cassandra avait mis le doigt sur un point sensible et Karl ne tenta pas de le démentir. En fait , son attitude en disait plus long que n'importe quel discours. Lorsqu'il annonçait qu'il s'en allait , elle haussa les épaules.

"Vous en fait pas. Ça n'intéresse plus grand monde les histoires de mutant dans le coin. C'est un peu banal maintenant. Le truc "in" c'est plutôt les sorcières en folie qui mettent le feu à tout ce qui traine... Enfin bon , bonne soirée."


Karl n'écoutait que d'une oreille. Quoiqu'elle disait , il valait mieux se tenir à distance d'elle pour éviter qu'elle en apprenne plus. Globalement , il devrait certainement se méfier de tous les gens qui touchent à la magie s'il voulait garder son secret tel quel. Elle ne tenta pas de le rattraper et un coup d'oeil par dessus l'épaule lui apprit qu'elle commençait à ranger son matériel.

Elle allait certainement se reposer comme elle l'avait dit. Quant à lui , il devait rentrer chez lui. Du moins , ce qui était considéré comme tel dans le coin. Il partageait une maison dortoir avec plusieurs autres ouvriers de reconstruction. Le confort était basique et la nourriture simple mais rien n'était plus luxueux qu'un toit et un ventre plein. Le tout était gracieusement fourni par le conseil des Sables. Après 5 minutes de marche , il atteint enfin la bâtisse simple en torchis. Il n'y avait pas de collègues à lui du chantier dans cette bâtisse mais il avait bien assez à faire avec les 9 autres gars dont il partageait le dortoir. Il avait réussi à se conserver le lit du fond qui lui offrait un faux sentiment d'isolement par rapport aux autres lits. La maison était vide pour le moment à l'exception d'un nain un brin grincheux. Il s'appelait Kundur. Il était petit et trapu même pour les autres membres de sa race. Sa barbe était longue et bien soigné , ainsi que ses cheveux tressés à la mode tribale. C'était un bon constructeur et il avait pour habitude de tailler des petites figurines dans des morceaux de bois. Il salua Karl d'un mouvement de tête , sans un mot.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Sam 15 Oct - 9:55

Peut-être avait-il réagit un peu trop vivement, mais c'était au moins cela. Il pourrait se blâmer d'avoir été rustre plus tard. Tant qu'elle n'en restait qu'aux suspicions, tout était pour le mieux. De toutes façons, elle avait bien mieux à faire que fouiner sur son cas. Sans vraiment en attendre plus de sa journée visiblement terminée. Merci bien pour le babysitting, il sera resté plus longtemps encore que s'il avait eu des heures régulières, et il pouvait déjà oublier ces heures bien entendu. C'était terminé au moins, et avec un peu de chance, il ne la reverrait plus vraiment. Quoique, il se demandait bien ce qu'elle ferait une fois que le coupable serait trouvé. Cette personne a détruit une bonne partie de la ville à elle seule. Envoyer la milice à leur trousses? Franchement, envoyer une bande de mercenaires à peine capables de se sortir les doigts du cul alors que leur vie en dépend, et ce serait le cas ici, trouver et appréhender un suspect aussi dangereux, c'était vraiment du suicide.

*Ça sent les emmerdes, vaut mieux pas t'en mêler couillon...*

Mais encore, elle devrait bien accompagner ces bras cassés, enfin peut-être pas bras cassés, mais certainement pas détenant l'expérience nécessaire à ce genre de tâche. Ça lui vint à l'esprit comme une flèche dans la caboche. Savait-elle même se battre? Au niveau du suspect qu'elle traque du moins. Avoir les connaissances théoriques seulement était loin de suffire. Trop souvent il avait vu des premiers de classe sur le champ de tir craquer sous la pression et trembler comme des feuilles quand l'action était réelle et que les cibles tentaient de te trouer avec de vraies balles qui n'étaient pas à blanc cette fois.

*Je croyais t'avoir dit de pas tenter de t'en mêler.*

Il tentait de chasser toutes ces pensées comme il le pouvait. On pouvait jamais vraiment prendre sa retraite quand on a fait soldat comme on dit. Il retourna au nain son salut discret en entrant. Il avait beau être le grincheux de la bande dans le dortoir, il était celui avec lequel il s'entendait le mieux, bien qu'ils échangeaient rarement des paroles autres que de courtes salutations. Il avait déjà dormi quelque temps, et il n'était pas particulièrement fatigué. Malheureusement, les distractions étaient peu nombreuses dans le coin, surtout quand il n'y avait pratiquement personne. Il sortit de ses affaires une vieille photographie qui tombait presque en miettes. On pouvait à peine voir ce qu'il y avait dessus encore. On pouvait tout de même toujours y distinguer les visages dessus. Il la fixa un bon moment, se demandant combien de temps il pourra encore scruter cette photo, combien de temps il se rappellera de leurs traits avec exactitudes, s'il les oublieraient complètement un jour... Manifestement, ce n'était pas pour demain, alors autant tenter de se forcer à une nuit de sommeil.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Lun 17 Oct - 18:01

Karl n'eut pas de mal à s'endormir. Le flot de ses pensées l'emporta au pays des songes. Comme souvent , Karl eut un sommeil troublé et pénible mais à aucun moment il ne reprit pleinement conscience. Quand il se réveilla , il faisait encore nuit mais les premières pointes de lumières commençaient à jaillir de l'Est.

La fraicheur matinale du désert entrait par les différentes ouvertures de la maison mal isolées. Les ronflements et les grognements nocturnes étaient nombreux désormais. Les travailleurs profitaient de leur nuit de sommeil.

Karl devrait se déplacer en silence pour bouger de son lit. Il savait à quel point déranger tout un groupe d'ouvrier pendant leurs sommeils étaient une mauvaise idée. Ce ne devrait pas être une grosse difficulté pour lui. La maison contenait un garde mangé de l'autre côté de la pièce. La nourriture était offerte par les Sables aux travailleurs qui reconstruisait la zone détruite. C'était généralement un peu de pain , de la viande séchée et parfois des fruits.

Personne ne semblait réveiller et les distractions aller être limité jusqu'à la fin de la nuit.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Lun 17 Oct - 20:43

La tête toujours un peu embuée par le sommeil, il se leva pour se rendre sans faire de bruit jusqu'au garde-manger. Il prit surtout du pain avec lui et un peu de viande. Il s'en fit un bon repas, puisqu'on lui avait piqué le sien hier. Et dire qu'ils viendraient probablement se plaindre à lui en disant qu'il avait le bon bout du bâton. Il soupira en silence avant de sortir de la tente avec le tout. Regarder des gens dormir tout en mangeant un bout, ce n'était pas vraiment son genre d'activités après tout. Le soleil qui se levait était un spectacle d'autant plus intéressant. Il ne pouvait pas dire lequel des deux était le plus inspirant entre le lever et le coucher. Probablement le premier comme il était le plus rare des deux à y être assisté. Ce moment où il fait le plus sombre avant que le soleil ne perce à travers l'obscurité, et toutes ces pensées de romantisme désespérant.

Il regarda un peu aux alentours pour voir à peu près comment les travaux avaient avancé depuis. À défaut d'avoir un confort incroyable, ces maisons avaient au moins l'avantage d'être rapides à construire. Cette impression de vivre dans un bidonville qui disparaît était elle aussi franchement rafraîchissante depuis il devait l'avouer. Ça donnait un peu l'impression de repartir à neuf, de recommencer la civilisation après que tout ait été rasé. Beaucoup d'idéalistes d'avant-guerre parlaient de faire table rase de tout et repartir à neuf, peut-être en était-ce justement le début ici. Pour la première fois depuis longtemps, il se surprit à sourire. Par un sourire forcé, nerveux ou juste pour bien paraître ou être poli, mais satisfait. Rien que le fait de savoir qu'il y participait lui était suffisant, même s'il ne comptait pas en profiter lui-même. Il se demandaient bien comment allait leur enquête sur le coupable tiens. Ils sauront bien vite avec le doyen en tout cas. La milice s'agitant tout à coup en serait un bon indicateur.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  origine le Lun 7 Nov - 21:26

L'air était encore frais dans le désert. Le soleil ne dardait pas encore le sol de ses rayons ardents. Karl profitait de cette fraicheur humide , typique de l'aurore. Il savait que dans quelques heures , voir dans quelques dizaines de minutes , il aurait trop chaud , transpirant dans ses vêtements. Son travail n'arrangeait rien à cela. Il pensa furtivement qu'il aurait peut être dû vivre au canada mais chassa rapidement cette idée. Se réveiller les pieds dans la neige n'était pas non plus une sinécure.

Le ventre plein et le sourire au lèvre. Perdu dans la contemplation du ciel matinale , il ne fit pas attention à l'arrivée d'un robuste gaillard dans son dos. Une grande claque dans le dos le sortit brutalement de sa béatitude. Mor se tenait devant lui , l'air rigolard , la bouche rempli d'un mélange de viande et de pain (Mor avait l'amabilité de partager le contenu de sa bouche aux vues du grand public.) et tenait une gourde d'eau dans la main pour faire descendre le tout.


"C'est pas le tout mais le tampax... Me demande pas pourquoi c'est drôle mais ça a toujours fait rire mon père. Jamais compris. Prêt pour une dure journée de labeur ? Avec un peu de chance , ta copine rouquine va revenir pour nous offrir de nouvelles vacances.

Etait-ce du à l'aurore ou bien au fait que Mor soit un gueulard naturel , impossible de savoir , le reste des travailleurs jaillit bientôt de la bâtisse dortoir. Les uns s'étiraient , les autres baillaient aux corneilles et les derniers ressemblaient à des zombies fraichement réveillés mais loin d'être frais.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2593
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  M'Shkjwu'Vlya le Mar 8 Nov - 9:33

Évidemment, ce calme ne serait pas éternel, mais de là à ce que le retour soit aussi brutal avec ce cher Mor... Karl se frotta un instant la figure de sa main, comme pour tenter vainement de paraître un peu plus vif. Il fallait avouer par contre que ce n'était pas vraiment en raison du sommeil.

-J'aurais juré entendre quelqu'un de jaloux, et puis ça dépend pour qui la chance. C'est bibi qui a dû se taper le bénévolat pour satisfaire les demandes de l'autre. Ouh là, pas génial comment c'est sorti... En tout cas, je serai tout aussi content si on en revient à un horaire normal.

Cependant, le fait qu'elle savait pour sa mutation continuait de le titiller. Il était plus qu'évident au premier coup d'oeil qu'il n'était pas un super mutant, un goule ni quoique ce soit qui s'en approchait. Si elle en avait déjà plein les bras avec cette histoire d'incendiaire magique, il risquait de la revoir rôder autour de lui une fois cette fichue enquête terminée. Et puis ils feraient quoi une fois cette personne identifiée? Si elle a pu refaire la face à toute cette ville, le vétéran plaignait les pauvres mercenaires qu'ils enverraient cueillir ce type, surtout si elle déciderait qu'il faudrait représailles après qu'ils aient tenté quelque chose contre lui.

Enfin, il n'avait plus trop besoin d'y penser, bien qu'il avait la drôle d'impression que ça allait tôt ou tard lui revenir à la figure. En tout cas, pour le moment, il pouvait penser à des choses normales, tel son travail, qui allait sans doute recommencer d'ici peu, auquel cas il se souvint que ce ne serait sans doute pas une mauvaise idée de passer la pioche un peu et se réserver un quelque chose à bouffer pour plus tard.
avatar
M'Shkjwu'Vlya
Tête parlante

Nombre de messages : 191
Adoration pour son MJ : À peu près autant qu'un Frbluwngah
Date d'inscription : 30/12/2010
Fiche : Background
Inventaire : Inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle: Zone 51
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Presque tranquille...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum