Juan's executive autos

Aller en bas

Juan's executive autos

Message  Justice le Lun 16 Mai - 9:23

Après un peu de route, ils s'arrêtèrent vers ce qui semblait être une ancienne concession automobile plutôt bien rénovée et qui, justement, exposait quelques automobiles pratiquement refaites à neuf, des modèles assez classieux aux modèles populaires, de la DBS Vantage lustrée à la Ford Crown Victoria rayée. En descendant, Brucie désigna une jolie Audi R8
- J'ai le meilleur choix d'automobiles et de motos de toute la côte ouest! Et ça, c'est ma plus belle pièce! Dimitri croit pouvoir m'imposer et veut cette bagnole en paiement, comme si j'étais pas cap' d'assurer moi-même ma protection! Alors il essaye de m'intimider mais je cèderais pas, même si titine doit y passer. Et comme en plus il a trahit et démonté Niko par le passé, on à deux bonnes raisons de vouloir sa mort, une chacun.
Juan se complaît dans l'admiration de la voiture et comme il se doutait que cela n'allait pas intéresser Keira pendant 107 ans, Niko lui fît signe de la suivre et grimpa un escalier donnant sur un étage aménagé en appartement assez somptueux pour l'époque. En fait, il correspondait bien à l'idée qu'on se faisait de l'appart d'un cadre d'avant-guerre, il n'y avait même pas de traces de délabrement! Entièrement refait à neuf! Niko s'assît.
- Par contre j'vous préviens, la fourmi n'est pas prêteuse... Même moi et mon cousin n'avons le droit de loger ici, ne soyez pas étonnée si l'hospitalité de Juan ne dépasse pas quelques jours le temps que les affaires se tassent... Vous devrez ensuite repartir à zéro.
Il haussa les épaules.
- Croyez bien que j'en suis navré.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Froggie le Dim 22 Mai - 8:52

Que cela ne l'intéressait pas pensait-il? Sa mâchoire faillit se décrocher pour tomber par terre quand elle vit tous les véhicules qui se trouvaient là, certains étant des modèles très rares magnifiquement conservés. Son coeur battait fort alors que son regard passait de bagnole en bagnole. En fait, elle écoutait plus ou moins ce que Juan lui racontait en ce moment, tellement elle était légèrement hypnotisée en ce moment, mais en retira au moins que tout ceci était un petit commerce qu'il tenait et qu'il avait refusé la "protection" de Dimitri, ce qui a causé sa petite colère envers eux. Cet endroit devait certainement leur servir de couverture en même temps, histoire de tromper un peu le shériff, bien que ce n'était pas bien difficile en fait.

-Ouais... Pas mal comme endroit. L'atelier fait un peu petit en comparaison même je dirais, même si j'y ai quelques surprises. Elle marqua une légère pause, prenant un ton un peu plus grave. Et moi il veut mettre à sac mon commerce, et ça, ça fait trois bonnes raisons de vouloir sa mort à ce salaud...

Elle suivit Niko qui la mena jusqu'à ce qui devrait être son petit refuge pour les prochains jours à ce qui semblerait. Le tout semblait très habitable, presque aussi bien que sa propre chambre en fait, même si elle préférerait toujours son chez soi. Elle fit le tour un instant, regardant rapidement les meubles et son lit. C'était, de loin, mieux que les motels de la ville, même si elle aurait pu s'en contenter tout simplement. Elle n'aurait pas fait le travail qu'elle fait si elle avait été une princesse grand confort après tout. Ce que lui dit Niko au sujet de l'hospitalité du proprio ne semblait pas la déranger outre mesure.

-Ça ira, je pourrai très bien m'y faire avec ça pour le moment. On verra pour la suite si ça prend plus de temps que prévu. De toutes façons, je prévoyais pas m'éterniser non plus. Cet atelier est tout ce que j'ai, alors vous pouvez être certain que j'y retournerai dès que je le pourrai, même si c'est impossible dans l'immédiat.

Elle avait déjà l'air un peu nostalgique en repensant à cet atelier justement. Avec cet homme à ses trousses, il pouvait y arriver n'importe quoi maintenant. Elle pouvait aussi bien revenir pour constater qu'il l'avait incendié. Par contre, le fait qu'elle n'y soit plus devrait bien rendre les choses plus louches.

*Pfff, comme s'il y avait des gens pour s'en faire de toutes façons...*
avatar
Froggie
Navette écrasé

Nombre de messages : 243
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Christy, Enalda et Pretchet
Localisation actuelle: Camp des Skullz
Age: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Justice le Dim 22 Mai - 12:19

Niko acquiesça les déclarations de Keria sans vraiment chercher à argumenter lui non plus. Il se dirigea vers la porte.
- Bon, ya une salle de bains, je pense que vous pouvez prendre une douche, verrouillez juste la porte par précaution...
Et il la laissa toute seule pour quelques minutes. Quelques minutes puisque ce fût le temps que mis Juan à débarquer dans l'appartement.
- Hé bébé, ça te dirais par contre de rentabiliser ta présence ici? J'ai toujours du boulot sur certaines de mes bagnoles si ça t'intéresse... J'compterais les frais d'hébergement dans le salaire mais je suis pas un rapiat t'inquiète.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Froggie le Lun 23 Mai - 4:44

Une douche rien qu'à elle. Ce petit détail à lui seul lui faisait bien sa journée. Elle remercia Niko qui s'éclipsa par la suite. Elle s'assied d'abord un peu sur le lit, soupirant bruyamment et se renversant sur le dos. Quelle journée de fous c'était. Elle se débarrassa de sa veste pour la mettre sur le dos d'une chaise proche. Maintenant qu'elle en avait parlé, elle en avait bien besoin et ce ne serait pas de refus si la salle de bain était dans le même genre d'état que la barraque en général. Elle alla voir la salle de bain, qui avait effectivement satisfaite ses attentes. Alors qu'elle allait finir de retirer son haut, elle le referma sans avoir le temps de le boutonner quand elle entendit des bruits de pas pour voir Juan entrer. Il lui proposa de travailler sur les bagnoles un peu si cela lui tentait, et lui offrait même rémunation. En fait, elle aurait carrément pu le faire gratuitement simplement pour se détendre, elle avait bien besoin de se calmer les nerfs ses temps-ci, mais pour le moment, elle préférerait tout de même l'eau chaude et relaxante au liquide de transmission.

-Ce serait pas mal, mais je crois que ça pourra attendre un peu. Demain peut-être. J'ai surtout besoin de relaxer plus qu'autre chose pour le moment... Ça a pas été une journée de tout repos pour moi, et disons que j'ai pas eu beaucoup sommeil ces temps-ci. Disons que le braquage nuit dernière y est un peu pour quelque chose...

En fait, elle commençait un peu à réellement tomber de sommeil. L'excitation des événements récents retombée, elle se sentait franchement fatiguée. Les cernes naissantes sous se yeux pouvaient en témoigner. Le calme et le repos étaient les deux choses qui lui feraient le plus de bien. Elle profiterait bien de cette paix relative pour rattrapper un peu de sommeil.
avatar
Froggie
Navette écrasé

Nombre de messages : 243
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Christy, Enalda et Pretchet
Localisation actuelle: Camp des Skullz
Age: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Justice le Lun 23 Mai - 11:34

Juan, qui avait immédiatement refermé la porte en voyant Keira à moitié nue (plus par réflexe que par pudeur d'ailleurs) maugréa quand cette dernière s'avoua fatiguée pour la journée.
- Bon... reposez-vous bien alors. Mais vous prenez le canapé!
Elle cru entendre un "faut pas déconner" quand il referma la porte. Quel gentlemen! Quoi qu'il en soit, elle avait maintenant quartier libre et un canapé somme tout assez confortable pour faire son petit dodo. Dodo qui se passerait très bien avec juste un songe étrange qui la réveillerait paisiblement : comme un ours qui se penchait au dessus d'elle pour la dévorer. Le truc qui était vraiment troublant, c'est que cela semblait vrai. effectivement dans la pénombre de la pièce (la nuit semblait être tombée) se détachait au dessus d'elle une imposante silhouette comme penchez au dessus d'elle. La silhouette en question se mît à parler et Keira pût donc la reconnaître néanmoins, ses intentions restaient floues...
- Vous êtes réveillée? Bah redressez-vous tiens....
Juan tendait une main en direction de sa tête. Il semblait serein mais cela n'empêchait pas une question de trotter : "bon sang mais qu'est-ce qu'il fait?!!". En même temps, du peu qu'elle commençait à voir, il ne semblait pas agressif, que faire donc? Et surtout qu'est-ce que LUI voulait faire?
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Froggie le Dim 29 Mai - 23:36

Surprise au début par l'apparition de cette silhouette par-dessus elle, sa main alla se poser près du pistolet qu'elle avait gardé sous l'oreiller. Il avait beau dire que cet endroit était sûr, un peu plus de sécurité ne fait jamais vraiment de mal. Elle se préparait à le pointer sur cette personne quand elle reconnut Juan dans la pénombre. Bon sang mais qu'est-ce qu'il foutait comme ça? Elle aurait très bien pu lui tirer dessus si elle n'avait pas vu que c'était lui. Elle laissa un peu son rythme cardiaque redescendre et sa respiration retrouver une cadence normale. Il faut dire qu'on ne peut pas lui en vouloir. Elle n'avait pas vraiment eu de joyeux réveils depuis quelques temps déjà, la plupart lui coûtant presque la vie.

-Bon sang qu'est-ce que tu fais!? J'ai faillit faire une attaque à cause de toi.

Quoiqu'il en soit, même si ses intentions semblaient un peu floues, elle avait une petite idée de ce qu'il semblait vouloir. Pas besoin d'être devin en fait. Si ça avait été une urgence, il aurait déjà l'air plus tendu et surtout plus discret. Keira avait beau être vierge, elle n'était pas complètement ignorante en la matière. Elle se releva pour s'asseoir sur le divan, replaçant un peu ses cheveux légèrement ébouriffés.

-Quelle heure il est? Qu'est-ce que tu veux? Je suis crevée en ce moment moi tu sais...
avatar
Froggie
Navette écrasé

Nombre de messages : 243
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Christy, Enalda et Pretchet
Localisation actuelle: Camp des Skullz
Age: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Justice le Lun 30 Mai - 0:21

Juan, apparemment surpris par la réponse de Keira, arrêta sa main et sourît dans la pénombre. Avec son ton toujours aussi dragueur, il répondît.
- Bah, c'était pas vraiment ce que j'avais en tête mais... Tu peux te laisser faire aussi, ce genre de truc, il y en a toujours un qui en fait plus que l'autre...
Et il ricana grassement.
- Ça pourrait être une manière de me remercier remarque... Mais j'ai de bonnes raisons de penser que tes mains sont plus expertes dans le tripotage des moteurs que le tripotage d'autre chose... Autant les réserver pour cet usage!
Pas de doute, même si ce n'était manifestement pas un violeur, Keira était bien atterrie chez un obsédé sexuel... Enfin en même temps, les "bébés" à longueur de temps, les blagues macho et toutes ls allusions en dessous de la ceinture, il aurait fallût être bête pour ne pas s'en rendre compte!
En attendant, Juan se baissait et posa sa main sur une étrange manette qui, une fois actionnée, donna brièvement à Keira la sensation de basculer en arrière, sensation qui aurait sans doute été davantage désagréable si elle n'avait pas fait ce que Juan lui avait conseillé : à savoir se redresser. Toujours avec un rire moqueur, Juan se releva.

- Les clic-clac, c'est plus spacieux et confortable une fois dépliés hinhinhin... Bonne nuit!
Le reste de la nuit se passait donc sans accroc supplémentaire et si Keira ne faisait rien de spécial, elle se lèverait le lendemain alors que le soleil était levé depuis un petit moment et que l'appartement était déserté par Juan.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Froggie le Ven 3 Juin - 4:52

À sa remarque, Keira ne savait pas trop si elle devait lui en répliquer une salée, histoire d'éviter de passer pour une vierge offensée, ou encore tout simplement lui mettre un pain. Franchement, ce n'était tout de même pas écrit sur son front! Même si elle ne se laissait pas faire par le premier obsédé venu ne voulait pas dire qu'elle était forcément un peu larguée en la matière. Enfin, si, elle l'était légèrement, mais de là à mettre ça sur sa réputation de remettre les hommes à leur place... Elle se contenta de rester silencieuse et ne rien dire. Au final, le vendeur avait peut-être raison sur un point. C'était peut-être un obsédé, mais il semblerait au moins avoir la décence d'attendre l'accord de Keira pour faire une tentative de quoi que ce soit.

Elle n'eut pas le temps de faire un "whoa" qu'elle bascula avec le dos du divan pour tomber à la renverse devant lui. Un clic-clac... Évidemment, elle aurait dû s'en douter. Elle n'aurait pas le dos en compotte d'ici demain, c'était déjà ça de gagné. Bien sûr, ce n'était pas comme son plumard à elle, mais elle pourrait très bien s'y faire pour les prochains jours. La notion de confort était très vague dans les terres désolées. Quoiqu'il en soit, bien qu'un peu frustrée contre elle-même à cause de cette histoire de clic-clac, elle remercia discrètement Juan avant de se remettre au pieux.

Le matin suivant, Keira se sentait, pour une fois depuis longtemps, revigorée après une bonne nuit de sommeil. Elle s'étira presque comme un chat avant de faire un tour face au miroir. Elle regarda un peu ses blessures pour constater des dégâts, regrettant l'absence de maquillage ici. Elle n'était pas une experte en la matière, grand Dieu non, mais elle n'aurait pas craché sur un peu de fond de teint pour cacher les bleus. Après un brin de toilette, elle enfila pantalon, chemise et se noua son foulard autour du cou. Pas besoin de veste à l'intérieur il fallait dire. Ensuite, elle se dit qu'elle passerait bien voir s'il y avait du boulot pour elle. Elle ne comptait pas se tourner les pouces tout le long de son séjour ici après tout. Elle enfila bas et bottes pour se diriger dans la partie d'atelier où se trouvaient les voitures en entretien. D'une part, autant se rendre utile pendant qu'elle était ici. D'un autre côté, elle aimerait bien avoir la chance de regarder de plus près certains des modèles sur lesquels elle était tombée en arrivant...
avatar
Froggie
Navette écrasé

Nombre de messages : 243
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Christy, Enalda et Pretchet
Localisation actuelle: Camp des Skullz
Age: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Justice le Ven 3 Juin - 12:46

L'activité semblait bouilloner dès le lendemain matin au sein du garage : deux trois gusses en costume cravate attendaient des éventuels clients tandis que des gars en vêtements de travail étaient en train de combler des fissures du mur avec du mortier. En tout cas Juan entretenait une concession de grande qualité par rapport aux standards des terres désolées : il se donnait vraiment du mal pour faire retrouver au bâtiment son état d'avant-guerre et force est de constater que Keira n'avait jamais vu quelque chose en aussi bon état depuis qu'elle avait quitté l'abri.
L'Audi R8 continuait de la fixer de ses phares élancés, d'un air de dire "prends-moi prends-moi!!" hem... Pardon, je m'égare...
En tout cas si elle allait faire un petit tour dans l'atelier de derrière, Keira aurait la surprise de voir que : une, trois mécanos étaient affairés à des réparations sur des modèles plus ou moins cabossés. Deux, le garage de Juan n'avait pas révélé toutes ses surprises car parmi les modèles assez magnifiques qu'elle avait sous les yeux (toujours magnifiques malgré un état de délabrement avancé), il y avait quand même une Maserati GranTurismo et uun Porsche Cayman S... Décidément, Juan devait avoir écumé toute la côte ouest pour trouver ces voitures!! Par contre il y avait du boulot et elles ne retrouveraient sans doute jamais leur éclat d'origine...
L'un des mécanos s'approcha de Keira et lui dit d'un ton poli mais néanmoins sec :

- Désolé madame, mais cette partie est interdite aux visiteurs.
Il faut dire qu'avec son tailleur, elle n'avait pas l'air d'une visiteuse...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Froggie le Lun 13 Juin - 17:02

Elle ne l'avait pas remarqué en arrivant ici, probablement à cause de la fatigue mélangée à la fatigue, mais il n'y avait presque plus rien ici qui laissait croire qu'il y avait eu une apocalypse. Cela lui rappelait presque... L'abri quand elle vivait et apprenait tranquillement avec ses parents. Comme de fait, tout le monde s'était mis au travail. Cela faisait un peu étrange pour elle de voir autant de personnes travailler à la fois dans un atelier de voitures. Bien entendu, elle s'était bien encombrée d'un apprenti ou deux une fois de temps en temps au cours des dernières années, mais là c'était une première. Elle devait presque retenir sa mâchoire de tomber en voyant les deux bombes qui se trouvaient à l'arrière, et par bombes, elle ne parlait pas des mécaniciens, mais des bijoux sur lesquels ils travaillaient.

Quand on vint l'intercepter, elle n'en était pas vraiment surprise vu comment elle était sapée. Elle était tout de même visiblement ennuyée. Juan lui avait bien dit qu'elle pourrait travailler ici si elle le souhaitait. Probable qu'il avait oublié de passer le mot, il devait avoir des choses plus urgentes à faire en ce moment. Ça ou elle n'avait toujours pas le droit de toucher à n'importe quoi ici. Par contre, une question restait, et elle était bonne: pourquoi avoir emmené une voiture jusqu'à elle s'il avait un atelier ici!? C'était une question à laquelle il devra répondre à son retour. Peut-être faisait-il un peu de recherches pour trouver un nouveau mécano ou quelque chose du genre. Ce n'était certainement pas pour ses beaux yeux en tout cas.

-Visiteuse? Je suis pas visiteuse moi, j'suis mécano figurez-vous. Juan me laisse travailler ici quelque temps. Vous pouvez toujours clarifier les choses avec lui à son retour si ça vous enchante, mais c'est le temps de tout le monde que vous ferez perdre...
avatar
Froggie
Navette écrasé

Nombre de messages : 243
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 03/01/2011
Fiche : Background
Inventaire : inventaire

Fiche de personnage
Compagnon(s): Christy, Enalda et Pretchet
Localisation actuelle: Camp des Skullz
Age: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Justice le Lun 13 Juin - 20:27

Le mec face à elle écarquilla les yeux devant l'énergumène qui venait de débarquer. Il fronça ensuite sur les sourcils.
- Holà! Sur un autre ton ma p'tite dame! Vous croyez que c'est marqué sur votre front?! Et puis d'abord vous n'êtes pas en tenue pour bosser ici! Aller vous trouver quelque chose de salissable et après on en recausera! En attendant je vous prierais de bien vouloir vider les yeux car jusqu'à preuve du contraire, vous n'avez rien à faire ici!
Le type avait essayé la politesse mais il n'était visiblement pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. En attendant, il attendait effectivement de Keira la preuve de l'exactitude de ce qu'elle avançait ce que, comble de la malchance, elle n'avait pas! Ne lui restait plus qu'a chercher Juan ou bien à passer le temps en faisant un peu de shopping chez le fripier du coin pour trouver de quoi s'habiller pour plonger ses mains dans le cambouis.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 760
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan's executive autos

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum