Commisariat de Port-Poussière

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Jeu 16 Juin - 20:55

Sa dernière nuit? Elle ne le saura jamais car elle ne compte pas la passer ici. En effet, il va falloir qu'elle s'évade si elle ne veut pas se retrouver le lendemain avec plusieurs balles dans le corps. Car après tout, c'est ce qui risque d'arriver vu que le jugement s'est transformé en mascarade non?

Pour le moment, elle suivra simplement les quelques miliciens qui l'accompagnent. Tenter quelques choses tout de suite, c'est se retrouver avec la ville à ses trousses: aussi bien les miliciens que des pecnos qui n'ont rien à voir avec cette affaire. A vrai dire, si elle n'est pas surveiller cette nuit, elle risque de sortir d'ici comme on entre et on sort d'un moulin.

Lorsque l'on l'enfermera, elle tendra les mains pour que l'on lui retire ses foutus menottes avant d'examiner la cellule quand les miliciens partiront. Y a-t-il accès à une fenètre avec des barreaux? La porte est-il simplement des barreaux? Le sol est-il en terre battu. Y a-t-il des objets en bois ou autres? Le moindre détail l'aide car à défaut d'avoir une magie pas vraiment offenssif, elle est rapidement adaptable peu importe la situation. Ben oui, à moins que les barreaux ne soit en inox, il suffit de changer l'état pour qu'il devienne tout rouillé et tout pourri... Et ce n'est qu'un exemple... Et puis elle doit parraitre méconnaissable, changement d'état, c'est plus pratique que les teintures pour les changements de couleurs... Ca ne tache pas en plus.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Jeu 16 Juin - 23:50

Au bout de quelques secondes, alors que les gardes semblaient ne plus pouvoir arquer, des bruits sourds et violents se firent entendre suivis de hurlements. Le calme revînt vite et les gardes purent relâcher la pression. Quand ils furent sûrs que tout était calme, il saisirent la prisonnière et la firent entrer dans la salle. Elle pût voir le juge assis non loin d'elle sur le banc des prisonniers, des menottes aux mains en train de grommeler et de cracher sur cette parodie de justice à laquelle il assistait impuissant. Vu l'état de sa tronche, il avait aussi dût prendre des coups et ne paraissait plus vraiment l'homme impressionnant qu'il était quand assis derrière son pupitre. Il lança un regard désolé à Gwen. Un regard qui contrastait avec l'identité qu'il avait voulu se donner jusque là puisqu'il ne se faisait aucune illusion sur le sort de la magicienne. Il semblait être des rares dans la salle à regretter amèrement la situation...
Derrière le bureau du juge siégait un péquenot qui avait simplement mis sur sa tête la coiffe du juge, les spectateurs attendaient donc la suite avec impatience et celui-ci obtînt difficilement le silence. D'un air triomphal mais en même temps moyennement assuré, il lança.

- Accusée levez-vous! Avez vous quelque chose à dire avant que la sentence ne soit prononcée?
Certains protestèrent : apparemment accorder à Gwen la parole était encore de trop pour eux.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Sam 18 Juin - 0:15

Déjà? Au moins elle va être fixer et vu l'état du juge, le verdict elle le connait d'avance. Ce jugement est une calamité au point que même les responsables et les puissants de cette ville font limite des pieds de nez aux principes les plus fondamentaux d'une société. Si le juge s'était rebeller contre ce que l'on lui avait ordonner de faire, il s'est fait tabasser avant de finir sur le banc des accusés.

Que le juge ait changer ou non, dans sa grande bonté, il lui donne la parole avant le verdict... Pauvre fou va! Ici ils vont vite avoir un apperçu de ce qui les attends pour avoir "daigner" laisser Gwen s'exprimer. En fait, c'est mieux ainsi pour la druidesse: il vaut mieux leur montrer ce qu'il risque là tout de suite et non une fois qu'elle sera sur la potence. Gwen répondra d'un sec et sévère, comme si elle n'éprouvait aucune pitié envers le juge mais surtout le jury. Car oui, si on l'a amener ici, le jury est corrompu jusqu'à la moelle. Ils veulent jouer à ça? Ca prouve ô combien ses sombres imbéciles lui sont redevables après les services qu'elle leur a rendu.

- Juste ce que j'ai murmuré cinq-dix minutes plus tôt mais je vais faire en sorte que moi aussi je montre ce que s'est une sentence. Si moi, Gwenola Maers, est exécutée devant un tribunal qui est censé représenté la justice mais qui est sali par l'injustice, à ma mort je les maudirais, eux ainsi que ceux qui n'iront pas la conscience tranquille, leur promettant moult jusqu'à la mort, si ce n'est au-delà. Ainsi sont mes mots.

Elle laissera échapper un petit sourire avant de se mordre méchamment le pouce pour ne serait ce que sucer ne serait ce qu'une goutte de sang qu'elle crachera par terre. La goutte s'impregnera dans le bois de la pièce, comme si elle était absorber par un clinex. Rien de très naturel dans tous ça. Si son sang coule et qu'elle meurt comme elle vient de le dire, il y en a beaucoup qui ne seront pas dans le caca! Même les plus incultes qui crient "brulons la sorcière" en ne sachant pas pourquoi sont compris dans le lot.

S'attendaient-ils à ça? Si ils l’exécutent tout de suite, la malédiction sera lancer et que ça soit par bucher ou par pendaison cela n'y changera rien. Le pouvoir des mots est puissant, une druide le sait et si maintenant, même en lui coupant la langue le résultat restera le même. L'ironie veut que la malédication ne se lance pas si elle devait se prendre une balle en pleine tête en sortant du tribunal.

Devant le silence assourdissant de ses mots, Gwen reprendra son air stupide avant d'appaiser la salle. Malgré tout, ses mots sonneront comme de l'ironie. En fait ce n'est pas de l'ironie, c'est carrément du sarcasme.

- Mais comme le tribunal est juste et qu'il n'est pas corrompu, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Vous avez tous ici la conscience tranquille non?

En gros: ils ont fait une grave et grosse connerie en la laissant parler... Si il faut juger un mage qui a de bonnes connaissances en magie, on l'empêche de s'exprimé ce genre de choses et ce n'est pas pour rien que l'ont l'empêcher de dire la moindre chose, même sur son bûcher! Si il avait fallu lui couper la langue


Dernière édition par Gwen Maers le Sam 18 Juin - 14:06, édité 1 fois
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Sam 18 Juin - 0:57

Comme prévu, plusieurs personnes dans l'assemblée hurlèrent à l'unissons de la brûler sur le champ tandis que le pecno qui servait de juge avait perdu des couleurs tout comme le reste du jury qui s'était retiré pour délibérer. De son côté, le vrai magistrat professionnel, toujours sur son banc, bien que inquiété par les menaces de Gwen, semblait les trouver parfaitement légitime vu le petit hochement de tête qu'il esquissa discrètement.
Cherchant une pirouette pour s'en sortir, le magistrat amateur se fendît soudain d'un sourire sadique.

- Le jury va maintenant se retirer pour délibérer... La séance est ajournée et la loi de Lynch peut donc s'appliquer.
Il se leva et des cris de joie s'élevèrent de la foule tandis que le magistrat s'indignait d'un tel procédé avant de se taire suite à un coup de crosse entre les omoplates. La foule en délire se précipita sur la prisonnière et la baillona avant de la saucissonner à l'aide d'une corde. C'est qu'ils ne se laisseraient plus prendre maintenant et avaient complètement immobilisé la magicienne mains dans le dos, pieds attachés bref... Le seul mouvement qu'elle pouvait donc s'autoriser était de se tortiller en actionnant son bassin.
La foule en délire la porta mais ne s'arrêta pas devant l'échafaud : ils emportèrent la sorcière plus loin en la traînant sur plusieurs dizaines de mètres. en se retournant pour voir, elle pouvait contempler un arbre mort sur la branche duquel un homme était assis et en train de nouer un nœud coulant tandis qu'un autre apportait un tonneau. C'était habilement manœuvré de la part du tribunal, même si la mise à mort restait légale, utiliser la loi de Lynch n'en faisait pas une exécution capitale mais un lynchage populaire... Donc insoumis à sa malédiction...
Alors qu'elle n'était plus qu'a une quinzaine de mètres de l'arbre, une jeune ptit gars fendît la foule : Bryan était paniqué mais paraissait quand même assez sûr de lui. Il se rapprocha d'elle pour chuchoter à son oreille :

- Ils vous d'abord vous pendre puis vous brûler. Est-ce que vous pouvez survivre à la pendaison?
Il avait l'air d'avoir un plan pour sauver la magicienne mais n'eut pas le temps d'en dire davantage puisqu'on le tira en lui demandant ce qu'il avait dit. Il braillât à contrecœur qu'il lui disait de retourner dans l'enfer d'où elle venait. Le plus comique était que le gars qui lui avait posé cette question avant de l'approuver ne l'avait pas reconnu comme témoin de la défense. Pour se donner de la consistance, Bryan donna un coup de pied dans le mollet de Gwen en mettant tous les regrets qu'il pouvait dans son regard. En attendant il ne cessa de la fixer pour avoir une réponse par yeux de la magicienne.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Sam 25 Juin - 23:17

Insoumis à la malédiction? Pas si sûr vu que rien ne l'empêche de hurler un "je vous maudis" au moment de se faire pendre. Mais dans tous les cas le résultat reste le même, Gwen pâlit parce que bon, il faut avouer qu'elle n'a pas trop envi de mourir. Quand à Bryan, si il peut manipuler le feu et simuler une mise à mort lors d'un incendie, c'est bien gentil mais elle ne voit pas trop elle peut faire pour survivre à une pendaison. Si elle ne meurt pas au moment de la chute, elle mourra en étant asphyxié si l'incendie n'a pas lieu dans l'immédiat. Alors avait-elle envi de tester pour voir si la malédiction fonctionnait ou non? Pas vraiment...

Est-ce qu'elle avait les mains liés? Même si on la traine par les cheveux avec une arme sur la tempe, ce détail pouvait jouer en sa faveur. C'est une mage de terre, c'est un fait (tout le monde à Port Poussière le sait d'ailleurs), cette élément elle y est en contact pour ainsi dire toujours et ce n'est pas du simple sable. Tout ce qui lui reste à faire est de trouver un moyen de se dégagé, quitte à y laisser une touffe de cheveux dans la main du garde qui la matient. En effet, la solution est simple, c'est de créer d'abord une mini-tempête de sable pour ne serait ce que du monde se mette les mains devant les yeux avant de tout simplement se fondre dans le sol. Après tout, elle avait fait une bref démonstration au bar en pénétrant sa main dans le comptoir. Là l'idée est la même mais avec le sol. Bien sûr les risques sont belle et bien présent: absence d'air, pas le moment de fatiguer car impossibilité de refaire surface et si parmi le public il y a un mage de terre, une onde sous terre et elle se retrouve écrasé mais il lui suffit de remonter à la surface quelques mètres plus loin. D'ailleurs, avant de le faire, dans la panique, elle regarda si elle pouvait pas remonter dans une ruelle.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Sam 25 Juin - 23:53

Le truc était que les paysans, superstitieux comme ils l'étaient, n'avaient pas fait les choses à moitié et Gwen était donc mains liées serrées dans le dos, de même pour les pieds et avec un bâillon assez serré lui aussi sur la bouche. Après, faire adopter à la terre une consistance lui permettant de s'enfoncer dedans était possible mais remonter serrait difficile donc même si pas impossible, après tout certains nageurs s'entraînaient justement à nager pieds liés!
Cela dit, elle n'en eu pas le temps puisqu'on la hissait sur ses pieds pour ensuite la faire monter sur un tonneau. Le nœud de chanvre était paré et son bourreau s'apprêtait à lui passer autours du cou... D'ici à quelques secondes, Gwenola Maers allait connaître une lente agonie suivie donc d'un décès injustifié.

- Je ne lui laisse pas le droit à une dernière parole hein?
Lança à la foule le bourreau improvisé, cela les fît rire et il reprît donc son travail, lui passant le nœud de chanvre autours du cou et serrant bien fort la corde râpeuse. Il allait balançer un coup de pied dans le tonneau avant d'être interrompu une seconde fois.
- Attendez! Si vous faites ça, elle reviendra nous hanter! Il faut la brûler vive! On a pas le choix si on veut s'en débarrasser!!
Hurla Bryan à la foule. Ces derniers le croyaient tant bien que mal puisque plusieurs commençaient à bougonner : C'est vrai quoi! On vient voir une pendaison pour s'amuser! c'est moins marrant un bûcher! Cela dit ils avaient l'air de bien croire Bryan en tout superstitieux qu'ils étaient. Le jeune garçon fût bien vite appuyé par un homme bourru d'une grosse quarantaine d'années.
- C'est vrai! on a pas le choix! En plus les hommes du capitaine arrivent! Il avait donné son accord pour un procès présidé par son juge, pas un lynchage! Il faut faire ça vite! Faut qu'on aille à ma forge, mes fours se chargeront d'elle en un rien de temps!
Ainsi donc il y avait un changement de programme, les gens commençaient à paniquer à l'idée de la répression et le type qui avait parlé encouragea tout le monde à retourner chez eux le plus vite possible... A laisser faire les hommes. Il fût obéit puisque de toutes manières plus personne ne voulait assister à une crémation... Même si le crématé était vivant.
Cela dit, il y eu un hic : le bourreau amateur, énervé par cela, balança le tabouret devant les yeux horrifiés de Bryan et de Gwen accessoirement. Cela fût très bref mais intensément douloureux : Gwen fue étranglée par la corde de manière drastique et même si cela ne dura que quelques secondes pendant lesquelles elle pût entendre un "arrête de faire l'idiot! Décroche-là!", inutile de détailler davantage combien elle souffrît pendant ce bref laps de temps qui sembla durer un siècle. Elle pût reprendre sa respiration une dizaine de secondes plus tard, la corde se desserrant alors qu'elle retombait lourdement sur le sol. Personne ne l'empoignait à ce moment là...
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Dim 26 Juin - 0:35

Qu'elle touche le sol? Qu'est ce qu'elle changerait? Elle est plus occupée à reprendre sa respiration avec du mal à cause du baillon. Et attacher? Comment elle se déplacerait? Se mouvoir et ramper? Trop épuisant, même pour une vingtaine de mètres qui reviendrait à faire un marathon avec un sac de poids de cinquante kilos. En gros, ils la récupéreront pendant qu'elle suffoque comme elle peut. Ils veulent quoi ses types? Si elle devait y survivre, il ne risque pas de l'emporter au paradis! Quoique penser à la vengeance c'est bien, penser à sa vie c'est mieux.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Dim 26 Juin - 11:29

Malédiction ou pas, Gwenola était maintenant portée. Portée pas par générosité, mais bien pour aller plus vite et échapper à la "répression" puisque l'atelier de forgeron n'était apparemment pas tout proche. Le voyage dure quelques minutes pendant lesquelles elle pût reprendre son souffle tant bien que mal : la corde, bien que suffisamment déserrée pour lui permettre de respirer, était toujours autours de son cou et serrée.
Les quelques personnes qui étaient donc restées pour la voir cramer pénétrèrent dans un bâtiment assez sombre à l'intérieur duquel régnait une chaleur assez élevée, un avant goût des flammes de l'enfer qui l'attendaient...
On ouvrît bien vite une petite trappe donnant sur un gros conteneur sombre. Gwenola fût allongée sur le dos, face à des espèces de pommeaux de douche et la dernière chose qu'elle entendît avant le silence et l'obscurité fût un "Vas en enfer!" prononça par le forgeron qui, si on y regardait bien, lui faisait un clin d'œil qui signifiait tout sauf de la nargue.
Le silence se fît donc... Quelques secondes avant qu'elle n'entendent une soufflerie particulièrement forte suivît peu après de flammes immenses et terrifiantes lui jaillissant à la figure par les pommeaux de douche qu'elle pouvait voir maintenant, grâce à un peu de lumière venant de derrière elle.
Ça faisait mal, les flammes mordaient douloureusement sa chère mais bizarrement, ça s'arrêtait là... Alors qu'elle aurait dût être carbonisée en quelques secondes vu le débit! Après quelques secondes de souffrances, elle fût agrippée par une main et se sentie tirée vers l'extérieur.
Elle pût donc sortir du four et voir avec plaisir le petit Bryan qui se penchait sur elle tout souriant pendant qu'une inconnue remettait en place un morceau de mur apparemment découpé à la scie à béton.

- C'est bon! Vous êtes sauve!
Déclara-t-il tout joyeux et excité.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Lun 4 Juil - 22:18

Elle s'était mordu la lèvre au point de saigner. Normal quand on a cette impression de mourir. De plus en ressortant, c'est les poings serrer non pas par peur mais plutôt par colère. En gros, on a une Gwen pas spécialement contente même si elle a été sauvé. Et si Gundark n'avait pas trouver un moyen de partir de si tôt, il y avait de fortes chances qu'elle se venge d'une manière ou d'une autre. Quelques renseignements, une collecte d'ingrédient et un bon gros rituel et le quartier de ce mafieux risquait de voler en éclat au point que l'on risque fortement de se rappeler des mages pour les décennies à venir. De quelle manière? Qu'est ce qu'elle s'en fout, on est plus à un ou deux dégâts collatéraux près et puis ses bouseux seraient foutu de mettre ça sur le dos de la malédiction alors que c'est la druide qui en ait directement à l'oeuvre. Enfin c'est bien de pester mais ce sortillège ne se lance pas en un claquement de doigts.

Elle répondra à Bryan après une dizaine de secondes de silence. Si lui il est joyeux, Gwen n'y ait pas du tout.


- Ils m'le payeront ses salauds... Il est où Gundark pour que je me barre avant que je fasse une connerie que beaucoup risqueront de regretter ici? Ça évitera qu'il y ait un "second Les Sables" mais là ça sera pas avec des allumettes.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Mar 5 Juil - 23:56

Inutile de dire que la joie de Bryan baissa d'un cran quand il vît dans quel état se trouvait son mentor mais en même temps, quoi de plus compréhensible?
Il la releva bientôt aidé de la dame qui l'aidait qu'il introduit comme étant sa mère. D'autres personnes, deux ou trois étaient là aussi. Sans doute ces personnes étaient-elles les complices de la famille de Bryan. Une fois sur ses pieds et qu'elle eu demandé où était Gundark, ces derniers se regardèrent hésitants. Une des personnes présentes s'avança alors.

- Heu... on ne sait pas trop en fait... Il est sortît en colère après que le procès ait tourné au vinaigre, on l'a vu partir vers le casino, il voulait s'occuper du cartel...
Les gens restèrent silencieux quelques secondes avant que quelques un s'avancent avec deux sacs à dos.
- On est de la famille des gens que vous soignez... Nous ne sommes pas tous comme ces primitifs à port-poussière... nous ont sait que vous êtes quelqu'un de bien Mademoiselle Maers...
- On a pas pût récupérer votre équipement, alors on s'est cotisés au mieux pour trouver un remplacement. Ce n'est pas grand chose mais j'espère que ça suffira...
Les deux sac à dos lui furent alors tendus, impossible de deviner ce qu'il y avait à l'intérieur mais en tout cas c'était lourd.
- Allez! Pas de temps à perdre! Il faut vite vous faire quitter la ville avant que ces cintrés ne se rendent compte de la supercherie. Un 4x4 avec le plein vous attends pas loin, David a demandé à ce que vous vous teniez prête à partir.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Jeu 7 Juil - 0:22

Gwen tenta de se calmer mais physiquement, elle était hors d'elle. Se venger... Comment? Un tremblement de terre? Tout est en bois et tout le monde dégusterait. Un glissement de terrain? C'est plat par ici... Quoique elle pourrait rendre bien mouvant tout un quartier en se débrouillant bien. Un endroit de sable mouvant dans un quartier où se trouve un casino, ça aurait la classe non?

- Ils ne sauront rien avec ça.

Soufflant un bon coup histoire de reprendre sa respiration. Elle tapa dans les mains avant de les passer sur ses cheveux. Elle aurait jamais cru qu'un jour "Changement d'état" ne servent à changer temporairement la couleur de ses cheveux. Au moins, c'est le dernier spectacle qui ses gens verront pour l'avoir aider. C'est le poids des sacs qui lui fera revenir à la réalité. C'est lourd ses trucs? C'est quoi dedans?

- Bon très bien. J'ai l'air de lui avoir fait gagner pas mal d'argent hier soir...

Oups! Boulette? Elle vient de casser le culte de la gentille fille parfaite et honnête qui fuit Port Poussière devant la méchanceté des gens en sous entendant par accident qu'elle avait trafiquer les combats à main nue... Et tout cela en moins de trois secondes! Qui dit mieux?
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Jeu 7 Juil - 1:03

Les autres personnes dans la salle se turent à l'évocation de la triche au cours de la bataille... certains même eurent des murmures d'indignation mais cela s'arrêta-là, après tout il y avait des problèmes plus importants pour le moment. La même que tout à l'heure s'avança.
- Non non, vous vous méprenez, il m'a donné cet argent pour vous... Il a dit qu'il fallait que je vous le remette quand vous quitteriez la ville.
Et c'est 5 jolis petits billets de 100$ que Gwen reçu de la main de cette demoiselle avant qu'elle ne l'entraîne par le bras en soulevant un des sacs.
- Allez, faut pas traîner, un 4x4 vous attends pas loin, alleezzz!!!

Après une petite demi-heure de marche dans des rues sans dessus dessous à cause des agitateurs et de la répression du chef du patelin, ils arrivèrent finalement vers un 4x4 à la peinture bleu un peu élimée par endroits. Sachant que de tels véhicules avant guerre étaient construits par des industriels, Gwenola pouvait vaguement distinguer sur la calandre avant un gros cercle argenté avec dedans ce qui ressemblait à une espèce de râteau à deux étages. Le docteur les attendait et écrasa une cigarette... Attendait aussi le mec qui avait émit tant d'insistance à la brûler et lui avait dit d'aller en enfer... Ce mec paraissait d'ailleurs livide. Un joli petit comité de départ en fait. Le doc' se rapprocha.
- Une de mes infirmières à vendu la mèche... Pour de l'argent... Elle a tout dit...
Il tourna la tête vers le jeune garçon avant de continuer.
- Y compris pour Bryan...
Au milieu des murmures et des expressions de crainte pour le jeune garçon qui était bouche bée, le fameux brûleur prît la parole.
- J'vous en supplie, emmenez mon fils avec vous! Loin de cette ville de fous! On peut pas tous partir! C'est tout ce qu'on a, sauvez-le au moins lui! S'il vous plaît.
Implorait-il maintenant en tendant une liasse de billets à Gwen. Le gosse couina, encore apparemment abasourdit.
- Quoi? Meunan? Comment c'est possible! Mais j'veux pas vous laisser!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Jeu 7 Juil - 17:16

Elle fronça les sourcils devant la nouvelle, elle n'a pas vraiment prévu de jouer les baby-sitter pendant son voyage. Mais laisser Bryan ici reviendrait à une mort certaine. Quand à ses parents, si Bryan reste là ils connaîtront le même sort. Si ils restent, ils en ressortiront surement avec quelques côtes blessés lors d'une descente. Peu être pas la mort parce que visiblement ce Rascalov semble avoir mécontenté le chef du bled local au point qu'il va falloir se faire discret quelques semaines vu les quelques coups de feu en l'air et les coups de matraques qui semblent pleuvoir au centre ville.

Elle prendra les billets sans les compter, elle le fera plus tard avant de pousser le gamin vers son père.


- Embrasse ton père une dernière fois. Je crois que tu risque de ne pas le revoir pas avant 10 ans. On part dans trente secondes.

Gwen se retourna vers le centre ville avant de demander une dernière chose au médecin.

- C'est qui ce Rascalov exactement? Je vous demanderais une dernière chose. Si jamais il vient se faire soigné chez vous, lui et ses collègues: soignez les et si possible bien mais garder quelques souvenirs juste au cas où. Affaires personnels, sang, ongle ou je ne sais quoi d'autres. Il se pourrait qu'un jour je repasse dans le coin discrètement pour que je m'occupe d'eux à ma manière. A savoir quand ça je l'ignore.

Et vu le changement de couleur de cheveux, en se faisant un peu oublier ça ne sera pas trop compliqué. Pourquoi cette demande? Donner cela à un lanceur de sort et la cible est pour ainsi dire à sa merci tellement les options ne manquent pas. Vu la manière dont elle parle d'eux, inutile de dire que c'est quelques choses qui s'apparente de près ou de loin à la mort.

Une fois les informations en main, elle tira Bryan de son père sans le prévenir. Les adieux se valent être court.

- On doit y aller tant que c'est calme ici. Gundark nous attend.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Ven 8 Juil - 23:41

Complètement désorienté et effondré, le jeune enfant mis quelques secondes à réagir avant de se jeter dans les bras de son père et d'une femme qui s'était joint à la mêlée elle aussi en larmoyant : celle qui avait découpé le mur donnant sur le four.
La scène brisa le cœur à plusieurs des spectateurs qui y allèrent aussi de leur petite larme tandis que le médecin en détournait volontairement le regard pour aller tendre sa main à Gwen. Si elle la prenait, il la serrerait chaleureusement.

- Je suis sincèrement désolé que les choses se soient déroulées ainsi... Vraiment...
Il semblait apparemment d'autant plus touché qu'il venait d'admettre que la fuite émanait de son hôpital... Visiblement réticent à la demande de Gwen, sa bouche déchirée finît quand même par se fendre d'un léger sourire... Sans doute s'était-il rappelé qu'il en devait plus d'une à la magicienne.
- Très bien... J'aurais mit ça de côté... Mais je vous déconseille quand même de revenir avant plusieurs années, la bande de Rascalov est comme une mafia d'avant-guerre, elle a la main mise sur des pans entiers de l'économie de cette ville et est rancunière.
Il ria ironiquement avant de compléter
- Mais je ne doute pas que vous le soyez aussi...
Quelques secondes plus tard, quand elle retira Bryan des bras de ses parents, ce dernier hurla de surprise et essaya de se débattre avant de comprendre qu'il n'y avait pas d'autre alternative. La mort dans l'âme, il se dirigea donc vers le 4x4 une dizaine de mètres plus loin en faisant un grand signe d'adieu à ses parents en larmes tout comme lui. Néanmoins, au milieu de cet océan de tristesse, une pensée bien concrète lui traversa l'esprit.
- Mais vous savez conduire?!
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Sam 9 Juil - 18:21

Arrivant à la place du chauffeur, la remarque de Bryan la fit revenir à la réalité.

- Ça ne doit pas être trop compliqué... Ca c'est le démarreur, ça l'accélérateur, ensuite le frein... La troisième pédale c'est... Euh... Pour le moment pas besoin.

Ben oui, elle a déjà vu l'intérieur d'une voiture mais manque de chance c'était une boite automatique... Mais pas là... Joignant la parole au geste, elle tournera la clef du contact en appuyant sur l’accélérateur. Inutile de dire que la moteur hurla et que la voiture ne bougea pas d'un millimètre... Enfin si quand elle cala en tentant d'enclencher une vitesse par hasard...

- Euh nan... Je ne sais pas conduire, je suis meilleure cavalière que derrière un volant... GUNDARK RABOULE TON CUL AU LIEU DE FOUTRE LE BORDEL AU CASINO!!!

Sortant de la voiture, elle piquera une veste dans la voiture avant de la mettre puis retapa dans les mains, elle les passera sur son visage pour changer la pigmentation en un teint bronzé avant de se décoiffé rapidement. A moins d'être purement paranoïaque, on ne la reconnaîtra pas. Le toubib est si sûr que ça qu'il faut attendre cinq ans avant de revenir? Elle en doute fort, là où la chirurgie esthétique galère pour ce changement, elle le fait en l'espace de quelques secondes. Par contre pour replacé un os ou en renfoncer un autre elle ne peut pas.

- Reste planquer dix minutes s'il te plait... Je reviens tout de suite.

Elle retourna sur ses pas avant de s'adresser au public qui a les larmes aux yeux.

- Dans le coin ici, il y a un mercenaire du nom de Ruby? Je sais qu'il squatte quelques parts le navire. On peut aller me le chercher? Même comme ça je ne peux pas aller près du casino seule. J'ai besoin de lui pour conduire le 4X4 jusqu'au casino pour aller rechercher Gundark avant qu'il ne se fasse descendre.

Elle ressortit les billets avant de les compter. C'est un mercenaire, il ne le fera pas gratuitement et elle le sait.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Sam 9 Juil - 23:22

hrp : pas de bol! J'avais justement prévu de te filer une automatique! Tu est maître de ton destin! Razz

Le démarrage de la voiture s'annonçant compliqué, la seule alternative semblait effectivement de trouver un chauffeur compétent. En parlant de chauffeur, elle pût quand même distinguer un petit sourire de moquerie enfantine sur le visage du jeune Bryan.
Une fois de retours vers la foule, cette dernière s'avéra un peu confuse avant de prendre la parole.
- Heu, on le connaît pas celui-là... Mais il faut vraiment que vous y alliez de toute manière! Le vieux est en train d'instaurer la loi martiale et le couvre-feu, ça tire de partout, nous même n'allons pas tarder à rentrer chez nous!
Un peu las, le médecin ghoule fendît la foule et alla jusqu'au 4x4 de Gwenola. Se penchant sur le côté conducteur, il expliqua.
- accélérateur, frein, embrayage... Phares ici, clé de contact là et c'est tout ce que vous avez besoin de savoir pour l'instant, le manuel du constructeur est dans la boîte à gants. Pour démarrer faut enclencher la 1ère et relâcher doucement l'embrayage pour lancer la voiture avant de complètement le relâcher. Quand ça commence à gronder, faut passer la seconde puis la troisième et ainsi de suite jusqu'à la 6ème.
Le médecin se tourna ensuite vers Bryan.
- Bryan, tu sais lire?
le gosse balbutia.
- Heu... oui... Un peu...
- Bon... Tu lui fera la lecture pendant qu'elle conduira. Et prépare aussi les flingues dans le sac, vous pourriez en avoir besoin!
Et il referma la porte.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Ven 22 Juil - 15:59

- Tu restes quand même cacher Bryan. Là, il n'y a pas de risques de me reconnaitre au premier coup d'œil. Toi par contre si.

Elle démarra sur les chapeaux de roue laissant derrière elle une énorme fumée... Non sans faire gueuler la première pendant quelques temps. C'est sûr que la technologie et la mécanique, quand on ne connait pas il ne faut pas s'attendre à des miracles. Ne connaissant pas la direction du casino, c'est Bryan qui lui indiquera.

La suite? Elle verra selon l'ambiance qu'il y a une fois là haut. Si il y a des coups de feu, c'est qu'il est déjà sur place en profitant qu'il n'y ait pas trop de gros bras sur place avec la mise à scène de la journée. Si c'est le cas, Gwen devra descendre et prendre une arme par la même occasion.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Ven 22 Juil - 22:03

Très discipliné, le gamin se planqua sous le tableau de bord pendant toute la durée du voyage comme l'avait effectivement demandé Gwenola.
Pour ce qui est du casino, elle finît effectivement par le trouver après quelques minutes à tourner en rond. Vu d'extérieur, rien de bizarre ne semblait s'y dérouler : pleins de joueurs ruinés et déprimés en sortaient tandis que des plus riches et enthousiastes y entraient sans discontinuer... Pas de coups de feu notables mais de toute façon, des bruits de machines à sous occultaient tout son pouvant venir de l'intérieur de la bâtisse.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Dim 24 Juil - 23:48

Il y aurait des coups qu'il y aurait une tout autre ambiance dans le quartier. La question était de savoir si le mercenaire était déjà rentrer ou non. Rentrer directement dans le casino? Certes, on ne la reconnait pas du premier coup d'oeil mais elle n'allait pas non plus jouer avec le feu en fonçant directement dans la gueule du loup. Les mecs fauchés allaient la renseigner.

Elle donnera l'ordre à Bryan de rester cacher avant de sortir du véhicule, non sans prendre un bon révolver ou pistolet avec le cran de sureté retirer. Puis elle alla voir l'un des joueurs fauchés pour leur poser directement la question. L'avantage, le nombre de fauchés sont plus élevée que le nombre de gagnants... Les candidats ne manquent donc pas.


- Excusez-moi. J'aimerais savoir si mon mari est rentré dans le casino. C'est un grand humain de plus de deux mètres, avec quelques légères cicatrices et habillé d'un long manteau de couleur beige (description de Gundark). Pas spécialement le genre d'homme qui passe inaperçu... Même lorsqu'on ne regarde qu'une machine à sous.

Le rôle de la femme qui surveille son mari, c'est tellement banal que ça ne peut que fonctionner. En plus ses types n'ont dû que suivre la pendaison avant de retourner à leur seul préocupation de la journée.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Lun 25 Juil - 0:17

C'est un pauvre hère complètement perdu qui répondît à Gwenola. Apparemment un peu embué d'avoir perdu tout son argent, il répondra à la demoiselle sans grand enthousiasme.
- Ce monsieur là? Il voulait voir le chef du casino... Il a dut mal supporter de perdre je pense parce que il a fait un esclandre pour qu'on le laisse passer et a étalé plusieurs gardes avant qu'on le maîtrise et l'emmène dans l'arrière salle. J'suis désolé d'vous dire ça mais je serais vous j'me préparerais à le récupérer bien amoché quoi... Essayez vers les poubelles de derrière.
Il prononça cette dernière phrase d'un air désolé pour elle en se mordant les lèvres. Il n'était pas d'une grande délicatesse et semblait le regretter mais en même temps, la perte qu'il devait venir d'avoir essuyé était sans doute difficile à oublier.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Lun 25 Juil - 0:27

Ou derrière les poubelles avec une balle dans la tête dans le but d'être abandonné dans le désert le lendemain. Pas ce soir parce qu'il y aura couvre feu... Trop d'ennui quand on peut faire simple en patientant un peu, peu importe si la milice lui appartient.

Dans tous les cas, il ne valait mieux ne pas prendre le risque en attendant, comprenant qu'il y avait une second issue à l'arrière. Certes ça sera le genre de porte en métal mais là n'est pas vraiment le problème pour une mage. L'avantage, elle sait déjà à quoi s'attendre: une porte non surveillé mais avec derrière quelques gros bras qui ont cassé la gueule à Gundark et comme dans tous bon film de série B (voir même Hollywoodien), ça sera le boss qui lui collera une balle si il ne veut pas prendre de risque de le relâcher vivant.

Dans tous les cas, elle se rendra à l'arrière du casino près des poubelles. Si Gundark n'est pas là, il va falloir improvisé et regarder plus sérieusement à cette porte. Pas besoin d'une tonne de muscles pour que Gwen défonce une porte en fer vérouillé.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Lun 25 Juil - 0:55

Gwen n'eût pas besoin de fouiller très longtemps : une grosse masse noire informe gisait dans les poubelles, masse noire qu'elle pût identifier comme un Gundark méconnaissable tellement il avait été lacéré de coups de couteaux et de coups tout court.
En se penchant sur lui, une bonne nouvelle : les gardes n'avaient pas fini le travail, il était encore en vie! Mais pour combien de temps encore? Ça c'était une bonne question et en tout cas il lui faudrait plus que des soins magiques si elle espérait qu'il voie le lendemain...
Autre problème : comment le sortir d'ici? Il devait bien peser dans les 150 kilos et n'était visiblement pas du tout en état de marcher... En fait il n'était en état de rien du tout puisqu'il semblait être dans le coma le plus profond, perdant du sang en quantités assez importantes.
En fait, n'importe qui dirait qu'il est foutu mais en même temps, David étant une force de la nature, valait-il la peine de quand même tenter le coup?
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Mer 27 Juil - 18:04

Elle se baissera, posant son arme près du corps pour y avoir accès à tout moment.

150 kilo, pas besoin d'essayer, elle n'y arrivera pas d'elle même. A défaut de le pouvoir le porter, elle se contentera de soigner les blessures les plus profondes avant de sortir elle même son couteau et faire le même dessin que la veille mais cette fois-ci avec le sang de Gundark. Un triangle plus exactement, quelques choses s'approchant du psychisme vu qu'ici il ne s'agit que d'utiliser un surplus d'adrénaline. Ce n'est pas franchement bon pour le coeur de quelqu'un qui agonise mais ça lui donnera un sursaut d'adrénaline avant qu'il ne retombe dans les vapes et tout ce qu'elle lui demande, c'est de marcher jusqu'à la voiture, rien de plus. Hors de Port Poussière elle s'occupera du reste. Ceci dit, autant Gwen comprendrait qu'il meurt d'émoragie interne, autant pour la crise cardiaque cela semble moins plausible.


- C'est con que je n'ai pas penser à demander quelques stimpacks au docteur moi...

Même si elle a mal fouiller dans les sacs que l'on lui a donner, un stimpack sachant qu'elle connait la magie de transmutation est surement la dernière chose que l'on lui a donner. Elle tentera de soulever Gundark pendant son bref réveil, prenant en main son arme par la même occasion.

- Non tu n'es pas mort, moi non plus... Bon aller on se casse d'ici Gundark. Je te demanderais juste de tenir jusqu'à la voiture. Compris?

Si les soins magiques sont peu puissants, elle commence à se sentir un peu vider. Ce tour de passe-passe avec ses cheveux et sa peau, ce n'est pas grand choses mais ça l'a épuiser, les soins encore plus même si ils ne sont là que pour calmer la perte de sang. Pas pour rien qu'elle a pris une arme à feu sur elle.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Justice le Mer 27 Juil - 18:55

Bien que considérablement amoché, une fois que Gwen eut lancé son sort, le bonhomme ouvrît les yeux faiblement. Faiblement, c'est bien là le problème alors que la dose qui circulait dans ses veines devaient être suffisant pour faire courir le 100 mètres à une larve neurasthénique...
Écoutant ce que lui dit Gwen du mieux qu'il pouvait, l'homme essaya de s'appuyer contre le rebord de la benne pour se relever ce qui lui arracha un cri de douleur, il devait être cassé de partout là. Il fît un pas, lent, puis deux en direction de la voiture en grimaçant de douleur, le troisième fût le bon puisqu'il s'effondra lourdement sur le sol avec un gémissement, des larmes de douleur aux yeux.

- Je n'y arrive pas Gwen... Je n'y arrive pas...
Dit-il désespéré à miss Maers. Il leva lentement son regard vers elle, un sourire se dessina sur sa bouche.
- Je suis déjà heureux de et savoir saine et sauve... Va-t-en, tu ne peux rien pour moi...
Il aurait voulu lui dire autre chose, c'était sûr... Mais on pouvait bien voir qu'il se sentait vraiment à bout de forces là et lui même persuadé qu'il allait y passer.
- Tu sais, je crois que j'avais finis par tomber amoureux de toi... C'est... Idiot hein? Un gros taré comme m...
Il poussa encore un cri de douleur et retomba par terre, toujours conscient, des larmes aux yeux de se savoir mourant alors même qu'il avait devant lui une raison de vivre. En même temps, Si elle se fait violence et froissait quelque peu l'aile du 4x4 en broyant quelques poubelles, il y avait moyen d'approcher le coffre près de lui mais de toute façon, cela ne servirait probablement pas à grand-chose.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Charlotte le Jeu 4 Aoû - 23:52

-Parce que tu trouves que c'est mieux de crever comme une merde dans un tas d'ordure que te faire soigner par une infirmière pendant une ou deux semaines telle que moi? Je te savais pas difficile mais quand même là tu me déçois.

Elle soupira avant de se relever.

-Tu fais chier, je m'attendais à plus simple comme première manœuvre en marche arrière.

Gundark ne risque de pas comprendre grand chose au sujet de cette manœuvre, du moins pas tout de suite. Car lorsqu'elle montera dans le 4X4, la marche arrière fera voler plusieurs poubelles qui auraient pu être éviter, quitte à le cabosser. Bref, niveau discrétion, on repassera.

Elle sortira avant d'ouvrir le coffre et de le trainer là dedans. Qu'il le veuille ou non, ce sursaut d'adrénaline fera qu'il l'aide un peu parce que 150 kilo c'est trop pour elle. Claquant la porte, elle montera rapidement avant d'accéllerer parce que ce bordel risque d'attirer les hommes d'arme du mafieux.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commisariat de Port-Poussière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum