Le Quartier des Artistes

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Jeu 29 Juil - 23:00

Faire du bon alcool sans que cela dégénère en fusillade en prétextant que la marchandise est de la camelote coupé à l'eau, c'est artistique. Surtout par ici... En fait l'homme saint d'esprit se contenterait de dire que c'est tout simplement miraculeux. Malgré tout, l'homme sachant utilisé ses mains autre qu'à tuer trouve sa place dans ce camps, et pour le peu qu'il soit respecter pour ses compétences il vaut surement bien plus qu'un pillard de bas étage.

Rentrant dans la tente, Brimstone eut besoin de se baisser pour rentrer, l'entrée n'étant pas franchement adapter pour sa carrure. Pourtant, des personnes de sa carrure ici on en trouve. Des sang mêlée, quelques ogres mais tous sans exception sont des gueules sales, y compris les femmes! En fait les seuls personnes a peu près potable sont les quelques prostitués qui semblent excités quelques pillards, et encore ce ne sont pas non plus des canons et le Fusion ne s'amuserait pas à leur tourner le dos.

Brimstone remarquera que le silence durera moins longtemps et que quelques tables semblent chuchoter soudainement. Il a déjà une certaine réputation et ce n'est pas la meilleure.


Derrière plusieurs taules aménagés faisant office de bar se tient un nain qui retournera à la discussion avec quelques clients après le silence de quelques secondes. Il n'y a pas à dire, l'endroit est pitoresque, les bars des divers villes qu'à vu Brimstone sont le grand luxe. Ici c'est des bancs, quelques chaises de récupérations et si il y a des tables potable, parfois il ne s'agit que d'un vieux pneu inutilisable et une taule découpée sur quoi poser les verres.

-Y a rien de mieux que de péter l'incruste dans une partie de Poker pour diluer les langues. Si j'ai un vieux tic avec mes cheveux, tu te couches. Si je ricane nerveusement comme une bécasse tu mises davantage. Compris?

Ce n'est pas le fait de savoir bien jouer mais elle semble toucher dans ce domaine malgré des explications plus qu'approximative, surtout que le Fusion et les jeux de hasards font deux et malgré qu'il puisse calculer les probabilités, les ruses et les stratégies sont inconnus pour lui. Quincy montra une table au fond où plusieurs demis-orcs jouent aux cartes. Malgré les options ici ne semblent pas se limité qu'à ça.

Trois drôles de lascards dont un borgne enlacés d'une fille mineur avec des cernes sous les yeux, surement une droguée pour oublier sa triste réalité discutent dans leur coin. Il y a bien ce nain, ce soit disant artiste. Sept hommes sont au fond de la tente et semblent parler affaire autour de plusieurs sachets de drogue, dont l'un teste le contenu directement avec ses narines. Il y aussi un humain et un gobelin habillé qui semblent être un bricoleur et qui fait de drôles de signe d'un air nerveux. Pendant qu'il prend sa décision, Brimstone voit deux ogres et un humain sortir rapidement, obligé de passer à côté de lui. Ces trois là semblent être pressés, surtout que l'un des ogres venaient de commander une boisson qu'il a à peine entamé.


_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Jeu 29 Juil - 23:19

Brimstone faisait vraiment effet et curieusement deux types sortirent précipitament de la tente. Quand à savoir si il en était la cause était impossible à déterminer même pour son ordinateur.

Une fois que Brimstone et Quincy furent instaler le fusion appela le barman et commanda une bouteille de son tord boyaux local de quois manger et tout ce que voulait Quincy qui s'incrusta dans une partie de poker.

En attendant ses commande et s'asseyant il questionna un peu la jeune femme sur les femmes Pandoriène dehors car il ne connaissait et aussi sur elle et les Molosse dont elle faisait partie histoire de rompre un peu la glace et se rendre sympatique sans pour autant faire du gringue à la jeune femme. Il avait pas envie de se montrer trop froid avec ses hommes ni antipatique. Aprés tout ils allaient travailler ensemble un bout de temps. Qui plus es il se fit passer aussi pour un gros abrutis auprés des joueurs présent. Même si le fusion ne savait pas des masses bluffer il avait quand même l'avantage de n'avoir aucune émotion quand il calculait ou jouait en outre il pouvait parfaitement statistiquer et compter les cartes avec précision. Aprés tout le poker fonctinait comme la mécanique et avoir un bon jeu équivalait à faire une construction de précision.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Dim 1 Aoû - 21:01

A 15$ le tord boyau, il ne reste plus qu'à espéré que le Fusion le sente passer! D'un côté la bière de Quincy ne vaut guère moins, l'alcool ici soit on le pille en attaquant les bonnes caravanes, soit on achète la fabrication locale hors de prix. En tout cas, celui qui arrive à mettre la main sur plusieurs cargaison d'alcool peut facilement s'offrir plusieurs esclaves.

En s'asseyant à la table, Brimstone semblait plus gêner qu'autre chose, surement parce qu'il est plus intimidant que les quatre gueule sale réunis en face de lui. Même si ils ne se laisseront pas démonter pour autant et c'est la simple préséance de miss au gros seins qui semblait faire pencher la donne.

- Hmm, 2$ pour prendre les cartes. Après c'est selon le jeu, enfin je vais pas non plus t'apprendre à jouer au Poker.

Le second, celui à la barbe grisonnante, regardera d'un sale œil Brimstone avant de causer. C'est Quincy qui répondra mais libre à Brimstone de s'incruster lui aussi dans la conversation.

- Nouveau? Si je t'avais croiser de loin, je m'en serai souvenir crois moi. De toi aussi miss gros lolo.
-On vient d'arriver aujourd'hui. Le patron a eu quelques problèmes avec les Sables.

Brimstone jetera un coup d'oeil à ses cartes, valet de pique et huit de coeur. Sur la table c'est un sept de trefle, dix de coeur et dame de pique. Les autres semblent être habitué de ne pas avoir de tic de tique qui les trahirait. Quincy semble faire de même de son côté.

Le premier orc, habillé d'une simple chemise qui devait être blanche dans une autre vie se contenta de poser cinq dollars sans rechigner. Le plus vieux, à la barbe grisonnante se couchera. Quincy suit.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Dim 1 Aoû - 21:47

Les autres partenaire de Poker ne semblait pas des masse impressioné par le Fusion en apparence. Il y en avait quand même un qui louchait sur les attribus de Quincy. Aprés qu'il ai payer pour jouer. Brimstone jeta un coup d'oeuil à ses cartes et ensuite se mis à fixer les joueur tout en restant aussi fixe qu'une statue.

Seul un de ses yeux bougeait et passat d'un joueur à l'autre. En premier lieu il surveilla leurs mains afin de voir si il ne trichaient pas en manipulant leur carte. Ensuite surveilla leur expression et leur nervosité afin de se faire une idée de leur jeu. Enfin il utilisa le zoom de son oeuil artificiel pour regarder leur yeux ou du moin le reflet de leur yeux qui renvoya l'image de leur jeu qu'ils observaient.

Enfin il statistiqua sur son ordinateur afin de savoir quand il fallait miser gros ou se coucher quand il avait un bon ou mauvais jeu.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Mar 3 Aoû - 17:29

Au Poker, c'est souvent les cartes restent le plus souvent retourné après que l'on y ait jeter un coup d'œil. La tentative de Brimstone sera pour ainsi dire un échec. Pire, "Barbe grisonnante" se rendra compte que le Fusion n'est pas habitué à jouer et décochera un léger sourire avant de boire son verre de Vodka. Si le Fusion ne voit pas le jeu, il se rendra compte que le plus jeune du lot semblait devenir un peu plus nerveux avant de se ressaisir. Les deux autres aucune idée et théorie peuvent être lancer, ils engagent la parole.

- C'est sûr c'est moyen le domicile d'arrivé et tant qu'vous aurez pas trouver un corsaire à qui servir, vous allez rester longtemps dans la merde.
- Je m'en suis rendu compte. Y a plus douillet comme coin. Vous avez des idées où trouver un patron?
- Ben avec la gueule de ton patron, normalement ca devrait pas tarder... Sans vouloir vexer monsieur... Après rien n'empêche de piller les villages aux alentour mais vaut mieux pas être dans les plates bandes d'un des Corsaires.
- J'imagine qu'avoir les bons tuyaux, ce n'est pas gratuit? Il n'y a pas de corsaires faibles? De femmes corsaires?

L'un du groupe explosa de rire. Il a su où Quincy en venait.

- La seule femme corsaire qu'y a, c'est Athéna plus connu sous le nom de la dame de glace. Si toi et ton groupe vous voulez vous faire bouffer de l'intérieur, crois moi qu'elle mérite largement son nom celle là.

Le plus ancien semblait moins apte à parler.

- Oui, les infos, c'est donnant-donnant. J'imagine qu'avec ton cul tu pourrais les obtenir gratis par ici mais de là à dire si c'est vraiment fiable... Ça dépend combien ton patron veut dépenser et surtout où il est prêt à aller. C'est que Bob a pour une fois raison sur un point, le choix du Corsaire c'est important, il tombe, tu tombes souvent avec avec sauf si tu démerdes à prendre sa place.

La phrase était adresser spécialement à lui, ce qui tira le Fusion de ses pensées. Théoriquement, Brimstone peut faire une Quinte (cinq cartes qui suivent), encore faut-il qu'un Neuf veuille bien sortir mais cela c'est une autre histoire. Sinon son jeu ne vaut rien.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Mar 3 Aoû - 18:02

Brimstone fit son habituel sourire carnacier et se donna un air détendu mais cet air détendu le rendait assez effrayant.

- Il n'y as pas de mal ! J'ai l'habitude qu'on fasse des commentaires sur ma gueule tant que c'est pas une insulte. Toutefois les charmes de Quincy ne sont pas à vendre enfin bon cela dépend d'elle mais le premier crétin qui veut lui faire du mal aura bien du mal à reconnaitre sa gueule quand je lui aurait passer dessus. Dit il d'une voie grinçante.

Le fusion décida de changer une carte sans départir de son sourire carnacier. Là c'était quitte ou double l'un des joueur avait surement un mauvais jeu mais les deux autres était des bons. Le fusion décida de miser 50 dolars et il jouait gros. Il n'avait pas retourner la carte qu'il avait prise pour la voir et selon sa statistique informatique il avait 20 % de chances de tomber sur un neuf.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Mer 4 Aoû - 18:03

(Règle par ici, j'ai l'impression que tu confonds de jeu.)

La grosse mise ne passa pas inaperçu, trois des joueurs se couchèrent net. Il ne restait plus que le jeune, le vieux et Quincy qui décrocha une légère grimace devant la mise. D'ailleurs les trois qui se sont couché sortirent de la table, saluant leurs camarades avant de partir.

Le viel orc se gratta la barbe devant la liasse de billets avec un léger sourire. Pour lui cette mise semblait être une autre méthode pour s'acheter des tuyaux. Il peut gagner plus comme il peut tout perdre. Donnant-donnant il vient de le dire lui même.

Il retourna la Turn, qui n'est rien d'autre qu'un huit de pique. Pas la carte qu'il espérait mais au moins il a une paire, ce qui est mieux que rien. Il aura peu être plus de chance la prochaine fois.

- Perso, je préfère les gamines avec une chaine au cou mais j'imagine que dans la pièce qu'ici d'autres ont d'autres gouts. Il doit bien y avoir Yzack qui recrute des hommes forts pour les missions dangereuses, le 11ème corsaire. Assez de plomb dans la cervelle et un brin ambitieux, voir trop. Il a surtout le mérite de bien payé mais il traite ses hommes comme de la merde, pas le genre à se partager le pouvoir si tu vois ce que je veux dire. Y a aussi Raven dans le genre bien sournois, le 14ème, lui par contre c'est moins rentable mais au moins il te regardera pas de haut si tu fais bien ton boulot.

Il déposa 10$ et le jeune misa davantage, 15$. Même si ce n'est pas le tour au vieux, il sembla recompter ses billets, il avait l'intention de suivre.

- Sinon il y a bien ce... Ce n'est pas un corsaire à proprement dit mais...

Pas l'intention de lâcher plus d'informations tant que le Fusion n'aura pas payé.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Mer 4 Aoû - 18:24

Brimstone avait beau être une bille au poker il arrivait au moin à délier les langue outre cela il avait tout à gagner. Si il perdait au poker il aura eu au moin le mérite d'avoir des informations. Si il gagnait il aura eu le beurre et l'argent du beurre en récuperant son argent et partageant le fric des pirate avec Quincy. De toute manière si il perdait il récuperait ses biens en bossant pour les Skulls plus les extras qu'il pourait grapiller par ci par là.

- Ce quois ? Si c'est pas un corsaire c'est un artiste votre gars ? Demanda Brimstone qui misa 30 dolars tout en ayant un air confiant à son jeu qu'il ne quittait pas des yeux et esperant que son expression blufferait les deux Skulls face à lui.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Sam 7 Aoû - 22:56

Quincy se coucha mais seulement après avoir que l'orc déballe ses informations. Elle n'a pas l'air d'avoir un bon jeu.

L'orc montra du doigt le gobelin discutant avec quelques pillards au fond de la tente. Pas terrible le gobelin, une salopette autrefois bleus, une coiffure de punk avec une crête rose de mauvais goût. Le problème avec cette race là, soit on tombe dans l'extrême niveau débilité, soit c'est des petits vicelard qui en ont dans le crâne mais rarement entre les deux. Surement une histoire de consanguinité... Celui là à l'air d'être un peu taré sur les bords même si il n'a pas l'air si idiot.

-Barzak, le gobelin au fond de la tente. En fait, c'est un touche à tout qui bosse parfois pour certains Corsaires. Et oui c'est Artiste. Si tu veux te faire tuyauté et te faire remarquer par le grand patron, c'est peu être une bonne option. Parce que lécher les pompes à un Corsaire, si il peut se montrer généreux, c'est plus rare quand il veut placer un pion dans la tente de guerre. Et honnêtement, je doute qu'un Corsaire veuille bien te pistonner si facilement sans la moindre garantie. Ouai, les garanties chez les pillards, ça existe aussi.

Il retourna enfin la dernière carte, un roi de trèfle. Lorsque le plus jeune de la table misa 10$, il ne prit pas la peine de suivre et se coucha.

- Mais je te préviens, Barzak est du genre à n'avoir rien à foutre du billet vert. Il fait ça pourquoi déjà?
- La Science.
- Ah oui, pour la Science... Au moins lui te permettrais de monter les échelons sans que tu sois le pion d'un Corsaire jusqu'au jour où il n'a plus besoin de toi.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Dim 8 Aoû - 11:12

Brimstone misa dix dolars de plus afin de voir le jeu du Skull tout en regardant le Gobelin. Ce dernier ne payait pas de mine question look et il avait complètement dingue. Si il voulait bosser avec ce machin il devait faire absolument gaffe à son chassis si il ne voulait pas se retrouver totalement démonté. La perspective toutefois de travailler en compagnie d'un bricoleur était assez interessante. Cela permetra aussi à Brimstone de se faire remarquer pour ses talents de mécanicien et d'armurier en plus de celuis de tueur.

Aprés avoir réfléchit Brimstone ce concentra à nouveau sur le poker et attendit que les joueurs encore en lice montre leurs jeux avant de dévoiler le sien.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Lun 9 Aoû - 22:24

La pair de Brimstone fit pas figure et il comprendra pourquoi le jeune en face de lui s'est soudainement excité en début de partie: il avait la paire de dame dès le premier tour et c'est avec une certain regret que Brimstone perdit la partie. Le vieux ne sembla guère étonner devant cette paire mais pourtant émit un petit rire en voyant la potentiel Suite de Brimstone. Au fond, le vainqueur est un pigeon assez facilement plûmable par un bon joueur. Le vielle ork ne montra pas ses cartes pour la simple raison qu'il s'est couché juste avant.

- Je l'aurais parier pour sa fichu paire de dames... Tu auras plus de chance la prochaine fois. C'est pareil pour moi.

Le jeune prit la somme avec une certaine précipitation que cela en devenait agaçant aussi bien pour Brimstone que pour son interlocuteur. Ce dernier se rinça le gosier avant de donner le reste des informations.

- Sinon je te conseille de chercher auprès du 18ème corsaire, Elric et le 16ème, Laversky qui peut se voir remplacer tôt ou tard par le 17ème, l'autre schyzro dont j'ai zappé le nom., le toutou à la Machoire... Ils sont en disgrâce ces derniers temps... Mais tu sais ce qui t'attends si ils tombent définitivement dans l'oubli.

Il bailla avant de regarder sa montre. Il compte lui aussi partir.

- Enfin ça c'est toi qui voit. Je crois que je t'ai donner tout ce qui faut, pour 100$ que je ne verrais jamais la couleur. C'est déjà pas mal.


Dernière édition par Obscurité le Dim 21 Aoû - 20:12, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Lun 9 Aoû - 23:25

Brimstone avait perdu la partie mais l'Orc aussi. Ce fut un peu frustré qu'il regarda le jeune empocher l'argent. Ce fut toutefois de bonne guerre que l'Orc lui donna le reste des infos.

Aprés avoir remercier l'orc et lui avoir laisser la bouteille de gnole que Brimstone avait acheté mais à peine touché en guise de cadeau de consolation, le fusion sortis de la tente bar en faisant signe à Quincy de le suivre.


- Bon on à obtenus pas mal d'infos dans une capitale. J'ai beau être bon en mécanique mais je suis vraiment nul au poker. Dit il un peu géné et ayant l'air sympatique. Selon toi quel infos pourions nous exploité au mieux ? Demanda t'il en mettant en valeur l'intuition féminine de la jeune femme et ne la mettant pas à l'écart.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Ven 13 Aoû - 1:28

- La folie du jeu, dès que l'on parie et que l'on sent un coup venir et qui bien sûr ne vient pas. J'ai connu ça il y a quelques temps à Vegas.

Elle a l'air de savoir de quoi elle cause mine de rien. Elle marcha tout en réfléchissant, la confiance ça a l'air d'être sa spécialité.

- Moi j'ai surtout compris que tout ceux qui iront nous chercher, ils nous jetteront sans le moindre remord dès qu'ils n'auront plus de vous, tous sans exception. Trouver un corsaire pour vous prendre comme poulain, je n'y compterais perso... Y a Laversky qui pourrait ne pas être mal, vous avez un point commun avec lui: La Machoire veut l'évincer. Mais c'est un faible parmi les forts et l'autre brute pourrait éviter de nous ennuyer si on est sous la protection de ce Corsaire.

Elric aucune information contrairement à Laversky mais ce dernier on sait qu'il est dans la ligne de mire de la Machoire, un point en commun avec Brimstone.

- Mon avis, c'est qu'il faudrait monter les échelons par soit même. Y a le gobelin qui pourrait être parfait, je n'aime pas trop ces créatures mais si il peut nous pistonner tout en gardant notre indépendance. Quelqu'un qui se fout du billet vert et du pouvoir, je ne vois pas avec quoi ça peut être corrompu.

Tournant au croisement d'une tente, Brimstone remarquera que ombres les suit, profitant des ombres du coucher de soleil. Lui et Quincy sont encore dans le Quartier des Artistes, il faut être culotter pour envisager une tentative d'assassinat et puis il y a mieux comme endroit ici: les défenses et le quartier des combattants.


Il fut interrompu lorsqu'il envisagea de lui en parler. C'est les deux ogres de tout à l'heure ainsi qu'un humain assez costaud avec une moustache mal entretenu qui semble être le roquet du lot. C'est lui qui semble être le chef du lot.


- Et bien et bien. Ca ne serait pas l'homme de fer que voilà là. Ton petit spectacle aux alentours des Sables a vite fait le tour tu sais. A te cirer les pompes de la sorte, j'ai oublié mes bonnes manières. Je suis Launec, un Corsaire, le 11ème si t'aimes les chiffres. Tu sais que tu pourrais devenir vite important par ici? Enfin, y en a par ici qui ne sont pas d'accord là dessus... J'pense que je ne t'apprends rien, à peine arriver t'as des ennemis tu ennemis.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Ven 13 Aoû - 2:09

Brimstone écouta les arguments de Quincy et tomba à peu prés du même avis. En y réfléchissant bien viser à s'engager chez un Corsaire au bas de l'Echelle est ambitieux mais assez risqué et le fusion n'avait pas envie de risquer la vie de ses hommes imédiatement. Il pris quand même la peine de garder l'information de coté afin de s'en servir pour plus tard.

Le Gobelin était une perspective un peu plus alléchante malgré que le fusion craignait un peu qu'il essaye de le démonter pour voir ce qu'il avait dans la carcasse. L'idée de chercher un emploie auprés du Gobelin permetait toutefois de mètre du beurre dans les épinard et travailler pour deux personne différentes tant que cela ne gène personne. De cette manière Brimstone pourait ce faire valoir à la fois comme Artiste et Pirate à la fois le combat n'était pas essentiellement sa spécialité.


- Le joueur de poker dit que son truc c'est la science. Or des types comme moi j'en vois pas des masse dans le coin. Soit sur que des qu'il sera au courant de ma présence ici il va peu être venir pour promètre mont et merveille afin d'essayer de comprendre comment je fonctionne... Dit Brimstone qui s'interompis en se sentant suivis.

Quand il se retourna il vit les deux Ogres qu'il avait vu tout à l'heure et un humain assez baraqué qui se présenta comme étant un corsaire. La fouine avait bien fait son travail car le corsaire semblait au courant de son accrochage dans les sables et le prévena avec nonchalance qu'on voulait l'assassiner.

Brimstone se contenta d'hausser les épaules.


- Bah c'est pas la première fois qu'on tente de me découper en morceaux et comme vous voyez je suis toujours là. Si les types de la machoire avaient eu un peu de jugeote ils auraient réfléchit à deux fois avant de m'attaquer. Quand au types de Vegas ben, j'ai pas pus m'empêcher. Quand je vois un moteur en aussi bon état je le prend point barre. Enfin bon si vous venez me voir ce n'est certainement pas pour que nous nous échangions banalité et gentillesse ? Répondit le Fusion l'air affable.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Dim 15 Aoû - 17:40

L'homme n'a pas l'air d'être intéresser par l'histoire du Fusion et au moins une chose est clair, il n'est pas là pour échanger des banalités et des gentillesses.

- Ouaiouai m'en doute. Oui assez de politesse, c'est vrai que je ne me suis pas déplacé pour ça mais plutôt pour te recruté. J'imagine que si tu t'es pointé chez les Skulls pas seulement pour l'argent sinon un ring te suffirait je trouve n'est ce pas? Moi je te propose le pouvoir et même des babioles a bricoler si ça te chante. Tu dois te douter qu'avec un physique comme le tiens, ça t'ouvre pas mal de porte dans ce camps non? Et avec moi comme Corsaire, ça pourrait t'éviter pas mal d'ennui à l'avenir.

Au fond, l'orc n'avait pas tord et semblait être très terre à terre, les corsaires qui vont le chercher à le recruté vont être pire que des mouches à merde autour de leur petit-dej' et certains vont même chercher plus ou moins le forcer à travailler pour eux. Ce Corsaire à l'air d'en être le parfait exemple même si le ton employé n'a rien de menaçant, le sous entendu est pourtant bien présent.

Quincy se contenta de jeter un coup d'œil derrière elle pendant la discussion. Quand Brimstone tournera la tête dans cette direction, il ne verra personne, ses types surement planqué à écouter la conversation. Les types qui les suivait n'ont l'air de n'avoir aucun rapport avec Launec.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Dim 15 Aoû - 18:53

Brimstone grimaça un sourire.

- Effectivement cela pourait m'interesser bien entendu je suis un peu maniaque en ce qui concère l'offre et la demande. Si j'accepte ce travail il faudra aussi que j'ai des garantis pour que mon propre gang soit intégré avec moi peu être pas au sujet du confort mais au moin avec égart et sans risque de se faire agresser. Outre cela mes services coutes mais raporte tout aussi autant. Armes, véhicule, explosifs, electricité, confort. Donner moi un tas de merde et je saurait le transformer en or voire former des hommes afin qu'ils deviennent les meilleurs mécanos du gang sous condition bien sur que je sois payer...

Brimstone fit une pause et dit enfin...

- Je vais réfléchir à votre demande et en parler avec mes hommes. Si vous avez un coin bien à vous je souhaiterais aussi visiter si cela ne vous dérange pas ? Demanda Brimstone en ayant l'air d'un connaisseur et ignorant le sous entendu de menace.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Mer 18 Aoû - 21:54

Launec grinça des dents pendant deux conditions: véhicules et électricité, deux mots souvent synonyme d'essence par ici. Si Brimstone avait mis la barre à haute volontairement, ce n'est pas le Corsaire qui broncha mais ses deux gardes du corps qui rigolèrent.

- Tant qu't'y ait, tu veux la place du Baron, un titre de parrain et Polis pour bricoler quand il veut?
- Et les masseuses avec de la vaseline pour lustrer le tout?

Le Corsaire leva la main pour les calmer. Lui ne semblait pas trouver cette mascarade amusante et le ton employer sera soudainement plus sec.

- Tu places la barre bien haute tu sais? Tu n'es pas en position d'exiger tant que ça par ici. Mais comme tu as tout l'air d'avoir la folie des grandeurs, je vais te laisser faire. On verra le jour où tu en auras marre des tentatives d'assassinat.

Il continua le chemin en rajoutant un mot plus menaçant qu'habituellement.

- On verra déjà si tu survis jusque là.

Il s'engouffra dans les pénombres avec ces deux hommes. Quincy, à côté de Brimstone commença à s'inquiéter quand elle se retrouvera seule avec son patron, mettant instinctivement la main sur un de ses couteaux de lancer et regardant un peu partout autour d'elle.

- Putain ce con sait ce qui va nous tomber dessus ! Je suis d'avis à rejoindre les autres le plus vite possible !


On dirait que personne compte facilité la vie de Brimstone par ici!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Mer 18 Aoû - 22:12

Brimstone n'aimait pas les menace mais laissa le corsaire partir.

Il n'avait pas compris des masse la réaction de ce Launec. Cet idiot avait compris de travers sa proposition. Tout ce que voulait le Fusion c'était uniquement un salaire pour lui et ses homme en échange de l'amélioration des condition de vie du corsaire et de ses hommes et cet idiot avait penser qu'il désirait cela alors que le Fusion était capable de se fournir lui même.

Quincy commençait serieusement à s'inquièter et l'ambiance commençait à devenir menacante. Brimstone lui donna raison tandis que son nanobre génera sa tronçonneuse afin de dissuader d'éventuel agresseur de ne pas se frotter à lui.

Vu qu'il était en plein camp tirer avec une arme à feu serait assez mal vu. Donc les agression devait surement se passer à l'arme blanche. Le fusion avait fort interet à surveiller son dos si il ne voulait pas se faire planter. Sans attendre il retourna à la planque avec Quincy.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Ven 20 Aoû - 22:33

Oui enfin, arme à feu mal vu dans le camps, Brimstone comprendra qu'il y a en quelques sortes une frontière pour cela et qu'au fond, il est chez des pillards, détail qu'il semble avoir oublié. A peine avoir mis les deux pieds dans le quartier des combattants que plusieurs coups de feu se firent entendre. Quincy plongea derrière un vieux bloc de béton mais le Fusion n'est pas aussi mince que la jeune femme et se contenta de faire face en s'agenouillant, main devant le visage pour ne serait ce éviter de trop exposer ses endroits sensibles.

Deux humains gonflé gonflé aux stéroïdes et surement footballeurs américains dans une autre vie à moins d'une dizaine de mètres. Le physique fait pour utiliser de l'armement lourd, ce qu'ils ont mais il n'en reste pas moins des amateurs vu qu'une partie des balles sont à côté. Si en tant normal les balles auraient ricocher, certaines se figent dans les plaques métalliques du Fusion ce qui laisse sous entendre qu'elles sont parfaite pour les personnes équipé de protection. Sinon pas de bobo à proprement dit. Mine de rien l'ogre sans cervelle qui accompagnait Launec avait raison sur un point, se faire lustrer par une mignonne mécanicienne ne serait pas du luxe par ici.

Premier réflexe de Brimstone, identifié l'armement de son ennemi. L'un a un
[url=Steyr Stg.77 AUG assault rifle] http://world.guns.ru/assault/as20-e.htm[/url] surement équipé de balle blindé alors que l'autre à un fusil Benelli M2. Pas spécialement à couvert, un malheureux tas de terre sert de protection mais le problème vient surtout que le camps est juste derrière eux et que le Fusion ne peut pas les éclater à cette distance sans mettre le feu à quelques tentes. Ca aurait été que des tentes du quartier des combattants passeraient encore mais si le camps fonctionne par hiéarchie (les puissants au milieu, les faibles aux bordures), cela reviendrait à s'attirer les foudres d'un ou deux gros bonnets de ce quartier là. Et ce point là, ces deux types semblent croire que cela suffira pour calmer les ardeurs du Fusion pour une éventuelle riposte.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Ven 20 Aoû - 23:49

Brimstone avait à peine fait dix mètres que plusieurs balles s'écrasèrent sur la carcasse du Fusion. Les deux premiere rebondirent mais la troisième se planta en plein dans sa poitrine faisant reculer le fusion d'un pas. Brimstone avait eu du bol car seul le métal avait souffert de l'impact et pas ses muscles. Aprés avoir encaisser plusieurs tirs qui mis son imperméable en lambeau le Fusion se mis à couvert derriere un monticule de gravat mais vu que un des gars se balladait avec du gros calibre bien que ses deux types tiraient comme des pieds le fusion compris qu'il ne ferait pas long feu.

Outre cela Brimstone avait un problème. Si il ripostait avec son arsenal il risquait de se mètre à dos tout le quartier des artiste. Il devait donc improviser un autre moyen et il le trouva via un petit chateau d'eau servant surement à abreuver les bête du camps et dont le robinet se trouvait pile au dessus de ses deux idiots.

Brimstone dégaina le fusil de Mama. Bien que les types utilisait du gros calibre le fusion lui avait entre les main une arme précise et puissante. Le fusion visa et tira une balle haute vélocité sur le robinet de l'abreuvoir en esperant que ce dernier est remplis pour le faire exploser pour doucher les deux type.

Le fusion espera que cela sème assez la confusion et que ses deux types soient suffisament sonnés par de l'eau froide pour que le Fusion ai le temp de bondir hors de la planque et s'arrêter face à la flaque d'eau qu'il allait provoquer et donner la fievre du samedi soir au deux tueurs en leur balançant un gros coup de jus avec son nanobras sous forme de lame et chargé d'électricité qu'il allait plonger dans l'eau.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Mer 25 Aoû - 15:09

Le fait de tirer à l'arme traditionnel aura surtout le mérite de séparer un peu d'avantage l'adversaire, ses derniers ont l'air surtout d'avoir eu vent du potentiel destructeur du Fusion, s'attendant surtout à le voir raser une tente au passage mais surement pas cela. Ils s'attendaient à quoi au fond? A ça? Une chose est sûr, le mitrailleur en face perdra de sa précision même si il a failli toucher Quincy au passage. Le possesseur du fusil par contre touchera Brimstone, l'éraflant à la mâchoire mais aura au moins le temps de tirer. C'est plus impressionnant qu'autre chose, ça pisse le sang mais rien de grave pour le colosse, l'arme étant peu efficace vu la distance. Enfin c'est toujours un peu plus douloureux que si ça frappait son armure naturel. D'ailleurs Quincy aussi est peu efficace à cette distance, à 10 mètres inutile de lancer un couteau, elle se contenta de le garder en main tout en restant à couvert.

Deux balles furent donc tirer rapidement, touchant le bidon d'eau au dessus de l'abreuvoir. Le robinet sera louper mais peu importe, le résultat sera le même. Pas de chance, il est peu rempli et avec ce contenu, inutile d'espérer l'électrocution de quique ce soit. Par contre l'opération aura le mérite de faire de sacré étincelle et dans un lieu sombre comme celui-ci, le spectacle sera impressionnant, faisant exploser le robinet. Mine de rien, l'un des hommes a failli même se faire électrocuté, reculant au point de chuter. Son copain le relèvera rapidement, laissant échapper un:


- On se tire d'ici!

La femme attrapa le blouson de Brimstone qui s'apprêta à avancer vers eux. Elle semblait hâte de partir d'ici car moins il y a de curieux, mieux c'est pour tout le monde.

- Nous aussi il faut se barrer d'ici. Des tentatives d'assassinat comme ça, crois moi ça ne sera pas la dernière.

Rebroussant le chemin, les groupes finir par rejoindre les autres. C'est Djubair, arme sur l'épaule qu'il rencontrera le premier. Suivi de près par le Ballafré.

- Ca va? C'est de toi que ça venait ces coups de feu?
- J'ai l'impression aussi. Il y a une heure il y a eu un règlement de compte à 10 mètres d'ici mais là, j'ai bien l'impression que c'est vous. Comment avance les choses?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Mer 25 Aoû - 18:15

- Rien de grave mais mon imperméable est foutus et on as bien faillis y rester. Dit Brimstone à Djubair avant de se tourner vers le balafré.

- Pour une fois c'est pas moi qui as commencer mais visiblement quelques un des corsaires du coin ne ne me porte pas dans leur coeur. L'un d'entre eux à tenter de me débaucher mais il à rien compris à ma contre proposition et n'as pas apprécier du tout ma demande de salaire. Dit le fusion alors que le groupe rentrait à la base en suivant les pas du balafré.

Une fois sur place le Fusion allas chercher du fil et une aiguille dans la trousse à pharmatie de la jeep et une tenaille pour enlever les balles et suturer sa blessure à sa machoire. Il continua toutefois son récit.


- On as trouver toutefois divers infos interessantes quelques Corsaires dont un ne potant pas la machoire dans son coeur et une femme Corsaire enfin un inventeur Gobelin réputé dans le quartier des artistes.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Ven 27 Aoû - 19:36

- C'est à dire?

Les informations de Brimstone sont tout sauf précis, Quincy développera. Si la situation ne dérangeait pas trop le Fusion qui devait nécessité les gros moyens si quelqu'un devait s'en débarrassé, la situation n'avait pas l'air de plaire au Ballafré. Mais alors pas du tout.

- En gros, on est les prochaines cibles? Tu as intérêt à vite de te trouver des alliés si tu ne veux pas que notre accord tombe à l'eau. Je ne tiens pas à perdre mes hommes un par un parce que le Boss est trop gros pour être zigouiller.

C'est une menace? S'en a tout l'air. Johnathan incrustera la conversation histoire de calmer un peu le jeu.

- Ça fait seulement une journée que l'on ait là. En attendant, on se promène dans le camps en groupe... Et où que ce soit. Ca évitera d'avoir à nouveau ce genre d'évènement sur quelqu'un d'autre que Brimstone. Compris?

Personne n'y voyait d'inconvéniant. Le groupe de mercenaire vaguera à leur occupation. Restauration de moteur et tout le reste, ne laissant que Johnathan, Djubaïr et le Fusion ensemble. La conversation eut un ton plus bas pour plus de discrétion.

- Il n'a pas tord aussi... Et j'imagine que tu as une petite idée... Je n'ai pas de nouvelles de la Fouine et je crois qu'il va falloir faire sans pour un moment. Je ne serais trop quoi te conseiller... La dernière fois à la réunion, il n'a pas voulu sortir un nom de Corsaire fiable. Pour éviter les fuites qu'il disait.

L'ogre exposa son idée.

- Si on n'est pas en sécurité ici, autant qu'on soit à l'extérieur en mission. Je suis d'avis à c'qu'on trouve quelqu'un qui nous refourgue des missions... N'importe quoi ça fera l'affaire. Ces types sont des mercenaires, tant qu'ils ont un boulot bien payé, ils sont contents. Ils sont tous comme ça.
- Le problème, faut nous trouver quelqu'un qui accepte à nous le filer. Aucun Corsaire ne veut se porter garant sans que Brimstone baisse son froc devant eux pour mieux l'enculer sans vaseline. Enfin c'est juste une image, n'y voit rien de vexant Brimstone.
- Ouai le gob' a l'air d'être pas mal pour ça mais il ne pourra pas nous protégé en cas de soucis. Il pourrait faire l'affaire pour le moment.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Brimstone le Ven 27 Aoû - 20:44

Brimstone pris la peine de réfléchir et eu soudainement une idée.

- Je pense avoir un plan. A ce qu'il parait ce gobelin est une somnité dans le quartier des artistes, ce qui signifie que pratiquement n'importe qui y compris parmis les corsaires vienne le voir pour des services. En tout cas c'est ce que je pense. Si nous travaillons pour lui et effectuons des missions ayant un interet scientifique mais pouvant amenés richesse et prospérité dans tout le camp il y as des chance que le grand chef de la bande l'élève au rang de corsaire. Nous serions à l'abrit d'éventuelles attaque et une bonne couverture pour la suite des opérations. Qu'en pensez vous ? Demanda le Fusion.

Le plan donné avait beau être tordu c'était le seul qui lui vennait à l'esprit en outre Brimstone avait l'impression que ce Golbelin n'avait pas d'assistant. Il fallais toutefois s'attendre pour que Brimstone et son équipe travaille gratuitement pour le gobelin mais à la suite cela sera assez rentable et permetra au fusion de se lancer dans une affaire paralèlle avec une contribution finacière pour le gobelin et un afflut de materiel pour ses inventions.
avatar
Brimstone
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Obscurité le Sam 28 Aoû - 18:00

Djubair n'est pas un as des plans, pas la peine de lui demander son avis à lui et c'est le mercenaire qui réfléchira pour lui.

- Faut voir... Si tu peux te mettre d'accord avec lui oui pourquoi pas. Tu comptes lui en parler quand?

Djubair se gratta le ventre en tournant la tête vers le camps de fortune. Il changea de conversation.

- En fait, le camps de fortune c'est un peu pourri, on a retourner un vieux bus pour le remettre sur ses quatre roues... Enfin ses ex quatre anciennes roues parce que ça fait longtemps qu'elles ne sont plus là. Y a plus de sièges à l'intérieur, c'est rouillé comme tout mais le Ballafré a trouvé plus prudent de dormir dans un tas de ferraille que sous une tente. Il a coller quelques taules histoire de couvrir les fenètres, c'est mieux que rien même si ça ne tient pas à grand choses. Tu veux visité le palace?

Il montra du doigt un vieux bus qui était autrefois jaune. Un bus scolaire plus exactement. Rien à en tirer mais en revanche c'est vrai qu'il peut faire office de protection. Les taules (et ce n'est pas cela qui manque par ici) tiennent à peine simplement parce que les mercenaires n'avaient pas de matériel pour souder le tout. D'ailleurs même si ils l'avaient, ils n'ont pas de courant donc la question ne se pose pas. A cinq mètres du véhicule qui a dû faire son temps, Futé semble débobiné la pelote de ficelle. A côté de lui sur une vieille en caisse en plastique se trouve deux mines. C'est peu mais ça fera surement plus de bruits qu'une malheureuse pelotte relié à des conserves si jamais quelqu'un marche dessus.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Quartier des Artistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum