Les rues de Los Angeles

Aller en bas

Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 3 Mai - 23:19

Mais quel idée d'appelé une rue la Poupée qui tousse... Surement encore un de ses paries entre deux poivrots qui a mal tourné mais pourtant, le nom est bien là. Même si dans cette ville, plus du trois quart de la population ne sait pas lire, étrangement le premier pèlerin que Takeshi croise la connait. Rien d'étonnant avec un nom pareil...

Le batiment n'est pas trop compliqué à trouvé, le rez-de-chaussé est éffondré et seul la sortie de secours du sous sol est pratiquable. En descendant les marches, c'est une lourde porte en fer que Tak trouvera. Il faudra cogner plusieurs fois pour que l'on lui réponde. C'est la petite plaque qui glissera, laissant voir des yeux bleus.


-Ouiii? C'est pour quoi?

Takeshi la sent mal cette rencontre, peu être un sixième sens. Voix légèrement effiminisé et surtout des yeux bleus maquillés, ça laisse un doute. JeanLou c'est un prénom de mec à la base non?

Expliquant le but de sa rencontre et de matos électronique, il ouvrira sans problème cette lourde porte. Rentrant dans cette pièce sombre, Takeshi comprendra qu'il est attéri chez quelqu'un d'un genre très particulier.

JeanLou est habillé en tenu de cuir de sado maso. C'est un blond d'une vingtaine d'années à l'air efféminé, cela dit le rouge à lèvre n'aide pas. Mais il n'est pas seul! Deux autres hommes sont aussi présent. Cela dit, il se fera pas agresser, l'un est habillé en tenue d'esclave et l'autre en tutu rose! Quand à JeanLou, il est habillé en tenu de cuir de sado maso et il n'est pas seul! C'est un blond d'une vingtaine d'années à l'air efféminé, cela dit le rouge à lèvre n'aide pas. Non, pas d'inquiétude, Tak' ne se fera pas agresser, surtout que les deux hommes qui sont là sont habillé en tutu rose.


-Bon écoutez les copines, je crois que c'est bon pour aujourd'hui. J'ai un invité et je dois parler affaire.

Qui fait l'homme, qui fait la femme? Tak' en a aucune idée et il ne veut pas savoir. La décoration est aussi speace que cet homme: le lit qui tremble récupéré dans un motel douteux, les posters affiché à droite à gauche dans la pièce que le jeune homme n'ose pas regarder et les gadgets plus que douteux que le jeune homme n'ose pas imaginé leur utilisation, surtout des hommes. Cependant il a bon gout niveau matériel électronique: deux ordinateurs dont un portable, caméra et même des spots lumineux. Cela dit, inutile de se faire un dessin pour connaitre leur utilisation.

Les deux inconnus prendront leurs temps de se déshabiller et le jeune homme est certains que l'un d'eux, le plus maigrichon des deux, faisait en sorte de bien prendre son temps et de faire en sorte que Takeshi le regarde. Si la veille il aurait pu avoir une touche, Takeshi fait malheureusement fureur même chez les hommes... JeanLou fera une tape sur les fesses à l'un de ses amis avant que le plus vieux ne parte, il ne semble pas être gêner par la présence de Takeshil. Seul avec lui, Tak' n'est toujours pas en confiance.


-Va y fait comme toi mon chou. Montre moi ce que tu as.

Si ça ne parlait pas de matériel électronique, on pourrait croire à autre chose. JeanLou semblait savoir ce qu'il avait devant lui. Le matériel l'interessait et pourtant il semblait rechigner sur les prix.

-Y a mieux. La caméra du téléphone semble intact mais il manque une touche et sa résolution est pas top. Ca peut être pratique pour filmer à l'arrache. La clef, rien ne vaut un bon disque dur de brancher parce que 5 giga voilà quoi. Au moins elle marche c'est mieux que rien. Tu me fais le lot pour combien mon canard?

Le malin, il semble s'y connaitre et sait surement le prix du lot mais veut entendre Tak' proposer son tarif. Le problème, le nomade ne connait pas trop bien les tarifs de ce genre d'appareils.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 4 Mai - 19:09

From : Comptoir commercial des nomades

Bon, son errance n'avait pas été très longue, laborieuse mais pas très longue. Un passage à moitié effondré descendant dans les profondeurs obscures, normal... Takeshi s'engagea en faisant gaffe à ne pas croûter en marchant sur des gravas et frappa à la porte. Déjà, les yeux maquillés qu'ils pouvaient voir semblaient assez space mais à la limite, un client est un client, Tak prit une inspiration.
- Bonjour, Vous êtes JeanLou n'est-ce pas? Luigi m'a dit que vous seriez intéressé par me racheter du matos électronique que j'ai trouvé dans les ruines. En état de marche bien entendu.
Takeshi déglutit en même temps que la porte s'ouvrait et qu'il se retrouvait en face du mec (?), heureusement le bruit métallique avait couvert le bruit de gorge. Il entra dans la cave malgré une petite voix intérieure qui lui hurlait de se barrer en courant. Il haussa un sourcil en voyant la décoration plus que douteuse et ouvrit carrément la bouche en voyant les deux autres pédés en train de s'affairer. Il allait faire demi-tour mais comme, c'était les deux travlos qui s'en allaient, il préférait rester pour ne pas avoir à se serrer contre eux pour sortir du sous-sol en passant par l'escalier.
Décidant que le strip tease de la jeune tapette qui essayait vainement d'attirer le regard sur lui n'était pas un spectacle pour ses yeux d'enfant, Tak mît sa min en rempart à la vue pour ne pas avoir à subir çà... Pas de bol pour eux, il était hétéro, en plus il n'était pas très sûr que ce soit approuvé par le seigneur donc raison de plus...
Une fois qu'ils furent partis, Tak laissa le monsieur examiner consciencieusement les appareils avant de le laisser proposer un prix, chose qu'il redoutait un peu, c'était toujours difficile, proposé un prix pas trop bas pour pas se faire rouler, pas trop haut pour ne pas effrayer. Enfin, il valait toujours mieux le deuxième que le premier cas.

- Ben, je sais pas trop, 400 pour l'ensemble.
Sans doute cela était trop, mais il valait toujours mieux proposer un prix haut. Il pouvait facilement descendre aux alentours de 200$ mais il ne se laisserait pas faire pour autant et n'abdiquerait pas facilement et chercherait vraiment à en obtenir le meilleur prix... Sauf s'il se voyait proposer un prix carrément en dessous auquel cas il reconsidèrerait (peut-être) son offre encore à la baisse.


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Mar 18 Mai - 21:12, édité 2 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mer 5 Mai - 20:01

-Oh Jésus Marie-Joseph! C'est bien trop élevée pour ce genre de quincaillerie. Des téléphones portables, on en trouve partout et j'ai peu être même pas le bon chargeur.

Se promenant et remuant des fesses par la même occasion, il commença à fouiller dans un petit panier en haussier après avoir retirer plusieurs vieilles cassettes video se situant dessus. Cherche-t-il vraiment? Aucune idée mais une chose est sûr, Takeshi va falloir baisser son froc si il veut les vendre. Pourtant ce type ne manque semble pas manquer de moyen, au vu de ses outils le jeune homme se dit même qu'il doit être dans le porno.

-Je te prends le tout pour 170$ et pas plus. Sinon seul la Clef USB m'intéresse, je manque de matériel pour stocker et vendre mon "art".

A se demander ce qui choque le plus Tak' après avoir entendu dire cela: qu'il appelle ça un art ou le fait qu'il arrive le vendre? Ce n'est pas bien de juger les gens, son père a réussi tant bien que mal à faire rentrer cela dans le crâne de Takeshi mais si il était encore de ce monde, le jeune homme avait devant lui LA preuve pour qu'il revienne sur ces dires.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mer 5 Mai - 20:27

Takeshi tiqua, quand le mec lui dit que c'était beaucoup trop cher. Il s'en doutait après tout, par contre il tiqua à nouveau quand il lui proposa 170 pour le tout. Tak n'était pas calé en maths mais çà faisait quand même pas loin de 100% de moins que l prix initialement annoncé. Certes, il allait sans doute devoir baisser son froc (du moins dans le sens figuré du terme) mais pas à ce point là quand même!
Il fît non du doigt.
- Désolé mais je peux pas le laisser partir à ce prix là. 250, prix de départ à débattre...
Difficile en faiiares, oui c'était probablement ce qui pouvait caractériser Takeshi mais déjà il y avait une faille dans sa défense en ayant précisé que c'était un prix à débattre dès le début. Mais ne serait-ce que pour le principe, il essayerait de monter le prix. Même de 10 dollars, sauf s'il n'y avait vraiment pas moyen de négocier auquel cas il prendrait les 170 dollars proposés.
Quand à la notion très spéciale de "l'art" de ce monsieur, cela n'étonnait Takeshi qu'à moitié en fait... Le fait qu'il y ait des mecs pour acheter ce genre de truc était un phénomène de société bien avant l'apocalypse, et puis chacun avait sa propre notion de l'art... Pas de quoi en faire un plat quand bien même c'était très spécial comme goûts. En rigolant, Takeshi revînt sur l'interjection du travlo.

- C'est un péché de blasphémer...
Enfin, çà ne devait pas dire grand chose pour lui, il devait avoir l'habitude de çà vu l'atmosphère de dépravation qui régnait en ces lieux.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Sam 8 Mai - 14:10

-Oh, tu sais, du blasphème il y en a tout autour de toi ici. Tiens ça me donne ici, il faut que je mette la main sur des vêtements de none un de ses quatre.

Ce n'est pas faux ce qu'il dit, il y a peu de chance que le prêtre le plus tolérant de la région apprécie beaucoup la décoration de la pièce... Et puis si c'est pour faire la remarque sur le blasphème, Tak' venait de lui donner une idée mais un peu plus ou un moins, où est la différence?


-Non, ça sera 200$, à prendre où à laisser.

Le jeune homme venait de tomber sur plus difficile en affaire que lui. L'électronique est recherché mais ce genre d'appareil n'est utilisé que par une très petite minorité et son interlocuteur semble le savoir.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Sam 8 Mai - 16:58

Tak eût du mal à ne pas afficher un petit sourire de victoire : 200$ c'était plus que ce qu'il imaginait extorquer au pédé quand celui-ci lui avait annoncé son prix maximal comme étant 170$. Ce qu'il pouvait être à cheval sur ses sous le jeune Takeshi, sa religion était le protestantisme mais il aurait bien pût être confondu avec un juif si ce qu'on disait sur eux à propos des sous était vrai... Quoi qu'il en soit, le prix lui convenait fort bien, il allait tendre la main pour dire "topez là" mais il préférait éviter le contact physique, il ne savait pas ou elle était allé traîner sa main...
- Ok, va pour 200$.
Déclara-t-il très simplement avec le sourire du bon commerçant. Il laissa néanmoins échapper un léger soupir en levant les yeux au ciel quand le mec se mit à farfouiller dans ses affaires à la recherche d'un déguisement de nonne, c'en était carrément caricatural... Une fois que l'échange fût fait, il recompta ses billets tout en disant
- Et, vous avez pas peur d'aller en enfer? Enfin si un endroit pire qu'ici existe...
Par ici, il entendait cette planète, même s'il aurait aisément pût utiliser ici pour son appartement, il fallait rester poli quand même, et les sous-entendus douteux n'aidaient pas dans ce sens là.
Une fois les billets recomptés, il se dirigea vers la porte en faisant un signe.

- Bonne journée, et désolé de vous avoir dérangé pendant vos "activités".
Glissa-t-il avant de se glisser lui-même à l'extérieur de la cave.

To : Dans l'Alonzo's Guns


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Mar 18 Mai - 21:07, édité 1 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Dim 9 Mai - 22:48


_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mar 8 Juin - 20:53

L'église est un bien grand mot, il s'agit ici d'une petite chapelle sans importance et si on veut la trouver, c'est par le bouche à oreille qu'il faut la connaitre. C'est retapper avec les moyens du bords, un peu comme tout par ici et si on devait la comparer avec l'église officielle de Los Angeles, celle-ci est bien moins importante. Les quelques vitraux présents sont exploser depuis longtemps, laissant place à un grillage pour éviter toute intrusion de la part de curieux.

Elle est ouverte, l'intérieur est des bancs de récupération, rien à voir avec les églises vu sur des photos qui datent de plusieurs siècles. Seul et la décoration semble être d'origine. Une femme d'une trentaine d'années est présente et semble s'être endormi sur l'un des bancs. Un homme brun sur une echelle semble rattacher correctement les fils de fer qui maintienne le grillage. Voyant le jeune homme arrivé, il descendra pour aller le voir.


-Je peux vous aidez mon fils?

L'homme est dans un large costume noir et semble s'entretenir régulièrement, pour une fois qu'il s'agit pas d'un crasseux mal rasé... A son cou, il y a ce col qui montre qu'il s'agit d'un pasteur. Au moins, Takeshi aura ses repères, ce type est un protestant et surement pas un croyant d'un Dieu qu'il a imaginé lui même entre deux pétards de Marijuana.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 8 Juin - 21:55

From : Bureau du Sheriff

Takeshi avait prît le taser en remerciant le policier mais lui laissa le gilet par balles, il en avait déjà un alors inutile de lui prendre, d'autant que le sien était en bien meilleur état. Il se dit qu'ainsi, ce gilet sauverait peut-être la vie de quelqu'un un jour. Il s'éloigna ensuite du poste de police, d'abord doucement puis en courant de plus en plus vite. Mettre un maximum de distance entre lui et cet endroit, c'était ce qui l'importait.
Une fois arrivé devant la chapelle, il poussa lentement la porte de ce dernier.
L'intérieur était de la sobriété qu'on pouvait attendre d'une chapelle protestante, surtout après la chute des bombes en fait. Bizarrement, les anges de cette ville semblaient avoir fait plutôt bien leur travail si l'on exceptait les vitraux pétés et les rénovation à la va vite, elle avait été bien préservée...
Tak' fût soulager de voir en son centre un prêtre, un vrai. A part celui qui accompagnait leur caravane, il n'en avait jamais vu de vrai (et encore, celui de leur caravane avait été ordonné d'une drôle de manière apparemment). Takeshi s'approcha du pasteur, quand ce dernier lui demanda s'il pouvait l'aider, il fît oui de la tête et fît alors le signe de croix.

- Bénissez moi mon père, car j'ai péché.
Bien entendu, vînt ensuite la question délicate de la nature du péché. Les larmes se remirent à couler des yeux du jeune garçon, d'une voix chevrotante, il annonça.
- J'ai tué un homme.
Et fondît aussitôt en larmes. Il se reprit quelques secondes plus tard et entreprit de lui expliquer les circonstances du meurtre, avec le plus de détails possibles et aussi longtemps qu'il pût avant de pleurer à nouveau.

hrp : edit d'après avoir écrit, la confession existe dans le protestantisme?


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Sam 12 Juin - 22:51, édité 1 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Sam 12 Juin - 15:09

(HRP: Bon je me suis renseigné pour le Protestantisme Cool )

-Ah? En effet...

Ce n'est pas vraiment la réaction digne d'un pasteur ça, surtout qu'il semblait plus gêné que choqué. A croire que tuer un homme, Tak' n'est pas le premier à venir le voir... D'ailleurs, il a un ceinturon digne d'un cow-boy même si sa veste essaie de le cacher. Triste époque...


-Alors il faut vous repentir auprès de Dieu. Suis-moi, on sera plus tranquille là haut. Et pas d'inquiétude, je suis pasteur, pas curé.


Où est ce qu'il voulait en venir avec ses curés? Takeshi n'en aura aucune idée... L'homme se retourna, demandant au jeune homme de le suivre à l'arrière salle. Ici, il y avait des témoins, ou plutôt une témoin et faute de ne pas avoir tout le matériel nécessaire, ses appartements feront l'affaire.

Rentrant dans une petite pièce, l'homme semble vivre simplement. Un lit, une table et une petite cuisinière de fortune. Il montra un tabouret.

-Vous pouvez vous repentir directement auprès de Dieu. Je peux rester si vous le désirez, parfois on a besoin de parler d'hommes à hommes pour se sentir. Mieux, si vous pouviez expliquer votre cas à Dieu. J'ai l'impression que vous avez déjà des regrêts mon fils sinon vous ne seriez pas venu me voir. C'est déjà un pas en avant pour le pardon.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Sam 12 Juin - 23:01

Takeshi entreprît de se calmer pour suivre le prêtre à l'étage supérieur. Les quelques marches qu'il grimpa lui semblèrent comme un escalator céleste, comme s'il montait aux cieux affronter le jugement et le châtiment du tout puissant pour son acte odieux.
Il fût soulagé de constater que rien de tout cela l'attendait à cet étage. Lorsque le pasteur se retourna vers lui, Takeshi entreprît d'expliquer.

- Je... J'étais partit accompagner le sheriff, il avait besoin d'un mécano et je me suis proposé. C'était un échange commercial seulement voilà, çà à mal tourné. J'ai visé un des mercenaires avec ma mitraillette... Et je l'ai tué.
Takeshi eût un nouveau sanglot, il renifla avant de continuer.
- J'ai aussi tiré sur un autre des mercenaires mais il s'en sortira. Oh bien sûr, il m'est arrivé de tuer des animaux, pour chasser, me défendre... Comme tout le monde ici bas, mais jamais encore, je n'avais prît la vie d'un être humain. Et j'ai honte, si vous saviez comme j'ai honte et comme je suis désolé.
Takeshi joignit ses mains, comme s'il allait prier mais il ne les ramena pas devant sa poitrine, les laissa pendantes devant lui.
- Je veux me racheter, je ferais n'importe quoi pour çà.
Sans doute prenait-il cette affaire beaucoup trop à cœur, bien plus que le plus croyant des terres désolées mais de ce qu'on lui avait lût de la bible, tuer était un péché mortel qui se traduisait par la damnation éternelle alors oui, Takeshi avait peur. Pour lui qui croyait à ces choses, il était terrorisé à l'idée de ne pas obtenir le salut de son âme.

hrp : je suis pasteur pas curé... J'ai mît un moment avant de comprendre, t'es con toi alors! lol ^^
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Lun 14 Juin - 19:18

Même si le jeune homme ne donna pas une réponse clair, le pasteur l'écouta tout de même.

-Je vois... Il y a deux façons de voir le péché mon fils: la façon simple mais aussi d'une façon plus approfondi. "Tu ne tuera point" est un péché impardonnable mais nous les hommes, contrairement aux animaux, avons une notion du mal et du bien. Nous sommes sensés non seulement à ne pas faire le mal mais aussi à choisir continuellement le bien. Le bien? C'est à dire le projet de vie de Dieu pour toute l'humanité et tout homme, peu importe la situation. Ainsi notre objectif n'est pas seulement de ne pas tuer, voler ou tromper mais surtout d'aimer son prochain, d'apporter la justice et de défendre les opprimés.

Au moins, le prêtre ne s'est pas contenter d'une tape sur l'épaule en disant que ce n'est pas de la faute de Takeshi.

-Tuer n'est pas bien c'est vrai mais vous l'avez fait pour vous protégez. Je comprends que l'on ne peut pas toujours est d'accord avec le Shérif Stuart mais j'imagine que si la négociation a mal tourné, il y a surement une raison derrière tout ça. Stuart défend la justice et tente de protégé la veuve et l'orphelin. Certes à sa façon et il ne choisit pas toujours la meilleure voie mais au fond, c'est quelqu'un de bien.


Il sourit légèrement quand Takeshi dit qu'il ferait n'importe quoi. Heureusement qu'il a affaire à la bonne personne sinon le jeune homme aurait ressorti avec la raie au milieu.


-Si vous commenciez à lire le chapitre 7, verset 13 et 14, vous serez sur la bonne voie. J'ai plusieurs bibles, je peux vous en offrir une pour la modique somme 25$. Je sais, ça fait homme d'affaire mais que voulez-vous, il faut bien vivre. Si vous ne savez pas lire, je peux vous aidez. Après tout, remettre sur le droit chemin une âme égaré est mon devoir. Je ne vous demande que de passer une fois tous les deux ou trois jours.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Mar 15 Juin - 21:49

Takeshi acquiesça aux dires du père, il c'était vrai que tuer était un acte grave, très grave. Takeshi avait beau être illettré, quand le pasteur lui dit çà, il ne lui apprenait pas grand chose. En tout cas, Tak' avait au début du mal à voir où il voulait en venir, essayait-il de lui dire que les circonstances pouvaient influencer le jugement de dieu? Takeshi s'en trouva un peu rassuré, il était vrai qu'en plus d'être la justice, dieu était aussi et surtout la justesse, à ce titre il savait juger différemment selon les circonstances sans se borner à la simple loi de "celui qui tue doit-être tué".
Néanmoins, le jeune garçon était conscient que la rédemption ne s'obtenait pas en claquant des doigts mais s'implorait à genoux. Il adressa un sourire au prêtre tandis qu'il essuyait une vilaine larme qui coulait le long de sa joue droite.
Quand ce dernier lui proposa de lui vendre une bible, Takeshi ne pût cacher son embarras.

- Bah... Je serais ravi de pouvoir acheter cette bible mais... Je ne sais pas lire, j'apprends tout juste.
Cela faisait maintenant 24 heures qu'il s'était mit le nez dans des cahiers de lecture de maternelle, donc, l'expression "j'apprends tout juste" prenait tout son sens. Il affirma de la tête ce que le prêtre lui dit en dernier.
- Bien sûr, je passerais, sans problème. Peut-être même que... On pourrait commencer maintenant?
Cela pouvait paraître de l'empressement et çà l'était, on est jamais trop pressé de sauver son âme de la damnation éternelle. Tak sortît aussi 25$ de sa poche.
- Tenez, il est inutile que je prenne le livre mais le cœur y est.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Jeu 17 Juin - 20:23

Le pasteur n'insista pas mais par contre il accepta l'argent sans discuté. Ainsi passa plusieurs heures où Takeshi appris à lire ses mots sur une bible, lui qui s'attendait à apprendre sur des bouquins pour môme il a vu tout faux. La bible de Luther n'est pas ce qui est le plus simple, Takeshi ne comprends pas certains mots, voir pas du tout certains sens de phrases et se contentera de lire mot par mot à haute à voix mais le prêtre se contenta de lui dire que cela viendra avec le temps et que c'est toujours mieux de lire une bible que de s'endormir devant un Larousse. C'est que le pasteur Anderson a dit, car tel est son nom, semble avoir trainer quelques temps dans le désert dans le désert malgré sa trentaine pour utiliser des termes qu'un pasteur n'utiliserait pas habituellement. Cependant, malgré ce CV, il semble du genre à étudier tous les sens des différents versets de chaque chapitres. C'est peu être pour cette raison qu'il a réussi à calmer Takeshi d'une dépression certaine.

C'est arrivé vers les 15 heures 30 qu'il refermera la bible. Il s'est passé mine de rien un peu plus de 2 heures depuis qu'il est rentré dans cette église qui semble tomber en ruine. Même si le pasteur a passer au tutoiement, il se contentera d'appeler Takeshi mon fils comme le ferait n'importe quel prêtre.


-Ce n'est pas trop mauvais pour un début et tu t'en sors mieux quand tu lis à haute voix même si tu ne comprends pas. Ce soir avant d'aller coucher, pour commencer tu liras le verset 5 à 7 selon Mathieu. Autant commencer calmement et n'insiste pas trop, mon fils.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 17 Juin - 21:37

Takeshi ne s'attendait pas à un prêtre aussi sympa au point qu'il commence à lui apprendre à lire en fait... Certes, la vocation de ces hommes d'Église était justement de s'intéresser à autrui, de faire le bien autours d'eux, mais il fût agréablement surpris de voir qu'il était tombé sur un beaucoup plus sympa que la moyenne.
C'est donc avec motivation et un entrain non négligeable qu'il commença à lire la bible bien qu'il passait en moyenne trente secondes sur chaque mot. C'était laborieux et ils n'avait lût que quelques versets en deux heures, mais il se sentait sur la bonne voie.
A la fin, il referma le livre et le tendît au prêtre avant de finalement le reprendre pour lui, puisqu'il lui disait de lire, il fallait bien qu'il ait quelque chose pour s'entraîner non? Il se leva donc en tenant le livre serré contre sa poitrine, les bras croisés par dessus, comme un trésor. Il adressa un large sourire au prêtre avant de partir.

- Merci beaucoup mon père, je vais faire çà et je reviendrais demain, à la même heure d'accord?
S'il l'affirmait, il s'en irait, déjà beaucoup plus guilleret que quand il était rentré.

hrp : la raie du milieu... T'es vraiment immonde toi! ^^

To : Comptoir Commercial des nomades
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Obscurité le Mer 30 Juin - 17:49


_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rues de Los Angeles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum