Bureau du shérif

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Dim 30 Mai - 17:10

C'était la folie, les échos des coups de feu résonnant dans l'entrepôt n'allaient pas tarder à rendre sourd le jeune Takeshi. Sa première rafale avait été plutôt aléatoire et avait touché le mercenaire en haut de l'escalier à la jambe.... Hum... Il faudrait qu'il s'entraîne un peu plus à l'avenir. 27 balles restantes, 9 rafales, soit suffisamment pour butter tous les mercenaires sans avoir à recharger à condition qu'il vise correctement.
Une analyse rapide de la situation lui donna ce résultat : le type en haut de l'escalier était trop occupé à se mettre à couvert, le chef des mercenaires était au sol pour quelques secondes encore et le sheriff pourrait sans doute se défendre contre lui, restait celui qui se dirigeait vers le plan de travail, le plus dangereux à court terme car il aurait bientôt une bonne couverture, était en parfaite santé et allait sans doute tirer sur le membre de l'équipe de Tak qui tenait encore debout, il ne pourrait tenter sa chance plus tard seul contre ne serait-ce qu'un seul de ces mercenaires en pleine santé.
Cela en faisait donc une cible prioritaire et il disposait d'un avantage, ce mec devait sans doute trop se concentrer sur celui qui mitraillait derrière pour s'occuper de Tak qui l'avait en plein dans sa ligne de mire.
Il passa son arme en full-auto et tira à deux reprises, deux rafales de 4 ou 5 balles en direction de sa tête. Le but était bien sûr qu'au moins une l'atteigne à la tête, ce genre de choc s'il ne tuait pas sur le coup, aurait au moins le mérite de sonner très violemment l'adversaire si, dans le pire des cas, une seule balle le frôlait.
La seconde priorité était le mec en haut de l'escalier, inoffensif pour l'instant mais qui serrait meurtrier à plus long terme s'il trouvait le moyen de se mettre à couvert. Tak effectua donc un tir de couverture en vidant tout son chargeur dans sa direction ne serait-ce que pour lui faire se mettre à couvert dans la nacelle où il ne pourrait plus toucher Tak à cause de l'angle mort. Il espérait quand même que quelques balles dans le lot arrivent à l'atteindre.
Une fois l'arme vide, il la lâchera pour prendre son revolver coincé dans sa ceinture pour s'occuper du chef, toujours à terre. Celui-ci prendrait juste un ou deux tirs, qu'il aurait prit le temps d'ajuster pendant une petite seconde. Après cela, il se remettrait à couvert gardant un œil sur le type qui courait vers l'établi au cas où il n'ait pas été touché.




hrp : T bête aussi! Fô utiliser Photofiltre, c'est le bordel Paint. Et pour mon permis... J'lai EÛt!!!! 21/30 (fo avoir 20 minimum) et au delà du fait que je l'ai du 1er coup, ma sœur me dit que mon examinatrice est une conasse sévère et que c'est un exploit de l'avoir avec elle Razz
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Mar 1 Juin - 21:57

L'ironie voudra qu'aucune balle n'atteigne la cible prioritaire et pourtant même pour un pro, ce type a dû faire dans le froc. Plusieurs rafales lui ont passé pas bien loin jusqu'à ce qu'il se planque et pour couronner le tout, incapable de riposter face à un Takeshi qui vide une partie de son chargeur. Et si il n'y avait eu que le jeune qui en avait après lui... Le blessé tira deux balles et le policier qui l'accompagnait, se décalera pour avoir un meilleur angle. Si ce n'est pas beau le travail d'équipe, ce type est pris tout simplement en sandwich et ses heures sont compté quand plusieurs coups de fusil se firent entendre ! Si Tak' ne verra pas le résultat, vu l'air satisfait de l'homme il connaitra la réponse.

Le second ennemi n'aura pas cette chance car à se trainer dans les escaliers, c'est une autre balle dans la jambe et un autre projectile dans le ventre, surement amorti par le gilet par balle mais qui a tout l'air d'avoir passer quand même la protection. Il se casse la gueule des escaliers et si il n'est pas mort, il s'est évanoui et la mort viendra le chercher tôt ou tard.

Le chef quand à lui semble vouloir tirer lui aussi décidé de vider la rafale de son M16. Plusieurs coups de feu commencèrent à être tirer en direction de Takeshi et du Shérif et quelques unes touche la machine. Il sera vite interrompu par le fusil de ce dernier: obligé de se relever à la va vite au risque de se voir arracher face au calibre de son adversaire. La vie est assez cruel parfois car c'est justement le "petit con" qu'il a insulté tout à l'heure qui lui collera deux balles, une au bras et l'autre à la jambe. Ce mercenaire a beau être un dur, il sera plier en deux sous la douleur, hors combat.

Il semblerait que le combat soit terminer.


-Et pas de trace de ce planqué de Rob' quand on a besoin de lui!

Stuart semble avoir du mal à tenir son arme à cause de sa blessure mais de toute façon, vu la distance qu'il est de son ennemi, il ne le loupera plus.


-Tout le monde est OK? Et toi gamin? Désolé de t'avoir embarqué là-dedans... Et merci pour le coup de main.

Le blessé se contentera d'un signe de tête et le policier indemne courra vers son collègue agonisant. Pas de réponse, le verdict finira par vite tomber.

-José a été touché au poumon... Il n'a pas eu de chance.
-Et merde... Comment je vais annoncé ça à sa grosse...
-Patron, qu'est ce qu'on fait d'eux deux?

L'homme tombé des escaliers semblent vivant mais plus pour longtemps, le sort qui préoccupait tout le monde était le chef de la bande rivale et vu la tête du shérif, il semblait plus pour lui coller une balle dans la tête que de l'embarquer. Ça aurait été sans doute fait si Takeshi n'aurait pas été là.

Le sniper finit par arriver arriver un peu en retard à la fête, la lèvre en sang.


-Désolé Bobcop, j'ai eu un contretemps... Je crois que ce type a eu la même idée que nous. Et désolé de pas ramener de gibier, le mec que j'ai "croisé" à détaler comme un lapin.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Mer 2 Juin - 6:59

Après avoir tiré sur le chef des mercenaires, Takeshi était vite retourné se planquer. Fort heureusement, il n'avait pas attendu longtemps avant que l'ambiance se calme un peu et que les coups de feu arrêtent de claquer dans tous les sens. A ce moment là, il jeta un bref coup d'œil derrière la machine pour s'assurer que la voie était libre et sortit, pointant le chef de son revolver. L'overdose d'adrénaline mêlé au choc de pouvoir enfin réfléchir posément à ce qui s'était passé fît que le jeune garçon avait les mains qui tremblaient intensément, nul doute qu'il aurait loupé sa cible s'il tirait à ce moment là.
Les hommes du sheriff lui firent signe que c'était bon et Tak', encore tout tremblant et livide, rangea son arme pour sortir de sa poche un paquet de clopes et un briquet.

- J'ai besoin d'une clope moi...
C'eût été presque comique de le voir tenter à 5 reprises d'allumer sa cigarette si l'un des hommes du sheriff n'était pas en train de mourir. La réaction du sheriff surpris d'ailleurs Takeshi, il s'adressa à l'homme du sheriff le plus près de lui.
- Attends, il à perdu un homme, et il se lamente sur comment il va l'annoncer?
Typique après un tel choc, Tak' avait besoin de défouler ses nerfs sur quelqu'un, il le fît donc dans sa tête sur un connard irrespectueux de la vie et égocentrique, avant tout celui qui l'avait amené ici etc etc... Pendant qu'il pensait à tout cela, il alla récupérer son MP5 pendant qu'il laissait les hommes du sheriff fouiller et dépouiller les mercenaires, il aurait sans doute sa part dans leur équipement, lui était plus occupé à regarder avec une sorte de dégoût son arme fraîchement acquise. C'était le baptême de feu de Takeshi et il se trouvait dans l'état de la plupart des personnes qui tuent pour la première fois, pas très secoué sur le coup mais le choc viendrait vraiment dans quelques minutes, quand il fondrait en larmes dans le 4x4 en se maudissant et répétant «qu'est-ce que j'ai fait?!!» alors qu'il savait très bien ce qu'il avait fait. Néanmoins il se manifesta à propos du blessé
- Je suis pas un expert, mais si c'est le poumon, il peut peut-être sans sortir à condition de passer devant un bon chirurgien. Le seul soucis serait alors d'arrêter le saignement pour le transporter... Et, pour eux par contre, certains peuvent aussi s'en sortir...
Tak pût voir à la mine étonné (voire amusé?) des hommes du sheriff qu'ils n'avaient apparemment pas l'intention de les emmener se faire rafistoler, Tak ne voyait pas vraiment les choses comme çà.
- Non mais attendez, vous pouvez quand même pas les achever?
Devant leur regard plein d'incompréhension, il leur expliqua son point de vue.
- Vous êtes censés représenter la loi, si vous abattez sur place des hommes désarmés et blessés, qu'est-ce qui vous distingue alors des pires desperados?
La question n'était pas stupide en elle-même, mais Tak' n'était pas très au courant de la manière de fonctionner du sheriff. Les terres désolées étaient cruelles, mais devaient-elles transformer les hommes en être aussi cruels quand bien même?
Quand bien même Takeshi ne se faisait pas d'illusion sur le sort réservé à cet homme s'il avait droit à un semblant de procès, il ne pouvait se faire à l'idée de l'abattre sur place froidement alors qu'il n'était plus en état de se défendre.
Toujours la clope au bec, il attendît nerveusement les instructions du sheriff, sachant qu'il ne devait lui rester que deux ou trois minutes avant que Takeshi entre dans l'état de crise de larmes sus-mentionnée.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Ven 4 Juin - 23:48

Takeshi se trompait sur un point, voir clamser un de ses hommes ne semblaient pas du tout l'amuser. D'ailleurs le rictus sur son visage au parole du jeune homme en est la preuve. Pour lui, ces types avaient tué l'un de ses hommes et ils méritaient de mourir. Pourtant, les paroles de Takeshi lui firent hésiter d'appuyer sur la gâchette. Il a fallu que ce con de mercenaire disent le mot de trop avec un certain sarcasme, il recevra un coup de crosse entre les deux dents.

-J'ai le droit à un avocat?

Et un coup de crosse, on a rarement besoin d'un deuxième essai pour assommer quelqu'un. Le premier suffira. Il sorti le stimpack, hésitant à se piquer, regardant José agonisé.


-On l'embarque... Je verrais ce que diras sa femme, si il a de la chance, il ira en prison... En espérant qu'il y reste le plus longtemps possible. La balle est ressorti?

-Non... Il y a des chances qu'il meurt avant que l'on arrive à Los Angeles.
-Essaies quand même. Rob', ramène le gamin avec le pickup, Narnard tu prends la bagnole et tu fonces à l'hosto avec José. Moi et les autres, on charge le matériel dans le camion et on se barre. Plus vite ça sera fait, mieux ça sera tout le monde. Gamin, le mieux serait de repasser demain au commissariat. Je crois que c'est mieux pour nous tous... Et pour toi aussi.

Il lança le stimpack à son collègue. C'est Rob' qui prendra le bras de Takeshi, de force au point de lui faire mal. Les signes pour pleurer après avoir tué, tout le monde ici peut comprendre mais si il n'y a pas de témoin, c'est encore mieux. Takeshi et le sniper n'échangèrent pas un seul mot avant d'avoir monter dans le Pickup et d'avoir démarrer le moteur. Au fond Rob' n'a pas eu tord, il voulait que le jeune homme ne voie pas mourir de ses propres yeux le mercenaire gravement blessé. Il allait mourir, c'était certains et celui-là, Takeshi en est directement la cause.

-Tu peux chialer... Y a pas d'honte, c'est toujours dur la première et je peux t'jurer que ça ne sortira pas de ce véhicule. Crois-moi, Bobcop ne veut pas le montrer mais pour José ça le fait autant chier que nous tous ici.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Sam 5 Juin - 0:16

Takeshi grinça des dents quand il vît le sheriff donner un grand coup de latte au chef des mercenaires. Cela dit, c'était le seul geste de violence qu'il pouvait comprendre aujourd'hui, car essayer de faire de l'humour dans une telle situation, même si cela dénotait un certain courage, était surtout de la connerie et une provocation immonde.
Takeshi écouta ensuite de débrif du sheriff à demi-absent, obnubilé par le corps agonisait de l'homme qu'il avait tiré comme les rats le jour d'avant. Bousiller des rats ou des blattes était une chose, mais tuer un être humain en était une autre et une sacrément plus grave aux yeux de dieu comme à ses propres yeux. Il agita le tête de haut en bas sans vraiment se rendre compte ce qu'il acquiesçait quand le sheriff désigna le pickup.
Ce ne fût qu'une fois le moteur en route et le pickup éloigné des lieux du crimes que Tak se mît à sangloter, d'abord discrètement puis de plus en plus violemment jusqu'à se vider presque entièrement de toute l'eau qu'il avait dans le corps. en trois deux sanglots, il demandait pardon, la voix haletante, était-ce pardon à dieu ou à celui qu'il avait sans doute tué? Sans aucun doute aux deux, et plus au deuxième qu'au premier.
Une fois le pickup arrêté, il mît bien 3 bonnes minutes à se calmer, trois minutes silencieuses au cours desquelles Rob resta près de lui. Une fois calmé, il se demandé à haute voix.

- Pourquoi c'est comme çà, pourquoi faut toujours qu'il y ait tant de violence?
Une question à laquelle rob ne lui fournirait sans doute aucune réponse. Pour la première fois, Tak' remettait gravement en question son dieu.
- Je suis croyant, et pourtant... Putain mais si t'existe, enfoiré, pourquoi tu laisse tout çà se produire?!!
Il enchaîna avec un nouveau mais court sanglot. Il s'excusa ensuite auprès de Rob' d'avoir pété les plombs et descendît du pickup pour retourner au marché. Il était tellement distrait qu'il n'avait même pas enlevé le gilet par balles que lui avait prêté le sheriff, il lui rendrait demain. Toujours est-il que lui d''habitude si jovial, avait passé la soirée silencieux autours du feu de camps et ses habituelles prières avant d'aller se coucher durèrent plus de trois quart d'heure.

Le lendemain, Tak' se pointa à la première heure au bureau du sheriff, la première chose qu'il demanda :
- Comment vont-ils? José et... Et les autres?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 6 Juin - 16:20

L'insulte ne semblait pas toucher Rob', après tout autant qu'il se défoule sur lui au lieu de faire une autre connerie plus grave. Il le laissera déballer tout ce qu'il avait sur le coeur avant de tenter de faire la morale. Oui tenter, ce n'est pas la spécialité d'un sniper et il a dû tirer dans le dos par le passé. Une snipouze quoi...

-Là où certains croient en un dieu, d'autres croient en la justice, la sécurité, l'ordre ou bien à la nostalgie de l'avant guerre. Ça toujours marché comme ça. Avec la guerre, on peut rajouter la règle du "tuer ou être tuer". Perso, ce qu'nous sépare des bêtes assoiffés de sang et des cinglés, c'est que l'on cherche toujours une raison valable pour justifier nos actes. Certains appellent ça l'excuse... mais je pense que c'est indispensables pour garder les deux pieds sur Terre.

Arrivant près du marché, quand Tak' ouvrit la portière pour descendre.

-Je suis pas bon pour les leçons d'moral mais si tu te sens mal, y a un prêtre en ville qui squatte une vieille église en ruine. Je sais pas quel Dieu il a mais il est mais il est plutôt tolérant et pour une fois que ce n'est un poivrot qui te récite quelques passages d'un vieux bouquin entre deux bouteilles de vin... Enfin c'est toi qui voit.


La nuit, Takeshi l'a trouvera longue, très longue. Ce n'est pas faute d'avoir été couché tard mais il n'a dû que dormir que trois heures au maximum. Bref, le lendemain il est crevé quand il se pointera au commissariat. Rentrant dans le bureau du shérif, il le verra avec un pansement et le bras maintenu par un fil de fortune pour éviter les gestes brusques.

Il grimaça à la question, prenant une longue inspiration avant d'y répondre.


-Les autres, bien, quelques pauses de quelques jours leur feront pas de mal... José y resté en arrivant à l'hôpital. J'ai discuté avec sa femme du sort l'autre raclure. Elle connait un peu de réputation le confort de la prison de Los Angeles. Elle a préféré voir son tueur pourrir là haut que pendu au dessus un arbre.


Il posa une liasse de 425$ ainsi qu'une AK-47 ainsi qu'un chargeur. Il semblerait que c'est le partage du butin.

-Voilà, 400$ de paie... Je t'ai rajouter un petit supplément... Plus 25$ du butin... Je sais que c'est peu être trop demandé mais Noah a regardé un peu la fabrique de munition. Il dit qu'avec un peu de temps, elle pourrait fonctionner. Il aurait besoin d'aide peu être quelques jours histoire de le soulager de plusieurs bricoles. Pas d'inquiétude, c'est un boulot on ne peut plus calme. Personne ne viendra débarqué arme au poing dans le commissariat.


La dernière remarque était censé être de l'humour pour détendre l'atmosphère mais ça a complètement foiré. Stuart se contentera de s'excuser.


-Hmm, désolé... Enfin si tu refuses je comprendrais.


Dernière édition par Obscurité le Lun 7 Juin - 20:30, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Dim 6 Juin - 16:46

Takeshi n'était pas allé voir le prêtre et n'avait pas l'intention d'aller le voir. Étant donné que sa caravane comptait parmi ses membres quelqu'un ayant reçu une formation ecclésiastique, il préférait s'en remettre à lui plutôt qu'à un poivrot...
Tandis que le sheriff commençait à lui parler, il posa sur le bureau le gilet par balles que ce dernier lui avait prêté. Il ne prêta même pas attention à sa part du butin sur le coup et écouta attentivement le débriefing du sheriff non sans cacher son émoi qui ressortit notamment dans une grimace amère et une expression de profonde tristesse dans ses yeux.

- Je... Je suis désolé...
Il ne savait pas si le sheriff en serait touché ou pas, mais après tout il s'en foutait. Takeshi fît un discret signe de croix en murmurant.
- Requiescat in pace...
Tak releva ensuite sa tête, en poussant un soupir. D'un ton neutre il dit :
- J'pense qu'il vaut mieux se réjouir pour ceux qui sont en vie... Enfin il paraît...
C'est après cela que le sheriff lui indiquait la table ou était posée son butin. Il ne savait pas pourquoi mais il prit cet argent, quand bien même c'était l'argent du sang. Il s'empara aussi de l'engin de mort qu'il cala entre son sac et son dos. Il se tourna ensuite vers l'homme allongé, il lui proposait encore du boulot, amis çà promettait d'être plus tranquille cette fois-ci, plus dans ses cordes. Il fît oui de la tête.
- Ma caravane ne décolle pas avant une grosse semaine, j'suis d'accord.
Après tout pourquoi refuserait-il? Si yavait bien un boulot qu'il aurait dut refuser c'était bien le précédent après tout... Celui-ci promettait d'être tranquille et comme il ne servirait à rien de se morfondre tout seul dans son coin, autant le faire la tête dans une machine qu'on bricole, au moins on le remarque pas.



hrp : Tain, t'y tiens toi à me refiler ton AK-47 tout pourrit hein? Pourquoi peut pas avoir le M16 plutôt? Crying or Very sad
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Lun 7 Juin - 20:29

(HRP: Ben te plaints pas, le shérif a cru bien faire de ne pas dire à Tak' que la AK-47 appartenait au type qu'il a dégommé la veille Mr. Green Par contre désolé, j'ai oublier le "pas" quand Rob' te parle du prêtre, c'est peu être le seul prêtre non alcoolique qui traine sur Entropie ^^" (PNJ que j'ai déjà jouer avec Krazykarma)

Le gros (et gras) shérif finira par prendre son courage à deux mains, c'est à dire se lever et à accompagner Takeshi dans une partie des locaux inoccupés. C'est non loin de l'arrière cour qu'il l'ammenera, Takeshi aura une boule au ventre en voyant le camion des mercenaires de la veille. A bien y réfléchir, malgré la mort d'un homme, la fusillade ont bien arrangé les autorités de la ville: un véhicule de gagné, une somme que Takeshi ne verrait jamais dans sa vie, une fabrique de munition certes en piteux état ainsi que des armes. Stuart pouvait se montrer généreux, le jeune homme lui a fait économiser une somme considérable. Certes, les mercenaires ont cherché à entuber Stuart et ses hommes mais on peut se demander qui est le gentil et le méchant dans cette histoire.

Lorsqu'il pénétra dans le garage plutôt bien équipé, c'est un binoclard d'une vingtaine d'années accroupi près de la machine et à regarder les endroits sombres avec une lampe torche. Voyant le jeune homme et le shérif entré, il posa la lampe pour aller le saluer.

-Lui c'est Noah, il fait office de mécano un peu touche à tout chez nous... Disons qu'il évite que les moteur coule bêtement et il maintient le matériel en bon état. Je vais vous laissez...

Il attendra que le shérif sorte et ferme la porte pour faire les présentations. Le mécano, où plutôt ce qu'il est censé être, semble assez nerveux. Le genre de petit nerveux qui aurait besoin de cachet pour se calmer. Ce n'est pas rare un tel cas.


-Salut! Alors c'est toi qui a vérifier la matos d'hier? Moi c'est Noah. Comme l'a dit le shérif, moi c'est plus de l'entretien qu'autre chose... A la rigueur un peu de l'électronique. Quand il s'agit de mécanique pur et dur, on passe par le mécano du coin...

Et ce n'est pas donner... La suite peut être facilement deviné, il n'a pas eu besoin de la terminer sa phrase. Quand on est le seul mécanicien de la ville et que cette dernière est passagère grâce aux Sables, on est loin d'être pauvre.

-Les puces et autres matos électroniques, je peux en récupéré la moitié. Y a que les cartes qui sont bonnes à changer... L'autre moitié, avec quelques contacts et avec un peu de bagout, je pense que c'est faisable en un peu moins d'une semaine. Par contre les cylindres, l'huile et tout le bordel, j'y connais que dalle.


Il alluma sa lampe de poche pour montrer l'étendu des dégats. Normalement il n'y a pas autant de problème que cela sauf que Takeshi grincera des dents en se rendant compte que les balles de la veille ont fait pas mal de dégâts. Pour du matériel où la moindre pièce à son importance, c'est assez gênant. A vu de nez, trois à quatre jours en passant son temps dans les casses de la ville.


-Alors?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Lun 7 Juin - 22:10

Quand il passa dans l'arrière cours, Takeshi eût envie de vomir. En voyant le butin qu'avait fait le sheriff de cette énorme fusillade. C'était totalement indécent et immoral d'avoir tiré un aussi gros profit d'une fusillade qui avait quand même coûté la vie à uns de ses gars, sans compter tous les autres mercenaires qui, qu'en bien même avaient essayé de refourguer du matos de mauvaise qualité, n'avaient pas voulu çà.
Par dessus le marché, on pouvait ajouter le fait qu'il avait entraîné le jeune garçon avec lui alors qu'il savait très bien que çà sentait pas bon. D'ailleurs en parlant d'odeur, le jeune Takeshi trouvait de plus en plus que ce mec avait l'odeur de pourrit, et étant donné qu'il n'avait pas manifesté beaucoup de remords à voir son mec se faire buter, malgré ce que pouvait dire Rob'co, l'estime de Takeshi envers cet homme diminuait de manière exponentielle à mesure que les secondes s'égrainaient.
Une fois arrivé dans le bâtiment où le mécano bricolait. Tak' écouta ce dernier faire les présentations d'un air absent. Il lui salua mécaniquement la main et écouta distraitement les explications que ce dernier lui donnait à propos de la machine, en fait, il ne jeta même pas un coup d'œil à la machine quand ce dernier l'invita à le faire, Tak' attendait autre chose, qu'on lui donne l'occasion de partir. Takeshi avait les yeux humidifiés quand le mécano se tourna vers lui.

- Alors?
- Salut.
Takeshi fît volte face, laissant sans aucun doute le mécano sur deux ronds de flan et sortit de la pièce. Le sheriff était à sa droite. Sans un mot, il décrocha la kalasnikov et lui tendît. Quand ce dernier eût attrapé l'arme, stupéfait, il sortît aussi les billets de sa poche et lui posa dans son autre main. Une explication s'imposait, Takeshi inspira un grand coup, ses mains jointes devant sa bouche et son nez, formant un triangle. Les yeux larmoyants, vînt l'explication.
- Je peux pas, c'est au dessus de mes forces...
Il désigna d'un vague signe de main tout le matériel prît aux mercenaires.
- Tout çà là, l'AK, l'argent, surtout l'AK... J'ai l'impression d'avoir été payé pour tuer des gens. J'ai du sang sur les mains.
S'affola-t-il dans une crise de sanglots encore plus forte.
- Je peux pas prendre cet argent, ni cette arme... De même que je peux plus vous aider...
Il prît une autre inspiration pour se calmer.
- Désolé Sheriff.
Il tourna ensuite les talons et s'en irait, en larmes. Si personne ne le retenait, il irait droit à cette chapelle que lui avait désigné l'adjoint.

To : Les rues de Los Angeles


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Mer 9 Juin - 14:16, édité 2 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Mar 8 Juin - 20:42

Le shérif grimaça, Noah aurait pu quand même mettre une bâche sur la nouvelle acquisition de la veille?!? Voila que le seul mécanicien de valable dans cette ville à moindre prix allait lui glisser entre les doigts. Ce n'est pas le fait qu'il se tire qui gênera Stuart, c'est surtout qu'il lui rende le matériel et l'argent d'y a cinq minutes qui le mettra mal à l'aise.

-Je comprends, le monde est pourri mais comprends que je ne peux pas récupéré ça comme si de rien n'était. Laisse-moi au moins te filer quelques choses pour la veille... Garde le gilet mais prends au moins ça.

Il décrochera de sa ceinture un taser d'avant guerre. Le geste est bon car si Takeshi n'a pas l'âme d'un tueur, ce n'est pas avec une telle arme qu'il tuera quelqu'un. Libre à lui d'accepter ce "cadeau d'adieu" avant de partir.


Suite dans les rues de LA

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Mar 28 Déc - 11:36

From : Garage de Mike Sullivan

Comme le gamin semblait ne pas être dérangé d'aller tout de suite au sheriff, Tak' ne s'en priva pas et lui demanda de l'accompagner chez lui afin qu'il l'aide à plaider sa cause. Il fût néanmoins surpris par les dires du jeune voleur, ne pas pendre les gens pour vol c'était plutôt sympa, çà prouvait que la justice n'avait quand même pas régressé au moyen-âge, mais carrément être connu pour ne pas pendre les gens et les envoyer en taule, c'était une espèce de civilité qui méritait d'être portée à son crédit (quel que soit l'état de la taule à vrai dire).
Une fois arrivé, il descendît du 4x4 en demandant au jeune garçon de l'accompagner car au delà du fait qu'il fallait bien une victime qui porte plainte, fallait aussi éviter de le laisser seul avec le 4x4...
Une fois à l'intérieur, il s'adressa au premier adjoint qu'il croiserait.

- Bonjour... Est-ce que je pourrais parler au sheriff s'il vous plaît...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 1 Jan - 15:00

Un des adjoints lui dira qu'il n'est pas là mais qu'il ne tardera pas. Le jeune homme et Takeshi patienteront une dizaine de minutes dans son bureau. De toute façon à part les biscuits du shérif il n'y a rien à faucher ici et si le batiment n'est pas en très bon état, fouiller le bureau à la vue de tous, il faut être sacrément gonflé ou suicidaire. Au choix.

Bobcop finira par rentrer dans le bureau avec un air suspicieux car vu comment tout s'est terminer la dernière fois qu'il a vu Takeshi, il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir que c'est une requête, surtout que le nomade n'est pas seul.

Après s'être assis et posé sa tasse sur le bureau, viendra enfin la question que Takeshi attendait tant.


-Oui c'est pourquoi gamin?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Sam 1 Jan - 15:33

Takeshi commençait à trouver le temps long quand le sheriff se pointa enfin dans son bureau, Takeshi se leva immédiatement faisant signe à l'autre gosse de se lever aussi. Il grinça des dents en entendant le son sur lequel il commençait, ce serait peut-être plus dur que prévu.
- Eh bien voilà, Arnold ci présent est victime de racket répété. Sa famille est obligée de verser une rente aux pontes local et qu'en bien même ils le font ces gens viennent quand même saccager sa maison. Je suis venu vous demander votre aide pour faire disparaître ce genre de pratique.
Se doutant que le sheriff allait lui rire au nez, Tak se dépêcha d'enchaîner.
- Vous êtes sheriff, le seul représentant de la loi ici, c'est votre devoir! Et d'ailleurs c'est aussi dans votre intérêt, autant financier que pour votre réputation...
C'était une évidence mais elle méritait d'être bien exposée.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 1 Jan - 18:50

Non, il lui rigolera pas au nez, du moins il semblait craindre la suite de ses dires car il se contenta de se tourner pour regarder le plan de la ville à l’époque de l’avant guerre. Le premier réflexe de Takeshi sera de se tourner pour la regarder plus près et il comprendra pourquoi. Certaines traits y sont tracé au crayon de mine comme si elle délimitait certaines zones, c’est en quelques sortes un panse bête pour avoir une idée à qui appartient telle ou telle territoire. Une manière de connaitre la croissance et la décroissance des gangs de la ville. Ce gros lard de shérif est moins demeuré que prévu et semble être lucide sur ce qui se passe à Los Angeles, du moins plus que Takeshi. Il est représentant de la justice en ville mais ce n’est pas pour cela qu’il semble la contrôler.

-Hmm… J’imagine qu’il y a un nom derrière tout ça ?

Arnold donnera le nom de sa famille ainsi que tous les détails mais Takeshi remarquera le sherif pousser un soupir lorsque le nom de Gazo figurera dans la « plainte ». Il semble surtout craindre plus certains gangs que d’autres. La version qu’il donnera ne sera pas trop convainquante, surtout pour éradiquer cette criminalité mais semble bien vouloir se pencher sur cette requète. C’est sûr que le petit dealer ou racketeur indépendant, il n’aurait pas eu droit au même traitement.

-Arnold Galden… Ok je vais voir ce que je peux faire, je ferais en sorte de te placé, toi et ta famille dans un quartier plus sûr, là où mes hommes patrouillent plus souvent. Le boss du casino n’appréciera pas mais je doute qu’il prenne le risque d’envoyer ses hommes hors de son territoire. Au moins, vous pourrez dormir tranquille. Compte quand même quelques jours le temps que l'on trouve un endroit qui ne ressemble pas trop à un taudis. On discutera des détails après, demande à mes hommes de te payé un verre à la machine à café, je dois d’abord avoir une petite discusson personnel avec ton ami.

Pas convaincu du tout, ce n’est pas cela qui fera baisser la criminilaté en ville ! Il croisera les mains en attendant que le jeune voleur sorte puis continuera la discussion en gardant son calme. Mais il est clair que le ton utilisait trahissait ses pensées.

-Bon par où commencer… Je comprends que tu veuilles sauver tout le monde mais continue comme ça, tu vas finir par te faire descendre avec tes 21 ans. Là où tu demandes de fourrer mon nez, c’est dans les affaires d’un des hommes les plus puissants. Je comprends que tu débarques des pays des bisounours, moi je te conseillerais d’aller jouer quelques dollars dans son trou qui sert de casino et d’ouvrir les yeux par la même occasion. Ce type a une vingtaine d’hommes bien armé à sa disposition et suffisament d’argent pour se prendre un petit groupe de mercenaires le jour où je commencerais à toucher au gagne pain de certaines grosses pontes. Alors oui, je tente de faire règner l’ordre, je fais parfois des excès de zèles mais on ne me reprochera pas de me préparer, moi et mes hommes, pour le jour où tout dégènera. Pour le moment, je fais en sorte que mon commissariat ne se retrouve pas attaquer aux lance-roquette par un gros porc lard furieux parce qu’il se rendu compte qu’il ne peut plus bouffer ses kilos de bouffe journalier à sa guise. Et encore moins me faire sauter la gueule pour les beaux yeux d’un idéaliste qui vient tout juste d’arriver. Compris ?

Il semble avoir fini son petit discours. Parler d’une attaque à l’arme lourde semble abusé à entendre mais il ne semble pas mentir sur ce sujet. Au moins, il a lâcher ce qu’il avait sur le cœur depuis un bon moment. La suite fut plus décontracté, pour lui mais pas spécialement pour Takeshi.

-D’ailleurs, à fourrer ton nez de cette façon n'importe où, ça m’étonnerait que tu survives pour voir ce jour et que l’on te retrouve dans un fossé avant. Au moins, on ne pourra pas dire que je ne t’ai pas prévenu.


En fait, c'est surtout dit de la manière la plus naturel du monde.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Sam 1 Jan - 19:36

Takeshi encaissa sans broncher ce que lui balança le sheriff à la figure, c'est vrai qu'il n'avait jamais vu les choses comme çà, le fait qu'il faisait de son mieux et que s'il ne virait pas ces gens c'était tout simplement qu'il ne pouvait pas se le permettre. Cela dit si Takeshi ouvrait un peu le yeux, il n'allait pas pour autant se laisser marcher sur les pieds.
- Eh bien moi en attendant, je fais tout pour aider mon prochain! Ça m'attireras peut-être des ennuis mais j'ai pas de soucis avec ma conscience, si tout le monde pouvait être comme moi, le monde serait bien meilleur. C'est avec ceux qui osent que l'histoire s'est battis, pas ceux qui restent les bras croisés à attendre que çà se passe!
Takeshi fît volte-face et sortît de son bureau en claquant la porte, il se colla à cette dernière comme pour la retenir tandis qu'il réfléchissait, c'était trop facile de s'en tirer comme çà en changeant juste de coin la famille du ptit arnold, comme c'était trop facile de claquer la porte et se contenter de cette solution. et puis après tout ne venait-il pas de lui dire qu'il fourrait tout le temps son nez dans les affaires des autres? Takeshi s'en voudrait de lui prouver le contraire, il rerentra donc dans le bureau.
- C'est vrai ce que vous dites, je suis trop idéaliste, je voudrais que tout marche bien partout... Mais vous vous êtes un immense défaitiste! Vous l'avez dit vous même il à quoi... Une vingtaine d'hommes... Si un jour ça pète, les gens qu'on un minimum de jugeote se rangeront tous de votre côté en cas de problème!
Takeshi s'arrêta, prît une grande inspiration, ses mains sur ses hanches.
- J'vous ait jugé sévèrement, j'avais pas réalisé que certes, vous faisiez tout ce que vous pouvez... Mais bon sang quand des gens sont victimes de choses comme çà il faut réagir! D'accord que vous puissiez pas prendre d'assaut le casino mais bon sang, je sais pas moi, la négociation, des sanctions économiques... Ya des solutions...
Takeshi croisa ses bras, lui tournant le dos, dans un effort d'intense réflexion.
- Le problème c'est ptêt pas la volonté, d'accord, à ce moment là ce sera quoi? Les moyens? Au final...
Takeshi eût une espèce de petit rire ironique.
- Au final ce qui manque c'est les moyens humains et matériels, vous régnez sur un secteur en fait c'est presque un gang...
Takeshi s'avança vers la table et tapa de l'index dessus.
- La loi doit prévaloir sur toute autre activité... Le problème c'est que vous avez pas d'état, pas d'impôt pour vous financer, tournez-vous vers autre chose! Vous êtes pas des gangsters, c'est justement votre honneur qui vous différencie d'eux, et cet honneur si vous l'exploitez bien c'est une putain de force! Parce que vous êtes honorable les gens seront toujours de votre côté et seront plus à même de collaborer avec vous même s'il existe toujours des individus uniquement intéressés par l'argent. D'ailleurs en parlant d'argent puisque vous en avez aussi besoin, tournez-vous vers le commerce, proposez des cours payant de self-defense aux habitants, investissez dans l'économie locale pour avoir des rentes régulières, demandez leur un contribution pécuniaire...
Bon il était encore dans l'idéalisme, certes, mais au moins cet idéalisme apportait une solution.
- C'est un projet à long terme, mais vous êtes quelqu'un d'intelligent sheriff, si vous le faites bien vous pourrez rendre la civilisation à LA, elle pourra avoir changé de visage dans 20 ans. Je suis sûr que la loi retrouvera un jour son pouvoir d'antant!
Takeshi était confiant dans l'avenir, beaucoup trop même, naïf, mais après tout n'était-ce pas ce qui était marqué dans sa fiche de perso?
- Si vous voulez tentez la chose, j'suis avec vous sheriff. J'ai cru entendre dire que vous aviez des problèmes pour la mécanique de votre presse à munitions? Et si j'vous filais un coup de man? Gratos...
Dit-il avec un grand sourire malicieux.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 2 Jan - 1:58

Se voir tenir tête par un morveux semble le mettre à bout, surtout qu'il s'énerve avant même d'avoir entendu la proposition de la réparation gratuite. Il se lèvera de sa chaise sur un coup de colère. Toutes ses idées? Elles lui ont déjà traversé l'esprit depuis des années, hors tout n'est pas si simple. Hélas... Le faire monter sur ses grands cheveaux, c'est lui faire reconnaitre certaines de ces faiblesses qu'il semble belle et bien connaitre. Le ton monta, laissant place à un certain énervement. Heureusement que les vitres sont encore présents sinon tout le monde ici entendrait la conversation. Même avec, la discussion fera retourner certains miliciens, même si ils n'entendront pas grand choses.

-Moi défaitiste? Peu être mais en attendant je ne me voile pas la face. Si tout était si simple je l'aurais déjà fait. Alors oui je reste le cul assis sur mon siège là où on a besoin de moi, oui il y a surement meilleur et plus ambitieux que moi mais faute de mieux pour le moment, il faudra faire avec! En attendant ce n'est pas un morveux qui va me montrer comment faire mon boulot!

Cette histoire d'honneur le calmera un peu.

-L'honneur c'est beau mais seulement sur le papier. Je vais même t'expliquer ce qui nous différencie d'un gang: ici on a tous quelques choses à protégé. C'est ÇA la différence. En attendant, je me contente de facilité le boulot le jour où ce fameux "élu" se décidera de pointer ici. J'avais cru attendre croiser la bonne personne il y a quelques semaines, il avait déjà la gueule pour l'emploi, manque de chance il m'a laisser en plan. Enfin ce jour là, je n'avais rien à perdre mais au moins ça te donne une petite idée de ce que veux dire "honneur" pour certain.

Il reposa ses fesses sur le siège, visiblement calmer. Il laissera même échapper un sarcasme peu agréable concernant l'âge de Takeshi.

-Mais si tu tiens tant à jouer aux héros et tenter ta chance, repasse me voir dans cinq-six ans quand tu auras du poil au menton. Là, on en reparlera. Ah oui une chose, l'impôt si on peut appeler ça comme ça, existe déjà. C'est la prime de protection. Ça fait mafieux mais mes hommes, il faut bien que je les paie.

Il réfléchira à la proposition de Takeshi, alléchante en effet mais il ne réagira pas de la manière dont il espérait. Ce type n'est pas le genre à se mettre à genou pour les beaux yeux de quelqu'un. Mais il est clair qu'il est étonné de cette dernière.

-Ta proposition est intéressante, j'aurais même sauté dessus sans hésiter mais je te demanderais d'y réfléchir deux ou trois jours. Je sais très bien que tu n'as rien à voir avec cette ville et j'estime que tu n'as pas à te mêler de ses affaires là. Les propositions spontanés sous un coup de tête ne m'intéresse pas. On en reparlera dans quelques jours si tu n'as pas changer d'avis d'ici là.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Dim 2 Jan - 21:44

Devant ces accusations et ces provocations, le sang de Takeshi ne fît qu'un tour, seul le badge qu'il portait l'empêchait de lui sauter dessus et de lui coller son poing dans la figure. Tak serrait le poing tout tremblant et et une larme de colère commença à perler d'un de ses yeux.
- Vous avez pas le droit de me parler comme çà!
Dit-il d'une voix cassée.
- J'vous rappelle que je vous ait apporté mon aide! Et gratuitement en plus pour récupérer cette machine! A l'époque vous m'avez pas vraiment dit de me mêler de mes affaires! Et puis en plus, j'vous rappelle que "pas de poil en menton" vous à sauvé la vie dans l'entrepôt!
Si le sheriff semblait s'en étonner, il rajouterait
- Parfaitement! Elle venais de moi le tir qu'à plaqué au sol le chef des mercos, alors qu'il était prêt à vous coller une balle dans la tête, sans parler du mec qu'était en haut des escaliers que j'ai séché au MP5!
Il espérait que çà lui clouait le bec pour qu'il puisse continuer
- C'est parce que je me mêle de ce qui me regarde pas que Arnold pourra bientôt dormir dans une maison où il aura plus à craindre des gangsters, c'est aussi parce que je me mêle de ce qui me regarde pas que vous êtes pas mort... Jusqu'à maintenant çà m'a plutôt réussit de me mêler de ce qui me regarde pas, çà me permet de dormir la nuit quand je sais qu'il y à des gens qui souffrent dehors, parce que ce que je fais n'est peut-être pas grand chose, mais au moins je fais quelque chose! M'entendre dire de la part de celui qui représente la justice que çà va me jouer des tours de me mêler de ce qui me regarde pas, d'aider les gens, çà me fous de travers, excusez-moi du peu...
Takeshi avait lui aussi vidé son sac et pour totalement se sentir vidé de toute cette énergie, il enserra de toutes ses forces le dossier de la chaise devant lui pendant quelques secondes. Il eût presque retrouvé sa bonne humeur quand ce fût fait, il essuya sa larme de colère et dit au sheriff avec un immense sourire ironique.
- Et puisque je suis le champion pour me mêler de ce qui me regardes pas et que je veux pas changer, vous allez me montrer cette presse à munitions, que je vois ce que je peux faire.
Dit-il cette fois-ci avec un sourire franc.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 8 Jan - 13:28

Au moins, il ne semble pas avoir oublié que c'est grâce à Takeshi qu'il ne s'est pas pris une balle mortelle lors de la fusillade.

- Et c'est pour cette raison que je vais t'aider, quitte à m'attirer les foudres du mafieux le plus de Los Angeles. Je renvois l'ascenseur, même si ça devrait être simplement mon boulot.

Il griffonna quelques choses sur un pense-bête. Au moins il semble avoir cédé à la demande du nomade même si beaucoup considérerait ça comme un caprice. Takeshi insistera sur la réparation de la machine et le shérif ne semble pas en démordre. Il rajoutera même la vraie raison.

- On en reparlera demain pour la machine, si d'ici là tu n'as pas changer d'avis. De toute façon Noah traine en ville pour récupéré quelques résistances et pièces de ce genre en attendant que les nomades veuillent bien daigné de boucher leur cul.

Il se leva et collera le pense bête sur le plan de la ville, près d'un point rouge signifiant la position du casino plus exactement. Il se dirigera vers la porte d'entrée, comme si il voulait mettre Takeshi dehors.

- Il ne faut pas croire que la ville m'appartient et que la police en a le contrôle: ce n'est pas le cas. J'insiste quand même pour que tu jettes un coup d'œil et quelques dollars par la même occasion à ce casino. Ca te permettra d'ouvrir un peu les yeux. Pour ton ami Galden, d'ici quelques jours il sera dans un nouveau quartier plus tranquille, un quartier où l'ordre règne. Ça te va comme ça?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Dim 9 Jan - 11:33

Takeshi resta silencieux, c'était bien qu'il reconnaisse que çà devrait tout simplement être son boulot mais en même temps c'était risqué si ce type était si dangereux que çà... Difficile alors de demander une telle opération suicide au seul représentant de l'ordre de cette ville. Par la suite il resterait silencieux durant tout le discours du sheriff et acquiesça finalement tandis que la triste vérité s'imposait : cette ville ne lui appartenait pas. Quand il lui demanda si çà lui convenait, il répondît avec un sourire.
- Dans l'absolu pour que çà m'aille, il faudrait que tous ces salauds soient en taule ou six pieds sous terre mais bon... Je sais maintenant que vous faites de votre mieux pour que les choses évoluent dans ce sens.... C'est ce que j'avais pas compris en entrant dans votre bureau tout à l'heure.
Takeshi se voulait justement plus compréhensif et sympa.
- J'comprend que vous vouliez pas prendre de risques pour l'instant.... Mais un jour il faudra bien qu'ils payent pour tout le mal qu'ils font. Pour y arriver, vous aurez besoin de toute l'aide disponible alors repoussez pas l'aide que je vous propose.
Qu'il rajouta avec un sourire plus large encore.
- J'vais vous dire ce que je vais faire : non seulement demain ma réponse n'aura pas changé mais je vous aiderais aussi en parlant à mes compatriotes nomades pour qu'ils vous filent leurs pièces en priorité. Par ailleurs si vous avez des armes ou des véhicules à réparer, améliorer ou tout le reste, considérez que je suis aujourd'hui votre esclave mécano à temps partiel.
Fît-il avec un clin d'œil. Cette grande générosité était surtout due au fait qu'il n'avait rien d'autre à faire les matins pour occuper son temps étant donné que les sœurs se chargeaient de leur stand et que Fred était trop occupée avec cette espèce de voiture télécommandée. S'il n'y avait rien à ajouter, il franchirait la porte en disant.
- Maintenant j'crois en vous sheriff, vous êtes un type bien, j'ai mis longtemps à m'en rendre compte... Vous ramènerez l'ordre dans cette ville.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Mer 12 Jan - 18:53

Sur le coup, la réparation et un mécano-esclave à temps partiel ne le choqua pas tant que ça. En fait, c'est de parler aux nomades qui semblait soudainement l'intéresser. En fait c'est surtout ça et rien d'autres... Un mécano c'est rare mais c'est trouvable en y réfléchissant, la bonne personne pour pistonner beaucoup moins.

-Nomades et nomades de Guz Torbal, ce n'est pas tout à fait la même chose mais tu n'as rien à perdre d'essayer. C'est à ses derniers que tu devras voir pour les pièces de rechange.

N'ayant plus grand chose à dire, Takeshi finira par ressortir du commissariat. Il n'est pas loin de midi et ses soeurs n'ont toujours pas montrer signe à la radio. D'un côté, c'est peu être mieux, le jeune homme l'aurait peu être pas très bien pris si Chiyako s'était amuser à l'appeler au petit matin pour lui demander comment s'est passé sa première nuit de partie de jambes en l'air.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Mer 12 Jan - 19:07

Takeshi salua le sheriff d'un bref signe de main et lui dit qu'il ferait son possible pour parler à ce nomade même si çà ne paraissait pas gagné en fait...
Comme il n'avait pas vraiment grand chose d'autre à faire, il retourna directe à la caravane et profiterait de pouvoir prendre son repas pour demander aux filles comment i pouvait approcher Guz Torbal. Bon certes il n'était pas un mécano de SA caravane mais en même temps ses sœurs s'y connaissaient toujours un peu plus que lui, surtout en ce qui est des relations inter-nomades, ausi demanderait-il sans détours à Asumi.

- Sumimasen Ane, j'voulais te demander si t'était en bizness avec Guz Torbal. Parce que j'aurais besoin de lui parler en fait.
Bon il se doutait bien qu'il ne lui suffirait pas de se pointer et de dire "coucou! le sheriff m'envoie vous dire de vous bouger le cul" mais des arrangements commerciaux étaient toujours possibles... Style lui proposer de sponsoriser la police de LA ou des trucs comme çà quoi.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Dim 30 Jan - 0:14

From : Comptoir commercial des nomades

Sans s'être changé, Takeshi débarqua (un peu crasseux) chez le sheriff avec son habituelle bonne humeur. Il demanda aux gens qu'il trouvait de lui dire où était la presse à munitions et il allait rendre un coup de main au mécano attitré du sheriff. Il faisait bien sûr ce qu'on lui disait de faire mais observait en même temps le bonhomme histoire de déterminer s'il était plus doué que lui ou non, à tout hasard...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 5 Fév - 20:33

A vouloir se pointer à tout prix pour faire le fier devant le shérif, il est arrivé beaucoup trop tôt. Le milicien lui présenta la machine avant de l'abandonner sans lui donner le moindre conseil ni ordre. Encore heureux vu que c'est du bénévolat! C'est bien gentil, il n'est pas loin de 18 heures et ce Noah ne s'est toujours pas pointer. Takeshi aura beau déballer le colis qu'il a eu tant bien que mal à obtenir au comptoir, cela n'y changera rien. C'est de l'électronique et il ne s'y connait pas grand chose. Il s'occupera à examiner la presse de munition pour passer le temps.

Que dire? La machine en elle même n'a pas reçu beaucoup de balles et à première vu, les dégâts n'ont pas l'air d'être impressionnant. Mais le problème ici, ce genre de matériel n'est pas là pour recevoir des balles mais plutôt pour les produire. Quelques pistons endommagés, le moule à munitions aussi, deux arrivés d'huiles aussi mais ces deux derniers ont été réparés à coup de sparadraps bien placés. Au fond, c'est du réparable et si Takeshi ne s'était pas entêter à filer un coup de main, un petit bricoleur aurait fini par tout réparé même si il aurait perdu beaucoup de temps. Hors, il manque quelques pièces électroniques, tout est sûr la table. Certaines sont endommagés, l'unique rafale de balle ne les a pas loupé et la plupart ont été dessoudé et quelques diodes ont été ressoudées. Et si Tak' se fit à la discussion que Frédérique a eu avec Noah ce matin, la mémoire semble avoir été endommagé et tout est à refaire. Pas spécialement dans les cordes de Takeshi ce genre de réparation mais il peut bien faire gagné de précieux jours.


- Pistons de foutus, le moule doit être ressoudé. Le mécanisme qui éjecte les munitions a été dévier mais ça ce n'est pas méchant.

Tak' ne l'a pas entendu arrivé au point qu'il sursauta en oubliant même qu'il avait la machine au dessus de sa tête. Il se cognera et y gagnera une bosse.

- Je vois que tu as changer d'avis.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Sam 5 Fév - 21:57

Takeshi se sentait désespérément inutile a l'examen de cette machine, il n'avait rien découvert de plus que ce qui lui avait déjà été dit et surtout, il ne pouvait rien faire côté électronique étant donné qu'il ne savait même pas qu'elle était la différence entre pôle positif et négatif...
Au final, il faillit presque abîmer la machine davantage en relevant brusquement la tête au son de la voix dans son dos. Mais plus de peur que de mal! Seulement sa tête avait morflé, ouille!
Il se retourna donc en frottant sa tête à l'endroit de l'impact, marmonnant des insultes Japonaises. Il confirma ce qui venait de lui être dit.

- Ouais en effet, c'est pas super tout çà, mais réparable.
Il sortît ses outils et invita le mécano à se rapprocher pour qu'ils puissent tous les deux se mettre au boulot.
- Hum... Oui j'ai changé d'avis au final, j'ai bien réfléchît.
Inutile de lui décrire davantage ce qui l'avait amené à changer d'avis, sans doute qu'il s'en foutait...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Jeu 10 Fév - 20:00

Le bon côté du shérif, c'est qu'il ne semble pas être du genre à raconter sa vie et s'être contenter du strict minimum. Le jeune homme en face de Takeshi semble être au courant seulement de son changement d'avis. Une bonne chose car ça ne regarde personne d'autre qui lui et Bobcop.

Noah posa un sac plastique sur l'établi, c'est rempli de diode et de transistor. Tak' aurait pu crier au génie pour s'y connaitre dans ce domaine là si le jeune mécano de la milice n'avait pas commencé à démonter son testeur électrique pour y changer le fusible. En clair, il l'a mal réglé et il l'a cramer mais qui n'a pas déjà cramer ce genre d'appareil parce que mal réglé?


- La mécanique, je veux dire le mécanique pur et dur, ça n'a jamais été mon domaine. Moi, c'est plus le rafistolage, réparation de radio et ce genre de chose si tu vois de quoi je veux parler. Bon après y a les vidanges mais ça tout le monde sait le faire.

En fait c'est faux, peu de monde sait le faire. Avant la guerre peu-être pour le peu que l'on est un peu de jugeotes mais la guerre a fait beaucoup régresser l'humanité à ce niveau là.

- Fais-toi plaisir. Tu peux utiliser tous les outils que tu veux et si tu as besoin d'un coup de main, je suis juste là en train de ressouder un peu tout ça.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3703
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum