Bureau du shérif

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Jeu 18 Fév - 12:10

- Mama. Dit Brimstone qui sentis la tristesse de son coté humain monter en lui.

Il se saisit de la sniper ainsi que son materiel et redescendit la coline jusqu'à Djubair. L'un des ses yeux et son visage n'étais qu'un masque froid et métalique mais des larmes sortais de son autre oeuil humain.


- Je... Elle est morte en me sauvant la vie... Je... Je suis désolé... Dit Brimstone perturbé.

Pour tout avouer même dans ce monde violent. C'etais la première fois que quelqu'un sacrifiais sa vie pour lui. Cela se metais en contradiction entre ce qui restais de ses émotion humaine et sa programation informatique. Le fusion entendit du bruit et vis le gangers qu'il avais blesser en premier. Il étais toujours vivant et rampais comme un ver pour s'échapper.

Un nouveau sentiment arriva dans l'esprit du fusion. Un sentiment bien primitif. De la haine et de la fureur à l'état brut. Brimstone confia le cadavre de Mama à Djubair et se dirigea vers le pirate de la route alors que sa tronçonneuse jallis de son bras et se mis à hurler.

Il se saisit du Ganger par le cou et sans hésiter il lui tronçonna le bras droit avant de lui dire d'une voie glacée.


- Je vien de te trancher le bras droit. Tu as le choix entre une mort lente et douloureuse ou une mort rapide si tu me donne les réponses qui me satifait ou pas. Pour qui tu travaille ?!
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 21 Fév - 17:31

Djubaïr semblait lui aussi toucher par la mort de son équipière, même si il essayait de ne pas montrer sa peine. On n'a beau dire, peu importe si c'est la première fois que l'on travaille avec quelqu'un dans le mercenariat ou en tant que garde, on est toujours touché par ce genre de chose.

-Merde... Ce n'est pas de ta faute, ça peut arriver à n'importe qui d'entre nous. J'espère que ça été rapide pour elle, que Mama n'est pas souffert...

Il se retourna pour ne pas montrer son visage, il changea de conversation par la même occasion. Il pointa du doigt la radio.

-Ces salauds ont réussi à faire passer le message. Ils devraient arriver d'ici une bonne demi heure, notre convoi devrait arrivé à temps. Envois-

L'ogre n'a pas eu le temps de finir sa phrase concernant les fusées éclairantes, le Fusion semblait avoir trouver une autre occupation sur l'un des survivant. Djubaïr ne l'empêcha pas de le torturer, se contentant d'aller voir les rochers qui faisaient barrage, laissant seul Brimstone et le pillard, au plus grand malheur de ce dernier.

Le brigand poussa un cri, le bras tomba comme si Brimstone venait de trancher du beurre. Le prisonnier sait très bien qu'il ne s'en sortira pas, en revanche il sait aussi que ces derniers moments risquent d'être très douloureux.


-Skulls! Je bosse pour eux!

Ça, Brimstone le savait bien, il se montrera plus précis quand le Fusion serrera davantage le cou du pillard.

-Gal' La Machoire! j'veux dire Galen Holgot alias Gal' La Machoire! L'un de trois lieutenants directs du Baron! C'est lui! Lui qu'a eu l'idée de le réorienté! Haaaie! De réorienté le trafic sur Vegas et de soudoyer certaines bandes par la même occas' !

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Dim 21 Fév - 19:26

Les yeux de Grim devins plus rouge. Par rage à moin que cesoit de la cruauté gratuite il tranchat les deux jambes et l'autre bras du ganger et lui creva l'autre oeuil. Il cauterisa les blessure avec son crache feu avant de dire au ganger agonisant d'une voie d'outre tombe.

- Voila ce que tu mérite. Tu ne mérite pas une mort rapide et encore moin que je dépence une balle pour t'executer. Dit à ton patron que pour chaque meurtre ou crime qu'il comètra dans mon territoire il me trouvera sur son passage et je lui promet une mort aussi horrible que la tienne. Dit leur... Dit leur que c'est Brimstone Grim le responsable et que bientôt mes lames sera recouverte de leur sang. Dit brimstone qui posa le ganger mutilé hors du passage.

Une fois son horrible travail fait, Brimstone couvert de sang courrus pour aider Djubair à donner le signal et dégager le passage avec les explosifs. mais entre temps il demanda à l'ogre ce qu'il fallais faire du corps de Mama. Il étais hors de question de l'abandonner ici et Brimstone voulais savoir si elle avais de la famille.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Mer 24 Fév - 20:31

Djubaïr semblait satisfait de la pose de bâtons de dynamite, il ne restait plus qu'à les allumé. La pose ne convient pas tout à fait à Brimstone puisqu'il faudra surement déplacé quelques pierres mais peu importe: ici, y a deux gros tas de muscle et ce n'est surement pas une rocher brisé d'une centaine de kilo qui vont gêner le Fusion et l'ogre.

A la grande surprise, Djubaïr semblait assez septique quand à l'idée de prendre le corps. Le geste, il le comprend mais c'est le moyen de transport pour transporter le corps. Il y a bien sûr la camionnette qui va arriver d'ici cinq minutes mais regarder le corps d'un de leur compagnon pendant le restant du voyage n'est pas quelques choses de plaisant.


-Oui je comprends, même si ces types n'sont pas des cannibales, 'sont quand même des enfoirés... Faudra voir ça avec Kapten mais j'pense que le mieux serait d'enterré Mama quand on se sera barré de quelques kilomètres d'ici. Sinon pour sa famille, je pense pas qu'elle en est. Quand on fait ce boulot à gros risque soit on est seul, soit on a rompu le contact avec le parents et les frangins. C'est mon cas pour moi.


L'explosion finira par avoir lieu, les deux hommes déblayeront le seul rocher qui gènera en moins de deux minutes. Au loin, le convoi arrive déjà, ralentissant près du buggy pour le récupéré. La radio commencera à grisiller à la ceinture de l'ogre, c'est la voix de Kapten.

-Alors les gars? Ca s'est bien passé?

L'approchant de sa bouche, l'ogre annoncera la nouvelle en restant neutre.

-Non pas vraiment. Ils ont eu Mama. Brimstone voudrait qu'l'on récupère le corps. On verra plus tard où on l'enterrera, ces cons ont fait passer le message avant qu'j'explose la radio et le mec qui va avec.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Mer 24 Fév - 21:50

Brimstone étais resté en retrais tandis que Djubaïr parlais à Kapten en fait une fois qu'il eu dégager de gros rocher il en profita pour faire les poches des gangers mort et de la camionette renversée afin de récuperer rapidement armes et munitions suplémentaires. Il en profita aussi pour fouiller les poche de Mama. Djubaïr avais peu être raison en ce qui concèrne la famille de Mama mais Brimstone voulais en être sur en outre si elle avais de la famille Brimstone s'arrangerais avec Kapten de lui confier son salaire afin de le donner à un éventuel parent une fois son contrat terminé.

Brimstone étais connus pour sa grande honêté et entre sa promesse postume envers Mama et le travail que lui avais proposé le shérif cela commençais à faire beaucoup.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 28 Fév - 0:37

Le shérif a dû que le boulot ne pressait pas et puis l'autoroute de nos jours n'est plus vraiment ce qu'il était avant la guerre. Il attendra encore un peu, quitte que ça soit quelques mois.

Le convoi stoppera à l'endroit où est le corps de Mama, surement pour le transporter avant de rejoindre l'endroit où les pierres sont dégagés. Montant dans l'un des véhicules, le Fusion est certain d'avoir entendu l'ogre murmurer quelques choses proches d'un "t'es trop bon, ça te tuera". Vu l'honnêteté des gens dans le désert, il faut prendre cela pour un compliment.

Personne ne parlera sur le trajet du retour et plusieurs heures s'écouleront sans rien rencontrer. Le groupe finira par se garer sur le bas côté pour commencer à enterrer le corps. C'est Brimstone d'aider de Djubaïr qui s'en chargeront. Certains semblaient plus toucher que d'autres mais ici le seul s'en foutre semblait être Bash. Pas vraiment étonnant de sa part. La minute de silence habituelle fut suspendu par l'ogre qui amena le Fusion à part. C'est plusieurs cartes pliés qu'il tendit à Grim. Il s'agit de la carte routière détaillé des environs de New Vegas, des Sables et de Los Angeles. Plusieurs cercles y figurent, en particulier sur la route Vegas-Les Sables. Aucune idée si c'est ce Gal' la Machoire le cerveau de cette opération mais les lieux des éventuelles embuscades font en sorte que tous les gros convois se fassent avoir si on n'a pas de tel plan à cause de leur manque de manœuvrabilité. Cependant des jeeps peuvent facilement passer à travers ce genre de piège. Pas d'éventuelle QG temporaire de marqué, surement pour éviter la catastrophe si jamais ce genre de documents atterrissait entre de mauvaises mains. Cependant, cela n'empêchera pas quelques carnages vu que c'est maintenant c'est Brimstone qui les a!


-Je sais pas si ça peut t'aider mais j'ai trouver ça près de la radio ennemi. J'ai l'impression que c'est tous les endroits où ce planque les Skulls lors de leur embuscade.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Dim 28 Fév - 22:50

Brimstone consultat le plan avec serieux et le mémorisa dans son ordinateur.

- Hum ! J'ai mémorisé le plan. Mais tu aurais du me consulter avant de partir et le remètre là ou tu l'as trouver cela aurais permis de faire croire aux Skulls que nous ne l'avons pas trouver et que nous somme partis sans attendre aprés les avoir somairement fouiller pour leur armes. Si ils sont pas stupides ils vont bouger les lieux d'embuscades il va faloir se dépécher de choisir un itinéraire sûr en évitant les autres groupes de Gangers avant qu'ils se déplacent. Dit il à Djubaïr en lui rendant le plan et prenant une carte dans le camions de Kapten afin de biffer les autres lieux d'embuscades avec un feutre et en parler au chef.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 6 Mar - 14:09

L'ogre n'a pas l'air d'avoir l'habitude à affaire à un ordinateur ambulant et même si il ne fit pas de remarque là dessus, Brimstone se rendit compte qu'il était largué dans les explications. Ce plan de laisser la carte ne lui aurait pas venu à l'idée. Il ne reste plus qu'à espéré que les pillards ne se rendront pas compte tout de suite de ce détail.

Kapten était non loin de Brimstone quand ce dernier marqua les emplacements. Le nain l'examina attentivement. Même si il n'apprendra pas grand chose au Fusion, sa conclusion rejoignait la sienne.


-C'est dommage pour Mama mais je crois que si on avait pris la route de Vegas, on n'aurait perdu bien pire. Avec un convoi lourd, on se serait fait prendre fastoche sur une route si rapide. Au fait, on n'en a encore pour une petite demi heure avant d'apercevoir les Sables.


Il sembla hésité de continuer.

-Toi tu veux me parler de quelques choses?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Sam 6 Mar - 17:38

Brimstone poussa un soupir repenssant à Mama il n'avais rien trouver sur elle pour identifier si elle avais une famille. En fait il ne connaissait pas assez longtemps Mama étant donner que cette dernière cachais bien son passé.

- Je me demande si Mama avais de la famille. Vous savez anatomiquement parlant Mama avais une démarche qui me fesait penser qu'elle étais enceinte il y as trois ans aproximativement parlant. Si sa famille est encore vivante j'aimerais bien que sa part lui sois transmise. Vous qui travailliez depuis plus longtemp que moi avec elle vous pensez qu'elle as encore de la famille ? Demanda le Fusion qui replia la carte et pris le fusil de Mama pour le netoyer et le graisser.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 7 Mar - 21:24

-Brimstone, tu réfléchis trop, tu finiras par t'en mordre les doigts... Quand on s'engage comme mercenaire ou garde de caravane, on connait les risques et moins on se pose de question sur nos coéquipiers mieux c'est. C'est la première fois que l'on l'a prenait mais tout ce que Baïga m'a dit c'est qu'elle a grandi à Vegas. Pourquoi elle était à Port Poussière? Aucune idée. Elle avait quoi? une quarantaine d'année? Je pense que c'est normal qu'elle ait eu un gosse à son âge si elle bossait dans le mercenariat, soit elle voulait plus en entendre parler, soit elle avait coupé les ponts avec toutes ses connaissances...

Kapten semblait gêner de d'admettre tout cela mais le nain en était pas à son premier voyage. Il se contenta de faire une tappe sur l'épaule avant de remonter dans le véhicule.

-J'ai un doute de ce que tu veux faire et je perdrais mon temps à te convaincre de ne pas le faire. Crois-moi, plus on se pose de question, plus on est rongé par le remord alors tombe pas dans ce panneau. Et pourtant je suis pas un insensible...


Dernière édition par Obscurité le Lun 8 Mar - 22:50, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Dim 7 Mar - 23:46

- Vous avez sans doute raison. Vous savez il m'est assez difficile de contrôler mes émotions. D'habitude je ne suis jamais en colère mais quand Mama est morte j'ai litéralement exploser pour ensuite massacrer le seul ganger encore vivant. Avant de vous rencontrer je n'avais pas d'amis ni de relation et maintenant que j'en ai je n'ai pas envie de les perdres. Répondit Brimstone alors qu'il démontais l'arme de Mama.

Brimstone se tut c'étais la première fois qu'il se métais à nu devant quelqu'un. Il avais vécus seul dans le désert radioactif depuis bien trop longtemps et exprimer ses émotions n'étais pas facile. Il espera au moin que Kapten et les autres membres de l'équipe qui écoutais leur conversation le comprennent.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Jeu 11 Mar - 19:30

Kapten eut une réaction un peu différente de Djubaïr et à parler du pillard laisser vivant après le passage du Fusion lui fit froid dans le dos alors que l'ogre estime tout simplement qu'il a eu ce qu'il mérite. Le nain n'en fit pas la remarque mais le regard dans ses yeux en disait long sur ce sujet. Tuer pour survivre est une chose, tuer pour se venger peut être maintenant considéré comme banal en ses temps sombres mais torturer de la sorte en est une autre. Il répondit avec une certaine hésitation.

-Les amis c'est indispensable dans la vie sinon tu pètes un câble: tu te fends la gueule avec eux mais tu partages aussi les peines. C'est ça le problème. Je ne sais pas trop quel âge t'as mais à mon avis tu n'a pas encore croiser les bons amis, je parle pas de ceux qui t'apprécie naturellement et que tu trinques autour d'une table pour x raison mais ceux avec qui tu deviendras inséparables comme les doigts de la main où un simple regard vaut mieux qu'un long discours. Ceux avec qui tu ne peux pas t'empêcher d'ouvrir une bouteille chaque année devant leur tombe pour parler du passé sans aucun regret.

La fin sent plus la nostalgie chez le nain, comme si cet exemple était une sorte de vécu. Il refit une tape sur l'épaule avant de monter dans son camion.

-Bon aller, on n'en a plus pour longtemps. Va prendre ta place, on y va.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Ven 12 Mar - 13:34

Brimstone hocha la tête et monta à sa place tout en remontant le fusil de Mama et le passant derrière son dos. Brimstone avais décider de le garder et de ne pas l'absorber à l'instar de son revolver. Alors que le camion se remis en route le fusion médita sur les paroles de Kapten mais resta vigilant sur la route. Selon son chef les sables ne serais plus trés loin mais vu le massacre qu'il avais commis avec Djubaïr et Mama il y avais des chances que le Gangers se lance à leur pousuite. Brimstone espera toutefois au fond de lui que ce soit pas le cas et que le reste du trajet soit le plus tranquille jusqu'au sables.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 21 Mar - 18:58

(HJ: Mince pas vu ta réponse. Désolé de l'attente mais il faut pas hésité à me prévenir.)

La route fut calme, très calme même où la seule chose pour égayer un voyage où l'ambiance fut au plus bas fut deux jeeps qui ralentirent le convoi avant de les escorter jusqu'aux Sables. Kapten expliqua au reste du groupe qu'avec ce marché, le Conseil de la ville a décidé de renforcer les patrouilles sur un rayons de vingt kilomètres. Avec un tel nombre, il aurait fallu être suicidaire pour attaquer.

Le convoi finira par voir les Sables au loin et finiront même par y rentrer. L'ambiance de la ville est à son comble, le marché a commencer depuis une journée selon les dires de Kapten, ce qui explique une certaine excitation parmi tous ces gens. Le convoi finira par se garer non loin des entrepôts. Kapten et le groupe descendront. Le nain ira à la rencontre d'un groupe pour s'adresser plus particulièrement à un homme d'une quarantaine d'années qui a l'air d'avoir passer une bonne partie de sa vie dans le désert. Un vieux baroudeur en quelques sortes. Deux hommes d'armes monteront sur la cuve pour regarder si cette dernière était pleine. L'un des hommes feront signe que tout est ok à son patron.


-Ce que j'aime chez toi, Kapten, c'est que tu respectes les horaires. J'en tiendrai compte. Voilà un acompte, asse me voir ce soir pour le reste.
-De rien Guz. Ah ouai, mes hommes ont dégagé on dégagé la principale route Los Angeles-VoLes Sables.
-On en discutera plus tard.

Le nain rejoindra le groupe où il commencera à distribuer la paie à chacun. C'est de 750$ que Brimstone sera alourdi. Kapten l'emmener un peu à part du reste du groupe pour lui dire quelques choses.


-J'ignore ce que tu vas réellement faire après ça mais si tu comptes te venger, passe moi me voir à 19 heures au bar au TT Oasis Bar avant que je ne passe voir le grand patron. Je suis sûr qu'il te trouvera des personnes comme toi, qui ne portent pas les Skulls dans leurs cœurs.


Le groupe se séparera., vaguant à leur occupation.

(HJ: Tu peux poster n'importe où dorénavant.)

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Darius le Mer 24 Mar - 0:29

avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 20 Mai - 13:49

From : Comptoir commercial des nomades

Tak' trouva sans problème le bureau du sheriff après cinq bonnes minutes de marche. Il poussa donc la porte et s'essaya sur un banc dans un coin. Il assista en ricanant discrètement au litige de deux commerçants qui se lattaient devant le bureau du sheriff blasé à propos d'un bête litige de poules...
Une fois que ce dernier s'eût débarrassé d'eux, Tak' se présenta.

- Bonjour, j'ai entendu dire que vous cherchiez un avis d'expert à propos de la construction d'une presse à munitions, çà vous intéresse?
Bon, le Sheriff devait le regarder de travers, un gamin de 15 ans qui propose comme çà un avis d'expert...
- C'est pas une blague hein! Et c'est pas parce que je suis jeune que je sais pas comment m'y prendre.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 22 Mai - 19:52

On ne pouvait pas mieux trouver plus typique que le shérif de Los Angeles, grassouillet, cheveux qui commençait à virer sérieusement au blanc mais avec le peu qu'il restait, cela ne semblait pas beaucoup le déranger. C'est derrière son bureau que Tak' le verra, en compagnie d'un donuts. Il se rendra compte de l'erreur de son ricanement lorsque Takeshi monta sur ses grands chevaux.

-Okok, je te crois maintenant calme toi gamin. Non j'ai pas besoin que l'on me la monte pièce par pièce cette machine, juste que tu vérifies que moi et mes hommes ont se fait pas entuber lors de la transaction. Maintenant si t'es partant, assis toi et prends ton temps. Ah ouai, va y sert toi si t'en veux.


Il montra le paquet de donuts. Ce type, c'est le donuts qui le tuera, pas une balle...

-Y a quelques jours, quelques types en route pour les Sables nous ont proposer une vieille machine d'avant guerre pour faire ses propres munitions. A savoir d'où elle vient, on n'en sert rien mais vu la dégaine de ses types, c'est plus des mercenaires que des marchands... Et des mercenaires ça ne trouve que ces machines que quand c'est tombé d'un camion. M'enfin bon, ça nous regarde pas ça... Si j'ai vu que la machine paraissait neuve, on ne sait pas trop si elle fonctionne correctement. C'est comme une bagnole avec une carrosserie neuve qui démarre, ce n'est pas dit que le moteur vient d'une quatrèle qui à fait son temps. Je te fais pas dessin, gamin.


Il s'engouffra son donuts déjà entamé.

-Ton boulot c'est juste de vérifié ça. D'habitude je t'aurais refusé direct, trop jeune et comme la transaction se passe hors de la ville, même moi et quelques uns de mes hommes on n'a pas trop confiance. En fait, même ses "mecs" ont pas confiance en nous. Mais t'est armé, c'est déjà ça et comme ça se passe ce soir, j'imagine que j'ai pas trop le choix. Tu veux toujours jouer au mécano après ça, gamin?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Sam 22 Mai - 22:32

Takeshi écouta silencieusement le discours du Sheriff, refusant poliment le donut qui lui proposait. Il ne pût s'empêcher de penser qu'il était plutôt balèze au niveau des bourrelets celui-là mais peu importe, il ne fallait pas se fier aux apparences, c'est ce que venait de faire remarquer le jeune Takeshi. Après tout çà devait être un bon sheriff s'il était encore en place après plusieurs années de service n'est-ce pas?
Par contre Tak' rectifia vite le tir en se rendant compte qu'il y avait eût erreur sur la commande... Il ne s'agissait pas de lui monter une machine mais d'en vérifier le bon fonctionnement. C'était tant mieux à la limite car c'était toujours plus facile que de devoir trouver les pièces unes à unes pour monter la machine. Par contre il toucherait sans doute moins d'argent pour plus de risques... Peut importe, comme disait le sheriff, il était armé et puis même le plus con des mercenaires devait savoir que c'était pas très malin d'attaquer un sheriff, quand bien même il était hors de sa juridiction puisque çà signifiait qu'il ne pourrait plus jamais approcher de LA sans risquer de se faire plomber.
Tak' réfléchis un peu puis donna sa réponse.

- Ok, je vous accompagnerais mais... Ce sera pas gratuit, vous comprenez?
Après tout c'était comme çà que çà fonctionnait dans les terres désolées, et puis quand bien même s'il décidait de lui offrir les services d'expertise il devait toujours compter sur une prime de risque.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Lun 24 Mai - 15:26

La dernière remarque, le shérif regarda le jeune homme d'un air assez demeuré. C'est vrai qu'il n'avait pas parler de récompense mais il était bien placé pour savoir que l'argent avait un rôle dans tout.

-Oui, bien sûr, tu seras récompensé, je trouve ça normal. Je préfère ne pas parler d'argent tout de suite, j'ignore comment va tourner la transaction, si elle est risquée ou non. Après on peut se mettre d'accord tout de suite mais viens pas pleurer que la paie ne te plait pas...

Il leva enfin les grosses fesses de son siège pour ouvrir l'armoire et se mettre un gilet par balle pas flambant neuf. Il proposa de même au jeune homme. Takeshi a remarquer que même si la milice de cette région n'en sont pas tous équiper, le shérif lui en propose provisoirement un parce que justement il est jeune, qu'il le prend pour un gamin. Mais ces gilets sont en piteux état et son ancien propriétaire n'est plus de ce monde, c'est certains.

-Je t'en prête un provisoirement... Mais colle quelques choses par dessus, je veux pas non plus allumer ces mercenaires. Mais il s'appelle reviens, compris gamin?

Le shérif hurla plusieurs ordre à ses hommes, comme quoi il faut se préparer, il fallait se préparer. Stuart voulait arriver sur le lieu quelques heures plus tôt.

En se dirigeant avec quatre autres hommes et le shérif, Takeshi fut surpris de voir des vieux véhicules de la police encore en état de marche. Deux Pick Up dont un où les roues sont toutes démontés et deux vieille voiture Ford de la police des anciens temps. Takeshi a beau être surpris, il cherche encore le jour où cette pseudo-police a sorti leur véhicule... Il ne se rappelle pas...


Une seule Ford et Pick Up sortiront de la cours, le shérif se contentant de vérifier son fusil à pompe. Le silence complet dura tout de même quinze bonnes minutes durant la route. La route, Takeshi fut surpris de la connaitre. Il s'agit de l'ancien port de Los Angeles. La transaction se fera surement dans un entrepôt à moitié détruit.

-Rob', tu essayeras de trouver un endroit où sniper, juste au cas où.
-Plus facile à dire qu'a faire Bobcop... Les positions sureveller c'est pas ça qui manque mais le lieu est à couvert à mon avis.
-Je pense aussi, je te paie pas pour rien.
-Je le sais, je vais même descendre tout de suite.

Il aura bien fait car deux minutes après, c'est un vieux fourgon de l'armée que la police verra près d'un entrepot. Deux hommes de visible et assez surpris. On dirait qu'ils ont eu la même idée que le shérif pour se pointer sur le lieu du rendez-vous une heure à l'avance.

Il s'arrêtera. Le sherif et ses hommes sortiront, arme au poing. Un barbu semble être le chef du groupe. Il a tout de l'allure du mercenaire patibulaire.


-La confiance règne on dirait.
-Si je suis encore en vie, y a une raison et c'est valable aussi pour vous. Comme je vois que tout le monde est en avance. T'as aucune raison que l'on commence tout de suite?

L'idée ne semble pas trop plaire à ce type, si Stuart n'a pas placé ses hommes, c'est valable pour lui aussi. Il se contenta d'hocher la tête et de montrer l'interieur.

Le lieu est assez sombre et comme le soleil commence à se coucher, les fenètres exploser à l'étage éclaire encore la pièce. En hauteur, mis à part l'ancienne salle où devait travailler jadis le patron de ce lieu, qui semble vide, plus rien ne tiens debout car rouiller de partout. La machine est au milieu et parait neuve, Stuart ne s'est pas tromper dessus, il restait à voir son intérieur.

Le disposition des hommes est un peu archaïque, Takeshi compte trois mercenaires en plus de ce barbu intriguant. Un à l'entrée, un autre près des escaliers pour atteindre le bureau du patron, endroit assez stratégique et un autre près de la machine. Le barbu lui est proche de Stuart et de Tak', c'est à dire près de la machine et se contente de fumer une clope alors que son regard en dit tout autre, comme celui d'une envie subite de placer ses hommes comme il faut.

La police si elle ne peut pas se placer où elle veut, se contente de surveiller comme elle le peut chaque hommes et essaie de se disperser comme elle le peut. L'un des flics semble même avoir repérer ce foutu bureau et ne lâche pas le mercenaire des yeux le mercenaire des escaliers.

Le shérif se contenta d'un petit coup de coude au jeune homme, pour lui dire de faire son boulot. Le mercenaire lui, se contenta de ricaner.


-Si t'as besoin d'outil plus adapté, y a ça dans le coffre de le Pick Up si tu veux.
-Depuis quand t'embauche des mômes toi? Vu son gabari, il est tout juste bon à changer un pneu... d'une trottinette!

Quelques hommes se marrèrent et vu l'ambiance qui est déjà lourde, ce n'est pas ça qui rassure le jeune Takeshi.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Lun 24 Mai - 16:32

Le sheriff n'avait apparemment pas prévu de récompense... Sans blague? C'est vrai que l'idée d'aider un représentant de la loi et son Pays pour rien faisait drôlement envie à Tak' à tel point qu'il allait se proposer spontanément et bénévolement! Non mais n'importe quoi...
cela dit, vu qu'il n'avait rien prévu, inutile d'en causer maintenant, il verrait bien cette partie là de l'histoire après le deal, selon s'il avait été fructueux ou pas. Et de toute façon, se faire avoir à la bonne par le sheriff local pourrait très bien être une récompense en soi, pour l'avenir.
Par contre, toute aide était la bienvenue et si çà tournait au vinaigre, le gilet par balles qu'il lui proposait était le bienvenu, çà lui éviterait de trouer son propre gilet donc tant qu'à faire...
Par contre Tak' fût totalement prit au dépourvu par le branle bas de combat du sheriff, il leva les mains comme pour calmer les ardeurs de ce dernier.

- Houlà houlà! Je suis même pas armé, laissez moi dix minutes pour me préparer au moins, je reviens très vite.
Aussitôt dit, aussitôt fait, Tak se rendit en quatrième vitesse à leur stand de marchand et s'empara de son nouveau MP5 ainsi que son revolver qu'il coinça à l'arrière de sa ceinture. Il glissa un chargeur de MP5 et un speedloader de rechange dans ses poches puis mit son sweatshirt marron par dessus le gilet par balles.
Voyant toute cette préparation, sa grande sœur demanda inquiète ce qui lui arrivait et se mordit la lèvre de lui avoir dit pour le sheriff. Elle essaya de le convaincre que c'était dangereux mais rien n'y fît et Tak', en bon adolescent rebelle qu'il était retourna au poste de police. Sans doute qu'elle allait envoyer Chiya pour veiller sur lui, qu'est-ce qu'elles pouvaient être mères poules celles-là!
Quoi qu'il en soit, Tak' était parfaitement prêt à la transaction et ne fût pas surpris de voir que çà allait se dérouler dans un entrepôt, un appel supplémentaire à se méfier de ces messieurs...
Comme tous les autres il attendit l'échange en regardant autours, analysant attentivement les lieux. Pas longtemps cependant car les types arrivèrent très vite, bien conformes à ce qu'il s'était imaginé, patibulaires et idiots à souhait (confirmé par leur vanne de merde sur le réparateur de trottinette).
En refermant le coffre pour prendre quelques outils il leur répondit avec un grand sourire.

- C'est bien, t'a fait ta vanne de la journée, tu te sent plus épanouit j'espère? A supposer que tu sache ce que çà veut dire bien sûr...
Un immense sourire en disant cela, il n'avait pas du tout l'intention de se laisser marcher sur les pieds sous prétexte qu'il était encore un môme. De toute façon l'ambiance pouvait difficilement être plus merdique mais puisque de toute façon ils étaient partis dans la convivialité, Tak' en rajouta une couche après avoir observé du coin de l'œil le camion du monsieur.
- C'est con puisque changer une roue c'est justement de quoi vous allez avoir besoin dans pas longtemps si vous continuez à rouler avec des pneus aussi boursoufflés. Au moins j'pourrais vous refiler une trottinette?
Toujours ce magnifique ton poli et en même temps narquois dont on le secret les ados de cet âge. Et puis c'était mérité puisque même si yavait peu de chances qu'une quelconque autorité vous blâme pour l'état de vos pneus, il fallait quand même reconnaître que ceux-ci étaient dégueulasses... Tak' était même surpris de voir qu'il pouvait encore rouler avec çà.
Il ne s'attarda pas plus longtemps sur les pneus de monsieur et commença à démonter la machine pour vérifier ce qu'elle avait dans le ventre.


hrp : déformation, je passe mon permis demain! ^^
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Mer 26 Mai - 22:02

-Petit con, t'as de la chance d'être parmi les grands aujourd'hui.

Mots menaçant, sec et au fond, ça n'étonne guère Takeshi. Cela ne l'étonnerais pas que ce type tape sa femme et son gosse, si bien sûr il en a. D'ailleurs l'oeil attentif du jeune remarquera que le sherif s'est mis entre lui et ce mercenaire quand il aura le dos tourné: C'est que ce con lui en aurait bien mis une!

Le matériel est pour ainsi dire du top, même pendant l'avant guerre. Il y a même des moules pour injection de cartouche et tout cela fonctionne non pas manuellement mais à l'électricité. Quand à la caisse à outil, elle possède l'indispensable, y compris la petite lampe torche pouvant facilement tenir dans une poche intérieur. La seule chose Takeshi regrettera, c'est l'absence d'une perceuse-dévisseuse parce que le jeune homme mettra bien deux minutes à tout dévisser!

A première vue, les mercenaires se foutent pas de la gueule du shérif mais impossible de vérifier si tout marche correctement sans la moindre vérification et même Takeshi grince les dents en admettant que ses compétences s'arrête dans le domaine électronique, domaine où ses connaissances ne sont que souvent théorique. Pas étonnant que Stuart voulait mettre la main sur quelqu'un qui touche...

Il démontera la plaque et commencera à regarder à l'intérieur. Les tuyaux d'huile et les premières cartes électroniques semblent en parfait état mais le fait que le mercenaire soit si grincheux envers quelqu'un qui ne fait que vérifier la qualité du matériel fera que Takeshi décide d'aller voir plus loin. Profitant de sa petite carrure et coinçant entre ses dents la lampe torche, il arrivera à se faufiler les épaules. La distribution d'huile a été refaite à la va vite, rien de bien dramatique mais en revanche, une carte électronique est en piteux état et le câblage est douteux. La machine peut fonctionner mais Takeshi lui donne un sursis de plusieurs jours si jamais elle devait fonctionner non stop et qu'elle devait chauffer. Oui elle marche mais a été rafistoler avant d'arriver ici et la misère a été caché !

Levant la tête de sa position, la situation ne semblait pas avoir bouger, comme les hommes du shérif et les mercenaires. Le chef de ce groupe connait la qualité de la machine mais semble faire comme si de rien n'était. Ce rendez-vous pue à plein nez si Takeshi donne son verdict comme si de rien n'était.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 27 Mai - 6:55

Takeshi ne répondit même pas à l'insulte du mercenaire, se contentant à son habitude, du petit sourire narquois en coin, rien de plus énervant que çà... Après quoi il se mît au boulot.
Super, tout au tournevis, et allez!
Déjà deux minutes de perdu pour le jeune Takeshi, deux minutes passées à angoisser légèrement avec les mercenaires à ses côtés sans rien dire un mot. L'analyse approfondie prît bien deux minutes de plus et en plongeant sa tête dans les circuits, il avait carrément pût remarquer les nombreux cache-misère qui infestaient la machine, c'eût été trop beau de toute façon, que ces types soient honnêtes. En tout cas le chef semblait bien fixer le jeune garçon, ce dernier haussa alors les épaules pour donner le change, une manière de dire «çà va, tout baigne».
Mais ne pouvant mentir ouvertement au Sheriff, Tak' fît signe à ce dernier d'approcher.

- Sheriff, vous pouvez me donner un coup de main s'il vous plaît?
Une fois que ce dernier fût plus proche, Tak' lui dit suffisamment fort pour qu'au moins le chef entende sans pour autant faire le gars qui fait exprès justement que tout le monde entende.
- Ya un truc que j'arrive pas à voir avec la lampe, il faudrait que vous me la teniez pendant que j'écarte quelques trucs.
En même temps qu'il parlait, il fît un clin d'œil au sheriff, de l'œil que les mercenaires ne pouvaient pas voir grâce à son arrête nasale. Il se tourna ensuite vers le mercenaire.
- Vous inquiétez pas, c'est juste des câbles çà risque rien.
Après cela, il se glissa sous la machine pour la bricoler et quand le Sheriff eût glissé sa tête aussi, il lui dit sur un ton normal.
- Voilà, éclairez cette zone là.
Ensuite, il chuchota, juste ce qui faut pour qu'il l'entende.
- En théorie çà marche, mais peut-être pas pour longtemps, elle à été rafistolée à la va comme je te pousse. Certaines pièces électroniques sont en piteux état et très vulgairement rafistolées, chose qui n'est pas de mon ressort...
Après s'être assuré que l'homme de loi l'avait bien compris, il sortît avec le Sheriff et commença à remballer ses outils.
- Bon ben, elle me paraît bien... La distribution d'huile est un peu bancale mais çà se répare.
Maintenant qu'il avait satisfait les deux parties, il se retira et alla ranger les outils dans le coffre où reposait son MP5, il le mit en full-auto et prêt à l'armer pour tirer au cas où quelque chose se passe mal...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Sam 29 Mai - 1:28

-Hmm...

Ce genre de réponse est aussi clair que de l'eau de roche mais pas besoin d'être un génie pour savoir ce qu'il en pense. Rafistoler ce qui est de mécanique n'a jamais été trop compliqué mais quand il s'agit de pièces électroniques, tout prend une tournure différente. Takeshi est bien placé pour savoir cela.

Se relevant, il leva la tête comme si il s'étirait, regardant en l'air avant de se diriger vers le chef du groupe de mercenaire comme si de rien n'était. Tak n'est pas bluffé, il a regarder les fenêtres de l'étage et il va gagner du temps. Bobcop a beau être un gros plein de soupe, il en est a moins futé mais le résultat reste le même: il n'y a pas de trace de son sniper!


-On prend si tu me fournis le matos pour monter ça dans le pickup.
-Je savais pas que la police de Los Angeles aussi radin. Va lui chercher les plaques en alu', je ne tiens pas à passer la soirée ici!

Il fit signe à l'homme près de l'entrée qui obéit sans attendre. Le barbu se retourna, sourire au lèvre. Avec le chiffre qui allait être annoncé, Takeshi commençait à se sentir tout petit dans le monde des affaires, voir tout simplement insignifiant.

-Donc va pour le prix initial: 5000$ dollars.
-1000 et je ferme les yeux pour avoir essayer de m'entuber connard.

Changement de ton menaçant et le fusil braqué ou comment casser le sourire narquois qui prend tout de haut habituellement. Si une machine industrielle de ce genre en état de marche vaudrait les 5000$ sur le marché, elle vaut clairement plus que les 1000$. L'homme près des escaliers se contentent de viser à la AK-47 l'homme du shérif et vice versa. Celui près de la machine c'est le shérif et Takeshi et avec un fusil mitrailleur, il peut se permettre d'arroser les deux mais il est tenu en joue par un des policiers. Le chef se contenta de lever les mains pour calmer le jeu, même si son M16 reste en bandoulière. Ces types sont certainement mieux armée et entrainé que la police mais ils n'ont pas l'avantage du nombre et ont la situation en main, surtout que l'un des mercenaires est absent. D'ailleurs le dernier flic semble l'atteindre en se collant près de la taule, se contentant de garder un œil sur le type au escalier.


-Oulà, on se calme Bobcop. Je suis comme toi, je suis surpris et crois moi, le type qui m'a vendu cette machine risque de le payer de sa vie.
-Rien à foutre, tu n'avais qu'à pas te faire niquer.

Il baissera légèrement les mains, justement non loin de son révolver à la ceinture, le shérif se contenta de viser, comme pour dire de ne pas déconner. Ce qui mit le feu au poudre, c'est le mercenaire qui revenait avec une plaque métallique, celle prévu pour faire rouler la machine dessus. Par réflexe, il tentera de toucher le policier de cacher, en vain... Par contre, le coup de ce dernier parti et c'est un coup de chevrotine qu'il se prendra en plein ventre, ne lui laissant aucune chance au passage. Ce genre de fusillade risque d'être aussi nerveuse que mortel.




(Noir représentant la machine, gris Takeshi, les ennemis en rouge et la police en orange.)

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Takeshi Satsuke le Sam 29 Mai - 12:27

Après avoir rangé ses outils, Tak' revînt vers la machine, MP5 en bandoulière. Certes cela n'allait certainement pas mettre en confiance les autres mercenaires mais çà le mettait lui, en confiance... Quoi qu'il en soit, il laisserait le sheriff négocier son prix exorbitant, qui le faisait se sentir comme un insecte dans un monde de géant.
Au bout de quelques secondes de négociations, Tak' fût aussi étonné que le chef de la bande de mercenaires de voir comment la situation avait dégénéré de manière si soudaine et inattendue. Tout le monde braquait tout le monde, sauf Takeshi.
Le jeune garçon restait penaud, blanc comme un linge. Après les quelques secondes qui lui furent nécessaires pour reprendre ses esprits, il réussit à vaincre l'énorme boule qui s'était formée dans sa gorge et s'exclama.

- Mais... Mais vous êtes tous dingues? Baissez ces flingues, çà rime à quoi?
Pas totalement tranquille, il approcha sa main de la garde de sa propre arme. Il tourna ensuite son visage vers le sheriff, arborant un regard presque implorant. Il tendît lentement une main légèrement tremblante dans le but de d'abaisser le revolver du sheriff.
- Sheriff, attendez... Doit y'avoir un moyen de s'arranger...
Il n'avait même pas fait faire 20 cm à sa main que la première décharge de shotgun se fît entendre. Ça y est c'était partit. Étant donné que Takeshi était parfaitement à découvert et donc une cible facile, il commença à courir vers la plan de travail droit devant lui en attrapant le sheriff par le bras. C'était plus par réflexe qu'autre chose puisqu'il en avait pour ainsi sire rien a foutre de ce gros lard... Certes, le gars avec le fusil mitrailleur pouvait toujours être là, mais il avait quelqu'un d'autre à shooter avant lui s'il tenait à reste en vie, c'était quitte ou double. Une fois à la hauteur de l'établit, il enjambrait ce dernier à la vitesse de la lumière et analyserait la situation : assez épais pour que les balles ne le traversent pas et dans l'angle mort du tireur sur le balcon, c'était une bonne planque. Il arma énergiquement la culasse de son pistolet mitrailleur et jeta un rapide coup d'œil. Si la situation était toujours aussi électrique, il tirerait par petits groupes de rafales sur les mercenaires, uns par uns , restant relativement à couvert et se planquant totalement si quelqu'un le prenait pour cible.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Obscurité le Dim 30 Mai - 14:17

Quand on a affaire à la faune locale, on s'attend souvent à être attaquer, surtout quand cette dernière crève la dalle. Quand c'est justement des affaires de ce genre, on ne sait jamais quand ça va péter. Ce type de négociation qui dégénère est le parfait exemple.

Plusieurs coups de feu se firent entendre près des escaliers métallique, le mercenaire aussi bien que le flic n'ont pas attendu les ordres du patron pour faire feu. Le bon sens de ce mercenaire lui sauvera la vie, se baissant par réflexe et ne se prenant que quelques plomb au bras gauche. Si il blessera grièvement son adversaire, le rendant inoffensif. Il fera feu sur Takeshi et Stuart mais il est blessé et ça ne sera qu'un vulgaire tir de dissuasion.

C'est sur lui que Takeshi ouvrira le feu, une balle le touchera à la jambe gauche, le faisant trébucher. Au moins ce type risque de trouver son ascension à l'étage très lente... Il se relèvera et titubera, quasiment à bout de souffle. Si le jeune homme ne peut pas avoir la couverture parfaite pour le moment, son bon sens lui dira de moins s'inquiète de l'ennemi dans les escaliers que d'être sans défense face à un mec en pleine forme et qui va se planquer et ici au moins, il peut garder un oeil sur le chef ennemi. Cela dit, la fabrique de munition, des plaques de taule ce n'est pas la protection parfaite...

Le flic et le mercenaire qui se tenait en joue font feu mutuellement en s'éloignant. Le résultat se soldera par un tir de loupé et un blessé. Takeshi remarque que l'ennemi cherche à rejoindre les établis en ruine pour se couvrir. Le flic quand à lui, si il est à terre, mettra la main sur son étui, prêt à sortir son Glock. Il peut encore se défendre.

Le chef sortira son vieux colt et fera feu sur le shérif. Ce type est véritable cow-boy a la vitesse où il a dégainer! Certes, il se décalera rapidement sur la gauche et son gilet par balle recevra une partie de la décharge de Stuart, lui coupant le souffle et le faisant tomber au passage, mais pour une situation où il était dos au mur il s'en sort relativement bien. Quand à Stuart, il recevra la balle à l'épaule qui n'était pas protéger par le gilet, le faisant gémir quelques secondes avant d'être de nouveau prêt au combat.

Le policier près de l'entrée hésite quelques instants à tirer. Tirer sur le chef, il y aurait des risques de toucher Stuart voir même Takeshi. Vers l'escalier, trop peu de chance d'avoir un bon résultat. Il se contenta de se décaler et de s'approcher de son collègue blessé et tirer en direction du mercenaire qui se met à couvert. Il loupera.




(B = Blessé, M = Mort, BL = Blessé Léger et BG = Bléssé Grave. Et sinon ton permis, ton permis, des bonnes nouvelles Razz ? )

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3695
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du shérif

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum