Dans l'Alonzo's guns

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Ven 6 Nov - 19:09

Quand le fusion entra dans le batiment il eu un peu de mal à ouvrir la porte sans compter qu'en entrant il marchat sur une bouteille vide qui se brisa sous son poids. De toute sa vie le Fusion n'avais jamais vu un magasin aussi miteux. Cela ressemblais plus à un dépotoir qu'à un magasin d'arme et d'ailleur il ne voyais pas d'armes du tout. En fait il avais plus l'impression que cet endroit étais abbandonné bien qu'il remarqua qu'il y avais des traces récente d'activité.

- Il y as quelqu'un ? Appella t'il.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Mar 17 Nov - 18:40

La pancarte est à moitié démonté, visiblement ce lieu a changer de propriétaire depuis peu de temps. Achat? Règlement de compte? Aucune idée et puis cette passassion de propriétaires ne regarde de toute façon pas le Fusion.

En entrant, c'est un homme d'un quarantaine d'année d'origine hispanique qui semble réparer une étagère. Il manque beaucoup de chose de cette pièce là car mis à part quelques fusils et une caisse de munitions, il n'y a pas grand chose ici. Brimstone serait venu quelques semaines plus tôt, ce lieu aurait surement été désert, voir grouillant de sans abri.

L'hispanique posa son marteau en voyant son énorme client arrivé, le regardant d'abord de la tête aux pieds avant de lui parler. Si Brimstone est l'un de ses premiers clients, il faut avouer que pour une ouverture, on trouve difficilement plus mémorable. C'est donc avec un léger accent méxicain que l'homme s'adressa à lui.

"Que peut faire Sënior Tadeo pour vous?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Mar 17 Nov - 19:01

L'endroit avais beau être un bouge mais il étais au moin habité. Brimstone vis un hispanique qui faisait un effort de remètre cet endroit en état. Il y avais peu de marchandise dans l'armurie mais Brimstone n'avais pas besoin de grand chose encore falais t'il qu'il trouve chaussure à son pied.

- Hum ! Bonjour je suis à la recherche d'une arme d'apoint de type revolver petit calibre et pas trop cher ainsi qu'une boite de munition. Auriez vous cela en stock ? Demanda t'il poliment.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Mar 24 Nov - 21:55

Demande assez irréaliste mais manquant pas d'originalité de la part d'un géant comme Brimstone. D'ailleurs, le Fusion comprendra à ce moment là que ce type là, c'est un véritable moulin à parole. Il vend des armes comme on vend des meubles IKEA...

"Révolver de petit calibre vous dites? J'ai bien quelques armes de poche très prisé par les demoiselles de petites vertus, qui peut être facilement caché dans une manche avec un peu de couture mais je crois qu'un simple Charter Bulldog de calibre 8 mm devrait faire l'affaire pour vous. Le prix est abordable, je vous le fait à 600$ avec la boite de 25 cartouches. J'ai d'autres armes plus puissantes qui pourraient vous intéresser mais il faudrait être plus précis sur vos compétences."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Mar 24 Nov - 22:19

Là Brimstone étais un peu gener. Il n'avais qu'à peine 100 $ en poche et l'arme vendue étais d'un cout assez exorbitant.

- Hum ! Je n'ai que 100 $ en poche et 600 $ est un peu trop cher. Tout ce qui me faut c'est un petit calibre pouvant être adapter dans une main ou un doigt. Pour le moment l'arsenal que je dispose sur moi est un lance flamme, une masse, une tronçoneuse et une centaine de combinaison de lame et de poignard. Comme je bosse pour le compte d'un distributeur d'essence et que j'ai due brider mon lance flamme afin d'éviter un incident il me faut un autre type d'armes à distance. Auriez vous une arme méccanique hors d'usage ou une arme style Derringer. En tout cas quelque chose d'abbordable pour mes finances. Demanda le fusion.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Mer 25 Nov - 17:39

Le mexicain s'approcha pour regarder l'étrange matériel du fusion. Il faut dire, des clients aussi spécial que lui est pour ainsi dire rare.

"Hmm... Je vois. Écoutez, je vais vous proposer un marché. Je me suis installé depuis peu et y a les trafiquants d'arme du coin qui me voit d'un sale oeil. Le shérif du coin est trop doux et je n'ai pas encore eu le temps de chercher en ville un garde et un chien. Je ne vous demande pas de les tuer, juste de les intimidé, voir leurs mettre une raclée si ils insistent. Je dois bien avoir un vieux Colt de cow boy ou un uzi que vous pourriez... euh adapter sur cette main. Ça ne vous prendre que quelques heures. Sinon oui, je peux toujours vous vendre pour 100$ un Derringer hors d'usage, les pièces de ces armes sont difficiles à réparer."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Mer 25 Nov - 17:58

- Si c'est pour quelques heure je veut bien. Ma disponibilité va jusqu'à 17 H zéro zéro avant que je rejoigne mes collègues de travail. A la rigeur je peu aussi vous donner un coup de main pour vous monter votre échoppe. Vous avez l'air de bien peiner avec vos étagères. Répondit Brimstone.

L'offre du vendeur étais alléchante et ce n'étais pas le travail qui faisait peur au fusion. Aprés tout il avais été conçut aussi bien pour combatre que comme utilitaire. Si il n'avais pas l'âme d'aventurier il aurais certainement monter une petite affaire. Aprés tout il en avais la capacité.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Jeu 26 Nov - 19:14

De toute façon, à part compter les mouches volés dans la pièce, Brimstone n'avait rien d'autres à faire et même si le vendeur était un peu réticent pour demander de l'aide, le Fusion l'aida sans demandé son avis.

Le mexicain ne s'était pas trompé sur l'heure de leur arrivé, ils sont arrivés après une heure de bricolage. Selon lui, les trafiquants d'armes profitent du fait que l'ancien vendeur s'était fait tuer pour proposer leur prix. Un concurrent arrivait, il cassait les prix et usait de moyens intimidant. Il n'y a jamais mort d'hommes, c'est pour cette raison que le shérif du coin ne met pas trop le nez dans ses affaires là. En quelques sortes, il s'agit d'un monopole et ils comptaient le garder.

C'est trois hommes qui rentrèrent, si l'un d'eux ressemblait plus un junkie, les deux autres semblaient être d'anciens mafieux de Vegas que Brimstone classerait comme "petites frappes". Les deux mafieux sont équipés de pistolets automatiques, attaché à leur ceinture, le troisième, le plus instable a un uzi. A le voir, Brimstone se doute qu'il n'a pas pris sa dose journalière. L'un deux poussa la boite à clou non loin de lui par terre alors que l'autre se contenta de prendre la clef à molette non loin de cette dernière.


"Alors le mexicain, on t'a pourtant dit de te casser basta. Fait gaffe, on pourrait plus retenir Timmy."

Il montra du visage le drogué. Clair que lâché un mec en manque avec un uzi, ce n'est pas forcement la chose la plus facile à géré.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Jeu 26 Nov - 23:25

Brimstone avais à peine terminer d'enfoncer un clou pour fixer une étagère que trois individus patibulaire entrèrent. Visiblement c'étais deux petite frappe et un drogués vu l'analyse que Brimstone se faisait des ses trois hommes. Brimstone imaginais d'entré de jeu la statégie selon sa simulation et se mis bien vite entre le mexicain et les trois types en faisant jouer un clou entre ses doigts métalique.

- Hum ! Je vois déja le tableau j'imagine que Timmy vous sert de molosse les gars. C'est malin car si mon maître vennais à ce faire decendre Timmy en prendrais pour son grade et serais pendu haut et court par le Shérif alors que vous vous prendriez pour des témoin innocent. Dit il au deux type de Végas.

Son regard se porta sur le Junky et il se fit trés effrayant.


- Dit moi mon garçon sait tu que s'en prendre à un démon infernal n'es pas trés malin et je te promet de t'emmener dans l'enfer des junky ou tu cramera vivant sans drogue pour l'éternité si jamais tu devais te montrer agressif envers mon maître.

Brimstone montra à Timmy une main griffu dont les doigts étaient des lames.

- Par contre si tu me donne cet Uzi et que tu t'en vas je saurait me montrer généreux en te laissant la vie sauve et peu être ta dose habituelle que ces deux abrutis refuse de te donner mmmh ! Dit il d'une voie mielleuse mais aussi suffisament menaçante pour perturber ce pauvre garçon. Tendant sa main griffus et jouant avec son clou de l'autre main.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Jeu 3 Déc - 21:20

Le Timmy a l'air d'être aussi dérangé qu'instable et c'est bien là le problème. Regardant Brimstone, ce dernier comprit vite qu'il a à peine "enregistré" la moitié de ce que le Fusion disait. Si il dégaina son uzi, c'est seulement pour tirer dans le plafond vu que Brimstone lui colle un revers de la main qui le fera voler. Cela dit, le junkie finira dans l'étagère à moitié sonné que le fusion avait réparer dix minutes avant...

Les deux autres types ne s'attendaient visiblement pas que les choses tournent aux vinaigres de cette façon et se contente de sortir leur arme et viser le Fusion. Ces types paniquent, si ils ont eu à faire des gros bras dans leur passé, faire face à un "quelques choses" du gabari de Brimstone ne fait surement pas parti de leur CV.

"Oulà, molo l'ogre. Fait pas de connerie sinon tu vas le regretter! On peut foutre le feu quand on veut. Et puis moi et mes collègues, on peut te faire la peau quand on veut, ogre ou pas ogre."

Un petit œil discret à l'arrière, le Fusion voit le vendeur ne pas bouger, seul son bras bouge légèrement. Brimstone se rappelle d'avoir vu un fusil Remington sous le comptoir. Cela dit, fusil ou pas fusil, le uzi a fait un sacré vacarme et à dû s'entendre sur une partie de la rue.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Ven 4 Déc - 2:41

- Un ogre ? Quel ogre ? Ah ! Vous parlez de moi ? Navré de vous contredire messieurs mais je ne suis pas un ogre mais un organisme biomécanique destiné normalement pour la guerre disposant d'un arsenal et programer pour tuer tout intrus se montrant menaçant envers mon employeur. Tous ce que vous réussirez à faire en utilisant ses armes contre moi est de faire réagir mes programes de contre attaque. En ce moment j'ai diférente simulation dans ce genre de cas. Par exemple je peu me servir de Timmy comme bouclier humain ou arme potentiel pour vous écrabouiller tout les deux avec un soupçon de force brute. Je peu aussi le transpercé, transpercer l'un de vous derrière et terminer le troisième à coups de poing dans la tête qui au mieux lui défoncera le crâne ou arrachera la tête. Je peu aussi abuser de mon lance flamme pour vous jeter hors de ce magasin dans un déluge de napalm, à moin que vous aimer vous faire charcuter à la tronçoneuse. Dit Brimstone laissant tomber son imperméable pour que tout le monde vois bien ce qu'il était en réalité alors que des lames sortais de son bras avec des claquement sonores.



- Plus je cherche dans mon ordinateur plus je vois les millard de façons que je pourais vous tuer tous les trois avec facilité. Comment pouriez vous donc alors vouloir brûler ce magasin si vous êtes mort. Dit le fusion avec une trés grande froideur alors que ses yeux rouge se mirent à briller.

La menaçe de représaille était clairement visible dans les paroles du fusion toutefois il espéra que son numéro force le junky et les deux gangsters à décamper de l'armurie sans demander leur reste.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Dim 6 Déc - 16:27

Si les gangsters se regardèrent avant de prendre leurs jambes à leur coup, cela ne sera pas trop le cas du junkie: sonné.

A peine dix secondes qu'ils sont parti, plusieurs voix se firent entendre. Si Brimstone n'en est pas certains, les échos ressemblent à plus à "chopez moi ça vivant" qu'à de simples hurlements. Plusieurs pas se firent entendre, laissant présumé une course poursuite. Le Fusion comprit vite ce qui arriva, c'est un homme bien dans sa peau, moustachu qui entra avec un homme. Il s'agissait du shérif, où plutôt du bon gros stéréotypes du shérif sortit tout droit des films des années 80. Le premier réflexe de lui et son collègue fut de viser Brimstone au fusil. C'es le vendeur qui calma le jeu.


"Calmos, Bopcop, c'est un garde que j'ai embauché pour quelques heures."

Ces deux là eurent bien du mal à baisser l'arme après les explications du vendeur.

"J'ignorais que tu avais des relations pour embauché un... tel molosse. Il faudrait que je m'occupe de ses trafiquants un de ses quatre..."

Embarquant le junkie, le shérif ne put s'empêcher de tâter la ferraille du Fusion. Brimstone se pencha pour ramasser le uzi.

"N'empêche, si on avait un tel gus avec toi dans la police, ça chioterait moins dans cette ville. Si un jour t'es intéresser pour faire du nettoyage de vermine, je crois que tu croulerais sous le boulot au commissariat."

L'équipe partit, le mexicain tendit une liasse de billet de 150$. Il avait l'air d'être satisfait qu'il n'y ait pas eu de bavure avec cette interpellation.


"Je sais, c'est rien mais acceptez au moins ça."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Dim 6 Déc - 23:40

Brimstone rétracta tout son arsenal dans son bras et aprés que shérif sois partit il ramassat l'uzi pour l'analyser afin de pouvoir l'intégrer dans son bras. Les nanomachine démonta l'arme piece par piece avant d'être absorber.

L'armurier lui voulus donner de l'argent en guise de remerciment mais Brimstone leva la main pour signifier qu'il refusait l'argent.


- Garder votre argent vous en avez certainement plus besoin que moi pour monter votre affaire. Par contre je suis toujours interesser par votre marchandise. J'ai intégrer l'uzi du junky dans mon système ce sera un extra. En guise de paiement pouriez vous me donner ce vieux colt dont vous m'avez parler, un holster pour le ranger ainsi que des munitions qui vont avec ses armes ? Demanda t'il poliment aprés avoir remis son imperméable.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Lun 7 Déc - 21:55

"Aucun problème."

Il rangea l'argent dans sa poche avant d'aller chercher le matériel demandé de l'autre coté. Dans une société où le troc est monnaie courante, il avait plus à gagner quand Brimstone lui avait proposé ce marché.

C'est un vieux holster en cuir qu'il ramena. Quand au Colt, même si il n'est pas très bien entretenu, c'est une arme digne de finir ces jours chez un collectionneur. Cela dit, des collectionneurs il n'y en a plus des masses en ces jours sombres... C'est une boite de 25 balles que le vendeur lui donnera. L'arme est chargé.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Darius le Lun 7 Déc - 23:09

Brimstone étais satisfait de ses aquisition. Il pris le revolver qu'il analysa. L'arme étais anciène mais assez bien adapté à sa main et assez grosse pour sa morphologie. La gachette avais un peu de jeu mais même si elle étais anciène l'arme étais en état de marche mais vu son ancieneté Brimstone avais interet à l'entretenir régulièrement afin d'éviter un emplombement dans le cannon et le barillet.

Le holster était un vieux holster d'épaule en cuir disposant de rangements pour des munition. A l'interieur il y avais deux barillet vide afin de recharger l'arme plus rapidement en remplacant simplement les barillets. Brimstone aprés avoir rangé l'arme chargea les deux barilets et les remis dans leur rangement. Quand aux munition réserver à l'uzi maintenant inséparable de son nanobras, Brimstone les avalas d'un coup. Un clic-clac sonore dans son épaule signifia que les munition étais intégré.

Comme il avais encore un peu de temps. Il aida gratuitement cette fois l'armurier à monter sa boutique mais à 17 H il lui dit qu'il devais partir et lui demanda ou ce trouvais le Bar Nucléon.
avatar
Darius
Membre honoraire du Big 5

Nombre de messages : 1253
Date d'inscription : 08/07/2009

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Jeu 10 Déc - 18:26


_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Dim 9 Mai - 22:47

Si une chose pouvait soulager Tak', c'est d'avoir quitter cet endroit de malheur. Il ne tourna le dos qu'à l'homme seulement une fois après avoir fermé la porte métallique. Sait-on jamais, un coup de reins est si vite arrivé...

Les armureries à Los Angeles ne sont pas fréquente. Normal, la ville est une des rare où on paye un impôts de protection aux autorités et même si pas mal de monde voit cela d'un mauvais oeil, c'est toujours mieux que cette argent servent à payer la milice du coin que d'attérir dans les poches des gang locaux. C'est sûr, ce système est plus bancal, certains paient, d'autres non mais les propriétaires de magasins préfèrent de loin avoir la protection des autorités pour souffler un peu.

Cependant, l'ancien propriétaire avait beau être Alonzo, cela ne l'a pas empêcher de se faire tuer et c'est les traffiquants qui s'en sont mis plein les poches le temps que quelqu'un se décide à le remplacer. C'est un hispanique qui semble avoir repris les locaux Tadeo. Quand le jeune homme rentra dans la boutique, les étagères semblent avoir été installé que récemment. Derrière le comptoir, l'homme semblait discuté avec un orc que Tak' devina être un des vigiles. L'orc se contenta de grogner avant d'aller à l'entrée, quand au vendeur, il acceuilla le jeune homme.


-Senior Tadeo pour vous aidez. Vous cherchez quoi de beau jeune homme?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Takeshi Satsuke le Lun 10 Mai - 20:32

From : Les rues de Los Angeles

Takeshi poussa sereinement la porte du magasin d'armes du coin. Même si l'étalage d'engins de mort pouvait paraître inquiétant pour quelqu'un de sensible, cela s'apparentait plus à des outils pour le jeune Takeshi, quel monde violent quand même... enfin c'était toujours plus sain (?) que les instruments de luxure décadente de l'espèce de JeanLou...
Takeshi n'eût pas vraiment le temps de jeter un coup d'œil avant d'être abordé par le vendeur. Il se rapprocha donc du comptoir en adressant un sourire poli à lui et son garde du corps.

- Bonjour, deux chose en fait. J'aurais un Armenius Vindicator .38Special à vendre si çà vous intéresse.
Il sortit l'arme en question de sa poche de pantalon, c'est vrai que c'était minuscule cette chose... C'était ce qui rendait cette arme d'autant plus redoutable! Mais bon, il avait déjà un revolver .357 de grande qualité. Et puis le .38Special montrait ses limites face à de grosses proies, c'est justement pour çà qu'il voulait un semi-auto : plus long, plus difficile à dissimuler mais plus facile d'utilisation et avec de plus grands chargeurs. Et de toute façon, avoir une arme facile à cacher n'avait aucun intérêt pour lui... Tak ne portait presque jamais d'arme à feu en dehors des phases d'exploration, et le peu de personnes qui avait essayé de le voler rendait généralement le fric après que sa sœur leur ait mit son katana sous la gorge. On n'escroquait pas impunément un Satsuke!
- J'ai pas encore finit de le décrasser mais je peux vous le mettre de côté si vous voulez. Par contre les balles à l'intérieur, faudra que je les utilise pour le tester. J'en voudrais hum... 120$
Il laissa le commerçant analyser l'arme et pendant ce temps là se pencha sur une autre vitrine.
- Et autrement je voulais m'acheter un pistolet semi-auto, avec silencieux si possible et des balles subsoniques mais c'est pas nécessaire. Vous pouvez me montrer tout ce que vous avez s'il vous plaît?
Demanda-t-il encore une fois avec le sourire. Il eût un léger temps d'hésitation puis compléta.
- Oh et puis allé, montrez mois aussi vos PM's et Mitraillettes, je verrais après ce que je prends, j'ai de toute façon pas l'intention de repartir les mains vides.
Glissa-t-il avec un clin d'œil malicieux.


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Mar 18 Mai - 21:06, édité 1 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Mer 12 Mai - 19:28

Le mexicain se contenta de tourner le barillet et de regarder l'intérieur du canon. C'est vrai que l'arme avait besoin d'un petit coup de décrassage mais ce genre d'opération est moins galère qu'avec un semi-automatique. C'est en plein examen de l'arme qu'il lui répondra avec un très léger accent.

-C'est vrai que ce n'est pas une arme d'homme mais conviennent mieux pour les prost-euh je vous la reprends 105$, le canon semble un peu rouillé.


Il s'est repris au dernier moment, pas besoin de sortir des grandes écoles pour savoir ce qu'il allait dire. Il examina la carrure du jeune homme, les armuriers sont en quelques sortes les couturiers des temps modernes.

-J'imagine que vous cherchez quelques choses de fiable? J'ai ici la version Tactical d'un HK USP, plus pratique pour visser le silencieux et en 9mm, plus facile à trouver. Je vous le fait à 180$ et le silencieux 75$. Je vous offre un chargeur si vous acheter le tout.


Il demandera au jeune de le suivre à l'arrière cours. Cette dernière est situé en plein milieu de bâtiments en ruine, un parfait champs de tir tout en étant à l'abri des regards indiscrets. Les cibles présentes sont soit des bouteilles, soit quelques vieux morceaux de carton ressemble de loin à des personnes.

Il lui montrera quelques mitraillettes, il lui montrera plusieurs modèle de MP5, un CZSM477 ainsi q'un vieux Calico M960. Même si il n'en sort pas, le vendeur dira à Tak qu'il possède tout de même quelques uzi en réserve. Près de la porte, se tiendra le garde du corps, toujours aussi "aimable". Si il est payé pour surveiller, il n'est surement pas payé pour être aimable.


-Il donnera tout de même les balles au compte goutte, surement un réflexe et vu le type d'arme, c'est seulement par quatr ou cinq qu'il les donnera.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Takeshi Satsuke le Mer 12 Mai - 23:36

Takeshi fût surpris que le vendeur lui offre 105$ de son revolver mais qu'il souhaitait faire l'entretient lui-même, il fît d'ailleurs remarquer.
- Ah? Vous préfèrez le faire vous même? Moi j'vous prposait 120 $ mais je vous le décrasse tout, je le teste et vous me payez quand je le rapporte... enfin, si vous voulez vous en charger vous même je veux bien vous le laisser à... 110$? Ya les balles dedans...
Si le mec insistait vraiment, Tak était prêt à lui laisser prendre l'arme pour 105$ mais un sou est un sou comme on dit... avec 5$ il pouvait bien s'acheter une bonne demi-douzaine de balles. Par contre Tak eût une petite mioue quand le vendeur lui proposait l'USP, étant donné qu'il avait eût l'occasion de la tester il pouvait dire que c'était une bonne arme mais il pensait qu'il y avait mieux.... Surtout dans les armes précédant la guerre de quelques années.
- Hum... L'USP est pas mal, je prendrais pas défaut mais vous avez pas autre chose?
Après tout autant en profiter car même si l'arme était de bonne qualité, il avait fait sufisament de profits aujourd'hui pour se permettre de prendre la qualité premium, si qualité premium il y avait. Néanmoins, si le vendeur pouvait lui proposer des accessoires tels qu'uns de ces petits dispositifs de visée laser avec lampe torche intégrée, l'appel serait sans doute difficile à refuser...
- Par contre, si vous avez des accessoires pour aller avec l'USP ou les autres armes... Je suis aussi acheteur.
Glissa-t-il à nouveau avec un clin d'oeil. Une fois à l'arrière boutique, il analysa attentivement les mitraillettes, il hésitait entre l'arme Tchèque et un MP5A5 un peu vieux mais qui serait bien vite dévastateur une fois dépoussiéré.
Après quelques cartouches tirées en rafale et auto avec les deux armes (il ne daigna même pas porter un regard au calico), il reposa le CZSM477.

- J'vous propose 340 pour ce MP5?
Un prix assez bas, Tak' le savait et le vendeur aussi... Mais encore une fois, c'était la règle d'or du commerce, annoncer un prix inférieur à celui qu'on est prêt à payer pour acquérir l'objet. D'autant que... C'était arrivé rarement à Tak' mais il avait parfois eût de bonnes surprises en annonçant un prix qu'il pensait bas mais que le vendeur acceptait.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Jeu 13 Mai - 19:28

Mais quel idée de proposer un tarif de 105$ pour une arme! A croire qu'il est du même gabari que Takeshi quand il s'agit de vendre du matériel et vu qu'il ne cherche pas tant à négocier, il comptait belle et bien reprendre le révolver pour 110$

-Bien, j'accepte.

Par contre ce ne fut pas trop le cas pour le MP5A5, bien en dessous de la valeur. Mais après tout c'est la loi du commerce, une fois une affaire conclu on n'a plus à revenir sur sa décision, le jeune homme est bien placé pour le savoir. Il s'est déjà fait arnaqué comme parmi tant d'autre mais c'est une façon comme une autre d'apprendre.


-Non, trop bas. Je vous le fait à 440$, un chargeur d'offert.

Cent dollars de plus au prix annoncé. Ce marchand le sait, il est l'unique vendeur d'arme de valable de ce bled et les éventuelles concurrents ne sont que des contrebandiers avec du matériel douteux.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 13 Mai - 20:41

Takeshi avait accepté la transaction et remît l'armenius Vindicator chargé au Mexicain en échange de 110$. Après tout s'il préférait se démerder pour l'entretien de l'arme c'était maintenant son problème...
Après plusieurs essais au stand de tir, Takeshi était vraiment séduit par le MP5A5, mais néanmoins le prix annoncé par le vendeur le fît déglutir, même s'il avait du fric, yavait pas pour autant marqué pigeon sur son front.

- Ouch! C'est trop cher! On coupe la poire en deux d'accord? Disons 390?
Tak' voulait bien grimper jusqu'à 400 mais pas plus. S'il en voulait plus, il reposerait l'arme en haussant les épaules, disant qu'il n'était pas intéressé. Quelle que soit la réponse du marchand, il jettera ensuite un œil à un autre mure encore recouvert de MP5's
- Ou alors... Je suis prêt à monter jusqu'à 450 mais pour la modèle A5 avec lampe torche intégrée là
Dit-il en désignant le mur, là pour celui-là, il grimperait à 470. Si aucune des deux offres ne lui convenaient (en fait même si elles lui convenaient d'ailleurs) il s'intéresserait à nouveau aux pistolets du vendeur et surtout aux accessoires qu'il vendait avec. Il avait repéré un super holster tactique de cuisse qui irait bien avec un USP ainsi que d'autres accessoires. Néanmoins, il recherchait toujours une arme encore meilleure que l'USP si possible.

hrp : je vais mettre à jour mon inventaire des récents échanges
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Sam 15 Mai - 15:57

-Je ne peux pas descendre à moins de 420...

Ce n'est pas vraiment la poire en deux ça et de toute façon, Takeshi changera de conversation en montrant le MP5A5.

-Vous avez bon gout jeune homme, je vous le fait à 490$ avec la lampe en plus.

En négociant, il laissera lâchera 20$ de moins. Si les armes ne sont pas donner, le vendeur semble avoir quelques tuyaux pour se fournir des accessoires pas trop cher car étrangement, il ne chercha pas trop à discuté sur cette lampe.

-Va pour 470$ le MP5A5. Si il vous faut un viseur ou autres choses, n'hésiter pas à me le faire remarquer.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Takeshi Satsuke le Sam 15 Mai - 16:48

Takeshi fît une grimace quand le mec lui annonça 490 dollars pour le A5 tactique. Il avait trouvé encore plus dur que lui en affaires!! Il ne pensait pas que c'était possible... Il fût par la suite très clair :
- 470? De toute façon c'est mon dernier prix...
Fallait pas se foutre de la gueule du monde quand même, déjà qu'il payait son arme plus que son vrai prix alors il n'allait quand même pas se laisser escroquer à ce point!
Enfin, au moins celui-là à une sangle reflex, il l'a sûrement pas vu, ne disons rien...
Passait ensuite l'achat du pistolet. La remarque du type fît sourire Takeshi.

- Ouais, j'aimerais bien... Mais vu ce que vous me demandez pour le MP5, j'aurais pas les moyens... Celà dit je veux bien quand même le holster tactique pour USP que j'ai vu là-bas.
Si le vendeur lui demandait, ce serait 50 prix non négociable, sinon il s'en passerait, du holster comme du pistolet, d'ailleurs, il n'aurait pas les moyens pour le pistolet, pas pour le moment en tout cas. N'ayant pas considéré les choses sous cet angle, c'est vrai que çà remettait en question tout son équipement futur.
- En fin de compte, laissez tombez le pistolet. Je prend que ce MP5 avec 4 boîtes de 9mm JHP et trois chargeurs. Plus celui en cadeau s'il vous plaît.
Dit-il avec un clin d'œil. Le JHP, c'était pour Tak les meilleures cartouches, meilleures que des FMJ sans défaut supplémentaire. Certes elles étaient plus chères mais même pour les cartouches de meilleure qualité, le 9mm ne dépassait jamais le 30$ au 50 balles. Si çà le dépassait, il irait se fournir ailleurs. par contre pour les chargeurs, le standard était souvent de 25 l'unité.
- Comme je laisse tomber le pistolet, vous me faite aussi voir ce que vous avez comme aimpoints et autres accessoires s'il vous plaît?
Après cet achat, il allait aller rejoindre sa sœur vers le stand. La journée était encore loin d'être finie et qui sait... Il pouvait peut-être se faire quelques dollars en proposant ses services de mécano, yavait toujours au moins une personne pour avoir besoin d'un bon mécano...

hrp : si t'a du mal à gérer les accessoires, laisse moi faire! ^^
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Obscurité le Dim 16 Mai - 16:13

Le vendeur a remarquer et pourtant il n'en dira rien. Toujours aussi difficile en affaire, le holster lui reviendra à 45$, cependant le jeune Tak' sera agréablement surpris des balles. D'un côté, si le marchand ne baisse pas son prix, ce genre de marchandises se trouvent assez facilement dans la rue avec un peu de jugeotte.

Farfouillant dans une caisse de munition un peu bordelique, il posera les quatre boites et le chargeur sur le comptoir pendant que le jeune homme regagnait le magasin.


-25$ les 50 balles. Ca nous fait 100$, avec le chargeur 125$.

Il montra du doigt la vitrine du comptoir. La plupart des accessoires étaient là et même si cela pouvait varier d'une arme à l'autre, l'essentiel était là pour se donner une idée.


-Faites votre choix, je vous ferais une remise sur le tout quand vous vous serez décidé.

(HJ: Pour les prix des accessoires, je n'y connais pas chose, Ori n'a pas qu'une fois des ameliorations des armes (je cherchais un silencieux ce jour là), je te laisse faire ^^)

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Alonzo's guns

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum