Un vieil ami...

Aller en bas

Un vieil ami...

Message  Obscurité le Mer 18 Fév - 20:28

Après plusieurs mois à Vegas, Tyler a commencé à sentir le vent tourné et commencé à sentir venir de futur représaille. Certes, il s'est toujours contenté de petits contrats sans importance mais après c'est le meilleur moyen de ne pas s'attirer d'ennemi trop puissant et Tyler ne se faisait pas d'illusion sur son "statut social", il n'était qu'une fourmis parmi tant d'autre, qu'il se fasse écraser personne ne l'aurait pleurer.

Son dernier contrat était un macro qui avait un peu d'influence, du moins sur son territoire. Son employeur? Une prostituée que ce dernier avait défiguré. Deux cents malheureux dollars, les risques n'était pas cher payé pour Juzam, sachant très bien qu'il aurait eu un petit gang sur le dos après sa mission mais après s'être renseigné, il pouvait mettre la main sur la vieille R14 de son propriétaire. Disons qu'avant de quitter New Vegas, il a fait sa bonne action, il a tué une pourriture que personne ne pleurerait pour trois fois rien, prenant un malin plaisir de lui dire "combien coutait sa tête" à sa cible avant de l'exécuter. Il n'était pas obligé de le faire mais faire comprendre à une petite merde qu'il coutait à peine 200$ avait son charme. Et puis l'essentiel est là, peu importe si il avait ses petits copains, Tyler avait un moyen pour quitter la ville maintenant... Et comme les transports en commun n'existe plus, ce n'est pas demain la veille qu'un petit gang va lui mettre la main dessus.

Cela faisait plusieurs années que Tyler n'avait pas mis les pieds à Los Angeles mais visiblement la ville n'avait pas changé: toujours autant en ruine... Le tueur à gage était parti d'ici simplement parce qu'il n'y avait tout simplement plus de boulot pour lui à ce moment là et qu'il avait envi de changer un peu de paysage.

Pourquoi ne pas y refaire un tour après tout? En plus, il a un de ses vieux amis qui habite ici, Luigi Lacono, un ancien militaire d'origine italienne. Lui et Tyler ont déserté l'armée ensemble et ont travaillé ensemble durant 3 mois, avant que ce dernier s'installe ici et travaille en tant qu'armurier, réparant et vendant des armes d'avant-guerre. Son magasin était une vieille ruine retaper, à la base c'était un immeuble mais le troisième étage a été détruit lors des bombardements. En clair, rien n'avait changé. Voila le point de vue que Tyler eut en garant sa voiture devant le magasin.

C'est ici que son aventure commence.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Invité le Jeu 19 Fév - 13:04

Tout en garrant sa voiture, Tyler jouissait de plaisir d'etre en semi securité et de pouvoir etre l'un des seul a pouvoir se deplacer aussi vite.

Il s'avait cependant que beaucoup de personne n'hesiterai pas, s'il eu un moment d'egarement, a soter dessus et se barrer avec ou de la metre en piece detacher.

Luigi Pourrait certainement arranger sa. Son magasin etait devenu assez garnie depluis la derniere fois et Luigi pourrait certainement trouver un endroit ou etre sur que personne n'oserai voler la voiture.

L'exterieur avait deja bien changer, on pourrait presque deviner que son commerce marchait bien, mais le plus simple est encore d'aller venrifier.

Tyler entra dans le magasin.
Avec un peut de chance, il aurait peut etre quelque arme et munition a lui presenter.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Obscurité le Jeu 19 Fév - 18:19

La vente d'arme peut être considérer comme un métier sûr et plein d'avenir dans ce monde et de toute façon, le jour où Luigi perdra ses fournisseurs, rien ne l'empêchera de se reconvertir de nouveau dans le mercenariat.

L'interieur de la boutique représente le parfait côté de Luigi, c'est à dire bordélique et mal organisé. C'est l'une des raisons pour laquelle il a quitté l'armée, il devait en avoir ras le bol d'avoir son supérieur sur le dos. En ouvrant la porte, la cloche au dessus de la porte sonna, un moyen primitif mais toujours aussi efficace pour prévenir les petits fouineurs qui attendent que le chef des lieux est le dos tourné. Luigi ne mit pas dix secondes à revenir de la salle de derrière, s'essuyant les mains pleine de graisse à l'aide d'un chiffon sale.

A peine plus vieux que Tyler, peau matte ainsi qu'une carrure athlétique, une moustache assez mal entretenu, Luigi n'a pas changé d'un pouce depuis sa dernière rencontre avec le mercenaire. Celui-ci ne put s'empêcher de sourire en voyant son ami rentré. Il s'approcha pour lui serrer la main. Certes la sienne n'est pas encore très propre mais ce n'est que de la graisse, ça passe encore.


"Tyler, quelle bonne surprise de te voir! Je me demandais justement si tu allais sortir de New Vegas en un seul morceau ou entre quatre planches. Je préfère te voir là que voir ton nom inscrit sur une tombe près de Vegas."

Il regarda à travers la fenêtre barricadé, remarquant la voiture.

"Je vois même que tu as ramené un souvenir de là haut! Tu l'as fauché à qui? J'ai de la place dans mon garage à l'arrière, ça t'évitera de chercher où la caser pendant ton séjour ici. Alors quoi de neuf? Ça sentait trop la merde à Vegas et tu as décidé changé d'air?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Invité le Jeu 19 Fév - 19:47

Tyler etait manifestement tres heureux de retrouver son camarade. Rien n'avait encore chager, depuis le temps, dans cette baraque, plutot bien batie par ces temps, bien qu'il y avait encore quelque probleme d'aeration...

Les etageres etait toujour les memes, bourer a ne plus en pouvoir. Dailleur Tyler c'etait toujour demander comment plusieurs kilo d'arme et de munition pouvait tenir sur quelques bout de plache et trois cloux.


- Luigi ! Sa fait plaisir de voir une vieille tete! Tu parle de la caisse? Ahah pourquoi fauchez lorsque l'on peut piquer de plin gres ! Et ouai c'est le bisnees, un bon contrat.
D'aileur sa na pas l'air de marchez mal non plus.

Tyer se frota la main sur son pantalon, deja sale de toute maniere car sela faisait longtemps qu'il n'avait pas trouver d'endroit ou laver, ou acheter du linge propore, et se remis a parler :

- Je ne savais pas trop ou aller alors je suis passer par ici, histoire de te faire une petit visite. Je peut aller garer la voiture tout de suite? Se sera fait au moin, on sera plus tranquille tu pourra me montrer tes nouvelles acqusition, il acompagna ses derniers mots d'un clin d'oeil.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Obscurité le Jeu 19 Fév - 20:37

Luigi jeta son torchon sur le comptoir avant de sortir une lourde clef de sa poche, il avait la ferme intention de fermer boutique pour aujourd'hui. Il accompagna son ami derrière une ruelle, ouvrant une grille qui mena à une cour, ouvrant de nouveau un vieux garage où était entreposer plusieurs armes à feu cassé et bonne à jeter. Luigi avait tendance à tout garder, voir même un peu trop malgré le fait qu'il soit du genre à récupérer la moindre pièce de rechange d'une arme. Il laissa tout de même Tyler refermer la lourde porte métallique du garage vu qu'il tenait son chien de garde, un Rotweller. Peu sympathique l'animal soit disant en passant.

"Du calme, Bijoux! Tu vas quand même pas bouffer mes invités quand même!"

Il fallut quelques temps pour que l'animal comprenne mais ce n'est pas pour cette raison que le mercenaire avait confiance. Il ne faudra pas compter sur lui pour rentrer seul dans cette cour, aussi bien de jour que de nuit. Par contre Luigi était-il vraiment obligé de lui donner un nom si ridicule? C'est peu être la raison de l'agressivité du pauvre animal... Ils finirent par laisser le chien seul, rentrant de nouveau dans l'immeuble, l'emmenant à l'arrière salle. Sur la table, il y avait une lourde mitrailleuse presque de remonté, un MAC 24 plus exactement. Ce n'est pas le genre d'arme que l'on se promène sur le dos à longueur de journée...


"Bof, tu sais tu as presque tout vu mais j'ai eu quelques acquisitions entre temps... C'est con, j'avais mis la main sur un lance roquette d'avant-guerre mais je l'ai vendu y a deux mois. Par contre, je rafistole en ce moment un vieux MAC 24 d'avant guerre, une mitrailleuse sur patte. Je suis sûr qu'une fois réparé, y en a qui vont se l'arraché. Sinon j'ai quelques Colt, Berreta, uzi mais rien de bien impressionnant..."

Une voix féminine semblait venir de la pièce d'à coté. C'est une petite blondinette qui apparut, pas bien grande, cheveux court et mignonne même si il n'y a pas de quoi en faire un top model. Mais c'est sûr qu'elle n'est rien à comparer par rapport à certaines prostituées de Vegas...

"Tu as un invité chéri?"

Luigi semblait avoir oublié de dire un "détail" à son ami, il n'a pas attendu son retour pour se mettre avec une femme. Voila l'autre "acquisition" dont il parlait, surtout qu'il continuera sa phrase avec un "et voici". Même si il semble l'aimer, on ne devient plus macho du jour au lendemain. Il se mis à côté avant de la prendre par la taille pour la présenter à Tyler.

"Et voici Anna, ma femme. Anna, voici Tyler, la personne avec qui je me suis barré de Polis. Désolé de pas avoir pu t'envoyer d'invitation mais faut comprendre que la Poste de nos jours n'est plus ce qu'elle était autrefois. Ma chérie, tu devrais aller préparer une chambre et préparer un couvert de plus, je pense qu'il va rester quelques temps ici."

Une femme au foyer, c'est ce qui lui manquait. Anna fit un signe de tête à Tyler en guise de salutation avant de sortir de la pièce, laissant seul Tyler et Luigi autour de la mitrailleur. Après avoir parler "arme" durant dix bonnes minutes, Luigi finit par changer de sujet.


"Tu me dois une tournée si j'ai bonne mémoire! Et si tu me payais un pot au Nucléon pour fêter ça? Depuis le temps que j'attends ça ne se refuse pas. Et puis Georg te mettra au courant de tout ce qui se passe en ville. J'imagine que tu ne vas pas rester là à faire du tourisme."

Georg Dar Monri est un ogre propriétaire d'un bar dans Los Angeles, un bar de bonne qualité qui s'occupe aussi des jeux comme le Poker ou la roulette. Bavard et amical, quoique un peu chiant quand on n'a pas de sang orc dans les veines. Il est aussi bagarreur, Tyler en a un sale souvenir vu qu'il l'a foutu une fois dehors durant une beuverie après une séance de boxe pas très agréable pour le mercenaire. Georg est malgré tout pas rancunier vu qu'il n'a jamais refoulé le mercenaire par la suite, faisant comme si de rien n'était. Pour lui, il ne s'agissait d'une bagarre comme une autre...

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Invité le Ven 20 Fév - 19:56

- Un pot? Alors la tu me decoit, repondit Tyler en souriant, depuis le temps, si tu ne veux pas rentre soul, ta interet a m'en refuser un packet !

Tyler se souvenait de se bar qu'il avait frequenter un sacrer temps. C'etait l'endoit ou on pouvait toujour trouver se que l'on voulait. Arme, client et tout sorte de produit psyckotrope, meme si Tyler n'etait pas reelement de se penchant la, il lui etait deja arriver, surtout dans le debut de sa carriere, d'acheter quelque gramme de ses produits. D'ailleur a se souvenir, une faim provenant plutot du cervaux que de l'estomac se reveillat :

- Enfaite, ce gros Georg vend toujour ses packet de cigarette??

Sela faisait plusieur jour qu'il n'avait pas pu amener une cigarette a sa bouche. Avec les quelques contrats qui l'on occuper plusieurs heures dans les coins sombre, Tyler n'avait pas eu beaucoup de temps a se consacrer, bien qu'il avait reussit a oublier cette sataner dependance...


- Dit donc elle est assez mignone ta copine ! Tu la degoter ici ou tu la fait importer, on pouvait distiguer un petit sourire moqueur. Habituellement on ne trouve pas de femme comme sa part ici. Sa fait combien de temps que vous etes ensemble?

Tout en marchant Tyler s'apercut qu'il avait encore son fusil dans son dos. Decidement, il le suivait ou qu'il allait. Cette desagreable habitude d'oublier meme la presence de son fusil l'avait plus d'une fois mis en danger.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Obscurité le Ven 20 Fév - 22:47

(HJ: Arme et drogue, ce n'est pas vraiment ça Confused Il y a des descriptions des lieux les plus importants dans chaque ville ainsi que leur propriétaire. Par contre les clopes, il a ^^)

Drogue et "armes égarés", Le Nucléon ne vendait rien de tel mais était le bon endroit pour avoir les adresses.

En entrant dans le bar, rien ne semblait avoir changé. Seul changement, le jukebox semblait en panne, encore une fois serait plus exact... Trois groupes sont présents dans l'établissement, un groupe de cinq jeunes qui semble fêter quelques choses, un couple dans le coin de la salle et enfin quatre loubards à une table. Une bonne ambiance pour une seule serveuse qui semble complètement débordé alors que l'on est pas encore le soir. Etrange... Georg aurait en temps normal fait appel à sa seconde serveuse.

En parlant du barman, il semble en pleine discussion mouvementé avec avec un noir habillé en cow-boy. Il s'agit tout simplement du shérif de Los Angeles. Étonnant qu'il soit encore vivant, Tyler lui donnait à peine quelques années avant de se faire abattre pendant ses fonctions. Peu importe, la question n'est pas là. En s'accoudant au bar. Tyler et Luigi entendront une partie de la conversation.


"Tu me fais chier! Si tu as une idée où elle s'est fait embarqué, pourquoi tu y vas avec quelques hommes pour règler le problème!?!"

Le shérif semble hésiter, remuant le contenue de sa bière.

"Tant que je ne sais rien de ce camps, je ne peux pas me permettre d'envoyé des hommes là haut. Ils ont l'air d'être armés, c'est un fait et même si ça bouge pas beaucoup, ça peut être aussi bien des Skulls que des nomades. Et puis mes éclaireurs n'ont pas vu Alina... Je ne vais pas me trimballer là haut avec cinq hommes armés pour fouiller un camps comme si de rien n'était!"

Le shérif et son éternel hésitation, il n'a pas changé d'un poil celui-là... C'est peu être la raison pour laquelle il est encore vivant... L'ogre semble s'énerver, frappant du poing son bar.

"Moi je te dis que c'est des esclavagistes, ils n'ont rien à foutre ici!"

Ces deux là remarquèrent Tyler et Luigi à côté d'eux. Le shérif n'a jamais trop aimé le jeune homme, en même chasseur de prime est une chose, tueur à gage en est une autre. Mais peu importe, ce qu'il pense est bien la dernière qui empêchera de dormir Tyler. Georg déboucha deux bières sans rien demander avant de les donner aux deux nouveaux.

"Je vais quand même pas demandé à une tafiole de mercenaire d'aller la tirer de là!?! Si j'attends après toi et tes hommes, ma serveuse a le temps de changer de main une demi douzaine de fois."

La tafiole de mercenaire, Tyler a deviner de qui il s'agissait. Si il connaissait pas Georg, il aurait pu le prendre mal mais c'est une de ses habitudes, les autres clients ne font pas exception. Intervenir et laisser des macabés, c'est la meilleure chose pour avoir des représailles. Ce détail, le shérif le sait.

"Ouai bon d'accord, j'ai piger... Je vais t'éviter de faire des conneries de ton côté! Toi, Tyler, viens me voir dans mon bureau quand tu auras le temps, c'est pour discuter boulot... Et éviter d'accepter n'importe quoi comme proposition à celui là."

Il sortit sans dire un mot, remettant son chapeau de cow boy. Le seul point commun qu'il avait le mercenaire, c'était bien les vêtements et c'est tout... Le barman s'occupa de ses deux nouveaux clients.

"Je vois que tu es revenu toi. Comme tu viens de le voir, la ville a un peu changer. Par contre cette tapette de Shérif, c'est toujours un dégonflé."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Invité le Dim 22 Fév - 18:57

(HJ : Dsl je pense bien que l'on ne trouve pas d'arme a vendre au comptoir d'un bar ^^, mais je voulais bien parler de gens qui trainait certainement a cette endroit pour trouver des client a leur marchandise)

Aux mots tapette de mercenaire, Tyler ricana. S'il avait bien suivit, se devait etre sa deuzieme serveuse qui s'etait fait enlever.
Nomade ... Skull ? Sela ne deplaisait pas a Tyler, il savait qu'il n'y avait aucune autre facon que la violence pour regler les conflit avec ses gens la, et plus il y a de tete qui tombe, plus le paie sera ronde. Voici comment se calculait ses tarifs.

Cependant Tyler avait deja eu affaire avec se fameux sherif, et il se preparait deja a etre la victime de son avarice. C'est se qu'il la certainement sauver dailleur, aussi etonnant que sela soit...

Tyler s'adressa a Georg :


-Eh oui, les affaires ne marchait plus tellement du coter ou j'etait, et je sens qu'ici je vais reprendre du service ! Tyler se frotta les mains. J'imagine que vous deviez parler de votre jeune elf. Le cheriff m'a dit de ne rien accepter de vous, mais je n'ai jamais trop blerer se gars. Vous proposeriez quoi vous comme moyen d'action ?

Par cette question, Tyler cherchait a obtenir des offres differentes des deux personnes, cela lui permettrait biensur de choisir celle qui payerait le mieux !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Obscurité le Dim 22 Fév - 21:40

(HJ: D'où les contacts du barman ^^)

L'ogre grogna avant de répondre. Il se sortit un verre, se servant un verre de Whisky.

"Ouai en gros c'est ça. L'avantage de garder les mêmes serveuses, elles peuvent se démerder seules avec mes livreurs de boissons... Sauf que là, Alina est tombée sur la mauvaise personne."

Regardant la porte pour voir si le shérif est bien parti.

"Je me fais pas d'illusion, si ces mecs sont plus d'une dizaine, tu pourras pas les exploser tout seul et comme ce shérif a enfin décidé de bouger son cul pour éviter de faire une connerie, je te demanderais pas de faire un carton sur plusieurs jours. Lui et ses collègues vont surement se pointer là haut pour leur faire la morale et si il veut te voir, c'est surement parce qu'il a besoin de quelqu'un sur le terrain avant les négociations doublé d'un sniper..."

Le barman ricana en buvant une bonne moitié de son verre.

"Sauf que connaissant ce trou duc, ces manouches vont plier bagages pour revenir trois mois plus tard et bien armé ce coup-ci. J'aime bien cette ville de merde, ce n'est pas pour voir des Skulls ou je ne sais quoi rôder dans le coin."

Il fouilla dans sa poche avant de poser une pierre sur le comptoir mais à l'abri des regards. Luigi qui n'a rien dit jusque là se pencha vers cette dernière, baissant la voix.


"C'est de l'or... C'est pas trop pur mais là doit y en avoir là 50$. Tu as eu ça où?"

"Un pecno de Port-Poussière a perdu ça au jeu y a deux mois. J'en ai pour plus de 800$ de planqué chez moi... Si tu débrouilles bien avec le Shérif, je t'offre ça en plus si tu te démerdes que ces cons là ne remettent plus les pieds à Los Angeles. Ca te va?"

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Invité le Dim 22 Fév - 22:25

A la vue de cette pierre le regard de Tyler changa tres vite :

- La je croit qu'on va s'entendre.

Il finit sa biere et en redemanda une au barman :

- Une derniere pour la route et je vais voir sa avec le cherif.

Tyler se posait tout de meme des questions sur cette homme qui en avait perdu autant au jeu. Avec sa on pouvait se poser la question sur le disfonctionnement du jokebox qui n'orai certainement pas couter tres chere pour Georg. Peut etre que les piece de rechange etait introuvable...

Apres avoir finit sa deuzieme biere, Tyler s'excusa aupres de son ami de le quitter aussi tot, et paya l'addition des quatres bieres.

Il est vrai que partir tirer seul sur des Skulls aurait ete assez dangeureux, quoique dans de bonne condition tout est possible, mais vu sous l'angle de se metal precieux, Tyler decida de refaire affaire avec se froussard de sherif pour cette fois-ci.
Le probleme etant encore de faire en sorte qu'ils ne reviennent plus. Un piege? Les apeurer? Tuer leurs chef? ou simplement par discution?

Le sniper avait encore tout le chemin entre le bar et le commissariat pour y reflechir...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Obscurité le Lun 23 Fév - 20:21

Georg range le métal précieux sous le comptoir, ce n'est pas avec lui que Tyler aura une avance. Le "petit boulot" qu'il lui a proposé est un plus, le barman le sait.

Faire en sorte qu'un groupe de pillard ne remette plus les pieds à Los Angeles, il existait beaucoup de solution mais une chose était sûr, il ne fallait pas y aller de main morte. La première chose à faire était surtout de savoir quel ennemi il allait faire face et si Tyler voulait son coup, il fallait qu'il profite des hommes du shérif pour lui filler un coup de main. Des pillards, peu importe leurs origines restent des pillards, si une bonne moitié venait à se faire tuer sans qu'en face il n'y est trop de dégât, à moins d'avoir à faire à un gang de maso il y a peu de chance qu'ils remette les pieds ici. Reste à trouver un moyen de berner le shérif mais si ça se trouve, il n'aura besoin de rien faire. Tyler a mis les pieds à Los Angeles, ce n'est surement pas pour se faire virer avec un coup de pied au cul par les représentants de l'ordre en quelques jours...

Luigi semble comprendre le point de vue de son ami, c'est pour affaire et ces petits jeux ne le regarde plus. Tyler pose quinze dollars sur le comptoir pour se reprendre une bière et surtout pour mettre la main sur un de ses paquets de brune tant espérer et bien sûr un briquet. Parce que s'allumer une cigarette en frottant deux morceaux de bois sec ou en utilisant une loupe, c'est le meilleur moyen pour arrêter de fumer...

"On se revois chez moi. Rentre pas trop tard sinon tu risques bouffer froid."

Après avoir bu son verre, Tyler laissa Luigi avec le barman où ils étaient engagés tous les deux dans une discussion ayant pour sujet Port-Poussière. Après dix minutes de marche, c'est devant un ancien commissariat de police. La plupart du bâtiment s'est éboulé mais depuis, les habitants l'ont rénové. Ce n'est certes pas le grand luxe mais il est largement suffisant pour une ville comme Los Angeles. Et puis pour le shérif, ces adjoints et la milice de la ville, c'est largement suffisant.

Tyler connait l'intérieur du bâtiment, y compris les quelques cellules où il a déjà ramener un criminel autrefois, un des rares criminels qu'il a ramener vivant soit disant en passant. C'est l'un de ses adjoints qui l'emmena au bureau du shérif, toquant avant d'ouvrir la porte. A l'interieur de la pièce, il n'était pas seul, deux hommes étaient avec lui et semblait discuter d'un sujet important.


"Je ne m'attendais pas à te voir tout de suite. J'imagine que Georg t'a déjà fait un bref topo? Je ne sais pas ce qu'il t'a dit exactement mais sache qu'il n'en sait pas plus que nous. On sait seulement que ce camps est là depuis bientôt cinq jours et qu'ils n'ont pas bougé depuis. Depuis y a eu deux disparitions, dont l'une de ses serveuses."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Invité le Lun 23 Fév - 20:57

Le commissariat non plus n'avai pas charger.
Tyler trouvait presque deconcertant que, depuis son depart, rien n'ai changer. Les bureau sont toujour dans le meme etat de bonne entretient, et les casiers placer au meme endroit.
Seul quelque signe de fatigue et de vieillissement qui n'epargne personne, et encore moin dans la police, pouvait prouver qu'il etait tout de meme partie quelque temps.

Lorsque Robert lui adressa la parole Tyler etait entrain d'essayer d'ecouter le discourt de ses deux autres collegue, mais la voix lente et typer de flic l'obligea a detourner son attention :


- Vous devriez le savoir maintenant, mon expression preferer et bien le temps c'est de l'argent !

Apres ses mots, et sans aucune autorisation, Tyler s'assis sur l'un des fauteilles situer en face du bureau du sherif. Il sortie de sa poche le paquet de cigarette tout neuf qu'il venait d'acheter. Il remarqua que dans sa fuite rapide du nucleon, qu'il n'avait pas choisit le paquet qu'il aurait voulut. Peut etre n'y en avait il plus d'auter, ou alors, Georg se rapellait que cette marque etait, il y a quelque temps sa preferer...
Tyler partie alros dans une longue reflexion concernant ses clopes qui dura quelque bonne dizaine de seconde, sans se soucier du regard interrogateur de son interlocuteur.

Il posa ses deux bottes sur le bureau, maintenant sale, du sherif et se decida enfin a ouvrir le paquet. Il alluma une cigarette soigneusement avant de l'ammener a sa bouche et d'envoyer une epaisse fumer en direction du plafond.
Voila une bonne semaine qu'il n'avait pas remis a niveau son taux de dopamine.


- Et ne pensez pas que c'est pour vous que je me suis depecher, mais plutot en esperant que notre victime n'est pas encore morte... Tyler fixait Robert d'un regard penetrant. Alors, que ce que vous savez sur la petite Alina et de cette bande de rebelle ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Obscurité le Lun 23 Fév - 21:59

Ronald (parce que même si j'hésitais pour le nom comme tu t'en est rendu compte et que c'est mieux que Robert ^^) passa à côté de Tyler et d'un revers de main lui dégagea les pieds de son bureau. Ses deux collègues n'en pensait pas moins.

"Si tu as été élevé dans une porcherie, sache qu'ici on n'est pas chez tes vieux. Bon revenons à nos affaires. Les deux disparues ne sont pas morte, ça tu pex me croire. Comme on est deux femmes, jeunes et qui donne envi, on ne les tues bêtement mais on essaie de les vendre pour en tirer quelques choses. Enfin si on est pas trop demeuré bien sûr... Ces types là ont l'air de recherché des esclaves de qualités avant de se penché sur la quantité, voila pourquoi ils peuvent se permettent d'être discret."

Ronald s'asseya enfin à son fauteuil, se roulant une cigarette.

"L'un de mes hommes, Léo, un bleu pus exactement, se planque depuis trois jours là haut et se contente de surveiller ce camps. Pas de nouvelle de lui mais j'imagine qu'il est planqué et attend les instructions. Tout ce que l'on sait c'est qu'ils sont suffisamment armé et c'est pour cette raison que l'on ne béboulera pas les mains dans les fouilles... On est sur le coup depuis un bon moment mais on est pas si con que Georg pour foncer tête baissé. En clair, j'ai l'intention d'y aller avec quelques hommes armé, histoire de leur faire comprendre qu'il faut qu'il se barre mais seulement après avoir récupérer les deux prisonniers."

Georg, aussi irréfléchi soit-il, ne s'est pas trompé sur un point: il évitera le bain de sang en profitant de son avantage numérique mais ce stratagème ne fonctionnera qu'une seule fois. Le shérif ouvrit le bureau, posant une liasse de billet sur le bureau. Il y en avait pour 200$.

"Bref, j'ai besoin d'un éclaireur pour retrouver le bleu et nous renseigner. Jusque là, je me serais bien passer de toi mais j'ai besoin d'un sniper compétant pour surveiller les négociations. Bref une bonne petite paie de mille dollars n'est pas mal, avec peu être un petit supplément si tu es sage. Bien sûr, voila tes 20% habituelle avant le boulot, si tu l'acceptes bien sûr..."

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3825
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vieil ami...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum