Comptoir commercial des nomades

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mer 8 Sep - 20:32

Une goutte de sueur froid perla du cuir chevelu de Takeshi et vînt salir les lunettes de motard qu'il portait en permanence sur le front. Ces deux mecs ne mettaient pas vraiment en confiance mais avant de faire des pronostics, rester à distance pour voir s'ils se rapprochaient. S'il le pouvait, il s'emparerait discrètement de son talkie et murmurerait dedans.
- Chiyak'? J'suis à 500 mètres au nord du campement sur la 32ème, viens vite me chercher avec la cadillac s'il te plait, ya deux types bizarres qui me suivent, j'suis pas rassuré...
Il la replacerait aussi discrètement qu'il l'avait prît et entreprendrait d'accélérer le pas. Se retournant brièvement, s'il voyait que les mecs s'étaient rapprochés, il n'attendrait pas davantage pour se mettre à courir de toutes ses forces. 500 mètres jusqu'au campement, c'était faisable mais c'était long, très long quand on est poursuivis par quelqu'un, qui sait ce qui peut arriver en 500 mètres... Dans ce cas de figure il ressortirait sa radio pour confirmer à sa sœur la situation merdique dans laquelle il était, quitte à s'essouffler un peu plus.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Jeu 9 Sep - 21:42

La radio mit une dizaine de secondes avant que Chiyako ne donne sa réponse.

- Ok on arrive.

Le "on" veut dire que Ayumi sera surement là. Le ton utilisait était clair et net et le jeune nomade aurait même pu le juger froid.

La simple coincidence de la même direction tomba à l'eau lorsque Tak' accelera le pas, ces deux lascars commencèrent à piquer un sprint. Tak n'attendit pas pour faire de même car il voyait déjà ses deux types lui faire la peau pour quelques malheureux billets. Les deux cents mètres se passèrent vite mais le jeune homme commença à sentir rattraper après avoir légèrement ralenti le pas. Le bon côté, ce genre d'embuscade n'a pas été prévu à l'avance car personne se met sur sa route. Regardant derrière lui, il commença à voir l'un des types sortir un couteau à cran d'arrêt. C'est celui ci qui se montrera le plus sportif car son "pote" semble faiblir un peu avec ce genre de course.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Ven 10 Sep - 0:16

200 mètres... C'était déjà beaucoup en sprint mais pourtant pas encore assez... Malgré l'adrénaline pompée à toute allure dans ses veines, Takeshi avait du ralentir le rythme parce que courir de toutes les forces de son être pendant ne serait-ce que trente secondes était déjà un effort considérable, surtout quand ces secondes paraissaient des heures... Car c'est ce que les secondes paraissaient être dans ce genre de situation...
Se sentant rattraper et ayant le pressentiment intense que cette lame allait s'enfoncer dans ses côtes, des larmes commencèrent à se former dans les yeux du garçon. Il réfléchissait à toute allure, que faire? Appeler à l'aide? sortir son couteau et se lancer dans un combat de la dernière chance? Il envisageait même, et c'était sûrement ce qu'il allait faire, s'arrêter et implorer la pitié de ses agresseurs en échange de tout ce qu'il avait. Parce que Takeshi n'était pas un combattant, Takeshi était un jeune adolescent perdu dans la ruelle sombre d'une ville qu'il ne connaissait pas et avec deux mecs qui voulaient sans doute le crever pour lui prendre le peu d'argent qu'il avait.
Takeshi allait s'arrêter, résigné à cette solution quand il pensa à la dernière, sans doute la plus pratique... Pendant tout ce temps son beretta ne l'avait pas quitté et il allait enfin servir à quelque chose! Ces deux mecs, avec leur dégaine de clodo, ne devaient pas avoir les moyens de se payer un flingue, sinon ils l'auraient allumé alors qu'il avait commencé à courir. En plus, le choix de leur cible dénotait un véritable courage : s'attaquer à deux et armés à un gamin tout seul dans une ruelle sombre, typiquement le genre de type qui allaient braver le danger face à un automatique. Dans ce monde hostile qu'était les terres désolées, la loi du plus fort prédominait et, pas de chance pour eux, grâce à ce morceau de métal de 22cm et les quelques bouts de plomb qui le garnissaient, c'était Takeshi le plus fort...
Toujours appeuré mais néanmoins résolu. Il eût un bref sourire tandis qu'il essuyait sa larme juste avant de dégainer et faire volte-face, mettant en joue le plus proche de ces deux loosers. Tak fît sauter la sécurité et tira le chien vers lui qui fît un clic caractéristique que tout le monde connaissait. Chance pour eux : Tak' n'était pas du genre à prendre la vie quand il avait le choix et au lieu des coups de feu auxquels ils auraient pût s'attendre, Takeshi aboya d'un ton menaçant.

- Pas un pas de plus!! Mettez-vous à genoux! A GENOUX!!! Les mains sur la tête! Et toi tu lâches ta connerie!
Dit-il à l'attention de celui qui tenait le couteau. Tak' ne voulait tuer personne ce soir mais si l'un des deux tentait quoi que ce soit, il appuierait instantanément sur la détente et, à cette distance, il ne pouvait pas les rater... Si la vue de l'arme les calmait, Tak' demanderait sur un ton plus calme.
- Pourquoi vous me poursuivez?!! C'est pour mon fric c'est çà?!!!
Dit-il d'une voix mal-assurée. Malgré l'énorme peur que ces deux mecs venaient de susciter chez lui, Takeshi accordait toujours autant d'importance à avoir des réponse à ses questions. D'ailleurs en parlant d'effet, ils continuaient à lui en faire à en juger par ses genoux toujours légèrement tremblants. Même si la rue était éclairée et même si quelques habitants avaient pût êtres alertés par le ram-dam, le gamin n'était que partiellement rassuré... Vivement que ses sœurs arrivent...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Ven 10 Sep - 14:58

A bout de souffle, Takeshi les braqua et si les jambes tremblait de peur, la fatigue est visible et il a du mal à viser. Remarque, en face ce n'est pas mieux mais il est certain que sur une course d'endurance, ils auraient fini par le rattraper tôt ou tard. Une chose est sûr, se faire braquer de la sorte, ces deux lascars ne s'y attendaient pas, s'arrêtant net. Si le mec armé lâcha son arme avant de se mettre à genou doucement mais surement, le jeune homme que le second, le désarmé ne semblait plus avoir toute sa tête. D'ailleurs il lui manque quelques dents à celui là.

- Fait pas le con sinon c'est mes frangins qui te retrouveront!
- Calme toi p'tit, on voulait discuté, on voulait devenir tes ami,s faire tout plein de calin par la même occas'

Celui là, il ne se serait pas contenter dépouillé Takeshi pour son argent, encore une victime de ce soleil qui lui a fait cramer trop neurones. Le gros problème, celui là n'est pas genou et Tak aurait jurer de le voir avancer d'un demi pas. Un bruit de moteur se fit entendre à quelques rues de là, aucune idée si c'est ses sœurs mais il semblerait que celui qui conduit face hurler volontairement le moteur.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Ven 10 Sep - 15:14

Takeshi écarquilla les yeux à la réponse des deux types. En fait il était bien plus effrayé maintenant de savoir sur quel genre d'hommes il était tombé. Tak' était effrayé mais en même temps dépouillé de toute sensation de pitié envers ces types, il n'aurait aucun remord à appuyer sur la détente s'ils s'approchaient de trop. Il raffermît donc sa prise sur le flingue, sentant qu'il allait peut-être devoir s'en servir s'ils se rapprochaient.
Soudainement ragaillardît, Tak' s'adressa à celui qui lui avait parlé en premier, un ton sec et sans hésitation.

- J'en doute, et même si c'est vrai, j'crois pas que çà te sera très utile quand j't'aurais collé une balle dans la tête... Maintenant j'vous donne 5 secondes pour appliquer à la lettre c'que j'vous ai dit, méfiez-vous çà passe vite...
Les yeux de Takeshi brillaient de cette lueur de ceux qui veulent prendre la vie. Inconsciemment il rêvait de tuer ces deux mecs ne seraient-ce pour qu'aucun autre gamin ne tombe un jour "dans leurs bras". La seule chose qui retenait son index était la bonté induise par des heures de lecture biblique, mais il ne tarderait pas à oublier ces écrits s'ils ne faisaient pas ce qu'ils demandait...

hrp : J'entre en mode "overwatch", autrement dit considère dans ton rp que si les mecs font un mouvement autre que s'agenouiller ou qu'ils le font pas assez vite, je tire. Une balle en visant l'épaule si le mec s'avance doucement, "double taps" (deux tirs rapides et rapprochés au même endroit) en pleine poitrine s'ils se montrent hostiles.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Ven 10 Sep - 23:41

En fait, c'est le phare du véhicule quand il tournera dans la rue qui fera baisser momentanément la garde de Takeshi. Le taré lui sautant dessus avant de se prendre une balle dans le bide, la première lui passant à côté. Malgré tout, sous le poids Tak' tomba sur le dos mais le cinglé semblait être plus préocupé par sa blessure que de faire connaissance avec son nouveau ami comme il dit si bien. Le second type, même si il ne pensa pas à prendre son couteau aida son frère avant de bloquer l'arme de Tak au sol et lui coller un direct qui assoma à moitié le jeune homme.

Pauvre fou va! Si c'est à cause des frangines qu'il s'est retrouver dans cette situation, ils n'ont pas eu suffisamment de jugeotes pour s'enfuir à ce moment là et pense croire qu'il s'agit d'un simple habitant suffisamment lâche pour passer son chemin. Car si Tak' avait du mal à repéré sa gauche et sa droite, c'est un bruit de portière suivi d'un "y a rien à voir dégage" et surtout le bruit de deux coups de feu.

Quand il reprendra plus ou moins conscience, le nez en sang et dégageant le taré qu'il a toucher, il verra celui qui l'a cogner se tenir le ventre, lançant plusieurs jurons comme quoi cette "pétasse le paiera". Chiyako tendit la main pour relever son jeune frère et quand à Asumi, c'est un coup de pieds en plein visage du taré qu'elle donnera avant de demander à Takeshi le fin mot de l'histoire.


-Tak', tu peux me dire ce qui s'est passé.

Le ton utiliser fait froid dans le dos car ce n'est pas une question mais un ordre. C'est la deuxième fois que le jeune homme voit sa sœur ainsi, la première fois étant à Polis pour une histoire qu'elle n'a jamais voulu expliquer. Chiyako, elle, semblait un peu plus nerveuse et inquiète pour son frère, regardant surtout dans quel état était son nez.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Sam 11 Sep - 0:20

Le pain avait été très violent, et Takeshi lui-même se demandait comment avait-il fait pour rester conscient sous le choc. Quand il eût repris ses esprits, il se félicita intérieurement d'avoir appelé ses sœurs en renfort, sans çà ils seraient en train de lui enlever son pantalon dans la ruelle sombre adjacente.
Tandis qu'il se relevait et massait son nez douloureux et ensanglanté, Tak' se demandait bien comment une rue éclairée comme elle l'était pouvait être le théâtre de pareils évènements...
Au final il n'eût pas besoin de péter le nez à son second agresseur puisque sa grande sœur s'en était chargé pour lui, grande sœur qui d'ailleurs lui faisait un peu peur à cet instant. Takeshi souffla un grand coup, évacuant par la même occasion une bonne dose de stress accumulé et commença son récit.

- Ils voulaient me violer, voilà c'qui s'est passé. Ils ont commencé à me suivre là-bas, plus haut, j'vous ait appelé et quelques secondes après ils m'ont couru après. Comme ils me rattrapaient j'ai sortît m'ont arme et j'leur ai dit de s'arrêter mais comme ce connard m'a foncé dessus j'ai tiré... Ensuite je sais pas... C'est à ce moment que j'ai prît le pain. Putain mon nez, merde, ça m'étonnerais pas qu'il me l'ai cassé...
Il s'efforça de se redresser malgré l'état dans lequel il était. Malgré ses larmes, il avait affronté cette situation avec courage et dignité, pas le moment de flancher alors que c'était finît. La fameuse fierté nipponne que son père avait toujours essayé de lui transmettre, il pouvait être fier de son fils pensa Takeshi, cette pensée lui réchauffa le cœur.
Il revînt ensuite à la réalité car une question demeurait, que faire de ces deux types? Ils étaient blessés et Tak' voyait deux solutions :
Soit il les achevait maintenant sachant que malgré les ordures qu'ils étaient, c'était des créatures de dieu, que cet homicide, même légitime, lui apporterait peut-être des soucis avec la loi malgré que le sheriff l'ait à la bonne, d'autant que c'était en pleine rue et que des riverains avaient pût être attirés par le boucan (et donc témoins). Même si les chances que le sheriff le punisse étaient faibles étant donné les circonstances, Tak' n'aimait pas l'idée qu'il avait quand même une petite chance d'être condamné à la corde à même pas 15 ans et demie pour çà et surtout qu'il allait sans aucun doute droit en enfer pour avoir tué à nouveau.
La seconde solution, mais pas la plus plaisante pour autant était bien de les emmener chez le sheriff, lui seul était juge et bourreau en cette ville et maintenant que les types ne représentaient plus une menace, plus besoin de les tuer. Néanmoins, outre les tâches qu'ils allaient faire dans sa cadillac, les types pouvaient très bien se rebeller pendant le transport d'autant que si leurs frères existaient réellement, ils sauraient de cette manière parfaitement qui avait shooté leurs frangins.
Tak' était donc dans une impasse et néanmoins, des deux solutions c'était quand même la dernière qui l'emportait. Alors que sa sœur leva son flingue pour leur coller une balle dans la tête, Tak' le baissa. D'une voix caverneuse (il avait sa main devant son nez, qui n'était peut-être pas cassé sinon çà lui ferait peut-être plus mal que çà de parler...).

- Attends, les buter ici serait bon qu'à nous attirer des ennuis supplémentaires, j'ai pas envie d'me faire emmerder pour deux crevards de cette espèce, emmenons les au sheriff et lui verra ce qu'il en fait.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Sam 11 Sep - 20:51

Asumi écouta attentivement, jetant un regard de tueur. En fait si il n'y avait pas l'autre crétin demeuré, ça aurait pu se passer plus calmement.

-Moi je voulais juste faire calincalin et tout plein de bi-

C'est sans prévenir qu'elle tira une nouvelle fois, cette fois-ci dans l'entrejambe. A-t-elle loupé? On dirait que non car le pervers se contentait de hurler "mes coucouniètes, mes coucouniètes". Celui là risque de plus violer grand monde à l'avenir, à coup à devenir frustrer et s'en prendre à n'importe qui à l'avenir.

- Espèce de salope moi et les frangins je te jure que l'on va-

C'est sans prévenir qu'elle se baissa avant de lui agripper ses cheveux crasseux et pour mieux lui enfoncer le canon de son arme dans la bouche. A voir le sang couler le long du canon, elle a dû forcer le passage et casser plusieurs dents si ce n'est pas la gencive en entier. C'est d'un ton froid qu'elle lui parla.

- Écoute moi bien ducon, je vois que tu connais mal les manouches dans ton petit univers. Tu as de la chance, mon frère est trop bon... Mais si j'apprends que tu as respiré le même air que mon frère, ma sœur ou même moi, Je crame la poubelle qui te sert de taudis avec tes frangins à l'intérieur pendant je te force de regarder tout ça jusqu'au bout. Tu as enregistré sombre merde?

Un peu effrayante le mot est gentil, c'est la première fois que Tak' la voit ainsi et elle est carrément flippante là! Même Chiyako ne semblait pas trop rassuré, se contentant d'attraper le bras de son frère, peu être pour évité qu'il intervienne ou à moins que cela ne soit tout simplement nerveux. Les rôles semblent un peu inversé, Chiyako étant la plus cinglé et immature de la famille.

Une chose est sûr, Takeshi n'est pas le seul à flipper, même le gros dur qui depuis le début menace à tout va est mort de trouille au point de se pisser dessus. Son "frère" lui ne semble même pas comprendre la situation, hurlant toujours qu'il lui manque quelques choses.


- Je prends ça pour oui.

La nomade se releva, ramassant le couteau par la même occasion avant de se diriger vers la voiture et de ranger son arme. Le clochard se contentant de vomir son repas du soir en guise de réponse.

- On rentre. Je conduis.

La route, même si c'est pour cinq cents malheureux mètres risque d'être sacrément longue et silencieuse. C'est vrai qu'Asumi n'aime pas trop passé par la justice de la ville là où elle va mais ses menaces ne ressemblait pas à du bluff.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Dim 12 Sep - 0:22

Alors que Tak', tremblant de rage, se serrait contenter d'écraser son poing sur la tronche du violeur qui continuait à la ramener, sa sœur avait elle une solution plus radicale... Il sursauta en entendant le coup de feu et mît une bonne seconde à comprendre ce qu'elle avait vraiment osé faire. Même pour un salopard de cette espèce, Takeshi avait mal pour lui et dût détourner le regard pour ne pas se sentir mal alors qu'une sensation très désagréable le prenait à l'entrejambe.
La suite des évènements s'avérait encore moins marrante alors qu'Asumi faisait alors preuve d'une force de persuasion que son frère n'avait jamais osé imaginer. Même si la rage qui brûlait dans ses yeux pouvait être légitime après ce qu'ils avaient tenté de faire à son petit frère chéri, Takeshi lui-même était surpris et apeuré, très apeuré même puisque vu le ton sur lequel elle avait parlé et la balle qu'elle avait propulsée dans les roubignoles de l'autre vicieux, elle était parfaitement capable de faire le reste dont elle avait parlé, aucun dote là dessus. Elle dévoilait une façade sombre de sa personnalité que personne n'avait jamais encore entrevu.
En tout cas au final, l'idée de Tak' de les emmener au sheriff ne sembla pas retenue. Au final, il ne le fît pas remarque car après la scène à laquelle il venait d'assister, lui-même n'avait qu'une envie qui était de s'en aller au plus vite. De toute manière ils iraient voir le sheriff pour lui dire quoi? Qu'ils avaient tenté de violer un môme et qu'ils étaient mal tombés? Mauvaise option... Néanmoins il n'était pas rassuré par l'idée que les types puissent avoir dit vrai et que cela déclenche une vendetta à son insu. Mais de toute manière, qu'elle que soit l'option choisie, celle-ci semblait encore la moins pourrave. N'ayant pas vraiment envie de parler, Tak' ne dit rien et se contenta de garder le silence pendant tout le trajet jusqu'au campement.
Une fois sur place, il décida d'aller squatter le bus des sœurettes pour la nuit. Cette expérience avait appris une chose à Takeshi : Il ne fallait jamais hésiter.

Le lendemain, jour de grasse mat pour les Satsuke, ses frangines furent réveillées sur le coup des 10 heures par des coups de feu. Levé très tôt, le jeune Takeshi trouait une cible accrochée 35 mètres plus loin, la technique était mortelle, ou du moins était censé l'être : double taps dans la poitrine suivît d'un tir à la tête. C'était ce que visait Takeshi mais il n'était pas encore des plus doués. Ça viendrait peut-être avec le temps mais après ce qu'il venait de subir, il avait décidé qu'il ne serait plus une victime et que quoi qu'il en coûte, le prochain qui se mettrait en travers de sa route subirait le même sort que cette cible. En tout cas c'est ce qu'il se disait, car même avec toute la résolution possible, tirer sur un homme n'est pas facile et il en avait fait la douloureuse expérience hier soir, son nez toujours bandé était là pour le rappeler. Il éjecta le premier chargeur et en inséra un nouveau dans l'arme en quelques secondes avant de remettre à nouveau la cible en joue.


hrp : suis allé acheter deux chargeurs de beretta 92 17 coups, une boîte de 9mm JHP et trois cible en papier format human being. Tu me dis combien çà m'a coûté s'il te plaît?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Dim 12 Sep - 23:30

(HJ: On va dire 60$ pour le tout)

La soirée fut rapide, Asumi demanda à Chiyako de donner un verre d'eau et un moitié de somnifère et cette dernière n'eut ni l'envi de discuté, ni la force de la contre-dire. Tak' non plus remarque et c'est comme une masse qu'il s'endormit à 23 heures. Le réveil fut malgré tout assez rapide, Chiyako le réveillant pour ne pas oublier son rendez-vous, prétextant qu'Asumi était en pleine discussion avec Banerjee, le représentant et pour ainsi dire le chef des nomades avec qui les Satsuke voyagent depuis tant d'années. Pourquoi une soudaine discussion avec lui? Surement au sujet de l'incident de la veille par principe. Il y a tout de même un point qu'Asumi n'avait pas tord hier soir, il faudrait être fou pour lancer une vendetta directement contre une communauté de nomades. Mais sait-on jamais, l'intelligence n'est pas donné pour tout le monde.

Une partie de la matinée se passa assez rapidement, Takeshi se calmant les nerfs sur des cibles. Mine de rien, dégommer du carton et même quelques cannettes, ça défoule. C'est tout de même 42 balles qu'il utilisera ce matin et si les efforts ne verront que très peu, cet entrainement vaudra mieux qu'une scéance de Yoga.

Chiyako qui viendra l'interrompre, il est pas loin de 10 heures et il serait bête de louper son premier rendez-vous avec Frédéque, même si celui-là n'a rien d'un rencart. Juste un peu dommage que Takeshi est un peu le nez en vrac. Non le jeune homme est formel, il n'est pas cassé mais cela aurait très bien pu être le cas.


Dernière édition par Obscurité le Lun 13 Sep - 0:41, édité 2 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Lun 13 Sep - 0:32

Takeshi fût le premier surpris lorsque sa sœur vînt le voir. Un rendez-vous avec Frederique? Bigre il n'avait pas prévu çà! encore moins maintenant qu'il s'était fait défoncer le nez! A croire qu'elle tenterait comme elle pouvait de lui remonter le moral sa grande sœur. en tout cas il se demandait bien à quel moment elle avait pût lui programmer ce rendez-vous cette petite cachottière!
rendu légèrement parano par son expérience de la veille, ce n'était pas le taser mais bien le beretta que Tak prît avec lui aujourd'hui en remplissant à raz-bord tous ses chargeurs de rechange. D'ailleurs tant qu'il y était, le MP5 aussi était chargé à bloc et paré à faire feu même si cela n'allait pas être d'une grande utilité étant donné que l'arme restait dans la caravane. Même si depuis l'apocalypse le II amendement avait trouvé une nouvelle jeunesse, c'était quand même pas libéré au point de se balader en ville avec un MP5...
En revanche le .357 était bien dissimulé dans la poche kangouroux de son sweatshirt avec un speedloader. Deux armes pour une personne? Ça faisait beaucoup mais il avait tendance à être un peu parano là... Ça lui passerait sans doute mais en attendant, il se sentait plus sûr comme çà. Il le cacherait au besoin dans le moteur une fois la voiture arrêtée puisque sortir avec une fille un .357 dans la poche, c'était pas super romantique.
Tak monta donc dans la cadillac escalade (fermant les loquets) et se mît tranquillement en route vers chez Frederique.


hrp : heu... Pour les heures... relis le dernier paragraphe, on à pas les mêmes horaires! ^^
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Lun 13 Sep - 0:52

(HJ: Bon 60$ pour les balles et chargeurs... Et va pour 10 heures (j'avais hésité pour le 9 et le 10 mais tu vas comprendre). Héhé, tu vas être à la bourre parce que le RDV il était bien prévu (page 4, cherche "Jeanne" en recherche rapide) Mr. Green )

Chiyako le regarda d'un air un peu demeuré avant de lui frapper le front avec la paume de sa main.

-Hého? Le cacheton que je t'ai filé la veille ce n'est pas du GHB au dernière nouvelle! Les trous de mémoire ça t'arrive depuis quand? La frangine m'a parler que tu avais rendez-vous avec ta copine pour aller voir un fournisseur de médoc', certes c'est moins romantique qu'un combat de gladiateurs où deux crétins se tapent dessus mais il me semble que ça le fait pas d'attendre une demoiselle.

Chiyako n'eut pas trop tord... Tak' surprit Fred devant la porte de son appartement, mieux habillé que d'habitude (jean, polo) en train de regarder l'heure de sa montre. Il est 10 heures et demi... Heureusement qu'il n'y avait pas d'horaire fixe de prévu...

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Lun 13 Sep - 1:10

- Merde!
S'était écrié Takeshi avant de sauter dans sa voiture. Il arriva très vite chez Fred et avait monté les marches 4 à 4. Une fois totalement essoufflé face à elle, il se confondît en excuses.
- J'suis... Pffft, J'suis désolé Fred! Pff... J'me suis pas réveillé! Pff...
Il redressa ensuite sa tête, faisant voir le joli pansement qu'il avait sur le nez.
- Tu avais raison hier soir, on fait des mauvaises rencontres.
Dit-il avec un sourire gêné.
- On peut y aller... Vraiment j'suis désolé pour le retard mais avec c'ui m'est arrivé, j'ai dormit comme une masse...
Bien sûr ce n'était pas vrai mais çà l'étonnerais qu'elle préfère qu'il lui dise qu'il était allé shooter des bouteilles à la place de se mettre en route pour le rendez-vous. Il se laissa diriger par Fred tandis qu'il était au volant.

hrp : youps! j'ai trompé! ^^
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Lun 13 Sep - 22:53

Chiyako fut surtout étonnée qu'il "enfourche" la voiture pour ne pas être trop en retard. Mais Chiyako n'est pas réputé pour réfléchir, le débat en restera là.

Malgré le peu de distance parcouru à pied, Takeshi crut avoir couru un marathon, surtout arrivé aux marches de l'immeuble. A bout de souffles, il présenta ses plus plates excuses même si ces dernières se relevaient tout simplement bidons. Heureusement Big Brother est mort, ce n'est pas Fred qui ira vérifier l'authenticité de ses dires. En fait si la demoiselle en question semblait se moquer de ses excuses, elle fut inquiète pour le nez au point de passer au blanc même si ordinairement elle manque de bronzage. Au moins cette agression aura servi à quelques choses!

- Que-Qu'est ce qui t'es arrivé? Je, j'aurais dû te laisser rentré, quitte à ce que tes frangines viennent te chercher.

Elle ravala sa salive avant de changer net de conversation, histoire d'éviter de montrer qu'elle s'inquiète sur ce sujet.

-Je préfère te préfère prévenir, Jeanne est assez... original... Et un conseil, évite d'accepté ce qu'elle te propose... Enfin tu comprendras très vite.

Les deux jeunes marchèrent quelques temps dans la rue à une heure où Los Angeles semblait être animé. Fred est moins causante que d'habitude, cette histoire semblait la gêner, à croire qu'elle éprouve quelques remords dans cette histoire.

Le couple semblait se diriger vers une entrée d'un ancien parking souterrain. En temps normal, c'est bien le genre de lieu que Takeshi voir même toute personne normalement constitué éviterait mais les quelques aménagements comme cette vieille porte coullisante en métal ainsi que les deux gardes armés non loin montre que ce lieu ne doit pas être comme les autres. Ils ont plus une gueule de mercenaires que de truands mais l'un empêche pas l'autre. Une chose est sûr, Fred semble bien se dirigé vers eux.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Lun 13 Sep - 23:10

Takeshi s'efforça de cacher une sorte de satisfaction à voir Fred s'inquiéter soudainement pour lui en passant au blanc. Peut-être avait-il sous estimé son pouvoir de séduction sur la jeune fille! Enfin pouvoir, manière de dire bien sûr... Il essaya de la rassurer (tout en se la pétant un p'tit peu, il fallait bien l'avouer)
- Oh, c'est pas grand chose... Deux loosers qu'on essayé de me braquer. En fait, heureusement que j'étais armé et que la cavalerie est arrivée à temps! J'm'en sors encore pas trop mal vu c'qu'ils voulaient me faire... Brrr...
Une rapide analyse du visage de Fred fît comprendre au garçon que ce n'était pas vraiment la peine d'insister et que, loin de l'impressionner, il la mettait surtout un peu plus mal à l'aise. Il essaya plutôt de la rassurer sur le chemin voyant qu'elle broyait du noir.
- Maiheu, c'est pas ta faute, c'est moi qu'aurais du venir te voir plus tôt! Au moins j'en prend note pour la prochaine fois.
Dit-il avec un clin d'œil. Il changea lui aussi de sujet par la suite.
- Pourquoi tu dis qu'il faut éviter d'accepter ce qu'elle propose?
Demanda Takeshi soudainement un peu inquiet quand à sa destination dont il ignorait tout... Néanmoins, sil ne savait pas où il allait, Tak' avait quand même confiance en Frédérique et la suivît donc, même quand elle alla se présenter aux mercenaires patibulaires, déglutissant quand il posèrent leurs yeux sur lui.
- Heu.. Bonjour!
Déclara-t-il avec un air pas du tout crispé.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mar 14 Sep - 21:18

Fred n'insista pas sur le sujet même si elle n'était pas trop rassurée.

- Il vaut mieux. Tu comprends toutes les villes ont leur cas soc', Los Angeles ne fait pas exception à la règle.

Ce point, il ne pourra que le confirmé.

Le jeune homme finira par arrivé devant le garde et même si son air patibulaire est belle et bien présent quand ce dernier le regarda de haut, bizarrement il lui donnerait un air benêt en plus. Ce qui suivit confirma sa théorie.

- Salut Bobo, ça boume?
- Bobo dire bonjour à Fredo, Bobo dire bonjour aussi au petiot. Journée d'hier triste, pas boom comme Fredo dire, pas méchant voleur venir embêter Jeanne.
- Ah c'est sûr, le métier de gros bras ça présente aussi des inconvénients. Jeanne elle est là?
- Bobo pas vu Jeanne sortir, Bobo penser elle être à l'intérieur.

Le second garde, avec une vilaine balafre à la joue se contenta d'écouter la conversation avec le sourire aux lèvres. Si le premier s'ennuie à mourir parce que les journées sont tristes, le deuxième ne peut que se fendre la gueule lors d'une discussion... Mais ça doit vite saouler aussi!


Il laissa rentré, la suite surpris tout de même assez Tak'. Le garage sous terrain est en grande partie éboulé mais plutôt bien emménager avec la présence de plusieurs tables et meubles, l'électricité est présente et les quelques voitures ayant fini leur vie ici (l'absence de pneu le prouvant) servant de lits de fortune quand les sièges ne sont pas rongé par les rats. Deux personnes sont là, deux femmes, l'une à moins de la vingtaine, une petite blonde plutôt discrète et l'autre pas moins de quatre vingts ans. Si Takeshi s'apprêta à saluer la jeune, Fredérique se dirigea vers l'ancienne bourré de rides. C'est d'une voix tremblante que la vieille parlait.

- Bonjour Jeanne. Je viens te-
- Mais qui voilà, ce n'est pas la petite Frédérique. Tu devrais me voir plus souvent, ça me fait plaisir de te voir... Milda n'est pas causante et Bobo... Enfin tu vois.
- Milda est muette, c'est pour ça qu'elle travaille pour toi. Je voulais te-
- Mais qui voilà, tu me ramènes ton copain? Dit mon petit, comment tu t'appelles? Oh j'en oublie mes manières, je suis Jeannette mais tout le monde m'appelle Jeanne. Ca fait plus d'jeuns, c'est que je ne suis pas prête de fermé les yeux tout de suite. Tu veux un petit lait mon petit?

Sans même attendre, elle commença à sortir un flacon de sa blouse et à verser un peu de poudre sur la table. Takeshi reconnut sans problème de la cocaïne mais resta bouche bée lorsque la vieille se snifa les deux lignes à elle tout seul. Le pire ça ne semblait pas choquer Frédérique.

- Pow, mieux que du café et ça me fout une pèche d'enfer !

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mar 14 Sep - 23:44

A vrai dire, Takeshi aussi fît un effort pour ne pas sourire face au garde attardé. Était-ce inné ou était-ce acquis? Il ne savait pas mais en tout cas soit se mec se foutait vraiment d'eux soit il lui manquait une case... L'autre garde avait l'air aussi de bien s'être fendu la gueule par le passé, dans tous les sens du terme, mais ça ne semblait plus trop le faire rire, plus sourire mais sans plus.
Au final les deux gardes s'avérèrent plus faciles à passer que prévu. Le balafré pour le moins très professionnel et l'autre trop attardé pour être méchant si on ne l'énervait pas. Le problème était justement de savoir à quel moment il s'énervait? alors çà...

L'aménagement d'intérieur surpris agréablement Takeshi. Pour un espace si vaste, c'était plutôt bien garnît, surtout si on compte le fait que l'apocalypse avait tout détruit et qu'il était donc difficile de trouver des meubles en état acceptable.
Si Tak' s'était attendu à devoir causer affaire avec la jeune blonde dans le coin, il fût étonné de voir que c'était en fait la vieille dame ladite Jeanne. Qu'à cela ne tienne! Il irait dire bonjour à l'autre jeune fille après et puis après tout certaines personnes avaient encore toute leur tête à 80 ans... Ou pas... A l'entendre causer, elle avait l'air mémé gâteau et un peu bigleuse aussi pour lui proposer un petit lait, avait-il l'air si jeune que çà? Il s'inclina légèrement en saluant la dame, réflexe de son éducation nipponne que son père avait prise très à cœur, çà le prenait de temps en temps comme çà...

- Moi c'est Takeshi, enchanté Jeanne. C'est gentil mais non, domo arigat... Heu, merci beaucoup.
Il fallait toujours parler avec respect et politesse aux ancêtres lui disait son père, sauf que cette politesse toute Japonaise lui mélangeait les pinceaux entre l'Anglais et le Japonais, c'est fou non? En tout cas çà semblait être un ptit lait bien spécial qu'elle appréciait pleinement...
Bouche bée? c'est peu dire... Si on avait été dans un manga, le dessinateur aurait probablement représenté Tak' avec une bouche pendante jusqu'au sol et deux yeux de la taille de melons... Jaunes les melons, pour aller avec son teint asiatique.
Il s'en remis vite et avec un rire embarrassé, se frotta la nuque de la main droite en répondant.

- Je veux bien vous croire! Vous êtes rayonnante d'énergie!
Un petit compliment pouvait pas faire de mal. Et puis de toute façon quoi dire d'autre? Que la drogue c'était mal et qu'elle aurait un cancer plus vieille? Il doutait de la pertinence d'une telle remarque... Ayant peur de faire une gourde, il laissa ensuite parler Fred.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Ven 17 Sep - 20:04

Pour pété la forme, la vielle était pleine d'énergie et surement plus que Takeshi en ce moment même.

- Je m'en doute. Maintenant que je peux parler, Takeshi vient d'arriver avec la dernière caravane en ville et pour une futur expédition, il cherchait des médicaments pas trop cher sur le marché. J'ai pensé à toi...

Jeanne ne semblait pas trop d'accord.

- Je te l'ai déjà dit Frédérique, je ne peux pas vendre de stock autre qu'à l'hôpital, au autorités de la ville, à quelques autres commerces. Un arrangement si tu préfères, pour réguler l'offre et la demande et encore, je dois passer par les nomades de Guz Torbal si jamais je veux élargir mes ventes.

Takeshi n'est pas bluffer, le coup de l'offre et la demande on ne lui fait pas: c'est simplement une astuce pour garder les prix hauts. En tant que nomades lui aussi, il sait aussi que les nomades de Guz Torbal sont suffisamment puissant pour tenter de garder un certain monopole quand il s'agit de commerce entre villes.

- Je sais Jeanne, là on parle de particulier à particulier. Pas pour en faire un commerce... Enfin je crois.

Pas convaincu la vioque, il reste à voir si Takeshi est plus convaincant.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Sam 18 Sep - 16:13

A la déclaration de la Jeannette, Takeshi eût un petit rictus qu'il ne cacha pas : elle bluffait c'était évident et profitait justement de l'occasion pour vendre à des prix prohibitifs. Ça commençait déjà mal puisque Takeshi n'aimait pas vraiment ce genre de commerçants, menteurs... A vrai dire il détestait ce type de négociation surtout parce qu'il détestait qu'on essaye directement de l'entuber. Avec un grand sourire, il déclara simplement.
- Comme la précisé Fred, il s'agît d'un achat à petite échelle qui, je suppose, ne perturbera pas énormément la demande actuelle.
Dit-il avec un clin d'œil à la vieille. 3ème âge ou pas, il n'avait pas l'intention de se faire rouler dans la farine.
- De plus, si vous fournissez tous ces gens là, je suis pas convaincu que l'offre soit si basse que çà, surtout étant donné le loft dans lequel vous habitez, très jolie déco intérieure soit dit en passant! Et puis tout le bien que m'a dit Frédérique de vous, je suis convaincu qu'il est bien fondé et que vous avez une offre bien plus large que çà pour subvenir aux demandes de personnes telles que moi non?
Bon ce n'était pas très recherché mais le but était clairement de faire passer le message "t'a fait un échec critique sur ton lancé de bluff", critique car en plus de ne pas avoir marché elle avait quelque peu agacé Takeshi qui tout en restant poli, montrait qu'il irait sans aucun problème voir ailleurs si elle ne se disposait pas à lui proposer des prix abordables. Dans le cas contraire il était évident qu'il mettrait sa fierté toute nippone de côté et passerait sur l'offense qui lui avait été faite en tentant de le berner.
Elle n'avait d'ailleurs pas intérêt à tenter de l'avoir puisque Tak' était lui aussi au courant du prix de ces médocs sur le marché. Comme l'avait dit Fréderique, il s'adressait à elle car elle était censée avoir des médocs pas chers, s'il s'avérait que ce n'était pas le cas ou même qu'ils correspondaient aux prix du marché, il irait voir ailleurs pour la peine de l'offense.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mar 21 Sep - 20:36

La vieille hésita un moment avant d'exposer le problème en entier.

- Tu es nomade mon garçon? Alors tu devrais savoir les nomades de Torbal contrôle pour ainsi dire les échanges entre villes. Ils mettent les conditions, je suis un peu obligé de les respecter. Si je ne passe pas par eux pour la livraison, ils baissent les prix et ils me coulent mais mon confort je le tiens parce que je connais le bon sénateur à Polis. Vu de cette façon, je suis remplaçable, je ne peux pas rentrer en compétition commercial avec une guilde de marchande entière.

Jeanne se releva pour se diriger vers une vieille caisse en bois pour montrer à Takeshi les médicaments. Stimpack, antibiotiques et autres médicaments, sachets de Rad-X et des Rad-Away, c'est ces deux derniers qui interessent Takeshi.

- Mais je veux bien faire un effort, on va dire que certains médicaments sont tombés du camion en cours de route tant que cette histoire restera entre nous. Choisis ce que tu veux mais il faut comprendre que je ne peux pas te permettre d'en vendre une grande quantité.

Pendant que Takeshi fouillait la caisse, la retraitée expliqua l'utilité des produits qui semblaient le plus intéresser le jeune homme.

- Les Rad-X, c'est les gélules rouges et blanches, c'est à ingéré avant de rentrer dans une zone irradié, l'organisme aura tendance à ignoré les radiations pendant six heures pour la plupart des zones irradié mais je te conseille toute les trois heures, l'effet commence à être moins efficace à ce moment là. Ça remplace une combinaison, plus pratique mais plus cher même si les fringues et les armes, c'est bon à foutre en l'air après ton excursion. Ça t'évitera de perdre tes cheveux à ton âge. Les Rad-away est à prendre par intra-veineuse si jamais tu as pris une bonne dose de radiation, l'effet ne se voit qu'après douze heures voir vingt-quatre heures selon les personnes.

Elle annonça la couleur, cela calma Takeshi. Il faudra voir ça avec ses sœurs mais le contact avec le fournisseur est belle et bien créer.

- 150$ la pilule et 200$ le rad-Away, c'est 50 voir 100$ moins cher que sur le marché. Par sécurité, je conseille les deux à mes clients, un avant de rentré dans une zone irradié, l'autre en sortant au cas où. Un client mort, c'est un client mécontent qui ne reviendra pas, donc pas rentable sur le long terme.

La vache, la drogue coute moins cher que ça!

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mer 22 Sep - 13:26

Takeshi examina attentivement le stock. Même s'il ne s'y connaissait pas beaucoup en pharmacologie, çà semblait être de la bonne came, le prix vînt d'ailleurs le confirmer... Le jeune Japonais manqua de s'étrangler en entendant les tarifs. Il n'aurait jamais pensé qu'une gellule de 1gr puisse être aussi cher!! Ça faisait quand même 100000$ le kilo quand même... Le radaway était en revanche plus sophistiqué et son prix se justifiait bien mieux...
Néanmoins, malgré le prix prohibitif annoncé, Tak' ria de la devise de la vieille, c'était de l'humour noir mais il était réceptif... Mais il revînt vite au business, se frottant la nuque signe d'intense réflexion.

- Hum... C'est beaucoup plus que ce que j'avais prévu... Je peux pas vous donner de réponse maintenant... Je pense qu'on fera affaire mais pour combien je sais pas, faut que j'en cause à mes sœurs et au reste de la caravane d'abord.
Une dépense de cette ampleur, c'est vrai que çà ne se fait pas à la légère... Il se tourna donc vers la vieille dame.
- J'essayerais de passer vous donner la réponse plus tard ou demain. D'accord?
Si elle l'était, Tak' pourrait donc s'en aller avec Fed, à qui il demanderait où il la déposait, si elle avait une course à faire, des trucs comme çà quoi...

hrp : alors, est-ce que c'est Takeshi qui gagne des clopinettes ou est-ce que c'est tout le monde qui vend les choses hyper-cher?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Dim 26 Sep - 21:43

(HJ: En fait, les médoc' c'est limite le sujet où je ne lâcherais pas le morceau. Pour moi, ça se doit être cher, voir hyper cher. Le pire là tu as le prix de quelqu'un qui ne passe pas par un ou deux intermédiaires Rolling Eyes Y a le troc aussi.)

Toujours en train de se poser des questions, Takeshi a défaut de mettre en doute les paroles de la vieille femme, commençait à se poser de nombreuses questions si cette marchandise était vraiment légale pour Polis. Elle veut faire passer des "frais au noir" en accusant qu'une partie sera perdu en route? Ce n'est pas dit que cette caisse n'est pas déjà tombé d'un camion avant de finir sa vie ici, le stock surement écoulé en petite quantité. Et puis si Polis n'est pas un sujet où Tak' est un expert, il sait très bien que la ville vit pour ainsi dire en autarcie et ne commerce que pour des ressources stratégiques, l'Uranium officiellement ainsi que les petits plaisirs de ville officieusement: esclaves, objets d'art d'avant guerre et du bon alcool, si possible aussi vieux que Jeanne. Takeshi aura sa réponse en voyant plusieurs caisses d'alcool dans le coin de la pièce. Oui au fond, l'art de l'économie ce n'est pas compliqué, il suffit de comprendre le mot "corruption".

- Ne t'inquiète mon petit, je fonctionne aussi par troc. Je suis sûr que je peux me mettre d'accord avec tes sœurs si on trouve un bon terrain d'entente.


Sortant et s'éloignant, Takeshi commençait à se demandé si ce qui allait lui manquer était cette toxico de quatre-vingt ans ou si c'est regard demeuré de Bobo, bien que la petite blonde toute mignonne n'est pas mal, même si elle n'est pas très causante. Une belle équipe de winner ceux trois là...

Fred mettra tout de même deux bonnes minutes avant d'engager la conversation.

- A cette heure là, je m'attendais plutôt au "petit remontant" qu'à son "petit lait", un verre de "Vodka torche gueule" si tu vois ce que je veux dire... Au fait, désolé d'avoir cassé tes espoirs, à voir ta tête c'est la première fois que tu entends les prix d'un stock de médoc. Te fis pas qu'aux dollars, Jeanne est une démerde qui commerce le plus souvent avec Polis. Il faut juste trouver qu'est ce qui est introuvable à Polis.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Dim 26 Sep - 22:09

Takeshi resta songeur aux déclarations de Fred... Ce qu'il n'avait pas à Polis d'accord, mais que n'avaient-ils pas à Polis? Cette ville ne manquait de rien et c'était la pire bande d'enfoirés des terres désolées qui n'aient jamais existé avec les raiders et l'unité humaine. Des connard snobs qui prenaient le reste de l'humanité pour de la merde et qui croyaient avoir plus de mérite que les autres simplement parce qu'ils naissaient dans la cité la plus confortable de la côte ouest tandis que leurs semblables s'entassaient dans des décombres comme LA ou Port-Poussière? Takeshi détestait ces gens là et c'était souvent très réciproque. La plupart du temps quand la caravane s'y arrêtait il passait les trois jours d'arrêt dans la caravane ou à aller casser le premier merdeux snobinard qui passait en les insultant, puisque les insultes étaient courantes à Polis et même de la part de gosses plus jeunes qu'eux, Tak et les autres ados de la caravane prenaient bien souvent un malin plaisir d'humilier le malheureux avec des réparties bien senties et parfois même sous forme de gnons : leur donner une leçon accélérée de comportement dans les terres désolées ou chaque mot plus haut qu'un autre envers quelqu'un de plus fort entraînait généralement une mandale. Il sauvait l'honneur par la répartie orale et leur apprenaient des choses par le tabassage physique! Et c'était toujours un plaisir de voir un de ses connard repartir en pleurant, brisé moralement et physiquement, c'était les rares occasion où Tak se montrait d'un immense sadisme.
Quoi qu'il en soit, toute cette réflexion ne répondait pas à la question essentielle à savoir que n'avaient-ils pas à Polis, Takeshi posa donc la question directement.

- Ouais d'accord... Mais de quoi ont-ils besoin à Polis?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mar 28 Sep - 14:58

Fred leva les yeux pendant qu'elle réfléchissait.

- Ah ça, c'est autre chose... Déjà qu'ils n'ont pas besoin de grand choses mais le peu qu'ils ont besoin, si ils pouvaient le prendre de force ils ne se généraient pas. Officiellement, il n'y a que les matières premières comme le fer et l'Uranium qui les intéresse. Officieusement, il y a tous les petits plaisirs de la ville et c'est là qu'il faut connaitre les bonnes personnes. Objets d'art ou livres introuvables, ces snoobs adorent ce genre de trucs d'avant guerre et certains sont prêts a payer le prix fort. Ça c'est légal. En moins légal maintenant, je sais que certains alcools sont jugé illégaux à Polis, parce que soit disant ça saoule et préfère vendre des merdes de synthèse. Oui c'est véridique... Si le trafic d'alcool a toujours exister et est sévèrement contrôler, je sais par contre que certaines grosses pontes de Polis kiffe les vins qui datent.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3702
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mar 28 Sep - 18:41

Takeshi souri à la remarque de Gwen sur le fait que les habitants de Polis étaient plus du genre à prendre qu'à négocier...
- Ah bah alors là on les attends les mecs! On est plus de 40 dans la caravane, tous armés dont 14 combattants... Sûr ils finiraient par avoir le dessus mais ils y laisseraient une sacrée part de plumes...
Il lui fît un clin d'œil puis leva les yeux au ciel en se grattant le menton d'un air songeur, ce qui chez lui était justement le signe d'une intense réflexion. Il se tourna ensuite vers Fred un sourire malicieux aux lèvres.
- Du vieil alcool de qualité tu dis? Hum... J'ai une idée d'où je pourrais en trouver... Au même endroit que j'avais trouvé les infos sur le vault en fait. Faudra qu'on aille faire un peu de récup' moi et mes sœurs demain.
Tandis qu'il passaient devant une petite devanture qui avait l'air sympa, Tak' checka vite fait le contenu de sa bourse avant de s'adresser à Fred.
- Hum... En parlant de boisson, j'te paye un verre? Pour me faire pardonner d'être arrivé en retard...

To : Le Nucléon


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Lun 11 Oct - 21:07, édité 4 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum