Comptoir commercial des nomades

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Comptoir commercial des nomades

Message  origine le Sam 5 Jan - 18:37

Le bâtiment est installé dans un ancien centre commercial en grande partie détruite. Pourtant, le travail de récupération du bâtiment des nomades est exemplaire. Le nouveau style n’est pas esthétiquement en harmonie avec l’ancien bâtiment mais il a le mérite d’être solide. Toutes les emplacements de vitre sont remplacés par d’épais panneaux de taules soudés entre eux. Quelques efforts de maçonnerie ont aussi permis de consolider le bâtiment. Le toit est d’origine et réparé avec des planches de bois et des panneaux de taules.

_________________
king
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Dim 25 Avr - 17:38

From : 25 miles au nord de LA, Victorville

Après quelques minutes de marche, Tak et sa sœur arrivèrent finalement au comptoir commercial de Los Angeles, lieu où ils allaient probablement passer les deux prochains jours, à écouler aux mêmes leur marchandise. C'était d'ailleurs l'idéal de rechercher un médecin de rue ici puisque cela permettait d'effectuer une reconnaissance des lieux en vue d'installer leur stand dès le lendemain. A cet effet, Chiyako était d'ailleurs venue avec plusieurs liasses de billets pour réserver des emplacements pour tous les membres de la caravane. Quelques marchands comme eux commençaient à remballer leur matos mais la plupart restaient en place, sans doute jusqu'aux alentours de 20h ou 21h.
Après plusieurs minutes d'errance, ils parvinrent enfin à trouver un médecin des rues et son étal, ce denier n'avait pas encore plié boutique mais s'apprêtait à le faire, les deux jeunes gens s'approchèrent alors de ce dernier, ce fût Ciyako qui prît la parole.

- Bonsoir, mon petit frère s'est fait mordre par une blatte géante il y à environ une heure, on à désinfecté et fait une piqure antitétanique mais on aimerait que vous jettiez un coup d'oeil pour nous dire si ya pas un quelconque risque de maladie.
Une fois qu'elle eût fait son speech, Takeshi releva sa manche pour montrer la morsure au médecin. Et avant qu'il ne le demande, Chiyako avait sortit un billet de 20$ qu'elle lui filerait si elle estimait le diagnostic satisfaisant.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mer 28 Avr - 16:53

L'homme semblait plus à un vendeur à l'étalage qu'à un médecin mais l'œil aiguisé de Tak et sa sœur comprendront rapidement la provenance des médicaments. Même le marchand le remarque qu'il n'a pas affaire à deux pigeons. Emballé pour la plupart, il y a de fortes chances qu'ils viennent de l'hôpital. Après, où est ce que l'hôpital de Los Angeles se fourni réellement est un mystère, normalement c'est les Sables et pour la "sous-marque" dont personne n'a confiance c'est le Cratère. Généralement les médecins de Los Angeles ne sont pas assez taré pour commander des médicaments pouvant être radioactif et puis Les Sables sont plus proche d'ici que du Cratère. Cependant une chose est sûr, le jeune homme n'irait pas se soigner à New Vegas comme il le fait, quitte à crever sur place.

La piqure, c'est tout de même lui qui la fera, habitué à voir ses soit disant collègue faire ce travail. Takeshi aurait tout de même préféré un peu de douceur car si il a bien viser la veine, c'est un bleu qu'il aura le lendemain.

-Tiens au fait Tak', tu savais qu'il y avait un nouveau marchand d'arme officiel? Tout à l'heure j'en ai discuté avec Tonny pendant que tu te décrassais... Maintenant que j'y pense, moi aussi j'ai foutu le nez dans les égouts.

Et elle ne s'est pas lavé depuis! Bon elle n'a jamais été maniaque que son frère mais tout de même...


Dernière édition par Obscurité le Mer 28 Avr - 21:21, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mer 28 Avr - 19:48

Tak tendît confiant son bras au "doc" après que ce dernier est sortit une seringue de sérum de son enveloppe de plastique. Au moins ce mes était sérieux et avec toutes les piqures qu'on avait bien pût lui injecter dans les veines après çà, il ne risquait pas de choper la moindre saloperie avant deux ou trois semaines... Ou alors c'était vraiment que le sort ne voulait pas qu'il voit ses seize ans...
Néanmoins si Tak était confiant quand le doc brandissait sa seringue, il l'était un peu moins quand il lui planta dans le bras comme un javelot. Ah çà c'est sûr il n'avait pas manqué la veine vu le glapissement qu'avait laissé échappé le garçon. Et une preuve de plus qu'il ne s'était pas loupé était que dès qu'il eût retiré la seringue, le trou pourtant microscopique laissa échapper une jolie bulle de sang qui s'agrandissait à vue d'œil. Tak en grimaça, c'était pas un bleu qu'il allait avoir, c'était une nécrose!!
M'enfin, n'exagérons rien se dit-il ensuite. N'empêche qu'il lança un regard pleins de reproches au toubib avant de s'éloigner avec sa sœur en exerçant une forte pression sur la petite plaie.
Quand cette dernière évoqua qu'elle était allé traîner dans les égouts sans se laver, Tak grimaça.

- Attends heu... C'est quand même dégueu, on sait tous les trois que je suis le moins porté sur l'hygiène dans la famille mais là quand même... Un nouveau magasin tu dis? Faudra que j'aille voir demain pour me renseigner pour un automatique.
Après cela, la sœur de Tak se rendit au bureau de commerce pour réserver des emplacements pour la caravane dans l'optique des ventes les jours d'après. Tak regardait d'autres jeunes de son âge (peut-être un peu plus vieux) s'amuser avec un ballon déniapé, cela lui faisait envie mais quand ils vinrent lui demander s'il souhaitait les rejoindre, il déclina poliment l'invitation non sans préciser qu'il serait ok pour le lendemain, trop fatigué.
Trop fatigué mais jamais assez pour de la musique et quand il rentra au campement, la plupart des gens s'étaient regroupés autours du feu et, comme les tziganes de l'ancien temps, la tradition était à la musique, uns de ces troubadours étant Takeshi, il ne pouvait pas couper à au moins une chanson avec sa fidèle guitare. Peut-être que le son de l'instrument aurait attiré quelques badauds mais c'aurait été étonnant car bien que les soirs soient généralement à la détente, les gardes ne relâchaient pas pour autant leur attention et quelqu'un qui rôdait dans le coin pour quelque raison que ce soit aurait vite fait d'être rappelé à l'ordre. Tak alla donc se mettre en caleçon dans sa cadillac et s'allongea sur la banquette arrière avec un oreiller et son sac de couchage par dessus. Vu l'état de fatigue avancée du jeune garçon, cela allait être une longue (il n'était pas encore 22:00) et bonne nuit.


Le lendemain à 10 heures, Takeshi se trouvait assis sur une chaise dépliante derrière une table recouverte de babioles, sa grande sœur marchande criait à pleins poumons pour tenter d'attirer l'attention d'éventuels acheteurs tandis que lui, et bien il attendait que quelqu'un sollicite son savoir de mécano en nettoyant l'armenius vindicator fraichement trouvé et... Portant de temps en temps son attention sur un livre de maternelle que sa grande sœur lui avait acheté le matin même intitulé "j'apprends à lire". Le marché battait son plein et la densité de foule était importante, le jeune garçon était, il est vrai assez impressionné de faire un tel marché mais après tout, c'était leur boulot... Enfin, la vente c'était surtout celui de sa sœur, d'ailleurs tous les objets de récup' étalé sur la table étaient à elle, lui avait quelques babioles mais la pancarte à côté de lui disait pas "marchand" mais "mécano", ce qui néanmoins ne l'empêchait pas de renseigner quelques personnes de temps en temps puisqu'il partageait le même stand qu'Asumi.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mer 28 Avr - 21:37

Avec la musique, ce qui est bien, on a la cote auprès des filles. Takeshi s'en rendra compte une fois de plus vu que la petite Adeline n'arrêtera pas de la regarder durant toute la soirée. Le bon côté, Jim n'a encore rien conclu et c'est surement pas lui qui pètera une durite avec une crise de jalousie. De toute façon ce soir Tak' est trop crevé pour entreprendre quoique ce soit.

Le lendemain matin, pas grand chose comme client et c'est seulement quelques pièces de moteur de revendu par ci-par là. Bref, l'affaire ne vaudra que 79$ et en négociant. Par contre la fin de matinée fut bien plus interessante avec l'arrivée d'un des mécano du coin. Tak' le connait seulement de vue et d'ailleurs il connaitra le nom quand l'homme ira saluer Ayumi. C'est un certain Luigi, un type dans la trentaine qui a surement eu des parents d'origine italienne, un touche à tout qui semble-t-il, et à travaillé quelques temps en tant que militaire, peu être dans l'Unité ou dans le mercenariat mais vu qu'il boite, il a dû surement se résigner à prendre sa retraite. Bref, un type qui touche à des moteurs, à coup des armes et qui arrive à vivre en revendant à droite à gauche. Un type parmi tant d'autre qui ne cherchera pas à se lier d'amitié avec des nomades mais qui ne se montrera pas désagréable pour autant.


-Tiens c'est le petit Tak', j'ai l'impression que t'as pas beaucoup grandi... Ayumi m'a dit que t'avait récupéré quelques trucs il y a quelques jours. Tu peux m'en dire plus sur ses moteurs là s'teuplait?


Il montra le moteur de la tondeuse en morceau. Depuis quand il s'intéresse au tondeuse lui?


Dernière édition par Obscurité le Jeu 29 Avr - 19:10, édité 1 fois

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mer 28 Avr - 22:05

Tak se redressa sur sa chaise quand il vît arriver quelqu'un, il posa le revolver et allait se lever pour demander poliment s'il voulait un renseignement mais Asumi se chargea d'accueillir l'étranger. Apparemment elle était en plaine discussion avec lui et semblait le connaître, en tout cas son visage ne disait strictement rien au jeune Takeshi. Il se ressaya donc et écouta d'une oreille attentive leur petite discussion. Au bout d'un moment, alors qu'il allait se remettre à bosser sur l'armenius Vindicator, il fut interpellé par l'intéressé et redressa la tête avant de se lever.
Tak avait été à bonne école, marchands dans la famille depuis le jugement dernier, il arbora un sourire agréable mais néanmoins pas à la banane, ce n'avait pas l'air d'être un des types auxquels on la faisait. Néanmoins tant que les gens se montraient agréables, en faire autant ne coûtait rien, c'était même plutôt bénéfique aux deux parties. Néanmoins, il fît une fausse moue de garçon vexé par plaisanterie avant de rentrer dans le vif du sujet.

- Pas grandit, pas grandit... C'est pas vrai j'ai prit au moins çà.
Dit-il en écartant grandement les bras tout en riant.
- Pour le moteur, j'lai démonté mais avant je l'ai testé et il est en parfait état de marche. Il est entier, j'ai pas vendu de pièces détâchées pour l'instant donc ya moyen de le remonter intégralement sans chercher de pièce.
Il retourna une des pièces et la désigna avec son autre main.
- Ah si, juste une, ya juste la lame qui à été cassée mais çà se remplace très facilement, la pièce de rechange, un tour de vis et hop le tour est joué. Autrement, pfff, qu'est-ce que je peux dire d'autre... C'est un moteur classique à essence, sans électronique donc c'est plutôt du solide, à part la lame... Sinon j'ai aussi trouvé des bricoles : enceintes de PC, téléphone, clé USB...
Tak n'avait pas mentionné la montre mais à vrai dire, ce n'était pas tous les jours que l'on trouvait un tel gadget, il avait bien l'intention de la garder pour lui à part si on lui faisait vraiment une très bonne offre...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Jeu 29 Avr - 19:09

Il est assez mauvaise le Luigi... Pas bien grand, lui aussi n'a rien d'un géant. Bref là n'est pas la question. Il demanda tout de même de la démarré, non pas qu'il n'a pas confiance mais que c'est des habitudes qui ne doivent pas se perdre.

-On va voir ça tout de suite, Tak'.

L'avantage d'avoir démonter et décrasser le tout, au moins on sait que ça démarre au quart de tour. Luigi semblait assez satisfait.

-A la base c'est une tondeuse à ce que je vois. Enfin je compte surtout monter ça sur un ancien souffleur. Pourquoi foutre? Je verrais bien. Je t'en propose 350$.

Ça en vaut plus mais c'est de bonne guerre de taper plus bas pour mieux négocier. C'est à Tak' de négocier le prix.


Il regarda tout de même les autres trouvailles de Takeshi. L'électronique n'a jamais été son domaine, le jeune homme le sait.


-Moi et les gadgets tu sais... On dirais par contre que le téléphone peut s'adapter sur un PC. Enfin moi ce genre de chose je ne connais pas trop. Tu devrais voir ça avec Jeanlou... Enfin j'imagine que tu ne connais pas, c'est un reclu de la société... En même temps ça peut se comprendre.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 29 Avr - 21:30

Takeshi s'executa dans la seconde quand Luigi lui demanda de lui montrer si le moteur fonctionnait bien, il assembla toutes les pièces entre elles et démarra la chose en un temps record. Il était plutôt satisfait de lui le jeune Tak, il aimait bien se prouver à lui-même (et surtout aux autres) qu'il pouvait avoir du talent en mécanique.
- 350? Oulà non! Vous tout ce que j'ai bavé pour le ramener à la surface, j'en veux 500.
Bien sûr c'était un prix élevé par rapport à ce qu'il avait proposé. Mais la plupart du temps les gens négocient ferme pour descendre le prix et comme Tak se disait bien que ce Luigi n'échappait pa à la règle... Son objectif était plutôt un prix vers les 450 mais il ne le laisserait pas partir à moins de 420 dollars, minimum. Par contre il prêta une oreille attentive à ce que lui dit Luigi à propos de ce fameux Jeanlou, des affaires potentielles à l'horizon!
- Et, vous pouvez me dire ou je pourrais le trouver ce «JeanLou» ?
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Dim 2 Mai - 13:45

Luigi est têtu, surtout en affaire mais il reconnaitra que les pièces sont en bonne état. Normal, la tondeuse s'est retrouver sous une bâche ses dernières années et à part la carburateur de rouiller, le reste est pour ainsi dire neuf. Après deux ou trois échanges de prix, elle sera fixé à 430$, prix que Luigi acceptera. Soit il lui paie le tout cash, soit c'est 200$ et une AK47 qu'il a retapé. C'est Takeshi qui voit. Luigi se vante même d'avoir revendu une vieille M60 qu'il a lui même retapé le mois dernier.

-JeanLou habite dans une cave, 7 Rue de la Poupée qui tousse. Enfin, je t'aurais prévenu, il est mort pas mais il est spec'.

De toute façon, ce n'est pas à cette heure là qu'il trouvera d'autres vendeurs et sa soeur peut toujours lui garder son autre matériel.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Dim 2 Mai - 17:42

Takeshi n'était pas super satisfait de la transaction, obtenir seulement 430$ c'était asse donné pour des pièces en si bon état. Enfin, au moins il aura gagné ses premiers galons de vendeur expérimenté, en même temps peut-être surévaluait-il le prix du moteur. En tout cas une chose de sûr : Luigi surévaluait largement le prix d'un AK47, Takeshi se retînt de ricaner de la proposition.
Certes, c'était une arme super fiable, facile d'entretien et d'utilisation (en tout cas çà doit l'être puisqu'il paraît que même des enfants en utilisaient au XXIIème siècle). Néanmoins c'était une arme super facile à trouver, très facile à retaper et assez peu ergonomique... A part les modèles tactiques, pas moyen de fixer des pièces telles qu'un silencieux ou un aimpoint dessus. Et puis une telle arme allait le faire tomber en arrière en cas de rafales prolongées. Il préférait largement avoir du liquide pour faire un tour à cette fameuse boutique de flingue pour s'acheter un beau pistolet ou une mitraillette de qualité. En plus ce serait du gâchis d'acheter un AK pour lui, l'usage principal de ses armes avait toujours été la dératisation, pas besoin de 7,62 pour buter des rats...

- Merci mais je préfère le cash.
Tak se fît donc payé en bons dollars Américains et prêta une oreille attentive à la suite de l'histoire de Luigi, il ne masque pas son admiration, s'il avait vraiment rafistolé une M60 c'était balèze, surtout que la mécanique de cette arme était assez laborieuse à opérer.
Il remercia Luigi et demanda ensuite à sa sœur de veiller sur la totalité du stand. Il allait voir ce fameux JeanLou et à ce but, fourra tout son matos électronique dans le sac à dos.


To : Les rues de Los Angeles


Dernière édition par Takeshi Satsuke le Mar 18 Mai - 21:08, édité 1 fois
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Lun 3 Mai - 23:20


_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mar 18 Mai - 21:01

From : Dans l'Alonzo's guns

Takeshi marcha cinq petites minutes pour retourner au comptoir de sa sœur. Il devait maintenant être environ 13h ou 13h30, cette dernière avait commencé à manger un sandwich au jambon de rat ou quelque chose dans le genre... C'était pas mauvais car yavait un mec doué pour la charcuterie dans la caravane qui leur faisait des prix tabassés. Son propre sandwich attendait d'ailleurs Takeshi. Il posa sa nouvelle arme au pied du comptoir et sa sœur écarquilla les yeux avant de prendre une nouvelle bouchée.
- Eh ben, tu t'est fais plaichir dis donc...
- Voui, j'y ai laissé presque tout mon fric mais je suis content, un MP5 presque neuf tu pense! c'était à saisir!
Tak posa ensuite son sac à dos et déballa son repas. Il arracha un grand bout de sandwich avant de se mettre lui aussi à parler la bouche pleine.
- Alors? Tu m'a trouffé des clients?
Il parlait bien évidement de clients pour ses mains expertes de mécano et/ou d'armurier.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mer 19 Mai - 22:23

C'est quelques billets qu'elle posa sur la table. Vingt malheureux dollars plus exactement. Quelques pièces de moteur selon elle, Tak' marmonnant qu'il en aurait tirer quelques dollars de plus.

-J'ai vendu quelques unes de tes bricoles mais je crois surtout que les Sables nous piquent tout nos clients. On fait office de larbins sur qui les gens comptent pour éviter de bouger leur cul et de faire le voyage. Ouai, Sullivan, le mécano du coin fait du très bon boulot mais il faut pas être presser. Ca doit pas l'arranger vu que le boulot ne doit pas manquer avec les retardataires pour les Sables, avec un peu de chance tu pourras le soulager du boulot... Sinon j'ai eu un tuyau y a dix minutes..


Elle avala le restant de son sandwitch.

-A ce que j'ai compris, le shérif de ce bled, Stuart, cherche à mettre la main sur du matériel pour se fabriquer des munitions. A mon avis, il cherche à être moins dépendant de l'extérieur. Il a sa petite idée par qui passer mais il veut surtout mettre la main sur un connaisseur avant de se lancer là dedans. A ce que j'ai compris, il veut pas prendre de risque de se faire arnaquer, des machines de ce genre, ça traine pas les rues... Enfin, voit ça avec le gros Stuart au commissariat si tu veux en savoir plus.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 20 Mai - 13:42

Takeshi mordît encore un coup dans son sandwich tout en réfléchissant. Il parla ensuite la bouche pleine.
- Mouais, çà peut-être une idée de lui faire une presse à munition. Le problème de ce genre d'appareil c'est qu'il faut avoir les bons matériaux.
Tak se releva, toujours le sandwich en main.
- Quoi qu'il en soit, je suis son homme s'il veut qu'on l'aiguille un peu...
Faire une presse à munitions automatisé était impossible, du moins pas sans des connaissances en informatique et même encore là, c'était pas gagné... Mais en faire une manuelle était faisable. Il se mît donc en route pour le commissariat.

To : Bureau du sheriff
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Jeu 17 Juin - 21:38

From : Les rues de Los Angeles

Quand Takeshi revînt de l'église avec la bible, sa sœur ne pût s'empêcher de faire la tronche. Elle argumenta qu'il s'était fait arnaquer, qu'elle allait dire sa façon de penser à ce prêtre qui vendait des bibles à des analphabètes, mais Takeshi l'en défendit, si intensément qu'elle fût elle même surprise de voir autant de détermination dans les yeux de son jeune frère, elle lâcha l'affaire.
Takeshi avait laissé de côté la bible et reprît son livre de lecture pour enfants. La journée n'était pas encore terminé puisqu'il était à peine 4 heures de l'après midi, et le garçon avait été suffisamment calmé par son entretien avec le prêtre pour pouvoir tenir normalement le stand sans être hystérique. Surtout qu'étant donné que ses sœurs n'avaient aucune idée de ce qu'il avait fait la veille, il préférait ne pas leur dévoiler ses récentes activités. Ce n'était pas par crainte de la réaction qu'elles pourraient avoir envers lui en apprenant qu'il avait tué un homme (encore que, Asumi aurait déjà plus de mal à digérer que Chiyako le fait que son petit frère avait perdu son innocence) mais surtout par crainte de la réaction qu'elles pourraient avoir envers le type qui l'avait fourré dans ce guêpier. Connaissant ses sœurs sur-protectrices, Chiyako était bien capable d'aller foutre le feu au commissariat tandis qu'Asumi tirerait sur les rescapés des flammes. Bon sans doute se faisait-il des films mais peut-être as tant que çà, difficile à dire...
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Sam 19 Juin - 22:13

Si Chiyako a tendance à ne pas en démordre, c'est Asumi qui laissa tomber l'affaire première... Après un vite calcul.

-5$ me parait honnête à chaque visite dans cette église au moment de la quête... On va dire 35 à 45$ à la semaine. Ca va, ça coute pas trop cher en leçon de lecture même si ça aussi je pourrais aussi m'en charger...

L'argent, toujours l'argent... En même temps Takeshi est bien placé pour savoir que cela à son importance, surtout quand on passe à la borne à essence pour faire le plein des véhicules et des jerricanes. Chiyako gueulera une dernière fois quand le jeune homme lira la bible à haute voix, prétextant que cela n'en devienne pas une habitude.

Si avoir passer par un prêtre n'a pas été la solution miracle, Takeshi n'aura pas besoin de se fumer un paquet avant d'aller coucher. Il dormira mieux cette nuit. La matinée, Takeshi la passera à l'intérieur du bus. C'est une journée de flotte, le vent vient du Nord-Est et c'est synonyme d'une pluie acide. Rien de bien méchant ou mortel, disons que si on peut rester à l'abri, on n'y reste.

Sortant du lit à 11 heures et profitant pour ainsi dire d'une grâce matinée, Takeshi verra sa sœur allongé ce qui sert de canapé la cigarette au bec en train de relire les documents trouvé il y a quelques jours. Chiyako semble être sorti.


-Salut frangin. Bien dormi? Aujourd'hui je crois que tu as quartier libre, c'est parti pour flotter toute la journée. Ça s'est calmer mais ça va repleuvoir à tout moment vu la gueule du ciel. C'est le vent du Nord-Est, le compteur Geyser l'a confirmé.

Hésitant à ré-aborder le sujet.

-Tu vas aller revoir ton prêtre... Anderson c'est ça? Je sais pas quel connerie t'as fait faire Stuart pour te plonger dans une bible mais ça a l'air d'être assez grave. Si tu veux pas en parler, tant pis j'insisterais pas...

"Mais si tu m'en parles c'est tant mieux?" Oui, la phrase aurait pu être se terminer ainsi.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Dim 20 Juin - 0:05

La nuit avait été étonnamment calme pour Takeshi, du moins... Étonnamment calme par rapport à la nuit précédente. Cette fois-ci au moins il avait pût dormir plus de 5 heures et n'avait pas passé son temps éveillé à chialer comme une madeleine. Quand il se réveilla, il regarda d'abord sa montre : 11 heure; finalement Asumi avait réussît à retrouver une pile pour la réparer et elle fonctionnait étonnamment bien cette chose. Tak redressa son siège et vît que son pare-brise était recouvert de pluie. Il pesta car si c'était bien une pluie acide, çà risquait d'attaquer un peu la peinture, encore...
Il revêtit donc sa tenue habituelle et sortit de la voiture avec ses clés et quelques affaires pour se diriger le plus vite possible vers le bus. Il n'oublia bien sûr pas de verrouiller la voiture et d'emporter quelques affaires. Il fois dans le bus, il salua rapidement ses sœurs et se mît à sa lecture... Silencieuse, pour faire plaisir à Chiyako, qu'elle caractérielle celle -là!! Il ne prît pas de petit déj étant donné que l'heure était déjà avancé et apprécia avec elles des fayots mutés avec un pavé de brahmine (difficile de faire de la grande cuisine dans le wasteland). Une fois que le repas fût terminé, il resta quelques minutes assis dans un coin avant de vouloir retourner à l'église.
C'est ce moment là qu'elle choisit pour frapper. Sa soudaine ferveur religieuse n'était apparemment pas passée inaperçue, il faut dire aussi que revenir en arborant fièrement sa bible payée 25$ était significatif pour elles. Il prît alors un air déconcerté.

- J'vois pas pourquoi tu t'alarmes, Ça fait un moment que je suis pratiquant non? J'vais à l'église parce que l'occasion se présente c'est tout...
En général, Tak' pouvait être assez bon menteur, il espérait juste que ses sœurs n'avaient pas prît l'habitude de déceler ces moments là.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Dim 20 Juin - 22:51

Si Chiyako l'aurait cru ou pas chercher à comprendre (au choix), Asumi se contenta de froncer les sourcils avant de remettre les yeux dans le carnet.

-Si tu le dis... Mais si tu as un problème et que tu veux en parler, je suis là.

Elle ne le croit tout simplement pas mais ne cherchera pas à en savoir plus. Alors que Takeshi s'apprêta à poser la main sur la poignée de la porte, voila que sa sœur lui refit une autre demande.


-J'ai l'impression que j'ai la vue qui baisse ces derniers temps, surtout quand je lis trop... Rien de dramatique mais si tu pouvais me trouver des lunettes de repos ça serait sympa... Mais ne balance pas ton argent là dedans.

Sortant et allant une nouvelle fois à l'église, il verra le prêtre assis à côté de la femme de la veille, en train de discuté. Il finira par la laisser seule dans son coin pour continuer son apprentissage de la bible pour le jeune homme ou cours de lecture selon ses sœurs (d'ailleurs y en a une qui devrait suivre son exemple). Pendant une heure, Takeshi apprendra, au moment où Anderson commença à lui expliquer le sens d'un verset, un homme rentra furieux dans l'église.

La quarantaine, barbu et mal habillé, Takeshi rajouterait aussi bourré parce qu'à moins de boiter, se tenir à l'aide de la porte est vraiment optionnel. Ce dernier hurlera.


-Elle est où cette pute! Je sais que tu te caches là!

Le jeune homme ne connait pas l'histoire mais il en devinera la cause, surtout après avoir vu la femme se cacher derrière un banc. Comme quoi les couples c'est difficile. Le prêtre se leva en se dirigeant vers la porte, tentant de le raisonner.

-Du calme mon fils, ici on est dans la maison de Dieu. Pas de violence ici!
-Toi ta gueule Anderson, c'est pas ce que t'aurais dit il y a quelques années!
-Si vous n'avez rien à faire ici, sortez.
-Tu vas me laisser passer oui ou merde!

A croire que Tak' est un aimant à ennui, même quand ce n'est pas ses affaires.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Dim 20 Juin - 23:28

Takeshi s'efforça de paraître tout ce qu'il y à de plus naturel lorsque sa sœur lui dit que s'il avait des "problèmes" il pouvait lui en parler... A c'est sûr que c'était des sacrés putains de problèmes que d'avoir tué un homme, même s'il était du bon côté de la loi Tak' ne pouvait pas ne pas s'en vouloir. Néanmoins, il affirma à la requête de sa sœur.
- Ok, c'est saugrenu de me dire çà mais je le saurait.
Rajouta-t-il avec un clin d'œil. Il prît note du fait que sa sœur aimerait des lunettes de vue, il irait fureter sur le marché après sa "séance de lecture", c'était blasphémateur de parler avec si peu de sérieux de la foi mais pour ce qu'elle en avaient à faire, inutile de leur faire la remarque... Il fît donc un détour vers sa voiture et décrocha le ciré qu'il avait chopé à la mairie : assez voyant comme truc mais bien protecteur contre la pluie. Tak' ne cacha pas son enthousiasme quand il retrouva le prêtre. Il adressa aussi un salut lointain à la demoiselle toujours sur le banc avant de reprendre sa lecture.
Tout allait bien et Takeshi dévorait les préceptes de ce qui était le premier livre de l'histoire lorsqu'il eût l'impression que Satant en personne faisait irruption dans l'Église. Takeshi n'eût pas besoin de beaucoup de temps pour comprendre la raison de cette intrusion et tout ses dessous, l'homme bourré et la femme apeuré, il avait donc face à lui un salaud alcoolique de la pire espèce qui devait sans aucun doute battre sa femme. Ça c'était la version short mais çà lui suffisait largement pour le faire détester ce mec et le mettre dans une colère noire, surtout quand il vît le peu de respect avec lequel il pénétrait dans ce lieu sacré. Il se dirigea bien déterminé et se planta face au mec à côté du père, répondant à sa précédente question.

- Merde.
Pour argumenter sa réponse, Takeshi ajouta, énervé.
- Non mais vous vous croyez où là? Vous allez baisser d'un ton, vous êtes dans un lieu de culte! Alors soit vous vous calmez et on pourra discuter, soit vous allez cuver votre vin ailleurs ok? Un peu de dignité.
Sans doute perdre son sang froid était une erreur, mais ce type avait l'air d'avoir besoin d'être remit à sa place par quelqu'un, tant pis si çà passait par l'envoyer chier. En tout cas, s'il ne se calmait pas, Tak était décidé à ne pas céder un pouce de terrain, sans doute à cause de ce qu'il avait dur faire à cette pauvre femme pour qu'elle se cache derrière un banc, il était déterminé comme jamais et tout adulte et costaud qu'il était, Tak' n'était pas intimidé le moins du monde.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mar 22 Juin - 19:05

L'homme regarda d'un air dédaigneux le gosse qui avait osé lui répondre. Ce type est assez costaud et carré, même si l'alcool fait qu'il n'est pas en pleine possession de ses moyens, il intimide surement la plupart des habitués de bistros de ce bled.

-Petit con, je vais t'apprendre à parler au adulte.

Il avança d'un pas que le prêtre se contenta tendre et de poser la main sur le mur, histoire de faire obstacle. Cet adulte n'est pas le premier que Takeshi énerve facilement en l'espace d'une semaine, ça doit être un don inné chez le jeune homme.

-Tu sors, tu n'as rien à faire ici.

Le ton sonne comme une menace et soudain tutoiement n'est pas un hasard. La seconde main sur la hanche en décalant sa veste. A voir l'homme devenir blanc comme un linge et même si Takeshi ne voit rien, il a tout de même de bon souvenir: le pasteur est armé. Bafouillant quelques mots incompréhensibles, il finira par faire preuve de bon sens et de s'éloigner.


-Tu fais rien pour attendre Andersone, quand à toi pétasse, tu passeras pas ta vie à te planquer là!

Il se tourna vers la femme avant de s'adresser à Takeshi.

-Désolé mon fils, j'aurais préféré que tu ne vois pas ça. J'ai quelques détails à régler avec Martha, on peut remettre ça pour plus tard?

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mar 22 Juin - 21:45

Takeshi serra les dents en faisant un pas en arrière tandis que le mec devant lui faisait le sien dans sa direction. Sans doute s'était-il frotté à plus fort que lui, parce qu'il trouvait l'individu plus intimidant tout à coup. Néanmoins, malgré sa carrure et sachant bien qu'il n'avait aucune chance, il était prêt à lui envoyer un bon coup dans les glaouis s'il le fallait. Heureusement pour lui, le pasteur s'interposa et l'empêcha d'en venir aux mains.
Takeshi souffla un coup quand même, il revenait de loin là... Néanmoins il eût une espèce de sourire sadique en repensant au fait que le dernier adulte qui voulait "lui apprendre le respect" était derrière les barreaux avec une balle de .357 qu'il lui avait personnellement collé dans son gilet par balles. Son sourire disparût ensuite, se rappelant ensuite pourquoi il ne fallait pas être fier de ce genre de choses et surtout pourquoi il était ici après tout. En parlant de .357, le pasteur semblait menacer l'homme du sien.
A voir l'expression de terreur sur le visage de celui qui était si téméraire quelques secondes plus tôt pour aller tabasser un gamin, Tak' dût encore ravaler un sourire pour les mêmes raisons que précédemment, il fût à la place déçu. Déçu mais pas vraiment surpris que le pasteur ait apparemment une réputation de pistolero à en voir la tronche du type. Le pasteur avait sans doute commis les mêmes péchés que lui en y réfléchissant. Une particularité de l'Église Protestante était d'évoluer et s'adapter à son temps mais quand même! C'était une bien triste époque si même les hommes de foi en venaient à utiliser la force létale... Néanmoins il se garda de le juger et se contenta d'exprimer son soulagement par un long soupir quand l'homme eût déguerpit.
Quand le pasteur s'adressa à Tak',il resta interdit deux secondes avant de secouer frénétiquement la tête de haut en bas, encore un peu secoué.

- Oui, bien sûr mon père... Je... Je reviendrais demain encore d'accord?
Et il se dirigea vers la sortie en mettant une pièce dans la caisse au passage. Dehors il pleuvait toujours autant et quelques siphonnés entreprenaient quand même d'installer leurs stands malgré la pluie. Tak', lui voulait surtout vite rentrer chez lui.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Mer 23 Juin - 20:01

Prenant son temps pour partir, Takeshi remarqua l'ivrogne dans la rue regarder une dernière fois la pseudo église d'un air haineux, se contentant de cracher au sol avant de se retourner. Un type pas vraiment catholique et qui n'a surement pas l'habitude d'être remis en place. Mais à ce moment là, Tak' remercia le ciel que cet individu n'est pas un champs de vision extra large, même si en prenant la fuite l'ivrogne aurait plus de chance à se vautrer par terre que d'attraper le jeune homme "pour lui faire la fête" comme on dit si bien dans ce milieu. Il prépare un sale coup, il reste à savoir quoi exactement et si cela regarde le jeune nomade ou non.

Il pleut toujours autant et il est 15 heures 50 lorsque Takeshi regarda la montre à son poignet. Il avait prévu une journée avec le prêtre et elle s'est volatilisée plus tôt que prévu. Reste à savoir ce que compte faire le jeune homme pour passer le reste d'une journée qui s'annonce aussi terne que la météo d'aujourd'hui. A la rigueur, il peut flâner près du comptoir, vu les quelques tarés qui installe leur stand, il peut faire quelques bonnes affaires.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mer 23 Juin - 23:00

C'est vrai qu'en y regardant de plus près, ce type n'avait pas l'air très net, le genre de type qui à jeun pouvait même s'avérer dangereux, en particulier si le prêtre restait fidèle à son serment. Seulement, si ce type avait une réputation de pistolero, il ne le resterait pas, fidèle à son serment et dégommerait ce balourd s'il ne le dégommait pas avant. Bref dans tous les cas, le prêtre s'était mit dans le pétrin et Tak' ne voulait pas l'y laisser.
Il rentrera vite au camping car, jetant néanmoins un coup d'œil très rapide sur les stands avant de pousser la porte du car, achetant s'il trouvait quelque chose d'intéressant et pas cher. Ses sœurs furent bien entendu surprises de le revoir de sitôt, il leva la main, coupant court à leurs interrogations.

- On à bien avancé aujourd'hui, il à dit que je pouvait continuer à la lire tout seul aujourd'hui.
Une fois cet argument gobé. Il se replongea dans la lecture... En apparence. En réalité il attendait le moment propice qu'Asumi soit suffisamment éloignée pour aller voir Chiyako.
- Dis sœurette, çà te dirait de casser la gueule à quelqu'un?
Certes, ce n'était pas très chrétien, mais au bout d'un moment, Takeshi finît par se dire "trop bon, trop con". Et puis étant donné que ce mec avait l'air d'être une ordure finie, l'empêcher de nuire ne pouvait faire de mal à personne d'autre qu'à lui. Comme le disait Machiavel, la punition d'un individu antisocial n'entache que son propre bien alors que le laisser courir c'est entacher le bien de la société tout entière. Bien sûr Takeshi ignorait que ce type avait dit quelque chose dans ce genre, il ignorait même qui était Machiavel mais s'il avait été plus cultivé, ce fût probablement ce qu'il se serait dit pour se justifier.
- Enfin, casser la gueule, je vais un peu vite en besogne. Voilà, en fait ya un type qui rôde autours de l'église, genre de gros porc alcoolique qui doit tellement frapper sa femme qu'elle loge 24/24 et 7/7 à l'église. Ce mec est venu aujourd'hui, moi et le prêtre on s'est interposés et comme je suis le plus petit il à vite jeté son dévolu sur moi... Il m'aurait sans doute démoli si le prêtre l'avait pas foutu dehors. Mais il à juré qu'il reviendrait, qu'il s'en prendrait à cette femme s'il le pouvait...
Takeshi marque une pause, s'assurer que sa sœur la moins dégourdie de la fratrie avait tout gobé. Ce qui était sans doute exact car elle était très loin d'avoir un Q.I de bulot mais Tak' l'avait toujours sous-estimé à ce niveau alors...
- Comme le stand à été désinstaller, quand on le remettra demain, j'aimerais qu'on le mette près de l'église, j'voudrais que tu garde un œil sur ce type quand il rode autours de l'église et que t'intervienne s'il fait du grabuge. Mais seulement s'il fait du grabuge, et fous lui les pétoches, j'te demande pas de le tuer...
Ça c'était important de le préciser car même si elle n'était pas bête, elle se montrait très souvent très impulsive.
- Surtout en parle pas à Asumi. Et si tu viens à croiser le prêtre, tu me connais pas ok? Tu pourrait faire çà pour moi s'il te plaît.
Ajouta-t-il avec des immenses yeux de chat potté (même s'il n'avait jamais vu ce film ni même un autre) ce qui contrastait grandement avec le caractère violent de sa demande.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Obscurité le Dim 27 Juin - 16:21

Ce qui est ironique avec Chiyako, c'est qu'elle gobe souvent les dires de son frère mais pas de la façon dont il espère. A bien y réfléchir, c'est un peu le genre qui préfère défoncer une porte à coup de pied de biche avant de regarder si une des clefs du trousseau rentre dans la serrure. Chiyako, c'est un peu ça...

-Tu sais, ce genre d'affaire nous r'garde pas sinon on n'a pas fini de casser la gueule à tous les cas soc' du coin... A cette femme, je serais juste tenter de lui r'fourguer une matraque à moitié prix en me disant qu'à la fin d'la journée, j'ai fait ma BA.


Voyant que son frère insiste, elle soupira. Il avait l'argument en béton: encore un peu l'ivrogne s'en serait pris à son jeune frère alors pourquoi laisser passer cela si facilement.

-Okok... Je vais lui foutre les pétoches la prochaine fois qu'il rodera à l'église.

Elle changea soudain de conversation au moment où elle entendra Tak' parler de sa grande sœur.

-Maintenant que j'y pense, y a Asumi qu'a récupéré une petite caméra broyé, tu sais le genre de caméra que l'on colle sur des petites bagnoles électriques lors des fouilles? Jimmy est en train de la réparé ça, y a un peu d'électronique là dessus et il s'en sort mieux que toi dans ce domaine. On a un vieux mini-PC portable, tu sais celui qui est grillé sous la banquette là? Toi qui traine en ville, tu pourrais pas essayer de trouver quelqu'un qui touche dans ce domaine? Et qui s'y connait un peu aussi en programmation? Asumi voudrait contrôler tout ça de cette ordi.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Takeshi Satsuke le Mar 29 Juin - 17:24

Takeshi remercia chaleureusement sa sœurette qui acceptait de jouer les gros bras pour lui. Après cet entretient, son attention fût particulièrement attisée par la demande de sa sœur. Tout en écarquillant les yeux, un petit sourire au coin de la lèvre, il lui répondit.
- Ouais, j'connais un mec... Mais t'y vas toute seule.
Il lui donna ensuite l'adresse de JeanLou, la tafiole amatrice de porno, ce type s'y connaissait sans aucun doute... Il changea de sujet.
- C'est cool çà, une caméra sur roues, si çà peut m'éviter de me faire becter par des rats gros comme ma cuisse...
Après avoir bien rit de sa blague, il se souvînt soudain de ce que lui avait dit un acheteur deux jours avant.
- J'vais aller voir au garage, si le mécano du coin propose pas des CDD, I'll be in touch ok? Salut.
Sur ce, il sortit du car direction son 4x4 et tourna en rond jusqu'à trouver le garage en question. Il s'arrêtera et expliquera au patron qu'il était volontaire, expérimenté et prêt à bosser pour quelques ronds aujourd'hui et le lendemain. S'il l'acceptait, il irait remplacer son pantalon embrettelé par sa salopette et ses gants de travail, enfiler sa ceinture à outils pour se mettre immédiatement au boulot.
avatar
Takeshi Satsuke
Survivants des terres brulées

Nombre de messages : 434
Age : 26
Localisation : Sur mon PC c'te question!
Adoration pour son MJ : Enoorme!!
MJ actuel : Obscurité
Date d'inscription : 04/12/2009
Fiche : Biographie
Inventaire : Objets

Fiche de personnage
Compagnon(s): Chiyako Satsuke, Asumi Satsuke
Localisation actuelle: Los Angeles
Age: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptoir commercial des nomades

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum