Hôtel de Barbocha

Aller en bas

Hôtel de Barbocha

Message  Invité le Dim 18 Nov - 11:01

Le moteur de ma "belle rouge" éteind pour économiser l'essence, je jette un coup d'oeil rapide sur le bâtiment qui, ma foie à l'air de bien se porter. Je finit par poser le regard sur le howbite qui me parlait alors de son fameux tabac dont je ne parle pas étant donné que je ne compte pas en acheter ... :

"Jour', effectivement je suis venu passer une nuit dans votre charmant hôtel... où je peux laisser ma moto pour la nuit ? vous savez il y a pas mal de monde qui aimerai avoir une moto comme celle-la, enfin je supose..."

Tout en disant cela ma main droite caresse affectueusement le flanc de mon engin, un morceau de peinture autrefois rouge et maintenant couleur rouille tombe alors à mes pieds. Enfin je me décide à camoufler ma moto le plus possible, là où le howbite me fait signe de la planquer.

En arrivant dans le bâtiment, une forte odeur de tabac frais effleur mes narines, m'obligent à revenir sur ma decision, je finit par prendre 20$ de tabac que je demande déjà rouler et donne 30$ au howbite pour ma chambre. Aussitôt celui-ci me donne la clé de ma chambre dans laquelle je me rend directement.

Alongée sur mon lit, des images insenssé de mon père reviennent sans cesse, me perturbant et m'arrachant des cris étoufés. Le corps recouvert de sueur je finis tout de même par trouver le sommeil, une fois que ces images d'horreur se calme, me laissant ainsi en paix.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôtel de Barbocha

Message  origine le Dim 18 Nov - 11:40

"Ho ! j'ai pas d'emplacement spécifique pour les véhicules, je vous conseil de la prendre avec vous. Vous pourrez dormir avec. Les huttes sont bien aérés et puis serez sur de pas vous la faire voler. "

Il empoche les 30$ que tu poses sur la table. Il te balance un fruit qui ressemble à une pomme.

"C'est cadeau. Je vous conseil de manger, on manque souvent de fruit dans le désert. Suivez moi"

Il te fait traverser plusieurs huttes, toi et ta moto où des gens de toutes races sont installés sur des lits sommaires près à passer la nuit et repartir aussi vite.
Arrivée dans la troisième hutte, il désigne une couche contre le mur ouest. Tu peux installer ta moto juste derrière toi. Dans la hutte, un jene humain, à peine 16 ans, est installé sur un matelas blanc crasseux et lit un vieux magasine sur les armes. Il jette un rapide coup d'oeil à la nouvelle venue avant de replonger dans sa lecture.


"Voila, reposez vous bien."

Le Howbit repartit derechef.
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôtel de Barbocha

Message  Invité le Mar 20 Nov - 20:17

Après avoir déhanbuler parmis les huttes, en enfin arrivée à la mienne, enfin je devrais dire la notre, je pose ma moto derrière moi après avoir vérifier que les clé son bien dans la poche de mon pantalon. En m'asseilant dur le matela, j'adresse un "salut" très bref à l'homme qui est plongé dans sa lecture.

Tout en mangeant le fruit que le proprétère de l'hotel ma donner, je m'allonge sur le matela et je me couvre du mieux que je peux avec mon manteau, mon sac entre mes cuisses, ma moto dans le dos, mes yeux comencent à se fermer délicatement.

C'est en plein milieu de a nuit, que, alongée sur mon lit, des images insenssé de mon père reviennent, me perturbant et m'arrachant des cris étoufés.

* le soleil et la chaleur du desert ne me font pas un très bon effet ...*

Le corps recouvert de sueur je finis tout de même par trouver le sommeil, une fois que ces images d'horreur se calme, me laissant ainsi en paix.

Dès le premier rayon de soeil, j'ouvre les yeux, mais je reste un moment alongée sur le dos regardant le plafond en pensant à mes projets futurs :

*Bon, ... il faut que j'aille à LA dès que possible, j'aimerais bien retrouver Ivan ... Enfin ça serai bien ... j'ai faim !

C'est sur ces dernières paroles que je me leve, et, après avoir manger le petit déjeuner offert par la maison, je renfourche ma moto et fait vrombir le moteur. Immédiatement un nuage de fumée malodorante sorti du pot déchapement. Direction LA !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôtel de Barbocha

Message  Invité le Ven 30 Nov - 10:36

Deckerd Dwight était désormais dans la hutte d'acceuil qui tenait lieu de cuisine, le tintement d'un carillon avait signalé son arrivé. Les effluves du repas de midi que préparait surement le fringuant petit seigneur nommé Barbocha emplissaient la pièce. Sans même s'adresser au semi homme, Deckerd se mit à traverser les huttes, où divers individus de toutes races recouvraient leur force sur des paillasse ,d'un pas décidé. Aucune traces des deux salopards jusqu'à la dernière hutte. Deckerd marqua un temps d'arret devant le rideau, puis délicatement il le tira légèrement pour observer l'interieur sans être repéré par ses ephémeres locataires....
La prudence était de mise... sous les yeux surpris du seul client qui occupait un des huit lits de fortunes, Deckerd empoigna discretement le tonfa que lui avait prêté Jack pour mener a bien son entreprise, il devait frapper vite et avec efficacité car les deux voleurs possédaient au moins le uzi et son Colt...Il savait manier assez bien le tonfa vu que c'est une arme dont on enseignait le maniement à l'école de police, mais il n'avait aucune chance si ses ennemis avaient recours aux armes à feu.
La surprise était tout de même un allié de taille, et avec un peu de chance le semi orque et son complice étaient les seul présents dans la hutte à cette heure indue.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôtel de Barbocha

Message  Obscurité le Ven 30 Nov - 17:40

(Moi qui cherchait un lieu où ils pouvaient crêcher...)

C'est vrai, quel est le meilleur endroit pour trouver quelqu'un? L'hotel est beaucoup trop cher pour quelqu'un qui travaille légalement donc autant chercher dans les huttes. Avec un peu de chance, Deckerd a apperçu l'un des hommes signalés par Jack et se contenta de le suivre discrêtement. Ce coup de chance a surtout permis de ne rien demander au propriétaire de l'hotel et c'est mieux ainsi. Le voyant rentrer dans une hutte, Deckerd le suivra quelques minutes plus tard.

L'interieur est vraiment simple, quelques matelas un peu sale ainsi que quelques couvertures sont présente. En entrant, c'est seulement le demi orc qu'il croisera et de dos en plus. Malgré tout, il entendra venir l'inspecteur mais un coup de tonfa à l'arcade, c'est réputer pour mettre dans les vappes n'importe qui, qu'il soit demi orc ou non.

Au moins, ça eu le mérite de ne pas faire de bruit et d'alerté personne.

Son équipement est présent sur lui ainsi qu'une liasse de 120$, un couteau à cran d'arrêt et une feuille avec des noms ainsi que des sommes dans l'une des poches. En jettant un oeil à son arme, il peut voir qu'il manque 2 balles à l'interieur. On devine aisement d'où peut venir ces 120$, il semblerait que le "job" de ce demi orc soit de racketter plusieurs individus en ville, peu être des commerçants vu que cette ville en regorge beaucoup.

_________________
Les PJ c'est comme les PNJ, c'est qu'une fourmi dans une fourmilière. Il arrive que le MJ shoutte dedans.
avatar
Obscurité
Esprit

Nombre de messages : 3723
Date d'inscription : 02/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôtel de Barbocha

Message  Invité le Sam 1 Déc - 20:04

(si j'ai bien compris tu valide la partie dans l'hotel, ou j'ai été incohérent?)

Deckerd avait enfin récupéré ses effets et son argent en partie, il fut soulagé et heureux de voir que la photo de sa famille était toujours dans la poche de son vieux manteau beige, un terrible poids venait de s'en aller. Il la caressa un instant d'un air mélancolique puis la remit dans la poche. Il fouilla dans un coffre qui se trouvait pres d'un lit et y trouva l'amulette du tire laine. Il enfila son holster et y plaça son Colt avant de se vétir de son manteau. Puis il fourra le uzi dans un poche ainsi que de petites jumelles, et mit la carte dans une poche interieur apres l'avoir pliée correctement.
Ensuite, il laissa le semi orc assomé et plia bagage prestement au cas ou l'autre voleur aurait eu la mauvaise idée de rappliquer.
En partant, il laissa les 120 dollars à Barbocha et sortit de l'hotel.....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôtel de Barbocha

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum