Motel blue lagoon

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Charlotte le Mer 25 Aoû - 15:32

Bon alors 40$ multiplié par sept soit 280$, à 250$ elle est assez gagnante avec les clefs. Sachant qu'elle travaille à l'hôpital, elle ne saura pas quand elle sera là où non. Le petit déjeuné, elle peut s'en passer quelques jours avec ces rations. Au fond, la demie-elfe est assez gagnante dans l'affaire mais si elle pouvait grignoter dix dollars, c'est toujours bon à prendre.

- Je suis quand même un peu juste en ce moment. Je prends la semaine pour 240$ avec les clefs. Ça vous va euh... Monsieur?

Faire mine de sympathiser vu qu'elle reste la semaine. Au fond, Gwen sait le faire cela, elle se sait mignonne mais si ça n'a jamais été plus loin que ça. Il a quoi? Plus de la vingtaine et il est surement l'un des employés voir le fils du gérants pour lui faire une remise de sa propre décision. Au fond, sympathiser ne la dérange pas mais ce qu'elle voulait surtout c'était son rabais de 10$. Oui il n'y a pas à dire, Gwen n'a pas vraiment le sens de la valeur de l'argent et elle commence à s'en rendre compte. Si seulement il y en avait plus souvent qui pouvait atterrir aux urgences elle se ferait de l'argent plus rapidement... Hmm, attends, il y a bien cette sorte d'arène? Avec un peu de chance elle peut se faire de l'argent en plus le soir en remettant vite sur pieds des gladiateurs. Oui enfin, après avoir flanner en ville parce qu'elle ne connait toujours rien à cette ville.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Justice le Mer 25 Aoû - 20:56

Même s'il n'était pas insensible aux charmes de la jeune fille, le jeune homme secoua la tête d'un air désolé.
- Ça me paraît difficile, je vous fais déjà un gros rabais vous savez. Mon père me tuerais s'il apprenais que je vous donne la clé pour rien du tout. Désolé mais c'est à prendre ou à laisser.
Il avait répondu de manière ferme mais tout en restant d'une très grande politesse. Ce mec était soir très bien élevé, soit naturellement attiré par une jeune elfe qui pénétrait dans sa boutique. Considérant qu'elle allait sans doute accepter l'une ds propositions, il lui glissa la clé sur le comptoir. Histoire d'engager la conversation, il lui demanda encore une fois très poliment.
- Alors, comment trouvez vous port-poussière? Vous êtes en ville depuis longtemps?
Questions classiques, donc posées uniquement pour engager la conversation de manière agréable.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Charlotte le Ven 27 Aoû - 20:31

Ah il en a oublié d'en dire son nom (faut dire que moi j'ai bouffé un morceau de phrase pour le sous entendre en narration...), bon tant pis ce n'est guère important vu que sa remise, elle ne l'aura pas. Si son père le tuerait pour cette remise, il a tout de même poser la question qui tue elle aussi. Comment trouve-t-elle Port Poussière?

- Ça fait trois jours que je suis arrivé mais je n'ai pas encore visité, je les ai passé dans le coma à l'hôpital.

Remarque la réponse de Gwen elle tue aussi quitte à passer légèrement pour une buse... Au mois trois trucs auront tuer en moins d'une minute: le père, la question et la réponse.

- A part l'hôpital où je travaille, je ne connais pas grand chose de cette ville. Je pensais faire un tour du côté de l'arène pour voir un peu, enfin toujours pour remettre sur pieds parce que moi mon truc, c'est le soin, le soin magique. Ou la "régénération cellulaire accéléré" comme dit le Docteur Culligan.

Terme scientifique qui sent le "lu sur un manuel" parce qu'à peine dit de façon épelé. Les termes scientifiques, elle apprend mais il ne faut pas s'attendre à grand chose de potable. C'est déjà miraculeux qu'elle ait réussi à l'épelé correctement...
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Justice le Sam 28 Aoû - 12:36

Gwen vît à la tronche un peu déformée en une grimace que le jeune homme semblait plus comprendre les termes de soin magique que de "régénération cellulaire accéléré". Il ne précisa pas s'il avait compris ou non mais écarquilla les yeux à la déclaration de l'elfe à propos de son long sommeil.
- Non?!! Mais qu'est-ce qui vous êtes arrivée?
Demanda-t-il soudainement intéressé par les péripéties de l'elfe. Pour quelle arrive dans le coma à l'hôpital, elle devait être une grande mage de combat ou une exploratrice des terres désolées, quoi qu'il en soit ce serait sans doute une histoire plus palpitante à entendre que de rester toute la journée derrière ce pupitre.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Charlotte le Sam 28 Aoû - 18:29

Elle compta les billets et mit la somme sur le comptoir, en attendant qu'il lui rende la monnaie. Il risque d'être un peu déçu par l'histoire de Gwen car non, elle n'a rien d'une mage de combat et encore moins d'une exploratrice. Enfin si mais quelqu'un qui se contente de suivre les guides de son village et qui serait surement vendu aux marché aux esclaves ou bouffé n'a rien d'une grande exploratrice.

- J'ai trop abusé de ma magie curative. Le Docteur Culligan m'a demandé de soigné le fils d'un des forgerons de la ville mais soigné les brulures, je lui ai dit que c'est plus fatiguant que de soigner une blessure par balle. Enfin là, il n'y a pas eu besoin d'extraire de balles, c'est déjà ça. Pour ça que je devrais peu être tenter ma chance le soir à l'arène, ça pourrait peu être intéresser certains gladiateurs.

Non sans déconné? Chose on ne peut plus logique, si il n'y a pas de balles, il n'y a rien à extraire.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Justice le Dim 29 Aoû - 22:06

Le jeune garçon fît une petite moue, l'explication donnée par l'elfe était moins palpitante que ce à quoi il s'était attendu mais si elle avait rafistolé le petit Bryan, çà devait être une sacrée magicienne. Un peu sinistre, il en parla.
- Ouais, j'en ai entendu parlé, Bryan Patterson. Il paraît qu'il s'est calciné le bras hier à la forge. Si vous l'avez ramené, m'étonnes que çà à du vous prendre de l'énergie.
Dit-il avec un clin d'œil. Tandis qu'il recomptait les billets, il lui donna des informations sur l'arène.
- Oui, c'est sûr que des mercenaires peuvent être intéressés, surtout ceux qui ont perdu des morceaux. Pour obtenir une vraie prothèse cyberware ou bioware faut aller à Polis, et encore même en allongeant les billets c'est pas gagné. Cela dit j'ai entendu dire qu'ils commençaient à se lancer là-dedans à New Vegas et que çà marchait bien... Mais j'mégares là! Pour vous répondre oui, c'est sûr que c'est une bonne idée, faites juste gaffe à ne pas trop vous fatigue et surtout à faire les choses correctement. Ces mecs sont pas des tendres s'ils s'aperçoivent qu'ils ont payé pour une réparation incomplète.
Cela tenait de l'avertissement, même le gosse pourtant sans doute habitué semblait hérissé à l'idée de côtoyer ces espèces de chiens de fosse. Une fois tout le blé recompté, il le rangea et posa une question strictement professionnelle.
- Pour votre chambre, elles sont toutes pareilles à l'intérieur mais vous préférez une à l'étage? face nord, face sud? vous avez le choix c'est la saison creuse en ce moment.
Dit-il en ricanant. Quel que soit son choix, il tendrait la clé à Gwen avec un sourire en annonçant fièrement qu'elle allait dormir comme un loir puisque les draps venaient d'être changés. Une fois dedans, Gwen pût constater un certain luxe par rapport à ce qu'elle avait connu jusqu'à maintenant. Une chambre d'une vingtaine de mètres carrés salle de bains comprise. Un lit en métal pas rouillé avec des draps presque blancs, un fauteuil abîmé mais encore moelleux, un bureau et une vieille chaise avec une radio en état de marche posée par dessus. Et dans la salle de bains, un ensemble douche/lavabo/WC. D'ailleurs détail très appréciable : la chambre était munie d'électricité et d'eau courante, un luxe rare dans les terres désolées!! Finalement même si des traces de saletés étaient présentes (papier peint pas net, moquette élimée, un cafard par ci par là) cela restait encore relativement un bon prix pour la qualité du service.
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Charlotte le Sam 4 Sep - 14:50

Si il n'y avait pas eu le mot "prothèse" avant cyberware ou bioware, Gwen se serait contenter de répondre proche d'un "heing?" ou ses variantes. Bon ça doit être un style de prothèse, elle se contentera de cette version.

- La chambre au Nord fera l'affaire.

Simplement pour avoir un peu de jour au moins une fois dans sa chambre. Avec le prix qu'elle la paie, Gwen peut bien avoir cela. Au fond la chambre lui plaira, n'étant pas trop habitué au confort elle n'est pas trop compliqué et c'est toujours mieux que de dormir dans un vieux motel pourri comme elle l'a déjà faite auparavant. Mais le prix n'était pas le même. Elle se contenta d'allumer la radio et regarda les chaines de la région avant de poser son sac à dos sur le canapé puis de prendre une douche. Les radios, il n'est pas rare de voir des chaines amateurs repassant en boucle des musiques d'avant guerre... ou une chaine de propagande raciste de l'Unité Humaine, au choix. A choisir, Gwen préféra le premier choix.

N'ayant pas l'heure, elle attendra le coucher du soleil avant de sortir pour se diriger vers l'arène. Bon, des chiens de fosse c'est vrai c'est peu agréable, Gwen étant par dessus tout une "pachifiste" diront certains mais après tout ce n'est que temporaire le temps qu'elle se fasse un peu d'argent. D'ailleurs rien que pour se mettre dans l'ambiance les "suceurs de moelle" n'est pas vraiment un nom que l'on voit tous les jours.



avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Justice le Dim 5 Sep - 13:49

Après quelques minutes de pianotage sur la radio, Gwen finît par dénicher 5 stations de radio différentes. Les deux premières, sans intérêt, étaient effectivement la radio de propagande de l'unité humaine et d'un autre taré de fasciste. La troisième semblait être une chaîne d'informations générales mais pas spécialement intéressantes étant donné que le présentateur ne pouvait même pas faire les prévisions météo à plus de 6 heures. Les deux dernières étaient de musique. L'une semblait être spécialisée dans le Rock et semblait en pleine interview d'un compatriote...
- Donc fondé en 96 à Ontario, Canada, votre groupe s'est pas beaucoup fait connaître avant le début du XXIIIème siècle c'est exact?
Une voix rauque répondît au présentateur.
- C'est exact... Ça fait plus de 100 ans maintenant mais je m'en souviens bien, c'était l'été d'où le nom de notre groupe, "sum 41", le 41ème jour de l'été.
- Vous avez été parrainé quelques années par blink-182 avant d'exploser en 2200 grâce à des titres comme "fat lip" ou "in too deep", nouvelle révolution du punk rock qui traversa même le pacifique.
- Oui en effet, à l'époque nous sommes allés donner un concert à Tokyo, d'ailleurs nos fans nippons étaient de loin les plus hystériques. C'était le bon temps, le temps du succès, j'ai été marié trois ans à Avril Lavigne c'est vous dire si on était connus! Mais après la sauce est retombée qu'est-ce que vous voulez, on avait passé la barre symbolique des 30 ans. Ce fût une fin de carrière tranquille.
- Alors justement, en parlant de votre âge, Déjà 127 ans, très avancé donc. Vous aviez presque 80 ans lors de l'apocalypse, comment avez-vous supporté l'holocauste et votre ghoulification?
- Assez mal comme la plupart des gens. Vous savez quand vous voyez le monde qui à été le vôtre pendant plus de 70 ans être balayé à tout jamais par quelques politiciens égocentriques qui ont choisis d'emporter leurs peuples et 2000 ans de civilisation avec eux pour essayer de prouver qui c'est le plus fort. Il n'y qu'un seul mot : la rage. La rage et le chagrin de tout voir disparaître et même son propre visage... Mais on s'habitue c'est comme tout, on apprend à vivre avec et après tout, la ghoulification est plutôt une bonne chose dans le sens où elle m'a permit de battre Jeanne Calmant!
S'ensuivît un rire gras mais néanmoins fatigué. Le retraité reprît la parole.
- L'ironie du sort veut que Fat Lip est justement une chanson de protestation contre tout le système bien pensant de l'époque, un appel à la rébellion. Si on m'avais dit un jour que ce système me manquerait tant... Peut-être les choses se seraient-elles déroulées différement justement si ce message avait été suivît, allez savoir...
Petite pause de chaque côté, comme si ce qu'il venait de dire avait jetté un froid. Froid que le présentateur s'empressa de combler.
- Et bien Deryck je vous remercie, c'était l'interview de Deryck Whibley, chanteur du groupe punk-rock "sum 41" des années 2200 et justement, on s'écoute leur plus gros tube de l'époque, "Fat Lip".
Gwen entendît quelques accords de guitare électrique en solo bientôt accompagné d'une énorme avalanche de sons violents et entraînants qu'elle ne pouvait pas reconnaître, on était très loin des instruments folkloriques de sa tribu... La voix du chanteur faisait maintenant beaucoup plus jeune à la radio, c'est sûr qu'avec 100 ans de moins et pas ghoul, c'était différent.
Si elle zappait encore c'était une station de musique plus calme qui diffusait une chanson elle aussi entraînante beaucoup moins agressive que Gwen n'avait jamais entendu avant.
Après quelques heures d'attente, vînt enfin l'heure de se rendre à l'arène, la team des suceurs de moëlle n'attendait que Gwen, Brrrr...


To : L'arène (je te laisse créer le sujet ^^)
avatar
Justice
Justicier Masqué

Nombre de messages : 771
Localisation : Là -->.
Adoration pour son MJ : Je suis MJ, donc techniquement je me déteste
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Charlotte le Sam 11 Sep - 0:51

Si rien ne s'est passé en cours de route, l'elfe rentrera à l'auberge en ne savant même pas quel heure il était. De toute façon elle rentrera indemne à l'auberge, le premier soir il ne se passe jamais rien, c'est comme une loi universelle et c'est écrit dans les romans. Faute de ne pas se fier à cette théorie vaseuse, Gwen n'ai pas encore assez connu pour que l'on tente quelques choses contre elle, surtout que c'est le premier soir qu'elle traine des lieux peu fréquentable comme le paquebot le soir. Oui en fait, si on veut s'en prendre à elle, il faut être sacrément motivé car Gundark loge au motel lui aussi. C'est qu'il est un peu plus raffiné que l'on le dirait le mercenaire, elle le voyait plus roupiller dans un camionnette toute pourri.

Elle rentrera avec Gundark dans l'établissement avant de se séparer. Gwen demandera à la jeune fille derrière le comptoir, elle aussi demi ork que l'on aille la réveiller à 7 heures, demandant par la même occasion quel heure il était.

Rentrant dans sa chambre, Gwen se laissa tomber sur son lit, ressortant fièrement tout son argent, c'est limite si elle n'allait pas être en extase devant. Comment coller la folie des grandeur à Gwen? Quand on n'a vécu que troc et qu'elle avoir plusieurs billets avec comme portrait Washington, elle s'imaginait déjà en faire tout plein de petit. Ce n'est pas dans sa tribu qu'elle gagnerait tant car c'est tout juste si on lui offrait que nourriture à volonté et deux parts de bibelots lorsque les explorateurs faisaient une découverte. Qu'est ce qu'elle pourrait faire avec tout ça? Une voiture? Encore faut-il qu'elle sache quel pédale pour accéléré mais ça ce n'est pas un problème si on est riche. C'est à croire que l'argent lui montait assez vite à la tête.

Le lendemain matin, reste à voir la tête qu'elle aura. Mettre une heure à se réveiller avec une douche, normalement tout devrait bien se passer mais il va falloir se mettre d'accord sur son planning. Si il est trop serrer et que cela dure plusieurs jours, il ne manquerait plus que Gwen comate sur le manche de son balai à la clinique.
avatar
Charlotte
The cow who says moo !

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 19/06/2010

Fiche de personnage
Compagnon(s):
Localisation actuelle:
Age:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motel blue lagoon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum