Camp pillard : les Skulls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Camp pillard : les Skulls

Message  origine le Jeu 30 Aoû - 14:48

Camp pillard : Les Skulls

Récapitulatif
Situé au delà des Sables et au nord de Sanitarium, le camp des Skulls est le plus important de cette partie de la côte ouest. Son influence et sa force armée sont équivalent à celle d’une armée.
Lorsque certains abris du programme de survie de l’espèce s’ouvrir sur le vaste monde, Kungan n’était encore qu’un enfant. Originaire de l’abri 1 situé à l’est des états unis, une partie des habitants de l’abri, dont ses parents décidèrent de partir vers l’ouest dans l’espoir de découvrir un monde en état d’accueillir des survivants. Au fil des jours leur désespoir se nourrit de leur déception et les pertes en hommes augmentaient chaque jours. Seuls quelques un parmi les plus fort survécurent jusqu’au abord de la côte ouest. Pour survivre il s’était résigner à voler, piller et tuer ceux qui croisaient leur route et qui n’avaient pas la force de résister. Ils finirent par s’installer dans le désert non loin d’une source d’eau.
Plus de quatre décennies après leur installation Kungan est devenu un chef impitoyable. Un humain féroce qui malgré ses cheveux grisonnant n’a pas fini de faire régner la loi du baron sanglant.
Aujourd’hui les skulls forment la plus importantes force armée n’ayant pas d’origine militaire. L’équipement qu’ils possèdent est important, le nombre d’hommes et de femmes sachant se battre et autres compétences utiles est important. Ils conservent cependant ce côté anarchique propre aux pillards qui les empêchent d’être une véritable institution et qui réduit quelques peu sont efficacité.

Données
Population : environ 400 habitants
Leaders politiques : Kungan « Le baron sanglant »
Système d’organisation : tyrannique
Principaux gangs et organisations : aucun


Dernière édition par le Jeu 8 Nov - 9:43, édité 1 fois
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camp pillard : les Skulls

Message  origine le Jeu 30 Aoû - 20:58

La tente de Kungan
Seigneur de guerre : Kungan
Employé(es) : ses femmes, ses hommes de mains, son bras droit (Heize (ogre))
Type d’activité : Festivités privées, logement du chef, centre de commandement.
Stock : Bon
Qualité du service : aucun
Extérieur : De l’extérieur la tente est une tente classique d’aspect solide. Elle est réalisée en cuirs épais de bovins, d’ovins, et d’humains selon la légende. Des armatures de bois et d’ossements permettent de tenir la structure stable. Elle est située en plein centre du camp des Skulls. L’entrée se fait par un chemin d’une dizaine de mètres en crâne humains plantés dans le sol comme un dallage. Des piques sont plantés sur les côtés avec des ossements en tous genres plantés sur le pique.
Intérieur : la tente du seigneur de guerre est d’un luxe assez impressionnant pour l’époque et pour une tente plantée au milieu du désert. Des peaux de bêtes tapissent le sol et des ossements servent d’ornements. Des lits, paillasses et autres canapés de récupérations sont disséminés à travers la pièce unique. Au centre un trône en bois de facture grossière mais qui suffit à impressioner.
Le baron sanglant : Kungan alias le baron sanglant est un homme d’une cinquantaine d’année. Il est de bonne constitution physique et s’entretient régulièrement. Il arbore une grande moustache à la gauloise et de nombreuses cicatrices faciales. Des tatouages se laissent deviner sous ses vêtements et un crâne enflammé est tatoué sur son front. Il gère sa bande de pillard d’une main de fer et personne n’a encore réussi à lui contester le titre de seigneur de guerre.
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camp pillard : les Skulls

Message  origine le Ven 31 Aoû - 13:54

La tente de guerre
Propriétaires : Kungan
Employé(es) : Les vingt corsaires du désert.
Type d’activité : Direction militaire des skulls.
Stock : aucun
Qualité du service : anarchique
Extérieur : De l’extérieur la tente des corsaires du désert est simplement plus grande que la moyenne et se situe à quelques mètres seulement de la tente du seigneur du guerre. Un bûcher éteint en général, allumé en période de crise et accompagné d’un billot pour trancher les têtes et d’une potence, le tout installé juste devant la tente. Un drapeau est planté au sommet de la tente représentant le symbole des skulls : un crâne enflammé sur fond kaki.
Intérieur : L’intérieur est très simple. La tente est vide à l’exception de vingt siège disposé en U. Un dernier siège surplombe le tout depuis une petite estrade installé en face du U au fond de la tente.
Les corsaires : Les corsaires du désert sont les chefs militaires directement sous les ordres du seigneur de guerre. On peut mesurer leur importance en fonction de la place qu’ils occupent dans le U. Les moins importants sont à la base des branches du U proche du chef alors que les fidèles les plus importants sont situés en vis à vis du seigneur de guerre. Leur rôle est de dirigé chacun leur groupe d’une vingtaine d’hommes environ. Chaque corsaire donne un nom à son groupe tous indépendants les uns des autres mêmes s’ils obéissent tous au seigneur de guerre. Cette conception permet de séparer les forces pour parcourir le désert en long en large et en travers.
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camp pillard : les Skulls

Message  origine le Ven 31 Aoû - 13:54

Le quartier des artistes
Propriétaires : Artistes, artisans et autres personnes ayants des connaissances techniques et scientifiques.
Type d’activité : Commerce, échange, entretien, réparation, arts...
Stock : Bon
Qualité du service : moyen
Extérieur : le quartier des artistes est assez commun au reste du camp puisque des tentes où des bâtiments de type bidonville y sont érigés de manière anarchique sans logique particulière. La différence majeure avec le reste du camp est que devant chaque habitations on trouvera un étal, un atelier, un tapis de bricoleur ou un homme en train de sculpter un morceau de bois ou de réparer une arme à feu. Le quartier contient indifféremment des bricoleurs, des armuriers, des sorciers, des chamans, des artistes, des scientifiques (aux connaissances souvent douteuses), des tatoueurs, des coiffeurs etc. .
Intérieur : L’intérieur des logements est souvent identique sauf peut être dans la disposition. On trouvera une paillasse par personne y logeant, des armes, des outils, des affaires personnels et un stock de bois pour se faire du feu, de l’alcool et de la nourriture. C’est ici que l’on trouve les stocks d’énergie comme le pétrole.
Les « artistes » : Autoproclamés « les artistes », les pillards disposant d’un don ou d’un talent particulier autre que celui du combattant classique peut trouver sa place parmi les artistes. La différence avec les autres pillards est qu’ils sont plus ou moins installés autour de la tente du chef et donc plus au centre du camp possédant ainsi une meilleure protection.
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camp pillard : les Skulls

Message  origine le Ven 31 Aoû - 14:02

Les Cages aux esclaves
Propriétaires : Kungan
Type d’activité : esclavage et prison
Stock : Bon
Qualité du service : excellent
Extérieur : Les cages aux esclaves sont réparties sur le pourtour du quartier des artistes délimitant ce quartier avec le quartier des combattants. Des cages tantôt de fer et d’acier, tantôt de bois et de corde, renferment des femmes et des enfants de toutes les races et parfois quelques prisonniers. Les cages sont en bon état mais la zone est sales et puantes et le bruit des pleurs, des coups de fouets et des négociations est assourdissants.
Intérieur : Dans ce cloaque puant se débattent femmes et enfants ainsi que quelques vendeurs d’esclaves qui ont fait de leur métier une passion. Les cages sont sales et les esclaves mal nourris. On peut visiter les cages comme un zoo est porté son choix sur tel ou tel esclave. Les vendeurs possèdent chacun leurs cages.
Les esclaves : Kungan est formel seul les femmes et les enfants sont autorisés comme esclave sauf autorisation spéciale du seigneur de guerre lui-même. Tout cela simplement pour éviter les rebellions. Les esclaves les plus chanceux seront vendus aux marchands venus des villes voisines pour les acheter, les autres pourront espérer servir un pillard pas trop mauvais.
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camp pillard : les Skulls

Message  origine le Ven 31 Aoû - 14:11

Le quartier des combattants et les remparts
Propriétaires : les pillards
Type d’activité : logements des pillards
Stock : normal
Extérieur : Le quartier des combattants est semblable au reste du camp. Tentes et bâtiment de fortune. Il forme le dernier cercle de tente avant le désert juste séparé de celui-ci par des remparts de bois et d’acier. Un bruit constant et des odeurs de cuisines se dégagent de cette zone crasseuse.
Le quartier et l’ensemble du camp sont entourés par des remparts de fortune fait de bois, d’acier de récupération, de bloque de béton, d’échafaudage... Cette rempart est surtout psychologique et anti-fantassin puisque n’importe quel véhicule doit être capable de renverser un pan de « muraille »
Intérieur : Les logements des pillards leurs servent simplement pour dormir, stocker leur butin et fêter leurs pillages. Bien que leur nature de voleur soit forte, il se respecte assez entre eux pour ne pas vider les tentes des voisins. Du moins assez rarement...
Les pillards : Le gros des troupes du seigneur de guerre comporte tous les pillards qui ne savent rien faire d’autres que combattrent à part peut être les prostituées combattantes ou non. C’est une masse fluctuante. Les voisins changent souvent, les troupes se renouvellent régulièrement et les pertes sont nombreuses. Certains sont des vétérans des combats et d’autres n’ont encore jamais tués. Il faut cependant admettre qu’une majorité sont des orcs, des humains et des ogres. Sans doute les races les plus sensibles à la violence.
avatar
origine
Entité supérieure

Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 31/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Camp pillard : les Skulls

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum